LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Les émissions de CO2 repartent à la hausse
par bye Hier à 17:05

» l’idéologie du consentement, outil d’émancipation ou d’isolement individuel ?
par bye Lun 13 Nov - 12:21

» Droit au logement opposable : le bilan chiffré 2008-2016
par bye Jeu 9 Nov - 20:02

» La rétention des « dublinés », dans l’attente d’un transfert, est contraire au règlement Dublin
par bye Lun 6 Nov - 18:33

» Face à la situation en Catalogne
par bye Mer 1 Nov - 11:33

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par bye Sam 21 Oct - 10:37

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Bus de la honte : ne laissons pas l’avenir aux réactionnaires
par bye Sam 14 Oct - 12:44

» La métamatière et le peuple
par Claude De Bortoli Ven 6 Oct - 9:27

» Vers un retour du délit de solidarité ?
par bye Sam 30 Sep - 6:45

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    En Europe et aux Etats-Unis, les banques acceptent l’argent du narco-trafic

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8762
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    En Europe et aux Etats-Unis, les banques acceptent l’argent du narco-trafic

    Message par bye le Dim 24 Mar - 10:05

    « En Europe et aux Etats-Unis, les banques acceptent l’argent du narco-trafic »
    ED VULLIAMY | 20MINUTES.FR | JEUDI 21 MARS 2013
    jeudi 21 mars 2013


    Mexique : « En Europe et aux Etats-Unis, les banques acceptent l’argent du narco-trafic »
    Ed Vulliamy | 20minutes.fr | jeudi 21 mars 2013


    INTERVIEW - Ed Vulliamy, journaliste au quotidien britannique « The Guardian », a enquêté pendant deux ans à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, la plus longue et la plus dangereuse du monde, sur la guerre contre le crime organisé. Il en a fait un livre passionnant, « Amexica » (Albin Michel). « 20 Minutes » l’a rencontré...
    Comment décririez-vous la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis ?
    C’est une zone très pauvre où deux mondes totalement différents entrent en collision. C’est une bande désertique de 3200 km où des gens meurent par milliers, et qu’ils traversent pour aller nettoyer les toilettes des Américains ou tondre leur gazon. C’est enfin par là que s’écoule la plus grande quantité de drogue consommée aux Etats-Unis et en Europe.

    C’est la frontière la plus longue, mais aussi la plus dangereuse du monde, hormis celles des pays en guerre.
    Oui. Il s’y livre une guerre silencieuse et taboue : le trafic des cartels de drogue, dont les règles barbares ont fait plus de 60 000 morts en six ans et de 10 000 à 20 000 disparus, soit plus que la guerre en Afghanistan. Jusqu’à l’an dernier, le noeud de cette guerre, Ciurad Juarez, était la ville la plus dangereuse du monde [la criminalité, qui a atteint un pic en 2009 avec 192 homicides pour 100 000 habitants, a baissé en 2012].

    Comment en est-on arrivé là ?
    Il y a deux explications, l’une internationale et l’autre locale. Sur le plan international, c’est parce que les Etats-Unis et l’Europe ne peuvent s’empêcher de consommer des drogues en très grandes quantités, et parce que les banques américaines et européennes sont prêtes à accepter de l’argent sale provenant du trafic de drogue. Cette guerre est la nôtre : c’est nous qui consommons la drogue, ce sont nos banques qui acceptent l’argent du trafic.

    Sur le plan local, on en est arrivé là à cause de la guerre que se livrent les cartels, en particulier celui de Sinaloa, qui revendique tout le territoire le long de la frontière, et le cartel del Golfo. Le gouvernement mexicain, qui auparavant fermait les yeux ou coopérait avec les narco-trafiquants, a décidé de mettre un coup de pied dans la fourmilière, sans mesurer les répercussions.

    Que doivent faire les autorités pour y mettre fin ?
    On parle beaucoup de légalisation, mais selon moi la question est surtout économique et politique. Il y a deux choses à faire. D’abord, chercher d’où vient l’argent. La banque américaine Wachovia [rachetée par Wells Fargo pendant la crise financière de 2008], a accepté des centaines de milliards de dollars provenant du Mexique sans se demander d’où venait cet argent, alors qu’il était issu du trafic de drogue, comme cela a été prouvé. C’est grotesque ! De même, la banque britannique HSBC, l’une des plus grandes d’Europe, a reconnu avoir géré de l’argent de la drogue. Et pourtant, personne n’est allé en prison. On leur juste dit « méchants garçons, ne recommencez pas ». C’est obscène.

    Et la deuxième chose à faire ?
    Elle est d’ordre politique. Il faut développer les infrastructures dans cette région pauvre du Mexique. Si Pedro gagne 50 pesos par jour en travaillant au supermarché du coin, mais qu’Hugo gagne 5 000 pesos en une heure en kidnappant, tuant ou acheminant la drogue pour les cartels, Pedro va changer de boulot ! Pour remédier à cela, il faut développer des emplois payés correctement, des écoles, des bibliothèques… La Colombie sort tout juste de ses années de cauchemar lié au trafic de drogue grâce à l’installation d’infrastructures.

    Dans votre livre, vous dites que les milliards de dollars générés par le trafic de drogue dans cette région du Mexique se retrouvent dans les hautes sphères du pouvoir, de la politique et des finances...
    Oui, ils finissent dans les affaires « légales » et l’économie « légale » - dans cette histoire la légalité est un mensonge. On n’a pas les chiffres pour le Mexique, mais on sait par exemple que pour la Colombie, 2,6% des profits de la cocaïne restent dans le pays, tandis que 96,4% sont en dehors. Un kilo de cocaïne rapporte 2 000 dollars dans la jungle colombienne, 16 000 une fois au Mexique, et 250 000 une fois arrivé à New York, Londres ou Paris. D’où le fait que la quasi-totalité des profits soit en dehors du pays. Cet argent n’est évidemment pas transporté pas dans des camionnettes, mais placé dans des banques, qui l’acceptent.

    Selon vous, les trafiquants de drogue sont de grands capitalistes. En quoi ?
    C’est une guerre matérialiste. Ils investissent l’argent de la drogue dans des business, qui leur rapportent ensuite davantage que celui de la drogue elle-même. Les trafiquants sont des pionniers du capitalisme et de ce que fait l’économie légale. C’est intéressant de voir le contraste entre les anciens narco-trafiquants, qui fonctionnaient sur un mode paternaliste et aidaient l’économie locale, et ceux d’aujourd’hui. Ils se disent « pourquoi perdre mon temps à déjeuner avec le maire ? Je vais juste lui dire ce qu’il doit faire, puis rejoindre ma reine de beauté et me faire faire un nouveau tatouage ». En un sens, c’est ce qu’est le capitalisme aujourd’hui : un maximum de profits pour un minimum de dépenses.

    Ce changement d’attitude des narco-trafiquants a-t-il amené la population à les rejeter, au lieu de les tolérer quand ils l’aidaient ?
    Tout à fait. Les gens qui vivent sur le territoire contrôlé par le cartel des Zetas le haïssent. Ils ne prononcent même pas son nom. Alors que Pablo Escobar était un héros des pauvres, qui construisait des terrains de foot et des maisons pour les habitants.

    Les cartels font preuve d’une cruauté particulière, comme cet homme démembré dont le visage a été cousu sur un ballon de foot. Pourquoi ?
    Ils ne combattent pas pour une « cause » à proprement parler. J’ai l’impression que cette absence de cause explique leur violence – démembrements, décapitations, torture, kidnapping, viols... Devant la télé, à 3h du matin, les gens regardent des films pornos ou d’horreur comme Saw. Les cartels, eux, passent à l’acte. Et ils pratiquent souvent l’humour noir. Les messages laissés sur les corps de leurs victimes sont souvent drôles. Cette violence est une sorte de divertissement.

    Comment vit la population ?
    Si vous faites comme si de rien était, vous pouvez continuer de vivre à peu près normalement. Mais beaucoup d’habitants vivent dans la peur. J’ai une amie mexicaine qui me disait : « dans ma classe, tellement d’amis ont disparu ». La vie continue, mais de façon étrange.

    Propos recueillis par Faustine Vincent

    http://www.20minutes.fr/monde/etats_unis/1123091-20130321-en-europe-etats-unis-banques-acceptent-largent-narco-trafic

      La date/heure actuelle est Sam 18 Nov - 0:10