LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Guyane : non à la Montagne d’or !
par bye Mar 12 Juin - 18:05

» Crime raciste en Calabre
par bye Ven 8 Juin - 12:17

» migration internationale
par bye Ven 8 Juin - 12:08

» Les premiers chiffres de PARCOURSUP : une génération sacrifiée ?
par bye Lun 4 Juin - 17:42

» LES ONG DÉVOILENT LEUR PROJET DE LOI D’AVENIR POUR LES TRANSPORTS ET LA MOBILITÉ
par bye Mar 29 Mai - 18:01

» NE JAMAIS RECHERCHER D’ADHÉSION
par bye Mar 22 Mai - 14:38

» Kanaky, quand le peuple voulait s’éduquer lui-même...
par bye Lun 14 Mai - 10:04

» Anarchisme, éducation et pédagogie
par bye Lun 7 Mai - 13:15

» Cours libres - Debout ! Debout ! C’est maintenant que ça se passe...
par bye Dim 15 Avr - 9:08

» fascisme pas mort, hélas!
par bye Ven 6 Avr - 11:52

» Notre Dame des Landes ou l’art des grands projets inutiles
par bye Mar 3 Avr - 19:20

» MÉDECINS ET ASSOCIATIONS UNISSENT LEURS VOIX POUR RAPPELER L’URGENCE D’AGIR FACE À LA POLLUTION DE L’AIR
par bye Mer 28 Mar - 18:19

» BOMBARDEMENTS AU PROCHE ET MOYEN ORIENT : EXIGEONS LE RESPECT DU DROIT INTERNATIONAL PAR TOUS
par bye Jeu 22 Mar - 18:08

» Manifestation kurde anti-Erdogan à Bruxelles
par bye Mar 20 Mar - 7:23

» Les cigarettes électroniques, plus dangereuses que bénéfiques ?
par bye Mar 20 Mar - 7:13

» La métamatière et les créations
par Claude De Bortoli Jeu 15 Mar - 11:43

» Scandale sexuel : Oxfam présente ses excuses aux autorités haïtiennes
par bye Ven 9 Mar - 18:50

» SDF, il avait volé des sandwiches dans la poubelle d’Atac
par bye Ven 9 Mar - 18:40

» Malgré l’austérité, la France va dépenser 37 milliards pour son réarmement nucléaire
par bye Ven 9 Mar - 18:31

» La pauvreté s’installe...
par bye Mar 6 Mar - 10:58

» large victoire des grévistes d’HEMERA - HOLIDAY INN
par bye Ven 16 Fév - 10:40

» jeunes à la rue dans le grand froid : faire connaitre est déjà un combat
par bye Mer 14 Fév - 18:07

» National ou civique ou militaire : en arrière-plan du service obligatoire, la militarisation des élèves
par bye Lun 5 Fév - 13:03

» ARRIVÉES ET DEMANDES D'ASILE EN BAISSE EN 2017 EN EUROPE
par bye Mar 30 Jan - 18:29

» Les véritables enjeux des réformes éducatives de Jean-Michel Blanquer
par bye Mar 30 Jan - 15:00

» Contre la sélection à l’université : "On veut de l’inattendu !"
par bye Mar 23 Jan - 19:19

» Les policiers français ont abattu 18 personnes en 2017
par bye Ven 19 Jan - 7:43

» Acheter permis de conduire français
par Pipoinzaghi Mar 16 Jan - 16:02

» Journée internationale des droits de l’Homme : en Birmanie des espoirs déçus
par bye Sam 6 Jan - 7:52

» Tapis dans le bocage : la vérité sur les armes secrètes des "zadistes"
par bye Ven 29 Déc - 14:32

» Victoire du Secours populaire contre le maire F.N. d’Hayange
par bye Mer 20 Déc - 21:28

» Peut-on renvoyer les demandeurs d’asile vers des « pays tiers sûrs » ?
par bye Mar 19 Déc - 19:52

» Une montée des violences envers les migrants à travers l'Europe :
par bye Ven 15 Déc - 18:54

» Défendre et renforcer les CHSCT !
par bye Mar 5 Déc - 12:59

» Nuage de Ruthénium-106 sur l’Europe : que s’est-il réellement passé ?
par bye Mar 28 Nov - 12:35

» Dossier sur "l’affaire du stage de Sud éduc 93"
par bye Lun 27 Nov - 12:34

» Appel de Raymond Millot : Un projet émancipateur face aux dangers de l’anthropocène
par bye Mar 21 Nov - 12:54

» Les émissions de CO2 repartent à la hausse
par bye Ven 17 Nov - 17:05

» l’idéologie du consentement, outil d’émancipation ou d’isolement individuel ?
par bye Lun 13 Nov - 12:21

» Droit au logement opposable : le bilan chiffré 2008-2016
par bye Jeu 9 Nov - 20:02

» La rétention des « dublinés », dans l’attente d’un transfert, est contraire au règlement Dublin
par bye Lun 6 Nov - 18:33

» Face à la situation en Catalogne
par bye Mer 1 Nov - 11:33

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par bye Sam 21 Oct - 10:37

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Bus de la honte : ne laissons pas l’avenir aux réactionnaires
par bye Sam 14 Oct - 12:44

» La métamatière et le peuple
par Claude De Bortoli Ven 6 Oct - 9:27

» Vers un retour du délit de solidarité ?
par bye Sam 30 Sep - 6:45

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    Trop chers patrons

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8798
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Trop chers patrons

    Message par bye le Dim 21 Mar - 19:39

    Trop chers patrons
    http://www.democratie-socialisme.org/spip.php?article2104
    mercredi 17 mars 2010 par Christian Gourdet

    Instructive lecture que celle de l’Expansion.com.

    Ainsi, on a pu y apprendre que 98 administrateurs du CAC 40, soit 22 %
    du total, détiennent à eux seuls 43 % des droits de vote dans les
    conseils d’administrations. A ce titre, ils touchent des “jetons de
    présence”.

    Cela mérite une petite explication pour vous et moi qui n’en touchons pas.

    Selon l’Expansion, le jeton de présence « est un mode de rémunération
    accordé aux membres des conseils d’administration des sociétés anonymes.
    En principe cette rémunération est partagée entre administrateurs en
    fonction de leur assiduité à ces comités. »

    En principe, seulement, car apprend-on un peu plus loin : « au fur et à
    mesure du temps, ils sont devenus une rémunération fixe accordée... même
    aux absents ». Et à l’appui de ses dires, l’auteur de l’article cite un
    document de la société Saint-Gobain daté de 2007. On peut y lire que «
    les administrateurs se sont vu allouer, à titre de partie fixe, la somme
    annuelle de 25 600 euros et, à titre de partie variable, 3 520 euros par
    présence effective aux séances ».

    Bref, même s’il ne s’est pas déplacé, le gus a empoché au minimum 25 000
    euros et des bricoles. Selon le cabinet Russel Reynolds, les membres de
    la coterie toucheraient en moyenne aux alentours de 55 000 euros
    annuels. Des clopinettes pour des gens dont les revenus annuels sont
    plus proches du million, voire plus, d’euros que du SMIC ou du minimum
    vieillesse. Mais ça reste quand même conséquent quand on le rapporte à
    l’heure de « travail ».

    L’Expansion estime pour sa part que leur temps de présence dans les
    conseils d’administration se monte à 20 heures par an. Soit une moyenne
    de 2 750 euros de l’heure… L’iconoclaste article est titré : Grands
    patrons, 2 750 euros de l’heure à rien faire ? Gauchistes, va !

    Christian Gourdet
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8798
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Trop chers patrons

    Message par bye le Dim 21 Mar - 19:42

    Grand patron, 2750 euros de l'heure à ne rien faire ?
    http://www.lexpansion.com/economie/actualite-entreprise/grand-patron-2750-euros-de-l-heure-a-ne-rien-faire_225832.html
    Julie de la Brosse - 28/01/2010 17:43:00
    Benoit Tessier / Reuters
    Frederic Oudea, Etienne Pflimlin, Baudoin Prot, Philippe Dupont, Bernard
    Comolet, et Georges Pauget.


    Régulièrement décriés, les cumuls de mandat chez les grands patrons
    demeurent une pratique courante. Selon les calculs de L'Expansion.com,
    ils perçoivent en moyenne 2750 euros de l'heure passée dans ces conseils
    d'administration. Où leur présence n'est même pas obligatoire...
    Qu'est-ce qu'un jeton de présence ?

    C'est un mode de rémunération accordé aux membres des conseils
    d'administration des sociétés anonymes. En principe cette rémunération
    est partagée entre administrateurs en fonction de leur assiduité à ces
    comités. Mais la pratique a prouvé que ces jetons de présence portent
    finalement assez mal leur nom : au fur et à mesure du temps, ils sont
    devenus une rémunération fixe accordée... même aux absents.
    Illustration. Le document de référence de la société Saint-Gobain de
    2007 souligne que "les administrateurs se sont vu allouer, à titre de
    partie fixe, la somme annuelle de 25 600 euros et, à titre de partie
    variable, 3520 euros par présence effective aux séances ". En somme,
    même s'il ne participe pas au conseil, l'administrateur perçoit chaque
    année au minimum plus de 25 000 euros.
    Combien gagnent les grands patrons grâce à ces jetons de présence ?

    C'est variable. Cela dépend des entreprises - de 30 000 à 90 000 euros
    par an pour les mieux lotis-mais aussi du nombre de mandats cumulés par
    ces patrons. Ils ont en effet, selon la loi, le droit de cumuler 5
    mandats dans ces conseils. Mais en moyenne, par mandat, ils perçoivent
    aux alentour de 55.000 euros par an selon une étude du cabinet Russel
    Reynolds. Autant dire une goutte d'eau pour ceux dont la rémunération
    évolue plus près du ou des millions d'euros. Pour autant, l'heure vaut
    son pesant d'or dans ces conseils. Du moins, si on les compare à ce qui
    est comparable : les rémunérations des grands patrons. Ainsi, si l'on
    part du principe qu'un patron du CAC 40 travaille environ 100 heures par
    semaines (c'est déjà beaucoup!) et qu'il perçoit 3,6 millions d'euros
    par an, cela équivaut à un salaire de 692 euros de l'heure. Comparé à
    cela, les salaires dans ces conseils sont faramineux. Chaque année, le
    temps passé dans les conseils d'administration se situe (à la louche)
    aux alentours de 20 heures, selon différentes estimations. Soit une
    moyenne d'environ 2 750 euros de l'heure...
    Qu'en pensent les grands patrons ?

    C'est justement le problème. Car les grands patrons sont confrontés à un
    curieux dilemme. Accusés de multiplier des responsabilités qu'ils ne
    peuvent honorer, ils tentent de rassurer leurs détracteurs et affirment
    consacrer l'intégralité de leur temps à leur entreprise. La polémique
    autour de la double casquette d'Henri Proglio, le nouveau PDG d'EDF, n'a
    certainement pas arrangé les choses. C'est d'ailleurs pourquoi certains
    grands patrons ont osé la justification dans les colonnes du Parisien de
    ce jeudi. Et le résultat est plutôt étrange. Exemple. Gilles Pélisson
    directeur d'Accor devrait percevoir 53 500 euros en 2009 au titre de ses
    deux mandats chez Bic et TF1. Au quotidien il explique que "les réunions
    du Conseil d'administration de TF1 demandent peu de préparation et
    durent deux heures en moyenne". Ses salariés peuvent donc se rassurer,
    leur PDG ne perd pas inutilement son temps mais est tout de même
    rémunéré 2700 euros de l'heure. De son côté, l'explication de Didier
    Lombard est encore plus énigmatique. "Je me consacre à 100% à mon
    entreprise". Ses autres activités étant réservées aux "week-ends et jour
    fériés", explique-t-il au Parisien. Tout compris pourtant, ses 4 mandats
    lui ont rapporté près de 170 000 euros en 2008.

    Les grands patrons ne rougissent pourtant pas de cette situation. Lors
    d'une audition auprès de la Commission des finances de l'Assemblée
    nationale Michel Pébereau, le président du conseil d'administration de
    BNP, expliquait en mai dernier que ce cumul était nécessaire au bon
    fonctionnement des grandes entreprises françaises. C'est parce qu'ils
    sont rares à avoir ces compétences très techniques, qui peuvent aller de
    l'augmentation de capital à la fusion acquisition, que les grands
    patrons ont intérêt à se conseiller les uns les autres, expliquait-il
    alors. Un avis partagé par son directeur général. "Je suis au conseil de
    deux grandes entreprises françaises. J'ai beaucoup à apprendre d'eux et
    mon expérience peut leur être utile", explique Baudoin Prot au Parisien.
    Ce système est-il acceptable ?

    Si il l'était, il l'est de moins en moins. Et ce pour plusieurs raisons.
    Aujourd'hui la consanguinité a atteint des sommets. Et particulièrement
    en France, très différente sur ce point des autres pays européens.
    Ainsi, au sein du CAC 40, 98 administrateurs, soit 22% du total,
    détiennent 43% des droits de vote. Et selon Daniel Lebègue, président de
    l'Institut français des administrateurs, "cent personnes concentrent
    dans leurs mains, plus de 40% du total des mandats des conseils
    d'administrations des principales entreprises françaises". Or plus qu'un
    problème déontologique fort, le cumul des mandats s'avérerait de plus en
    plus nuisible à la bonne gouvernance des entreprises. Selon certains
    observateurs, les investisseurs, et notamment les fonds d'investissement
    internationaux, commenceraient même à se plaindre des risques liés à la
    disponibilité des administrateurs.

    Le législateur semble avoir pris conscience de l'urgence de la
    situation. Une proposition de loi a en effet été adoptée la semaine
    dernière obligeant les entreprises cotées à offrir 40% des sièges des
    conseils d'administration à des femmes, afin de rompre avec les
    pratiques en cours. Par ailleurs, dans un récent rapport d'information
    sur les rémunérations des dirigeants, le député UMP Philippe Houillon
    suggère "l'interdiction, au besoin dans la loi, du versement par des
    sociétés cotées de jetons de présence à leurs propres responsables
    exécutifs, et la subordination du versement de ces jetons à la
    participation effective des administrateurs aux travaux de l'organe
    social auquel ils appartiennent".

    Quant à l'importance des sommes versées, tout ça ne serait finalement,
    selon le député, qu'une question d'acceptabilité. "Dans le principe je
    ne vois pas d'inconvénient à ce que les personnes qui ont des grosses
    responsabilités soient payées en conséquence. Néanmoins, de deux choses
    l'une, soit les dirigeants ne vont pas à ces conseils, et dans ce cas il
    est inadmissible qu'ils perçoivent de telles sommes. Soit ils s'y
    rendent, et se pose alors la question des sommes qu'ils perçoivent",
    déclare Philippe Houillon à L'Expansion.com. Selon la Charte Afep-Medef,
    "chaque élément de la rémunération doit être clairement motivé et
    correspondre à l'intérêt général de l'entreprise". Un intérêt général
    parfois difficile à percevoir. "Les grands patrons ont décidé de
    s'autoréguler mais à terme, c'est le juge qui risque de déterminer les
    crtières de cet intérêt général. Et il n'est pas sûr que les grands
    patrons y gagnent", conclut Philippe Houillon.

      La date/heure actuelle est Dim 24 Juin - 16:01