LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

» Fichier des Français : les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas
par bye Mar 8 Nov - 11:54

» Burkina Fasso : Grève dans l’éducation les 3 et 4 novembre
par bye Mar 8 Nov - 11:49

» "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"
par bye Mar 1 Nov - 11:58

» Besoin de crédit personnel
par filhastreanne Lun 31 Oct - 2:32

» L’usage informationnel acritique d’Internet à l’école primaire
par gramophone Dim 30 Oct - 10:06

» Un maire serbe à Srebrenica, tout un symbole, 21 ans après le massacre
par bye Lun 24 Oct - 12:39

» L'Arctique : eldorado ou mirage?
par bye Lun 24 Oct - 12:36

» Après le viol et le meurtre barbare d'une adolescente, les Argentines ont arrêté de travailler
par bye Lun 24 Oct - 12:33

» Si la mise en scène des manifestations spontanées de policiers, organisées en pleine nuit dans les rues de Paris, ont pu surprendre les riverains, elles inquiètent également la majorité à l'approche de la présidentielle.
par bye Lun 24 Oct - 12:30

» Sommet de Bratislava : vers une convergence des approches "sécuritaires" sur les questions migratoires ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:28

» Démantèlement de Calais : quel plan de répartition pour les migrants ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:26

» Première défaite pour Viktor Orbán
par gramophone Jeu 20 Oct - 6:27

» Ça y est, les revoilà !
par bye Mar 18 Oct - 13:38

» Lettre ouverte de Kirk Douglas contre Donald Trump
par bye Mar 18 Oct - 13:32

» "Affligeant" ou "mérité", le Nobel de littérature attribué à Bob Dylan divise
par bye Mar 18 Oct - 13:26

» L'Église catholique d'Ariège demande pardon pour le massacre des cathares
par bye Mar 18 Oct - 13:23

» QUAND LES LOIS ANTITERRORISTES AUTORISENT LES AGENTS DE LA RATP ET DE LA SNCF À INTERVENIR EN CIVIL ET ARMÉS
par bye Mar 18 Oct - 13:19

» Le président Barack Obama lève les dernières sanctions américaines
par bye Mar 11 Oct - 19:25

» Rentrée scolaire sous haute tension à Mayotte
par bye Mar 11 Oct - 11:53

» S'indigner pour Alep... mais un peu trop tard
par bye Sam 8 Oct - 9:40

» Rapport mondial sur les sciences sociales : lutter contre les inégalités
par bye Sam 8 Oct - 9:34

» Manifestant blessé : la version policière contredite par les vidéos
par bye Sam 8 Oct - 9:32

» Donald Trump won the 2016 elections, but civil war and WWIII are here !!!
par bye Mer 5 Oct - 19:06

» CIA(Facebook) wants me dead now.
par BASTIANAUSER Dim 2 Oct - 14:49

» PSYCHIATRISTS !!! American CIA(Obama) and Russian KGB(FSB Putin) want me dead NOW !!! SLOWENIEN - SLOVENIA !!!
par BASTIANAUSER Dim 2 Oct - 14:48

» Obama And His Holy War on White Race Exposed !!! THE END OF OBAMA !!!
par BASTIANAUSER Dim 2 Oct - 14:47

» Comment les “fils et filles de…” ont pris le pouvoir sur la culture en France
par bye Dim 2 Oct - 6:24

» Un sans-abri sur dix est diplômé de l’enseignement supérieur
par bye Dim 2 Oct - 6:19

» A Hayange, le maire Front national veut expulser le Secours populaire
par bye Dim 2 Oct - 6:16

» La guerre nucléaire silencieuse
par bye Dim 2 Oct - 6:11

» Notre Dame des Landes ou l’art des grands projets inutiles
par gramophone Ven 30 Sep - 15:08

» Dangereux pédagogues !
par bye Lun 26 Sep - 11:38

» La rentrée de ceux qui n’ont pas de rentrée
par bye Lun 26 Sep - 11:36

» Les 7 propositions de Donald Trump que les grands médias nous cachent
par bye Lun 26 Sep - 9:00

» Sarkozyx le Gaulois contre les médias
par bye Lun 26 Sep - 8:58

» Harkis : François Hollande « reconnaît les responsabilités des gouvernements français »
par bye Lun 26 Sep - 8:57

» Jean-Luc Mélenchon : « Le rassemblement de la 'gauche' empêcherait le peuple de se fédérer »
par bye Lun 26 Sep - 8:55

» Permis de conduire
par bye Lun 26 Sep - 8:51

» Film en ligne : Enfance invisible Intermèdes Robinson Lily et JP Franey
par bye Lun 19 Sep - 11:02

» Justice populaire — justice bourgeoise : Mêmes prisons
par bye Ven 16 Sep - 12:19

» Loi travail: le retour de la mobilisation
par bye Ven 16 Sep - 12:16

» Migrations : Calais, un autre monde est possible – Non à la déshumanisation de « l’autre »
par bye Ven 16 Sep - 12:13

» Le rachat de Monsanto par Bayer : un jour noir pour l’alimentation mondiale
par bye Ven 16 Sep - 12:08

» Adama Traoré pourrait être mort asphyxié sous le poids des gendarmes
par bye Jeu 15 Sep - 16:46

» Sables coquilliers : 2ème tournée, 2ème pillage
par bye Sam 10 Sep - 10:50

» Pierre Laurent : « La bataille de la recomposition de la gauche est engagée »
par bye Sam 10 Sep - 10:43

» Coup de poignard dans le dos des Gabonais
par bye Sam 10 Sep - 10:40

» LE SOMMET DU G20 Rien de nouveau sous le soleil
par bye Sam 10 Sep - 10:38

» En Turquie, l’écrivaine Asli Erdogan est résolument captive
par bye Ven 9 Sep - 11:53

» Le grand basculement
par bye Mar 6 Sep - 4:26

» Knockin : l’incroyable fichage d’internautes par l’équipe de Nicolas Sarkozy
par bye Lun 5 Sep - 6:24

» affaire du “burkini” : le Conseil d’État défend les libertés fondamentales
par bye Lun 5 Sep - 6:19

» Mère Teresa, tout sauf une sainte
par bye Lun 5 Sep - 6:15

» Plus les agriculteurs polluent, plus ils touchent d'aide de l'Europe
par bye Lun 5 Sep - 6:07

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    et roule, ma poule !

    Partagez

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8708
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    et roule, ma poule !

    Message par bye le Jeu 10 Mar - 18:56

    http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/slim-gates-buffett-et-arnault-hommes-les-plus-riches-du-monde-582628?xtor=EPR-226

    Le 10/03/2011 à 10:05 - Mis à jour le 10/03/2011 à 10:19

    Slim, Gates, Buffett et Arnault, hommes les plus riches du monde


    Le mexicain Carlos Slim reste l'homme le plus riche de la planète, selon le dernier classement du magazine Forbes. En 2010, le magnat des télécoms a fait progresser sa fortune de 20,5 milliards de dollars, pour la porter à 74 milliards, en grande partie grâce au bond des actions de ses sociétés.

    Comme l'an dernier, Bill Gates figure en deuxième position, avec un patrimoine évalué à 56 milliards de dollars. Et encore, le fondateur de Microsoft serait arrivé en tête s'il n'avait pas consacré 30 milliards à sa fondation de bienfaisance, souligne Forbes. L'investisseur Warren Buffett (50 milliards de dollars) complète le podium.

    Petite surprise, le Français Bernard Arnault (en photo ci-dessus) arrive en quatrième position, avec une fortune de 41 milliards de dollars. L'envolée de la capitalisation boursière de son groupe de luxe LVMH lui a permis d'engranger 13,5 milliards l'an dernier et de gagner 3 places. Parmi les autres représentants de l'Hexagone dans le palmarès, citons Liliane Bettencourt, 15ème avec 23,5 milliards de dollars, et François Pinault, 67ème (11,5 milliards).

    Au total, la fortune des milliardaires a bondi de 25%, pour atteindre quelque 4.500 milliards de dollars. Forbes en décompte désormais 1.209, contre 1.011 l'an dernier. Cette augmentation s'explique essentiellement par leur percée dans les pays émergents. Le nombre de milliardaires a presque doublé en Chine, à 115, et a progressé de plus de 60% en Russie (101) et au Brésil (30). Moscou abrite désormais le plus grand nombre de milliardaires (79) devant New York (58), note Forbes.

    © Capital.fr (avec Reuters)

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8708
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: et roule, ma poule !

    Message par bye le Sam 30 Avr - 8:23

    Les députés européens se votent une augmentation de 1500 euros
    Benji | lesmoutonsenrages.wordpress.com | 4 mars 2011

    lundi 25 avril 2011

    Mais qu’ils sont généreux, avec eux-même au plus fort de la crise actuelle, notamment les socialistes qui se veulent si préoccupés par les ouvriers et le peuple en général…Ces derniers temps nous avons entendu parler de « smic européen », de baisse du nombre d’heures de travail, de réduire le montant du smic, bref, un grand nombre de joyeusetés pour réduite notre train de vie et le niveau de la dette en général, j’ai même entendu dire qu’il serait idiot d’augmenter les salaires actuellement, et là, paf ! 1500 euros de plus, pour eux…

    Les députés européens ont ignoré les appels à l’austérité imposée par la crise et se sont alloués hier une augmentation de 1 500 euros par mois de leurs budgets de frais d’assistants. Les députés européens ont une rémunération mensuelle de 7 956,87 euros avant impôts et bénéficient d’une enveloppe mensuelle de 19 709 euros pour rémunérer leurs assistants. C’est cette enveloppe qu’ils viennent d’augmenter à 21 209 euros. Avec ce vote, les dépenses du Parlement européen augmenteront de 13,2 millions par an. Ce vote, dénoncé par les Verts qui le jugent « irresponsable » va à l’encontre de l’appel lancé par la Commission européenne, invitant les institutions à réduire leurs dépenses de fonctionnement. « Voter une augmentation du budget pour les assistants des députés européens en période d’austérité et de coupes budgétaires partout en Europe est tout simplement insensé », a déploré l’eurodéputée verte allemande Helga Trüpel, membre de la commission des Budgets. L’augmentation a été votée par les élus conservateurs, avec le soutien des socialistes, a-t-elle souligné. Pour elle, « Le vote des socialistes en faveur de cette augmentation montre clairement une déconnexion avec les réalités ».

    Source : leprogres.fr

    Pour ceux qui viendraient encore justifier cela, défendant bec et ongles ces chers députés si pétris de bonnes intentions, il suffit juste de lire ce qui suit pour bien se rendre compte de l’inégalité :

    Nicolas Lecaussin, directeur du développement de l’IREF, rêve de trouver un emploi à Bruxelles. On le comprend : un salaire de départ à 4.350 euros (qui peut monter à plus de 15 000 euros), exempté d’impôt, et, pour certains postes, une retraite à taux plein dans quinze ans.


    En novembre dernier, dans un article intitulé Union européenne : 7 Milliards d’euros pour 7 000 diplomates, l’IREF attirait l’attention sur les dépenses inutiles des administrations de Bruxelles. L’article rappelait que le budget global de ces administrations est de 133 milliards d’euros, ce qui représente pour chaque contribuable européen un impôt de 235 euros par an.
    Ce budget connaîtra une hausse de 3 % en 2011 et cela malgré les appels aux économies lancés par certains pays membres, en particulier la Grande-Bretagne. Et aussi en dépit du fait qu’il « faut se serrer la ceinture » comme aiment à le dire les dirigeants politiques, qui entendent par là non pas qu’il faut faire la chasse aux gaspillages de l’Etat, mais qu’il faut en demander toujours plus aux contribuables.
    En tout cas, la période des vaches maigres n’a pas encore commencé pour les fonctionnaires de Bruxelles. Ils bénéficient de l’un des statuts les plus enviables et des privilèges les plus intéressants. Leur salaire de départ s’élève à 4.350 euros mensuels et atteint plus de 16.000 euros pas mois pour certains postes. Les salaires ne sont pas imposables ni en Belgique, ni dans leur pays d’origine ! Il existe seulement une taxe qui varie de 8 à 45 % mais seulement sur une partie du salaire. Comme cela ne suffit pas, le fonctionnaire européen touche, une fois à la retraite, une pension bien méritée. Après seulement 15 années de carrière à Bruxelles, il peut bénéficier d’une retraite à taux plein (pour certains hauts fonctionnaires elle peut atteindre jusqu’à 90 % du dernier salaire). Bien entendu, la retraite pourra être cumulée avec d’autres pensions… Il n’est pas étonnant que ce statut et ces privilèges attirent de nombreux candidats. En particulier, les Français et les Italiens, qui aiment bien tirer profit de certains avantages. En 2010, il y avait 4 300 Français et 8 478 Italiens pour obtenir des postes de fonctionnaires européens. Les Anglais n’avaient que 755 candidats…

    Source : irefeurope.org


    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8708
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: et roule, ma poule !

    Message par bye le Sam 30 Avr - 8:28

    Les milliardaires sont plus riches qu’avant la crise
    mercredi 27 avril 2011

    En 2010, le patrimoine cumulé des 1.210 personnes les plus riches du monde a atteint 4.500 milliards de dollars, dépassant ainsi le niveau d’avant la crise et "le PIB de l’Allemagne", selon les chiffres cités mardi par le Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde (CADTM). A titre de comparaison, un an plus tôt, le monde comptait 1.011 milliardaires disposant d’un patrimoine total de 3.500 milliards de dollars.

    Il ressort également de ces "chiffres de la dette", publiés annuellement par le CADTM, que les pouvoirs publics des pays en voie de développement "ont remboursé l’équivalent de 98 fois ce qu’ils devaient en 1970, mais entre-temps leur dette a été multipliée par 32."

    500 personnes plus riches que 416 millions

    Par ailleurs, en 2008, "le revenu des 500 individus les plus riches de la planète dépassait les revenus cumulés des 416 millions de personnes les plus pauvres", selon le CADTM qui affirme également qu’en 2010, 925 millions de personnes souffraient de la faim.

    Parallèlement, quelque 69 millions d’enfants - principalement en Afrique sub-saharienne - ne sont pas scolarisés et chaque année, plus de 350.000 femmes meurent de complications liées à la grossesse.

    Fort de ces chiffres, le Comité plaide pour l’établissement d’un impôt annuel sur le patrimoine des plus riches. "Il suffirait de prélever un impôt annuel de 2% sur le patrimoine des 1.011 milliardaires recensés en 2009 pour obtenir davantage que les 80 milliards de dollars permettant de garantir en 10 ans les besoins fondamentaux de la planète", suggère-t-il ainsi dans un communiqué. "Il ne s’agit pas d’une proposition limitative mais cela démontre que c’est parfaitement réalisable", conclut-il. (belga) 26/04/11 17h17

    De Persgroep Publishing. Tous les droits réservés.


    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8708
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: et roule, ma poule !

    Message par bye le Sam 9 Juil - 6:20

    9,2 millions d’euros environ... -> rémunération de M. Ghosn en 2009...

    Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, a perçu l’an dernier 1,24 million d’euros du constructeur automobile ; rémunération qui s’ajoute aux 8,4 millions reçus en tant que PDG de Nissan. Un montant qui ne correspond qu’à la partie fixe de sa rémunération, aux avantages en nature et aux jetons de présence. Au lendemain du vrai-faux scandale d’espionnage qui avait secoué Renault début 2011, M. Ghosn avait publiquement renoncé à la partie variable de sa rémunération, qui atteignait 1,658 million d’euros.Mercredi, il avait annoncé, lors de l’assemblée générale, que ses revenus au titre de son mandat de PDG de Nissan se montaient à 982 millions de yens (8,4 millions d’euros) au taux de change actuel, pour l’exercice fiscal décalé 2010/2011, clôturé fin mars, ce qui en fait l’un des patrons les mieux payés du Japon. En 2009, la rémunération totale de M. Ghosn s’est élevée à environ 9,2 millions d’euros. Le PDG de Renault est assisté, depuis vendredi, d’un nouveau n° 2, Carlos Tavares, nommé après le scandale d’espionnage en remplacement de Patrick Pélata.


    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8708
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: et roule, ma poule !

    Message par bye le Mar 30 Aoû - 11:16

    Le niveau de vie des plus aisés augmente, celui des plus modestes baisse, la pauvreté s’accroît
    http://bercy.blog.lemonde.fr/2011/08/30/le-niveau-de-vie-des-menages-les-plus-modestes-baisse-celui-des-plus-aises-augmente/#xtor=EPR-32280229-[NL_Titresdujour]-20110830-[titres]
    La crise économique a eu un impact sur le niveau de vie de "l’ensemble des ménages" français, mais "ce sont les plus modestes" d'entre eux qui ont été "les plus touchés", avance l'Insee dans une étude publiée mardi 30 août.

    Cette "photographie" montre en l'occurrence que le niveau de vie des plus modestes a baissé entre 2008 et 2009, alors que, dans le même temps, celui des ménages les plus aisés a continué d'augmenter, même si, pour certains d'entre eux, c'est moins rapidement que les années précédentes.

    Elle témoigne aussi d'une progression du nombre de personnes pauvres (+ 337 000, à 8,17 millions) et de la proportion de personnes ayant un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté (+ 0,5 point).

    Le niveau de vie d'un ménage correspond à son revenu disponible (somme des revenus d’activité, retraites, indemnités de chômage, revenus du patrimoine et financiers et prestations sociales, moins les impôts directs) divisé par le nombre d’"unités de consommation" figurant dans le ménage.

    Une unité de consommation est attribuée au premier adulte du ménage, 0,5 unité autres personnes de 14 ans ou plus et 0,3 unité aux enfants de moins de 14 ans. Le niveau de vie est donc le même pour toutes les personnes d’un même ménage.

    Niveau de vie médian

    En 2008, la population française se coupait en deux autour d'un niveau de vie de 19 000 euros par an. En 2009 la ligne de partage se situe à 19 080 euros (soit 1 590 euros par mois). En euros constants, la progression est de 0,4 %.

    Niveau de vie des Français les plus modestes

    Entre 2005 et 2008, les quatre premiers déciles de la population, c'est-à-dire les 40 % de personnes les plus modestes, avaient connu une progression annuelle moyenne de leur niveau de vie d’environ + 2 %.

    L'année 2009 a marqué un coup d'arrêt : "en euros constants, les quatre premiers déciles diminuent", indique l'Insee, soulignant que la baisse est "plus marquée pour le premier décile".

    Le niveau de vie des 10 % des personnes les plus modestes a ainsi reculé de 1,1 %, devant "inférieur à 10 410 euros annuels".

    L'Insee attribue pour une part cette situation à la "hausse du nombre de chômeurs dans le bas de la distribution des niveaux de vie".

    L'institut de statistiques souligne, en creux, que cette baisse de niveau de vie aurait pu être pire encore. Il souligne, à ce titre, que les versements de prestations consécutifs à la perte de revenus du travail ont "atténué quelque peu la baisse des niveaux de vie", mais, surtout, que les mesures d’aides ponctuelles, sociales et fiscales, prises par le gouvernement en 2009, ont également joué un rôle d'amortisseurs pour les ménages modestes.

    Niveau de vie des Français les plus aisés

    Pour les personnes se situant au niveau de vie médian et au-delà, le niveau de vie a en revanche augmenté. L'Insee souligne notamment que, pour les 10 % les plus aisés, le niveau de vie était "supérieur à 35 840 euros annuels" en 2009, soit une augmentation de 0,7 % par rapport à 2008.

    L'étude souligne néanmoins que cela "marque un ralentissement dans la progression de ce décile" par rapport aux années précédentes.



    Pauvreté

    Entre 2008 et 2009, le nombre de personnes dites pauvres est passé de 7,83 millions à 8,17 millions. cela signifie qu'elles se situent au-dessous du seuil de pauvreté, équivalent à 60 % du niveau de vie médian, soit 954 euros par mois en 2009.

    Le taux de pauvreté, c'est-à-dire la proportion de Français vivant au-dessous de ce seuil atteignait 13,5 % fin 2009, contre 13 % un an plus tôt. On revient ainsi à un niveau voisin de celui de 2007 (13,4 %).

    L'Insee ajoute que, sur les 8,2 millions de personnes pauvres, 4,5 millions vivent en réalité avec pas plus de 773 euros par mois. L'institut rappelle que le socle du RSA pour une personne seule est de 455 euros.





    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8708
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: et roule, ma poule !

    Message par bye le Dim 23 Sep - 10:06

    Les 500 français les plus riches gagnent autant que les recettes nettes de l'Etat
    http://hern.over-blog.com/article-les-500-fran-ais-les-plus-riches-gagnent-autant-que-les-recettes-nettes-de-l-etat-109614703.html


    Le classement 2012 de Challenges montre que les 500 français les plus riches ont cumulé 267 milliards d’euros de gain. Soit quasiment autant que les recettes nettes de l’État en 2011 (271 milliards d'euros).

    Challenges a relancé sans le vouloir le débat sur la taxation des plus riches et sur une autre répartition des richesses en France.

    Citant Jean-Philippe Delsol, auteur de "À quoi servent les riches", le magazine a fait le calcul : « S’il fallait les redistribuer aux 8,1 millions de pauvres (en France) recensés par l’Insee, cela représenterait 33 000 euros pour chacun d’eux ».

    Quant à résorber le déficit public de la France avec l'argent des plus riches, c’est tout à fait possible.

    Si l’on prenait à ces 500 plus grandes fortunes les 69,6 milliards d’euros nécessaires pour combler le déficit public actuel, cela leur laisserait tout de même aux alentours de 200 milliards pour subvenir à leurs besoins cette année.

    Les riches un peu moins riches mais toujours très riches.

    Les 500 plus grandes fortunes françaises "souffrent" (un peu) de la crise, mais elles sont tellement riches qu’elles ne s’en sont sans doute pas rendu compte.

    Leurs revenus ont baissé de 3% par rapport au classement précédent. La faute selon Challenges, aux « difficultés de l’économie française », à « la chute des cours de bourse et l’assèchement du marché des fusions acquisitions, dont l’activité poussait jusqu’alors la valeur des entreprises à la hausse ».

    En attendant, les français plus fortunés sont toujours les mêmes (9 des 10 plus grandes fortunes 2011 restent dans le Top 10 2012) :

    Bernard Arnault, François Pinault, Vincent Bolloré, Liliane Bettencourt, Serge Dassault, Jacques Servier, Xavier Niel...



    CHARPAL

    Masculin
    Nombre de messages : 434
    Emploi/loisirs : Refaire le monde(sans prétention).Voir : refairelemonde.unblog.fr
    Humeur : en colère face aux injustices notamment sociales
    Date d'inscription : 15/11/2009

    Re: et roule, ma poule !

    Message par CHARPAL le Lun 24 Sep - 0:01

    Très intéressants ces chiffres !

    Non seulement une telle répartition des richesses est scandaleuse, mais politiquement révoltante car l'ultra libéralisme se résume à l'équation :
    fric = pouvoir.

    Non seulement le pouvoir politique, mais aussi le pouvoir médiatique. Tout ce petit monde a tellement accumulé de fric, qu'il peut se payer tous les médias (journaux, TV, radio ). C'est pratique pour imposer la pensée unique et laver le cerveau du bon peuple.

    Mais le pire de tout, c'est que cette oligarchie impose par l'austérité une dépression économique qui fait plonger les économies des pays d'Europe dans une récession effarante.

    Pourtant ils ne sont pas masos. Ils savent ce qu'ils font. Immensément riches, ils peuvent tenir longtemps : ils étranglent les peuples, l'économie stagne, leurs profits en prennent un coup, mais le temps que l'austérité dure cela permet des "réformes" ( c'est à dire des bonds en arrière) qui se veulent irréversibles : massacre des services publics, privatisations, droit du travail à la poubelle, effacement accru du pouvoir politique, baisses d'impôts etc ...

    Le TSCG va engendrer une dépression pire que celle de 29. L'oligarchie pense en sortir triomphante. Elle joue cependant avec le feu, car il ne tient qu'au peuple de renoncer à sa servitude volontaire.

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8708
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: et roule, ma poule !

    Message par bye le Ven 9 Mai - 10:26

    Le directeur général de Sanofi augmenté de 40% en quatre ans

    PAR IVAN DU ROY 7 MAI 2014



    40 % d’augmentation en quatre ans : la rémunération accordée par le groupe pharmaceutique à son directeur général Christopher Viehbacher ne connaît pas les affres de l’austérité. Les revenus du DG atteignent 8,6 millions d’euros en 2014, contre 6,1 millions en 2010. 23 700 euros par jour ! Une situation que dénoncent les représentants des salariés. « Les salariés subissent restructuration sur restructuration et un grave recul du pouvoir d’achat pendant que le directeur général et l’ensemble de la direction du groupe perçoivent des revenus exorbitants en constante augmentation », critique la CGT. Le syndicat reproche à la direction de Sanofi d’avoir supprimé 4 000 CDI en cinq ans et d’avoir gelé les augmentations collectives en 2013. En France, Sanofi emploie 28 000 personnes, soit un quart de ses effectifs dans le monde [1].

    Le N°3 mondial de la pharmacie a pourtant largement bénéficié du crédit d’impôt : 150 millions d’euros en 2013 selon les chiffres communiqués par la CGT, plus du double qu’en 2008. « L’argent public est dilapidé en pure perte, car l’entreprise n’a aucun engagement à respecter en termes d’emplois, que ce soit pour le crédit d’impôt recherche (CIR) ou compétitivité emploi (CICE) », déplore le syndicat (lire aussi notre article sur le pacte de responsabilité). L’année dernière, Sanofi avait reversé 70 % de son bénéfice à ses actionnaires (3,5 milliards d’euros), dont le groupe L’Oréal. « Les salariés par leur travail créent les richesses, les actionnaires et dirigeants les dilapident », proteste la CGT. Elle dénonce un « coût du capital » destructeur et craint que de nouveaux emplois disparaissent avec de possibles cessions d’actifs (voir la fiche Sanofi sur l’Observatoire des multinationales).

    http://www.bastamag.net/Le-cout-du-capital-detruit-l

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8708
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: et roule, ma poule !

    Message par bye le Sam 23 Aoû - 10:17

    Le banquier n’est pas un citoyen comme les autres

    Baudoin Prot pourrait quitter la présidence de BNP-Paribas. Mais n'ayons crainte : notre homme ne se retrouvera pas une main devant, une main derrière. S'il part, il bénéficiera d'une prime de 150 000 euros, de jetons de présence à hauteur de 104 000 euros et, pour couronner le tout, d'une belle retraite d'un demi million d'euros par an. La patrie du fric sait être reconnaissante envers ses grands serviteurs...

    Baudoin Prot à la sortie de l'Elysée, en 2009 - MEIGNEUX/SIPA
    Baudoin Prot à la sortie de l'Elysée, en 2009 - MEIGNEUX/SIPA
    Les jours de Baudoin Prot semblent comptés. Le président non exécutif de BNP-Paribas ne survivrait pas (professionnellement parlant) au choc de l’amende record infligée par les autorités américaines pour non respect des privilèges du dollar, qui permettent aux Etats-Unis de frapper n’importe quel établissement ne respectant pas sa loi intérieure. En l’occurrence, BNP-Paribas, qui a commercé en dollars avec des pays sous embargo américain, a payé pour un abus de position politico-monétaire dominante qui ferait scandale en d’autres latitudes. Passons.

    Toujours est-il que Baudoin Prot risque d’en supporter les conséquences. A 63 ans, il pourrait goûter les joies de la retraite plus tôt que prévu. On ne va pas le plaindre pour autant. En effet, son statut d’assisté de la finance lui permet de voir venir le choc de la fin de carrière sans les angoisses du citoyen ordinaire.

    Le magazine Capital (qui porte bien son nom) a détaillé le train de vie du futur retraité. Primo, BNP-Paribas s’est engagé à lui verser une poire pour la soif, sous forme d’une une prime de départ de 150 000 euros. Secundo, Baudoin Prot continuera à toucher les jetons de présence encaissés pour avoir l’honneur de s’asseoir sur les fauteuils des trois sociétés où il exerce son mandat d’administrateur (Kering, Lafarge, Veolia Environnement), estimés à 104 000 euros. Tertio, le banquier, qui a touché un salaire de 1,2 million d’euros en 2013 aura droit à une retraite dorée payée par BNP-Paribas jusqu’à l’extinction de ses feux personnels, soit la modique somme de 522 432 euros par an, autrement dit 45 000 euros par mois, bref l’équivalent de 37 smic pour service rendus à la patrie du fric.

    Ainsi va la vie chez nos amis les banquiers. Eux qui aiment à dénoncer le prétendu « coût du travail », le niveau inacceptable du smic, la rigidité du marché de l’emploi, le droit social inextricable, le poids exorbitant de la fiscalité, les privilèges des retraités ou les dépenses publiques excessives... Eux, donc, savent préparer leurs arrières. Au nom de la défense des « talents » (particularité génétique dont les pauvres seraient exclus), ils se mitonnent des statuts très particuliers qui sont aux antipodes des principes qu’ils prônent pour autrui.

    Baudoin Prot n’est pas un cas à part. Il est simplement fort représentatif de ces oligarques qui ont pignon sur rue dans la France d’aujourd’hui, au nom du « toujours plus » en vigueur dans cette caste. Et pas question de toucher à leurs prébendes ou de mettre la moindre limite à leurs émoluments. Ainsi, pendant que l’on s’attaque aux professions réglementées (non sans raison, parfois), on en laisse d’autres, qui tiennent les postes de commande, vivre dans l’opacité de la dérèglementation générale qui est à la porte ouverte à tous les abus.

    http://www.marianne.net/Le-banquier-n-est-pas-un-citoyen-comme-les-autres_a240708.html

    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    la réalité du monde des hauts salaires

    Message par Ego autem semper le Mer 15 Oct - 12:30

    Les salaires et les indemnités

    Lors de signatures de contrat de travail de niveau direction, d'entreprises, du moment où le nombre dépasse les 250 salariés, le salaire se calcule différemment.

    Un directeur d'entreprise arrive à négocier une partie du salaire fixe et l'autre variable.

    Sur le salaire fixe rien de trop scandaleux, puisqu'il fini par rassembler un contrat type

    Sur le salaire variable par contre il peu attendre des sommes importantes parmi les bénéfices de l'entreprise, car c'est un accord, (que d'ailleurs il faut respecter du point de vue juridique bien qu du point de vue éthique vis à vis du volume de rémunération des ouvriers cela puise s’assimiler plus qu'à la simple discrimination)

    Un contrat de direction stipule dans nombre de cas une participation en % sur le CA par moi.

    Un contrat de direction stipule dans nombre de cas la mise à disposition d'un véhicule dernier modèle au choix du directeur (il aura le droit de le changer chaque année)

    Un contrat de direction stipule dans nombre de cas une carte de crédit pour payer le restaurant et similaires, rarement le montant mensuel est limité

    Un contrat de direction stipule dans nombre de cas un contrat de téléphonie mobile et la disposition d'un ou plusieurs comptes

    Un contrat de direction stipule dans le cas d'une rupture de contrat, des indemnités que l'employer devra payer quelque soit la raison de la rupture du contrat.

    Un contrat de direction stipule une pension permanente à la fin du contrat valable pour le restant des jours de la personne.

    Le montant peu ainsi grimper au double voir plus du salaire fixe par moi

    Le montant d'indemnités du départ fini par se compter en millions d'euros.

    De toute évidence plus la taille de l'entreprise est grande plus les indemnités mensuelles et autres royalties seraient élevés.

    Il arrive ainsi qu'une demande d'achat (voir plusieurs) puissent être retenus, retardés, pour éviter d'entacher la partie de CA d'un mois, dans le seul but d'éviter de diminuer la partie du salaire variable du cadre. (quelquefois une demande d'achat disparaît et ça plusieurs fois) Au but dans certains entreprises, est possible de trouver des sols d'une propreté immaculée, ainsi que les murs, mais derrière les apparences, des machines en état de délabrement. C'est la raison pour laquelle une audite, doit observer le temps d'arrêt des machines, les causes, le nombre d'heures supplémentaires du personnel de maintenance, les incidents de qualité, leurs causes profondes et les mesures mise en place pour les éviter. Plutôt que des promenades guidés par des sentier préparés à l'avance.

    Derrière dans certains entreprises se trouve le stress des personnes qui doivent jongler au quotidien avec des risques, des rebuts, des retouches, des incidents de non qualité dus au mauvais état des machines, du au manque de travail préventif, détails difficiles à déceler de la part des auditeurs externes. Sauf s'il y a de l'expérience, qui permettra de trouver des réparations de fortune, des manquements aux normes entre autres. Sauf si l'expert regarde abstentionnisme, les accidents, les maladies, etc.

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8708
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: et roule, ma poule !

    Message par bye le Jeu 16 Juil - 13:50

    Le poids de l'héritage dans l'origine des grandes fortunes françaises

    Challenges publie son 20e palmarès des fortunes professionnelles françaises. Avec un paradoxe: dans le Top-15 de 1996 figuraient déjà la moitié des noms de 2015.

    « Ce qui caractérise la France, c’ est la passion de l’égalité. » Ainsi commence la contribution d’ Emmanuel Macron dans le numéro d’été de la Revue des Deux Mondes . «Elle peut se traduire parfois par une forme d’égalitarisme qui est en fait une jalousie , un désir d’ empêcher certains de réussir», poursuit le ministre de l’ Economie , si attaché à faire émerger une France de milliardaires. Et force est de constater, avec le magazine américain Forbes , pionnier dans les classements des grandes fortunes, que la part de celles construites par des entrepreneurs partis de rien n’ est que de 40% en France, quand elle en représente 70% aux Etats-Unis , et même 80% en Grande-Bretagne.

    D’où cet étonnant paradoxe, à la lecture du 20 e palmarès des fortunes professionnelles : dans le Top-15 de 1996 figuraient déjà la moitié des noms de 2015. Patrick Drahi (6e) et Xavier Niel (10e ) sont bien des exceptions. Comme quoi, le «rêve d’égalité», souligné par Emmanuel Macron , avec sa solide dose d’ imposition des riches et de transferts sociaux, aboutit au résultat exactement inverse de celui espéré : 60% des grandes fortunes sont possédées en France par des héritiers . Avec un capitalisme français aussi figé, difficile de donner une image plus inégalitaire .

    Le poids des «fils de famille»

    Il y a cependant une variante hexagonale: l’importance dans le haut du panier de ce que Forbes appelle les «héritiers développeurs» , et dont le nombre est aussi important que les héritiers dormants. Oui , Bernard Arnault et Vincent Bolloré sont des «fils de famille», pour reprendre l’ imagerie populaire . Mais qu’y a-t-il de commun entre Ferinel, la PME de 800 salariés que la première fortune française a reçue de son père à 25 ans, et le groupe LVMH , numéro 1 mondial du luxe, qu’ elle est devenue quarante ans plus tard? Et si Vincent Bolloré a bâti sa réussite sur la reprise de la papeterie familiale au début des années 1980 , il faut se souvenir qu’ elle était au bord de la faillite : depuis les harangues aux salariés inquiets d’Ergué-Gabéric jusqu’à la conquête à la hussarde de Vivendi, l’ énergie et le culot dont a témoigné l’ entrepreneur breton ne faisaient pas partie de l’héritage.

    Reste une inégalité profonde, qu’aucune méritocratie ne saurait corriger , qui est à la base de ces succès: un apprentissage , dès le plus jeune âge. Cyrille Bolloré nous raconte avec beaucoup de fraîcheur comment il rêvait de mines de lithium! Et Bernard Arnault nous confesse son plus gros atout: « J’étais un peu préparé: le week-end , mon père m’emmenait sur les chantiers . C’est ce que je tente de faire avec mes plus jeunes enfants aujourd’hui. » Il y a l’inné, mais l’acquis, cela compte aussi.

    http://www.challenges.fr/challenges-soir/20150708.CHA7709/le-poids-de-l-heritage-dans-l-origine-des-grandes-fortunes-francaises.html

    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8708
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: et roule, ma poule !

    Message par bye le Sam 11 Juin - 11:14

    Quelques calculs et... un gros manque à gagner pour les caisses de l'Etat. En toute légalité, révèle "Le Canard enchainé".

    L'ObsL'ObsPublié le 08 juin 2016 à 08h51
    Partager ce contenu
    Total à payer au titre de l'ISF pour Liliane Bettencourt, la femme la plus riche du monde ? Zéro euro. Oui, vous avez bien lu. Le "Canard enchaîné" révèle dans son édition du mercredi 8 juin la liste, dressée par Bercy, des 50 contribuables, parmi les plus fortunés de France, qui bénéficient de très hauts plafonnements de leur impôt.

    L'astuce ? Le "bouclier fiscal", apparu en 1988, modifié par Juppé, puis Villepin et enfin Sarkozy, supprimé en 2011 par le même Nicolas Sarkozy, mais revenu grâce au Conseil constitutionnel, qui considère depuis 2005 qu'au-delà de 75%, l'impôt devient "confiscatoire".

    Conséquence, explique Bercy sur le site Service-public.fr, "l'impôt sur les revenus de 2015 ajouté à l'ISF 2016 ne doit pas dépasser 75% des revenus perçus en 2015. En cas de dépassement, la différence vient en déduction du montant de l'ISF. L'excédent en revanche n'est jamais restitué."

    90% de pertes pour l'Etat

    Reprenons l'exemple de Liliane Bettencourt, qui a déclaré autour de 80 millions d'euros de revenus en 2015. Le montant de son plafonnement (75% de 82 millions d'euros) est de 61.452.312 euros. Or, c'est déjà le montant qu'elle a payé en impôt sur le revenu et en CSG, selon le "Canard enchaîné". Donc si on additionne son impôt sur le revenu (61.452.312 euros) au montant de son ISF (61.312.871 euros), cela donne 122.765.183 euros, bien plus, évidemment, que le montant du plafonnement initial. La différence entre l'ISF et ce montant total (donc 122.765.183 euros - 61.312.871 euros = 61.452.312 euros, soit, c'est logique, le montant du plafonnement) est ensuite soustrait au montant de son ISF. Donc 61.312.871 euros - 61.452.312 euros = zéro euro à payer !

    http://actualites.nouvelobs.com/economie/20160607.OBS2085/la-liste-secrete-des-50-rescapes-de-l-isf.html?cm_mmc=Acqui_MNR-_-NO-_-WelcomeMedia-_-edito&from=wm#xtor=EREC-10-[WM]-20160608

    jmf

    Nombre de messages : 14
    Date d'inscription : 19/05/2016

    Re: et roule, ma poule !

    Message par jmf le Sam 11 Juin - 12:31

    tout cela est bien révoltant , l'information circulant à la vitesse de la lumière via la fibre optique , les réseaux sociaux, le net, etc... nous sommes tous au courant de cet indécence des puissants, et du profond mépris qui est le leur pour le peuple et ses difficultés à vivre ou survivre, tels les oies ils se gavent sans vergogne sachant que la gouvernance mondiale est à leur service... Nous voyons bien que le système n'est pas tourné vers le bien être de l'humanité, mais la suprématie d'une minorité dominante. Quel écœurement!!

    Contenu sponsorisé

    Re: et roule, ma poule !

    Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:14


      La date/heure actuelle est Mar 17 Jan - 22:14