LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

» Fichier des Français : les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas
par bye Mar 8 Nov - 11:54

» Burkina Fasso : Grève dans l’éducation les 3 et 4 novembre
par bye Mar 8 Nov - 11:49

» "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"
par bye Mar 1 Nov - 11:58

» Besoin de crédit personnel
par filhastreanne Lun 31 Oct - 2:32

» L’usage informationnel acritique d’Internet à l’école primaire
par gramophone Dim 30 Oct - 10:06

» Un maire serbe à Srebrenica, tout un symbole, 21 ans après le massacre
par bye Lun 24 Oct - 12:39

» L'Arctique : eldorado ou mirage?
par bye Lun 24 Oct - 12:36

» Après le viol et le meurtre barbare d'une adolescente, les Argentines ont arrêté de travailler
par bye Lun 24 Oct - 12:33

» Si la mise en scène des manifestations spontanées de policiers, organisées en pleine nuit dans les rues de Paris, ont pu surprendre les riverains, elles inquiètent également la majorité à l'approche de la présidentielle.
par bye Lun 24 Oct - 12:30

» Sommet de Bratislava : vers une convergence des approches "sécuritaires" sur les questions migratoires ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:28

» Démantèlement de Calais : quel plan de répartition pour les migrants ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:26

» Première défaite pour Viktor Orbán
par gramophone Jeu 20 Oct - 6:27

» Ça y est, les revoilà !
par bye Mar 18 Oct - 13:38

» Lettre ouverte de Kirk Douglas contre Donald Trump
par bye Mar 18 Oct - 13:32

» "Affligeant" ou "mérité", le Nobel de littérature attribué à Bob Dylan divise
par bye Mar 18 Oct - 13:26

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    Adama Traoré pourrait être mort asphyxié sous le poids des gendarmes

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8746
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Adama Traoré pourrait être mort asphyxié sous le poids des gendarmes

    Message par bye le Jeu 4 Aoû - 10:20

    ENQUETE - Adama Traoré pourrait être mort à cause du "syndrome asphyxique" : les gendarmes qui ont procédé à son interpellation ont signalé que le jeune homme avait "pris le poids des trois corps" lors de son arrestation. Un rassemblement a lieu ce samedi à Paris.


    Les gendarmes ont signalé dans le PV de l'interpellation que le jeune homme a "pris le poids" de trois personnes. Les gendarmes ont signalé dans le PV de l'interpellation que le jeune homme a "pris le poids" de trois personnes.  THOMAS SAMSON / AFPPhoto:
    Le "syndrome asphyxique" pourrait avoir causé la mort d’Adama Traoré. Les gendarmes qui ont interpellé le jeune homme le 19 juillet à Beaumont-sur-Oise, avant que celui-ci ne meure, ont relaté dans le procès-verbal avoir "employé la force strictement nécessaire pour le maîtriser" et précisé qu’Adama Traoré a "pris le poids de nos corps à tous les trois au moment de son interpellation", a appris L’Obs ce vendredi de source judiciaire.

    Proches et soutiens se réunissent de nouveau ce samedi 30 juillet à la gare du Nord, à 16h, pour demander une nouvelle fois "vérité et justice". Présente sur place, Faïza Zeroula, journaliste à Mediapart, rapporte les propos de Noémie Saidi-Cottier, avocate de la famille, qui a tenu une conférence de presse juste avant le rassemblement. Cette dernière "demande si les gendarmes ont provoqué l'asphyxie. Adama Traoré a dit ne pas pouvoir respirer."

    http://www.metronews.fr/info/adama-traore-pourrait-etre-mort-asphyxie-sous-le-poids-des-gendarmes/mpgD!2UMr92TJtQ/
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8746
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Adama Traoré pourrait être mort asphyxié sous le poids des gendarmes

    Message par bye le Ven 19 Aoû - 12:42

    Des « traces de cannabis » dans le sang d’Adama Traoré. Mais qu’y avait-il dans celui des policiers qui l’ont assassiné ?

    C’est la grande nouvelle des médias depuis jeudi. Une analyse toxicologique révélée par le procureur de Pontoise affirme que des traces de THC (molécule active du cannabis) auraient été trouvé dans le sang d’Adama Traoré. Il aurait, d’après cette expertise, consommé du cannabis « dans les douze heures » précédant sa mort, peut-être « une ou deux heures avant ». Alors que c’est la dissimulation et le mensonge qui entourent jusqu’à aujourd’hui les circonstances de la mort d’Adama Traoré et la responsabilité des policiers qui l’ont interpellé, à quoi peut donc bien servir cette nouvelle « révélation » ?

    Sarah Carah

    Quand la victime est jeune et noire, c’est qu’elle est coupable
    « Adama Traoré avait consommé du cannabis avant sa mort » titrent en cœur 20 minutes, Le Point, Europe 1, BFM… Un « titre-choc » qui permet d’omettre deux choses importantes : qu’une seule expertise sur les deux menées tire cette conclusion, mais plus encore, que même celle-ci indique que cela « ne permet pas d’expliquer le décès ». Un titre-choc donc, pour nous révéler que comme un très grand nombre de jeune de son âge, la victime avait fumé du cannabis, la veille ou le jour même…et que cela n’a rien à voir avec sa mort.

    Un autre élément récurrent de tous ces articles est celui de répéter que la présence de cannabis dans son sang contredirait les avocats de la famille. La parole de la famille, relayée par les avocats, est ainsi mise en doute. Et qu’importe si l’avocat de la famille se base lui aussi sur une expertise médicale, et donc que c’est celle-ci qui est contredite, et non la parole de ceux et celles qui ont perdu leur enfant, frère, ami.

    Ainsi, grâce à cette « petite révélation » tombée du ciel, on aura assisté ces derniers jours à un procès inversé. Par un habile tour de passe-passe, ce sont les victimes qui sont suspectes, et les policiers mis en cause…disparus du radar. Des procédures de la justice bourgeoise jusqu’aux médias dominants, c’est dans la vie d’Adama que l’on fouille, c’est son corps que l’on inspecte, c’est sa famille que l’on met en doute. Pendant ce temps-là, ni le procureur qui avait donné de fausses informations pendant les jours suivants sa mort, ni les policiers qui l’ont interpellé, ni le silence des juges ne sont mis sous les projecteurs. Le temps sans doute que les forces de l’ordre, qui craignent un nouveau « 2005 », puissent faire le tri dans leurs sales affaires.

    Ce procès inversé sert sur un plateau un nouveau récit, celui que les classes dominantes rêveraient de voir valider. Finies, les accusations de racisme contre la police, dont les contrôle aux faciès et la violence envers les personnes racisées sont pourtant bien connus. Fini aussi, le parallèle avec le mouvement Black Lives Matter aux Etats-Unis. La police bleu-blanc-rouge tient à garder son pedigree de police de l’Etat des Droits de l’Homme. À l’inverse, le nouveau récit qui tente d’être écrit est celui d’un jeune des quartiers, probablement voyou puisqu’il fumait du cannabis, probablement menteur puisque sa famille est « contredite » par les experts du procureur de Pontoise, et certainement, après tout, responsable de sa propre mort. Contre cette parodie de justice, à nous d’exiger la vérité, pour Adama et tous les autres, la vérité du racisme et de la violence qui coulent dans les veines des institutions policières et judiciaires de cet Etat.

    http://www.revolutionpermanente.fr/Des-traces-de-cannabis-dans-le-sang-d-Adama-Traore-Mais-qu-y-avait-il-dans-celui-des-policiers-qui
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8746
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Adama Traoré pourrait être mort asphyxié sous le poids des gendarmes

    Message par bye le Jeu 15 Sep - 16:46

    Mort d’Adama Traoré : un pompier contredit la version des gendarmes

    C’est un témoignage important. Et il met à mal le récit des gendarmes dans l’enquête sur la mort d’Adama Traoré, ce jeune homme de 24 ans décédé dans le cadre d’une interpellation entre les communes de Beaumont-sur-Oise et de Persan, dans le Val-d’Oise, le 19 juillet.
    Ainsi que l’a révélé l’émission « Quotidien » sur la chaîne TMC, mardi 13 septembre, un sapeur-pompier volontaire intervenu dans la caserne de gendarmerie pour tenter de réanimer Adama Traore a constaté que, malgré le malaise du jeune homme, il n’avait pas été placé en position latérale de sécurité (PLS).

    Lire aussi : Mort d’Adama Traoré : le procureur général de Versailles envisage un dépaysement

    « Quand j’arrive sur la victime, il y a du monde autour mais personne ne s’en occupe », précise le pompier lors de son audition, le 2 août, par l’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN), chargée de l’enquête sur le décès d’Adama Traoré, et que Le Monde a pu consulter. « La victime se trouve sur le ventre, face contre terre », poursuit-il. Cette description est contradictoire avec le récit des gendarmes.

    « J’ai du mal à respirer »
    Le 19 juillet, trois d’entre eux ont procédé à l’interpellation d’Adama Traoré. Au cours de cette arrestation, les militaires ont procédé à un plaquage ventral pour pouvoir menotter Adama Traoré. Il aurait à ce moment-là indiqué : « J’ai du mal à respirer », d’après l’un des gendarmes auditionnés, et dont la version est confirmée par ses collègues.

    C’est lors de son transfert en voiture qu’il aurait fait un malaise. En arrivant à la caserne de gendarmerie de Persan, « sa tête se met à pencher en avant comme quelqu’un qui est en train de s’endormir », rapporte un des trois gendarmes. Puis « il semble inconscient, il ne bouge pas du tout ». Un de ses collègues ajoute : « Il a une perte de tonus musculaire. Il ne tient pas debout. Nous le sortons à deux. » Un des militaires précise aussi : « Nous le mettons immédiatement en PLS. » Un autre corrobore : « Nous le mettons au sol, en PLS sur le côté droit. »

    Lire aussi : Aux obsèques d’Adama Traoré, au Mali : « On pleure des larmes de haine »

    Pourtant, le sapeur-pompier, qui exerce depuis vingt-sept ans au centre de Persan et qui est chef d’équipe ce jour-là, est catégorique et répète qu’à son arrivée Adama Traoré « se trouve face contre terre, sur le ventre, mains dans le dos menottées. Il est sur un sol qui est une petite place de béton en extérieur dans la cour de la brigade ».

    Alors que les enquêteurs de l’IGGN lui font remarquer que son récit contredit la version des gendarmes, le pompier souligne : « Il est possible qu’il ait pu tomber s’il a été mis en PLS » car « c’est impossible de tenir sur le côté avec les mains dans le dos menottées ».

    Adama Traoré est toujours entravé lorsque les pompiers arrivent pour lui porter secours. Et la raison tient peut-être au fait que les gendarmes s’imaginent que le jeune homme feint le malaise. C’est ce qu’un gendarme explique aux pompiers, « que la victime simulait et que c’était quelqu’un de très violent ».

    Le pompier demande malgré tout à ce que les menottes soient retirées. « Ce gendarme me répète que cet individu est violent et qu’il simule. Je constate que la victime n’a plus de ventilation. Je redemande au gendarme une seconde fois de retirer les menottes afin de commencer un massage cardiaque. » Il s’exécute enfin.

    Lors de son audition, l’un des militaires reconnaît : « Nous n’étions pas encore sûrs qu’il était vraiment inconscient et qu’il ne simulait pas. » C’est sûrement ce qui explique aussi le peu de mobilisation des militaires avant l’arrivée des pompiers. L’IGGN les interroge à ce propos : « Est-ce que vous entamez des gestes de secours tel qu’un massage cardiaque ? » La réponse est négative.

    « Il a un pouls, il respire, nous ne détectons aucune anomalie qui nécessite des gestes de premiers secours. » A leur arrivée, les pompiers ne détecteront aucun pouls. Et le cœur d’Adama Traoré n’est jamais reparti.

    Aux enquêteurs de l’IGGN qui lui demandent s’il veut ajouter quelque chose, le sapeur-pompier se souvient : « Je sais que les gendarmes, avant de prévenir la famille, ont dit qu’ils devaient prévenir les renforts car cela allait partir en cacahuètes. » Cette fois, ils ne s’y sont pas trompés.

    Julia Pascual

    http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/09/14/adama-traore-le-pompier-qui-contredit-les-gendarmes_4997787_1653578.html

    Contenu sponsorisé

    Re: Adama Traoré pourrait être mort asphyxié sous le poids des gendarmes

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 27 Juin - 13:38