LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

» Fichier des Français : les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas
par bye Mar 8 Nov - 11:54

» Burkina Fasso : Grève dans l’éducation les 3 et 4 novembre
par bye Mar 8 Nov - 11:49

» "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"
par bye Mar 1 Nov - 11:58

» Besoin de crédit personnel
par filhastreanne Lun 31 Oct - 2:32

» L’usage informationnel acritique d’Internet à l’école primaire
par gramophone Dim 30 Oct - 10:06

» Un maire serbe à Srebrenica, tout un symbole, 21 ans après le massacre
par bye Lun 24 Oct - 12:39

» L'Arctique : eldorado ou mirage?
par bye Lun 24 Oct - 12:36

» Après le viol et le meurtre barbare d'une adolescente, les Argentines ont arrêté de travailler
par bye Lun 24 Oct - 12:33

» Si la mise en scène des manifestations spontanées de policiers, organisées en pleine nuit dans les rues de Paris, ont pu surprendre les riverains, elles inquiètent également la majorité à l'approche de la présidentielle.
par bye Lun 24 Oct - 12:30

» Sommet de Bratislava : vers une convergence des approches "sécuritaires" sur les questions migratoires ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:28

» Démantèlement de Calais : quel plan de répartition pour les migrants ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:26

» Première défaite pour Viktor Orbán
par gramophone Jeu 20 Oct - 6:27

» Ça y est, les revoilà !
par bye Mar 18 Oct - 13:38

» Lettre ouverte de Kirk Douglas contre Donald Trump
par bye Mar 18 Oct - 13:32

» "Affligeant" ou "mérité", le Nobel de littérature attribué à Bob Dylan divise
par bye Mar 18 Oct - 13:26

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    Anarchisme, éducation et pédagogie

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8746
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Anarchisme, éducation et pédagogie

    Message par bye le Lun 29 Aoû - 16:19

    Anarchisme, éducation et pédagogie

    Le texte ci-dessous est l’introduction à une série de séminaires de l’Université de pédagogie militante du Centre de recherche-action libertaire (CIAL) de Bogota (Colombie) qui ont eu lieu en 2012. Il constitue un exemple de la réflexion sur la pédagogie critique dans les milieux anarchistes latino-américain. On y reconnaît les thématiques qui sont celles de la pédagogie critique à savoir l’école comme espace de reproduction des inégalités économiques, mais également comme lieu de construction d’une hégémonie culturelle. L’enseignant critique y est présenté comme mettant en œuvre un processus de subversion de cette logique pour constituer une tranchée de résistance au sein de la lutte des classes. (NB : les citations qui émaillent le textes sont celles d’universitaires qui s’inscrivent dans le courant de la pédagogie critique).

    La pédagogie critique est née comme une réponse à l’exploitation et à l’oppression dont souffrent les classes les moins favorisées du système capitaliste. Ce monstre appelé capitalisme se sert de son grand ami l’État pour faire croître la lutte des classes dans la salle de classe, en effet seul quelqu’uns ont le privilège d’avoir une éducation digne et scientifique tandis que la majorité doit supporter une éducation acritique, mercantile et autoritaire. Les intérêts particuliers d’une série d’individus friqués transforment ces grands centres de savoir, que devraient être les écoles, en des centres commerciaux où l’on fabrique et où l’on vend des marchandises pour les grandes multinationales qui emploient des milliers d’ouvriers qui seront dans la chaîne économique de soumission avec un salaire de misère qui ne suffira pas pour survivre dans ce monde d’inégalités et de tristesse.

    Tel est l’image de l’école moderne qui a été implantée dans les formations sociales dépendantes et dans les métropoles impérialistes. Dans ces dernières, le coût du néolibéralisme a du être supporté par les masses dépossédées qui n’ont pas l’argent pour se payer une école de riches car l’accumulation capitaliste de quelqu’uns leur a ôté le droit à une bonne éducation. Cette éducation qui devrait être réflexive s’est transformée en une éducation au service de l’oligarchie et du capital. Il n’y a qu’à réaliser une analyse profonde des théories de la reproduction pour prouver la subordination de l’école à l’argent et au pouvoir.

    « Ces théories, a dit Henry Giroux, centrent leurs analyses sur comment les écoles utilisent leurs ressources matérielles et idéologiques pour reproduire les rapports sociaux et les attitudes nécessaires pour soutenir les divisions sociales du travail qui sont nécessaire pour l’existence de rapports de production ». L’éducation imposée aux jeunes et aux enfants des classes populaires s’appuie sur un enseignement technique qui leur montre comment se comporter et agir devant le maître des moyens de production qui les exploitera quand l’école leur donnera leur accréditation comme membres de la société de consommation et de gaspillage. De la même manière, les écoles imposeront une série de discours aux étudiants sur les bénéfices du système actuel d’exploitation et sur le caractère non-viable d’une transformation radicale de ces structures socio-économiques, politiques et culturelles qui continuent à dominer la majorité misérable qui vit dans les grandes villes et les espaces ruraux. A ce sujet McLaren affirme que « les écoles reproduisent les structures de la vie sociale par la colonisation (socialisation) des subjectivités de l’étudiant et en établissant des pratiques sociales caractéristiques de la société ».

    Cependant, l’école traditionnelle ne reproduit pas seulement l’idéologie dominante de passivité devant le système, mais également la reproduction d’une idéologie culturelle despotique. A travers le racisme et le sexisme, transmis par l’impérialisme culturel, on génère chez l’apprenant une indifférence face à l’afro-américain, l’indigène, l’immigrant, le paysan et l’homosexuel en provoquant une marginalisation de ces thématiques sociales dans l’éducation. En dehors de l’école, il se produit quelque chose de similaire car « la culture dominante place les marginaux dans des relations de dépendance dans lesquels on les prive de droits civiques égalitaires » (McLaren). Ce qui montre cela, c’est la division ethnique et sexuelle du travail qui soumet la femme et la population non-blanche aux diktats des grands magnats de l’économie mondiale. Mais l’impérialisme culturel qui se présente dans et hors de l’école est une excuse pour maintenir des idioties dans les masses dépossédées à travers une domination indirecte ni économique, ni violente.

    « En effet, ce que l’école conserve et distribue, écrit Michael Apple, ce n’est pas seulement la propriété économique, mais il existe également une propriété symbolique – un capital culturel -. De cette manière, nous pouvons commencer à obtenir aujourd’hui une compréhension plus complète de la manière par laquelle les institutions de conservation et de distribution de la culture, comme les écoles, créent et re-créent des formes de conscience qui permettent le maintient du contrôle social sans que les groupes dominants n’aient besoin de recourir à des mécanismes explicites de domination ». Il ne faut pas occulter que les étudiants sont manipulés par les modes, les jeux vidéos, les réseaux sociaux et autres produits du marché au bénéfice du maintien du statu quo. Ce lavage de cerveau que reçoivent les élèves à l’intérieur et à l’extérieur des murs de l’école s’ajoute à la production de l’enseignant autoritaire qui tente d’introduire dans l’esprit des apprenants la peur, la religion, la consommation et la soumission. En outre, « les écoles opèrent principalement pour reproduire les valeurs et les privilèges des élites » (McLaren) comme le sont le respect de la propriété privée, la loyauté à l’exploiteur et la tolérance à l’inégalité sociale produite par la folie et l’ambition d’une minorité opulente.

    Le pouvoir des élites est tellement fort que « les étudiants provenant de milieux blancs et riches obtiennent des privilèges au-dessus de ceux qui viennent d’autres groupes, non pas par mérite, mais grâce aux avantages que leur apporte l’argent et l’importance du statut social » (Mc Laren). De cette manière, l’école se transforme en un champ de bataille entre des classes antagonistes qui cherchent à obtenir des choses distinctes : l’une désire dominer, l’autre doit être dominée.

    C’est ici qu’intervient la pédagogie critique qui, en défendant les exploités et les opprimés du système, tente de réaliser une transformation structurelle des niveaux d’action micro et macro « qui identifie comment (l’école) se trouve perméable au niveau macro à des facteurs politiques, économiques sociaux et culturels, et au niveau micro, par la propre expérience vécue par chaque sujets qui y participe » (Ortega Valencia, 2009). Ce changement des inégalités sociales et culturelles dans l’école est le premier pas dans la recherche d’une société différente qui aura comme caractéristique importante la suppression de la propriété privée, la lutte des classes et la discrimination raciale. A travers la conscientisation des apprenants et d’un processus d’éducation qui est une théorie et une praxis, l’enseignant fait trembler les ciments de l’école traditionnelle. L’école est transformée pour les étudiants en une tranchée d’insoumission anti-systémique qui provoque un acte de résistance qui « doit constituer une fonction révélatrice, qui contienne une critique de la domination et offre des opportunités théoriques pour l’auto-réflexion et la lutte dans l’intérêt de l’émancipation personnelle et de l’émancipation sociale ».

    La libération de ce jeu qui transforme l’apprenant en une vis de cette grande machine appelée capitalisme conduit la totalité de la société à un monde nouveau d’égalité, de justice et de fraternité.

    Présentation du CIAL : https://centrodeinvestigacionaccionlibertaria.wordpress.com/principios-politicos-y-organizativos/

    Traduit de l’espagnol par Irène Pereira, le 20/08/2016

    http://www.questionsdeclasses.org/?Anarchisme-education-et-pedagogieLe-texte

      La date/heure actuelle est Mar 27 Juin - 13:24