LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Défendre et renforcer les CHSCT !
par bye Mar 5 Déc - 12:59

» Nuage de Ruthénium-106 sur l’Europe : que s’est-il réellement passé ?
par bye Mar 28 Nov - 12:35

» Dossier sur "l’affaire du stage de Sud éduc 93"
par bye Lun 27 Nov - 12:34

» Appel de Raymond Millot : Un projet émancipateur face aux dangers de l’anthropocène
par bye Mar 21 Nov - 12:54

» Les émissions de CO2 repartent à la hausse
par bye Ven 17 Nov - 17:05

» l’idéologie du consentement, outil d’émancipation ou d’isolement individuel ?
par bye Lun 13 Nov - 12:21

» Droit au logement opposable : le bilan chiffré 2008-2016
par bye Jeu 9 Nov - 20:02

» La rétention des « dublinés », dans l’attente d’un transfert, est contraire au règlement Dublin
par bye Lun 6 Nov - 18:33

» Face à la situation en Catalogne
par bye Mer 1 Nov - 11:33

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par bye Sam 21 Oct - 10:37

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Bus de la honte : ne laissons pas l’avenir aux réactionnaires
par bye Sam 14 Oct - 12:44

» La métamatière et le peuple
par Claude De Bortoli Ven 6 Oct - 9:27

» Vers un retour du délit de solidarité ?
par bye Sam 30 Sep - 6:45

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8766
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par bye le Jeu 24 Jan - 20:51

    Grammophone,toutes ces institutions fonctionnent quasiment sans contrôle; je suis d'accord avec toi.
    Que dire des banques, dont on voit ce jour les conséquences d'un systèmé financier qui fait absolument ce qu'il veut!
    Besancenot, à juste raison, qu'un programme de transformations sociales est tourné en dérision, car jugé dévastateur, trop ruineux.Mais la Société Générale, droite dans ses bottes, assure que, malgré le scandale des 7 milliards d'euros, dont près de 5 milliards de pertes provoquées par un de ses traders dans la fraude la plus colossale de l'histoire de la finance mondiale, il y a de quoi, rire, pleurer et se révolter. Si cette banque ( 3° banque française ) peur assurer un coup pareil, sans vaciller, c'est qu'en effet, il s'en cache des richesses.
    Les banques, les grandes entreprises, doivent admettre un organisme de contrôle, avec représentants des salariés.cet organisme doit être compétent, c'est-à-dire, tout d'abord comprendre la stratégie d'entreprise ( il ne suffit pas de donner des kgs de documents au CA de Gaz de France aux administrateurs, en croyant remplir leurs obligations ), et influer sur les choix.Et si elles ne l'admettent pas, ce qui est fortement envisagé, l'économlie va à sa perte: le système devient aveugle, fou.Après la bulle Internet, voici venir la bulle de l'énergie,..

    oui, Grammophone, j'approuve l'idée d'un vaste mouvement mondial des consommateurs.Mais lorsque l'on voit déjà comment en France, ils ( le législateur ) ont enterré le projet de loi visant à donner du pouvoir aux groupes deconsommateurs, en février 2007 ( trop compliqué,..), cette demand au niveau mondial , légitime, n'a pas fini de rencontrer ds obstacles.

    C'est plus long et compliqué, mais je pense que c'est par la conscientasition de chacun que l'on peut faire émerger une force alternative.
    Il s'agit de toute façon d'un rapport de force, qui est en la faveur de la puissance de placement, capitalistique, financière, et qui a le vrai pouvoir.
    avatar
    Rabasse du sud

    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Rabasse du sud le Jeu 24 Jan - 23:25

    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 57
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Ego autem semper le Jeu 24 Jan - 23:36

    Destructor del sur, has dado la version en espagnol

    Rabasse.. tu viens de donner le lien en espagnol alors qu'il y a le texte en français :

    http://gramophone.uniterre.com/34178/La+culture+des+mots.html

    allez un petit extrait :

    "Puisque qu'il y un sentiment de bien être, l'angle de vue vis-à-vis de la société, se restreint proportionnellement à la richesse. Plus les gens se sens sans gêne (aises) plus tout au tour leurs semble aller mieux.


    Pour quoi vouloir changer une société qui de ce angle de vue fonctionne si bien ?


    Un magnat, vie tellement terrait dans son univers, les chiffres les prévisions, les cours de bourse de par le monde, qu'il n'a pas du temps pour rien d'autre, cela est la deshumanisation..."

    j'insiste sur ma très mauvaise grammaire et orthographe, toutes mes excuses à l'avance.
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 57
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    spéculation finances et Société Générale

    Message par Ego autem semper le Ven 25 Jan - 1:05

    4,9 milliards d'euros en une année auraient disparu
    Qu'elle est la sécurité dans les systèmes financiers ?


    Elle est si nulle, qu'un individu est en mesure de sortir presque cinq milliards d'euros ?

    Pouvons nous croire qu'un univers si clos, comment c'est une banque, permets pendant une année que une telle somme se soit volatilisée ?

    Voyez-vous, que les banques font des bénéfices, au point de supporter une faramineuse perte et rester début.
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 57
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Ego autem semper le Ven 25 Jan - 12:05

    La raison

    Nombre des grands hommes dans l'histoire de l'humanité se sont trouvé face à des questions pour tant évidentes.

    Personnellement je trouve que la raison doit l'importer sur la passion, hors l'actualité montre que ce n'est pas le cas.

    Si nous regardons chacun des sujets de la terre, chacun des humains, sans doute chacun d'entre eux aura une raison. Si nous cherchons à changer d'échelle, déjà pour passer à l'échelle de la famille, la raison deviendrait toute une autre. Ainsi de suite à l'échelle du quartier, puis la ville pour finir, nous pouvons dire qu'en fonction de la taille d'un conglomérat les raisons ne sont pas nécessairement identique.

    La société de nous jours et de l'avenir, semble nous obliger à admettre la raison de l'individu, (alors qu'il n'est pas à même de défendre une), prime sur la société.

    Déjà Descartes dans son temps imprimé sur la raison sous forme de bon sens comment la chose la mieux partagé.

    En fin il y a toujours cette sensation de vitesse, voir de célérité, qui constitue un facteur majeur du basculement vers l'erreur.

    Le désordre social est alors cause par l'ambition et la rapidité. Cela à tout niveau de l'échelle sociale, depuis l'individu jusqu'au plus haut fonctionnaire de la Nation.

    Reste idiot de croire que j'ai soit le propriétaire d'une quelconque théorie ou volonté moralisatrice. Car dans le fond chaque être reste humain. Cette spécificité lui rends attentif voir sensible à des notions de paix, justice, humanité et société équilibrée.

    L'insécabilité, initial existe. Mais c'est une barrière aussi mince que le brouillard d'une mâtiné de juin. Car le plus despote des magnats, dispose génétiquement de l'entendement, le plus brutal des tirants est doté de la même raison que le plus simple de ces sujets.

    Depuis des années j'ai pris contre la volonté de mon entourage proche, la coutume d'intervenir dans quelques forums, plus pour apprendre que pour exprimer une quelconque vertu que je n'ai pas d'ailleurs.

    Ici et la je me suis fais classer d'ignorant, il reste pas moins que je ne connais pas la langue des Grands Hommes comme Molière, Hugo, Pascal ou Descartes ; puis chaque jours en tapant sur mon claviers je tente encore d'écrire, mais les nouvelles technologies sans doute me transforment, car j'ai la chance qui donne l'âge et la passion de vouloir comprendre.

    Mon premier reflexe chaque fois que mon entourage me laisse le temps, c'est d'aller vérifier : le courrier électronique, le maximum possible des sujets que j'ai visite la veille. Le temps reste très limité pour multiplicité de raisons personnelles et aussi parce pour manger et faire face aux crédits il faut bien avoir une source de revenu.

    J'adore la sociologie, et je crois qu'elle contienne la philosophie, l'économie, la psychologie, viens que mes professeurs m'ont apprise que la philosophie est la mère des autres sciences. Je crois que le comportement des humains reste dans leurs interaction la source d'échanges, des tensions, des affrontements divers, toute cette agitation est en soit pour moi matière à analyse, comparaison et réflexion.

    Le temps change, avec les discours, les méthodes, mais nous oublions trop vite que les êtres humains n''evoluent pas à la même vitesse. C'est pour quoi, d'ailleurs, tout et chacun est pris de court. C'est la clé de l'individualisation.

    Je crains fort, que la société avance vers des situations sans retour, par manque de réflexion, de positionnement de la raison devant la passion. Entendons-nous bien, la raison dans sa définition le plus générale possible ; une raison et valable du moment où elle satisfait la plus large population. Une raison général à la taille de la planète doit en termes de démocratie être choisie sur une raison plus locale voir individuelle.
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 57
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Ego autem semper le Mar 29 Jan - 0:12

    Production et Administration
    par Nestor Elias Ramirez Jimenez (gramophone)
    joigny lundi 28 janvier 2008

    Les faits divers en matière financière, ne sont pas exceptionnels. Une personne risque de porter toute la responsabilité du disfonctionnement qui couvre une technique au fond de type spéculatif.

    Dans nombre d'interventions (forum politique économique du journal LE FIGARO) j'ai d'après les lecteurs une vision fallacieuse de l'économie du marché.

    Mon grand tort se résume à sonner l'alarme sur un fait fondamental, l'éloignement vertigineux des revenus de la production en tant que transformation de matières premières.

    La lecture de ma pensée doit conclure que la base de la capitalisation se trouve réellement distant du système d'échange des capitaux, de manipulation du marché, lequel sans spéculation n'aurait pas beaucoup de rentabilité.

    Le rôle fondamental de l'échange des capitaux étant celui de favoriser voir d'être moteur de la production de biens. Puis d'une manière accessoire des services. Hors l'art de faire fructifier le capital par la manipulation pure et simple du marché, voir par des techniques d'anticipation sur le cours ou prix d'un produit, relève du hasard.

    Il y a un pourcentage de risque, nous sortons rapidement du cadre des affaires, pour tomber dans l'univers du jeu, pour tant c'est univers reste virtuel puisque le jeu n'est plus ludique mais dangereux du moment qu'il fausse nécessairement les bases fondamentales du marché.

    Une règle basique de la nature nous apprend que la terre génère des matières des ressources, que l'agriculture accroit les richesses autant que l'industrie dans tous ces niveaux, par un processus de transformation, nettement matérielle, en quelque sort la pensée de Quesnay à laquelle nous devons ajouter que les ressources naturelles au fait sont non renouvelables, au mieux s'épuisent.

    La production financière

    Nous allons malgré cela devoir admettre ne ce risque pour éviter d'être tenus pour méprisants au égard des métiers ô combien prolifiques et rentables, intimement liés à la manipulation du marché de l'argent. Sans perte de vue la pensée de Proudhon quant à une manière pour lui discutable de percevoir de la richesse sur le travail d'autrui.

    Sincèrement je crois qu'il y plus de mépris du point de vue de l'administration du monde des fiances, par les personnes à la tête de la gestion que par mon discours ici.

    Sur un volume de milliards d'euros, le milieu des finances parle des sommes aux alentours de 50 milliard d'euros, le wage pour le malheureux allez tout au plus arriver à 300 mille euros.

    Il semble donc que l'individu est touche dans la psychologie, puisque c'est une motivation à son ambition qui le pousse au-delà de la raison et la faible "législation".

    Quand le chef n'y connaît rien, aucune équipe humaine n'est bonne !

    La place de son supérieur "contrôleur" étant celle d'une personne sans les connaissances propres du commerçant de bourse, (nommé trader) ; dans l'art d'administrer, (cela n'engage que moi) la seule et unique manière d'administrer un domaine correctement relève de la connaissance exacte du sujet. La nouvelle culture d'un système pro libéral, néglige voir méprise, le savoir faire, l'expérience et les connaissances intimes dans la production en générale, au nom de pseudo-standards que de standards ont juste le nom. Des individus d'une vanterie que d'égale non que la puérilité, fabulent au-delà de leurs capacité, et deviennent des hauts responsables, qu'en fin de comptes sont très loin de l'être. Par preuve, le triste cas qui restera pour tant célèbre jusqu'au prochain, puisque la somme vis-à-vis d'antérieurs fais rester en deuxième place derrière le cas de la BCCI une banque de commerce et crédit international présente sur plus de 60 pays ; disparue en 1991 après avoir fraudé pour 6.7 milliard d'euros. Dans le cas du présumé coupable monsieur Kerviel, nous parlons de 31.56% du total des pertes du monde des finances depuis 1991.

    Messieurs du beau monde des décideurs, le but ultime étant la rentabilité, cela dit deux milliards, plus 4.9 milliards plus six cent mille euros cela fait sept milliards et demi d'euros, si l'on croit bien monsieur le directeur de la S.G devant les journalistes. L'équivalent à quelque chose près de la moitié de la rubrique transport ville et logement dans les dépenses de la France en 2007, à cette échelle est nécessaire monter pour avoir une idée, car face au salaire d'un SMICAR à 1280,7€/mois vivant en moyenne 63 ans il faudra 7 746 vies pour atteindre les 7 et demi milliards d'euros.

    Invité
    Invité

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Invité le Mar 29 Jan - 2:40

    cynisme : audace, brutalité, effronterie, hardiesse, immoralité, impudence, impudeur, inconvenance, insolence, licence, obscénité
    arnaqueur : escroc, filou
    quel attribut convient il de donner a ces banques, detentrices du destin et de l histoire des nations par le pouvoir de la speculation monetaire dont l appetit devore jusqu a la planete elle meme par le biais des ressources et matieres premieres, indirectement et par leur main mise sur les economies nationales.
    relativisme gardons pour constater la misere dans laquelle la plus grande proportion d humains est plongée dans la misere par leur money game, et derriere les constats d une debacle amorcée il y a peu d initiatives pour reguler cette tyranie.
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 57
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Ego autem semper le Mar 29 Jan - 21:41

    cher Aissachristhof je comprends votre colère, il faut agir

    comme ?

    Je vais être très court, j'avais abordé un sujet ici même, ou le mot boycott, ainsi que certains mots très peu abordés, consommateur, ou encore commerce équitable sont fondamentaux pour ouvrir un sujet.

    Le commerce équitable existe, certaines notions de coopérative deviennent dès lors, source d'intérêt, disant des pistes.

    Allez une idée simple : le domaine du crédit, (microcrédit) parlons de 65% des travailleurs de France sur un total d'environs 20 millions.

    Du concret pour l'avenir !

    Avec un apport d'un euro par travailleur dans une coopérative de travailleurs à la taille de la France, 65% d'adhérents donnerait la somme de 14 millions 200 mille euros. Par exemple de quoi faire crédit à 119 foyers pour l'achat d'un logement au prix de 120 000 €

    Etant donné qu'une coopérative n'a pas but lucratif, mais que pour tant elle génère des frais de fonctionnement ; il devienne nécessaire la présence des intérêts mais jamais au même taux que ceux du marché bancaire.

    D'une part une commission "transparente" est nécessaire, d'autre part cela génère de la concurrence au crédit standard, d'après les lois de l'offre et la demande nécessairement, le marché prendra un cap plus social. Bien sur que je parle d'un exemple basique et d'un apport individuel pour le moins symbolique. Un conseil d'administration saurait à même de chercher de la part d'un gouvernement volontariste comment il semble être l'actuel, un signale fort vers le sociale : sous forme d'une législation favorable au développement des coopératives, au passage avec l'appui logistique et fiscal, qui d'une part génère des emplois. Et de l'autre aurait tendance à rendre les marchés plus efficients et moins gourmands en matière de bénéfices.

    Par la suite dans d'autres domaines comment le commerce de biens périssables, (légumes, viande, etc.) un marché national avec but de satisfaire des quartiers moins favorisés, saurait d'une part générateur d'emploi, et de l'autre contributeur à l'abaissement du coût des biens de consommation courante.

    Voilà quelques pistes, que votre serviteur à vu fonctionnaire dans un pays du tiers monde, avec une particularité : une croissance fulgurante !

    Et le boycott alors… ? Ha oui ! Mais c'est cela une manière de bouder un économie déjà trop spéculative, au fait il y encore mais déjà cela saurait sans doute un pas dans le bon sens et par un gouvernement vraiment intéressé à changer de cette image de toujours plus rentable et toujours plus de misère. Puis de vous et moi quoi, monsieur tout le monde, car il ne faut pas oublier que nous sommes en démocratie, et un millions de signatures adresses au parlement européen oblige ce dernier à prendre en compte l'opinion des citoyens ! Zut alors.
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 57
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Ego autem semper le Mar 29 Jan - 21:46

    Si nous parlions d'une coopérative française des assurances ? Par exemple, les pistes restent très nombreuses

    Invité
    Invité

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Invité le Mar 29 Jan - 22:41

    oui oui oui, je te prepare ami gramophone,un texte dans lequel j y ecrirai ce qui ne va pas dans notre monde et pourquoi je suis pessimiste malgre les possibilités que nous aurions pour nous sortir de la mouise. Mais c est un discours plus phylosophique que economique, et j ai encore besoin de lire pour apprendre. Toi, tu as une vision plus large de notre societé grace a tes origines, tu vis (vivre) plusieurs fois et tu n es pas monté en oeilleres de serie.
    Dis moi, dis nous, cette photo sur ton blog, cet homme au front degarni, est ce tu ou qui?
    avatar
    Rabasse du sud

    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Rabasse du sud le Mar 29 Jan - 22:58

    psycho


    hors sujet, hein!

    Invité
    Invité

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Invité le Mer 30 Jan - 1:44

    super bien bien placé bien marrant.
    lol!
    avatar
    Rabasse du sud

    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Rabasse du sud le Mer 30 Jan - 21:18

    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 57
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Ego autem semper le Lun 11 Fév - 21:16

    Propos pamphlétaires

    Est-ce pour tant indigne ou sectaire ?



    Victor-Marie Hugo, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mais 1885 à Paris, plusieurs casquettes bien sur : poète, homme politique, écrivain, académicien, intellectuel engagé français considéré comme le plus important des écrivains romantiques de la langue française.

    Ce n'est pas rien, je dis cela en soulignant avec véhémence son rôle d'homme politique et intellectuel engagé. Car il n'y a pas de turpitude, à admettre de la part des intellectuels lorsque ceux-ci sont authentiques.

    Moins encore mésintelligence entre l'amour pour les lettres et la passion pour le comportement de la société, puisque de l'érudition en sociologie jailli inéluctable la prose et même de la poésie.

    Une morgue infime des aléas du comportement des semblables, se traduit par un discours creux qui reste plus près du bavardage. Défaut qui nous tient plus près d'un niveau abject que des hautes espères de la raison humaine, même si la plus belle rhétorique et les plus merveilleux des mots sont présents dans un style sans faute.

    La source de tels idées, prend racine dans la prolifération des textes, pour quoi pas les miens, dans la toile, mais en particuliers un domaine qui me semble nocif à outrance, dans un cadre ou marque de liberté ; je pointe du doigt le domaine du spam, de la saturation de publicité agressive dans les boîtes-à-lettres électroniques et même dans le domaine pornographique et de médicaments de la sorte.
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 57
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    [b]Je ne sais pas mais à vous de voir [/b]

    Message par Ego autem semper le Lun 25 Fév - 22:34

    Sous la promesse du changement lors de la campagne électorale

    Sous l'engagement de métamorphose de la campagne : nous pouvons témoigner qu'une foule d'événements du genre people sont là pour étayer si non pas une stratégie strictement politique au moins les mœurs du personnage.

    Le peuple français à du au fait se manifester pour amender voir différer des changements de fond, comment c'est le cas de tribunaux, des conseils de prud'hommes.

    Quand je dis le peuple c'est déjà déguiser la vérité car c'est en vrai les travailleurs de la justice (avocats, bâtonniers, etc.) qui ont du faire grève pour défendre si bien leur gagne pain, par leur mobilisation une forme si bien vétuste de la justice, une accessibilité aux plus démunis.

    Quant aux heures supplémentaires, chose très relative car dans le fonds au lieu d'avoir augmentation du pouvoir d'achat par l'augmentation des salaires (chose plus plausible côté classe ouvrière) il y eu lieu une mesure formidablement publicité, mais en pratique avec moins de efficacité; à vrai dire l'effet d'annonce compte plus que la mesure elle-même.

    Par contre la modification du bouclier fiscale, logiquement moins publicité par le gouvernement reste une mesure sans résultats.

    Par la suite le reste des mesure où l'effet d'annonce est le vrai objectif se multiplient de manière à rassasier les médiats, dans une continuité qui fini par diversifier les centres d'intérêts au point que le citoyen lambda, termine inondait de cibles, pour finalement ne plus rien suivre.

    D'une part cela donne l'impression ou image d'un gouvernement qui travaille trop
    D'autre part c'est une sorte d'onguent narcotique contre la douleur ou symptôme sociale sans s'attaquer vraiment a là maladie.

    Attention! Il est trop facile de se montrer critique! Mais la crise mondiale ne risque pas d'infléchir, parce que un pays quel qu'il soit, même s'il s'appelle France, change de Président ou de période électorale. Or les mesures d'effet d'annonce, sont efficientes au prêt de ses colistiers et même pour d'autres factions voir syndicats et opposition; que pendant un temps relativement court. Car les mesures doivent apporter des résultats, et l'absence de ses derniers risquent de faire très mal.

    S'attaquer aux symptômes sans vaincre la maladie.

    Ce qu'i y a de grave c'est que le temps ne s'arrête pas et pendant que des coups d'épais sont données en l'air, la situation devienne plus grave. J'insiste sur la taille ou vision globale du problème, il est ridicule de s'attaquer aux effets en France, alors que le phénomène est de taille mondiale.

    Je dirais même que la taille de la C.E. reste à mes yeux impuissante quelque soit le programme, qui d'ailleurs d'après les accords, reste que d'ordre financier pur. Là il faut faire attention car le mini traité facilité le commerce, le mouvement d'argent et même le déplacement de main d'ouvre avec le but ultime de réduire le coût de la production. Rien n'est tangible vis-à-vis des intérêts d'une société autre que les groupes financiers, ceux qui font le plan de bénéfices. Nécessairement sur la main d'ouvre où que celle-ci soit, car nous savons que les grands groupes ont une taille mondiale.

    Le pouvoir d'achat des ménages une clé dans l'économie mondiale.

    Tant que la politique s'occupe de tout faire pour satisfaire la rentabilité du capital, la main d'ouvre est nécessairement délaissée, la main d'ouvre peu qualifié étant ainsi vu comment anodine ou dérisoire. Du coup leur pouvoir d'achat est presque effacé.

    J'ai déjà assez prouvé par des chiffres dans ce forum, que l'ouvrier de bas niveau fait passer 100% de son revenu dans la roue ou cycle économique, et que plus le niveau de salaire augmente plus la thésaurisation est grande. Là est le problème car l'argent n'est pas injecte directement dans l'économie mais détourné de sont but, car l'spéculation du milieu financier génère des incertitudes majeures dans l'équilibre économique qui se ressentent dans l'équilibre sociale.

    Le GAT ou OMC

    Quelque soit donc la modification en interne d'un pays elle est annulée par les données à la taille du monde. Les intellectuels du "General Agreement on Tarifs and Trade" d'octobre 1947; avaient en théorie prévu une mise à niveau de l'économie mondiale, en pratique c'est une classe en particulière qui aurait profité des effets (pas pervers pour tout le monde) pour surfer sur la bague et accroitre leur rentabilité. Inutile de dire que les pays du tiers monde sortirons gagnants.

    Le mensonge

    Par une métaphore, quelle qu'elle soit la famille d'une tribu indigène, leur impact sur l'environnement est moins nocif sur la planète qu'une famille du même nombre de personnes dans une grande ville comme Paris, New York, Londres, Tokyo, etc., aller contre le progrès n'a pas de sens si je me positionne dans une grande ville, et c'est le contraire lorsque je regarde le monde depuis une petite ethnie en voie de disparition au fin fond de l'Amazonie, la Papouasie, La Guinée ou l'Australie.

    Et pour tant les deux familles mangent, dorment et doivent rire quelque fois. D'un côté il y l'eau dans un robinet, la lumière, la télévision, les consoles de jeux, les habitudes de déplacement, etc., qui coutent en ressources non renouvelables, en pollution, de l'autre la consommation écologique basique et respectueuse de l'environnement. Des deux côtés il y des enfants des deux côtés les enfants ont le loisir: les uns avec des rudimentaires joues fabriques par eux-mêmes, par des heures à jouer dans l'eau des rivières, à s'entériner aux pratiques de chasse et pêche, intimement liés aux besoins dans l'avenir avec zéro rejet de pollution. Les autres avec des consoles hyper sophistiques, qui n'apprennent pas grande chose pour leur vie d'adultes et qui sont source de déstabilisation de la personnalité par mimétisme entre le jeu et la réalité (des adolescents ayant avoué s'y croire dans x ou y jeu, leurs d'actes violents, inclus d'assassinats barbares de particuliers ou des membres de leur famille)

    Dans une société, (par son développement et sa complexité) les infrastructures deviennent lourdes, lentes et d'un coût prohibitif: les impôts qui sont indispensables pour le fonctionnement de l'appareil d'Etat en théorie au service de la société.

    De l'autre côté absence total d'Etat, sans anarchie pour autant, car les difficultés d'ordre sociale son résolues par des décisions si bien arbitraires, moins onéreuses. A une différence prête, absence total de contraintes imposées par le prosélytisme, et le lobby de minorités. (Pharmaceutique, l'industrie de l'armement, les grands groupes pétroliers) ainsi que tant de différents groupes surtout à proximité des commises électoraux.

    La question reste; je suis prêt à échanger mon petit confort pour aller vivre au fin fond de la jungle?

    Est-ce, celui-là la bonne question?


    Justement de par leur taille ses minorités sont systématiquement éradiques de la surface de la terre. L'homo sapiens, l'homo erectus, les grands propriétaires terriens, grandes groupes forestiers, et autres agriculteurs, réduisent de manière ahurissante la surface de la planète qui constitue l'habitat naturel des vrais groupes écologistes.
    avatar
    Rabasse du sud

    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Rabasse du sud le Lun 25 Fév - 22:50

    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par ecotone le Mar 26 Fév - 0:33

    Bonjour Gramophone,

    Tu n'es pas sans savoir que l'analyse que tu nous fais nous la connaissons. Tu as quand même dû aller lire les autres sujets que nous postons dans les autres pages.

    Ta question que tu te poses :
    "La question reste; je suis prêt à échanger mon petit confort pour aller vivre au fin fond de la jungle?

    Est-ce, celui-là la bonne question?
    "
    Tu n'y réponds pas.

    Et toi? Sinon tu proposes quoi?

    Ensuite ta vision des jeunes, des gamins, comme quoi ils seraient plus ou moins hypnotisés par les jeux vidéos et la technologie ; je me demande si tu as des enfants, si tu es au contact de ce public. Ce que tu nous dis d'eux est une caricature du discours convenu, "les jeunes d'aujourd'hui..."

    Quant à ta réflexion :
    "...car les difficultés d'ordre sociale sont résolues..."

    Alors là, je ne comprends pas bien, tu nous dis que les travailleurs ont des problèmes,... les syndicats,... le pouvoir d'achat des ménages,...

    C'est un peu contradictoire tout ça.

    Si en effet les difficultés d'ordre sociale étaient résolues, je crois que nous n'en serions pas là, et que tu n'aurais pas un regard si négatif sur les jeunes, l'avenir de la société humaine.

    Il est où l'avenir???
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 57
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Ego autem semper le Jeu 28 Fév - 1:22

    BONNE QUESTION

    Excellente réflexion, suis-je dans le redondance alors ? Sans doute dans d'autres interventions, et avec certitude dans le site la rue des auteurs j'insiste (site de nous jours déjà fermé par malheur) qu'il arrive le moment ou il faut donner des pas, depuis la société des constats des railleries, des critiques à la société de l'action; pour tant dans le cadre stricte de la démocratie, car nous avons à notre disposition l'ensemble d'outils pour.

    Dans cette vision démocratique, me semble pédant que de donner une réponse, mais plus intéressant est alors de laisser à chacun le choix de se prononcer (ouverture)

    La phrase des difficultés d'ordre sociale en dehors du contexte, perd en absolu sa signification, car il y de mémoire un parallèle entre deux "modus vivendi" formes de vie, deux cultures, et le but alors, avec mes excuses si je n'ai pas réussie à me faire comprendre, le but donc est de marquer l'impact de chaque culture sur l'environnement (les ressources non renouvelables)

    AU DELA DE LA CRITIQUE
    Puis nous sommes là, j'admire les interventions, et d'ailleurs j'ai ouvert les portes vers l'action, curieusement les topiques du genre, (et là, je préfère me tromper) ne trouvent pas l'écho que je souhaite, du moins à mon amble avis. Je ne parle pas pour ce site individuellement mais pour l'ensemble de forums que j'ai coutume de visiter.

    LE REGARD COLLECTIF

    D'ailleurs dans les moments de pause aux sites de travaille réel (non virtuel) que j'ai fréquente, j'ai le plaisir de constater que des personnes ayant donne leur vote pour la personne que nous tous connaissons par la médiatisation au quotidien admettent s'avoir trompée et encore mieux regrettent d'admettre que j'avais raison au sujet.
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 57
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Ego autem semper le Jeu 28 Fév - 19:57

    Voilà je me dis qu'il est bien de savoir certaines choses, sur l'histoire

    Dans le cas présent l'origine des FARC
    Je me suis permis de traduire l'intégralité d'un document vidéo avec l'intention de mieux faire comprendre la culture colombienne

    http://gramophone.blogia.com/
    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par ecotone le Sam 1 Mar - 1:55

    Gramophone, je n'ai pas eu le temps de lire l'ensemble de ton article sur ton blog, quand j'aurai vu de plus près je te donnerai mon point de vue.

    Sur ton message précédent, il faudrait que tu sois plus clair dans tes opinions, sinon, on ne peut pas te répondre, le dialogue ne s'engage pas.
    Tu ne nous donnes pas tes choix, tu ne peux pas venir nous demander de réfléchir et te retirer, puis venir ramasser les copies. Tu ne t'inpliques pas dans la discussion.
    D'autre part, tu ne nous dis pas non plus ce que tu recherches dans les forums. Tu nous dis que tu ne trouves pas ton compte, mais on ne sait pas en quoi.
    Si tu nous disait ce que tu recherches, la discussion pourrait s'engager, et tu serais clair dans ton discours.

    Et bien? Tu attends quoi, toi, de la société? Tu ne nous l'as pas encore dit.
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 57
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    pour quoi j'écris ?

    Message par Ego autem semper le Dim 2 Mar - 0:19

    allez je cite juste une phrase 18/01/2008 à 23:14

    L'opiniâtreté de mes interventions a un objectif simple. La présence d'une position garante faiblement pour tant du principe indispensable de l'opinion adverse. Car dans tout jugement équitable, il reste indispensable la vision des parties en contradiction...

    ... L'éducation n'est pas un outil équitable, la connaissance n'est pas à la porté de tous comment l'air, la bière, le vin, les médiats et tant des caractéristiques de nombre de pratiques sportives et autres championnats, que de salutaire n'ont que le nom ; Puisque le rôle sournois qu'ils jouent et celui de machines d'aliénation et asservissement des masses...

    Il y a nécessité d'une explicaton?

    Je suis près à discuter via le direct, les technologies modernes et internet le permettent, car autre mot il reste facile de faire copier collé des idées d'ici et là, j'ai déjà échangé avec Larissa de manière directe pour mieux sonder la valeur éventuelle de la conscience individuelle.

    Exprimer sa pensée en quelques lignes reste un exercice de style au quel je ne me sens pas capable d'adhérer ma très chère ECOTONE.

    J'insiste sur une conduite éthique qui m'oblige non pas à donner le poison mais… quoi que si vous aurait le temps de lire non pas mes fautes de grammaire et orthographe, et mon piètre niveau d'écriture en général. Mais les idées difficilement je l'avoue repérables dans mon charabia, alors vous auriez des réponses profondes sur ces questions.
    avatar
    Rabasse du sud

    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Rabasse du sud le Dim 2 Mar - 10:05

    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par ecotone le Dim 2 Mar - 12:18

    gramophone a écrit:allez je cite juste une phrase 18/01/2008 à 23:14

    L'opiniâtreté de mes interventions a un objectif simple. La présence d'une position garante faiblement pour tant du principe indispensable de l'opinion adverse. Car dans tout jugement équitable, il reste indispensable la vision des parties en contradiction...

    ... L'éducation n'est pas un outil équitable, la connaissance n'est pas à la porté de tous comment l'air, la bière, le vin, les médiats et tant des caractéristiques de nombre de pratiques sportives et autres championnats, que de salutaire n'ont que le nom ; Puisque le rôle sournois qu'ils jouent et celui de machines d'aliénation et asservissement des masses...

    Il y a nécessité d'une explicaton?

    Je suis près à discuter via le direct, les technologies modernes et internet le permettent, car autre mot il reste facile de faire copier collé des idées d'ici et là, j'ai déjà échangé avec Larissa de manière directe pour mieux sonder la valeur éventuelle de la conscience individuelle.

    Exprimer sa pensée en quelques lignes reste un exercice de style au quel je ne me sens pas capable d'adhérer ma très chère ECOTONE.

    J'insiste sur une conduite éthique qui m'oblige non pas à donner le poison mais… quoi que si vous aurait le temps de lire non pas mes fautes de grammaire et orthographe, et mon piètre niveau d'écriture en général. Mais les idées difficilement je l'avoue repérables dans mon charabia, alors vous auriez des réponses profondes sur ces questions.

    Mon cher Gramophone, je n'ai pas l'intention de me laisser sonder ma conscience individuelle, excuse-moi, mais ce n'est pas le lieu. En revanche, si tu veux, effectivement, discuter "via le direct", qu'attends-tu alors?

    Tu veux te poser en contradicteur? Bon, alors que dis tu de contraire à nous? Je ne vois pas. Excuse moi d'être aussi direct, mais trop de contradiction, n'engage pas vraiment le dialogue et l'échange dans une réflexion commune, le bébat pour moi reste stérile.
    Tu me dis qu'exprimer ta penséee claire est un exercice de style difficile pour toi, je n'attends pas de toi une dissertation. Simplement que tu nous dises quelle idée tu défends, quelle société pour nos enfants tu veux, pour le moment, tu ne nous le dis toujours pas! Lâche toi, engage-toi, sinon, je ne peux toujours pas te répondre
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 57
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Ego autem semper le Mar 4 Mar - 12:18



    Je vais citer pour ce qui relève du concret alors




    Voilà quelques pistes, que votre serviteur à vu fonctionnaire dans un pays du tiers monde, avec une particularité : une croissance fulgurante !



    Et le boycott alors… ? Ha oui ! Mais c'est cela une manière de bouder une économie déjà trop spéculative, au fait il y encore mais déjà cela saurait sans doute un pas dans le bon sens et par un gouvernement vraiment intéressé à changer de cette image de toujours plus rentable et toujours plus de misère. Puis de vous et moi quoi, monsieur tout le monde, car il ne faut pas oublier que nous sommes en démocratie, et un millions de signatures adresses au parlement européen oblige ce dernier à prendre en compte l'opinion des citoyens ! Zut alors.



    Si nous parlions d'une coopérative française des assurances ? Par exemple, les pistes restent très nombreuses" (fin de citations)



    Et bien j'ai déposé cela quelque part, mais sans l'écho que je m'attendais.

    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 57
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Ego autem semper le Mar 4 Mar - 12:24



    Restons dans le domaine de la sociologie et l'actualité, cette fois allons vers l'Amérique du sud si vous le voulez bien (avec votre permission, s'il vous plaît)



    Chaque action humaine individuelle ou collective contienne une motivation et un but, avec le temps ces deux éléments peuvent changer.



    Une partie des intellectuels colombiens critiquait le comportement du président d'une Nation Souveraine comment c'est le cas de la République de Venezuela, aux yeux de l'opinion publique colombienne cela peu sonner logique.



    Maintenant il va falloir critiquer un autre comportement, celui du Président d'une autre nation Souveraine aussi, la République de l'Equateur. Là il faut s'arrêter un instant et réfléchir, car il y a nécessairement, quelqu'un qui ment dans cette histoire. Ho mon Dieu! Qui ment ici?



    http://www.periodistadigital.com/foros/viewtopic.php?t=22549

    Contenu sponsorisé

    Re: ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 22:06