LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Maudite soit la guerre, le syndicalisme et la solidarité sont nos armes
par bye Hier à 15:29

» Rapatriement des Rohingya : vives inquiétudes et forte mobilisation des acteurs humanitaires
par bye Mar 13 Nov - 18:49

» Bien nommer les choses
par bye Lun 12 Nov - 12:22

» Situation migratoire en Méditerranée : quelles réponses européennes ?
par bye Mer 7 Nov - 19:41

» Les adultes oublient
par bye Lun 5 Nov - 9:30

» « Un buzz malveillant à des fins politiques et commerciales. » À propos du livre Inch’ Allah. L’islamisation à visage découvert. Par Véronique Decker.
par bye Jeu 1 Nov - 13:12

» LE DROIT D’ASILE EN EUROPE VICTIME DE LA POLITIQUE MIGRATOIRE
par bye Mer 31 Oct - 19:08

» Stop Autisme Virtuel L’autisme provoqué par les écrans, ça n’existe pas ! Halte aux théories infondées !
par bye Mar 9 Oct - 12:24

» Rapport des enquêteurs de l’ONU sur la Birmanie : crimes de masse, impunité et transition démocratique à l’arrêt
par bye Mar 2 Oct - 14:36

» Service national universel : surveiller et soumettre
par bye Mar 25 Sep - 10:57

» Un peu moins pauvre ?
par bye Mar 18 Sep - 11:21

» Clément Méric, ni oubli ni pardon
par bye Lun 10 Sep - 12:52

» Liberté de la presse en Birmanie : deux pas en avant, trois en arrière
par bye Mer 5 Sep - 8:49

» Rohingya : un an après... si peu d'avancées 
par bye Ven 24 Aoû - 18:59

» Le Festival de Douarnenez consacre deux journées à la Fédération de la Syrie du nord
par bye Mar 3 Juil - 14:19

» Pour une autre formation professionnelle
par bye Mer 27 Juin - 14:07

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mer 27 Juin - 13:56

» migration internationale
par bye Mar 26 Juin - 19:25

» Guyane : non à la Montagne d’or !
par bye Mar 12 Juin - 18:05

» Crime raciste en Calabre
par bye Ven 8 Juin - 12:17

» Les premiers chiffres de PARCOURSUP : une génération sacrifiée ?
par bye Lun 4 Juin - 17:42

» LES ONG DÉVOILENT LEUR PROJET DE LOI D’AVENIR POUR LES TRANSPORTS ET LA MOBILITÉ
par bye Mar 29 Mai - 18:01

» NE JAMAIS RECHERCHER D’ADHÉSION
par bye Mar 22 Mai - 14:38

» Kanaky, quand le peuple voulait s’éduquer lui-même...
par bye Lun 14 Mai - 10:04

» Anarchisme, éducation et pédagogie
par bye Lun 7 Mai - 13:15

» Cours libres - Debout ! Debout ! C’est maintenant que ça se passe...
par bye Dim 15 Avr - 9:08

» fascisme pas mort, hélas!
par bye Ven 6 Avr - 11:52

» Notre Dame des Landes ou l’art des grands projets inutiles
par bye Mar 3 Avr - 19:20

» MÉDECINS ET ASSOCIATIONS UNISSENT LEURS VOIX POUR RAPPELER L’URGENCE D’AGIR FACE À LA POLLUTION DE L’AIR
par bye Mer 28 Mar - 18:19

» BOMBARDEMENTS AU PROCHE ET MOYEN ORIENT : EXIGEONS LE RESPECT DU DROIT INTERNATIONAL PAR TOUS
par bye Jeu 22 Mar - 18:08

» Manifestation kurde anti-Erdogan à Bruxelles
par bye Mar 20 Mar - 7:23

» Les cigarettes électroniques, plus dangereuses que bénéfiques ?
par bye Mar 20 Mar - 7:13

» La métamatière et les créations
par Claude De Bortoli Jeu 15 Mar - 11:43

» Scandale sexuel : Oxfam présente ses excuses aux autorités haïtiennes
par bye Ven 9 Mar - 18:50

» SDF, il avait volé des sandwiches dans la poubelle d’Atac
par bye Ven 9 Mar - 18:40

» Malgré l’austérité, la France va dépenser 37 milliards pour son réarmement nucléaire
par bye Ven 9 Mar - 18:31

» La pauvreté s’installe...
par bye Mar 6 Mar - 10:58

» large victoire des grévistes d’HEMERA - HOLIDAY INN
par bye Ven 16 Fév - 10:40

» jeunes à la rue dans le grand froid : faire connaitre est déjà un combat
par bye Mer 14 Fév - 18:07

» National ou civique ou militaire : en arrière-plan du service obligatoire, la militarisation des élèves
par bye Lun 5 Fév - 13:03

» ARRIVÉES ET DEMANDES D'ASILE EN BAISSE EN 2017 EN EUROPE
par bye Mar 30 Jan - 18:29

» Les véritables enjeux des réformes éducatives de Jean-Michel Blanquer
par bye Mar 30 Jan - 15:00

» Contre la sélection à l’université : "On veut de l’inattendu !"
par bye Mar 23 Jan - 19:19

» Les policiers français ont abattu 18 personnes en 2017
par bye Ven 19 Jan - 7:43

» Acheter permis de conduire français
par Pipoinzaghi Mar 16 Jan - 16:02

» Journée internationale des droits de l’Homme : en Birmanie des espoirs déçus
par bye Sam 6 Jan - 7:52

» Tapis dans le bocage : la vérité sur les armes secrètes des "zadistes"
par bye Ven 29 Déc - 14:32

» Victoire du Secours populaire contre le maire F.N. d’Hayange
par bye Mer 20 Déc - 21:28

» Peut-on renvoyer les demandeurs d’asile vers des « pays tiers sûrs » ?
par bye Mar 19 Déc - 19:52

» Une montée des violences envers les migrants à travers l'Europe :
par bye Ven 15 Déc - 18:54

» Défendre et renforcer les CHSCT !
par bye Mar 5 Déc - 12:59

» Nuage de Ruthénium-106 sur l’Europe : que s’est-il réellement passé ?
par bye Mar 28 Nov - 12:35

» Dossier sur "l’affaire du stage de Sud éduc 93"
par bye Lun 27 Nov - 12:34

» Appel de Raymond Millot : Un projet émancipateur face aux dangers de l’anthropocène
par bye Mar 21 Nov - 12:54

» Les émissions de CO2 repartent à la hausse
par bye Ven 17 Nov - 17:05

» l’idéologie du consentement, outil d’émancipation ou d’isolement individuel ?
par bye Lun 13 Nov - 12:21

» Droit au logement opposable : le bilan chiffré 2008-2016
par bye Jeu 9 Nov - 20:02

» La rétention des « dublinés », dans l’attente d’un transfert, est contraire au règlement Dublin
par bye Lun 6 Nov - 18:33

» Face à la situation en Catalogne
par bye Mer 1 Nov - 11:33

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par bye Sam 21 Oct - 10:37

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Bus de la honte : ne laissons pas l’avenir aux réactionnaires
par bye Sam 14 Oct - 12:44

» La métamatière et le peuple
par Claude De Bortoli Ven 6 Oct - 9:27

» Vers un retour du délit de solidarité ?
par bye Sam 30 Sep - 6:45

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    Enfants syriens réfugiés en Jordanie : photographier le camp pour en sortir

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8816
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Enfants syriens réfugiés en Jordanie : photographier le camp pour en sortir

    Message par bye le Lun 23 Fév - 16:54

    Enfants de la révolution syrienne, ils ont entre 15 et 19 ans. Ensemble, ils possèdent un blog où ils exposent leurs photographies : une porte ouverte, un moyen de communiquer avec l’extérieur, de montrer au monde ce qu’ils vivent au quotidien, ce qu’ils valorisent et construisent.

    Salem, Abdallah, Samar, Hisham, Sham ou Miriam… Tous vivent à Zaatari, dans le camp de réfugiés syriens, situé dans le nord de la Jordanie, à quelques encablures de la frontière avec la Syrie. Tous ont ceci en commun, qu’ils viennent de Daraa, la ville du Sud syrien, où est née la révolution contre Bachar el-Assad. Tous y ont perdu un ou plusieurs êtres chers, tous y ont laissé une partie de la famille.

    Enfants de la révolution syrienne, ils ont entre 15 et 19 ans. Ensemble, ils possèdent un blog où ils exposent leurs photographies: une porte ouverte, un moyen de communiquer avec l’extérieur, de montrer au monde ce qu’ils vivent au quotidien, ce qu’ils valorisent et construisent. Un regard tour à tour tendre, émouvant et critique de photographes en herbe. Un regard unique qu’il nous est rarement donné de voir, car il vient de l’intérieur du camp. Et non un regard extérieur posé sur la vie du camp.

    Derrière ce blog, une belle histoire qui commence avec une photographe, Agnès Montanari. Professionnelle, depuis 10 ans, elle sait se faire toute petite pour ramener des images de ceux que personne ne voit : dans un bordel ou chez des tanneurs de peaux au Bangladesh autant que dans des bains publics masculins ou chez les femmes au Yémen (là son expérience, racontée à un dessinateur italien, a donné naissance à un livre, Le Monde d’Aïsha, aux éditions Futuropolis).

    La photographe part de la réflexion suivante : le journaliste (photo, écrit, son ou vidéo), est un «cueilleur d’informations». Il «prend» puis il transmet. Pourtant, il arrive aussi qu’il veuille transmettre, non plus seulement aux médias pour lesquels il travaille, mais à ceux qu’il interviewe ou photographie.

    Pour passer de la réflexion à l’action, Agnès Montanari enseigne, en Géorgie, la photo à des enfants handicapés, puis elle poursuit cette démarche en Jordanie avec des gamins brûlés venus du Yémen, d’Irak et de Syrie pour se faire soigner à l’hôpital de Médecins sans frontières d’Amman.

    Fin 2012, elle propose à Save the Children de donner à des jeunes Syriens, qui vivent dans le camp de réfugiés de Zaatari, à quelques dizaines de kilomètres de la frontière avec la Syrie, un outil d’expression. L’idée est acceptée et les premiers cours commencent en février 2013. Save the Children fournit un appareil photographique à chacun des jeunes de 14 à 18 ans qui participent assidûment au cours.

    Ils viennent s’ils le veulent, personne ne les y oblige, mais le cours les intéresse, ils progressent, se sentent valorisés et très vite le bouche à oreille ramène du monde. Par petits groupes, Agnès leur livre doucement son savoir-faire tout en les faisant réfléchir et découvrir leur sens artistique.

    Peu à peu, garçons et filles découvrent que cet appareil leur permet, tel un troisième œil, d’observer d’autres choses jusque-là invisibles, de leur vie quotidienne. «C’est comme si je regardais ma vie de l’extérieur, dira Qaisar. Car Agnès leur montre que grâce à cet appareil photo, ils ont désormais la possibilité de “ dire, en images, ce qui est important pour chacun, ce qui lui manque, ce à quoi il rêve…».

    Valoriser leur vie grâce à la photo est un premier pas. Le deuxième consiste, pour 15 élèves, à poster les images sur le blog qui donne une visibilité et une accessibilité à l’extérieur du camp, qu’aucun de ces enfants n’aurait eues sans Internet. Le blog, pour ces enfants d’un camp fermé, représente une véritable fenêtre ouverte sur le monde. Un moyen d’expression libre, une possibilité de communiquer avec l’extérieur et de lancer des perches pour qu’il communique avec eux.

    L’appareil photo devient un formidable outil d’expression, grâce auquel les jeunes informent de ce qu’ils sont seuls à connaître au cœur du camp : des instants volés au rêve, des petits détails qu’ils perçoivent, imaginent. Ils se livrent, créent, transforment et se transforment… et vont jusqu’à participer à un journal papier, un outil nécessaire mis sur pied par plusieurs ONG présentes à Zaatari, un journal qui crée du lien social. «Un journal, ça donne la parole à tout le monde, ça dignifie», explique Hisham, l’un des initiateurs.

    La photo, c’est l’intime conviction d’Agnès, peut leur permettre de devenir acteurs de leur vie, de la regarder en constante évolution, de la positiver.

    La preuve : très loin de là, en Corée du Sud, une journaliste, Jiyun Kim, donne des cours de photo à des enfants survivants du naufrage en avril 2014 du ferry Sewol. Cette catastrophe a coûté la vie à 300 personnes, dont 250 étaient des lycéens, élèves du lycée Danwon d’Ansan, un quartier de Séoul. C’est dans ce lycée qu’ont lieu les cours. Jiyun Kim et Agnès Montanari ont mis en place un jumelage entre les jeunes Coréens survivants de cette catastrophe et les jeunes Syriens survivants de la guerre. Deux souffrances différentes, mais des jeunes qui ont besoin de l’exprimer, d’être entendus, d’être compris aussi. La photo crée le lien, malgré le fait que la langue et la culture des uns soient aux antipodes de celles des autres.

    http://www.france-terre-asile.org/component/flexicontent/124-slider/10003-enfants-syriens-refugies-en-jordanie-photographier-le-camp-pour-en-sortir

      La date/heure actuelle est Jeu 15 Nov - 3:22