LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Nous accusons
par bye Mar 12 Nov - 17:54

» Sororité contre les violences masculines
par bye Sam 9 Nov - 10:24

» VICTOIRE : IL N'EST PLUS INTERDIT D'INTERDIRE LES PESTICIDES !!!
par bye Sam 9 Nov - 10:18

» La métamatière et l'Apocalypse
par Claude De Bortoli Jeu 31 Oct - 10:35

» VOTE DE LA PREMIÈRE PARTIE DU PLF : MALGRÉ CERTAINES AVANCÉES, LE CLIMAT RESTE SUR SA FAIMVOTE DE LA PREMIÈRE PARTIE DU PLF : MALGRÉ CERTAINES AVANCÉES, LE CLIMAT RESTE SUR SA FAIM
par bye Sam 26 Oct - 18:51

» L'aviation : trou d'air climatique
par bye Ven 18 Oct - 21:26

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 18 Oct - 5:22

» Lubrizol : la catastrophe
par bye Mar 15 Oct - 11:09

» COMMISSION EUROPÉENNE : LES QUESTIONS MIGRATOIRESS RÉPARTIES ENTRE DEUX NOUVEAUX PORTEFEUILLES
par bye Mar 8 Oct - 18:18

» Lubrizol : le préfet a donné son feu vert à des augmentations de capacités sans évaluation environnementale
par bye Mar 1 Oct - 12:18

» SOS Racisme lance une pétition contre l'arrivée d'Eric Zemmour sur C News
par bye Lun 30 Sep - 18:11

» Liberté immédiate pour Miguel Peralta !
par bye Lun 23 Sep - 17:04

» Journées du matrimoine 2019 : mettons fin à la clandestinité du matrimoine lesbien !
par bye Sam 21 Sep - 12:21

» Les élections israéliennes sont un référendum sur qui peut traiter le plus durement les Palestiniens
par bye Sam 21 Sep - 12:14

» Combattons l'extrême-droite, dans la rue et dans la tête
par gramophone Ven 20 Sep - 22:08

» LA FRANCE RESPECTE-T-ELLE SES OBJECTIFS SUR LE CLIMAT ET L’ÉNERGIE ?
par bye Ven 20 Sep - 6:51

» Six mois de prison ferme pour trois membres de Génération Identitaire
par gramophone Lun 2 Sep - 23:23

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Jeu 29 Aoû - 19:21

» Les destructions de villages Rohingya continuent : le rapport accablant de l'ASPI
par gramophone Ven 2 Aoû - 5:36

» Urgence humanitaire: il faut s'asseoir à la même table!
par bye Mer 24 Juil - 11:02

» Identité nationale
par gramophone Mar 23 Juil - 1:59

» « Un buzz malveillant à des fins politiques et commerciales. » À propos du livre Inch’ Allah. L’islamisation à visage découvert. Par Véronique Decker.
par gramophone Jeu 11 Juil - 13:40

» Dix-sept choses à savoir sur le plan économique de Trump et Kushner pour la Palestine
par bye Sam 6 Juil - 10:21

» Huile de palme : l’ouverture de la raffinerie de Total à La Mède se précise
par bye Sam 29 Juin - 12:00

» LA CANICULE POURRAIT DEVENIR LA NORME
par bye Jeu 27 Juin - 6:35

» NON À LA GUERRE AVEC L’IRAN
par bye Ven 21 Juin - 18:51

» Non à une résolution par l'assemblée nationale condamnant la critique de l'état d'Israël !
par bye Sam 15 Juin - 7:11

» Plus d’un million de Palestiniens de Gaza vont manquer de nourriture d’ici juin
par bye Mer 29 Mai - 18:52

» Rassemblement au port du Havre contre les ventes d'armes à l'Arabie saoudite
par bye Sam 18 Mai - 17:59

» Amnistie de Wa Lone et Kyaw Soe Oo : ce que dit la France
par bye Jeu 9 Mai - 17:16

» Le gouvernement acte la prolongation du risque nucléaire
par bye Mer 8 Mai - 17:57

» Brésil : 100e jour de deuil pour l’environnement
par bye Mar 30 Avr - 10:47

» La métamatière et la mère des idoles
par Claude De Bortoli Sam 27 Avr - 10:13

» L'exploitation des migrants birmans travaillant dans l’industrie de la pêche en Thaïlande
par bye Mer 24 Avr - 17:42

» Le procès dit Baupin : La honte change de camp ! A quand la fin de l’impunité ?
par bye Ven 19 Avr - 17:29

» un rapport sur la police et leurs armes/tactiques
par bye Jeu 18 Avr - 18:15

» Le réalisateur Min Htin Ko Ko Gyi en prison pour avoir critiqué le poids de l’armée
par bye Lun 15 Avr - 17:57

» DÉCLARATION : RWANDA, ALLER JUSQU’AU BOUT DANS LE DEVOIR DE VÉRITÉ
par bye Jeu 11 Avr - 10:11

» TROIS ANS APRÈS L’ACCORD UE-TURQUIE : LES MIGRANTS TOUJOURS BLOQUÉS DANS LES HOTSPOTS
par bye Mer 3 Avr - 17:20

» Avec les élections dans quelques semaines, Israël bombarde Gaza
par bye Mer 27 Mar - 10:17

» Un défenseur birman des droits des migrants en Thaïlande bientôt expulsé?
par bye Lun 18 Mar - 19:33

» Démissions des professeurs principaux contre la réforme du baccalauréat
par bye Ven 8 Mar - 7:55

» Antisémitisme : que faire ?
par bye Mar 26 Fév - 13:14

» migration internationale
par bye Ven 22 Fév - 18:26

» Appel des enseignant.e.s pour la planète
par bye Lun 18 Fév - 13:29

» Mariage : pour ou contre ?
par gramophone Sam 16 Fév - 0:40

» Philippines : Des syndicalistes fichés, leurs dirigeants menacés de mort
par bye Lun 4 Fév - 12:39

» Le conseil constitutionnel valide la loi abolitionniste, victoire des féministes !
par bye Ven 1 Fév - 18:32

» Alain Soral condamné à un an de prison ferme
par bye Jeu 31 Jan - 16:13

» GILETS JAUNES : APPEL DE LA PRGILETS JAUNES : APPEL DE LA PREMIÈRE ASSEMBLÉE DES ASSEMBLÉES Commercy - 27 janvier 2019
par bye Mer 30 Jan - 8:55

» 5 février 2019 : GrèveGénérale Un seul mot d’ordre : répartition égalitaire des richesses !
par bye Lun 28 Jan - 22:09

» Jaune, le journal pour gagner !
par bye Mer 23 Jan - 15:43

» Avec les stylos rouges, nos revendications doivent aboutir
par bye Jeu 17 Jan - 18:43

» combats entre la Tatmadaw et l'Armée d'Arakan : des revendications d'autonomie en arrière plan
par bye Mer 16 Jan - 19:05

» Zéro SDF, retraites, salaire maximum... Découvrez la liste des revendications des "gilets jaunes"
par bye Dim 13 Jan - 11:11

» La métamatière et la prière
par Claude De Bortoli Ven 28 Déc - 10:56

» Les droits de l’homme pour tous !
par bye Mar 18 Déc - 13:05

» L’université ne peut être réservée aux riches
par bye Mer 12 Déc - 15:31

» À propos de la vidéo de Mantes-la-Jolie « Ne se mettre à genoux que pour cueillir une fleur » J. Prévert
par bye Lun 10 Déc - 12:07

» Les Gilets jaunes : sur le chemin de l’école ?
par bye Mar 4 Déc - 12:30

» DÉCISION D’AIRBNB DE QUITTER LES COLONIES ILLÉGALES D’ISRAËL : UNE VICTOIRE PARTIELLE POUR LES DROITS HUMAINS ET CONTRE L’IMPUNITÉ
par bye Mer 28 Nov - 20:18

» Le service national contre l’ennemi de l’intérieur
par bye Lun 26 Nov - 13:19

» SÉDENTARITÉ, POLLUTION, CLIMAT, SANTÉ… IL Y A URGENCE !
par bye Sam 24 Nov - 9:06

» c'est jaune c'est moche et ça peut vous pourrir la vie
par bye Sam 17 Nov - 10:17

» Maudite soit la guerre, le syndicalisme et la solidarité sont nos armes
par bye Mer 14 Nov - 15:29

» Rapatriement des Rohingya : vives inquiétudes et forte mobilisation des acteurs humanitaires
par bye Mar 13 Nov - 18:49

» Bien nommer les choses
par bye Lun 12 Nov - 12:22

» Situation migratoire en Méditerranée : quelles réponses européennes ?
par bye Mer 7 Nov - 19:41

» Les adultes oublient
par bye Lun 5 Nov - 9:30

» LE DROIT D’ASILE EN EUROPE VICTIME DE LA POLITIQUE MIGRATOIRE
par bye Mer 31 Oct - 19:08

» Stop Autisme Virtuel L’autisme provoqué par les écrans, ça n’existe pas ! Halte aux théories infondées !
par bye Mar 9 Oct - 12:24

» Rapport des enquêteurs de l’ONU sur la Birmanie : crimes de masse, impunité et transition démocratique à l’arrêt
par bye Mar 2 Oct - 14:36

» Service national universel : surveiller et soumettre
par bye Mar 25 Sep - 10:57

» Un peu moins pauvre ?
par bye Mar 18 Sep - 11:21

» Clément Méric, ni oubli ni pardon
par bye Lun 10 Sep - 12:52

» Liberté de la presse en Birmanie : deux pas en avant, trois en arrière
par bye Mer 5 Sep - 8:49

» Rohingya : un an après... si peu d'avancées 
par bye Ven 24 Aoû - 18:59

» Le Festival de Douarnenez consacre deux journées à la Fédération de la Syrie du nord
par bye Mar 3 Juil - 14:19

» Pour une autre formation professionnelle
par bye Mer 27 Juin - 14:07

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mer 27 Juin - 13:56

» Guyane : non à la Montagne d’or !
par bye Mar 12 Juin - 18:05

» Crime raciste en Calabre
par bye Ven 8 Juin - 12:17

» Les premiers chiffres de PARCOURSUP : une génération sacrifiée ?
par bye Lun 4 Juin - 17:42

» LES ONG DÉVOILENT LEUR PROJET DE LOI D’AVENIR POUR LES TRANSPORTS ET LA MOBILITÉ
par bye Mar 29 Mai - 18:01

» NE JAMAIS RECHERCHER D’ADHÉSION
par bye Mar 22 Mai - 14:38

» Kanaky, quand le peuple voulait s’éduquer lui-même...
par bye Lun 14 Mai - 10:04

» Anarchisme, éducation et pédagogie
par bye Lun 7 Mai - 13:15

» Cours libres - Debout ! Debout ! C’est maintenant que ça se passe...
par bye Dim 15 Avr - 9:08

» fascisme pas mort, hélas!
par bye Ven 6 Avr - 11:52

» Notre Dame des Landes ou l’art des grands projets inutiles
par bye Mar 3 Avr - 19:20

» MÉDECINS ET ASSOCIATIONS UNISSENT LEURS VOIX POUR RAPPELER L’URGENCE D’AGIR FACE À LA POLLUTION DE L’AIR
par bye Mer 28 Mar - 18:19

» BOMBARDEMENTS AU PROCHE ET MOYEN ORIENT : EXIGEONS LE RESPECT DU DROIT INTERNATIONAL PAR TOUS
par bye Jeu 22 Mar - 18:08

» Manifestation kurde anti-Erdogan à Bruxelles
par bye Mar 20 Mar - 7:23

» Les cigarettes électroniques, plus dangereuses que bénéfiques ?
par bye Mar 20 Mar - 7:13

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    Plus les agriculteurs polluent, plus ils touchent d'aide de l'Europe

    bye
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8872
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Plus les agriculteurs polluent, plus ils touchent d'aide de l'Europe Empty Plus les agriculteurs polluent, plus ils touchent d'aide de l'Europe

    Message par bye le Lun 5 Sep - 6:07

    Le 2 septembre 2016 par Jade Lindgaard pour https://www.mediapart.fr/journal/france/020916/plus-les-agriculteurs-polluent-plus-ils-touchent-d-aides-de-l-europe

    Alors que les pays européens tentent de trouver un accord sur la politique agricole commune en 2020, une étude démontre que les aides directes bénéficient le plus aux agriculteurs les plus pollueurs. Mais elle prouve aussi que dans le contexte actuel de déséquilibre entre l’offre et la demande, la stratégie de produire toujours plus n’est pas la bonne.
    C’est l’angle mort du récent conflit social dans le monde du lait et de la réunion des ministres de l’agriculture, le 2 septembre à Chambord : les effets de la production agricole et des aides européennes sur l’environnement. Pourtant, le choix par les producteurs laitiers de leur modèle économique ne peut plus ignorer le sujet : la politique agricole commune (PAC) consacre un budget spécifique aux aides agro-environnementales (appelé « second pilier »). Surtout, la protection de l’environnement est aujourd’hui l’un des principaux arguments mis en avant par les États membres pour justifier le versement de plus de 50 milliards d’euros d’aides annuelles directes au secteur agricole (soit plus de 40 % du budget communautaire).

    Autour des notions de « bien commun », de « multifonctionnalité », de « services écosystémiques » et de « services environnementaux », les décideurs politiques européens intègrent de plus en plus le problème de la pollution, des émissions de gaz à effet de serre et de la consommation d’eau dans leurs décisions touchant le domaine agricole – d’où les passes d’armes entre Bruxelles et la France sur Notre-Dame-des-Landes, le barrage de Sivens ou encore les nitrates. Cela dit, les aides directes européennes consacrées à la protection de l’environnement restent bien inférieures (20 %) aux aides à la compétitivité et aux revenus des agriculteurs (80 %).

    Observant cet usage de l’environnement comme justification des aides de la PAC, une chercheuse doctorante, Alessandra Kirsch, s’est demandée si les aides directes versées par l’Europe aux agriculteurs répondaient aux objectifs environnementaux qu’elle affiche. Les réponses qu’elle apporte sont doublement instructives, alors que les producteurs laitiers sont loin d’être les seuls agriculteurs européens touchés par une crise économique – les céréaliers sont confrontés eux aussi à une sévère baisse des cours.

    Sur l’ensemble des aides directes aux agriculteurs (à l’hectare, à la tête de bétail, ou par exploitant) et toutes productions confondues, les exploitants qui ont le moins bon impact sur l’environnement touchent le plus d’aides en moyenne. Selon les calculs d’Alessandra Kirsch, si l’on compare le niveau de subventions perçues par les exploitations, par hectare de surface agricole utile (SAU), en fonction du classement des exploitations selon leur degré de « durabilité environnementale », celles qui sont les moins respectueuses de l’environnement touchent les aides les plus élevées.





    Manifestation d'agriculteurs aux abords du siège de Lactalis, à Laval, le 23 août 2016 ©Reuters

    Autrement dit, les exploitations qui polluent le plus touchent le plus de subventions à l’hectare. C’est l’effet du mode de calcul des aides de la PAC, qui reflètent l’historique de l’exploitation. Le système des aides de la PAC d’avant 1992 reliait les aides aux rendements. Comme ils augmentaient avec l’usage des engrais et des pesticides, les exploitations les plus productives touchaient davantage de subventions. Les réformes suivantes ont attribué des montants d’aides fixes aux surfaces, en accordant des primes supérieures aux zones où les rendements étaient historiquement plus élevés.

    Cela ne veut pas dire pour autant que c’est parce qu’ils touchent plus d’aides qu’ils polluent davantage, insiste Alessandra Kirsch. Mais qu’historiquement, les exploitants les plus indifférents à l’impact de leur activité sur l’écosystème ont bénéficié de plus de soutien que les autres. En réalité, les aides européennes à l’agriculture agissent de manière contradictoire. Les aides de la PAC sont réparties en deux « piliers » : aides à la compétitivité et aides à la protection de l’environnement. Les premières représentent 80 % des sommes versées, contre 20 % pour celles gratifiant la réduction des impacts négatifs sur l’écosystème.

    Mais qu’est-ce qu’une exploitation qui traite bien son environnement ? Il n’est pas si facile de le définir, car il faut prendre en compte les impacts sur l’eau, les sols, l’air, la biodiversité. Or ils ne sont pas toujours corrélés. On peut avoir un bon taux de prairie, mais utiliser son tracteur plus que les autres et donc consommer beaucoup d’énergie. Par ailleurs, le monde agricole français est très divers. Les besoins et impacts de la culture des oléagineux et protéagineux (16 % des exploitations) sont très différents des élevages bovins. Chaque exploitation, à l’intérieur même d’un type de production donné, est caractérisée par des atouts et des faiblesses. La dernière réforme de la PAC, en 2013, veut harmoniser le paiement des aides quel que soit l’historique de l’exploitation, atténuant ainsi le déséquilibre en faveur des exploitations historiquement plus productives.

    France Nature Environnement (FNE) a dénoncé cette année dans un rapport le faux verdissement de la PAC à cause des exceptions qui accompagnent plusieurs mesures environnementales. Deux exemples phares illustrent parfaitement la réalité derrière le verdissement de la PAC, explique dans un communiqué Marie-Catherine Schulz-Vannaxay, coordinatrice du réseau agriculture de FNE : « L’autorisation d’épandre des pesticides sur les 5 % de surfaces dédiées à la biodiversité dans les fermes, tandis que l’obligation de diversifier ses cultures pour réduire les usages de pesticides ou de fertilisants a été supprimée pour la principale monoculture, celle du maïs. »

    Derrière ce triste diagnostic, se cache une bonne nouvelle : les performances économiques de ceux qui polluent le moins ne sont pas inférieures aux autres. C’est l’autre enseignement fort de l’étude d’Alessandra Kirsch : les exploitations impactant moins leur environnement produisent moins (de lait, de viande, de blé, de maïs…) que les autres, mais elles maîtrisent mieux leurs consommations intermédiaires. Si bien que les exploitants qui ont fourni le plus d’efforts pour réduire leur impact sur l’environnement ont un revenu au moins comparable aux autres. Ceux qui font le choix de modérer leurs objectifs de production consomment moins d’intrants (engrais, pesticides, herbicides…) et obtiennent ainsi des marges de rentabilité comparables, voire supérieures à ceux qui produisent plus mais dépensent plus pour maximiser leur production. C’est aussi vrai pour les grandes superficies : en grandes cultures, la dimension économique n’est pas un handicap au développement des pratiques plus favorables à l’environnement, constate la chercheuse. Dans le contexte actuel de déséquilibre entre l’offre et la demande de lait, la stratégie de produire toujours plus n’est pas la bonne.

    Ce travail tout récent d’analyse empirique sur la distribution des revenus de la PAC – la thèse n’a pas encore été publiée – indique à quel point les injonctions politiques de l’Union peuvent être contradictoires sur l’agriculture. Cela n’aide pas les paysans et les exploitants à s’adapter à la nouvelle réalité économique – les quotas laitiers ont été supprimés le 31 mars 2015. Vendredi 2 septembre, plusieurs syndicats agricoles ont manifesté aux abords du château de Chambord, où se réunissaient les ministres européens pour trouver un accord sur la PAC en 2020. « Notre agriculture est à genoux », a indiqué le président de la Coordination rurale, Bernard Lannes, qui organisait un « grand repas populaire » à l’entrée du domaine. Pendant ce temps, près de 120 militants de la Confédération paysanne manifestaient à Blois pour « une vraie régulation européenne pour les paysans en détresse », car « Pour nous, c’est pas la vie de château ».

    Alors que les aides directes sont indispensables au revenu des agriculteurs européens (surtout pour les céréaliers et les éleveurs bovins, qui connaîtraient sinon des pertes comptables sèches, selon le réseau d’information comptable agricole), le monde agricole se trouve dans une situation économique si difficile qu’il peine à imaginer pouvoir changer de modèle et se divise sur fond de drame social.

    http://www.leslilasecologie.fr/2016/09/plus-les-agriculteurs-polluent-plus-ils-touchent-d-aides-de-l-europe.html

      La date/heure actuelle est Mer 20 Nov - 13:33