LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» L’université ne peut être réservée aux riches
par bye Mer 12 Déc - 15:31

» À propos de la vidéo de Mantes-la-Jolie « Ne se mettre à genoux que pour cueillir une fleur » J. Prévert
par bye Lun 10 Déc - 12:07

» Les Gilets jaunes : sur le chemin de l’école ?
par bye Mar 4 Déc - 12:30

» DÉCISION D’AIRBNB DE QUITTER LES COLONIES ILLÉGALES D’ISRAËL : UNE VICTOIRE PARTIELLE POUR LES DROITS HUMAINS ET CONTRE L’IMPUNITÉ
par bye Mer 28 Nov - 20:18

» Le service national contre l’ennemi de l’intérieur
par bye Lun 26 Nov - 13:19

» SÉDENTARITÉ, POLLUTION, CLIMAT, SANTÉ… IL Y A URGENCE !
par bye Sam 24 Nov - 9:06

» c'est jaune c'est moche et ça peut vous pourrir la vie
par bye Sam 17 Nov - 10:17

» Maudite soit la guerre, le syndicalisme et la solidarité sont nos armes
par bye Mer 14 Nov - 15:29

» Rapatriement des Rohingya : vives inquiétudes et forte mobilisation des acteurs humanitaires
par bye Mar 13 Nov - 18:49

» Bien nommer les choses
par bye Lun 12 Nov - 12:22

» Situation migratoire en Méditerranée : quelles réponses européennes ?
par bye Mer 7 Nov - 19:41

» Les adultes oublient
par bye Lun 5 Nov - 9:30

» « Un buzz malveillant à des fins politiques et commerciales. » À propos du livre Inch’ Allah. L’islamisation à visage découvert. Par Véronique Decker.
par bye Jeu 1 Nov - 13:12

» LE DROIT D’ASILE EN EUROPE VICTIME DE LA POLITIQUE MIGRATOIRE
par bye Mer 31 Oct - 19:08

» Stop Autisme Virtuel L’autisme provoqué par les écrans, ça n’existe pas ! Halte aux théories infondées !
par bye Mar 9 Oct - 12:24

» Rapport des enquêteurs de l’ONU sur la Birmanie : crimes de masse, impunité et transition démocratique à l’arrêt
par bye Mar 2 Oct - 14:36

» Service national universel : surveiller et soumettre
par bye Mar 25 Sep - 10:57

» Un peu moins pauvre ?
par bye Mar 18 Sep - 11:21

» Clément Méric, ni oubli ni pardon
par bye Lun 10 Sep - 12:52

» Liberté de la presse en Birmanie : deux pas en avant, trois en arrière
par bye Mer 5 Sep - 8:49

» Rohingya : un an après... si peu d'avancées 
par bye Ven 24 Aoû - 18:59

» Le Festival de Douarnenez consacre deux journées à la Fédération de la Syrie du nord
par bye Mar 3 Juil - 14:19

» Pour une autre formation professionnelle
par bye Mer 27 Juin - 14:07

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mer 27 Juin - 13:56

» migration internationale
par bye Mar 26 Juin - 19:25

» Guyane : non à la Montagne d’or !
par bye Mar 12 Juin - 18:05

» Crime raciste en Calabre
par bye Ven 8 Juin - 12:17

» Les premiers chiffres de PARCOURSUP : une génération sacrifiée ?
par bye Lun 4 Juin - 17:42

» LES ONG DÉVOILENT LEUR PROJET DE LOI D’AVENIR POUR LES TRANSPORTS ET LA MOBILITÉ
par bye Mar 29 Mai - 18:01

» NE JAMAIS RECHERCHER D’ADHÉSION
par bye Mar 22 Mai - 14:38

» Kanaky, quand le peuple voulait s’éduquer lui-même...
par bye Lun 14 Mai - 10:04

» Anarchisme, éducation et pédagogie
par bye Lun 7 Mai - 13:15

» Cours libres - Debout ! Debout ! C’est maintenant que ça se passe...
par bye Dim 15 Avr - 9:08

» fascisme pas mort, hélas!
par bye Ven 6 Avr - 11:52

» Notre Dame des Landes ou l’art des grands projets inutiles
par bye Mar 3 Avr - 19:20

» MÉDECINS ET ASSOCIATIONS UNISSENT LEURS VOIX POUR RAPPELER L’URGENCE D’AGIR FACE À LA POLLUTION DE L’AIR
par bye Mer 28 Mar - 18:19

» BOMBARDEMENTS AU PROCHE ET MOYEN ORIENT : EXIGEONS LE RESPECT DU DROIT INTERNATIONAL PAR TOUS
par bye Jeu 22 Mar - 18:08

» Manifestation kurde anti-Erdogan à Bruxelles
par bye Mar 20 Mar - 7:23

» Les cigarettes électroniques, plus dangereuses que bénéfiques ?
par bye Mar 20 Mar - 7:13

» La métamatière et les créations
par Claude De Bortoli Jeu 15 Mar - 11:43

» Scandale sexuel : Oxfam présente ses excuses aux autorités haïtiennes
par bye Ven 9 Mar - 18:50

» SDF, il avait volé des sandwiches dans la poubelle d’Atac
par bye Ven 9 Mar - 18:40

» Malgré l’austérité, la France va dépenser 37 milliards pour son réarmement nucléaire
par bye Ven 9 Mar - 18:31

» La pauvreté s’installe...
par bye Mar 6 Mar - 10:58

» large victoire des grévistes d’HEMERA - HOLIDAY INN
par bye Ven 16 Fév - 10:40

» jeunes à la rue dans le grand froid : faire connaitre est déjà un combat
par bye Mer 14 Fév - 18:07

» National ou civique ou militaire : en arrière-plan du service obligatoire, la militarisation des élèves
par bye Lun 5 Fév - 13:03

» ARRIVÉES ET DEMANDES D'ASILE EN BAISSE EN 2017 EN EUROPE
par bye Mar 30 Jan - 18:29

» Les véritables enjeux des réformes éducatives de Jean-Michel Blanquer
par bye Mar 30 Jan - 15:00

» Contre la sélection à l’université : "On veut de l’inattendu !"
par bye Mar 23 Jan - 19:19

» Les policiers français ont abattu 18 personnes en 2017
par bye Ven 19 Jan - 7:43

» Acheter permis de conduire français
par Pipoinzaghi Mar 16 Jan - 16:02

» Journée internationale des droits de l’Homme : en Birmanie des espoirs déçus
par bye Sam 6 Jan - 7:52

» Tapis dans le bocage : la vérité sur les armes secrètes des "zadistes"
par bye Ven 29 Déc - 14:32

» Victoire du Secours populaire contre le maire F.N. d’Hayange
par bye Mer 20 Déc - 21:28

» Peut-on renvoyer les demandeurs d’asile vers des « pays tiers sûrs » ?
par bye Mar 19 Déc - 19:52

» Une montée des violences envers les migrants à travers l'Europe :
par bye Ven 15 Déc - 18:54

» Défendre et renforcer les CHSCT !
par bye Mar 5 Déc - 12:59

» Nuage de Ruthénium-106 sur l’Europe : que s’est-il réellement passé ?
par bye Mar 28 Nov - 12:35

» Dossier sur "l’affaire du stage de Sud éduc 93"
par bye Lun 27 Nov - 12:34

» Appel de Raymond Millot : Un projet émancipateur face aux dangers de l’anthropocène
par bye Mar 21 Nov - 12:54

» Les émissions de CO2 repartent à la hausse
par bye Ven 17 Nov - 17:05

» l’idéologie du consentement, outil d’émancipation ou d’isolement individuel ?
par bye Lun 13 Nov - 12:21

» Droit au logement opposable : le bilan chiffré 2008-2016
par bye Jeu 9 Nov - 20:02

» La rétention des « dublinés », dans l’attente d’un transfert, est contraire au règlement Dublin
par bye Lun 6 Nov - 18:33

» Face à la situation en Catalogne
par bye Mer 1 Nov - 11:33

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par bye Sam 21 Oct - 10:37

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Bus de la honte : ne laissons pas l’avenir aux réactionnaires
par bye Sam 14 Oct - 12:44

» La métamatière et le peuple
par Claude De Bortoli Ven 6 Oct - 9:27

» Vers un retour du délit de solidarité ?
par bye Sam 30 Sep - 6:45

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    La métamatière et les créations

    Partagez

    Claude De Bortoli

    Nombre de messages : 19
    Date d'inscription : 26/04/2009

    La métamatière et les créations

    Message par Claude De Bortoli le Jeu 15 Mar - 11:43

    Qui a créé l'espèce humaine ?

    Personne. L'espèce humaine est éternelle. Elle est présente dans l'univers de matière depuis toujours et pour toujours en se renouvelant sans cesse sans jamais se rassasier. L'univers de métamatière est éternel. La mort n'existe pas dans son environnement. L'univers de matière est aussi éternel puisqu'il vit en symbiose avec un univers éternel. Seuls ils ne sont pas viables. L'espèce humaine et l'espèce esprit sont transmettrices d'énergies symbiotiques. Sans elles pas de symbiose des univers. Pas d'univers.  Donc les univers matériel et métamatériel, l'espèce humaine et l'espèce esprits sont éternels.

    Qui a créé le Terrien, fratrie humaine habitant la planète Terre ?

    Une ou des fratries humaines extraterrestres dans la phase adulte responsable de leur existence seules capables de voyager dans l'espace intersidéral et soucieuses de faire naître une nouvelle fratrie humaine sur une nouvelle planète habitable afin d'éterniser l'indispensable espèce humaine. Le Terrien est issu d'une création suivie d'une évolution.

    Compte tenu que la mort existe dans l'univers de matière, pour maintenir l'éternité de l'espèce humaine il est nécessaire trouver sans cesse de nouvelles planètes habitables afin de faire naître de nouvelles fratries humaines lesquelles maintiendront des biodiversités idéales pour l'univers de matière. La venue du Terrien sur Terre entre dans ce processus.

    Qui a créé la biodiversité terrestre actuelle ?

    Le Terrien. S'il disparait de la Terre la biodiversité terrestre actuelle disparait aussi remplacée par une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation. Les espèces animales et les végétales terrestres actuels pleureront amèrement sur la tombe du dernier terrien parce qu'ils sentiront leur fin toute proche. Ils sont sur Terre uniquement parce qu'il y a des humains sur Terre. S'il venait à disparait une autre espèce animale ou végétale terrestre dominerait la planète et modèlerait son environnement en sa faveur au regard de ses besoins. Plus besoin de veaux, de vaches, de cochons ou de couvées. 

    Qui a créé la structure de la Terre (et des autres planètes) ?

    L'univers de matière. Il est composé d'une structure de matière : planètes, étoiles, galaxies, etc. Même le vide entre la matière lui appartient. Sur Terre, lui appartiennent les montagnes, les océans et ce qu'ils contiennent, les continents, les marées, les volcans, les rivières, les vents, les nuages, les cyclones, les tsunamis, les inondations les sècheresses, etc.

    Sur Terre il a pouvoir sur tout ce qui lui appartient. La puissance, l'immensité et l'intensité des éléments naturels sont à l'image de sa grandeur. La biodiversité terrestre ne lui appartient pas et encore moins le Terrien. Ils échappent à son contrôle.

    La structure de la terre représente l'univers de matière.
    La biodiversité terrestre représente la fratrie humaine installée sur Terre : le Terrien. Il est roi sur Terre. Dans la mer il est une proie.

    Les animaux et les végétaux terrestres sont des telluriens. Ils sont endémiques à la Terre.
    La fratrie humaine sur Terre se nomme : Terrien. Les humains ne sont pas endémiques à la Terre. Une infinité de fratries humaines comme le Terrien habitent une infinité de planètes habitables comme la Terre.



    Spirituographie naturelle : imagerie quotidienne du foétus d'esprit.
    Nos rêves sont des moments de nos comportements de tous les jours puisés par notre foétus d'esprit qui les transforme en films métamatériels pour se générer.

    Le foétus d'esprit qui se génère au dépend de notre vie quotidienne mémorise tout ce qui se dégage de nos comportements quotidiens sans rien arbitrer. Il mémorise ce qui est bien pour lui comme ce qui est mal. Le foétus d'esprit grandit avec les comportements quotidiens que nous lui donnons en nourriture.

    Nos rêves sont une spirituographie du foétus d'esprit. Il est très important de connaître en permanence l'état de croissance du foétus d'esprit car une fois celui-ci né, une fois notre corps de matière mort, nous nous verrons vivre dans la vie cet esprit pour l'éternité.

    Les rêves font parti intégrante de la nature de métamatière. Ils sont donc étudiés par la Croyance pas par la Science qui elle étudie la matière.

    Le cerveau humain n'entre pas dans les rêves. L'implication du cerveau sur les rêves est nul. Lorsque nous rêvons nous ne faisons pas fonctionner notre cerveau : à moins d'être tous frappés d'Alzheimer ! Puisque nous ne nous souvenons plus des rêves qu'on a fait peu de temps avant.

    Une spirituographie de notre foétus d'esprit est plus importante que l'écoute de notre coeur ou de notre cerveau.

    Le coeur et le cerveau meurent puis disparaissent (en poussière). Le foétus d'esprit naît après la mort de notre corps de matière et nous nous verrons vivre dans la vie de ce nouvel esprit issue de notre vie matérielle pour l'éternité. D'où l'importance de faire une spirituographie quotidienne de son état de croissance.



    La croyance en Dieu : une merveille de la nature
    Le Terrien, 4000 ans d'existence et toujours présent sur Terre, en pleine vigueur grâce au soutien et à la conduite d'un guide fiable croyance en Dieu, c'est une merveille ! La croyance en Dieu est une merveille de la nature. Elle nous a conduit sains et saufs jusqu'à nos jours, nous lui devons une reconnaissance éternelle. Devenue obsolète au fil du temps elle est néanmoins merveilleuse. Elle doit figurer en bonne place au panthéon des croyances. Il n'y a pas de regret à avoir. La croyance en Dieu s'estompe naturellement du fait de la croissance normal du Terrien. C'est naturel. Le Terrien grandi. Il a été accompagné un moment de son existence par l'excellente croyance en Dieu qui la guidé sain et sauf jusqu'à nos jours.

    Nous devons continuer notre chemin. Une nouvelle croyance se met en place sur les bases de la croyance en Dieu : la croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains. Elle prend de la vigueur et s'imposera. Elle continuera l'oeuvre de la croyance en Dieu dans la conduite du Terrien sur Terre. Elle lui ouvre les portes de l'univers de matière et le prépare à la rencontre avec d'autres fratries humaines installés sur d'autres planètes habitables.

    La Croyance est la même depuis toujours et pour toujours. La forme change pour s'adapter à l'évolution humaine mais le fond reste le même à savoir la communication des humains avec l'instance située au-delà du matériel. La Croyance étudie l'univers de métamatière et ses composants, la Science étudie l'univers de matière et ses composants, .

    Partout dans l'univers de matière, sur n'importe quelle planète habitable, deux forces antagonistes se disputent le contrôle des fratries humaines en place : les forces du bien et les forces du mal.

    Les forces du bien qui conduisaient le Terrien dans un chemin canonique ont baissé d'intensité jusqu'à devenir inaudible. Les forces du mal en ont profité pour le phagocyter et sont entrain de le jeter à terre.

    La croyance en Dieu est une merveille de la nature devenue inaudible au fil du temps et de l'évolution du Terrien. Il est normal de s'émerveiller devant son effigie au musée de la Croyance. Moi-même je suis de formation catholique. Je ne renie pas mes bases en Croyance. Je suis fier de les avoir acquis dans la Grande Religion Catholique. Je suis émerveillé par la beauté de la croyance en Dieu. Elle marquera à jamais le parcours du Terrien sur Terre.

    Les yeux rougis par l'émotion revenons au réel. Une page de la Croyance se ferme, une autre s'ouvre. Mahomet est l'ultime prophète de la croyance en Dieu. Il n'y aura plus de prophète de cette croyance sur Terre.



    Les acteurs des forces du bien et ceux des forces du mal.
    Pour installer et maintenir des forces du bien nécessaire à leur bon fonctionnement les sociétés humaines doivent orienter la jeunesse en ce sens. Dès le plus jeune âge elles apprennent aux jeunes les rudiments de la continence, de la pureté et de la communication avec la nature de métamatière. Elles leurs montrent les avantages et les inconvénients de faire partie des forces du bien . L'avantage de résister aux addictions et d'être magnifié dans la société, l'inconvénient de ne pouvoir procréer. Au fil du temps les jeunes choisissent soit la vie originale et pointue des acteurs des forces du bien soit la voie normale, imprégnée de bien, du plus grand nombre. Les acteurs des forces du bien sont vitaux pour une société humaine saine. Ils sont des symboles de pureté et de continence. Ils puisent leur énergie dans la communication avec la nature de métamatière détentrice et émettrice d'intelligence et la diffusent à leurs contemporains. Ils sont des phares. Ils éclairent et guident. Le but des actions des forces du bien est de faire avancer sereinement les société humaines dans le chemin normal de leur existence vers un avenir prometteur.

    Pour installer et maintenir les forces du mal nécessaire à leur décadence les sociétés humaines forment les jeunes aux rudiments de la luxure et de la perversité. Elles leurs apprennent les avantages de la concupiscence et ses inconvénients. Avantages de la jouissance sans retenue sous toutes ses formes. Inconvénients des maladies physiques et mentales. En grandissant les jeunes choisissent entre les voies du mal pures et dures et les voies imprégnées de mal du plus grand nombre. Les acteurs des forces du bien sont des modèles de luxure et de perversité présentés au peuple pour qu'il prenne exemple. Le but des actions des forces du mal est de faire plier les sociétés humaines sous le fardeau de la luxure et la perversité et de les jeter à terre.

    La normalité pour une fratrie humaine installée sur une planète habitable est de consommer des forces du bien sans retenue pour avancer dans des chemins durables et sereins. Quand cette hygiène de vie disparaît  la maladie apparaît. 



    Les forces du bien et les forces du mal
    Sur les planètes habitables de l'univers de matière, pour les sociétés humaines, la normalité est d'être conduit par des forces du bien en communication permanente avec la nature de métamatière laquelle les soutient et les fait évoluer en intelligence. Les sociétés humaines sont tirées vers le haut en intelligence et évoluent de façon sereine. Quand les forces du bien baissent leur vigilance car devenues obsolètes au fil du temps, elles rompent petit à petit la communication avec la nature de métamatière, s'altèrent et s'affaiblissent. Les forces du mal prennent alors de la vigueur et envahissent l'espace laissé libre par les forces du bien tel une vague pendémique qui met à genoux les sociétés humaines.

    Les racines des forces du mal sont la luxure et la perversité. Les protagonistes des forces du mal tirent leur énergie dans des réunions glorifiant les plaisirs et les biens matériels et dans des cérémonies adulant la pornographie. Leur haine de l'espèce humaine les poussent à pratiquer des sacrifices d'humains innocents notamment des enfants. Elles se ressourcent dans ces atrocités. Les forces maléfiques phagocytent les dirigeants, les élites et les intellectuels lesquels entraînent la masse malléable du peuple dans la décadence, la division, la perversion sexuelle, l'éclatement de la famille. Aidées dans leur besogne par les idoles entreprises qui leurs fournissant les moyens, elles même partie prenante dans la décadence du moment quelles gagnent de l'argent. Ces forces rivalisent d'ingéniosité pour tirer vers bas les sociétés humaines jusqu'à ce quelles touchent le fond du mal que sont leurs racines. 

    Les sources des forces du bien sont la continence et la pureté. Les acteurs des forces du bien tirent leur énergie dans la chasteté et dans l'intense communication avec l'intense métamatérielle détentrice et émettrice d'intelligence qui pilote leur intelligence. Les forces bienfaitrices alimentent en énergie bénéfiques les dirigeants, les élites et les intellectuels lesquels conduisent la masse du peuple en avant, direction obligatoire de toute évolution humaine. Union des peuples, intégrité de la famille parentale, respect des autres, respect homme/femme. Les familles, les communautés, les peuples doivent avoir en nombre des acteurs ou des actrices des forces du bien, purs et continent. Ils sont des phares. Des exemples de pureté et de continence. Ils seront magnifiés par leurs contemporains. Plus il y a d'acteurs des forces du bien purs et continents meilleure est la communication avec la nature de métamatière, meilleur est le pilotage de l'intelligence humaine, meilleure est l'existence de tout un chacun. 

    La progression naturelle de toutes fratries humaines comme le Terrien sur les planètes habitables comme la Terre se situe en avant en adoptant une hygiène d'existence saine guidée par les forces du bien. La présence d'humains sur une planète habitable nécessairement bonne compte tenu qu'ils ont pour rôle d'harmoniser l'environnement matériel en diffusant l'intelligence en provenance de la nature de métamatière dans le cadre de la super symbiose des univers matériel et métamatériel. Les univers s'unissent dans une symbiose pour leur bonheur pas pour leur malheur.

    Tant qu'une fratrie humaine adopte une hygiène de vie saine en s'aidant des forces du bien, elle est assurée d'un avenir serein. C'est la voie normale. Naturellement elle tend à marcher debout vers l'avant. Quand elle dévie, les forces du mal s'installent et la mettent à terre. Une douloureuse thérapie est alors nécessaire pour la remettre debout.  


      La date/heure actuelle est Sam 15 Déc - 16:48