LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

» Fichier des Français : les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas
par bye Mar 8 Nov - 11:54

» Burkina Fasso : Grève dans l’éducation les 3 et 4 novembre
par bye Mar 8 Nov - 11:49

» "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"
par bye Mar 1 Nov - 11:58

» Besoin de crédit personnel
par filhastreanne Lun 31 Oct - 2:32

» L’usage informationnel acritique d’Internet à l’école primaire
par gramophone Dim 30 Oct - 10:06

» Un maire serbe à Srebrenica, tout un symbole, 21 ans après le massacre
par bye Lun 24 Oct - 12:39

» L'Arctique : eldorado ou mirage?
par bye Lun 24 Oct - 12:36

» Après le viol et le meurtre barbare d'une adolescente, les Argentines ont arrêté de travailler
par bye Lun 24 Oct - 12:33

» Si la mise en scène des manifestations spontanées de policiers, organisées en pleine nuit dans les rues de Paris, ont pu surprendre les riverains, elles inquiètent également la majorité à l'approche de la présidentielle.
par bye Lun 24 Oct - 12:30

» Sommet de Bratislava : vers une convergence des approches "sécuritaires" sur les questions migratoires ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:28

» Démantèlement de Calais : quel plan de répartition pour les migrants ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:26

» Première défaite pour Viktor Orbán
par gramophone Jeu 20 Oct - 6:27

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    QUE FAIRE ?

    Partagez

    CHARPAL

    Masculin
    Nombre de messages : 434
    Emploi/loisirs : Refaire le monde(sans prétention).Voir : refairelemonde.unblog.fr
    Humeur : en colère face aux injustices notamment sociales
    Date d'inscription : 15/11/2009

    QUE FAIRE ?

    Message par CHARPAL le Ven 12 Fév - 12:34

    Lorsque j'entends autour de moi les réflexions qu'inspire la situation actuelle des populations en France, en Europe et dans le Monde, je constate que le plus grand nombre des citoyens et des citoyennes qui s'intéressent à la chose publique critiquent , condamnent et ne supportent plus les principes, les pratiques, les objectifs et les conséquences de la sauvagerie économique mondialisée néo-libérale.
    Il suffit d'ouvrir les yeux : une infime partie de l'Humanité impose sa loi au reste du monde, de façon illégale et ce qui est plus grave, illégitime.Quelques multinationales, banques d'affaires ou officines “d'investissement” décident de tout ce qui relève de l'essentiel. Quelques centaines, au mieux quelques millers de personnes décident du sort de milliards d'individus. Aucune n' est élue, ne rend de compte à qui que ce soit, et tous agissent dans l'ombre et l'irresponsabilité. Il va s'en dire que les gouvernements ne pèsent pas plus qu'une feuille morte au vent d'automne.
    Si les résultats étaient au rendez vous, il y aurait lieu de s'interroger sur ce nouvel « opni » ( objet politique non identifié) capable de faire le bonheur de l'Humanité en dehors des chemins de la liberté et de la démocratie. Mais il n'en est rien.La déroute est totale, sauf pour ces maîtres du monde : chômage massif, travailleurs exploités, harcelés, humiliés - cadres compris, licenciements et délocalisations absurdes, inégalités abyssales, cynisme indécent des privilégiés, une productivité qui augmente au même rythme que la misère, qui de ce fait se répand.
    Face à cette situation, la même question, lancinante: “Que faire?”. Les réponses sont toujours les mêmes : les uns attendent une espèce de messie que la providence ferait tomber du ciel, les autres pensent qu'il faudrait une révolution, mais que celle-ci ne se produira pas, d'autres enfin un peu naïfs, croient, alors que pendant trente ans rien ne s'est produit, que surgira de l'opposition, comme par miracle, l' homme ou la femme idoine. Nombreux aussi sont ceux qui considèrent “qu' il n'y a rien à faire, malheureusement”.
    Mon analyse personnelle est tout à fait autre. Contrairement à ce qu'on pense communément, et certains penseurs ont analysé ce phénomène, aucun système d'oppression ne peut se maintenir par la force, même le plus apparemment brutal.Il ne perdure que parce que les gens qui en sont victimes le veulent bien et quoiqu'ils en disent finalement, y adhèrent par leur abstention. A partir du moment où le plus grand nombre fait publiquement connaître, pourvu que ce soit de façon massive, qu ' il n'adhère plus, ledit système s'effondre.
    Un exemple simple pris parmi d'autres, et récent : en Roumanie, depuis des décénnies, un ignoble dictateur régnait par la terreur grâce à son armée et sa police politique ( Stasi) dont les méthodes n'avaient rien à envier à la Gestapo. Ce fou dangereux a perpétré ses ravages tant que ses “sujets” l'ont bien voulu. Du jour où enfin, ils sont descendus dans la rue pour dire qu'ils en avaient assez, Ceaucescu n'a plus eu qu'à faire ses valises.
    Autrement dit, contrairement à ce dont on veut se persuader pour fuir ses responsabliltés, la solution existe. Il y a bien “quelque chose à faire” pour abattre un système qui mène l' Humanité à la catastrophe, au chaos et à la servitude. Elle consiste, dans le plus grand nombre de pays possibles, pour donner congé à la sauvagerie économique néo-libérale à arrêter de travailler et de consommer (sauf les produits vitaux) pour elle. Plus que d'une grêve, quoiqu'elle en revête un peu la forme de façon trompeuse, il s'agit en fait d'une action politique, au sens élevé et plein du terme. Accompagnée de manifestations dans la dignité et le plus grand calme, il s'agirait d'une alternative à la révolution sanglante.
    Je comprends qu'il y aient des hésitations, que les gens s'attendent les uns , les autres; les bonnes raisons de ne rien faire sont légions: je suis trop jeune ou trop vieux, j'ai ma maison à payer, ma mère ou ma soeur est malde, j'ai une famille à nourrir, il y a des partis politiques , qu'ils fassent leur travail ( ben voyons…), on ne sait pas ce qu'il faudra faire après ( tu parles !) etc… Mais qu'on ne dise pas qu'il n'y a pas de solution . Elle existe la solution: la désobéissance et l'insoumission !
    C' est à ma connaissance et jusqu'à preuve du contraire, la seule issue vers le haut qui concilie efficacité et action non violente !
    Démocrates humanistes et progressistes de tous les pays unissez vous ! Vous êtes les plus forts !




















    google_protectAndRun("render_ads.js::google_render_ad", google_handleError, google_render_ad);
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8749
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: QUE FAIRE ?

    Message par bye le Ven 12 Fév - 13:46

    Tu as raison, Charpal, de poser ce constat, cette question, cette analyse.

    Allant certainement dans le même sens de cette interrogation, je dirais tout d'abord, très rapidement ( pour ne plus y revenir ) : dans mes moments plus noirs-lucides, "si la situation était vraiment insupportable, celà se saurait, se verrait, s'entendrait !".Donc, si celà ne bouge pas plus , c'est que tout va bien! Nos maîtres auraient tort de se gêner!

    Passé cette phase un peu négative, le début du début de la solution, est au bout de la rue : en dehors des petits villages coupés de tout ( et encore ), ou même si se déplacer est impossible, il n'y a pas de semaine, (de jour) où un appel à un soutien, une manif, une réunion publique,.. ne soit proposé.
    La sensibilisation, l'implication aux maux que nous subissons, peut être approchée par d'autres moyens, bien sûr, ( journaux militants ou d'information pointue,..) mais la prise sur l'évènement se fait aussi ( surtout ) avec les autres, en faisant barrage, voix communes,..
    Les possibilités ne manquent pas; elles ne résolvent pas d'un coup de baguette magique l'ensemble des situations dramatiques évoquées, l'exploitation, l'oppression, mais si nous faisons reculer le matraque, le pouvoir policier ou du patron licencieur,..nous pouvons faire progresser l'espoir, nous éduquer dans la lutte, tisser les liens solidaires,..et donner envie à d'autres de s'y retrouver.

    L'insoumission, certes oui; commençons par ne pas voter aux prochaines élections; et faisons-leur savoir pourquoi! Ce n'est pas la pêche à la ligne qui nous tente le jour du scrutin, mais la non-participation à cette mascarade, car nous avons beaucoup de choses novatrices, des projets, de la richesse à distribuer. Vive l'abstention révolutionnaire!

    CHARPAL

    Masculin
    Nombre de messages : 434
    Emploi/loisirs : Refaire le monde(sans prétention).Voir : refairelemonde.unblog.fr
    Humeur : en colère face aux injustices notamment sociales
    Date d'inscription : 15/11/2009

    Re: QUE FAIRE ?

    Message par CHARPAL le Ven 12 Fév - 20:45

    J' ai écrit ce texte bye, parce que me promenant et gambadant sur certains forums où j'ébroue ma petite cervelle, je constate toujours cette litanie de l'impuissance, qui à la longue m'énerve.
    Je comprends fort bien qu'on dise que c'est compliqué, pas évident ,beaucoup plus dur à dire qu'à faire, que la mobilisation nécessaire ne se produira peut-être jamais etc ...etc... mais qu'on ne dise pas qu'il n'y a pas de solution et qu'on ne propose jamais rien !
    Moi je propose que les gens dans le plus de pays possibles disent "non" et arrêtent d'être exploités et harcelés par une minorité d'esclavagistes. Je comprends qu'on dise que c'est utopique, pas évident, pas pour demain matin. Mais pas qu'il n'y a rien à faire : si le système continue c'est parcequ' à la fin des fins les gens le veulent bien puisqu'il est en leur pouvoir de le mettre par terre, sans même prendre les armes, sans effort : il suffit de se croiser les bras, ce qui est à la portée de tout le monde.
    Quant à l'abstention aux élections, je comprends ton point de vue et suis très tenté d'en faire autant. Cela dit, le président de ma région est (ou se prétend...) socialiste. Or, le futur scrutin va être , est déja, un référendum pour ou contre Sarko. Comme, je dois le dire, je n'aime pas ( c'est peu dire !) ce personnage, je suis tenté par pur défoulement de voter P"S" alors qu'il ne le mérite pas.
    Vais- je résister à cette tentation ? Oscar Wilde ne va pas m'être d'un grand secours, lui qui a dit: "Je résiste à tout sauf à la tentation "...
    avatar
    abeau

    Féminin
    Nombre de messages : 42
    Localisation : France le plus souvent, USA parfois....
    Emploi/loisirs : universitaire
    Humeur : révolutionnaire
    Date d'inscription : 07/02/2010

    Re: QUE FAIRE ?

    Message par abeau le Ven 12 Fév - 23:06

    bonjour charpal, bonjour bye...
    Oui, que faire ? j'ai quelques petites idées sur le sujet, oh pas géniales ,mais quelques idées tout de même.
    Tout d'abord que faire ? et dans quel but ?
    Tout d'abord la conviction que tous seuls nous ne pouvons rien : nous carburons, nous nous scandalisons chacuns devant l'écran de notre ordinateur et puis ??? rien et peut-être moins que rien parce que nous dépensons peut-être cette énergie inutilement, tout contents d'avoir pondu notre petit texte qui sera lu par quelques personnes tout autant convaincues de l'inhumanité de la société dans laquelle nous vivons que nous. Et ce temps sera perdu pour une action de communication réelle pour une vraie action de militantisme : sans doute distribuer quelques tracts sur le marché du dimanche ou évoquer avec un voisin cette nouvelle société dont nous rêvons serait plus efficace.
    En tout cas cette guerre de position idéologique me semble un préalable absolu à tout processus révolutionnaire
    Mais la révolution néolibérale a balayé comme tant d'autres structures sociales ce militantisme, cet investissement organisé pour une cause.
    Car nous avons le sentiment, nous citoyens rejettant de toute nos forces l'idéologie dominante de cette société et sa propagande, qu'aucune cause ne correspond vraiment au changement auquel nous aspirons : humaniste ? oui, mais tous les mouvements se disent "humanistes" anarchiste ? communiste ? alter-mondialiste ? écolo ? décroissant ? oui un peu de tout cela mais aucun uniquement...
    La culture zapping dominante a peut-être pénétré jusqu'au plus profond de que nous croyons...

    PS : j'ai tout de même après ce passage introspectif auto-critique, quelques autres idées un peu plus positives et constructives. Je vous propose que , très concrètement, nous échangions sur les moyens que nous envisageons pour faire avancer l'idée d'une révolution (qui pourra être politique, populaire, violente ou pacifique, dans la rue ou dans les bureaux de vote...)
    PS2 : je viens de relire ce que je vous ai écrit et m'aperçois que cela n'a ni queue ni tête.. J'ai beaucoup écrit aujourd'hui et suis épuisée, merci de votre indulgence !
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8749
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: QUE FAIRE ?

    Message par bye le Sam 13 Fév - 5:22

    Bonjour Charpal, bonjour Abeau, bonjour tout le monde,

    à chaud, quelques réflexions: tout d'abord, je ne pense pas du tout qu'il n'y a rien à faire. Ici et là, les manifestations de mécontentement sont proposées, et sans être un sujet du mouvementisme, de l'agitation permanente ( à perdre sa cohérence politique,..) , entre le soutien aux sans-pap', le néo-fascisme rampant ( interprété par les municipalités de gôche et de droite contre la liberté d'expression..), les collages subversifs ( par nature ),les prochaines manifs organisées par les 8 ( 24 mars,..),..
    les occasions de faire, de transmettre ne manquent pas.

    Ecrire sur un forum est un moyen complémentaire de diffuser la subversion, qui s'ajoutent aux autres: pour l'instant, nous ne sommes pas ( trop ) repérés, donc profitons-en! Diffusons de l'info, des propositions pendant qu'il est encore ( relativement ) permis; même si nous sommes dans l'oeil de Big Brother, utilisons cette possibilité jusqu'à la corde, avant de sortir et continuer dans la rue!
    Concernant le vote, ma position est nette: NON! Je ne vais pas raconter ma vie, mais je côtoie au quotidien ( ou presque ), des militants syndicaux, politiques, associatifs,..
    Et j'assume: de ne pas adhérer à ce système de domination politique, économique.
    Pas de leçon à recevoir des notables, élus,..Ils savent bien que les militants révolutionnaires ( dont les anarchistes, mais pas seulement ), retroussent les manches, et pas d'aujourd'hui. Et discuter avec certains d'entre eux ( pas tous, car certains sont trop repoussants ), ne doit pas effrayer: pourquoi fermez-vous telle école, avez-vous chassé ces squatters en appelant la BAC, ( toutes choses vécues, of course ) ?
    Nous ne sommes pas du même monde que ces"élus" 1/3 mondains-2/3 mondistes, carriéristes, insérés,républicains, citoyens ( adhérents aux mécanismes de la cité ),.. MAIS VRAIMENT PAS !
    Quant à dire,Abeau, si j'ai bien lu, que tout se vaut: heu,..non!

    Entre les écolos d'Europe-écologie ( partisans de l'économie de marché et du capitalisme ), les communistes du PCF qui ont participé à la curée contre les services publics ( ouverture du capital d'Air-France, vote de l'application de la directive de l'ouverture des marchés de l'énergie,..sous Jospin ), les "humanistes" du PS qui ont durci les lois répressives par la LSQ de Vaillant, faisant suite aux "sauvageons" du " Che",...les anarchistes ? Je sais que les mots sont galvaudés , mais tout de même: sans vouloir faire de la propagande ici, se dire"un peu" anarchiste n'est pas crédible, si tel militant ou adhérent d'un parti ( Besancenot compris ) adhère à ce système électoral, qui est la négation même de l'expression, de l'émancipation des gens.
    Participer au mécanisme du pouvoir, c'est simultanément revêtir son apparat, ses outils, devenir instrument ( ou maître) de l'appareil d'Etat.
    Un dernier mot là-dessus: clarifier son propre positionnement politique signifie également que l'on peut participer à des actions communes avec d'autres ( que nous respectons en celà et pour celà ) mais de là à partager, adhérer à un tronc commun social, politique,..L'engagement peut être, dans certaines familles politiques, un positionnement un peu plus à gauche, à droite,
    mais il est ( et c'est nécessaire ) fait de rupture!
    J'espère ne pas avoir été ( trop ) "lourd"!

    CHARPAL

    Masculin
    Nombre de messages : 434
    Emploi/loisirs : Refaire le monde(sans prétention).Voir : refairelemonde.unblog.fr
    Humeur : en colère face aux injustices notamment sociales
    Date d'inscription : 15/11/2009

    Re: QUE FAIRE ?

    Message par CHARPAL le Lun 15 Fév - 0:05

    Je crois qu'il faut bien comprendre que le système mondial actuel n'aurait jamais pu être mis en place sans un conditionnement sur des décennies (trois exactement ) des cerveaux de la grande majorité des citoyens,dans toutes les démocraties (dans les dictatures, le lavage de cerveau est "de droit") ravalés à la condition de moutons ou d'esclaves. Ca c'est la stratégie; quant à la tactique c'est la désinformation. Les milliardiares qui ont volé des sommes insensées au casino de l'économie folle, ont acheté les TV, radios, journaux qui ont submergé les peuples de la même propagande : l'économie néo-libérale totalitaire, la dictature des marchés, la pensée unique, il n'y a que ça d'envisageable!
    Cette tactique a marché au delà de toute espérance.Au point que beaucoup de gens sont persuadés qu'il n'y a rien à faire et qu' il n 'y a aucune alternative. Je ne veux pas être trivial ( je n'aime pas la vulgarité), mais trop de gens après ce "traitement" ont de la merde dans les yeux et un pot de yaourt à la place du cerveau !
    C' est pourquoi tout ce qui peut être fait pour enrayer la machine à aliéner nos semblables doit être fait. Je ne pense donc pas du tout que c'est perdre son temps que de donner les "bonnes infos" partout autour de soi, y compris sur internet. La sauvagerie économique mondialisée a gagné la bataille des mots, faisons en sorte qu' elle perde la guerre des mots. Elle peut mourir par où elle a "péché" ( c' est un agnostique qui parle...).
    Que tous ceux qui sont contre ce système, quelle que soit leur philosophie propre, tirent dans le même sens , comme l'ont fait ceux qui ont combattu le nazisme. Seule l'union peut faire mordre la poussière à nos maîtres ( la maxime "ni dieu, ni maître" me plait bien ) qui dominent le monde !
    avatar
    abeau

    Féminin
    Nombre de messages : 42
    Localisation : France le plus souvent, USA parfois....
    Emploi/loisirs : universitaire
    Humeur : révolutionnaire
    Date d'inscription : 07/02/2010

    Re: QUE FAIRE ?

    Message par abeau le Lun 15 Fév - 3:11

    Ouaip, on s'unit ensemble pour tout foutre en l'air et on se tapera sur la gueule après !
    Mais naaannnn, je rigole !

    CHARPAL

    Masculin
    Nombre de messages : 434
    Emploi/loisirs : Refaire le monde(sans prétention).Voir : refairelemonde.unblog.fr
    Humeur : en colère face aux injustices notamment sociales
    Date d'inscription : 15/11/2009

    Re: QUE FAIRE ?

    Message par CHARPAL le Lun 15 Fév - 14:13

    Il y a du vrai dans ce que tu dis abeau, de façon humoristique. Mais on ne pourrait atteindre aucune vérité, à défaut d'atteindre "la" vérité, si l'erreur et l'échec n'existaient pas. On sait maintenant de façon certaine que le socialisme est une catastrophe en dehors des libertés: Staline et Mao ont été des dictateurs ( Lénine aussi), des espèces de "fascistes rouges", que le nazisme est une idéologie immonde classée comme telle jusqu'à la fin des temps,et qu'aucune résurgence ne saurait être tolérée. Nous savons maintenant (même si, sans prétention, j'en ai été convaincu dès le départ ) que le capitalisme livré à lui même sans aucune régulation, contre pouvoir et régulation devient fou, assassin et détruit la démocratie et l'humanisme .
    Donc c'est vrai qu' une fois terrassée la "bête immonde" du néo-libéralisme dictatorial et esclavagiste, on n'aura pas règlé les autres débats. Sur quels principes faire reposer une société ? Une démocratie progressiste conciliant une certaine justice sociale avec les libertés, l'anarchie, le socialisme sans parti unique ( de type jaurèssien) ? Ou un mélange de tout ça, en prenant ce qu'il y a de mieux dans chaque philosophie ?
    Mais : - on n'est pas obligé de se taper dessus...
    - on aura fait le ménage,et déblayé le terrain, en mettant dans les poubelles de l'histoire, le fascisme rouge, le fascisme noir et le nazisme et la sauvagerie économique mondialisée. Et pour l'heure c'est bien ce dernier système qu'il faut "foutre en l'air" ! Et, ( toute "cu-cuterie" mise à part), tous ensemble !
    avatar
    abeau

    Féminin
    Nombre de messages : 42
    Localisation : France le plus souvent, USA parfois....
    Emploi/loisirs : universitaire
    Humeur : révolutionnaire
    Date d'inscription : 07/02/2010

    Re: QUE FAIRE ?

    Message par abeau le Lun 15 Fév - 16:06

    Bien sûr que c'est vrai Charpal ! (mon commentaire ne visait pas le fond de ma pensée mais la façon que tu qualifierais peut-être de "vulgaire" dont je l'avais exprimée... que veux-tu, je suis en train d'apprendre la subversion mais elle bute sur des années de "bonnes manières" que mon éducation bourgeoise m'a inculquées)
    Comme tu le dis si bien, on bute toujours sur l'opposition liberté/égalité ou liberté/justice...
    Les libertaires refusent toute idée d'état, moi je reste convaincue que seule une puissance supérieure (que l'on appellera justice, groupements de proximité, région, état, communauté supra nationale, gouvernement du monde) est capable de trancher entre les conflits d'intérêts privés (car ce n'est pas parce que le capitalisme financier aura été terrassé que les comportements individualistes et de compétition cesseront du jour au lendemain) de dégager un intérêt général et de faire respecter le nouveau contrat social qui aura été mis en place.
    L'état ou une fédération d'état me semble pour le moment la meilleure configuration : on ne raye pas comme cela de la carte ou de l'insconscient collectif des années, des siècles d'histoire...(je sais je suis une grande sentimentale nostalgique
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8749
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: QUE FAIRE ?

    Message par bye le Mar 16 Fév - 0:01

    Tout à fait d'accord avec vous 2. Manches retroussées, essayons d'abord de faire reculer, et d'achever ce système inique.
    Chacun de nous n'a pas réponse, solution à tout, à toute la complexité d'une société développée, où, paradoxe, les maux séculaires de faim, misère, exploitation perdurent! Et essayons de conjuguer l'action avec la pensée, l'éthique, de façon à être utile d'abord, puis de cultiver la petite flamme de la révolution, de la transmettre afin qu'un jour..Nous n'aurons pas perdu notre temps, notre vie.
    Le projet révolutionnaire est vital, mais ne doit pas écarter les gens de bonne volonté: un bout de chemin ensemble le plus long possible, est souhaitable, et rend plus forts. Et à un moment, les routes s'écartent ( d'elles-mêmes ), et il n'est nul besoin de se f.. dessus! En tout cas, ce n'est pas ma conception, ni de haïr, mépriser celui qui pense autrement ( sauf nos petits maîtres ).
    L'Etat, l'autorité, les structures qui maintiennent la domination d'une classe sur les autres, non merci; beaucoup de groupes, d'assos, de mouvements fonctionnent sans juge, décideur,..C'est parfois compliqué, mais une fois qu'on y a goûté, on ne peut plus s'en passer!
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8749
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: QUE FAIRE ?

    Message par bye le Sam 8 Mai - 7:18

    Plus de 2270 convives veulent passer à table maintenant!


    Plus de 200 militants de base, dans tout le pays, issus des collectifs de campagne
    des listes anticapitalistes aux dernières régionales.
    Des dizaines responsables syndicaux, associatifs, des élus, des anciens candidats sur les listes
    à la gauche de la gauche.
    Des centaines d'autres citoyens viennent de les rejoindre!

    Ils appellent "tous les collectifs qui ont participé, pour les régionales 2010, à l’unité des forces antilibérales,
    à se constituer maintenant en un FRONT POPULAIRE ANTICAPITALISTE du 21 ième siècle
    ".
    Ils appellent "toutes et tous les citoyens à rejoindre ces collectifs".

    L'écho est déjà important, on peut le constater sur le site national.
    http://www.frontpopulaireanticapitaliste.fr

    Rejoignez-les signataires à l'adresse suivante, et si c'est déjà fait,
    continuez à diffuser l'appel
    autour de vous pour que la riposte unitaire puisse s'organiser maintenant...
    http://www.ripostonsensemblemaintenant.fr

    Contenu sponsorisé

    Re: QUE FAIRE ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 28 Juil - 9:41