LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

» Fichier des Français : les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas
par bye Mar 8 Nov - 11:54

» Burkina Fasso : Grève dans l’éducation les 3 et 4 novembre
par bye Mar 8 Nov - 11:49

» "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"
par bye Mar 1 Nov - 11:58

» Besoin de crédit personnel
par filhastreanne Lun 31 Oct - 2:32

» L’usage informationnel acritique d’Internet à l’école primaire
par gramophone Dim 30 Oct - 10:06

» Un maire serbe à Srebrenica, tout un symbole, 21 ans après le massacre
par bye Lun 24 Oct - 12:39

» L'Arctique : eldorado ou mirage?
par bye Lun 24 Oct - 12:36

» Après le viol et le meurtre barbare d'une adolescente, les Argentines ont arrêté de travailler
par bye Lun 24 Oct - 12:33

» Si la mise en scène des manifestations spontanées de policiers, organisées en pleine nuit dans les rues de Paris, ont pu surprendre les riverains, elles inquiètent également la majorité à l'approche de la présidentielle.
par bye Lun 24 Oct - 12:30

» Sommet de Bratislava : vers une convergence des approches "sécuritaires" sur les questions migratoires ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:28

» Démantèlement de Calais : quel plan de répartition pour les migrants ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:26

» Première défaite pour Viktor Orbán
par gramophone Jeu 20 Oct - 6:27

» Ça y est, les revoilà !
par bye Mar 18 Oct - 13:38

» Lettre ouverte de Kirk Douglas contre Donald Trump
par bye Mar 18 Oct - 13:32

» "Affligeant" ou "mérité", le Nobel de littérature attribué à Bob Dylan divise
par bye Mar 18 Oct - 13:26

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Partagez
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Ego autem semper le Jeu 6 Déc - 17:24

    A l'aube du jeudi 6 décembre 2007 (vers 4:25) j'ai eu l'immense plaisir d'écouter un sujet passionnant, pour ceux d'entre vous qui me connaissent, (surement sur la sociologie!).

    Normal vu la pointure du personnage un Professeur à l'Institut d'Etudes Politiques de Grenoble



    OLIVIER IHL



    TOUT A LA FOIS UN RIVAL ET UN EXEMPLE



    Le devenir des travailleurs



    Vous n'allez pas me croire, son nom Olivier Ihl, puis au passage si vous pouvez avoir sa dernière publication, il faut la lire, "Le mérite et la République" Gallimard Octobre 2007 il y a aussi "La fête républicaine" du même éditeur.



    Bien sur que je n'ai pas lu, mais la bibliographie saurait ainsi que les citations, très riche.



    Alors je vous fais un copier collé pour aller plus vite :

    " Elles sont partout - dans les entreprises, les administrations, les académies, à l'école, à l'armée, dans le sport, la littérature, la science, les médias... Abolies en 1790 par la Constituante au nom de l'égalité nouvelle, raillées par Tocqueville comme pâles imitations, « ni bien réglées ni bien savantes », des mœurs aristocratiques, les « distinctions » redeviennent très vite, pour la République, un moyen de conduire les esprits et les corps. On ne compte plus aujourd'hui les décorations officielles qui prétendent être la juste mesure du mérite. La « révolution disciplinaire » de Michel Foucault a érigé la peine en moyen de contrôle social. Or l'emprise de la récompense, autre technique du pouvoir, n'est pas moindre. Surtout depuis que l'émulation managériale en a fait une figure centrale de la dynamique capitaliste. Cette émulation décorative attendait son historien. Aujourd'hui banalisée et professionnalisée, hiérarchisée et fonctionnelle, la récompense au mérite, par des signes purement honorifiques ou des primes en numéraire, est devenue, pour la démocratie libérale, une entreprise permanente de cotation sociale. La démocratie n'a pas abaissé les grandeurs, encore moins avili les dignités comme le craignaient ses détracteurs, effrayés par la montée de la roture et de l'État. Non, elle en a fait un nouveau moyen de salut : à chacun de devenir, pour son bien, un émule - tout à la fois un rival et un exemple.
    - 4e de la République –"


    Dernière édition par gramophone le Jeu 27 Mar - 16:36, édité 1 fois
    avatar
    Rabasse du sud

    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Rabasse du sud le Jeu 6 Déc - 17:55

    conséquence d'une politique de compétition, quel mérite! t'as bien travaillé, t'auras une médaille! une médaille (pas une prime) signe honorifique!histoire qu'on te le mette un peu plus profond mais de façon solennellement en marge de l'entreprise! de la sorte tu deviens un exemple pour les autres et en avant la politique de compétition.....
    dans le sport c'est un peu différent
    tiens voilà une médaille pour toi, je te la décerne pour bon tripotage de souris!

    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Ego autem semper le Jeu 6 Déc - 19:56

    Destructor del sur t'as tout compris bravo!

    et quand tu veux! être socilogue t'est très bon

    il faut pour tant que nous allons vers le pas suivant; la société des constats c'est termine... non?
    avatar
    Rabasse du sud

    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Rabasse du sud le Jeu 6 Déc - 20:39

    Il est vrai que j'ai quelque fois l'humour acide et je suis un destructor potentiel c'est sur, de la politique des constats et des contrats, aussi un albator de la société de consommation, un saucissologue de la charcuterie sarkozienne, tu dois avoir raison!
    je constate que nous les p'tits pauvres ont est de plus en plus dans des situations merdiques telles que la précarité de l'emploi, la mal-bouffe, l'injustice sociale.......

    vive le saucisson libre! c'est les cochons qui nous taxent!

    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Ego autem semper le Jeu 6 Déc - 22:20

    EXTRAIT VOILA UN MORCEAU, et le liens pour vérification, il faut dire que a force de mal écrire, d'écrire n'importe quoi comment je le fais tout le temps, en fin ici et la le temps me donne raison

    quel malheur pour tant!

    Auteur : Gramophone
    site : Giga presse

    lien internet :

    http://www.giga-presse.com/forums/index.php?showtopic=130&hl=gramophone


    date : vendredi 11 février 2005 06h22




    Politique d'avenir

    Le gouvernement contrôle à la perfection la situation politique national, est compte sans doute obtenir la majorité dans les élections a venir.
    Grâce notamment a l'absence nette d'une opposition représentative, le calcule est simple, les électeurs sont ou bien des personnes à niveau économique élevé, ou des personnes insatisfaites avec la monté du chômage, la violence, l'immigration, par la plus part des fonctionnaires, à qui l'on leurs interdit de s'attaquer à certains groupuscules de population.
    l'ouvrier par l'occasion, tombe dans ce jeux et termine d'abord pour voter tout à droite au premier tours puis, sachant que entre deux maux droite et droite dure, les représentants de gauche, terminent pour donner la consigne, alors de gré ou de force la droite reste ainsi au pouvoir. Cela permet finalement vers l'année 2015 a 2020, d'avoir liquidé le code du travail, les conventions collectives, les accords de branches, et la sécurité sociale. Le mot emploi en soit ne dois plus exister vers 2025

    fin de citacion
    avatar
    Rabasse du sud

    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Rabasse du sud le Jeu 6 Déc - 22:51





    tous dans la rue!!!!
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Ego autem semper le Ven 7 Déc - 22:41

    un petit clinc d'oeil pour les modérateurs de ce forum de ma part :


    http://gramophologie.forumpro.fr/la-lutte-des-contraires-ou-les-antagonismes-f4/des-femmes-qui-philosophent-de-nous-jours-et-oui-t12.htm#21

    j'attends toujours vos inscriptions d'ailleurs
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    le pour quoi de ma passion pour la sociologie

    Message par Ego autem semper le Sam 8 Déc - 21:14

    http://gramophologie.forumpro.fr/la-lutte-des-contraires-ou-les-antagonismes-f4/immigration-et-reussite-t13.htm#22



    La ville de Pereira capital du dpt du Risaralda 349 000 habitants en Colombie, voilà une photo et voilà un petit extrait :


    J'avais pris un avion le 13 novembre vers quatorze heures, à Pereira ville de 349 000 habitants, n'étant pas un vol direct alors j'ai du poiroter à Bogota, Caracas, Madrid, Munich avant d'atterrir près de Paris. Bizarre mais c'est ainsi.



    J'ai vécu en Colombie, jusqu'à l'âge de trente ans, et la sociologie m'a été induite par l'actualité; le bruit sifflant des tirs, le fait de voir tomber les gens près de moi dans la rue, touches par une rafale de plombs, alors que je n'étais même pas encore adolescent. Sont des faits qui font des enfants, très vite des adultes dans leur tête.



    Pour quoi? C'est une question récurrente dans ma tête. L'instant de survie, nous apprends à surtout ne pas chercher l'origine des détonations et moins encore le visage du responsable, cela signifié signer sa peine de mort.
    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par ecotone le Dim 9 Déc - 13:43

    Gramophone, merci de ce témoignage touchant study
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    syndicats et mondialisation

    Message par Ego autem semper le Sam 19 Jan - 1:14

    Parlons y des syndicats ?



    Nous sommes aussi dans un forum, publique, francophone.



    Malgré cela, pour certaines interventions de votre serviteur dans le forum FIGARO les intervenants, restent sans le moindre doute en majorité, une population bien ciblée voir des privilégiés. Il y a pour ainsi dire un truisme inconditionné ou papelardise en vers une idéologie clairement représenté ; à l'exception de quelques participants.font]







    L'opiniâtreté de mes interventions a un objectif simple. La présence d'une position garante faiblement pour tant du principe indispensable de l'opinion adverse. Car dans tout jugement équitable, il reste indispensable la vision des parties en contradiction.



    Le rôle des syndicats



    Dans la fonction publique le taux de syndicalisme reste très élevé, autant dire que comparativement, la participation dans le privé, reste infime ou négligeable. La notion fondamentale de syndicalisme, sans représentativité, reste faible voir insignifiante.



    La raison prend ses origines dans la culture de la société. Dans la pensée d'Etienne de La Boétie, dans la pensée de Jean Jaurès, cela pour rester nombriliste et français. Une fois les lecteurs ayant eu connaissance des bases de la philosophie de quelques sages. J'ai la certitude, qu'ils auront une autre position vis-à-vis des syndicats.



    A qui la faute ?



    Ridicule voir absurde de critiquer la pensée du commun des travailleurs. L'éducation n'est pas un outil équitable, la connaissance n'est pas à la porté de tous comment l'air, la bière, le vin, les médiats et tant des caractéristiques de nombre de pratiques sportives et autres championnats, que de salutaire n'ont que le nom ; Puisque le rôle sournois qu'ils jouent et celui de machines d'aliénation et asservissement des masses.



    Fait à Joigny, le vendredi 18 janvier 2008 à 23:02 par Gronchon
    avatar
    cartouche

    Nombre de messages : 5
    Date d'inscription : 03/01/2008

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par cartouche le Sam 19 Jan - 1:54

    Je n’ai pas tout compris...Bref, 10 ans dans le privé a protester contre les conditions de travail, la soumission, les brimades…une protestation oui mais intérieure….depuis 6ans, dans une grande boite, 50 000 salariés...et une carte CGT!! hé hé hé...la protestation a enfin le droit de s'exprimer !

    C'est grave docteur ?
    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par ecotone le Sam 19 Jan - 14:32

    Bonjour Cartouche!

    Oui, la protestation n'a pas bonne presse, elle est tabou.
    Je crois qu'il faut choisir un bon docteur, sinon, il nous lobotomisera!

    On nous prend pour des empêcheurs de tourner en rond...

    Alors? T'es prêt pour les prochaines manif?
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Ego autem semper le Sam 19 Jan - 15:09

    Quelque fois le contexte, deviens fondamental, ce texte n'est qu'une part infime, du quotidien de votre serviteur, en l'espèce dans une rubrique entouré de mystère ou méconnue du grand public.

    Votre serviteur, ouvrier dans la métallurgie, prend part active dans une ou deux rubriques, du journal en question. Le but reste contrecarrer des messages, typiques d'une idéologie dominante. Cette position reste ridicule en taille face au système.

    Je crois pour tant qu'elle est nécessaire, et elle reste utopique tant que des millions de personnes resterons terres dans un silence qu'octrois de manière gratuite la raison aux autres.

    Je suis le premier à lamenter profondément, la piètre qualité de mon discours, car ma langue maternelle reste l'espagnol, je suis arrivé dans le pays des lumières à l'âge de trente ans, avec comme seul connaissance du français, une chanson de Joé Dassin.

    Toutes mes excuses donc.
    avatar
    cartouche

    Nombre de messages : 5
    Date d'inscription : 03/01/2008

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par cartouche le Sam 19 Jan - 15:29

    La prochaine manif c'est Mardi 22 à Paris...vous le saviez ?

    Personne n'en parle...Enfin bref, prenez vos rolex en main H-48
    avatar
    Rabasse du sud

    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Rabasse du sud le Sam 19 Jan - 16:20

    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    a Rachida Dati

    Message par Ego autem semper le Dim 20 Jan - 15:47

    poésie d'illusion, justice politique et tradition

    démocratie c'est une chanson
    joué en grand réunion
    symphonie de dix mille tons
    ils se prennent par des bons
    en soulignant constament
    il y en à qu'ont cette illusion
    en s'exprimant couranmment
    en son nom avec passion
    les politicards font des bonds
    elle reste leur gagne pan
    le peuple est pris par un c..
    car il aime l'abstention
    alors il reste très prouvant
    le résultat de chaque élection.
    avec des lois en paravent
    démocratie reste illusion
    il n'y à que des avenants
    pour cacher la corruption
    puis justement en parlant
    de la dépénalisation
    des affaires les plus courants
    financiers qui coïncident
    notre garde des sceaux
    bien de prendre la position,
    elle prend le peuple pour des sots
    en couvrant la corruption

    http://gramophone.blogia.com/

    petite intervention dans la rubrique culture du forum LE FIGARO, de votre serviteur GRAMOPHONE OU GRONCHON, dans la photo Condorcet de son nom : Marie Jean Antoine Nicolas de Cariat "le Marquis de Condorcet"

    l'affaire visé en lien avec EADS
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Ego autem semper le Dim 20 Jan - 21:00

    Rétrospective d'avenir (fiction ?)

    Joigny, mercredi 20 janvier 2027

    Par : gramophone

    Il y à dans la mondialisation beaucoup du bon, les campagnes de certains pays se vident. Telle une hémorragie, leur population plus démuni part vers les grands rêves d'emploi stable et avenir meilleur.
    C'est une réalité, des faits tangibles, quantifiables à souhait ; d'une part la désertification et de l'autre l'"explosion démographique des bidonville à Taipei, Kaohsiung, Pyongyang, Seul, Pusan, Bombay, Madras ou Calcutta.

    Superflu d'ajouter une quelconque itération avec la culture, car la qualité fondamental de ces déplacés se trouve dans leur humilité ; manque d'éducation qui reste une manne pour les entreprises florissantes.

    Indiscutable qu'il y a amélioration des conditions de vie : au lieu d'aller chercher l'eau à des kilomètres dans une rivière, elle va se trouver déjà filtré dans un robinet, dans les douches collectives, etc. Du toit dérisoire en paille, ces nouveaux travailleurs passent à des logements collectifs avec plafond en dur. L'électricité est inclue dans la déduction du salaire, reste satisfaisant pouvoir activer la lumière depuis un interrupteur. La promiscuité quant à elle ne change pas puisque de la hutte familiale où dormaient une dizaine de personnes nous passons à cinquante ou cents dans des dortoirs. Il est certain que lorsque plusieurs sont malades de toux, le lendemain cela se ressent dans les chiffres de production.

    Le progrès supporté par le perfectionnement des techniques de rentabilité du capital ; veulent des nivelassions du coût de la main d'œuvre, il reste utopique croire que le logement individuel, la maison soient des conditions de vie justifiés pour un ouvrier européen. Alors que les logements collectifs dans des pays comme Corée, Taïwan et Chine coûtent moins cher. Le niveau de vie en dessus des moyens de l'ouvrier européen, saurait aboli d'ici vingt ou trente ans. En échange de la conservation temporaire d'un minimum d'emplois.

    L'éducation saurez impartie par des entreprises de plus de cinq cents salariés, et gratuite pour les enfants des ses salariés. L'éducation publique étant hors de prix pour le budget national, qui par des raisons de sûreté anti-émeute, la seule somme alloué à la défense couvre plus de 53% des dépenses globales de l'État. Autant dire que seul quelques entreprises du CA40 disposent d'une éducation de niveau technique pour les enfants des travailleurs, lesquels vers dix-sept à vingt-et-un an se voient attribuer un emploi d'office par l'entreprise dans laquelle leurs parent travaillent.

    En ce qui concerne les études universitaires, l'université de la Sorbonne accueille des enfants de très hauts dignitaires et administrateurs, puisque l'inscription pour une année étant l'équivalent de dix années de salaire SMIG, cela reste comme depuis des années un privilège.

    Les organisations patronales font le lobby sensationnel dans les couloirs de l'Assemblée National, à fin que la loi d'interdiction d'association civile d'ouvriers soit maintenue. Il faut admettre que les raisons escrimes par le secrétaire générale de la UIMM restent solides, d'après le porte parole : "Le retour des syndicats ouvriers reste inutile, étant donné que le budget de production inclus 7% du chiffre d'affaires en éducation, 4% en logement collectives et 8,4% en santé, un modification de la loi se traduire pour le transfert de ce budget à l'État, à précisé le fonctionnaire.

    Flash informative d'ultime heure !

    Un total de treize médecin serons figes sur leurs sort Au Tribunal Patronale de Lyon. Suite à la plainte de la ligue Internationale des Droits de l'Homme.

    D'après les faits constatés par cette organisation internationale, le taux anormale de décès de personnes en fin de carrière (entre 65 et 69 ans) travaillant dans les industries en France, et supérieur de 37,8% par rapport à la moyenne européenne. La seule région curieusement restant à un taux standard est celle de l'île de France. sur un total de mille cinq cents dossiers étudiés 1387 patients ont trouvé la mort lors de visites de contrôle à différents hôpitaux du territoire. Huit des treize médecins inculpés ayant prescrit des médicaments dans les vingt quatre à quarante huit heures aux infortunés décédés. Dans les cinq dernières années.

    Le ministre de la santé, a signalé hier qu'une commission parlementaire pourrait être crée, pour élucider nombreuses zones d'ombre dans la situation, dans son intervention sur la chaîne câblée Clermontoise TeveMichelin.

    La mortalité des travailleurs dans cette tranche d'âge coïncide avec l'amélioration des comptes de la division retraite, d'après un fonctionnaire de la Caisse National de Dépôts et Consignations, le fonctionnaire a ajouté que la seule zone à rester déficitaire est celui-là de l'île de France et que par fortune par le fait de répartition le solde final sortez favorable.

    Le secrétaire national de l'UIMM que les avocats de l'organisation disposent des arguments de poids pour obtenir l'exonération des charges. Dans le pire des cas, l'organisation avait l'intention de payer la caution imposé par la justice a fin de libérer les inculpés
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    speculation et bourse

    Message par Ego autem semper le Mar 22 Jan - 0:26

    FINANCES BOURSE ET SPECULATION
    Joigny lundi 21 janvier 2008
    par : Gramophone

    La bourse de Paris a reculé de 18 mois en gros, moins 6.83% à la fermeture. Les 145 milliards du plan Bush, ne semblent pas attirer la satisfaction, des investisseurs.

    Par contre il y a une réalité, différente du point de vue du mouvement des capitaux. Certaines entreprises, cotées en bourses, continuent de produire, leurs actives, leurs passives, leurs carnets de commandes, restent identiques. Cela veut dire que l'économie n'est que les groupes financiers et spéculateurs, en conséquence les valeurs boursières, souffrent simplement d'un mouvement de panique. Et surtout d'une restructuration : certains boulimiques, et joueurs boursicoteurs s'empressent à trouver de la liquidité, en détriment des fond de retraite et autres fonds solides, en détriment aussi des petits porteurs.
    En pratique, la panique est une excuse pour détrousser les fonds de pension et les petits porteurs.

    Dans trois ou quatre semaines, une fois le vent d'assainissement passé par là ; nous allons souffrir les conséquences, à niveau des capitaux et valeurs investis dans la production, c'est-à-dire dans le secteur primaire, car le plus touche pendant cette semaine et la suivante reste le secteur tertiaire.

    La raison est évidente, c'est le secteur qui spécule fondamentalement et donc celui, où il y plus de dilapidation de capital.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8746
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par bye le Mar 22 Jan - 6:11

    Oui, Grammophone, les mouvements de la Bourse reflètent plus une crainte qu'une réalité économique, même si elle est, par certains côtés, préoccupante.Les marchés financiers, sont hyper-sensibles aux variations de tous ordres actuelles, et ont besoin de sécurité, présente et à venir.
    Dans le livre " bourse et marchés financiers d'Yves Simon et Michel Fleuriet, par exemple, ces mécanismes complexes sont très détaillés et cette approche permet de mieux comprendre, notamment, les chutes spectaculaires, crash,..
    Ce n'est pas, je m'empresse de le souligner, une empathie pour ce système qui conduit à lire ou comprendre des travaux de déchiffrage, mais une volonté de savoir de quoi l'on parle, lorsque s'affirme la nécessité de changer de système.

    Le capitalisme n'a aucune valeur, au sens où on l'entend couramment, autre que du fric. Ce peut être par le développement économique, par la guerre.Il est étranger à toute morale.Olivier Pastré, par exemple, estime qu'il est incongru, de lui appliquer, ou de l'inscrire dans le champ de la morale, bonne ou mauvaise.L'entreprise est une personne morale: une entité, généralement un groupement, doté de la personnalité juridique, à l’instar d’une personne physique (un être humain).Mais l'homonymie s'arrête là.
    Il est important, je pense d'intégrer cette logique des tenants de ce système, sans la faire nôtre, mais pour comprendre les actes de destruction, de ravage qu'il est capable de poursuivre, pour cette fin.Par exemple,avant et pendant la 2° Guerre mondiale, les industriels américains font mieux que s'accommoder du régime nazi. ITT et General Motors, par exemple, développent leurs affaires en Allemagne... quitte à produire, pour l'une, des bombardiers, pour l'autre, des camions militaires utilisés contre les armées alliées. Elles ne furent pas les seules.



    Le capitalisme a surtout besoin de tranquillité, d'assurance ( sic ).C'est pourquoi, jusqu'alors, il traverse toutes les épreuves, les changements de gouvernements.
    Le fameux développement durable s'appuie sur le trépieds: harmonie sociale, développement économique de l'entreprise, actions sur la protection de l'environnement.C'est-à-dire que ce développement durable, comme le capitalisme ( en Bourse ou pas ) est labélisé à hauteur du coéfficient de pacifiacation de l'entreprise.
    Les entreprises labélisées ISO 26OO0 répondent à ces 3 facteurs cités plus haut, et captent déjà l'attention des clients voire leurs commandes; en effet, elles sont fiabilisées par cette norme, qui est un gage, de sécurité d'approvisionnement, de développement dans le temps.Ce label est décerné, bien sûr, parès examen d'auditeurs extérieurs, mettant en rapport le cahier des cahrges et leur application.
    L'Union Européenne diffuse déjà tout un répertoire, dans l'espace économique européen , des entreprises labélisées.
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Ego autem semper le Mer 23 Jan - 0:02

    Pour faire court la FED à avancé sa réunion prévue pour la semaine prochaine : plus de détail dans mon blog :

    http://gramophone.blogia.com/

    ou en

    http://gramophologie.canalblog.com/

    Ah les normes mon très cher Ami bye bye and see you tomorrow, bien sur qu'elles sont bonnes, par malheur, elles impliquent un changement de mentalité, et sans doute un coût supplémentaires. Là où c'est inquiétant c'est que le fait de les appliquer affecte la compétitivité des pays antan riches, tandis que les pays en voie de développement n'appliquent pas les normes nécessairement. Ainsi par exemple il y beaucoup de travail effectué par les mineurs. La législation aussi est de loin plus flexible. Les pays riches ne peuvent pas entrer en concurrence avec ces pays là, et les investisseurs, profitent pour faire un maximum de bénéfices.

    Je ne mets pas en cause la partie idéal voir du rêve des résultats pour l'environnement ; mais par contre j'ai doute beaucoup des résultats vis-à-vis de l'emploi.

    C'est une certitude, les normes sont tout bénéfice pour l'environnement, et cela pourrait même créer de l'emploi, mais c'est que les gouvernements sont à des années lumière des décisions en termes de fiscalité, et favorisation du marché vers l'écologie, l'environnement et la bio technologie.
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    les normes

    Message par Ego autem semper le Mer 23 Jan - 2:29

    Il y a en arrière plain de votre message, une vision technocratique des moyens de production.

    L'économie du marché, le capitalisme, le cercle fermé des monopoles, oligopoles, l'univers des magnats, sont des enceintes closes, de toute sensibilité morale et humaine. En cela vous avait tout à fait raison.

    Vers 1999, j'ai pris au moins trois mois, pour réfléchir, sur l'évolution de l'économie mondiale ; à assimiler s'il vous plaît à l'ensemble des relations de production.

    J'ai du lire alors la pensée de plusieurs hommes remarqués et remarquables. Depuis l'époque de la monarchie en France, deux ou trois siècles avant ; et même un philosophe, qu'aurais parle de commerçants, pas comment une maladie, mais comment une entité à éviter, pour tant avant J.C.

    De la même manière, nous sommes obligés de regarder la monnaie, son histoire et son évolution, la propriété privée, la science ou l'ensemble des technologies. Tout cela n'ai rien sans la présence humaine, qui dit présence humaine dit psychologie, et bien même la psychologie entre dans notre histoire, sans doute avant John Stuart Mill autres auraient abordé la relation entre l'économie et l'être humain, pas de manière si naïve que Montesquieu bien sur, ni radicale autant que Prudhomme, mais avec le pragmatisme de Quesnay.

    Je ne suis pas d'accord avec A. Smith puisqu'il avait la certitude que le marché avait vocation à fonctionner indépendamment, de l'intervention des Etats. Par preuve l'action de la FED ou des la banque de la CE, dans des moments ou les spéculateurs cèdent à la panique. Il faut dire que les sommes d'argent injectes sont faramineuses. Et que dire des bénéficières directes : les banques.

    La bourse aurait un but théorique : celui d'apporter du capital à l'industrie et les fabricants de tout type de produits. Seul qu'une partie de la société vie de l'spéculation sur les marchés. Cela reste néfaste vis-à-vis de la société. Car la monnaie, quitte pour ainsi dire le cercle courant, pour aller dans des plans de capitalisation à l'écart des outils de production matérielle.

    Lorsque une société coté en bourse, bénéfice du capital pour l'investissement dans le développement de la production, le renouvellement des équipes, les programmes de recherche, ou des mesures en bénéfice des travailleurs. S'opère une circulation du capital, qui est transparente et qui se traduit par l'amélioration de la société en question.

    Lorsque un groupe financier rachète une usine, avec le seul but, de la revendre en faisant un plus-value, encore il y quelque part matérialisation du capital, tout de même cela commence à avoir l'aspect de spéculation, puis sans doute il y a aussi un plan de licenciement à la clé.

    Plus grave par la suite des groupes financiers, fabriquent de tout pièce des plans d'épargne, des programmes de capitalisation, dans lesquels les petits porteurs, bon déposer leur argent. Bien qu'une somme d'argent inférieur à 40% puisse entrer dans le circuit curant de production. La majeure part du capital, n'est jamais investie mais utilisé pour la spéculation boursière.

    De cette manière en particulier dans le secteur tertiaire, nous trouvons des complexes financières au tour du marché des assurances, de l'hôtellerie, de l'immobilière, qui en vérité cherchent à faire du capital, faire de la monnaie avec la monnaie. Chose qui physiquement reste impossible. Ces équilibristes sans filet son à vrai dire les responsables des crises financières.

    Quant aux normes, très bien rédiges, par des bureaucrates, elles sont magnifiques sur le papier, mais dans la pratique, leur pertinence reste plus qu'aléatoire.

    Parlons des stocks, du flux tendu, sous ces excuses, l'industrie croit réduire ces besoins en volume, la production à flux tendu, le recours au travail intérimaire. La production des lots justes.

    Par des tactiques du genre SMED, le temps de changement des outils si bien est réduit, il n'en est pas moins, qu'il y a le changement d'outil, pour produire un lot plus petit en nombre de pièces. La chaine de production doit s'arrêter. Au lieu de fabriquer 3750 pièces, seul sont fabriques par exemple 1500 pièces, pour quoi ? Au lieu d'un stock d'une semaine nous aurons la production d'une journée.

    Et bien pour l'environnement, le transport, au lieu de transporter une fois, de faire tourner les équipes de manutention une fois, avec des conteneurs adéquats en capacité. Il y plus de manipulation, plus de consommation de carburant. Donc plus de pollution. Si nous regardons nous allons trouver le même stock mais cette fois sur les routes.

    A cela s'ajoute le stress du personnelle, la flexibilité donc l'appelle à la main d'ouvre en intérimaire, cela signifie que l'industrie n'a pas la certitude dans la durée, et le personnel intérimaire, coût plus cher, j'arrête là pour aujourd'hui…

    au fait le boycot c'est l'arme des consommateurs, nous parlerons demain.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8746
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par bye le Mer 23 Jan - 8:51

    oui, grammophone, j'acquiesce à ce long et intéressant réquisitoite.Ce que Smith et quelques-autres affirmaient, comme Ricardo par exemple,c'est qu'il fallait libérer le marché de toute contrainte étatique, principalement, et que les besoins des producteurs comme des consommateurs, unbiquement grêce aux lois du marché, allaient s'épouser " dans l'esprit " et concourir à l'harmonie économique.La fameuse " main invisible " du marché serait l'acteur libéré et essentiel de cette satisfaction.Je n'adhère pas du tout à ce principe, j'essaie seulement d'y réfléchir: la spéculation était étrangère, car peu mise en pratique à l'époque.Ces personnages étaient surtout des économistes, peu entâchés de doctrines financières . Ils étaient déjà, à l'origine, de l'étude de la division internationale du travail: l'Angleterre était en pointe sur la fabrication du textile ( laine par exemple ) et disposait d'un cheptel de moutons réduit, sur un espace cher, dû à sa surface réduite.Miaux valait élever des moutons sur un espace beaucoup plus grand ( l'Australie,..) de manière à déjà réduire le coût de la matière première.Je cite ce principe qui a fait date:
    Chaque pays ou région devrait se spécialiser dans les industries où il possède un net avantage comparatif sur les autre pays ou régions.

    Voilà la théorie de Ricardo citée dans l'en-tête de cet article. David Ricardo (1772 - 1823) fut agent de change londonien qui, quand il n'était pas occupé à gagner gros sur le marché, écrivait sur l'économie. Il s'intéressa de choix dans la théorie des échanges internationaux, et ses idées sont encore très prisées de la plupart des économistes.

    Pourtant, ses attitudes des années 1810 nous paraissent, comme on pourrait s'y attendre, plutôt vieillottes. Il présumait que le capital ne bouge pas facilement entre pays, puisque la plupart des hommes de propriété se contentent d'un rendement modeste dans leur propre pays, plutôt que de rechercher un emploi plus avantageux de leur capital à l'étranger.

    Ricardo a évalué les arguments pour la production du vin et du textile en Angleterre et au Portugal. Il a inféré que le vin devrait se faire au Portugal, et non en Angleterre, puisque le Portugal possède un avantage majeur: son climat ensoleillé. Mais il a raisonné aussi que les tissus devraient se faire en Angleterre, et non au Portugal, même si leurs coûts de fabrication soient plus bas au Portugal qu'en Angleterre.

    A première vue, cela paraît surprenant. Mais Ricardo explique: dans son exemple, le coût de fabrication des tissus au Portugal est de 10% inférieur qu'en Angleterre, mais le coût de fabrication du vin est de 33% inférieur au Portugal qu'en Angleterre. Il est donc raisonnable pour les Portugais de se consacrer à l'élaboration du vin, là où leur avantage est grand, laissant aux Anglais la fabrication des tissus, là où leur désavantage est faible. Alors les besoins des deux pays en vin et en tissus se remplissent par l'échange.

    Cette théorie fait entendre qu'afin de minimiser les coûts de production et de maximiser les profits, les pays devraient se spécialiser; et, pour favoriser cette spécialisation, il faut éliminer toute entrave au libre-échange international. Mais, au plan pratique, il y a des problèmes...

    J'ai cité cette loi économique de Ricardo pour montrer que, même avec ses travers, cette loi reste toujours d'actualité, même partiellement appliquée.

    Je me permettrai, Grammophone, d'ajouter uniquement certains détails à ton analyse juste.

    " Au lieu de fabriquer 3750 pièces, seul sont fabriques par exemple 1500 pièces, pour quoi ? Au lieu d'un stock d'une semaine nous aurons la production d'une journée. "
    Les producteurs, dans certains domaines, font intervenir des éléments d'ordre psychologiques, proches de la frustration. Pour fidéliser les cleints déclarés, et surtout stimuler l'envie des clients potentiels, il faut organiser la chaîne de production, de telle façon qu'elle ne puisse satisfaire immédiatement qu'une partie des clients.
    Par exemple, Renault avec son Scénic, en 1998, a provoqué une envie forte, mais qu'il a volontairement alimenté, et même suralimenté, par un nombre de chaînes de montage fixées en dessous de la demande: celà a permis d'allonger les délais, et d'enfler le désir..Comme Renault était à l'époque le seul constructeur de ce modèle révolutionnbaire, il ne risquait pas grand-chose, tout au contraire.
    Je termine par une réflexion sur le profit, bénéfice,..:comme tu le soulignes, une part croissante du capital n'est jamais investie dans l'appareil de production.Hormis les secteurs où l'investissement, la capitalisation ne peut s'offrir la fantaisie d'être de trop grande mobilité ( sydérurgie,aéronautique), le placement s'effectue dans le secteur ou l'entreprise, dont la rentabilité est la plus élevée.Et il s'avère qu'un capital financier, boursier,..est plus rentable qu'un capital-machine,..

    Des mesures étaient à l'étude, pour orienter l'argent vers les investissements:au niveau régional, il est possible d’intervenir pour la création de fonds régionaux pour l’emploi et la formation. Ce fond n’aurait pas pour but de remplacer les banques mais celui de favoriser la création d’emplois. Les banques seraient incitées à fonctionner autrement par l’action de ce fond qui doit permettre de favoriser la création monétaire qui soutien l’emploi. Pour cela, elle disposerait de la possibilité de faire baisser les taux d’intérêt (en relation avec les banques et la banque centrale) pour les entreprises qui présenteraient la volonté de créer de l’emploi. C’est un des moyens d’un véritable déplacement de la question monétaire.
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    [b]Petit dissertation sur le mensonge de l'économie hégémoni

    Message par Ego autem semper le Mer 23 Jan - 13:11

    Joigny, mercredi 23 janvier 2008

    Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit gramophone ou gronchon dans les rubriques du Figaro.


    Voilà que je suis agréablement surpris de trouver un pseudonyme, parmi d'autres avec du répondant et de l'argumentation.

    Il se trouve que des débuts de mes incursions sur l'univers de la toile, peu de fois j'ai eu affaire à des pseudonymes d'un tel niveau. J'ai vite fuit ce donc en entrant j'aurais cru passionnant les salles virtuelles de discussion. Tellement leur sujet me semblait plat ou stérile à deux ou trois exceptions, des vraies perles que j'ai de suite conservé comme des amis.

    La psychologie dans la production, ça tombe très bien. Vous savez que des éminents neurochirurgiens, prouvent que le cerveau doit conserver sa plasticité, "renouvellement des neurones" pour une jeunesse mental indispensable ; de la même manière les études en cours montrent les principales causes d'accélération du vieillissement mental, la dépression et le stress étant en pointe.

    Je paris pour qu'en 20 ans la dite politique de flexi-emploi doit être infléchie en bénéfice de la santé.

    Il ne faut pas oublier que la santé reste un coût, et qu'il y a de critiques sur le déficit. Une réglementation accompagné des ressources, doit être imposé par la OIT, au plus vite, sans détours sur tout poste où qu'il soit sur la planète.

    Car la tension imprimée dans l'industrie de nous jours arrive à des niveaux franchement ridicules. Les brimades déguisées par des nouveaux administrateurs. Genre vous faites ce que je vous dis, exécution ou vous perdez le poste. Chose que je regarde au quotidien.

    Du point de vue de l'écologie, j'ai la certitude que la gestion speed, se traduit par une augmentation du transport, (pollution) par une gestion militaire ridicule sans nécessité (stress)

    Et par l'augmentation des coûts sans justification. Car le lot idéal, n'est pas nécessairement le plus petit. Et la politique fiscal sur le stock mérite au moins une révision.

    Du coup les bureaucrates, sur le papier réduisent la taille physique nécessaire, cela se traduit par des gains théoriques, alors qu'en pratique, la rotation implique une manutention ou transport, plus de mouvement à moteur donc un coût pour l'environnement du quel le gestionnaire ne tienne même pas conte.

    Puis l'effet sur la santé des personnes involucres, dans la logistique indéniablement c'est du stress, qui fait vieillir de manière accélérée le cerveau.

    Quant à l'emploi sans vouloir être pessimiste, il reste ridicule de produire comment vous le signalé si bien, un bien donc la technologie a été délocalisée en Chine ou en Corée.

    Certains domaines de production, pour tant clés vont, par des accords partir, comment c'est le cas de EADS. Pour dire si l'avenir est compromis.

    Nous nous éloignons vertigineusement de la pensée romantique de J. B. Say ou celle de Montesquieu, encore vous l'avait bien signalé, c'est du passé et l'autre, comment il s'appelle déjà ? À oui Keynes, disait de toutes manières que l'homme vie esclave des courants ou pensées des économistes du passé. En fin il me semble que c'est ça. N'empêche que je préfère lire et comprendre l'histoire que la réécrire.

    Au sujet de l'univers financier, personne ne m'enlève de la tête une réalité : si vous investissez dans une usine, dans l'industrie en générale, et que celle-ci est correctement gérée. Vous n'allez avoir de profit allusionnant à des valeurs à deux chiffres, contentez-vous d'un 3 à 5% par année c'est très bien ! Je trouve, un argent qui travaille pour vous. Entendons-nous bien ! "Sans bouger le moindre petit doigt".

    Car j'estime indispensable l'idée du monsieur qui vous cites "David Ricardo" mais nécessairement amélioré, de mon point de vue, qui reste modeste pour tant, au sujet de la valeur des biens.

    Pour produire un bien, de consommation, il est indispensable un travail. Ce travail implique une usure des machines, un coût en énergie, etc. Et voilà, que nous devons modifier une autre valeur, sous forme d'assurance, le coût de l'usure des hommes.

    Au-delà des retraites, bien entendu. Ce pour quoi l'argent, doit produire à des taux bien inférieurs au revenu du travail des personnes sur les machines.

    Dans la pratique c'est le contraire, et cela, à la lumière de la connaissance scientifique me semble injuste !

    Qu'une personne passe toute sa vie dans une usine, en tant qu'ouvrier, et la seul chose qu'il gagne et un vieillissement plus accéléré que d'autres personnes ayant vécu de la rente, voir même des travailleurs que pour manque de normes d'hygiène et sécurité perdent leur santé et n'arrivaient jamais en état de profiter de leur retraite, quand ils arrivent.

    Je disais, boycott ! Ah oui !

    Trouvez vous juste que des organisations à taille mondiale comment le Fond Monétaire International, comme la OCDE, la Banque Mondiale, puis à taille plus réduite, les grand groupes chimiques, pétrochimiques, ayant une hégémonie sur l'économie alors que le consommateur de son côté reste désemparé, individualiste ou mieux le mouton toujours prêt à être tendu ?

    Je dis depuis que j'ai accès à l'internet.

    J'insiste pour l'utopie de la création d'une organisation mondiale des consommateurs.

    Dans un cadre démocratique, laquelle pourrait dégager des fonds pour la production de manière à entrer dans le marché dans tant des domaines : l'assurance, le crédit, l'alimentaire et pour quoi pas une large gamme de produits. Sans but lucratif. Déjà à la base cela se traduit par une concurrence qui doit nécessairement donne plus d'équilibre au prix final au consommateur.

    Toutes mes excuses pour un si long sujet qu'il me semble que peu de personnes bon aimer lire. Mais j'ai la certitude que moins d'égoïsme, moins d'individualisme et un petit 1 ou 2 % de revenu, de monsieur tout le monde à la taille de la planète donnerait un contre poids face aux magnats.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8746
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par bye le Jeu 24 Jan - 7:25

    Bonjour Grammophone,

    je te réponds plus complètement dans la journée: je ne perds pas le fil de la discussion, il faut seulement que je m'organise.

    Bonne journée. chapeau
    avatar
    Rabasse du sud

    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Rabasse du sud le Jeu 24 Jan - 12:28


    Contenu sponsorisé

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 24 Juin - 17:04