LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

» Fichier des Français : les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas
par bye Mar 8 Nov - 11:54

» Burkina Fasso : Grève dans l’éducation les 3 et 4 novembre
par bye Mar 8 Nov - 11:49

» "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"
par bye Mar 1 Nov - 11:58

» Besoin de crédit personnel
par filhastreanne Lun 31 Oct - 2:32

» L’usage informationnel acritique d’Internet à l’école primaire
par gramophone Dim 30 Oct - 10:06

» Un maire serbe à Srebrenica, tout un symbole, 21 ans après le massacre
par bye Lun 24 Oct - 12:39

» L'Arctique : eldorado ou mirage?
par bye Lun 24 Oct - 12:36

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    Après le TSCG, la CSG : l’incroyable trahison de Hollande et de sa “gauche de droite” !

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Après le TSCG, la CSG : l’incroyable trahison de Hollande et de sa “gauche de droite” !

    Message par bye le Sam 6 Oct - 11:25



    Après le TSCG, la CSG : l’incroyable trahison de Hollande et de sa “gauche de droite” !

    Superno | superno.com | jeudi 4 octobre 2012

    jeudi 4 octobre 2012





    Après le TSCG, la CSG : l’incroyable trahison de Hollande et de sa “gauche de droite” !
    Superno | superno.com | jeudi 4 octobre 2012










    “Il n’y aura pas d’augmentation de la CSG, il n’y aura pas d’augmentation de la TVA dans le budget”.

    De qui cette affirmation claire et martiale ? De Jean-Marc Ayrault, premier ministre, le jeudi 27 septembre dans l’émission “Des paroles et des actes” sur France 2.

    Jérôme Cahuzac, ministre du budget, le répétait depuis des mois, et l’avait encore confirmé le 30 septembre
    “L’augmentation prévue de la TVA a été abrogée. Aucune augmentation de la CSG n’est décidée dans le budget.”

    La position n’a pas tenu une semaine. C’est le Monde qui a lâché hier la bombe :

    Les salariés, chômeurs et retraités vont donc faire un cadeau de 40 milliards d’euros à leur patron (ou ex-patron).

    Vous avez certainement remarqué le récent harcèlement médiatique au sujet de la “compétitivité” de nos zentreprises. Ce n’est pas le sujet qui est récent. Avant, on parlait plutôt de “baisser les charges”, pour “créer des zemplois”. Non, c’est le mot “compétitivité” qui a dernièrement proliféré comme des métastases dans un corps déjà malade.

    Difficile en effet d’y échapper. Dès qu’un débat prend un tour économique, le “journaliste” de service ne manque plus jamais de poser à son interlocuteur, “économiste” ou politicien, voire à un représentant du MEDEF ou de la CGPME, la question qui tue :
    “Tout le monde reconnaît qu’il faut améliorer la compétitivité des zentreprises pour créer des zemplois. Comment faire pour y parvenir ?”

    Là, le pompeux se rengorge et entame une tirade d’où il ressort en général des idées tout droit extraites du bréviaire libéral, édition originale de 1962 préfacée par Milton Friedman.

    Au passage on notera que les protagonistes de cette question épouvantablement biaisée par la propagande sont les mêmes qui se sont déjà livrés dans le passé récent à un exercice similaire :

    “Tout le monde sait qu’il faut “baisser les charges” qui pèsent sur les zentreprises pour relancer la croissance”
    “Tout le monde reconnaît qu’il faut de la croissance pour créer des zemplois”
    “Sans la construction Européenne, c’est le chaos : il faut voter les traités, c’est évident”.

    Toi, le salarié (ou chômeur, ou retraité) français, qui n’as peut-être pas une formation très poussée en économie ou en charabia médiatique, je vais t’expliquer dans un langage que ton cerveau défavorisé pourra néanmoins assimiler :

    “Toi y’en a coûter trop cher ! Toi y’en a comprendre ?”

    Vu ton air ahuri, sinon rigolard, ta bouche en cul de poule, ton index pointé vers ta poitrine de brave travailleur, manifestement non, toi y’en a pas comprendre. Alors moi y’en a t’expliquer.

    Le monde est mondial, mon gars. On a ouvert nos frontières aux quatre vents et on nous a mis en concurrence avec le monde entier.

    Qui ça, on ? Nos politiciens irresponsables et corrompus, qui n’écoutent que les zéconomistes ultralibéraux, ces apprentis sorciers qui ont fait la démonstration que leur système ne génère de profits que pour une oligarchie (dont ils font partie) au détriment de tous les autres.

    Même si t’es pas très malin, tu auras forcément remarqué que ces politiciens qui ont fait toutes les conneries qui nous ont foutus dans la merde, ceux qui se sont systématiquement trompés, sont les mêmes, ou les prédécesseurs de ceux qui prétendent aujourd’hui nous en sortir et détenir la vérité.,

    Ce que toi, pauvre Français, tu produis avec ton salaire de 1500 ou 2000 euros, ton code du travail, ta sécu, tes allocs, tes 35 heures, tes congés payés, ta retraite et ta législation environnementale, se retrouve en concurrence sur le marché mondial.
    Ce que tu produisais naguère en bas de chez toi, est désormais fabriqué à l’autre bout du monde par un esclave sans aucun droit, qui travaille 7 jours sur 7, sans sécu, sans allocs, sans retraite, payé entre 50 et 200 euros par mois, et dont l’employeur peut polluer autant qu’il le souhaite.

    Mieux, le business model en vogue aujourd’hui, adopté avec enthousiasme par de nombreux patrons français (parmi lesquels les plus enragés à tout de même “faire baisser les charges”), c’est de faire fabriquer des babioles pour 3 grains de riz par ces esclaves, leur donner une valeur grâce au marketing et à la pub, les vendre une fortune aux imbéciles heureux, drogués de la con-sommation qui ont encore “un pouvoir d’achat”, avant de défiscaliser les copieux bénéfices ainsi obtenus à l’aide d’un montage basé sur les paradis fiscaux.

    Ça exploite une foule d’esclaves, ça crée de la misère même dans les pays naguère considérés comme riches, et ça ne profite qu’à une oligarchie d’actionnaires cupides.

    Mais “générer de la richesse pour les actionnaires”, n’est-ce pas là le seul but de toute société privée dans un monde capitaliste ?

    Alors ton SMIC, s’il te permet tout juste de ne pas crever de faim, il faut que tu comprennes que c’est encore trop. Beaucoup trop, même. D’ailleurs, ce sont les millionnaires et leurs perroquets de la presse qui te le répètent en boucle. C’est ta faute, mec, si la France va mal.

    Mais grâce à ton effort, tu vas voir : on va redevenir compétitifs, on va relancer la croissance, on va créer des zemplois. L’essentiel, c’est d’y croire.

    Pipeau, pipeau, pipeau. Le flûtiau ultralibéral dans toute sa splendeur.

    Tiens, allons faire un tour au Portugal. Le SMIC portugais est à 554 euros. Le salaire moyen d’un ouvrier y est d’environ 1000 euros. On parle de brut, évidemment. Pour rappel, en France le SMIC est à 1353 euros, et un ouvrier gagne entre 1500 et 2000.

    En clair, le brave travailleur portugais gagne près de la moitié moins que son homologue français. Tu comprends, toi le privilégié de Mittal Florange, pourquoi il ferme, ton haut-fourneau ?

    À ce compte-là, on se dit qu’il doit être vachement compétitif, le Portos ! Qu’est-ce qu’il doit être content, son patron ! Et puis, quel pays prospère ce soit être, avec une compétitivité pareille !

    Non ?

    Ben non. C’est encore pire que chez nous.

    Le Portugal, comme la Grèce, l’Espagne, l’Italie et donc bientôt la France, est au bord du gouffre. Mis en coupe réglée par une clique de banksters (représentés par la “Troïka”) qui tirent les ficelles d’un dirigeant incapable et sans couilles. Sommé de plonger dans “l’austérité” pour rembourser une dette indue, contractée par d’autres dirigeants incapables, et qui n’est constituée, comme je l’ai déjà expliqué 100 fois, que d’intérêts que nous n’aurions jamais dû avoir à payer.

    Vous savez ce qu’il a trouvé le moyen de faire, leur premier ministre, Monsieur Passos Coelho (c’est un nom portugais qui se traduit en grec par “Papandreou” et en français par “Hollande”) ?

    Le mois dernier, il a décidé de relever les cotisations salariales de 11 % à 18 % et de réduire les cotisations patronales (improprement appelées “charges” pour des raisons idéologiques) de 23,75 % à 18 % !!! L’hallu totale ! Là il où il y a de la gêne, il n’y a décidément pas de plaisir…

    Les Portugais, ulcérés, sont descendus en masse dans la rue. Et Passos Coelho a reculé. Provisoirement.

    C’est un peu le mécanisme estampillé MEDEF que Sarkozy avait voulu mettre en place juste avant de se faire foutre à la porte. Sauf que pour que ça se voie moins, il voulait augmenter la TVA au lieu des cotisations salariales.

    C’est un peu ce que va faire Hollande,avec la CSG au lieu de la TVA.

    Défendu contre toute évidence par des blogueurs “de gauche”, Hollande est pourtant bel et bien en train de nous livrer pieds et poings liés aux banksters. Il vient coup sur coup de décider de ratifier le traité Merkozy sans en changer une virgule, et d’accéder aux fantasmes patronaux les plus vils.

    Au fait, avez-vous entendu parler d’un débat sur le TSCG à l’Assemblée ? Il avait pourtant lieu ces derniers jours… Comme nos grands démocrates ont définitivement exclu tout projet de référendum, on aurait naïvement pu penser qu’un vif débat à l’Assemblée aurait fait parvenir des échos du problème jusque dans l’opinion. Raté ! On sait juste que seuls la Vraie Gauche et le FHaine voteront contre, comme quelques écologistes, et que quelques “socialistes” s’abstiendront courageusement. Au détriment de leur carrière. Mais que tous les autres, la plupart des socialistes, alliés à l’UMP en un “Front des Ennemis du Peuple”, ratifieront cette ignominie. Dans un silence pesant. Ces derniers jours en effet, l’espace médiatique était fort opportunément saturé par Karabatic, Echirolles, et Dati.
    Hollande est un adepte de la “politique sans tabou”. Sans tabou, ça veut dire “de droite”. Il fait une politique de droite, que ce soit pour l’Europe, l’économie, l’écologie, les Roms ou le cumul des mandats.

    Elle est où, la politique de “gauche” ? Dans les moulinets impuissants de Montebourg ? Ou bien le mariage homosexuel ?

    Je vote Sarkozy ? J’ai une politique de droite. Je vote Hollande ? J’ai une politique de droite. Et on me dit que si je critique Hollande, je fais le jeu de la droite et de l’extrême droite. Je fais quoi, moi ? Je me force à devenir “de droite” ? Je change de planète ?

    Oh, bien sûr on doit admettre que la première vague de “mesures d’austérité” s’attaque essentiellement aux classes favorisées et qu’un Sarkozy aurait sûrement procédé différemment. Mais quand on regarde froidement la situation, c’est un cataclysme qui s’annonce pour le porte-monnaie des “gens normaux”.

    Les socialistes qui juraient que le premier plan d’austérité serait le seul du quinquennat sont de fieffés menteurs doublés d’escrocs. Pas mieux qu’un Copé, une Pécresse ou un Bertrand.

    Selon les rapides calculs que j’avais faits dans un billet précédent, il ressortait que le budget de la France, pour complaire à ces messieurs, devait se délester de plus de 100 milliards d’ici 5 ans. Les 37 milliards du premier plan constituent donc au mieux un tiers de la rançon exigée par les banksters. Au moins deux autres d’ampleur équivalente (c’est-à-dire intolérable) vont immanquablement s’y ajouter d’ici 2017.

    Et voilà que l’on charge à nouveau notre mule avec un cadeau de 40 milliards au patronat, emballé avec le papier des boniments, fermé avec le beau ruban de la trahison.

    La ligne de conduite de ces “socialistes” en peau de lapin consistera sans doute à expliquer que gningningnin, la CSG c’est moins pire que la TVA car elle touche aussi les revenus du capital. Ce qui est vrai. Sauf qu’en fait, avant 2017 nous aurons les deux. Sur un fond de désastre économique et social, et sur l’air bien connu de “on n’a pas le choix”. Tout en profitant lâchement de la perte de repères, comme le décrit parfaitement Naomi Klein dans “The shock doctrine”, maintes fois cité ici, et auquel elle pourrait certainement adjoindre un Tome 2 avec les événements de ces dernières années.

    Nous aurons une hausse de la TVA avant 2017, je prends les paris.

    Le plus triste, là-dedans, ce n’est pas la trahison des “socialistes” : elle était attendue. Qui aurait pu accorder la moindre importance aux rodomontades du matamore Hollande contre la finance ? A peine élu, il s’est couché devant, plus servile qu’un toutou apeuré. Aux premiers reproches du patronat, il ne se couche plus : il s’aplatit. Il rentre dans le sol.

    Mais surtout, à quoi notre sacrifice va-t-il servir, je vous le demande ?

    À rien !

    Toutes ces mesures d’inspiration ultralibérale mises en œuvre depuis plus de 30 ans ont un point commun : elles n’ont jamais produit le moindre des effets pour lesquels elles ont été vendues ! Tout ce qui était censé faire baisser le chômage n’a fait que l’aggraver. Pour le reste, elles ont ruiné les États, saccagé les Services Publics, et plongé le peuple dans la misère.

    Il n’est pas nécessaire d’avoir fait des études d’économie très poussées pour comprendre qu’une diminution aussi violente du revenu des salariés, chômeurs et retraités, dont bon nombre est déjà dans la dèche, ne peut guère provoquer dans une société en quête perpétuelle autant que vaine de “croissance” autre chose que la récession.

    La seule chose qui augmente au final, c’est la fortune et le mépris des oligarques. Et la colère du peuple.

    L’exemple portugais le montre : ils ne s’arrêteront pas là. Même quand ils auront mis le SMIC à 500 euros, ils en voudront encore plus. L’esclavage est le seul système économique qui vaille pour ces gens, ils ne s’arrêteront pas avant. Ce sont des machines folles, il leur faut poursuivre la feuille de route jusqu’au nirvana libéral : supprimer l’État, les fonctionnaires, les prestations sociales et bien sûr tout impôt.

    Il ne faut pas laisser passer cette trahison sans réagir. Nous devons faire savoir par tous les moyens à Hollande et sa clique de menteurs sans couilles ce que nous pensons d’eux et de cette guerre qu’ils viennent de déclarer contre nous, le peuple.

    Nous devons nous allier avec ceux de nos homologues européens qui sont confrontés aux mêmes politiciens serviles, qui subissent les mêmes outrages et qui souhaitent s’opposer à cette austérité vaine. Nous devons rien moins que sortir totalement de cette manière libérale de penser, qui nous mène droit à la ruine et au malheur, pour le seul profit de quelques-uns.

    Nous devons faire le constat indéniable que la croissance ne reviendra jamais. Et que c’est une opportunité pour changer cette vie de débiles qu’on nous fait mener. Travailler moins, vivre mieux, produire chez nous, et ne pas laisser le produit de notre travail à des exploiteurs sans scrupules qui mènent le monde de leur yacht immatriculé dans un paradis fiscal. Mettre l’utilité sociale et le respect de l’environnement au cœur de toute démarche.

    Pour cela, nous devons jeter à la benne, sans recyclage possible, nos dirigeants actuels. Nous devons bâtir une vraie démocratie sur les ruines de la nôtre. Réécrire une nouvelle constitution, tirer notre assemblée au sort pour qu’elle soit enfin représentative et non pas une assemblée de vieux bourgeois masculins, blancs, carriéristes et godillots. Empêcher la professionnalisation de la politique. Prévenir la corruption en empêchant tout cumul et tout renouvellement de mandat.

    Vaste programme. Mais c’est ça ou crever.

    http://www.superno.com/blog/2012/10/apres-le-tscg-la-csg-lincroyable-trahison-de-hollande-et-de-sa-gauche-de-droite/

    CHARPAL

    Masculin
    Nombre de messages : 434
    Emploi/loisirs : Refaire le monde(sans prétention).Voir : refairelemonde.unblog.fr
    Humeur : en colère face aux injustices notamment sociales
    Date d'inscription : 15/11/2009

    Re: Après le TSCG, la CSG : l’incroyable trahison de Hollande et de sa “gauche de droite” !

    Message par CHARPAL le Ven 19 Oct - 19:39

    L'austérité, inscrite dans le marbre du TSCG, comporte des retombées en pluie fine sur les collectivités locales.
    Les dotations de l'Etat sont en chute libre dès 2013 et continueront leur descente aux enfers en 2014 et 2015. Les tarifs municipaux vont augmenter, les investissements diminuer, les embauches aussi.

    La traduction économique concrète est évidemment la même qu'au niveau national : moins de pouvoir d'achat, moins d'activité, plus de chômage, des servcies publics dégradés, moins de solidarité.

    Quand les ultra libéraux comprendront ils (à moins qu'ils ne le fassent exprès, ce qui est tout à fait possible) que quand on supprime 10 emplois, on ne supprime pas seulement ces emplois là, mais que suite à ce manque de demande dans le circuit, d'autres emplois vont être supprimés ce qui entrainera d'autres suppressions d'emplois et ainsi de suite.

    Cela s'appelle un cercle vicieux qui se traduit par de la récession qui fait croître et embellir le chômage de masse. Le chômage et la dette bidon voilà des drogues dont nos maîtres ne sauraient se passer !

    Alors que si on injecte du pouvoir d'achat, cela crée des emplois qui vont à leur tour entrainer la création d'autres emplois qui vont eux mêmes en entrainer d'autres. Cela s'appelle un cercle vertueux et économiquement la relance.

    Les Diafoirus qui appliquent une médecine aussi stupide que les saignées austéritaires devraient automatiquement être rayés du Conseil de l'Ordre et interdits d'exercer !

    CHARPAL

    Masculin
    Nombre de messages : 434
    Emploi/loisirs : Refaire le monde(sans prétention).Voir : refairelemonde.unblog.fr
    Humeur : en colère face aux injustices notamment sociales
    Date d'inscription : 15/11/2009

    Re: Après le TSCG, la CSG : l’incroyable trahison de Hollande et de sa “gauche de droite” !

    Message par CHARPAL le Dim 28 Oct - 13:38

    Il faut être solide pour garder son sang froid en prenant connaissance des déclarations d'Ayrault au congrès du PS de Toulouse.

    Le site d'orange reprend un article des Echos, le canard d'Arnault le belge, qui détaille l'intervention d'Ayrault.

    Celui-ci parle d'un "nouveau modèle français" ! Lorsqu'on analyse son contenu, les bras vous en tombe. Il consiste (méthode usée jusqu'à la corde) à tout mettre sur le dos de Sarkozy.

    L'ultra libéralisme, la dictature des marchés, que les sociaux libéraux approuvent en votant avec la droite des textes indignes, n'y sont pour rien !

    Ensuite il reproche au gouvernement précédent d'avoir retardé sciemment le plan "social" de PSA. Autrement dit le devoir d'un Gouvernement est de flanquer à la porte un maximum de salariés dès que l'occasion se présente.

    Concernant le budget : " Il (Ayrault) a également cherché à réhabiliter aux yeux des Français, les décisions prises dans la cadre du budget 2013, « un budget de combat contre la crise ». Conscient que « l'effort demandé aux Français est considérable », il a voulu convaincre qu'il est « équitablement réparti » (fin de citation).

    "Combat contre la crise" ? Je ne vois pas la moindre politique d'envergure capable de s'y attaquer.

    "Effort considérable des français" ? Oui, en termes de restrictions, mais parfaitement inutile. Quant à sa "répartition équitable", les "pigeons" et le MEDF doivent être morts de rire.

    Mais le pire est à venir lorsqu'on apprend que «c'est indispensable pour préserver notre souveraineté ». Là on est saisi de stupeur après le vote du TSCG ce traité scélérat ! Nous ne devons pas vivre sur la même planète.

    Mais ne passons pas à côté de cette perle : " Si nous laissons encore filer la dette alors ce seront les agences de notation et les marchés financiers qui dicteront notre politique". Ayrault serait-il le seul à ne pas s'être aperçu que c'est le cas partout depuis au moins 20 ans ?

    Parlant des sacro saintes "réformes", il les qualifie de "structurelles"; il faut donc comprendre qu'il s'agit de bonds en arrière pour le peuple et de bonds en avant pour les rentiers en tout genre.

    Il considère qu'il ne faut pas se précipiter : " Les réformes structurelles que nous allons engager ne peuvent se faire à la hache ".

    Autrement dit, rassurez vous, le social libéralisme tue lentement ! Nous n'avons plus qu'à dire: " On s'en fout on n'est pas pressé" ?

    Le clou du spectacle, bien réac : " Je viens de cette France des territoires, cette France qui entreprend,cette France qui parle peu mais qui travaille."

    Autrment dit version toulousaine de "Travail, Famille, Patrie " ou "La terre ne ment pas" du bon Maréchal !
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Après le TSCG, la CSG : l’incroyable trahison de Hollande et de sa “gauche de droite” !

    Message par bye le Dim 28 Oct - 20:06

    Oui, Charpal, ils y mettent beaucoup de bonne volonté dans leur soumission au patronat, au capital.
    De Fleur Pellerin déclarant " qu'il n'y a pas de lutte des classes dans les PME" ( elle n'y a jamais mis l'es pieds certainement ) à Jouyet affirmant que la BPI n'était pas faite pour les "canards boiteux" ( genre Peugeot; merci au passage pour les salariés qui vont se faire virer de cette entreprise ) , ils rivalisent de flagorneries pour prouver ( comme s'il le fallait )qu'ils sont du bon côté ( celui de la bourgeoisie au pouvoir )

    CHARPAL

    Masculin
    Nombre de messages : 434
    Emploi/loisirs : Refaire le monde(sans prétention).Voir : refairelemonde.unblog.fr
    Humeur : en colère face aux injustices notamment sociales
    Date d'inscription : 15/11/2009

    Re: Après le TSCG, la CSG : l’incroyable trahison de Hollande et de sa “gauche de droite” !

    Message par CHARPAL le Mer 2 Jan - 13:32

    La rubrique " trahison " est riche et s'allonge chaque jour.

    En page 2 du numéro de janvier du Monde Diplomatique on peut lire quelque chose d'incroyable (mais vrai).

    L'auteur de l'article recense toutes les âneries proférées par le choeur des réactionnaires au sujet de l'éventuelle nationalisation de Florange. Pour les Barbier, Le Boucher, Elie cohen et Attali, qui s'étranglent d'indignation rien qu'à l'idée, nationaliser Florange serait le scandale du siècle.

    Or l'auteur de l'article prend un main plaisir à citer le cas à 60 km de Florange, de 2 centres sidérurgiques en Allemagne qui occupent respectivement 5400 et 6000 salariés, et qui sont florissants.

    Pour les perroquets et roquets du dogme ultra libéral l'Allemagne est l'image même de la perfection sur terre et le " modèle " à suivre comme des moutons de Panurge.

    Or, ces centres sidérurgiques ont fait l'objet au début des années 2000 d'une appropriation collective par le Land de la Sarre ( Oskar Lafontaine en était le président) et sont co-gérés avec les syndicats !

    Une fois de plus on touche du doigt le scandale du bourrage de crâne médiatique.Si tous les citoyens savaient cela, les délires absurdes des perroquets du dogme auraient bien du mal à prospérer.

    CHARPAL

    Masculin
    Nombre de messages : 434
    Emploi/loisirs : Refaire le monde(sans prétention).Voir : refairelemonde.unblog.fr
    Humeur : en colère face aux injustices notamment sociales
    Date d'inscription : 15/11/2009

    Re: Après le TSCG, la CSG : l’incroyable trahison de Hollande et de sa “gauche de droite” !

    Message par CHARPAL le Mer 9 Jan - 13:19

    Si Cahuzac, le sinistre du budget,était à l'UMP qui cela choquerait-il ?

    Lui qui adéclaré " Je n'ai jamais cru à la lutte des classes" (sic).

    Puisque la lutte des classes n'existe plus, et si on veut faire des économies, gagner du temps et rationaliser les rapports politiques et sociaux, il faut fusionner le PS, l'UMP et le MEDEF.

    On peut supprimer les élections aussi. La dernière fois qu'on a demandé l'avis du peuple ( Voulez vous une Europe au service exclusif des spéculateurs, des banquiers et des multinationales ? ) celui-ci a répondu "Non".

    La droite dure et la gauche molle se sont empressées de mettre la décision du peuple souverain à la poubelle.

    Cela s'appelle une forfaiture et en regard du droit constitutionnel, de la haute trahison.Un véritable coup d' Etat.

    Un tel Gouvernement de collaboration avec la dictature des marchés rappellerait le "bon vieux temps" où tous les réactionnaires revenchards ont mis une balle dans la nuque de la République.

    Et puis Parizot, " Ministre d'Etat, chargé du rétablissement de l'esclavage " ça aurait de la gueule , non ?

    Citation de Monsieur Warren Buffet, milliardaire américain ultra réactionnaire : " La lutte des classes existe, et nous l'avons gagnée !"

    Cahuzac est plus royaliste que le Roi et plus ultra libéral que les ultra libéraux les plus déjantés.

    C'est une erreur manifeste d'appréciation de considérer comme de gauche le social libéralisme et les dirigeants socialistes qui s'y sont ralliés.

    NB : une dépêche AFP de ce matin nous apprend que : " Une enquête préliminaire pour blanchiment de fraude fiscale a été ouverte mardi par le parquet de Paris afin de vérifier si Jérôme Cahuzac a détenu un compte en Suisse,"

    Je respecte la présomption d'innocence, mais mon petit doigt me dit que Cahuzac a un bel avenir derrière lui ...

    Contenu sponsorisé

    Re: Après le TSCG, la CSG : l’incroyable trahison de Hollande et de sa “gauche de droite” !

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 24 Sep - 15:26