LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

» Fichier des Français : les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas
par bye Mar 8 Nov - 11:54

» Burkina Fasso : Grève dans l’éducation les 3 et 4 novembre
par bye Mar 8 Nov - 11:49

» "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"
par bye Mar 1 Nov - 11:58

» Besoin de crédit personnel
par filhastreanne Lun 31 Oct - 2:32

» L’usage informationnel acritique d’Internet à l’école primaire
par gramophone Dim 30 Oct - 10:06

» Un maire serbe à Srebrenica, tout un symbole, 21 ans après le massacre
par bye Lun 24 Oct - 12:39

» L'Arctique : eldorado ou mirage?
par bye Lun 24 Oct - 12:36

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    La nature de métamatière et la libération anticipée

    Partagez

    Claude De Bortoli

    Nombre de messages : 17
    Date d'inscription : 26/04/2009

    La nature de métamatière et la libération anticipée

    Message par Claude De Bortoli le Sam 4 Sep - 8:58

    Bonjour,



    Le propre d'un humain est de vivre.

    Pour vivre, il faut naître.

    Pour naître, nous devons passer par l'étape gestation.

    Avant la naissance, ce n'est pas encore un humain. C'est un foetus. Après la mort, ce n'est plus un humain. C'est un cadavre.

    Si l'étape gestation est interrompue, si la naissance n'a pas eu lieu, il n'y a pas d'humain. Il n'y a pas mort d'humain. Il n'y a pas naissance d'un esprit.



    La nature de matière se protège contre la non conformité par la souffrance et la mort. Pas de souffrance morale pour une libération anticipée. Elle n'est donc pas contre nature matérielle.



    Le foetus d'humain n'a pas encore l'appellation humain. Pour avoir cette appellation, il doit passer par l'étape naissance.

    Le foetus fait parti du corps de la mère au même titre qu'un membre ou un organe. Elle en dispose à sa guise en fonction de ses envies et de ses dispositions à condition qu'une libération anticipée ne provoque pas une naissance suivie d'une mort des plus innocente.

    S'il y a naissance, il y a vie, il y a humain.

    S'il n'y a pas naissance, il n'y a pas vie. Il y a gestation. Il y a foetus.

    Un humain est un être vivant parce qu'il est né.

    Un foetus n'est pas un être vivant parce qu'il n'est pas né. C'est un organe faisant partie intégrante de la mère. Un organe éphémère avec un ADN différent. Elle en dispose à sa guise selon ses instincts et ses dispositions.

    Un foetus ne peut pas mourir parce qu'il n'est pas né.

    Une libération anticipée n'est pas un infanticide. C'est une extraction. A condition que celle ci ne provoque pas une naissance humaine suivie de la mort d'un humain des plus innocent.

    Au premier cri, au premier souffle, il y a naissance, il y a humain.



    Une libération anticipée, à condition qu'il n'y ai pas naissance, n'a pas de répercussion dans la nature de métamatière.



    Le foétus n'est pas un organe "normal" faisant partie depuis toujours du corps de la mère. C'est un organe éphémère. Un organe à part. Il est issu de la fécondation. Il est donc toléré par le corps de la mère moyennent des désagréments. Ce n'est pas une greffe. Il n'y a pas rejet. Les nausées sont une "douceur" par rapport aux effets d'un rejet. Le foétus s'accroche comme un organe. Il se génère à ses dépends puis se libère pour devenir un être humain. La venue de l'organe éphémère perturbe le corps de la mère.

    Claude De Bortoli

    Nombre de messages : 17
    Date d'inscription : 26/04/2009

    Re: La nature de métamatière et la libération anticipée

    Message par Claude De Bortoli le Dim 12 Sep - 10:50

    La mise au ralenti du moteur Science



    L'évolution humaine motorisée à l'aveugle par la Science, ses dérivés et ses lobbies a fait vieillir la Terre de plusieurs millénaires en quelques décennies. Elle s'est engagée sans s'en rendre compte dans une impasse nommée dérèglement climatique.

    Le mur qui bouche l'impasse dérèglement climatique est infranchissable. L'évolution humaine fait pourtant forcer son moteur Science pour espérer le franchir. Rien à faire !! Plus la Science force, plus le dérèglement climatique se renforce.

    La seule solution est un repli raisonnable. Un recul pour sortir de cette impasse funeste. Elle est funeste parce quelle bouche l'avenir du Terrien.

    La délicate manoeuvre de recul doit se faire avec un guide Croyance fiable et évolué. Elle doit aussi se faire avec un moteur Science réglé au minimum afin éviter un emballement qui mettrait le lourd véhicule évolution humaine en travers de l'impasse. Il agoniserait là ne pouvant ni avancer ni reculer.

    Une fois la manoeuvre de recul réussit, le guide Croyance fera tourner l'évolution humaine dans une nouvelle direction puis elle la remettra en marche avant dans un chemin durable et serein. Le moteur Science sera remis à plein régime.



    La notion d'avant-éternité.



    L'espace vital de l'espèce humaine est l'univers de matière tout entier.

    Le foyer de l'espèce humaine, là où elle aime vivre, sont les planètes habitables de ce même univers de matière.

    L'univers de matière est éternel parce qu'il vit en symbiose avec un univers de métamatière dans lequel la mort n'existe pas.

    L'espèce humaine est aussi éternelle parce que c'est elle pour partie qui transfère les énergies nécessaire à la super symbiose de deux univers éternels.

    Une espèce humaine éternelle peuplant un environnement universel éternel.

    Les espèces animales et végétales de l'univers de matière ne sont pas éternelles. Seule l'espèce humaine est éternelle parce quelle possède l'intelligence. Grâce à elle, les humains peuvent reproduire de nouvelles fratries humaines sur de nouvelles planètes habitables afin d'éterniser indispensable espèce humaine.

    Pas "d'avant-espèce humaine". Pas "d'avant-univers de matière". Le notion d'avant-éternité est inconcevable.





    Santé publique



    J'explique la découverte par amour pour l'espèce humaine ; je connais son rôle dans l'univers de matière. Par amour pour mes frères et soeurs terriens ; je sais qu'ils ne sont pas fondamentalement mauvais et nuisible. Je vois leur avenir bouché par le dérèglement climatique. Je vois leur souffrance.

    Je veux me constituer un patrimoine métamatériel de qualité que j'utiliserai après la mort de mon corps de matière. Comment mieux y arriver en travaillant pour la nature de métamatière elle même !! Elle n'a pas oublié le Terrien. Elle lui envoie une nouvelle croyance. La croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains. C'est un guide d'évolution évolué, fiable et fort capable de guider l'évolution du Terrien dans un chemin durable et serein.

    J'ai visité en intelligence la nature de métamatière grâce au surplus d'intelligence que la nature de métamatière m'a doté. Tous nos comportements intelligents produisent naturellement, sans que nous nous en rendons compte, des métons lesuels s'assemblent en un ensemble cohérent : un esprit. Notre esprit mémorise tous les métons. Les sains comme les malsains. Son anatomie métamatérielle se génère avec les métons produits par les comportement humains gestateurs. Il ne peux pas les choisir. Il les mémorise tous.

    Le corps de matière de l'humain gestateur mort correspond à la naissance de l'esprit. Il entre dans la nature de métamatière avec l'anatomie générée pendant sa gestation. La nature de métaatière juge si le nouvel arrivant est viable ou non viable au regard de ses lois. S'il est jugé viable, tout va bien pour lui. Il peux espérer atteindre les hautes sphères de la nature de métamatière. S'il est jugé non viable les ennuis commencent pour lui. Il ne meurt pas. la mort n'existe pas dans cette nature. Il erre dans les basses shères de la natue de métamatière, des endroits hantés d'angoisses métaphysiques qui obligent le malheureux esprit à s'améliorer. Il ne peut pas s'accommoder de cet état. Il est obligé de s'améliorer. Les angoisses qu'il ressent sont trop profondes.

    La nature de matière se protège de la non conformité de ses éléments par la mort. Dans la nature demétamatière la mort n'existe pas. Tout est éternel. Elle se protége de la non conformité par un élargissement considérable de son coté malheur et angoisse qui oblige l'élément non conforme à s'améliorer. Il ne peut pas s'accommoder de cet état.

    Cerise sur le gâteau, l'humain gestateur de cet esprit non conforme après la mort de son corps de matière, se voit lui aussi subir ces angoisses métaphysiques sans pouvoir rien faire. Il ne peut plus faire revenir en gestation l'esprit issu de sa vie ; le corps de matière n'est plus.

    L'esprit non conforme n'a qu'une solution ; s'améliorer. Pour s'améliorer, il doit parrenner des vies humaines afin de récupérer des métons sains qui amélioreront son anatomie non conforme et le feront sortir de cet enfer métamatériel.

    Ce que j'explique est de la santé publique.





    Les métons



    Les métons n'ont ni dimension, ni masse, ni durée. Ce sont des particules de métamatière, pas des particules de matière. Dans la nature de métamatière, pas d'idée de dimension ni de masse ni de durée. Ces concepts font partie de la nature de matière om tout est mortel, pas de la nature de métamatière où tout est éternel.

    Tu vois de la métamatière chaque fois que tu rêves. Tous les éléments qui forment tes rêves sont faits de métamatière. Tu te vois vivre dans une nature faite de métamatière. Pour se voir de la métamatière il faut obligatoirement quitter la nature de matière. Lorsque tu la quittes momentanément ou définitivement dans le sommeil, le coma ou la mort, tu passes automatiquement en mode métamatière. Puis tu reviens en mode matière au réveil. Mais un jour tu ne te réveilleras pas. Ton corps de matière mourra. Tu resteras alors en mode métamatière pour l'éternité.

    Les métons ne sont pas perceptibles par nos sens matériels. Je les ai mis en évidence par mon sens métamatériel : l'intelligence.

    Par déduction :

    D'abord, la découverte l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.
    Un univers est composé d'éléments sinon pas d'univers. L'univers de matière est composé d'éléments faits de matière. L'univers de métamatière lui est composé d'éléments faits de métamatière.
    Un éléments qu'il soit composé de matière ou de métamatière ne naît pas du néant. Il a une fécondation, gestation, une naissance, une vie. Pour les éléments matériels ce sont des particules de matière qui s'assemblent, pour les éléments métamatériel ce sont obligatoirement des particules de métamatière qui s'assemblent. Je les ai appelé : des métons.

    Comment je les ai mis en évidence ?

    En visitant en intelligence la nature de métamatière, j'ai découvert une espèce d'êtres vivants particulière. Cette espèce a exactement le même rôle est la même position dans la nature de métamatière que l'espèce humaine dans la nature de matière. Je l'ai appelé ; l'espèce esprit.

    Les esprits non plus ne naissent pas du néant. Ils ont une gestation, une naissance et une vie. Ils n'ont pas de mort. La mort n'existe pas dans la nature de métamatière. Une fois nés dans la nature de métamatière, il vivent éternellement. C'est leur gestation qui intéresse directement les humains. Elle se déroule dans leur vie quotidienne. La gestation des esprits, qui sont des êtres vivants métamatériels, se déroule dans le Matériel au dépend de la vie des humains.

    Donc, un esprit est fait de métamatière. Il vit dans la nature de métamatière. Son anatomie est constituée de particules de métamatière assemblées en un ensemble cohérent. Elle s'est faite au cours d'une gestation dans la vie d'un humain.

    Comment s'est-elle faite ?

    L'humain gestateur vit sa vie quotidienne mormalement. L'esprit en formation se génère au dépend de cette vie humaine. Voilà où sont les métons !! L'humain gestateur, pendant sa vie matérielle, produit naturellement, sans qu'il s'en rende compte, des particules de métamatière lesquelles sont mémorisées par un esprit en gestation. Tous les comportements quotidiens humains sont transformés en métons. L'esprit en gestation dans la vie humaine les mémorise et s'en sert pour se générer.

    La mort du corps humain gestateur correspond à la naissance de l'esprit. Il entre dans la nature de métamatière avec l'anatomie générée pendant la gestation dans la vie humaine.

    Par un processus défiant les lois matériel

    Le moteur Science, lancé à l'aveugle à plein régime, a provoqué Tchernobyl via sa filiale Nucléaire.

    Via sa filiale Pétrochimie, la même Science vient de provoquer un Tchernobyl marin au large des côtes américaines.

    Une fois en place aux commandes du véhicule évolution humaine, le guide Croyance mettra le moteur Science au ralenti.

    La Croyance démantellera ensuite les idoles entreprises vectrices de pollution.

    Le lourd véhicule évolution humaine commencera à reculer. Un recul nécessaire pour le sortir de l'impasse funeste nommée dérèglement climatique. Un recul maitrisé. Calculé. Guidé. La manoeuvre est délicate du fait du recul et du manque de visibilité. L'impasse est étroite. Il ne faut surtout pas accélérer le moteur Science. Le véhicule évolution humaine risquerait de se mettre en travers de l'impasse. Il agoniserait là ne pouvant plus ni avancer ni reculer.

    Seule une Croyance forte et évoluée peut guider une telle manoeuvre.



    Le Tchernobyl marin est plus qu'une marée noire. C'est le degré d'agression ultime d'une intelligence humaine devenue anarchique contre la nature de matière et son milieu marin très vulnérables à l'intelligence humaine.

    les, l'humain gestateur, après la mort de son corps de matière, se voit vivre dans la vie de l'esprit issue de sa propre vie, pour l'éternité.




    Le Tchernobyl marin



    Le moteur Science, lancé à l'aveugle à plein régime, a provoqué Tchernobyl via sa filiale Nucléaire.

    Via sa filiale Pétrochimie, la même Science vient de provoquer un Tchernobyl marin au large des côtes américaines.

    Une fois en place aux commandes du véhicule évolution humaine, le guide Croyance mettra le moteur Science au ralenti.

    La Croyance démantellera ensuite les idoles entreprises vectrices de pollution.

    Le lourd véhicule évolution humaine commencera à reculer. Un recul nécessaire pour le sortir de l'impasse funeste nommée dérèglement climatique. Un recul maitrisé. Calculé. Guidé. La manoeuvre est délicate du fait du recul et du manque de visibilité. L'impasse est étroite. Il ne faut surtout pas accélérer le moteur Science. Le véhicule évolution humaine risquerait de se mettre en travers de l'impasse. Il agoniserait là ne pouvant plus ni avancer ni reculer.

    Seule une Croyance forte et évoluée peut guider une telle manoeuvre.



    Le Tchernobyl marin est plus qu'une marée noire. C'est le degré d'agression ultime d'une intelligence humaine devenue anarchique contre la nature de matière et son milieu marin très vulnérables à l'intelligence humaine.

      La date/heure actuelle est Sam 23 Sep - 16:00