LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Une montée des violences envers les migrants à travers l'Europe :
par bye Ven 15 Déc - 18:54

» Défendre et renforcer les CHSCT !
par bye Mar 5 Déc - 12:59

» Nuage de Ruthénium-106 sur l’Europe : que s’est-il réellement passé ?
par bye Mar 28 Nov - 12:35

» Dossier sur "l’affaire du stage de Sud éduc 93"
par bye Lun 27 Nov - 12:34

» Appel de Raymond Millot : Un projet émancipateur face aux dangers de l’anthropocène
par bye Mar 21 Nov - 12:54

» Les émissions de CO2 repartent à la hausse
par bye Ven 17 Nov - 17:05

» l’idéologie du consentement, outil d’émancipation ou d’isolement individuel ?
par bye Lun 13 Nov - 12:21

» Droit au logement opposable : le bilan chiffré 2008-2016
par bye Jeu 9 Nov - 20:02

» La rétention des « dublinés », dans l’attente d’un transfert, est contraire au règlement Dublin
par bye Lun 6 Nov - 18:33

» Face à la situation en Catalogne
par bye Mer 1 Nov - 11:33

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par bye Sam 21 Oct - 10:37

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Bus de la honte : ne laissons pas l’avenir aux réactionnaires
par bye Sam 14 Oct - 12:44

» La métamatière et le peuple
par Claude De Bortoli Ven 6 Oct - 9:27

» Vers un retour du délit de solidarité ?
par bye Sam 30 Sep - 6:45

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    Amazonie : sur la piste du bois illégal

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8767
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Amazonie : sur la piste du bois illégal

    Message par bye le Ven 24 Oct - 19:06

    Au moyen de balises GPS dissimulées sur des camions de transport de grumes, Greenpeace a pu remonter la piste d’un trafic de bois illégal en Amazonie brésilienne.

    L’État du Parà au cœur du trafic
    Cette enquête mène à trois scieries de l’État du Para, qui avaient pourtant vu leurs licences d’exploitation révoquées par l’organisme de contrôle fédéral. Surprise : plusieurs d’entre elles fournissent du bois à des exportateurs, dont Rainbow Trading, une entreprise qui a pignon sur rue et fait commerce avec le monde entier, y compris… la France.

    Dans un rapport publié en mai dernier (La crise Silencieuse de l’Amazonie), Greenpeace avait alerté l’industrie du bois et les pouvoirs publics sur les fraudes massives qui gangrènent le secteur du bois en Amazonie brésilienne et qui exploitent les failles d’un système de contrôle largement inopérant. Entre temps, le Procureur fédéral pour l’État du Para a ouvert plusieurs procédures pénales, et mis en demeure les responsables du système de contrôle de remédier à ses graves insuffisances.

    La France est le deuxième importateur mondial de bois amazonien, et, depuis mars 2013, un règlement européen est censé prévenir l’importation de bois à fort risque d’illégalité. Voir l’intégralité de notre dossier d’investigation Bois volé – vies volées.

    Le 22 mai, des militants de Greenpeace avaient symboliquement “mis sous scellé” du bois importé du Brésil et du Congo RDC sur le port de La Rochelle, pour dénoncer l’inaction de la France contre l’importation de bois illégal.
    Pour revoir les actions de la Brigade de Vérification du bois de Greenpeace, naviguez dans la timeline…

    Après les actions de Greenpeace, c’est bon, se disait-on : les importateurs et pouvoirs publics ont été dûment alertés, et vont désormais avoir une vigilance accrue à l’égard du bois en provenance de cet État amazonien… “No pasaran”, les cargaisons douteuses ! Eh bien si… le bois à haut risque d’Amazonie arrive toujours en France

    Les faux-papiers de la filière brésilienne
    L’enquête de Greenpeace montre en effet que des camions ont chargé des grumes dans une forêt publique, où aucune coupe n’est autorisée, puis ont effectué de nombreuses rotations nocturnes jusqu’à plusieurs scieries de l’État du Para, dont Rainbow Trading.

    Cette entreprise s’approvisionne officiellement auprès de 5 exploitations privées légales, et bénéficie à ce titre de documents légaux de détention et transports de grumes. Mais les photos satellites de ces exploitations ont montré que trois d’entre elles étaient inactives… et des irrégularités généralement liées à des activités illégales ont été détectées sur les deux autres. Outre les cinq domaines mentionnés, les données enregistrées dans SISFLORA (le portail de contrôle des états du Para et du Mato Grosso) montrent que Rainbow Trading s’est approvisionnée auprès de trois scieries : Odani, Sabugy and Schmitt & Schnorr Ltda. Or il se trouve qu’aucune de ces scieries n’est autorisée à vendre du bois : le gouvernement fédéral ayant suspendu leurs immatriculations.

    Rainbow Trading utilise vraisemblablement ces documents pseudo-légaux, car ne correspondant à aucune transaction réelle, pour blanchir les grumes livrées nuitamment, en provenance d’une zone de coupe illégale. Et une fois dotée de ces documents (GF1 et GF3), maquillés de “légalité”, le bois scié peut partir n’importe où, y compris à l’exportation…

    Des sociétés françaises dans le circuit
    D’après nos informations, Rainbow Trading a notamment exporté en France cette année, auprès des sociétés Peltier Bois et Rougier (Sylvaco Panneaux). Au total, ce sont 8 livraisons de ce bois éminemment suspect qui sont passées entre les (bien trop larges) mailles du filet.
    La conclusion s’impose : c’est la règle du “business as usual” qui s’applique encore et toujours dans le secteur du bois.
    Importateurs et autorités françaises continuent de fermer les yeux sur les pratiques illégales dans les pays tropicaux, malgré leurs dénégations et leurs affirmations de vigilance.

    Greenpeace appelle l’autorité compétente française à diligenter une enquête sur les importations effectuées auprès de la société Rainbow Trading ; les importateurs français à renforcer considérablement leurs procédures de diligence raisonnée en cessant de considérer les documents officiels brésiliens comme preuve suffisante de légalité et le gouvernement brésilien à revoir toutes les autorisations d’exploitation accordées depuis 2006 et à combler les failles du système de contrôle.

    http://forets.greenpeace.fr/amazonie-sur-la-piste-du-bois-illegal?utm_source=email&utm_medium=newsletter&utm_term=traficbois,amazonie,NL&utm_campaign=Forests&__surl__=IgHa3&__ots__=1414166510298&__step__=1
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8767
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Amazonie : sur la piste du bois illégal

    Message par bye le Ven 7 Nov - 18:04

    Du bois à haut risque amazonien arrive en Europe
    Une cargaison de bois très suspect en provenance de l’Amazonie brésilienne arrive en ce moment même en Europe, dans le port de Rotterdam.
    Ce bois, transporté à bord du navire Marfret Guyane, navire qui bat pavillon français, est destiné aux entreprises belges Lemahieu et Omniplex et provient de la scierie et exportateur brésilien Rainbow Trading.

    Cette scierie est l’une de celles dénoncées par Greenpeace dans son enquête datée d’octobre 2014. Relire notre article : Amazonie : sur la piste du bois illégal.

    Pour mémoire, cette enquête de Greenpeace montre que des camions ont chargé des grumes dans une forêt publique, où aucune coupe n’est autorisée, puis ont effectué de nombreuses rotations nocturnes jusqu’à plusieurs scieries de l’État du Pará, dont Rainbow Trading.

    C’est pourquoi Greenpeace a agi ce matin : ce bois ne doit pas arriver !

    Greenpeace appelle les autorités de l’Union européenne à appliquer le règlement contre le bois illégal en Europe (RBUE) en saisissant le bois à bord du Marfret Guyane avant qu’il ne soit autorisé à entrer sur le marché et en procédant à un contrôle des importateurs et de la cargaison.
    Car Rainbow Trading utilise vraisemblablement des documents pseudo-légaux, ne correspondant à aucune transaction réelle, pour blanchir les grumes livrées en provenance d’une zone de coupe illégale. Et une fois dotée de ces documents (GF1 et GF3), maquillés de “légalité”, le bois scié peut partir n’importe où, y compris à l’exportation…

    Après l’enquête de Greenpeace, Odani – l’une des scieries auprès desquelles se fournit quotidiennement Rainbow Trading – a été perquisitionnée par les autorités brésiliennes. Leur bois a été saisi après examen des “faux papiers” fournis … Or, selon la législation européenne, il est interdit aux sociétés de se fournir en bois récolté illégalement. Elles ont également la responsabilité de renoncer à importer du bois sur lequel pèse un fort soupçon d’illégalité, ce qui est le cas de la cargaison du Marfret Guyane. Les importateurs doivent donc renforcer considérablement leurs procédures de diligence raisonnée en cessant de considérer les documents officiels brésiliens comme des preuves suffisantes de légalité.

    Ces entreprises, qu’elles soient belges ou françaises, ont été averties, elles ne peuvent plus ignorer les soupçons qui pèsent sur Rainbow Trading !
    Revoir toute la campagne de Greenpeace sur le trafic de bois sur notre page : Bois Volé – Vies volées

    Lire le rapport complet : La crise silencieuse de l’Amazonie : la nuit, tous les crimes sont permis

    http://forets.greenpeace.fr/du-bois-a-haut-risque-amazonien-arrive-en-europe?utm_source=email&utm_medium=newsletter&utm_term=NL,traficbois&utm_campaign=Forests&__surl__=IgHBw&__ots__=1415372481449&__step__=1
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8767
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Amazonie : sur la piste du bois illégal

    Message par bye le Jeu 5 Mar - 20:22

    Trafic Bois : le ministère de l’Écologie admet son retard
    Suite à l’action menée hier matin pour dénoncer l’inaction complète du ministère de l’Ecologie sur le dossier des importations de bois illégal, la Directrice de Cabinet de Ségolène Royal, Mme Elisabeth Borne a enfin reçu l’un de nos porte parole en rendez-vous.

    Lors de ce rendez-vous, le ministère, par la voix de la Directrice de Cabinet a admis un « retard » dans la mise en œuvre du Règlement Bois de l’Union européenne (RBUE) et dans l’application de sa déclinaison dans la loi française.
    Mme Borne a plaidé la complexité du dossier et le manque de formation des personnels de son ministère sur ces questions. Elle a promis faire un bilan des évaluations d’ici fin mars.

    Pourtant, suite au vote de la loi d’avenir pour l’agriculture et la forêt en octobre 2014 par le Parlement français, le ministère de l’Agriculture et de la Forêt a diffusé une instruction technique à ses fonctionnaires. Cette note décrit la procédure de contrôle des opérateurs responsables de la mise en marché de bois ou de produits dérivés, conformément aux obligations du RBUE. Il était donc possible, pour une administration, de se mettre en ordre de marche !

    Nous ne pouvons que déplorer le fait que de telles actions – envoi massif d’emails, dépôt de grume sur le porche du ministère – soient nécessaires pour enfin avoir un interlocuteur au ministère de l’Écologie sur le dossier du bois illégal en France !

    Le ministère de l’écologie témoigne d’un vague intérêt pour ce problème et fait de vagues promesses. Nous ne pouvons pas nous en contenter !

    BOIS ILLÉGAL :
    ÉCRIVEZ À LA MINISTRE!
    L’année où la France reçoit la conférence climat à Paris et où elle prétend à l’exemplarité environnementale, elle se doit de contrôler les importations de bois et de mettre tous les moyens nécessaires pour lutter contre le commerce de bois illégal. La déforestation tropicale est une des causes des dérèglements climatiques.

    Un lot de bois tropical en provenance d’une concession aux pratiques illégales
    La grume de bossé déposée devant le ministère ce mercredi a été mise sur le marché français par un importateur de La Rochelle. Ce bois est issu d’une concession de la province de l’Equateur, en République Démocratique du Congo, où des investigations menées par Greenpeace ont mis en évidence de nombreuses irrégularités.

    En action aussi sur le plan légal
    Greenpeace a porté plainte ce mercredi contre X pour défaut de diligence raisonnée et mise en marché de bois illégal auprès du procureur de La Rochelle.

    http://forets.greenpeace.fr/trafic-bois-le-ministere-de-lecologie-admet-son-retard?utm_source=email&utm_medium=newsletter&utm_term=traficbois,NL&utm_campaign=Forests&__surl__=IgeVK&__ots__=1425575904667&__step__=1

    Contenu sponsorisé

    Re: Amazonie : sur la piste du bois illégal

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 1:23