LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Les droits de l’homme pour tous !
par bye Hier à 13:05

» L’université ne peut être réservée aux riches
par bye Mer 12 Déc - 15:31

» À propos de la vidéo de Mantes-la-Jolie « Ne se mettre à genoux que pour cueillir une fleur » J. Prévert
par bye Lun 10 Déc - 12:07

» Les Gilets jaunes : sur le chemin de l’école ?
par bye Mar 4 Déc - 12:30

» DÉCISION D’AIRBNB DE QUITTER LES COLONIES ILLÉGALES D’ISRAËL : UNE VICTOIRE PARTIELLE POUR LES DROITS HUMAINS ET CONTRE L’IMPUNITÉ
par bye Mer 28 Nov - 20:18

» Le service national contre l’ennemi de l’intérieur
par bye Lun 26 Nov - 13:19

» SÉDENTARITÉ, POLLUTION, CLIMAT, SANTÉ… IL Y A URGENCE !
par bye Sam 24 Nov - 9:06

» c'est jaune c'est moche et ça peut vous pourrir la vie
par bye Sam 17 Nov - 10:17

» Maudite soit la guerre, le syndicalisme et la solidarité sont nos armes
par bye Mer 14 Nov - 15:29

» Rapatriement des Rohingya : vives inquiétudes et forte mobilisation des acteurs humanitaires
par bye Mar 13 Nov - 18:49

» Bien nommer les choses
par bye Lun 12 Nov - 12:22

» Situation migratoire en Méditerranée : quelles réponses européennes ?
par bye Mer 7 Nov - 19:41

» Les adultes oublient
par bye Lun 5 Nov - 9:30

» « Un buzz malveillant à des fins politiques et commerciales. » À propos du livre Inch’ Allah. L’islamisation à visage découvert. Par Véronique Decker.
par bye Jeu 1 Nov - 13:12

» LE DROIT D’ASILE EN EUROPE VICTIME DE LA POLITIQUE MIGRATOIRE
par bye Mer 31 Oct - 19:08

» Stop Autisme Virtuel L’autisme provoqué par les écrans, ça n’existe pas ! Halte aux théories infondées !
par bye Mar 9 Oct - 12:24

» Rapport des enquêteurs de l’ONU sur la Birmanie : crimes de masse, impunité et transition démocratique à l’arrêt
par bye Mar 2 Oct - 14:36

» Service national universel : surveiller et soumettre
par bye Mar 25 Sep - 10:57

» Un peu moins pauvre ?
par bye Mar 18 Sep - 11:21

» Clément Méric, ni oubli ni pardon
par bye Lun 10 Sep - 12:52

» Liberté de la presse en Birmanie : deux pas en avant, trois en arrière
par bye Mer 5 Sep - 8:49

» Rohingya : un an après... si peu d'avancées 
par bye Ven 24 Aoû - 18:59

» Le Festival de Douarnenez consacre deux journées à la Fédération de la Syrie du nord
par bye Mar 3 Juil - 14:19

» Pour une autre formation professionnelle
par bye Mer 27 Juin - 14:07

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mer 27 Juin - 13:56

» migration internationale
par bye Mar 26 Juin - 19:25

» Guyane : non à la Montagne d’or !
par bye Mar 12 Juin - 18:05

» Crime raciste en Calabre
par bye Ven 8 Juin - 12:17

» Les premiers chiffres de PARCOURSUP : une génération sacrifiée ?
par bye Lun 4 Juin - 17:42

» LES ONG DÉVOILENT LEUR PROJET DE LOI D’AVENIR POUR LES TRANSPORTS ET LA MOBILITÉ
par bye Mar 29 Mai - 18:01

» NE JAMAIS RECHERCHER D’ADHÉSION
par bye Mar 22 Mai - 14:38

» Kanaky, quand le peuple voulait s’éduquer lui-même...
par bye Lun 14 Mai - 10:04

» Anarchisme, éducation et pédagogie
par bye Lun 7 Mai - 13:15

» Cours libres - Debout ! Debout ! C’est maintenant que ça se passe...
par bye Dim 15 Avr - 9:08

» fascisme pas mort, hélas!
par bye Ven 6 Avr - 11:52

» Notre Dame des Landes ou l’art des grands projets inutiles
par bye Mar 3 Avr - 19:20

» MÉDECINS ET ASSOCIATIONS UNISSENT LEURS VOIX POUR RAPPELER L’URGENCE D’AGIR FACE À LA POLLUTION DE L’AIR
par bye Mer 28 Mar - 18:19

» BOMBARDEMENTS AU PROCHE ET MOYEN ORIENT : EXIGEONS LE RESPECT DU DROIT INTERNATIONAL PAR TOUS
par bye Jeu 22 Mar - 18:08

» Manifestation kurde anti-Erdogan à Bruxelles
par bye Mar 20 Mar - 7:23

» Les cigarettes électroniques, plus dangereuses que bénéfiques ?
par bye Mar 20 Mar - 7:13

» La métamatière et les créations
par Claude De Bortoli Jeu 15 Mar - 11:43

» Scandale sexuel : Oxfam présente ses excuses aux autorités haïtiennes
par bye Ven 9 Mar - 18:50

» SDF, il avait volé des sandwiches dans la poubelle d’Atac
par bye Ven 9 Mar - 18:40

» Malgré l’austérité, la France va dépenser 37 milliards pour son réarmement nucléaire
par bye Ven 9 Mar - 18:31

» La pauvreté s’installe...
par bye Mar 6 Mar - 10:58

» large victoire des grévistes d’HEMERA - HOLIDAY INN
par bye Ven 16 Fév - 10:40

» jeunes à la rue dans le grand froid : faire connaitre est déjà un combat
par bye Mer 14 Fév - 18:07

» National ou civique ou militaire : en arrière-plan du service obligatoire, la militarisation des élèves
par bye Lun 5 Fév - 13:03

» ARRIVÉES ET DEMANDES D'ASILE EN BAISSE EN 2017 EN EUROPE
par bye Mar 30 Jan - 18:29

» Les véritables enjeux des réformes éducatives de Jean-Michel Blanquer
par bye Mar 30 Jan - 15:00

» Contre la sélection à l’université : "On veut de l’inattendu !"
par bye Mar 23 Jan - 19:19

» Les policiers français ont abattu 18 personnes en 2017
par bye Ven 19 Jan - 7:43

» Acheter permis de conduire français
par Pipoinzaghi Mar 16 Jan - 16:02

» Journée internationale des droits de l’Homme : en Birmanie des espoirs déçus
par bye Sam 6 Jan - 7:52

» Tapis dans le bocage : la vérité sur les armes secrètes des "zadistes"
par bye Ven 29 Déc - 14:32

» Victoire du Secours populaire contre le maire F.N. d’Hayange
par bye Mer 20 Déc - 21:28

» Peut-on renvoyer les demandeurs d’asile vers des « pays tiers sûrs » ?
par bye Mar 19 Déc - 19:52

» Une montée des violences envers les migrants à travers l'Europe :
par bye Ven 15 Déc - 18:54

» Défendre et renforcer les CHSCT !
par bye Mar 5 Déc - 12:59

» Nuage de Ruthénium-106 sur l’Europe : que s’est-il réellement passé ?
par bye Mar 28 Nov - 12:35

» Dossier sur "l’affaire du stage de Sud éduc 93"
par bye Lun 27 Nov - 12:34

» Appel de Raymond Millot : Un projet émancipateur face aux dangers de l’anthropocène
par bye Mar 21 Nov - 12:54

» Les émissions de CO2 repartent à la hausse
par bye Ven 17 Nov - 17:05

» l’idéologie du consentement, outil d’émancipation ou d’isolement individuel ?
par bye Lun 13 Nov - 12:21

» Droit au logement opposable : le bilan chiffré 2008-2016
par bye Jeu 9 Nov - 20:02

» La rétention des « dublinés », dans l’attente d’un transfert, est contraire au règlement Dublin
par bye Lun 6 Nov - 18:33

» Face à la situation en Catalogne
par bye Mer 1 Nov - 11:33

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par bye Sam 21 Oct - 10:37

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Bus de la honte : ne laissons pas l’avenir aux réactionnaires
par bye Sam 14 Oct - 12:44

» La métamatière et le peuple
par Claude De Bortoli Ven 6 Oct - 9:27

» Vers un retour du délit de solidarité ?
par bye Sam 30 Sep - 6:45

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    OSEZ DENONCER UNE PUBLICITE DISCRIMINANTE ET VOUS IREZ EN PRISON !

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8824
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    OSEZ DENONCER UNE PUBLICITE DISCRIMINANTE ET VOUS IREZ EN PRISON !

    Message par bye le Mer 1 Juin - 15:13

    OSEZ DENONCER UNE PUBLICITE DISCRIMINANTE ET VOUS IREZ EN PRISON !




    Jeudi 26 mai, en fin d'aprés-midi, quatre personnes ont voulu aller constater d'elles-mémes le contenu de l'humour oppressif affiché par Bagelstein, suite au communiqué publié la veille par le Comité FéminismeS de Rennes 2, qui dénonçait les propos de l'enseigne.

    Alors qu'ils lisaient les inscriptions qui constituent la « décoration» des tables, ils ont été pris à  partie d'abord par l'employée, puis par le gérant qui avait fait le lien entre ces personnes et le communiqué. Les propos et les gestes du gérant étaient trés agressifs, nos camarades se sont faits insulter et menacer, il voulait clairement en découdre pour se venger de la mauvaise publicité qui avait été faite contre son restaurant sur internet. Celui-ci a profité du premier prétexte pour agresser physiquement l'un d'entre eux, et la BAC est arrivée immédiatement, prévenue par le personnel. Elle a interpellé nos quatre amis, sans prendre en compte la violence du gérant.

    Aprés avoir passé la nuit en garde-à -vue, les interpellés sont passés en comparution immédiate, suivant ainsi les conseils de leurs avocates. Durant le procés, il leur a principalement été reproché leur engagement militant dans la lutte contre la Loi Travail, car l'événement, bien que n'ayant pas de lien direct, s'est déroulé un quart d'heure aprés la fin de la manifestation. a€ aucun moment le motif de leur présence sur les lieux n'a été présenté, Ã  savoir la dénonciation d'une communication fondamentalement oppressive (sexiste, raciste, homophobe,etc.), car le juge a considéré que cela ne concernait pas l'affaire.

    Pourtant, c'est bien parce qu'ils étaient scandalisés par le fait que Bagelstein fonde son marketing sur l'affichage de citation discriminantes que ces étudiants sont venus voir la vitrine. En effet, l'affichage sur l'emballage des produits, des menus et des murs multiplie des propos inacceptables, sous couvert de second degrés, tels que : « L'amour c'est sportif, surtout lorsque l'un des deux n'est pas d'accord. », « Donne : pouffe en bon état. A peine utilisée. Peu de conversation. » ou encore « J'en ai marre de ces gays là.»

    Pour s'étre simplement manifesté contre cette communication, ces quatre personnes ont écoppé de 1100EUR de dédommagement et de un à trois mois de prison ferme, avec mandat de dépot, alors méme qu'ils avaient des casiers judiciaires vierges. Depuis vendredi 27 mai, ils sont donc en prison pour « violence en réunion lors de manifestation », alors que ce sont eux qui se sont faits attaquer par le gérant et que la manifestation était finie. La peine est tout simplement démesurée ; or ce n'est pas la première fois au cours de ces derniéres semaines que tombent des condamnations injustes fondées sur des dossiers vides. Cette peine s'inscrit entièrement dans un processus de criminalisation du mouvement social dans son ensemble.

    Nous dénonçons cette condamnation infondée et exigeons la libération immédiate de nos camarades, ainsi que leur amnistie.
    Nous appelons à un soutien massif pour les incarcérés et à  des rassemblements pour dénoncer la communication oppressive de Bagelstein.

    Communiqué signé par : Des étudiant-e-s de Rennes 2






    Solidaires étudiant-e-s, syndicats de luttes
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8824
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: OSEZ DENONCER UNE PUBLICITE DISCRIMINANTE ET VOUS IREZ EN PRISON !

    Message par bye le Ven 10 Juin - 12:31

    Communiqué des étudiants emprisonnés dans "l'affaire Bagelstein"

    Le 26 mai, à Rennes, après avoir participé à la manifestation contre la loi travail, quatre étudiants passaient au restaurant Bagelstein, connu pour ses campagnes de pub dégueulasses, sa moquerie envers une lycéenne sans papiers expulsée au Kosovo, et ses blagues douteuses sur l'affaire Denis Baupin. Logiquement, nous savons que la conversation entre les étudiants et le gérant déboucha sur une engueulade à propos des inscriptions sexistes et homophobes («Pouffe en bon état. A peine utilisée. Peu de conversation.», ou encore « J'en ai marre de ces gays là » ...) présentes en divers endroits à l'intérieur du restaurant. S'en suivit une bousculade lorsque le gérant du commerce décida d'en venir aux mains en empoignant un des étudiants, et que celui-ci réussit à se dégager. A ce moment, la Brigade Anti Criminalité, qui passait par là comme elle le fait souvent ans le centre-ville de Rennes pour intimider ceux qui viennent de participer à une manifestation, décida d'arrêter les quatre étudiant.

    Condamnés le lendemain à des peines allant de 1 à 3 mois de prison ferme avec mandat de dépôt, les quatre étudiants sont encore détenus à Vezin, malgré les manifestations et les déclarations qui se multiplient pour exiger leur libération. Après une première tentative de communication censurée par l'Administration Pénitentiaire, trois d'entre eux, rassemblés dans une même cellule, nous font aujourd'hui parvenir ce communiqué. En plus de nous informer de leur décision de faire appel de leur condamnation, les quatre camarades ont souhaité nous informer qu'ils n'étaient pas hostiles à la campagne de boycott contre Bagelstein, et réaffirmer leur soutien au mouvement contre la loi travail et à tous ceux qui sont aux prises avec la répression.

    Camarades, camarades,

    On dit de la prison que c'est un univers violent, un milieu où tous les malfaiteurs rebuts de la société sont réunis, que ces mêmes individus sont dangereux et méritent leur place, qu'il s'y passe des choses avec du beurre entre les échelons des lits superposés .... Maintenant que nous avons retenu votre attention, sachez que tout ceci est complètement faux, sauf le beurre et les échelles ...

    Nous allons bien, même les gardien-ne-s se demandent ce qu'on fait ici et illes manifestent leur mécontentement car les prisons sont surchargées, on a peur qu'illes se mettent en grève et qu'on n'ait plus à manger, donc go consommer les croco-gens, votre TVA paye nos repas. Si nous sommes en prison aujourd'hui, c'est parce que la police et la soi-disant « Justice » cherchent à créer des associations de malfaiteurs là où il n'y a qu'un ras-le-bol général.

    Ainsi, emprunter une rue et/ou s'étonner devant des phrases oppressives peut constituer un délit passible de prison aux yeux de cette farce appelée « Justice ». Nous comptons tous les 4 faire appel de cette décision inique.

    Nous dénonçons les oppressions - notamment sexistes, racistes, LGBTphobes, islamophobes, etc - encouragées par cette police, cette « Justice » et la chaîne Bagelstein, par conséquent, nous ne voyons aucune objection à ce que cette sandwicherie soit boycottée. Pour ce qui est de notre situation carcérales, nous avons reçu vos lettres, merci, nous ne trouvions pas les mots pour vous communiquer nos émotions hilares. Nous (Q., M. et R.) allons bien, nous sommes séparés d'A., mais la dernière fois que nous l'avions vu il allait bien, il comptait faire du tourisme carcéral.

    Nous souhaitons exprimer à tou-te-s notre soutien, au vu de la violente répression dont vous avez été l'objet. Nous restons solidaires du mouvement.

    La solidarité s'exprime également au sein de l'établissement pénitentiaire avec les autres détenus, ils se demandent pourquoi nous sommes là et nos histoires les surprennent et gagnent leur sympathie.

    La Chorale Révolutionnaire Organisée Contre l'Oligarchie se porte bien et a tout le temps d'écrire des chansons et de méditer sur des projets de société. Ainsi, face à la situation de crise que traverse la République Française actuellement, nus avons trouvé LA solution alternative à l'état d'urgence. En effet, nos très chers élu-e-s semblant inquiet-e-s pour leur sécurité, nous nous proposons de leur céder notre place en cellule numéro 2 et nous affirmons qu'il s'agit du lieu le plus sécurisé de France. Nous assurons également qu'illes n'auront rien à craindre, car même s'illes voulaient se faire du mal, illes y éprouveraient de grandes difficultés.

    On se retrouve à nos libérations les 26 juin, 26 juillet et 26 août.

    Pleins de crocobisous et de crococalins, signé :

    Q., M. et R.

    https://nantes.indymedia.org/articles/34933

      La date/heure actuelle est Mer 19 Déc - 19:00