LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Stop Autisme Virtuel L’autisme provoqué par les écrans, ça n’existe pas ! Halte aux théories infondées !
par bye Mar 9 Oct - 12:24

» Rapport des enquêteurs de l’ONU sur la Birmanie : crimes de masse, impunité et transition démocratique à l’arrêt
par bye Mar 2 Oct - 14:36

» Service national universel : surveiller et soumettre
par bye Mar 25 Sep - 10:57

» Un peu moins pauvre ?
par bye Mar 18 Sep - 11:21

» Clément Méric, ni oubli ni pardon
par bye Lun 10 Sep - 12:52

» Liberté de la presse en Birmanie : deux pas en avant, trois en arrière
par bye Mer 5 Sep - 8:49

» Rohingya : un an après... si peu d'avancées 
par bye Ven 24 Aoû - 18:59

» Le Festival de Douarnenez consacre deux journées à la Fédération de la Syrie du nord
par bye Mar 3 Juil - 14:19

» Pour une autre formation professionnelle
par bye Mer 27 Juin - 14:07

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mer 27 Juin - 13:56

» migration internationale
par bye Mar 26 Juin - 19:25

» Guyane : non à la Montagne d’or !
par bye Mar 12 Juin - 18:05

» Crime raciste en Calabre
par bye Ven 8 Juin - 12:17

» Les premiers chiffres de PARCOURSUP : une génération sacrifiée ?
par bye Lun 4 Juin - 17:42

» LES ONG DÉVOILENT LEUR PROJET DE LOI D’AVENIR POUR LES TRANSPORTS ET LA MOBILITÉ
par bye Mar 29 Mai - 18:01

» NE JAMAIS RECHERCHER D’ADHÉSION
par bye Mar 22 Mai - 14:38

» Kanaky, quand le peuple voulait s’éduquer lui-même...
par bye Lun 14 Mai - 10:04

» Anarchisme, éducation et pédagogie
par bye Lun 7 Mai - 13:15

» Cours libres - Debout ! Debout ! C’est maintenant que ça se passe...
par bye Dim 15 Avr - 9:08

» fascisme pas mort, hélas!
par bye Ven 6 Avr - 11:52

» Notre Dame des Landes ou l’art des grands projets inutiles
par bye Mar 3 Avr - 19:20

» MÉDECINS ET ASSOCIATIONS UNISSENT LEURS VOIX POUR RAPPELER L’URGENCE D’AGIR FACE À LA POLLUTION DE L’AIR
par bye Mer 28 Mar - 18:19

» BOMBARDEMENTS AU PROCHE ET MOYEN ORIENT : EXIGEONS LE RESPECT DU DROIT INTERNATIONAL PAR TOUS
par bye Jeu 22 Mar - 18:08

» Manifestation kurde anti-Erdogan à Bruxelles
par bye Mar 20 Mar - 7:23

» Les cigarettes électroniques, plus dangereuses que bénéfiques ?
par bye Mar 20 Mar - 7:13

» La métamatière et les créations
par Claude De Bortoli Jeu 15 Mar - 11:43

» Scandale sexuel : Oxfam présente ses excuses aux autorités haïtiennes
par bye Ven 9 Mar - 18:50

» SDF, il avait volé des sandwiches dans la poubelle d’Atac
par bye Ven 9 Mar - 18:40

» Malgré l’austérité, la France va dépenser 37 milliards pour son réarmement nucléaire
par bye Ven 9 Mar - 18:31

» La pauvreté s’installe...
par bye Mar 6 Mar - 10:58

» large victoire des grévistes d’HEMERA - HOLIDAY INN
par bye Ven 16 Fév - 10:40

» jeunes à la rue dans le grand froid : faire connaitre est déjà un combat
par bye Mer 14 Fév - 18:07

» National ou civique ou militaire : en arrière-plan du service obligatoire, la militarisation des élèves
par bye Lun 5 Fév - 13:03

» ARRIVÉES ET DEMANDES D'ASILE EN BAISSE EN 2017 EN EUROPE
par bye Mar 30 Jan - 18:29

» Les véritables enjeux des réformes éducatives de Jean-Michel Blanquer
par bye Mar 30 Jan - 15:00

» Contre la sélection à l’université : "On veut de l’inattendu !"
par bye Mar 23 Jan - 19:19

» Les policiers français ont abattu 18 personnes en 2017
par bye Ven 19 Jan - 7:43

» Acheter permis de conduire français
par Pipoinzaghi Mar 16 Jan - 16:02

» Journée internationale des droits de l’Homme : en Birmanie des espoirs déçus
par bye Sam 6 Jan - 7:52

» Tapis dans le bocage : la vérité sur les armes secrètes des "zadistes"
par bye Ven 29 Déc - 14:32

» Victoire du Secours populaire contre le maire F.N. d’Hayange
par bye Mer 20 Déc - 21:28

» Peut-on renvoyer les demandeurs d’asile vers des « pays tiers sûrs » ?
par bye Mar 19 Déc - 19:52

» Une montée des violences envers les migrants à travers l'Europe :
par bye Ven 15 Déc - 18:54

» Défendre et renforcer les CHSCT !
par bye Mar 5 Déc - 12:59

» Nuage de Ruthénium-106 sur l’Europe : que s’est-il réellement passé ?
par bye Mar 28 Nov - 12:35

» Dossier sur "l’affaire du stage de Sud éduc 93"
par bye Lun 27 Nov - 12:34

» Appel de Raymond Millot : Un projet émancipateur face aux dangers de l’anthropocène
par bye Mar 21 Nov - 12:54

» Les émissions de CO2 repartent à la hausse
par bye Ven 17 Nov - 17:05

» l’idéologie du consentement, outil d’émancipation ou d’isolement individuel ?
par bye Lun 13 Nov - 12:21

» Droit au logement opposable : le bilan chiffré 2008-2016
par bye Jeu 9 Nov - 20:02

» La rétention des « dublinés », dans l’attente d’un transfert, est contraire au règlement Dublin
par bye Lun 6 Nov - 18:33

» Face à la situation en Catalogne
par bye Mer 1 Nov - 11:33

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par bye Sam 21 Oct - 10:37

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Bus de la honte : ne laissons pas l’avenir aux réactionnaires
par bye Sam 14 Oct - 12:44

» La métamatière et le peuple
par Claude De Bortoli Ven 6 Oct - 9:27

» Vers un retour du délit de solidarité ?
par bye Sam 30 Sep - 6:45

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8809
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs

    Message par bye le Sam 4 Mar - 6:22

    L’humour de répétition à propos du programme inconnu d’Emmanuel Macron se tarit peu à peu : après avoir exposé ses propositions pour la sécurité, qui comprennent 10 000 flics en plus et 15 000 nouvelles places de prisons, il a annoncé vouloir supprimer 120 000 fonctionnaires ! En bon progressiste, Emmanuel Macron a décidé de supprimer moins de fonctionnaire que François Fillon. Et son programme social ne s’arrête pas là ! Face au chômage, l’ex-banquier souhaite non seulement en finir avec l’assurance-chômage assurantielle, mais souhaite aussi mettre au pas les chômeurs. Retour sur les propositions que le champion de la bourgeoisie a exposé aux Echos vendredi dernier.

    George Waters

    Emmanuel Macron peut-il toujours se donner l’étiquette de « candidat progressiste » ? Ses dernières propositions pour l’économie et l’emploi questionneront sûrement son électorat tant celui-ci est loin de satisfaire les besoins d’une population dont 10% des travailleurs est au chômage, qui subit la précarité au quotidien et qui voit sa retraite s’éloigner petit à petit. Parmi ses propositions, de nombreuses concernent la question du chômage. L’idée est simple : Emmanuel Macron souhaite séduire tous les « entrepreneurs », petits patrons et artisans à qui il promet une assurance chômage pour les indépendants. En échange, il promet de contrôler encore plus les chômeurs, non seulement en détruisant ce régime assuranciel par la nationalisation de l’UNEDIC, mais aussi et contrôlant les contrôleurs d’emploi de façon plus drastique voir en obligeant ceux-ci à accepter un emploi, quand bien même celui-ci serait à mille lieues des compétences et des envies du dit chômeur.

    Nationaliser l’UNEDIC pour détruire l’assurance-chômage : Macron veut une France comme dans Moi, Daniel Blake
    Le candidat avait déjà annoncé quelque chose qui s’annonce être un tremblement de terre pour tous les chômeurs : en annonçant en décembre qu’il voulait supprimer les cotisations chômages et le remplacer par une hausse de la CSG, le candidat annonçait vouloir nationaliser l’UNEDIC. Cette nationalisation, et le passage d’une logique assurantielle (où chacun cotise et reçoit des droits correspondants) à une logique de principe de solidarité : beaucoup plus de monde est couvert, mais l’est beaucoup moins. Globalement, cela permet surtout pour l’Etat et le patronat de moins payer à la fin. De surcroit, la nationalisation de l’UNEDIC permet à un Etat au service du Medef de faire ce qu’il veut du chômage, et ce, sans que les partenaires sociaux (les syndicats) s’en mêlent. In fine, les travailleurs sont moins représentés dans le processus de décision, et moins bien assurés à la fin.

    Et cela se voit dans le calcul du candidat : aujourd’hui, l’assurance-chômage, qui représente 2,4% du salaire brut, donne 30 milliards d’euros pour les chômeurs. En supprimant cette assurance et en le remplaçant par un impôt, la CSG, par une hausse de 1,7 points. Or, cette hausse de 1,7% rapporterait environ 18,7 milliards d’euros, soit plus de 11 milliards d’euros de moins pour rembourser les chômeurs. Dans la pratique, les indemnités chômages seront bien moindre, comme en Angleterre où le chômage représente un peu moins de 300£ par mois et ce, quel que soit son revenu.

    Contrôles drastiques sur la recherche de l’emploi et chantage aux versements : Macron se la joue Tony Blair
    Moins payer les chômeurs ne suffit pas pour Emmanuel Macron : il faut aussi pouvoir mieux les contrôler ! Et ce contrôle se fera par plus de contrôle par le Pôle Emploi de ce que fait le demandeur d’emploi. Dans les faits, il propose qu’à l’arrivée à Pôle Emploi, un bilan de compétence soit fait, avant d’être dirigé vers une formation « vraiment qualifiante ». Jusque là, on pourrait se dire que les salariés auront plus de chance de retrouver un travail. Sauf que Macron explicite ensuite le fond de sa pensée : une fois formé, le salarié « devra accepter les offres qui lui sont proposés ». En fait, tous les chômeurs seront orientés vers des formations dont les grandes entreprises ont besoin, même si celles ci ne correspondent pas du tout aux envies du salarié, et il pourra ensuite être obligé d’accepter un emploi loin de ses compétences, grâce à un chantage aux droits par l’administration. Cette politique rappelle celle que Sarkozy avait mise en place en 2008 avec sa loi sur les « devoirs des chômeurs ». Déjà, l’idée d’obliger quelqu’un à prendre un emploi avait émergé, avec évidemment beaucoup de méfiance. Finalement, le candidat précise que « toute prestation sera conditionnée aux efforts de recherche, avec un contrôle drastique » : cela rappelle Daniel Blake, dans le récent film de Ken Loach, errer toute la journée à distribuer au hasard des CV même s’il ne peut pas travailler pour des raisons de santé.

    Assurer les indépendants au détriment des ouvriers : le banquier de Rothschild drague son électorat
    Car si tout ce programme ne plaira évidemment pas à toutes celles et ceux qui travaillent au quotidien pour guère plus qu’un SMIC, celui-ci a évidemment une « cible électorale ». Celle-ci, ce sont les petits entrepreneurs, les artisans, les patrons des PME, lesquels seront maintenant aussi protégés du chômage. Ces « indépendants », en libéral, pourront en effet accéder à ces droits, et c’est cet électorat, bien loin des salariés des grandes multinationales, exploités à longueur de journée, que le candidat cherche à séduire. Une population, qui, si elle subit au quotidien la pression des grandes entreprises qui cherchent aussi à faire leurs marges sur ces travailleurs en libéral, n’a en fait aucun intérêt à niveler par le bas des droits qui de toute façon ne les protègeront pas.

    http://www.revolutionpermanente.fr/Reduction-des-indemnites-et-controles-drastiques-Macron-s-attaque-aux-chomeurs?utm_content=buffer62ff3&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer

      La date/heure actuelle est Mer 24 Oct - 5:34