LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» L’université ne peut être réservée aux riches
par bye Mer 12 Déc - 15:31

» À propos de la vidéo de Mantes-la-Jolie « Ne se mettre à genoux que pour cueillir une fleur » J. Prévert
par bye Lun 10 Déc - 12:07

» Les Gilets jaunes : sur le chemin de l’école ?
par bye Mar 4 Déc - 12:30

» DÉCISION D’AIRBNB DE QUITTER LES COLONIES ILLÉGALES D’ISRAËL : UNE VICTOIRE PARTIELLE POUR LES DROITS HUMAINS ET CONTRE L’IMPUNITÉ
par bye Mer 28 Nov - 20:18

» Le service national contre l’ennemi de l’intérieur
par bye Lun 26 Nov - 13:19

» SÉDENTARITÉ, POLLUTION, CLIMAT, SANTÉ… IL Y A URGENCE !
par bye Sam 24 Nov - 9:06

» c'est jaune c'est moche et ça peut vous pourrir la vie
par bye Sam 17 Nov - 10:17

» Maudite soit la guerre, le syndicalisme et la solidarité sont nos armes
par bye Mer 14 Nov - 15:29

» Rapatriement des Rohingya : vives inquiétudes et forte mobilisation des acteurs humanitaires
par bye Mar 13 Nov - 18:49

» Bien nommer les choses
par bye Lun 12 Nov - 12:22

» Situation migratoire en Méditerranée : quelles réponses européennes ?
par bye Mer 7 Nov - 19:41

» Les adultes oublient
par bye Lun 5 Nov - 9:30

» « Un buzz malveillant à des fins politiques et commerciales. » À propos du livre Inch’ Allah. L’islamisation à visage découvert. Par Véronique Decker.
par bye Jeu 1 Nov - 13:12

» LE DROIT D’ASILE EN EUROPE VICTIME DE LA POLITIQUE MIGRATOIRE
par bye Mer 31 Oct - 19:08

» Stop Autisme Virtuel L’autisme provoqué par les écrans, ça n’existe pas ! Halte aux théories infondées !
par bye Mar 9 Oct - 12:24

» Rapport des enquêteurs de l’ONU sur la Birmanie : crimes de masse, impunité et transition démocratique à l’arrêt
par bye Mar 2 Oct - 14:36

» Service national universel : surveiller et soumettre
par bye Mar 25 Sep - 10:57

» Un peu moins pauvre ?
par bye Mar 18 Sep - 11:21

» Clément Méric, ni oubli ni pardon
par bye Lun 10 Sep - 12:52

» Liberté de la presse en Birmanie : deux pas en avant, trois en arrière
par bye Mer 5 Sep - 8:49

» Rohingya : un an après... si peu d'avancées 
par bye Ven 24 Aoû - 18:59

» Le Festival de Douarnenez consacre deux journées à la Fédération de la Syrie du nord
par bye Mar 3 Juil - 14:19

» Pour une autre formation professionnelle
par bye Mer 27 Juin - 14:07

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mer 27 Juin - 13:56

» migration internationale
par bye Mar 26 Juin - 19:25

» Guyane : non à la Montagne d’or !
par bye Mar 12 Juin - 18:05

» Crime raciste en Calabre
par bye Ven 8 Juin - 12:17

» Les premiers chiffres de PARCOURSUP : une génération sacrifiée ?
par bye Lun 4 Juin - 17:42

» LES ONG DÉVOILENT LEUR PROJET DE LOI D’AVENIR POUR LES TRANSPORTS ET LA MOBILITÉ
par bye Mar 29 Mai - 18:01

» NE JAMAIS RECHERCHER D’ADHÉSION
par bye Mar 22 Mai - 14:38

» Kanaky, quand le peuple voulait s’éduquer lui-même...
par bye Lun 14 Mai - 10:04

» Anarchisme, éducation et pédagogie
par bye Lun 7 Mai - 13:15

» Cours libres - Debout ! Debout ! C’est maintenant que ça se passe...
par bye Dim 15 Avr - 9:08

» fascisme pas mort, hélas!
par bye Ven 6 Avr - 11:52

» Notre Dame des Landes ou l’art des grands projets inutiles
par bye Mar 3 Avr - 19:20

» MÉDECINS ET ASSOCIATIONS UNISSENT LEURS VOIX POUR RAPPELER L’URGENCE D’AGIR FACE À LA POLLUTION DE L’AIR
par bye Mer 28 Mar - 18:19

» BOMBARDEMENTS AU PROCHE ET MOYEN ORIENT : EXIGEONS LE RESPECT DU DROIT INTERNATIONAL PAR TOUS
par bye Jeu 22 Mar - 18:08

» Manifestation kurde anti-Erdogan à Bruxelles
par bye Mar 20 Mar - 7:23

» Les cigarettes électroniques, plus dangereuses que bénéfiques ?
par bye Mar 20 Mar - 7:13

» La métamatière et les créations
par Claude De Bortoli Jeu 15 Mar - 11:43

» Scandale sexuel : Oxfam présente ses excuses aux autorités haïtiennes
par bye Ven 9 Mar - 18:50

» SDF, il avait volé des sandwiches dans la poubelle d’Atac
par bye Ven 9 Mar - 18:40

» Malgré l’austérité, la France va dépenser 37 milliards pour son réarmement nucléaire
par bye Ven 9 Mar - 18:31

» La pauvreté s’installe...
par bye Mar 6 Mar - 10:58

» large victoire des grévistes d’HEMERA - HOLIDAY INN
par bye Ven 16 Fév - 10:40

» jeunes à la rue dans le grand froid : faire connaitre est déjà un combat
par bye Mer 14 Fév - 18:07

» National ou civique ou militaire : en arrière-plan du service obligatoire, la militarisation des élèves
par bye Lun 5 Fév - 13:03

» ARRIVÉES ET DEMANDES D'ASILE EN BAISSE EN 2017 EN EUROPE
par bye Mar 30 Jan - 18:29

» Les véritables enjeux des réformes éducatives de Jean-Michel Blanquer
par bye Mar 30 Jan - 15:00

» Contre la sélection à l’université : "On veut de l’inattendu !"
par bye Mar 23 Jan - 19:19

» Les policiers français ont abattu 18 personnes en 2017
par bye Ven 19 Jan - 7:43

» Acheter permis de conduire français
par Pipoinzaghi Mar 16 Jan - 16:02

» Journée internationale des droits de l’Homme : en Birmanie des espoirs déçus
par bye Sam 6 Jan - 7:52

» Tapis dans le bocage : la vérité sur les armes secrètes des "zadistes"
par bye Ven 29 Déc - 14:32

» Victoire du Secours populaire contre le maire F.N. d’Hayange
par bye Mer 20 Déc - 21:28

» Peut-on renvoyer les demandeurs d’asile vers des « pays tiers sûrs » ?
par bye Mar 19 Déc - 19:52

» Une montée des violences envers les migrants à travers l'Europe :
par bye Ven 15 Déc - 18:54

» Défendre et renforcer les CHSCT !
par bye Mar 5 Déc - 12:59

» Nuage de Ruthénium-106 sur l’Europe : que s’est-il réellement passé ?
par bye Mar 28 Nov - 12:35

» Dossier sur "l’affaire du stage de Sud éduc 93"
par bye Lun 27 Nov - 12:34

» Appel de Raymond Millot : Un projet émancipateur face aux dangers de l’anthropocène
par bye Mar 21 Nov - 12:54

» Les émissions de CO2 repartent à la hausse
par bye Ven 17 Nov - 17:05

» l’idéologie du consentement, outil d’émancipation ou d’isolement individuel ?
par bye Lun 13 Nov - 12:21

» Droit au logement opposable : le bilan chiffré 2008-2016
par bye Jeu 9 Nov - 20:02

» La rétention des « dublinés », dans l’attente d’un transfert, est contraire au règlement Dublin
par bye Lun 6 Nov - 18:33

» Face à la situation en Catalogne
par bye Mer 1 Nov - 11:33

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par bye Sam 21 Oct - 10:37

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Bus de la honte : ne laissons pas l’avenir aux réactionnaires
par bye Sam 14 Oct - 12:44

» La métamatière et le peuple
par Claude De Bortoli Ven 6 Oct - 9:27

» Vers un retour du délit de solidarité ?
par bye Sam 30 Sep - 6:45

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    La métamatière et le peuple

    Partagez

    Claude De Bortoli

    Nombre de messages : 19
    Date d'inscription : 26/04/2009

    La métamatière et le peuple

    Message par Claude De Bortoli le Ven 6 Oct - 9:27

    Le peuple est intrinsèquement manipulable. Les élites sont par définition influentes.

    Lorsque les élites étaient sous influence de l'Eglise le peuple se régalait. Maintenant qu'elles sont sous emprise matérialiste le peuple souffre. 

    Le peuple n'est pas à blâmer. Il forme la structure malléable de la société humaine. Il est manipulable à merci. Inutile de s'arc-bouter sur lui pour le faire réagir. Il est muré dans le silence. Nombreux mais lourd et muet : c'est son lot quotidien. N'accusons pas non plus les élites. Elles n'ont plus de spirituel crédible à se mettre sous la dent. La croyance en Dieu qui jusqu'alors les nourrissait est devenue obsolète au fil du temps, dépassée par l'évolution humaine et l'évolution de la Science. Elle n'est plus crédible aux yeux d'élites mobiles et prolixes. Les élites ne peuvent plus guider le peuple dans un chemin durable et serein. 

    La croyance en Dieu a tenu son rôle de pilote à merveille. Le Terrien est arrivé à nos jours vigoureux. Honneur à elle pour nous avoir convenablement guidé et accompagné un bout de chemin. Elle va mourir. Il est vain d'essayer de la ranimer. C'est sa fin. La Croyance est évolutive. Nous entrons dans une phase de transition spirituelle. Une croyance s'éteint, une nouvelle est en train de naître et va s'imposer. 



    La NASA
    Vous comprenez bien le fonctionnement de la biodiversité terrestre et du Terrien (fratrie humaine habitant la planète Terre) grâce à vos sens matériels (l'observation de la vie sur Terre) et votre intelligence (le raisonnement).
    Vous êtes bloqués pour voir au-delà la Terre et comprendre le fonctionnement de la biodiversité sur les autres planètes habitables. Vous n'avez plus l'observation. Vous ne pouvez pas voir, entendre, sentir, écouter ce qui ce passe ailleurs que sur Terre. Moi non plus d'ailleurs ! Il vous reste l'intelligence. Certes elle est bien adaptée au raisonnement de la Terre mais elle n'est pas assez performante pour raisonner à l'échelle de l'univers. Il faudrait quelle évolue. Impossible. Un humain ne peut pas faire évoluer seul son intelligence. Il lui faut un coup de pouce de la nature de métamatière détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Un miracle.
    Vous ne pouvez donc pas comprendre le fonctionnement de la biodiversité à l'échelle de l'univers de matière.
    J'ai cette intelligence performante. La nature de métamatière détentrice et émettrice de l'énergie intelligence m'a doté d'un surplus d'intelligence pour que je découvre un pan supplémentaire de son environnement. A ma charge de l'expliquer à mes contemporains.
    Attention, je ne dis pas que vous êtes idiot. Votre raisonnement est performant au niveau terrestre. Il n'est pas performant au niveau de l'univers de matière pour les raisons indiqués ci-dessus à savoir : impossibilité d'observation et intelligence terrestre. Vous ne devez pas vous sentir frustré. Mon dentiste est plus performant que moi en chirurgie dentaire c'est pas pour cela que je me sens inférieur à lui.
    Si vous voulez savoir ce qui se passe sur d'autres planètes habitables vous n'avez pas d'autres choix que de me faire confiance. J'ai découvert la métamatière. Je sais. Ne comptez pas sur la NASA. Elle est comme tous les terriens. Elle n'a ni l'observation ni l'intelligence performante pour comprendre le fonctionnement de la biodiversité sur les autres planètes habitables de l'univers de matière.
    L'ossature de l'univers de matière (planètes, étoiles, galaxies, etc) est du ressort de la Science.
    La biodiversité des planètes habitables (la personnalité de l'univers de matière) est du ressort de la Croyance.



    Différence entre Nature et Biodiversité
    Ne pas confondre la Nature et la Biodiversité.
    Une nature sur une planète habitable est l'atmosphère, l'eau sous toutes ses formes, les montagnes, les océans, les volcans, la terre, les nuages, les vents, le feu, tout ce qui est immuable à la planète. La nature appartient à l'univers de matière qui en revendique sa possession par des expressions éclatantes ; éruptions volcaniques, raz-de-marée, cyclone, avalanches, glissements de terrain, etc.. Les humains, les animaux et les végétaux n'impactent pas ou très peu la nature. Ils n'ont aucune incidence sur les volcans, les nuages, les vents, les montagnes. Très peu localement sur l'eau, les océans et l'atmosphère. Les natures ne sont pas endémiques aux planètes. Les planètes habitables ont toutes les mêmes natures. Elles font partie de la structure, de l'ossature de l'univers de matière, comme les planètes, les étoiles, les galaxies. 
    L'univers de matière est le maître absolu des natures qu'il installe sur les planètes habitables. La puissance des natures installées est à l'image de la puissance de son créateur.

    Une biodiversité est l'ensemble des espèces animales et végétales qui vivent, à un moment donné, dans une nature installée sur une planète habitable. La biodiversité n'est pas immuable. Elle varie. Elle change en fonction de l'espèce qui domine la planète. Elle est endémique à la planète qui l'abrite. Les planètes habitables n'ont pas les mêmes biodiversités animales et végétales.
    Les biodiversités sont la personnalité de l'univers de matière. Elles sont changeantes, évolutives et échappent totalement au contrôle de l'univers de matière. Ce n'est pas lui qui les crée. Elles varient au gré de l'évolution. Elles constituent donc un risque pour lui et c'est pour cette raison qu'existe la symbiose de l'univers de matière et de l'univers de métamatière. Au travers de cette symbiose l'univers de métamatière va lui garantir les biodiversités saines dont il a tant besoin... et réciproquement.
    Comment va-t-il procéder ?
    L'univers de métamatière va doter une espèce matérielle : l'espèce humaine, de son intelligence. La puissance de l'intelligence humaine sera capable d'installer et de maintenir une biodiversité saine, idéale pour l'univers de matière. Les biodiversité issues d'une domination animale ou végétale sont des cancers pour l'univers de matière. Elles engorgent les planètes habitables par le gigantisme et la férocité de leurs éléments. 
    La domination des humains est efficace que s'ils restent en communication permanente avec l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. S'ils coupent unilatéralement la communication avec la nature de métamatière laquelle contrôle et guide leur intelligence, celle-ci se met au service de leurs instincts. Il s'ensuit des comportements humains anarchiques qui nuisent et détruisent la biodiversité au lieu de l'harmoniser. Le contraire demandé par la super symbiose des univers matériel et métamatériel. Dans pareils cas la nature de métamatière est obligé de rappeler à l'ordre la fratrie humaine fautive. Elle a tout pouvoir sur l'intelligence humaine.

    Comment abattre un animal.
    Actives d'abord ta fonction croire en restant en communication avec l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Puis poses-toi la question de savoir si ta condition d'humain te permet d'abattre cet animal. La réponse sera immédiate dans ton for intérieur.

    Si c'est oui la nature de métamatière prendra sur elle la mort de l'animal. Tu l'abattras en évoquant l'aval que tu as reçu.

    Si c'est non, c'est toi qui répondra de la mort de l'animal devant la nature de métamatière quand tu seras face à elle en mode métamatière pour l'éternité. Ta position dominante d'être humain intelligent ne te permet pas d'agir dans la nature de matière sans l'aval de la nature de métamatière. 
    Les univers matériel et métamatériel vivent en symbiose. La nature de métamatière transfert son intelligence chez sa partenaire matérielle. La nature de matière transfert son instinct chez sa partenaire métamatérielle. Les humains ne sont que les transmetteurs des énergies dans cette super symbiose. S'ils diffusent dans leur environnement de l'intelligence dévoyée qui ne parvient pas du métamatériel  la nature de matière en pâtit et se dégrade. Ce n'est pas le but de la super symbiose. Le but est de transférer dans la nature de matière de l'intelligence saine, en provenance directe de la nature de métamatière.
       
    Le rapport de responsabilité avec la biodiversité terrestre
    Sur une planète habitable une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale (genre dinosaure) est une cellule cancéreuse pour l'univers de matière qu'il faut éradiquer au plus vite. Pas pour le Terrien qui aura disparu si une telle biodiversité réapparait sur Terre. Les cellules saines de l'univers de matière sont les biodiversités issues de la domination de l'espèce humaine.

    Biodiversité issue des humains et biodiversité issue des animaux ou des végétaux sont incompatibles. C'est soit l'une soit l'autre. Sur Terre actuellement aucun risque que les insectes par exemple ou les oiseaux n'atteignent le stade de suradaptation. Le Terrien est là et veille au grain. 

    Les faits sont là. Sans ambiguïté. Le Terrien domine la Terre par son intelligence. Il peut tout faire sciemment au contraire des animaux et des végétaux qui vivent seulement d'instinct. C'est une position de haute responsabilité. Il a besoin de la biodiversité issue de sa domination pour exister. La biodiversité terrestre actuelle a besoin de la domination du Terrien pour exister. C'est une symbiose. Si l'un des partenaires disparait il entraine l'autre dans sa disparition. 

    La venue du Terrien sur Terre est le fruit d'une création suivie d'une évolution.
    La venue de la biodiversité terrestre actuelle est issue uniquement d'une évolution.  

    La biodiversité terrestre actuelle est issue de la domination de l'intelligence du Terrien. Elle est la subordonnée. Elle a un rapport de respect envers le Terrien. C'est inscrit dans son ADN. Aucune espèce animale, aucune espèce végétale ne fait des humains le produit de son ordinaire.
     
    Si un quelconque animal tue un humain il doit être abattu sur le champ. Si un humain veut abattre un animal il doit avoir l'aval de la nature de métamatière. 

    Le Terrien est intelligent et instinctif. Les animaux et les végétaux sont seulement instinctifs. Cela lui confère des pouvoirs extraordinaires par rapport à la biodiversité. Il est le Roi de la Terre. Il doit avoir un rapport de responsabilité avec la biodiversité terrestre. S'il l'a oublié il devra le réapprendre. Les animaux et les végétaux ne pourront pas le lui faire comprendre. La nature de métamatière, détentrice et émettrice de l'énergie intelligence, s'en chargera par de douloureux rappels à l'ordre.



    Les mammifères primitifs
    La biodiversité terrestre issue de la domination des dinosaures était une cellule cancéreuse pour l'univers de matière.

    Par conséquent une ou des fratries humaines adultes extraterrestres ont mis fin à cette domination en anéantissant brutalement les dinosaures.

    Les mammifères de l'époque, primitifs car leur évolution était tenue en respect par la domination reptilienne, se sont développés jusqu'à leur apogée : le Terrien.

    Cela a été voulu, planifié, exécuté. La venue du Terrien sur Terre a été crée de toute pièce pour installer une biodiversité issue de son intelligence.

    Les fougères arborescentes, les crocodiles, les chats ne gênent pas le Terrien dans la mesure où ils restent en l'état et n'évoluent pas vers le gigantisme pour tenter de dominer la planète. Les mammifères ne gênaient pas non plus les dinosaures tant qu'ils restaient au stade primitif de leur évolution.

    Les biodiversités issues de l'intelligence des humains sont les cellules saines de l'univers de matière.


    La décadence profitable
    La Croyance est le guide de l'évolution humaine. Elle a les moyens de ses prétentions. Elle est clairvoyante. Elle voit loin, très loin, éternellement loin. Par contre elle a un défaut. Elle est intrinsèquement paralytique. Elle ne peut pas faire avancer. C'est un guide pas un moteur.

    La Science est le moteur de l'évolution humaine. Elle est extrêmement mécanique mais intrinsèquement myope. C'est un moteur pas un guide.

    L'association des deux permet une évolution humaine durable et sereine.

    Lorsque la Science est en perte de vitesse la Croyance domine et l'évolution humaine stagne dans un marasme genre : inquisition.

    Lorsque la Croyance n'est plus crédible face à une Science évoluée, celle-ci, lancée à plein régime, fait avancer à grands pas l'évolution humaine mais au hasard et le Terrien finit dans une impasse funeste.

    Voilà où nous en sommes actuellement. La Science, ses dérivés et ses lobbies, faute de guide Croyance moderne et crédible, nous ont fourvoyé dans l'impasse nommée : dérèglement climatique.

    L'évolution humaine est bloquée. Plus la Science tente de forcer le mur qui bouche l'impasse, plus le dérèglement climatique se renforce. Une manoeuvre de recul est notre seule issue.

    La nature de métamatière maîtrise la périlleuse et douloureuse manoeuvre de régression du Terrien. Toutes personnes qui tentent de naviguer dans le sens de l'évolution n'ont aucune chance de réussite. L'heure est à la décadence profitable tel un remède amer pour lutter contre une maladie grave.


    La grande distribution

    Un exemple de régression : la grande distribution. Amener le peuple à ce qu'il se nourrisse exclusivement au travers d'une poignée de personnes et d'entreprises. Impératif pour déclencher le Reset. Il suffira alors de désorganiser ces entreprises pour provoquer une grande famine typique d'un Reset : On efface tout ce qui nous a entraîné dans l'impasse funeste. On efface toujours par la souffrance. Un Reset est une intense souffrance. Le summum de la souffrance pour le Terrien. Le fond. L'aplasie. Il doit d'abord toucher le fond pour ensuite repartir en marche avant dans un chemin durable et serein.

    Le rôle actuel du système qui pilote la régression nommée Nouvel Ordre Mondial est d'amener le Terrien au Reset. D'autres acteurs plus féroces encore entreront en jeu pour le mettre en application. Le calme revenu la Croyance crédible et évoluée fera repartir l'évolution du Terrien en marche avant. 

    La Croyance a pour rôle de guider l'évolution humaine. Compte tenue quelle n'avait pas évoluer depuis des siècles voir des millénaires elle est devenue obsolète et incapable de guider le Terrien. La Science, ses dérivés et ses lobbies, lancés à plein régime, sans guide Croyance, l'ont mené dans une impasse funeste. La Croyance le voit. Elle est désemparée. Elle ne peut rien faire parce que la manoeuvre de recul est engagée. Elle devra attendre la fin du Reset pour reprendre son rôle de guide.
    Les idoles entreprises ne sont pas humaines. Les humains mettront leurs moyens de subsistance uniquement entre les mains d'autres humains ; des êtres avec des sentiments humains.

      La date/heure actuelle est Sam 15 Déc - 16:52