LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Les émissions de CO2 repartent à la hausse
par bye Hier à 17:05

» l’idéologie du consentement, outil d’émancipation ou d’isolement individuel ?
par bye Lun 13 Nov - 12:21

» Droit au logement opposable : le bilan chiffré 2008-2016
par bye Jeu 9 Nov - 20:02

» La rétention des « dublinés », dans l’attente d’un transfert, est contraire au règlement Dublin
par bye Lun 6 Nov - 18:33

» Face à la situation en Catalogne
par bye Mer 1 Nov - 11:33

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par bye Sam 21 Oct - 10:37

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Bus de la honte : ne laissons pas l’avenir aux réactionnaires
par bye Sam 14 Oct - 12:44

» La métamatière et le peuple
par Claude De Bortoli Ven 6 Oct - 9:27

» Vers un retour du délit de solidarité ?
par bye Sam 30 Sep - 6:45

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    Nuit debout crée la «Commune Saint-Nicaise» à Rouen

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8762
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Nuit debout crée la «Commune Saint-Nicaise» à Rouen

    Message par bye le Mar 24 Mai - 11:50

    À Rouen, le mouvement Nuit debout occupe l’église Saint-Nicaise, rebaptisée civilement « Commune Saint-Nicaise ». Sur cette occupation jugée illégale plane la menace d’une expulsion imminente. Peut-être parce qu’il s’agit là d’un contre-exemple de démocratie réelle impliquant des riverains du quartier.

    C'est pourtant le jour et la nuit. Mais le climat de violences entretenu par la presse locale à Rouen après la manifestation de jeudi 19 mai contre la loi sur le travail aura peut-être raison de la pacifique « Commune Saint-Nicaise ». Jeudi dernier déjà, vers 15 heures, le clocher transformé en beffroi par les « communards » autoproclamés a retenti à l’arrivée de voitures de la police nationale dans les rues adjacentes à l’édifice.

    Sous le coup d’une expulsion imminente de l’église Saint-Nicaise qu’ils occupent depuis le 5 mai, les militants de Nuit debout Rouen rejoints par une poignée de riverains de ce quartier rouennais restent sous tension au moindre incident de voisinage. De fait, le même scénario, mettant en branle cette fois la police anti-émeutes, sur ordre de la préfecture, s’est reproduit le lendemain. Mais les forces de l’ordre, apparemment prêtes à procéder à leur expulsion, ont soudainement été redirigées vers les blocages de dépôts de carburant à Grand-Quevilly et Petit-Quevilly, offrant ainsi un nouveau sursis aux occupants.

    Il semble en effet clair que la mairie socialiste de Rouen sanctuarise désormais le climat de violences brandi au plus haut sommet de l’État pour y assimiler localement ladite Commune, déléguant par conséquent la question pendante de l’occupation de l’église à la seule préfecture, au nom du maintien de l’ordre public. Pourtant, un début de dialogue entre le cabinet du maire, le socialiste Yvon Robert, et les occupants de l’église Saint-Nicaise a paru se nouer en début de semaine.

    Toute spontanée, guidée par le simple souci de trouver un lieu de réunion qu’elle ait été de prime abord, l’occupation de Saint-Nicaise s’est vite avérée propice à une action originale et prometteuse du mouvement Nuit debout, à Rouen. Bien sûr, prise de court, la mairie – propriétaire de l’église désacralisée et en voie de désaffectation – a immédiatement fait valoir des arguments de droit : saisi en référé, le tribunal administratif de Rouen a émis le 11 mai un arrêté d’expulsion à l’encontre de la trentaine de militants occupant Saint-Nicaise. Mais c’était là compter sans le dialogue fructueux qui s’est rapidement instauré entre des représentants de Nuit debout et certains riverains attachés à leur quartier.

    Car l’action « directe » des « nuits-deboutistes » a servi de révélateur : elle n’a été possible que parce que la puissance publique a proprement abandonné cette église des pauvres dont le médiéviste Bertrand Rouziès a fort bien narré l’histoire sur son blog dans Le Club de Mediapart. Dans ce billet de mars 2015, précédant sa récente alerte, il s’inquiétait du sort de son dernier vestige, « l’aumônerie attenante, qui distribue des repas chauds aux indigents », qui n’allait pas manquer peu de temps après de fermer ses portes. Surtout, il évoquait alors des pistes que pourrait explorer la mairie de Rouen en cette phase de désaffectation du bâtiment :

    « Pourquoi ne pas faire de cette église désacralisée à la fois un lieu de rencontres et une place de sûreté pour les sans-abris, ce qu’étaient les églises autrefois, soit dit en passant, qui faisaient office de sanctuaire, de refuge, de marché couvert, de tribunal, d’agora et de promenade galante ? Pourquoi ne pas convertir l’église et ses dépendances en un lotissement de maisons-Dieu, comme il s’en trouve à Bruges, qui aurait fourni, aux frais de la collectivité, un logement privatif et un cadre de vie agréable à des Rouennais nécessiteux ? Pourquoi ne pas y ouvrir une maison des jeunes susceptible d’accueillir les élèves du collège Fontenelle tout proche […] ? »

    Sur le banc à palabres médiéval de Saint-Nicaise

    Il faut croire qu’une frange de nuits-deboutistes qui se réunissent tant bien que mal depuis le début du mouvement devant l’hôtel de ville de Rouen a décidé de prendre au mot le médiéviste, notamment les plus jeunes d’entre eux. Ce n’est qu’une fois les lieux nettoyés de fond en comble et à nouveau ouverts au public sur leur initiative que l’on s’est, semble-t-il, souvenu de l’église Saint-Nicaise. Le paradoxe est que ce sont ceux qui ont pris soin des lieux, en sécurisant les entrées du bâtiment et en protégeant les pièces d’œuvres inestimables qu’il renferme (orgue, chœur flamboyant inscrit au patrimoine, verrières de vitraux signalées, pierre tombale moyenâgeuse dans la sacristie…) qui ont été jugés comme représentant un « danger imminent » par le tribunal administratif, au prétexte qu’ils forment, au regard du droit, un groupe indéterminé de personnes, « non nominatif ».

    L’an passé, pourtant, des voix s’étaient élevées, par exemple au sein de la sage association Le Village Saint-Nicaise, pour regretter que les conseils de quartier ne soient pas davantage associés par des enquêtes publiques à la vie municipale, et notamment à l’avenir de Saint-Nicaise. Il faut dire que le journal local, Paris Normandie, avait fait état de la possible vente de l’église, à la faveur de quelques projets immobiliers. Or, c’est précisément cette privatisation de l’espace public qu’ont voulu dénoncer en premier lieu les représentants de la Nuit debout, comme ils ont pu nous le confier, en investissant Saint-Nicaise.

    Samedi 21 mai, au terme d’une semaine plutôt mouvementée, les militants de la « Commune Saint-Nicaise » ont réuni autour d’eux dans le jardin du presbytère quelques bonnes volontés. Deux élus communistes de la municipalité s’étaient joints à cette assemblée qui s’est probablement tenue, comme aime à le rappeler Bertrand Rouziès, à l’emplacement de la boise, ce banc à palabres médiéval tant disputé avec les quartiers avoisinants.

    L’adjoint au maire communiste Manuel Labbé, en tant qu’élu chargé de la vie associative, après avoir souligné que l’occupation de Saint-Nicaise avait remis au goût du jour la dimension patrimoniale qui y était attachée, a précisé quelques points importants du dossier. Ainsi, si l’église, désacralisée en 2012 par monseigneur Descubes, prédécesseur de l’actuel archevêque, a bien fait l’objet d’un vote en conseil municipal en mars 2015 décidant du lancement de la procédure de désaffection, la DRAC Normandie est toujours saisie du dossier lui-même. Aucune vente de l’église ne peut donc être d’actualité contrairement à ce qui avait pu être diversement rapporté.

    Des représentants associatifs ont pour leur part rappelé que l’église avait été définitivement fermée pour des raisons de sécurité en 2002, tout en regrettant qu’une véritable expertise des lieux n’ait pas permis leur sécurisation. L’extraordinaire prouesse architecturale qui a consisté à greffer un bâti en béton du XXe siècle sur une fondation du XVIe siècle s’est donc révélée en un demi-siècle à peine, par la cause du matériau utilisé, comme le maillon sensible de l’ensemble de l’ouvrage.

    C’est cette interpénétration de différentes temporalités dont témoigne la rencontre du mouvement Nuit debout à Rouen avec des habitants de quartier. Ce bel exemple de démocratie participative réelle y a valeur de symbole fort, à proportion de la solidarité des éléments historiques d’un bâti dont aucune des parties ne peut menacer ruine sans entraîner l’autre. L’assemblée a décidé de la création d’une fondation dont Nuit debout serait membre, afin que la mairie puisse conventionner avec une structure officielle sur le dossier de l’église Saint-Nicaise, et tout d’abord, dans l’attente de travaux, relativement à l’occupation du presbytère et du jardin attenants.
    Au moment de quitter les lieux, une militante de Nuit debout nous confiait avoir trié les archives de l’église (registres de mariage, enquêtes prénuptiales…), tout en s’étonnant qu’elles n’aient jamais été remises aux archives départementales. À l’issue d’une nouvelle rencontre programmée ces prochains jours avec le cabinet du maire, la municipalité rouennaise dira si elle n’en peut mais, ou si elle compte rouvrir à terme une ligne budgétaire, fût-elle modeste, pour l’église Saint-Nicaise. Sachant que la « Commune Saint-Nicaise » a déjà entrepris le travail bénévolement et n’est pas près de renoncer à son action de réappropriation civique.

    https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/230516/nuit-debout-cree-la-commune-saint-nicaise-rouen?utm_source=article_offert&utm_medium=email&utm_campaign=article_offert&xtor=EPR-1013
    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: Nuit debout crée la «Commune Saint-Nicaise» à Rouen

    Message par ecotone le Ven 27 Mai - 13:06

    Wouah!!Je suis époustouflée!! C'est vraiment génial!!
    Bravo aux Communards!!

    Je suis impatiente de savoir comment toutes ces investigations vont avancer...

    Si l'on voulait que cet acte devienne légal, que faudrait-il faire? Le sais-tu mon cher By?
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8762
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Nuit debout crée la «Commune Saint-Nicaise» à Rouen

    Message par bye le Ven 27 Mai - 15:31

    Ma chère Ecotone,
    Le collectif qui s'est mis en place a mis le doigt sur un sujet connexe à plusieurs nécessités, et qui seraient étouffés sans leur intervention: sauvegarder un lieu d'histoire ( cette église est véritablement un chef-d'oeuvre architectural ), de savoir-faire des humains et donc lié aux connaissances sociales de l'époque, et aussi ré-inventer aussi un lieu d'accueil, d'écoute.
    J'ai eu l'occasion de participer à la vie injectée par ce collectif, et c'est très exaltant.

    Je pense que tout un tissu associatif de quartier, notamment,a amplifié son émotion, sa colère légitime, en regard du projet municipal de privatiser ce quartier historique au profit d'un projet immobilier.
    Et cela ne fait que commencer, car le collectif s'est adjoint la grande empathie des riverains, d'une part, et les décideurs politiques mais pas seulement, ne peuvent plus cacher leur embarras devant ce qu'il faut bien appeler un scandale!
    Tout en ensemble militant, associations caritatives, de partage,..mouvements politiques, syndicats s'est constitué en force de soutien et les discussions en cours entre les "occupants" et les représentants de la mairie (propriétaire du lieu) sont observées avec tout le sérieux que conduit le respect et le maintien de l'espace public et historique.
    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: Nuit debout crée la «Commune Saint-Nicaise» à Rouen

    Message par ecotone le Ven 27 Mai - 20:23

    Mon cher By,

    Oui, c'est ce que j'avais cru comprendre... Merci de ta réponse!
    C'est un beau travail de fond qui a été fait par les citoyens, je suis admirative!!
    J'espère que la mairie ira au bout de ce qu'attendent les citoyens!! Quand même!!

    Une question que je me pose, est-ce qu'il serait possible de façon légale de déclarer "Commune" ce lieu, si les citoyens le décidaient, ou le choisissaient? Tu vois?
    Je sais pas si je suis claire????
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8762
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Nuit debout crée la «Commune Saint-Nicaise» à Rouen

    Message par bye le Ven 27 Mai - 23:48

    Oui, je comprends, chère Ecotone .

    Je pense que c'est le souhait du collectif et aussi de quelques riverains et qu'ils essaieront de manière pugnace, à le tenir le plus longtemps possible.
    Mais je crains que la légalité ne valide pas ce désir louable; l'ennui, avec la légalité, c'est que c'est.. ennuyeux et n'a rien à voir avec le bien-fondé de certaines aspirations, voire des plus essentielles.
    A suivre donc.
    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: Nuit debout crée la «Commune Saint-Nicaise» à Rouen

    Message par ecotone le Mar 31 Mai - 22:51

    Ah mon cher By, désolée pour mon retour un peu tardif...

    Oui, en effet, les lois sont mal faites, on peut le dire ; puis si elles sont contestées, c'est qu'elles sont contestables. En l'occurence ici c'est un bon exemple!
    Faut tout refaire!!!

    J'attends la suite... je vais suivre avec attention!!

    Contenu sponsorisé

    Re: Nuit debout crée la «Commune Saint-Nicaise» à Rouen

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 18 Nov - 0:16