LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

» Fichier des Français : les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas
par bye Mar 8 Nov - 11:54

» Burkina Fasso : Grève dans l’éducation les 3 et 4 novembre
par bye Mar 8 Nov - 11:49

» "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"
par bye Mar 1 Nov - 11:58

» Besoin de crédit personnel
par filhastreanne Lun 31 Oct - 2:32

» L’usage informationnel acritique d’Internet à l’école primaire
par gramophone Dim 30 Oct - 10:06

» Un maire serbe à Srebrenica, tout un symbole, 21 ans après le massacre
par bye Lun 24 Oct - 12:39

» L'Arctique : eldorado ou mirage?
par bye Lun 24 Oct - 12:36

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    Argentine

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Argentine

    Message par bye le Sam 15 Mai - 11:54

    Odeur de coup d’état en Argentine
    http://lautjournal.info/default.aspx?page=3&NewsId=2282
    11 mai 2010 - André Maltais

    Le 10 mars dernier, la sénatrice, Roxana Latorre, excédée des manœuvres
    de l’opposition visant à paralyser le gouvernement, déclare qu’au
    Congrès argentin « on respire un air de coup d’état ».

    Latorre, qui fait elle-même partie de l’opposition mais respecte l’ordre
    constitutionnel, accuse certains partis de droite de bloquer
    systématiquement toutes les mesures proposées par le gouvernement de
    Cristina Fernandez de Kirchner.

    Majoritaire dans les deux chambres du Congrès depuis les élections
    législatives de juin 2009, la droite, dit Roxana Latorre, cherche
    prétexte à voter la destitution de la présidente.

    Cristina Fernandez doit terminer son mandat, affirme encore la
    sénatrice, qui craint un « coup d’état du 21e siècle » dans le style de
    celui du Honduras.

    Les politiques sociales et nationalistes des gouvernements de Nestor
    Kirchner (2003-2007) et de son épouse, élue le 28 octobre 2007, de même
    que leur alignement résolu sur le Brésil de Lula et sur l’union
    latino-américaine irritent la droite argentine.

    Comme au Chili, celle-ci compte encore d’importants secteurs fidèles à
    la dictature des années 1976-1983 qui n’ont jamais pardonné à Nestor
    Kirchner l’annulation des lois sur le pardon qui ont initié des procès
    de lèse-humanité contre plusieurs anciens tortionnaires.

    Les manœuvres commencent le 11 mars 2008, quand la présidente propose
    d’augmenter de 12% les rétentions de l’État sur l’exportation de
    produits agroalimentaires.

    L’Argentine est l’un des plus grands pays agro-producteurs de la
    planète. Aussitôt, les organisations patronales du secteur agraire,
    aidées par les corporations médiatiques, se lancent dans un conflit qui
    durera quatre mois et sera marqué par un lock-out patronal de 126 jours.

    Le 17 juillet 2008, appelé à trancher un vote sénatorial égal (36 contre
    36), le vice-président, Julio Cesar Cleto Cobos, qui, depuis, s’affiche
    ouvertement avec l’opposition, trahit son gouvernement et vote contre
    l’adoption de la mesure.

    Ce vote enterre une tentative aussi timide que légitime du gouvernement
    de redistribuer à la population une petite partie des profits
    exorbitants des grands exportateurs de soja et autres céréales.

    Les rétentions à l’exportation contre les grands producteurs céréaliers
    voulaient aussi encourager une diversification de la production
    alimentaire argentine et diminuer les effets très néfastes des
    monocultures sur l’environnement.

    La défaite, alliée aux hésitations des époux Kirchner à s’appuyer sur la
    population, a fait très mal. Elle a terni l’image positive que l’opinion
    publique avait jusque là du gouvernement et permis à la multitude des
    partis d’opposition de consolider leur alliance.

    Poursuivant sur leur lancée, les opposants parlementaires et ce qu’on a
    appelé « la junte agraire », ont par la suite exigé et négocié
    l’abolition de toutes les rétentions existantes dans le secteur de
    l’agrobusiness!

    Un an plus tard, renforcée et portée en triomphe dans les médias privés,
    la droite gagne les législatives du 28 juin 2009. En perdant 24 députés
    et 4 sénateurs, le Front pour la victoire (parti du gouvernement) perd
    aussi le contrôle des deux chambres législatives et son pourcentage de
    vote chute à 31,2% à l’échelle nationale.

    Malgré cela, le 10 octobre dernier, Cristina Fernandez parvient à faire
    approuver par une grande majorité parlementaire la Loi des services de
    communication audiovisuels (LSCA) qui remplace l’ancienne Loi de
    radiodiffusion, signée par l’ex-dictateur Jorge Rafael Videla.

    La mesure vise à mettre fin à la concentration des médias et aux abus
    qu’elle permet aux propriétaires des corporations médiatiques.

    Elle vise également à ce que, comme l’exprime la présidente, « la voix
    de tous et toutes puisse être écoutée » en permettant à la population
    d’avoir accès à des sources d’information plus diverses, en réglementant
    la publicité et en augmentant le contenu national des émissions et des
    capitaux investis dans le secteur médiatique.

    Le projet est analysé, discuté, dans toutes les provinces du pays autour
    de centaines de tables rondes et panels auxquels participent
    universités, mouvements sociaux, syndicats, partis politiques et
    organismes de toutes tendances.

    Mais, confondant volontairement droit d’expression et droit d’extorsion,
    les conglomérats médiatiques décrivent la loi comme un « attentat contre
    la liberté de presse » et, aussitôt adoptée, la mesure est mise entre
    les mains des juges dans un pays où plusieurs d’entre eux ont été nommés
    par la dictature.

    L’application de la loi est donc bloquée par ces juges
    ultraconservateurs qui, à chaque fois que des lobbies médiatiques ou
    leurs complices demandent la suspension d’articles de la loi voire de la
    loi entière, tranchent en leur faveur.

    Pendant que le sort de la LSCA attend le verdict de la Cour suprême, en
    décembre, la présidente annonce le décret « Nécessité et urgence » par
    lequel elle crée un Fonds du Bicentenaire qui doit servir à utiliser une
    petite partie des réserves de la Banque centrale (six milliards de
    dollars sur plus de 48 milliards) pour payer la dette externe.

    Le montant est dû au Club de Paris et, depuis 2001, l’Argentine est en
    situation de défaut de paiement, accumulant des intérêts de l’ordre de
    15%. La présidente espère liquider cette somme pour permettre à
    l’Argentine d’obtenir de nouveaux prêts aux taux actuels qui sont
    beaucoup plus bas.

    Ceux du Brésil, par exemple, sur des emprunts récents, sont de 4,6%.

    Bien sûr, plusieurs syndicats, partis de gauche et organisations
    sociales reprochent au gouvernement de payer la dette sans
    l’investiguer, contrairement à ce qu’a décidé le gouvernement
    équatorien. Avant tout paiement, ils réclament un audit de la dette
    externe pour en déterminer la part illégitime et sanctionner les auteurs de ce vol.

    Mais la droite, elle, ne s’oppose pas au paiement de la dette. Elle
    exige plutôt que l’État la rembourse à même le budget 2010 pour ainsi
    forcer des coupures de dépenses et rendre le gouvernement toujours plus impopulaire.

    Les exigences de l’opposition ont aussi une autre raison, dit le
    journaliste Pablo Ramos, de l’Agence de presse du Mercosur. Les réserves
    de la Banque centrale n’ont pas seulement comme fonction d’appuyer la
    monnaie nationale en circulation. Elles servent aussi à garantir la
    fuite des capitaux par les étrangers.

    Quand un investisseur fait entrer son argent dans un pays, explique
    Ramos, il la convertit en monnaie nationale. Plus tard, s’il veut sortir
    ses gains, il doit les reconvertir en dollars dont le montant doit être
    cautionné par les réserves de la Banque centrale du pays hôte.

    En février et mars, la droite parlementaire essaie d’empêcher la
    nomination de la nouvelle présidente de la Banque centrale argentine,
    Mercedez Marco del Pont, appelée à remplacer l’ex-titulaire, Martin
    Redrado, qui refusait d’appliquer le décret « Nécessité et urgence ».

    Cette fois, l’opposition n’est pas arrivée à ses fins à cause d’honnêtes
    parlementaires comme la sénatrice Latorre que ces manœuvres égoïstes et
    anticonstitutionnelles ont fini par révolter.

    Mais la société argentine et son gouvernement s’engagent dans un
    inquiétant tournant car, au cours des deux dernières années, les forces
    d’opposition, d’autant plus arrogantes et sûres d’elles que le
    gouvernement reste plutôt loin du peuple, se sont habilement
    positionnées en vue des présidentielles du 10 décembre 2011.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Argentine

    Message par bye le Jeu 9 Déc - 17:02

    Galerie de photos (une trentaine) ici:

    http://squat.net/images/2010-12_Buenos_Aires/index.html

    Voir aussi:
    http://squat.net/fr/news/buenos_aires081210.html

    Dans la nuit, les émeutier-e-s ont repris le terrain, notamment en
    crâmant des voitures.
    Il semble que pendant la journée de répression d'hier, une fille de
    douze ans ait également été tuée par la police.
    Aujourd'hui, plusieurs maisons expulsées sont réoccupées.
    A suivre...

    A suivre sur http://squat.net/fr avec vidéos, photos, etc.

    * * *
    - Buenos Aires: Deux morts dans des affrontements opposant squatters et
    police à la suite d'une expulsion massive

    La police argentine (police métropolitaine et police fédérale) est
    intervenue le 7 décembre dans le quartier Villa Soldati de Buenos Aires
    pour expulser "el Parque Indoamericano" (un quartier squatté par plus de
    500 personnes, dont une majorité d'indo-américain-e-s, vivant notament
    dans des maisons auto-construites "illégalement").
    Un ordre d'expulsion avait été donné à l'encontre des centaines de
    familles vivant sur place...

    L'autoroute proche du quartier squatté a été bloquée par des squatters,
    qui ont mis en place une barricade enflammée et ont lancé des pierres
    sur la police qui essayait de reprendre le terrain.
    Au cours des émeutes, une casse à autos a été incendiée, obligeant les
    flics à se replier (à cause des fumées importantes qui se sont alors
    déclenchées).

    Tout a commencé vers 19h et les émeutes ont duré jusque dans la nuit, la
    police devenant de plus en plus brutale, des dizaines de gens ont été
    tabassés et blessés (on voit des gens en sang sur une des vidéos) et
    deux personnes sont mortes assassinées par la police, tandis qu'une
    troisième personne est à l'hôpital, gravement blessée par une balle dans
    la tête ! Une fille de deux ans a également été touchée par un tir de
    plomb ! Il y aurait aussi une dizaine de flics blessés.
    >
    > Les deux morts sont Bernardo Salgueiro, un Paraguayen de 24 ans, et
    > Rosemary Puña, une Bolivienne de 28 ans. Bernardo est mort touché par
    > une balle de la police dans l'abdomen... D'après un article paru sur
    > Indymedia-Argentine, sa soeur Griselda a déclaré qu'il était venu là
    > pour emmener ses nièces voir leur grand-mère malade... Ils lui ont tiré
    > dessus à trente mètres de la maison, et là il s'est écroulé au sol et a
    > commencé à vomir. Il est mort très peu de temps après.
    > Par ailleurs, de nombreux témoignages font état de brutalités policières
    > envers les personnes arrêtées, notamment au commissariat 36 de Buenos
    > Aires. Au moins douze personnes sont actuellement en garde-à-vue,
    > enfermées dans différents comicos de la ville.
    >
    > La lutte dans le quartier Villa Soldati continue, des terrains sont en
    > cours d'occupation ou de réoccupation.
    > Une manif est appelée ce mercredi 8 décembre à 15h à Buenos Aires.
    > Des actions internationales de solidarité avec les émeutier-e-s
    > argentin-e-s pourraient être les bienvenues...
    >
    > Pour info au passage, le gouvernement argentin se situe au
    > centre-gauche, avec à sa tête Cristina Fernández de Kirchner.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Argentine

    Message par bye le Mar 7 Juin - 5:08

    Religieuse française jetée d'un avion en Argentine : trois pilotes inculpés

    Cinq femmes avaient été jetées vivantes à la mer lors d'un "vol de la mort" pendant la dictature (1976-1983).

    http://lci.tf1.fr/filnews/monde/religieuse-francaise-jetee-d-un-avion-en-argentine-trois-pilotes-6516956.html

    Contenu sponsorisé

    Re: Argentine

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 24 Sep - 15:25