LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

» Fichier des Français : les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas
par bye Mar 8 Nov - 11:54

» Burkina Fasso : Grève dans l’éducation les 3 et 4 novembre
par bye Mar 8 Nov - 11:49

» "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"
par bye Mar 1 Nov - 11:58

» Besoin de crédit personnel
par filhastreanne Lun 31 Oct - 2:32

» L’usage informationnel acritique d’Internet à l’école primaire
par gramophone Dim 30 Oct - 10:06

» Un maire serbe à Srebrenica, tout un symbole, 21 ans après le massacre
par bye Lun 24 Oct - 12:39

» L'Arctique : eldorado ou mirage?
par bye Lun 24 Oct - 12:36

» Après le viol et le meurtre barbare d'une adolescente, les Argentines ont arrêté de travailler
par bye Lun 24 Oct - 12:33

» Si la mise en scène des manifestations spontanées de policiers, organisées en pleine nuit dans les rues de Paris, ont pu surprendre les riverains, elles inquiètent également la majorité à l'approche de la présidentielle.
par bye Lun 24 Oct - 12:30

» Sommet de Bratislava : vers une convergence des approches "sécuritaires" sur les questions migratoires ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:28

» Démantèlement de Calais : quel plan de répartition pour les migrants ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:26

» Première défaite pour Viktor Orbán
par gramophone Jeu 20 Oct - 6:27

» Ça y est, les revoilà !
par bye Mar 18 Oct - 13:38

» Lettre ouverte de Kirk Douglas contre Donald Trump
par bye Mar 18 Oct - 13:32

» "Affligeant" ou "mérité", le Nobel de littérature attribué à Bob Dylan divise
par bye Mar 18 Oct - 13:26

» L'Église catholique d'Ariège demande pardon pour le massacre des cathares
par bye Mar 18 Oct - 13:23

» QUAND LES LOIS ANTITERRORISTES AUTORISENT LES AGENTS DE LA RATP ET DE LA SNCF À INTERVENIR EN CIVIL ET ARMÉS
par bye Mar 18 Oct - 13:19

» Le président Barack Obama lève les dernières sanctions américaines
par bye Mar 11 Oct - 19:25

» Rentrée scolaire sous haute tension à Mayotte
par bye Mar 11 Oct - 11:53

» S'indigner pour Alep... mais un peu trop tard
par bye Sam 8 Oct - 9:40

» Rapport mondial sur les sciences sociales : lutter contre les inégalités
par bye Sam 8 Oct - 9:34

» Manifestant blessé : la version policière contredite par les vidéos
par bye Sam 8 Oct - 9:32

» Donald Trump won the 2016 elections, but civil war and WWIII are here !!!
par bye Mer 5 Oct - 19:06

» CIA(Facebook) wants me dead now.
par BASTIANAUSER Dim 2 Oct - 14:49

» PSYCHIATRISTS !!! American CIA(Obama) and Russian KGB(FSB Putin) want me dead NOW !!! SLOWENIEN - SLOVENIA !!!
par BASTIANAUSER Dim 2 Oct - 14:48

» Obama And His Holy War on White Race Exposed !!! THE END OF OBAMA !!!
par BASTIANAUSER Dim 2 Oct - 14:47

» Comment les “fils et filles de…” ont pris le pouvoir sur la culture en France
par bye Dim 2 Oct - 6:24

» Un sans-abri sur dix est diplômé de l’enseignement supérieur
par bye Dim 2 Oct - 6:19

» A Hayange, le maire Front national veut expulser le Secours populaire
par bye Dim 2 Oct - 6:16

» La guerre nucléaire silencieuse
par bye Dim 2 Oct - 6:11

» Notre Dame des Landes ou l’art des grands projets inutiles
par gramophone Ven 30 Sep - 15:08

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    Occupy Wall Street anniversary

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8731
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Occupy Wall Street anniversary

    Message par bye le Sam 22 Sep - 9:31



    Occupy Wall Street anniversary... la révolution ne fait pas le printemps...

    Thomas Snégaroff & Maud Vallereau | metrofrance.com & liberation.fr | dimanche 16 septembre 2012

    mardi 18 septembre 2012





    180 interpellations pour l’anniversaire d’Occupy à New-York
    AFP | liberation.fr | mardi 18 septembre 2012

    Occupy Wall Street marks anniversary - video
    | NBC Nightly News | dimanche 16 septembre 2012

    Occupy Wall Street : « Les Américains ne sont pas révolutionnaires »
    Thomas Snégaroff & ✉Maud Vallereau | metrofrance.com | dimanche 16 septembre 2012

    Occupy Wall Street anniversary - video dailymotion
    dimanche 16 septembre 2012

    sur le même sujet à lire sur le site source
    Occupy Wall Street : un an après, que sont-ils devenus ?
    Lili Horowitz | lesinrocks.com | mercredi 12 septembre 2012


    --------------------------------------------------------------------------------



    haut de page


    180 interpellations pour l’anniversaire d’Occupy à New-York
    AFP | liberation.fr | mardi 18 septembre 2012


    >Des arrestations à Occupy Wall Street, le 17 septembre 2012. (Photo Andrew Burton. AFP)

    Estimant que les problèmes n’ont pas changé depuis un an, les manifestants s’étaient donné rendez-vous à Wall Street pour l’anniversaire d’« Occupy ».

    Environ un millier de personnes ont célébré lundi à New York le premier anniversaire du mouvement Occupy Wall Street, lors de manifestations marquées par des face-à-face tendus avec la police qui a interpellé au moins 180 manifestants.

    « Nous sommes là pour faire entendre notre voix, pour protester contre l’avidité de Wall Street », a déclaré Bill Dobbs, un des porte-parole d’Occupy, faisant valoir que les problèmes n’avaient pas changé depuis un an.

    Au plus fort du mouvement -le 17 novembre 2011- Occupy avait, avec l’appui des syndicats, rassemblé quelque 30 000 personnes à New York, avant de quasiment disparaître après son expulsion du square Zuccotti. Mais son slogan, « Nous sommes les 99% » est depuis entré dans la mémoire collective.

    Les premiers manifestants s’étaient réunis lundi dès 07H00 du matin (11h GMT) près du parc Zuccotti, dans le quartier de Wall Street, là où ils avaient installé le 17 septembre 2011 leurs premiers sacs de couchage. Comme l’an dernier, ils ont dénoncé l’avidité des plus riches, les inégalités, ou encore le poids de la dette étudiante et les expulsions de ceux qui ne peuvent plus payer leurs prêts immobiliers.

    En plusieurs groupes très mobiles, ils ont essayé sans succès à plusieurs reprises de s’approcher de la Bourse de New York.

    La police, présente en force, les en a empêchés. Elle avait procédé vers 17h (21h GMT) à 146 interpellations, selon une porte-parole.

    Toutes les ruelles menant à Wall Street étaient fermées par des policiers à cheval.

    « Banquiers, honte à vous », « Enlevez l’argent de la politique », ou encore « Les banquiers en prison », « Rien n’a changé », pouvait-on lire sur des pancartes, en plus du désormais traditionnel « Nous sommes les 99% ».

    « Dénoncer l’avidité de Wall Street »

    « Nous perturbons le quartier, et nous envoyons le message que les banquiers de Wall Street ne peuvent pas aller travailler le matin sans réfléchir à ce que font leurs institutions au pays », a également déclaré à l’AFP un autre porte-parole d’Occupy, Mark Bray.

    Dans l’après-midi, plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés à Zucotti Park, visiblement heureux de renouer avec leurs slogans et leur communication par répétition. Certains, comme Robert Cammiso, 49 ans, insistaient sur le fait qu’Occupy a inscrit dans le débat national des thèmes qui n’étaient auparavant pas évoqués.

    Parmi les personnes arrêtées figurait George Packard, un évêque épiscopalien retraité, portant une longue robe violette. « Je suis là pour dénoncer l’avidité de Wall Street », a-t-il déclaré avant d’être menotté et embarqué : « Ils contrôlent nos vies ».

    David Ross, un étudiant en flûte baroque de 28 ans, avait choisi de venir en costume cravate. « Nous sommes là pour faire peur aux banquiers », a-t-il expliqué, et « pour rappeler aux gens que nous sommes toujours des milliers prêts à nous mobiliser ».

    Le mouvement Occupy, né à New York il y a un an, avec des idées similaires à celles des indignés madrilènes, avait ensuite essaimé dans des dizaines de villes américaines.

    Le camp new-yorkais, où dormaient quelques centaines de personnes, s’était transformé au fil des semaines en mini-village, avec infirmerie, bibliothèque, cuisine, distribution de vêtements... Il avait été démantelé en pleine nuit par la police le 15 novembre 2011.

    Privé de son centre névralgique, et rapidement affaibli par des dissensions internes, le mouvement a ensuite perdu son influence, faute de cap précis. Il n’a pas pu, ou pas voulu, s’inscrire dans le débat politique en pleine année électorale.

    Mais selon Bill Dobbs, il est toujours vivant, même s’il est moins visible.

    « Venez aux réunions, et vous verrez battre son pouls », a-t-il affirmé, expliquant qu’il fallait « du temps pour changer les choses ».

    (AFP)

    Estimant que les problèmes n’ont pas changé depuis un an, les manifestants s’étaient donné rendez-vous à Wall Street pour l’anniversaire d’« Occupy ».

    Environ un millier de personnes ont célébré lundi à New York le premier anniversaire du mouvement Occupy Wall Street, lors de manifestations marquées par des face-à-face tendus avec la police qui a interpellé au moins 180 manifestants.

    « Nous sommes là pour faire entendre notre voix, pour protester contre l’avidité de Wall Street », a déclaré Bill Dobbs, un des porte-parole d’Occupy, faisant valoir que les problèmes n’avaient pas changé depuis un an.

    Au plus fort du mouvement -le 17 novembre 2011- Occupy avait, avec l’appui des syndicats, rassemblé quelque 30 000 personnes à New York, avant de quasiment disparaître après son expulsion du square Zuccotti. Mais son slogan, « Nous sommes les 99% » est depuis entré dans la mémoire collective.

    Les premiers manifestants s’étaient réunis lundi dès 07H00 du matin (11h GMT) près du parc Zuccotti, dans le quartier de Wall Street, là où ils avaient installé le 17 septembre 2011 leurs premiers sacs de couchage. Comme l’an dernier, ils ont dénoncé l’avidité des plus riches, les inégalités, ou encore le poids de la dette étudiante et les expulsions de ceux qui ne peuvent plus payer leurs prêts immobiliers.

    En plusieurs groupes très mobiles, ils ont essayé sans succès à plusieurs reprises de s’approcher de la Bourse de New York.

    La police, présente en force, les en a empêchés. Elle avait procédé vers 17h (21h GMT) à 146 interpellations, selon une porte-parole.

    Toutes les ruelles menant à Wall Street étaient fermées par des policiers à cheval.

    « Banquiers, honte à vous », « Enlevez l’argent de la politique », ou encore « Les banquiers en prison », « Rien n’a changé », pouvait-on lire sur des pancartes, en plus du désormais traditionnel « Nous sommes les 99% ».

    « Dénoncer l’avidité de Wall Street »

    « Nous perturbons le quartier, et nous envoyons le message que les banquiers de Wall Street ne peuvent pas aller travailler le matin sans réfléchir à ce que font leurs institutions au pays », a également déclaré à l’AFP un autre porte-parole d’Occupy, Mark Bray.

    Dans l’après-midi, plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés à Zucotti Park, visiblement heureux de renouer avec leurs slogans et leur communication par répétition. Certains, comme Robert Cammiso, 49 ans, insistaient sur le fait qu’Occupy a inscrit dans le débat national des thèmes qui n’étaient auparavant pas évoqués.

    Parmi les personnes arrêtées figurait George Packard, un évêque épiscopalien retraité, portant une longue robe violette. « Je suis là pour dénoncer l’avidité de Wall Street », a-t-il déclaré avant d’être menotté et embarqué : « Ils contrôlent nos vies ».

    David Ross, un étudiant en flûte baroque de 28 ans, avait choisi de venir en costume cravate. « Nous sommes là pour faire peur aux banquiers », a-t-il expliqué, et « pour rappeler aux gens que nous sommes toujours des milliers prêts à nous mobiliser ».

    Le mouvement Occupy, né à New York il y a un an, avec des idées similaires à celles des indignés madrilènes, avait ensuite essaimé dans des dizaines de villes américaines.

    Le camp new-yorkais, où dormaient quelques centaines de personnes, s’était transformé au fil des semaines en mini-village, avec infirmerie, bibliothèque, cuisine, distribution de vêtements... Il avait été démantelé en pleine nuit par la police le 15 novembre 2011.

    Privé de son centre névralgique, et rapidement affaibli par des dissensions internes, le mouvement a ensuite perdu son influence, faute de cap précis. Il n’a pas pu, ou pas voulu, s’inscrire dans le débat politique en pleine année électorale.

    Mais selon Bill Dobbs, il est toujours vivant, même s’il est moins visible.

    « Venez aux réunions, et vous verrez battre son pouls », a-t-il affirmé, expliquant qu’il fallait « du temps pour changer les choses ».

    (AFP)

      La date/heure actuelle est Dim 26 Mar - 2:38