LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par marianaz Lun 16 Oct - 22:47

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par marianaz Lun 16 Oct - 22:47

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par marianaz Lun 16 Oct - 22:46

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par marianaz Lun 16 Oct - 22:45

» Bus de la honte : ne laissons pas l’avenir aux réactionnaires
par bye Sam 14 Oct - 12:44

» La métamatière et le peuple
par Claude De Bortoli Ven 6 Oct - 9:27

» Vers un retour du délit de solidarité ?
par bye Sam 30 Sep - 6:45

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    LES HARKIS

    Partagez
    avatar
    yunolo

    Féminin
    Nombre de messages : 743
    Age : 64
    Localisation : finistere
    Emploi/loisirs : fontionnaire
    Humeur : plutôt gaie
    Date d'inscription : 27/06/2009

    LES HARKIS

    Message par yunolo le Mer 16 Sep - 5:35

    Que pensez-vous des Harkis ?
    http://www.youtube.com/watch?v=4iWe-mc9l0Q
    Un petit bout en passant!
    Je trouve bizzarre qu'aucun de vous n'en parle!
    Ces hommes là ont combattu, bec et ongles pour défendre la France! Et ma PUTAIN de FRANCE n'a jamais reconnu le courage de ces hommes là! Ou leur connerie extrême de suivre les pieds-noirs! En temps de guerre... tu choisis vite fait!
    Il serait bon qu'on parle d'eux un peu non ?
    Ils ont été mis de côté par les arabes et l'Etat français! TROP FACILE!
    Ces hommes totalement soumis aux pieds-noirs, bien souvent illettrés, ont cru leurs patrons!!!!!!!
    Les pauvres!!!!! Ils ont combattu aux côtés des français! Résultat des courses.. Ils sont considérés comme des traitres dans leur pays et pas mieux du côté de l'Etat français!
    On les a laissé pourrir ici et là! ET TOUJOURS! Moi, je remercie les Harkis d'avoir combattu aux côtés des soldats français et j'aimerais bien qu'ils cessent de courber le dos et la tête!
    J'aimerais bien que les Harkis, fils ou fille de Harkis osent en parler ENFIN! Je serai là pour vous répondre! et sans doute pas la seule!
    Besoin d'entendre vos histoires (directes)!
    Aucun jugement de ma part!
    Peut-être des questions auxquelles vous répondrez ou pas!
    avatar
    Rabasse du sud

    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: LES HARKIS

    Message par Rabasse du sud le Mer 16 Sep - 18:06

    "Les harkis étaient ces supplétifs
    de l’armée française qui avaient choisi de se battre avec elle contre
    les nationalistes algériens. A la fin de la guerre, la France les a
    abandonnés. En Algérie, ils furent l’objet de massacres, les familles
    des combattants n’étant pas épargnées. Ceux qui avaient gagné la France
    furent traités en parias, abandonnés dans des sortes de camps
    d’internement, sans le moindre soutien économique ou social. Ils ont
    été marginalisés, frappés d’ostracisme, victimes du racisme, comme si
    la France les reniait, en avait honte, après les avoir utilisés." [1]

    pour lire la suite........http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article151
    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: LES HARKIS

    Message par ecotone le Mer 16 Sep - 22:08

    yunolo a écrit:Que pensez-vous des Harkis ?
    http://www.youtube.com/watch?v=4iWe-mc9l0Q
    Un petit bout en passant!
    Je trouve bizzarre qu'aucun de vous n'en parle!
    Ces hommes là ont combattu, bec et ongles pour défendre la France! Et ma PUTAIN de FRANCE n'a jamais reconnu le courage de ces hommes là! Ou leur connerie extrême de suivre les pieds-noirs! En temps de guerre... tu choisis vite fait!
    Il serait bon qu'on parle d'eux un peu non ?
    Ils ont été mis de côté par les arabes et l'Etat français! TROP FACILE!
    Ces hommes totalement soumis aux pieds-noirs, bien souvent illettrés, ont cru leurs patrons!!!!!!!
    Les pauvres!!!!! Ils ont combattu aux côtés des français! Résultat des courses.. Ils sont considérés comme des traitres dans leur pays et pas mieux du côté de l'Etat français!
    On les a laissé pourrir ici et là! ET TOUJOURS! Moi, je remercie les Harkis d'avoir combattu aux côtés des soldats français et j'aimerais bien qu'ils cessent de courber le dos et la tête!
    J'aimerais bien que les Harkis, fils ou fille de Harkis osent en parler ENFIN! Je serai là pour vous répondre! et sans doute pas la seule!
    Besoin d'entendre vos histoires (directes)!
    Aucun jugement de ma part!
    Peut-être des questions auxquelles vous répondrez ou pas!

    Je ne hiérarchise pas dans la xénophobie.
    Le rejet de l'autre, immigrés, harkis, juifs, étrangers, les africains pour la première guerre mondiale, les asiatiques au début du siècle, les espagnles, les italiens, les portugais,... il n'y a pas de classement, tous sont, ou ont été utilisé lorsqu'on a eu besoin de soldats supplémentaire, ou de main d'oeuvre docile, mal payée, pour faire le sale boulot qu'on ne voulait pas faire.
    Si tu veux parler des harkis au sens d'une population rejetée, tu peux, puis si tu veux ouvrir un sujet sur chaque catégorie d'individus rejetés, tu peux.

    Mais tu ne nous jettes pas à la figure ton faux intérêt pour les harkis.
    C'est parce que tu les trouves plus acceptables, ou tu redores ton image???
    Tu fais comme hortefeux, tu te prends ton arabe de service???
    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: LES HARKIS

    Message par ecotone le Mer 16 Sep - 22:46

    Rabasse du sud a écrit:"Les harkis étaient ces supplétifs
    de l’armée française qui avaient choisi de se battre avec elle contre
    les nationalistes algériens. A la fin de la guerre, la France les a
    abandonnés. En Algérie, ils furent l’objet de massacres, les familles
    des combattants n’étant pas épargnées. Ceux qui avaient gagné la France
    furent traités en parias, abandonnés dans des sortes de camps
    d’internement, sans le moindre soutien économique ou social. Ils ont
    été marginalisés, frappés d’ostracisme, victimes du racisme, comme si
    la France les reniait, en avait honte, après les avoir utilisés." [1]

    pour lire la suite........ http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article151

    Merci de ton lien Rabasse,

    Les harkis sont tout autant à plaindre que tous ceux qui n'ont toujours pas reçu la reconnaissance de la france.
    Je suis attristée de tout ce rejet...

    Je vois que pour eux le problème est le même que pour ceux considérés comme étrangers indésirables, subissent des humiliations, n'ont pas les mêmes droits, juste parce qu'ils ont été algériens.
    avatar
    yunolo

    Féminin
    Nombre de messages : 743
    Age : 64
    Localisation : finistere
    Emploi/loisirs : fontionnaire
    Humeur : plutôt gaie
    Date d'inscription : 27/06/2009

    Re: LES HARKIS

    Message par yunolo le Sam 19 Sep - 23:13

    Pourquoi quand c'est rabasse tu acceptes la vidéo ou les propos tenus Ecotone ?
    J'ai envie de dire que tu fais preuve de racisme à mon égard non ?
    avatar
    yunolo

    Féminin
    Nombre de messages : 743
    Age : 64
    Localisation : finistere
    Emploi/loisirs : fontionnaire
    Humeur : plutôt gaie
    Date d'inscription : 27/06/2009

    Re: LES HARKIS

    Message par yunolo le Dim 20 Sep - 0:21

    Je plains les Harkis! C'est ainsi! Et depuis tout le temps!
    Ces hommes et ses femmes là se sont fait MASSACRER pour un pays qui n'est pas le leur à l'origine! Et la France.... mon Pays ne les a jamais reconnus!
    Tu penses le contraire! Mais c'est pourtant ainsi!
    Avant de recueillir de nouveaux immigrants... Il serait temps de faire quelque chose pour ceux qui se sont battus pour la France et qui ont été parqués (et le sont toujours!!!!!)
    Souhaites-tu de nouveaux camps ? MOI NON!
    Crois-tu possible la venue de nouveaux immigrants sans un véritable accueil ? BIEN SUR QUE NON!
    Le "allez venez, venez!!!!" STOP MERDE! CA SUFFIT! CE N'EST PAS DU RACISME DE MA PART! CE N'EST QUE REALITE! MERDE ENCORE!
    - SANS TRAVAIL A DONNER!
    - SANS STRUCTURE D'ACCUEIL!
    OU VAS-NOUS ? OU ALLONT-ON ?
    Je suis juste réaliste! Et j'aimerais un peu plus de réalisme de ta part!
    Je ne me sens pas raciste à aucun moment en disant celà!
    Je suppose que de réunir 50, 100 ou 300 personnes sur un meeting, pour une personne ou quelques personnes vous permet d'avoir bonne conscience!!!!!
    C'EST PEINE PERDUE! Et vous le savez en plus! Ce qui est pire!
    Si vous n'avez pas compris qu'il faut s'attaquer aux fondements même des Etats capitalistes! Je pense que vous n'avez rien compris, Ecotone!
    Je suis incapable de souscrire à de telles vélléités! J'appelle çà "se cacher" derrière un mur de mensonges!
    Grand bien vous fasse d'aller pétitionner sur les parvis parisiens! Cà vous aère un peu!
    Mais c'est quand que vous vous battrez pour que les peuples vivent dans leurs pays avec l'aide des Pays riches ? N'est-ce pas le sujet à privilégier ?
    Pour moi SI!
    Les UTU, les TUTSI (ne prenons qu'eux), sont des criminels de guerre avant tout!
    Pourquoi la France, encore elle!, devrait accepter sur son sol de tels individus ? JE N'EN AI PAS ENVIE! MAIS ALORS PAS DU TOUT! Ce ne sont pas des pacifistes! Ce sont des tueurs! des violeurs! etc....
    A nous de nous battre pour que ces personnes retrouvent un statut dans leur pays! ET C'EST LOIN D'ÊTRE GAGNE! POUR L'INSTANT JE NE VEUX PAS LES ACCUEILLIR!!!!!
    Je crois qu'il faut être immigré soi-même pour accepter cette ineptie du bonheur en France!
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8756
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: LES HARKIS

    Message par bye le Sam 10 Sep - 8:31

    pour la reconnaissance officielle de la responsabilité de la France dans l’abandon et le massacre des harkis
    | ldh-toulon.net | mercredi 7 septembre 2011

    mercredi 7 septembre 2011

    Lettre ouverte adressée au Président de la République.

    À la veille de la journée officielle d’hommage aux harkis du 25 septembre 2011, la Ligue des droits de l’Homme s’adresse à Nicolas Sarkozy pour la reconnaissance officielle de la France dans le comportement qu’elle a eu envers les harkis durant la guerre d’Algérie et au lendemain de l’indépendance de ce pays.




    Ce que demandent les anciens harkis et leurs descendants, c’est que Nicolas Sarkozy respecte la promesse faite à la centaine de leurs représentants qu’il avait reçus à son siège de campagne le 31 mars 2007. Voici un enregistrement vidéo de l’allocution qu’il a prononcée à cette occasion :



    Lettre ouverte de la LDH

    Monsieur le Président de la République,

    À la veille de la journée officielle d’hommage aux harkis du 25 septembre 2011, la Ligue des droits de l’Homme s’adresse de nouveau à vous pour vous dire que la France s’honorerait si elle reconnaissait qu’elle a eu, durant la guerre d’Algérie et au lendemain de l’indépendance de ce pays, un comportement envers les harkis indigne d’un pays attaché aux droits de l’Homme et aux principes de sa devise républicaine.

    En effet, elle se grandirait en reconnaissant :

    •sa responsabilité dans les promesses qu’elle a faites, jusqu’à la fin de la guerre, notamment par la bouche des responsables de son armée, que l’Algérie resterait française quoiqu’il arrive, et leurs efforts pour enrôler des supplétifs, qui ont conduit certains Algériens indécis et voulant faire vivre et protéger leur famille à devenir harkis ;
    •son retrait discriminatoire de la nationalité française et son refus de protéger, en 1962, ceux d’entre eux qui étaient menacés et d’autoriser leur rapatriement ;
    •sa politique discriminatoire vis-à-vis de ceux qui ont pu néanmoins gagner la France avec leur famille et qui ont été parqués dans des camps dans des conditions indignes.
    Le 31 mars 2007, pendant votre campagne en vue de l’élection présidentielle, vous avez déclaré : « Si je suis élu Président de la République, je veux reconnaître officiellement la responsabilité de la France dans l’abandon et le massacre de harkis et d’autres milliers de musulmans français, et je le veux afin que l’oubli ne les assassine pas une nouvelle fois ».

    La Ligue des droits de l’Homme, constatant que ces paroles prononcées il y a plus de quatre ans n’ont pas été suivies d’effets et persuadée que la France doit regarder en face toutes les pages de son passé, y compris les moins glorieuses liées à son passé colonial, s’adresse de nouveau à vous pour que notre pays opère au plus vite cette nécessaire reconnaissance.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma haute considération.

    Paris, le 7 septembre 2011

    Pierre Tartakowsky
    Président de la Ligue des droits de l’Homme


    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8756
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: LES HARKIS

    Message par bye le Sam 2 Fév - 8:43

    HARKIS, Les Camps de la Honte ! (Hocine, le combat d’une vie)
    HOCINE LOUANCHI - JEAN CLAUDE HONNORAT | NANCY.MAGLOR.FR | DIMANCHE 2 DÉCEMBRE 2012
    mercredi 30 janvier 2013


    HARKIS, Les Camps de la Honte !
    (Hocine, le combat d’une vie)
    Honnorat jean claude | nancy.maglor.fr | dimanche 2 décembre 2012



    HARKIS, Les Camps de la Honte ! (Hocine, le combat d’une vie) from Honnorat jean claude on Vimeo.



    Un récit sur le camp de la honte à Saint-Maurice l’Ardoise (Gard). A la mémoire du commando de Harkis qui l’a fait tomber.
    En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des Arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l’époque, et depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l’Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désœuvrés et l’ isolement total de la société française. Trente cinq ans plus tard, Hocine Louanchi a raconté comment le camp de la honte a été rasé dans un film documentaire "Hocine le combat d’une vie". Un retour sur l’actualité passée pour ne pas l’oublier.
    Saint-Maurice-l’Ardoise est un camp militaire situé à Saint-Laurent-des-Arbres dans le Gard. Il a servi de camp de prisonniers pour les forces d’occupation pendant la Seconde Guerre mondiale. À partir de 1957, le camp est transformé en centre d’assignation à résidence surveillée. Y furent internés des Algériens suspectés d’être membres du FLN. Puis des militants partisans de l’Algérie française et des personnes suspectées d’appartenir à l’OAS y ont été internés entre janvier et juillet 1962. De 1962 à 1976, le camp, utilisé comme camp de transit et de reclassement, accueille des harkis.

    En 1975, 200 jeunes harkis décident de paralyser le fonctionnement de l’administration du camp. A partir du 19 mai de cette année-là, une délégation occupera le bureau du directeur du camp qui deviendra leur quartier général. La lutte vient de commencer. Le 19 juin 1975, quatre hommes cagoulés et armés dont Hocine Louanchi vont prendre en otage le directeur du camp qui s’était rapatrié en mairie de Saint-Laurent-des-Arbres. La presse sort les gros titres. Le lendemain, les chars d’assaut et 200 gendarmes encerclent la mairie. Si les forces de l’ordre interviennent, les hommes menacent de tout faire sauter. Ils veulent la fermeture du camp. Un message du procureur et du Préfet annonce la bonne nouvelle. Les Harkis ont gagné. Les quatre hommes retournent au camp. Hocine raconte tout. Un mois et demi plus tard, le conseil des ministres annoncera la fermeture du camp ainsi que celui de Bias.

    En 2004, à la demande de la mission interministérielle pour les rapatriés, la Direction de la population et des migrations (DPM) du ministère français de l’Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement, a commandité une étude : Saint-Maurice-l’Ardoise. Socio-histoire d’un camp de harkis (1962-1976), menée par Tom Charbit, membre du laboratoire Populations et interdisciplinarité (Popinter) de l’Université René Descartes Paris V, assisté de Mababou Kébé. Une synthèse de cette étude vous est proposée ici par MagLor.

    Le film documentaire

    En 2010, 35 ans après Hocine Louanchi raconte à Anne Gromaire et Jean-Claude Honnorat comment le camp de la honte a été rasé dans le film documentaire "Hocine le combat d’une vie". Un combat à ne pas oublier.

    "On arrive à l’entrée du camp. Là, il y avait une barrière. J’avais 22 ans. Une bataille qui a duré un an. J’ai risqué ma vie... Je l’ai fait pour les enfants". Ainsi commence le film "Hocine, le combat d’une vie". Un documentaire de 38 minutes réalisé par les journalistes Anne Grommaire et Jean-Claude Honorat, dans lequel Hocine Louanchi, alors âgé de 60 ans, employé à l’hôpital psychiatrique d’Arles, raconte, 35 ans après, sa participation à une prise d’otage dans la mairie de Saint-Laurent des Arbres (Gard) qui conduira à la fermeture d’un de ces camps de la honte.

    Ce camp, c’est celui de Saint-Maurice l’Ardoise, un hameau forestier, perdu en pleine campagne, ceinturé de barbelés et de miradors, qui accueille à l’époque 1200 Harkis et leurs familles. Un camp comme tant d’autres dans la France de 1962 à 76, utilisé comme des lieux de transit et de reclassement des Harkis. Des parcs indignes où règnent une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales. 40 malades mentaux, déracinés, déphasés, qui errent d’un point à un autre.

    Dans ce film poignant, on suit Hocine qui accepte, pour la première fois, devant la caméra, sur ce camp dévolu aujourd’hui aux militaires du 2e REG. "Revenir ici me donne la chair de poule" déclare-t-il. Car le petit Hocine est âgé de 12 ans quand il quitte le camp de Rivesaltes où il a déjà passé deux ans pour arriver ici, dans la nuit, à Saint-Maurice l’Ardoise. "Depuis tout petit, j’ai connu les barbelés", confiait-il. Il raconte la "vie" au camp, où il "habitait". Dans un bâtiment, "en tôle", "fait à la hâte" et "partagé par six familles". Sans eau chaude avec des sanitaires collectifs. Et surtout, il y détaille cette opération commando dans laquelle il a risqué sa vie. Pour celle des autres, tous ceux derrière les barbelés. Et puis, il parle de cet homme qui donnera la force, à lui et aux jeunes du camp, de se révolter : M’hamed Laradji.

    Le 19 mai 75, ils occuperont le bureau du directeur du camp. Un mois plus tard, ils monteront un commando et prendront en otage le même directeur rapatrié en mairie. "Il fallait frapper les consciences". Ils sont arrivés à quatre, armés (explosifs, fusil de chasse à canon scié) et cagoulés. Hocine et ses camarades menaçaient de tout faire sauter si les forces de l’ordre intervenaient. Après de longues négociations, ils obtiendront du procureur et du préfet la fermeture des sites. Un mois et demi après, le conseil des ministres annonce la fermeture du camp. Un an plus tard, il sera officiellement rasé. À la fin du film, on y voit Hocine qui retrouve des anciens du camp. Et Fattima, son épouse, qui se livre sur ces racines qui leur ont été arrachées. Vingt ans plus tard, une stèle classique a été placée. Mais à l’extérieur du camp, comme pour esquiver l’histoire.

    Les auteurs

    "Il faut que tu fasses un livre sur mon histoire" avait dit un jour Hocine à Anne Grommaire, journaliste radio (France Bleu, France Inter). Anne en parlera à son compagnon, journaliste lui aussi à France 3, Jean-Claude Honnorat. "Nous lui avons proposé un documentaire. Et on s’est retrouvé le 14 juillet 2011, jour de fermeture du camp militaire, à St Laurent des Arbres", explique Jean-Claude. "Je connaissais l’histoire des Harkis mais j’ignorais ces conditions de vie dans les camps, les détails de la vie de ces hommes, ces femmes et ses enfants parqués ainsi. Quant à cette prise d’otage, ils n’avaient plus rien à perdre. On leur avait tout pris déjà. Ils étaient vraiment prêts à mourir". Le film "Hocine, le combat d’une vie" a, depuis sa mise en ligne en septembre 2011, dépassé les 20 000 clics. Il est consultable sur les sites Dailymotion.com et Vimeo.com et se disperse un peu partout sur la toile.

    http://vimeo.com/28820197

    Contenu sponsorisé

    Re: LES HARKIS

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 20 Oct - 4:25