LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

» Fichier des Français : les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas
par bye Mar 8 Nov - 11:54

» Burkina Fasso : Grève dans l’éducation les 3 et 4 novembre
par bye Mar 8 Nov - 11:49

» "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"
par bye Mar 1 Nov - 11:58

» Besoin de crédit personnel
par filhastreanne Lun 31 Oct - 2:32

» L’usage informationnel acritique d’Internet à l’école primaire
par gramophone Dim 30 Oct - 10:06

» Un maire serbe à Srebrenica, tout un symbole, 21 ans après le massacre
par bye Lun 24 Oct - 12:39

» L'Arctique : eldorado ou mirage?
par bye Lun 24 Oct - 12:36

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    Robin Renucci : « Ouvrir l’école aux disciplines artistiques est une nécessité »

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Robin Renucci : « Ouvrir l’école aux disciplines artistiques est une nécessité »

    Message par bye le Ven 19 Aoû - 12:46

    Directeur des Tréteaux de France, Centre Dramatique National itinérant, l’acteur Robin Renucci est très engagé en matière d’éducation et tout particulièrement d’éducation populaire. Rencontre.

    Pourquoi avoir accepté de devenir l’un des premiers « ambassadeurs de la réserve citoyenne de l’Éducation nationale » ?

    Depuis plusieurs décennies, je suis en lien avec les ministères de l’Éducation nationale, de la Culture, des Sports… en tant que président de l’ARIA (Association des rencontres internationales artistiques), professeur au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique et maintenant comme directeur d’un centre dramatique, Tréteaux de France.

    J’ai répondu à l’invitation, car je suis attaché à l’idée que la transmission et l’éducation ne sont pas uniquement du ressort de l’école. C’est également le rôle de la famille, des institutions, des associations… L’engagement des uns et des autres doit « complémenter » le projet de la classe. C’est essentiel dans la construction de la citoyenneté de l’enfant : nous vivons ensemble parce que nous faisons quelque chose avec les autres. Je travaille également avec le Conseil supérieur des programmes afin que les fondamentaux de l’école ne soient pas seulement lire, écrire et compter, mais lire, dire, écrire et compter. Autrement dit, apprendre à être auteur de sa propre parole.

    Dans votre autobiographie vous déplorez la façon dont l’école s’empare de l’apprentissage des arts. Pourquoi ?

    Je défends une éducation par l’art par opposition à une éducation à l’art. De la même manière qu’apprendre l’histoire des natations au cours des siècles ce n’est pas aller à la piscine. Je milite pour la pratique de l’art au sein de la classe et donc, qu’au sein des programmes, on place les notions d’expérimentation et de pratique.

    Dans ce but, vous aviez lancé en octobre 2012 le Collectif pour l’éducation par l’art. Est-il toujours actif ?

    Ce collectif — qui compte Philippe Meirieu, Alain Kerlan, Jean-Gabriel Carasso, Emmanuel Wallon, etc. — est un outil de réflexion, d’appui ou de contre-pouvoir en direction de nos tutelles. Oui, il est toujours d’actualité, nous échangeons régulièrement, produisons des textes… Mais je ne vous cache pas notre petite déception, car défendre un temps de l’élévation de l’enfant, qui est un temps non productif, n’est pas la grande tendance du moment ! Nous sommes comme des saumons qui remontent le courant. En fait, nous retrouvons certaines de nos idées, mais édulcorées, saupoudrées, diluées….

    La réforme des rythmes scolaires qui a pu amener de la pratique artistique par les activités périscolaires ne vous convient donc pas ?

    En effet, c’est l’exemple d’un détournement de ce que nous prônons. L’éducation artistique et culturelle doit être intégrée au cœur même de la classe. Elle doit être le vecteur, le viatique, des fondamentaux. Telle qu’elle est mise en place, c’est facteur de grandes inégalités, puisqu’elle dépend des contraintes, moyens et bonnes volontés locales. L’art n’est donc toujours pas considéré comme une matière à part entière. Pourtant, ouvrir l’école aux disciplines artistiques ce n’est pas une « belle idée », c’est une nécessité.

    Cette éducation par la pratique, vous la mettez en œuvre, notamment à l’Aria, le Centre de formation et de création que vous avez créé en Corse il y a presque 20 ans, et qui s’adresse aux enseignants, éducateurs et animateurs.

    À travers les formations qu’elle leur propose, l’Aria sensibilise les professeurs au fait que le théâtre est un puissant moyen d’éducation. Je crois que la question de la formation des enseignants est au cœur de la problématique de l’école d’aujourd’hui. Autour d’une cocréation réalisée en une trentaine de jours, nous les mettons en contact avec des praticiens « amateurs » de théâtre, des professionnels du spectacle et des techniciens de l’art qui vont les initier à leurs disciplines. C’est un partage qui invite les enseignants à faire un parcours personnel de mise en poésie d’eux-mêmes. Par le langage, leur façon d’appréhender les textes, de dire des textes, de jouer, ils seront ensuite capables de transmettre la puissance de notre langue, notre langue si précise qui traduit le propre monde, les frontières, de chacun.

    J’ai aussi amené cette dimension de formation lors de mon arrivée aux Tréteaux de France avec la constitution de mes « brigades », des acteurs des Tréteaux formés à la transmission et qui interviennent dans les établissements scolaires et dans les communes où nous jouons pour dépasser le simple rapport acteur/spectateur.

    Je suis un rémouleur : celui qui apporte la roue, mais pas l’outil. Le rémouleur aiguise les outils des autres.

    Vous êtes le père de 4 enfants. Quel est votre regard sur l’école ?

    Mes enfants s’en sont bien sortis, mais l’école fut un parcours du combattant terrible pour eux. J’ai détesté ce rapport de compétition permanent qui prévalait dans les lycées où ils sont passés.

    J’ai beaucoup de respect pour le corps enseignant, mais je constate qu’il fonctionne trop souvent sous l’égide de la course à la performance. Ce fonctionnement anxiogène est basé sur le paradigme, faux, qui considère l’autre comme est un ennemi, un concurrent. C’est le modèle de l’entreprise qui est appliqué à l’école. Nous sommes devenus des « segments », des « échantillons », et l’école prépare l’enfant à cela.

    Comme beaucoup, vous appelez donc à changer l’école ?

    Pour moi, c’est l’élève qui confère au maitre son autorité, par son désir – ou son absence de désir — d’être « augmenté » par ce maitre. Je dois tout à mes enseignants, ces hommes et femmes passionnés par une activité qui les faisait croître et qui leur donnait de l’autorité.

    Or trop souvent encore, l’autorité est confondue avec la discipline. Il faut passer au 21e siècle, reconstruire le désir, car il n’y a pas de transmission et d’éducation sans désir. J’aime cette phrase très juste qui dit que « nos enfants sont nos racines ». La mission de l’école devrait être d’élargir la parole, d’élargir le champ langagier, car avec les mots, les idées viennent, donc l’inconnu arrive. Ce n’est pas suffisamment le projet de l’école d’aujourd’hui.

    Après les révolutions de l’écriture puis de l’imprimerie, nous vivons une troisième révolution : celle du numérique. Pour la première fois, l’enfant en sait parfois plus que l’adulte. Un grand-père va apprendre de son gamin de cinq ans comment utiliser ces outils techniques. Je suis 100 % d’accord pour que l’on fasse entrer les tablettes numériques à l’école, à condition que cela s’accompagne d’une « pharmacologie », dans le sens où quelque chose peut être à la fois un soin et un poison. Le rapport de transmission est totalement basculé, les outils changent, et l’école est au cœur de ça, car l’élévation de l’enfant part de l’école… Alors, oui, il faut radicalement transformer l’école pour s’adapter à ces nouvelles réalités. Je reste optimiste, je trouve cette époque formidable et très intéressante. Mais comme le disait Tocqueville « quand le passé n’éclaire plus l’avenir, l’esprit marche dans les ténèbres ». Je tente — comme le colibri de la fable — d’y prendre ma part.
    Olivier Van Caemerbèke

    http://www.vousnousils.fr/2015/09/25/robin-renucci-ouvrir-lecole-aux-disciplines-artistiques-est-une-necessite-575914

      La date/heure actuelle est Sam 23 Sep - 14:03