LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

» Fichier des Français : les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas
par bye Mar 8 Nov - 11:54

» Burkina Fasso : Grève dans l’éducation les 3 et 4 novembre
par bye Mar 8 Nov - 11:49

» "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"
par bye Mar 1 Nov - 11:58

» Besoin de crédit personnel
par filhastreanne Lun 31 Oct - 2:32

» L’usage informationnel acritique d’Internet à l’école primaire
par gramophone Dim 30 Oct - 10:06

» Un maire serbe à Srebrenica, tout un symbole, 21 ans après le massacre
par bye Lun 24 Oct - 12:39

» L'Arctique : eldorado ou mirage?
par bye Lun 24 Oct - 12:36

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    Banque, assurance

    Partagez

    admin
    Administratrice

    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Banque, assurance

    Message par admin le Lun 26 Nov - 1:17

    Faites-vous confiance à votre banquier ? Pourquoi ? Selon vous, les bénéfices venant d'assurances devraient-ils être reversés aux clients ? Est-il facile de faire jouer la concurrence entre assureurs ? La carte bancaire est-elle un moyen de paiement fiable, selon vous ? Y avez-vous souvent recours ? Comment éviter les risques de fraude ? Les nouveaux systèmes d'achat peuvent-ils être une solution ?
    avatar
    Rabasse du sud

    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: Banque, assurance

    Message par Rabasse du sud le Sam 15 Déc - 14:01

    Les banquiers sont des épiciers en puissance, ce sont des commerçants de l'argent, votre argent!
    Il existe une autre banque qui n'entre pas dans ce système de voleur!

    La Nef est une société financière anonyme constituée sous forme de coopérative à capital variable. Ce dernier est détenu par les usagers de la coopérative, épargnants et emprunteurs, qui en sont également propriétaires : ce sont les sociétaires.

    Tous les sociétaires de la Nef disposent d'un droit de vote lors des Assemblées générales annuelles, dans le respect du principe coopératif : « une personne = une voix ».

    Légalement et juridiquement, rien ne différencie la Nef d'un autre établissement financier : c'est dans la philosophie développée au quotidien que s'affirme la singularité de la Nef.
    Depuis sa création en 1988, elle exerce une double activité de collecte d'épargne et de crédit dans le cadre d'un agrément de la Banque de France.

    L'épargne collectée sur des comptes de dépôts à terme ou sur des comptes courants est déposée par des particuliers, des associations et des entreprises. Toute personne physique ou morale désireuse de donner un sens à son argent peut ouvrir un compte à la Nef.

    Les financements accordés par la société financière de la Nef permettent de soutenir la création et le développement d'activités professionnelles et associatives à des fins d'utilité sociale et environnementale.

    Aujourd'hui, plus de 18 000 sociétaires ont choisi d'exercer leur responsabilité sur leur argent en déposant leur épargne ou en souscrivant un prêt auprès de la Nef. Et chaque mois, ce sont 200 nouveaux sociétaires qui franchissent le pas, porteurs d'une volonté de changement sur l'organisation économique et sociale de notre monde.

    Le site de la Nef c'est ici
    http://www.lanef.com/?ref=eco-sapiens
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Banque, assurance

    Message par bye le Dim 23 Mar - 15:02

    Les banques (privées) se casse la gueule,rassurez- vous c'est l'argent
    public (le notre) qui va relancer la machine...

    http://non-a-lintox.org/post/2008/03/14/Jean-Marc-Sylvestre-constate-impuissant-
    leffondrement-de-la-finance-internationale-et-lineluctabilite-des-nationalisations#n01

    admin
    Administratrice

    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Un nouveau chapitre de l'histoire financière

    Message par admin le Jeu 27 Mar - 14:01

    Les "années dette" (le système financier à effet de levier) sont terminées. Le sauvetage de la banque américaine Bear Stearns en fut le dernier acte. Il devrait être suivi par une aide au système de prêts immobiliers, et par un effort gouvernemental global pour sauver le dollar d'un collapsus intégral. Les nouvelles règles financières doivent être rédigées.

    La fin des "années dette" coïncide avec celle d'un chapitre du grand livre de l'histoire financière : celui de la dérégulation et de la sophistication. Dans les années 1990, les milieux financiers avaient persuadé les gouvernements qu'ils maîtrisaient si bien les secrets de la gestion du risque qu'on pouvait leur faire confiance pour s'occuper de leurs propres affaires, sans que les autorités aient besoin de trop s'en mêler.

    Et les financiers ont tenu leurs promesses. Le levier du crédit a augmenté dans les pays riches, mais il n'y a pas eu de graves récessions ; les marchés boursiers ont traversé une mauvaise période, mais les taux d'intérêt bas ont maintenu le dynamisme des économies. Le déficit le plus grand de l'histoire semblait même être sous contrôle, les craintes d'inflation remontaient à un précédent chapitre et l'industrie financière prospérait. Mais l'ère de la sophistication s'est achevée dans les pleurs. Les modèles de risques bancaires ont intellectuellement fait faillite. L'effondrement du marché du crédit fait mal aux institutions financières et l'inflation étrangle les consommateurs.

    Les gouvernements et les autorités monétaires aimeraient trouver le moyen de stopper les effets de cette déconfiture. Tous tâtonnent car il s'agit de ne pas trop refroidir le système financier. Toutefois, les termes du sauvetage de Bear Stearns - presque rien pour les actionnaires - semblent donner le ton de cette ère "post-dette". Des règles plus dures et des profits plus petits : voilà l'axe du prochain chapitre de l'histoire financière - intitulé "Avançons prudemment".

    Source Arrow Le Monde.fr
    avatar
    Rabasse du sud

    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: Banque, assurance

    Message par Rabasse du sud le Jeu 27 Mar - 20:26

    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Banque, assurance

    Message par bye le Dim 26 Sep - 19:26

    Onze banques condamnées pour entente illégale

    Onze grandes banques françaises ont été sanctionnées par l’Autorité de la concurrence pour avoir prélevé des commissions interbancaires non justifiées sur le traitement des chèques.

    L’Autorité de la concurrence a rendu publique, lundi 20 septembre, sa décision de sanctionner onze grandes banques françaises, à hauteur de 384,9 millions d’euros, pour avoir mis en place des commissions interbancaires non justifiées sur le traitement des chèques "de manière concertée" entre 2002 et 2007.

    Ces commissions, réglées entre banques, ne correspondaient pas, selon le gendarme de la concurrence, à un véritable coût. Elles avaient pour effet pervers d’être répercutées sur les clients des banques, en l’occurrence les grandes entreprises et des commerçants, qui leur remettaient des chèques.

    L’amende infligée aux banques établit un record dans ce secteur, déjà condamné par le passé, en 2000, pour entente anticoncurrentielle en matière de crédits immobiliers (174,5 millions d’euros). C’est la troisième plus grosse pénalité décidée par l’Autorité de la concurrence, après les amendes ayant frappé les opérateurs de téléphonie mobile en 2005 (534 millions d’euros) et le cartel du négoce de produits sidérurgiques en 2008 (575,4 millions).

    Parmi les onze banques concernées figurent les grands noms de la finance, soit le groupe BPCE (Banques populaires-Caisses d’épargne), qui écope de la plus grosse amende (90,9 millions d’euros), suivi par le Crédit agricole (82,9 millions), BNP Paribas (63,2 millions), la Société générale (53,4 millions), etc. Il est à noter, fait inhabituel, qu’est également sanctionnée la Banque de France, dans son activité commerciale. Les sanctions pécuniaires sont fonction du produit net bancaire de l’établissement (leur chiffre d’affaires) corrigé de son poids commercial sur le marché du traitement du chèque.

    "RÉCIDIVISTES"

    En outre, l’Autorité de la concurrence se montre particulièrement sévère envers les banques "récidivistes" déjà condamnées en 2000 : le Crédit mutuel, les Caisses d’épargnes (devenues BPCE), la Société générale, le Crédit agricole, le Crédit lyonnais (LCL) et BNP Paribas. L’amende frappant ces six établissements est majorée de 20 %.

    L’Autorité souligne aussi que cinq établissements ont joué un rôle actif dans la mise en place de ces commissions indues, préjudiciables aux commerçants : le Crédit agricole, le Crédit mutuel, La Poste, les Caisses d’épargne et BNP Paribas. La décision de l’Autorité de la concurrence a nécessité plusieurs années d’enquêtes : le sujet est techniquement complexe et les coûts compliqués à isoler dans les bilans.

    Engagée en 2003 sur la base d’une auto-saisine de l’Autorité de la concurrence, après des plaintes déposées par la grande distribution auprès de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), l’enquête a donné lieu à un échange contradictoire avec les banques. Celles-ci contestaient les griefs reprochés et demandaient, pour les commissions concernées, l’exemption des règles de concurrence.

    Dans sa décision – un document de 140 pages –, le gendarme de la concurrence explique que les commissions jugées indues (4,3 centimes d’euros par chèque) ont été mises en place par les banques en janvier2002, au moment du passage à la "dématérialisation du système de compensationdes chèques" – soit, en clair, lorsque le traitement informatisé a remplacé l’échange papier. Ces commissions dites "d’échange d’image chèque" ont été brusquement supprimées en juillet 2007, à l’initiative des banques, inquiètes des répercussions de l’enquête.

    "CONSENSUS DANS CE SECTEUR"

    L’amende de 384,9 millions d’euros sanctionne aussi deux autres commissions que s’appliquent les banques entre elles, lorsqu’elles doivent annuler des opérations erronées. Ces commissions étant toujours en vigueur, l’Autorité de la concurrence enjoint aux banques de les supprimer au plus vite.

    En dépouillant sept ans durant les comptes des institutions financières, les enquêteurs ont trouvé les preuves que ces commissions n’étaient pas en rapport avec de réels coûts… Mais qu’au contraire, le passage au traitement informatisé avaient permis au secteur de réaliser des économies ! Ils sont également parvenus à établir le préjudice subi par les commerçants, en termes de frais payés aux banques, sans toutefois pouvoir avancer un montant. Tantôt les banques re-facturaient les commissions interbancaires aux clients, tantôt elles incluaient ces surcoûts à la facture globale.

    Du point de vue de l’Autorité de la concurrence, cette sanction reste "mesurée, puisqu’établie en fonction de la capacité contributive de chaque établissement". Elle n’en serait pas moins symbolique.

    "Les comportements sanctionnés sont très illustratifs du fonctionnement du monde bancaire, qui ne fait pas profiter ses clients d’une réforme d’intérêt général permettant une meilleure efficacité économique", indique-t-on au sein de l’Autorité.

    Et de poursuivre : "Il y a toujours un consensus dans ce secteur pour que rien ne bouge, pour figer les grands équilibres. C’est contestable du point de vue de la concurrence !" Le secteur bancaire dispose d’un mois pour contester, devant la cour d’appel, la décision de l’Autorité de la concurrence. Mais il n’en a pas fini avec ses investigations. Le régulateur enquête actuellement sur les commissions sur les moyens de paiement, à commencer par les cartes bancaires.

    Anne Michel

    Article paru dans l’édition du 21.09.10

    LEMONDE | 20.09.10 | 10h30 • Mis à jour le 20.09.10 | 10h41
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Banque, assurance

    Message par bye le Dim 3 Oct - 18:02

    Une banque "éthique et solidaire" investit Toulouse

    La Nef, « une coopérative de finances solidaire et éthique » vient de s’implanter à Toulouse./ Photo DDM, archives

    toulouse/La Nef, société financière créée en 1988, vient d’implanter dans la Ville rose une délégation qui couvrira le Sud-Ouest de la France. La Nef exerce une double activité de collecte d’épargne et d’octroi de crédit. Ce qui a permis de financer la création et le développement de projets à caractère social, environnemental ou culturel. Cet établissement financier, qui se qualifie de « coopérative de finances solidaires et éthique », n’a pas choisi Toulouse par hasard. « Cette ville affiche un dynamisme incroyable, souligne Jean-Marc de Boni, directeur général de la Nef. Elle regorge d’acteurs travaillant sur les problématiques sociales et solidaires, aspect qui nous intéresse particulièrement. »

    Benoît Hournon a sollicité la Nef pour contracter un crédit afin d’agrandir son magasin dédié à l’alimentation biologique. « Si j’ai choisi cet organisme, c’est pour être cohérent envers moi-même, explique ce commerçant. Il possède une philosophie vis-à-vis de l’argent que je défends également. » La Nef ne spécule pas avec l’épargne des clients et ses sociétaires ont un droit de regard sur la destination de leur argent, destiné à des projets culturels ou environnementaux par exemple. Et la Nef se veut totalement transparente : « Vous en connaissez beaucoup des banques qui publient l’intégralité de ses opérations financières ? », lance son directeur général.

    www.lanef.com
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Banque, assurance

    Message par bye le Dim 12 Déc - 8:17

    « On a laissé les banques tomber et on ne s’en porte que mieux »

    2 décembre 2010 (Nouvelle Solidarité) – Alors que le peuple irlandais est aux prises avec le monstre financier qui menace de le dévorer, le président d’Islande, pays qui a lui aussi dû faire face à l’effondrement de son système bancaire, a déclaré qu’il valait mieux laisser les banques faire faillite pour préserver l’intérêt général. Pour l’instant, les dirigeants européens persistent à croire que pour rétablir l’économie, on ne peut pas se débarrasser des banques parasites, à l’opposé de la seule alternative qui nous reste : établir un Glass-Steagall global pour liquider les activités spéculatives et rétablir un système de crédit pour alimenter l’économie réelle.

    Dans une interview avec l’agence d’information financière Bloomberg, Olafur Grimsson a dit : « La différence [avec l’Irlande] c’est qu’en Islande nous avons permis aux banques de faire faillite. C’étaient des banques privées et on n’y a pas injecté d’argent pour les maintenir ; l’Etat n’a pas porté la responsabilité de la faillite des banques privées. »

    Début 2010, lorsque le gouvernement islandais a négocié avec les intérêts financiers un renflouement draconien qui fut ensuite approuvé par le Parlement, le Président Grimsson décida de soumettre cette décision à un référendum. Le peuple rejeta unanimement (93%) le plan de renflouement.

    « L’Islande se porte bien mieux qu’attendu », a déclaré Grimsson. « Peut-on demander aux gens ordinaires – les agriculteurs et les pêcheurs, les enseignants, les docteurs et les infirmières – d’assumer la responsabilité de la faillite des banques privées ? Cette question, qui fut au cœur du débat dans le cas de la banque islandaise Icesave, va être la question brûlante dans de nombreux pays européens. »

    En Islande, les activités en faillite furent séparées du reste des banques, ce qui permet aujourd’hui d’avoir un système bancaire au service de l’économie nationale.


    --------------------------------------------------------------------------------

    Contenu sponsorisé

    Re: Banque, assurance

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 23 Sep - 15:52