LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» arge victoire des grévistes d’HEMERA - HOLIDAY INN
par bye Ven 16 Fév - 10:40

» eunes à la rue dans le grand froid : faire connaitre est déjà un combat
par bye Mer 14 Fév - 18:07

» National ou civique ou militaire : en arrière-plan du service obligatoire, la militarisation des élèves
par bye Lun 5 Fév - 13:03

» ARRIVÉES ET DEMANDES D'ASILE EN BAISSE EN 2017 EN EUROPE
par bye Mar 30 Jan - 18:29

» Les véritables enjeux des réformes éducatives de Jean-Michel Blanquer
par bye Mar 30 Jan - 15:00

» Contre la sélection à l’université : "On veut de l’inattendu !"
par bye Mar 23 Jan - 19:19

» Notre Dame des Landes ou l’art des grands projets inutiles
par bye Ven 19 Jan - 21:05

» Les policiers français ont abattu 18 personnes en 2017
par bye Ven 19 Jan - 7:43

» Acheter permis de conduire français
par Pipoinzaghi Mar 16 Jan - 16:02

» Journée internationale des droits de l’Homme : en Birmanie des espoirs déçus
par bye Sam 6 Jan - 7:52

» Tapis dans le bocage : la vérité sur les armes secrètes des "zadistes"
par bye Ven 29 Déc - 14:32

» Victoire du Secours populaire contre le maire F.N. d’Hayange
par bye Mer 20 Déc - 21:28

» Peut-on renvoyer les demandeurs d’asile vers des « pays tiers sûrs » ?
par bye Mar 19 Déc - 19:52

» Une montée des violences envers les migrants à travers l'Europe :
par bye Ven 15 Déc - 18:54

» Défendre et renforcer les CHSCT !
par bye Mar 5 Déc - 12:59

» Nuage de Ruthénium-106 sur l’Europe : que s’est-il réellement passé ?
par bye Mar 28 Nov - 12:35

» Dossier sur "l’affaire du stage de Sud éduc 93"
par bye Lun 27 Nov - 12:34

» Appel de Raymond Millot : Un projet émancipateur face aux dangers de l’anthropocène
par bye Mar 21 Nov - 12:54

» Les émissions de CO2 repartent à la hausse
par bye Ven 17 Nov - 17:05

» l’idéologie du consentement, outil d’émancipation ou d’isolement individuel ?
par bye Lun 13 Nov - 12:21

» Droit au logement opposable : le bilan chiffré 2008-2016
par bye Jeu 9 Nov - 20:02

» La rétention des « dublinés », dans l’attente d’un transfert, est contraire au règlement Dublin
par bye Lun 6 Nov - 18:33

» Face à la situation en Catalogne
par bye Mer 1 Nov - 11:33

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par bye Sam 21 Oct - 10:37

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Bus de la honte : ne laissons pas l’avenir aux réactionnaires
par bye Sam 14 Oct - 12:44

» La métamatière et le peuple
par Claude De Bortoli Ven 6 Oct - 9:27

» Vers un retour du délit de solidarité ?
par bye Sam 30 Sep - 6:45

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8779
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"

    Message par bye le Mar 1 Nov - 11:58

    La presse a abondamment relayé ces derniers temps une série de violences survenues aux abords ou à l’intérieur de plusieurs lycées. Disons clairement pour commencer que toutes ces violences ne doivent pas être tolérées.

    Mais si on veut que ces condamnations ne soient pas de simples déclarations politiciennes, et soient au final accompagnées de mesures efficaces, il vaut mieux savoir exactement de quoi on parle.

    En premier lieu, il faut distinguer les violences survenues aux abords des établissements du fait d’individus extérieurs à ceux-ci et celles qui se déroulent à l’intérieur et/ou mettent en cause des élèves. Les premières, comme à Tremblay-en-France ou à Saint-Denis, même dans les cas où elles peuvent être dirigées contre l’école, ce qui n’est pas toujours prouvé, mettent en question le fonctionnement de la société et la façon dont les institutions y sont considérées, mais ne sont pas des « violences scolaires », et doivent être traitées séparément.

    En second lieu, il faut mesurer les violences scolaires, et les mesurer en quantité et en qualité.

    Quantitativement, si quelques dizaines d’élèves, ou quelques centaines même, se sont livrés aux violences en question ces dernières semaines, cela signifie que plus de douze millions d’élèves n’y ont pas pris part, et que l’école n’est pas devenue une zone de guerre. En outre, dans les cinq dernières années, les violences physiques ont concerné moins de 1% des personnels et les études statistiques montrent qu’il n’y a pas eu, en moyenne, d’augmentation des actes violents.

    Dire cela, ce n’est pas minorer ces violences, encore moins les excuser, c’est chercher à mieux les connaître pour mieux les combattre. L’ours de La Fontaine qui écrase son ami l’amateur de jardins sous une énorme pierre en voulant le protéger d’une mouche n’est pas un exemple à suivre.

    D’autre part, il ne faut pas oublier, même si c’est moins vendeur, qu’à côté des violences exercées contre les personnels les violences les plus nombreuses sont celles dont sont victimes les élèves eux-mêmes : agressions physiques bien sûr, mais aussi moqueries, insultes, harcèlement (ce dernier atteignant 6 à 7 % des élèves), cyberharcèlement.

    Qualitativement, la difficulté, s’agissant d’enfants, de distinguer en droit ce qui relève de qualifications pénales et ce qui n’en relève pas, l’ignorance du public pour qui souvent le terme « violence » renvoie exclusivement aux violences physiques, prêtent le flanc à ce qu’on ne considère que le nombre global des actes répréhensibles, depuis le cas de l’enfant de douze ans qui a tracé des graffitis sur un mur jusqu’à l’adolescent qui en a attendu un autre à la sortie pour un tabassage en règle. Ce mélange des genres ne peut que donner une impression d’insécurité permanente sans rapport avec la diversité des faits.

    En troisième lieu, pour traiter efficacement les violences scolaires, il faut en analyser sérieusement les causes. Ceux qui propagent à l’aide de formules chocs des visions complotistes du monde ne font qu’entretenir une émotion pernicieuse. Que peuvent penser de l’école les parents qui ont lu dans tel hebdo que celle-ci est la proie d’« assassins » qui s’efforcent (avec préméditation donc, c’est la définition d’assassin) de la détruire ? Que peuvent-ils penser quand un blog d’un site connu leur annonce que « Face aux violences scolaires, l’Education Nationale fait le choix des bourreaux » ?

    Des études menées récemment mettent par exemple en évidence la corrélation forte entre violence scolaire, harcèlement et discrimination (1) : traiter les deux premiers sans traiter cette dernière, c’est s’enfermer dans une démarche sécuritaire qui ne peut que sanctionner les faits sans en traiter les causes. Ceci suffit à montrer l’inanité de l’idée qu’il suffirait, évacuant toute explication sociologique, de trouver quelques boucs émissaires (au choix « pédagogistes », ethnicité, extranéité,…) pour résoudre les problèmes…

    On assiste à une pénalisation des actes répréhensibles commis à l’école qui comporte deux travers. Ainsi, le memento en vigueur « Conduites à tenir en cas d’infractions en milieu scolaire » détaille les qualifications pénales de chaque infraction et les mesures à prendre. Mais cette réponse pénale ne s’applique, par définition, qu’aux infractions déjà commises. Elle n’a donc d’intérêt que si elle vient à la suite de mesures pédagogiques et structurelles visant à prévenir les actes répréhensibles et à permettre le déroulement de la scolarité dans une ambiance sereine. La fonction première de l’école est d’éduquer à la sociabilité, non de réprimer.

    La prévention des violences, dans ce cadre, suppose une formation adaptée des personnels, enseignants en particulier, à l’opposé de la déstructuration qui a affecté celle-ci depuis 2008. Elle suppose également des conditions de travail et d’étude qui ne confrontent pas élèves et personnels à des classes surchargées, à des locaux inadaptés ou exigus. Elle suppose une présence suffisante d’adultes formés dans les locaux scolaires, et la possibilité de constituer des équipes éducatives pérennes. Elle suppose le développement de pratiques pédagogiques favorisant la coopération et non la rivalité, la concurrence et la sélection. Elle suppose des mesures efficaces contre les inégalités scolaires, en particulier contre une carte scolaire qui permet la constitution d’établissements « d’élite » à côté d’établissements ghettoïsés, la violence étant dans ces derniers quatre à cinq fois supérieure.

    On en est encore très loin.

    Alain Chevarin, Collectif Q2C

    1) Voir par exemple l’article de Johanna Dagorn et S. Ruby et dans l’ouvrage L’école face à la violence : décrire, expliquer, agir que vient de publier Eric Debarbieux (A. Colin, octobre 2016).

    http://www.questionsdeclasses.org/?Ni-rire-ni-pleurer-ni-hair-Comprendre

      La date/heure actuelle est Jeu 22 Fév - 1:57