LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

» Fichier des Français : les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas
par bye Mar 8 Nov - 11:54

» Burkina Fasso : Grève dans l’éducation les 3 et 4 novembre
par bye Mar 8 Nov - 11:49

» "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"
par bye Mar 1 Nov - 11:58

» Besoin de crédit personnel
par filhastreanne Lun 31 Oct - 2:32

» L’usage informationnel acritique d’Internet à l’école primaire
par gramophone Dim 30 Oct - 10:06

» Un maire serbe à Srebrenica, tout un symbole, 21 ans après le massacre
par bye Lun 24 Oct - 12:39

» L'Arctique : eldorado ou mirage?
par bye Lun 24 Oct - 12:36

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    krach, boum, hue!

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: krach, boum, hue!

    Message par bye le Lun 13 Fév - 17:59

    oui, Charpal, et si ce mouvement pouvait donner à d'autres peuples, l'envie d'en faire autant.
    Beaucoup de luttes ici et là ( pour le logement, la vie chère, contre la fermeture d'usines, les délocalisations,..) ; j'espère vivement qu'un lien fédérateur va mettre en route une riposte énergique, avec des propositions de distribution dse richesses beaucoup plus équitables,..
    Mais ces fichues élections gèlent toute vélléité, j'en ai bien peur!

    CHARPAL

    Masculin
    Nombre de messages : 434
    Emploi/loisirs : Refaire le monde(sans prétention).Voir : refairelemonde.unblog.fr
    Humeur : en colère face aux injustices notamment sociales
    Date d'inscription : 15/11/2009

    Re: krach, boum, hue!

    Message par CHARPAL le Sam 18 Fév - 10:10

    Du nouveau et de l'espoir enfin !

    Ci-après un appel à une manifestation, DANS TOUTE L'EUROPE, à l'initiative de la Confédération Européenne des Syndicats, le 29 février prochain, pour dénoncer l'austérité criminelle des ultra libéraux en Grèce et dans toute l' Europe.

    Cet appel est un peu long, mais vaut le coup d'être lu. Le 29 prochain, j'espère que des millions de gens seront dans la rue pour ce mouvement de Résistance historique !

    "Pillage de la Grèce, rigueur en Europe :

    Mobilisation européenne !

    Terrible diktat que les néolibéraux veulent imposer aux Grecs !
    La baisse des salaires, la baisse des pensions, des milliers d’emplois en moins dans la fonction publique... Le gouvernement grec, non élu, vient de faire voter un plan de pillage terrifiant pour enrichir les banquiers ! Et pourtant ni les salariés, ni les retraités, ni les fonctionnaires ne sont responsables de la dette grecque !

    Ce sont les 2 % très riches, les banquiers, les armateurs, les gros propriétaires fonciers (dont l’Eglise orthodoxe) qu’il faut taxer, auxquels il faut imposer l’austérité !
    Et rien ne justifie de rembourser une dette indigne qui finance l’achat de sous-marins à Thyssen-Krupp, une dette gonflée par les banques avec des taux prohibitifs.

    La liste des mesures adoptées est édifiante :

    suppression des conventions collectives,
    baisse de 22 % du salaire minimum (le réduisant à 600 euros bruts ; soit environ 480 € nets), cela réduit toutes les primes qui s’ajoutent éventuellement au salaire de base et sont calculées à partir du salaire minimum,
    10 % de baisse supplémentaire pour les moins de 25 ans (leur salaire de base sera 527 euros bruts, moins de 400 euros net, à condition bien sûr de travailler à plein temps),
    gel du salaire minimum pour 3 ans (jusqu’en 2015),
    gel des primes à l’ancienneté tant que le chômage ne sera pas à moins de 10 % (aux calendes grecques),
    baisse de 2 % des cotisations sociales patronales en 2012, et de 13 % en 2013,
    baisse des grilles des salaires dans la fonction publique (et bien sûr ce n’est pas la première)
    baisse de 15 % de toutes les retraites complémentaires,
    baisse de 15 % des pensions pour les retraités des services publics : DEI (électricité), OTE (téléphone) et banques nationalisées,
    suppression immédiate de 15 000 postes dans la fonction publique, et de 150 000 (par non remplacement des fonctionnaires partant à la retraite) d’ici 2015.

    Un déni de démocratie !

    Le gouvernement grec, non élu, annonce des élections. Enfin la démocratie, même tardivement, pourrait-on penser... Mais non, les institutions internationales veulent être sûres que les engagements de l’actuel gouvernement pour plus de rigueur seront prolongés au-delà des élections. L’Union Européenne et le FMI réclament ainsi un engagement écrit des chefs de partis attestant de leur détermination à mener les réformes exigées en échange de l’aide.

    C’est proprement scandaleux, un déni de démocratie !
    Seuls les Grecs doivent choisir !
    Et à écouter ce qu’ils disent dans la rue avec leurs syndicats, c’est Non ! Sachons-nous en souvenir pour ici.

    L’austérité pour les salariés c’est le contraire de la relance ! Il faut gouverner pour la majorité sociale. C’est aux banques, aux riches et à la finance qu’il faut imposer l’austérité !
    Contre le pillage de la Grèce par les banquiers : solidarité !

    Alors que la gauche grecque est dans la rue, des dirigeants du PASOK participent avec la droite et l’extrême droite au gouvernement non élu imposé par la Troïka. Honneur aux 23 députés du PASOK qui ont sauvé l’honneur du socialisme en refusant de voter pour le plan des banquiers et condamner leur peuple à la misère !

    Tous aux côtés des travailleurs grecs, car comme le dit la délégation socialiste française au parlement européen : « Ce que Merkozy fait au peuple grec, Merkozy le prépare pour le reste de l’Europe ».
    Mobilisations syndicales partout en Europe le mercredi 29 février

    Fait assez rare, la Confédération européenne des syndicats (CES) qui regroupe tous les syndicats européens appelle à une journée de mobilisation partout en Europe le mercredi 29 février.
    Cet appel est clairement orienté contre les politiques de rigueur en Europe, contre le nouveau traité de Merkozy qui veut graver dans le marbre la règle d’or « budgétaire » du zéro déficit.
    C’est un appel à sortir de la crise par la relance et non l’austérité. Le mercredi 29 février doit être soutenu par toute la gauche. En solidarité avec les travailleurs grecs bien sûr mais aussi pour une autre politique.

    Manifestons nombreux le mercredi 29 février avec le mouvement syndical européen.
    Solidarité avec le peuple grec ! Pas d’austérité pour le peuple !

    Toutes et tous dans la rue le 29 février!"


    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: krach, boum, hue!

    Message par bye le Ven 24 Fév - 13:15

    Et bientôt, j'espère, un appel européen pour la grève générale !

    CHARPAL

    Masculin
    Nombre de messages : 434
    Emploi/loisirs : Refaire le monde(sans prétention).Voir : refairelemonde.unblog.fr
    Humeur : en colère face aux injustices notamment sociales
    Date d'inscription : 15/11/2009

    Re: krach, boum, hue!

    Message par CHARPAL le Ven 30 Mar - 12:07

    J'ai envie de dire deux choses en passant au sujet de la "crise" :

    1° De nombreuses personnes (je le dis sans aucun mépris) ignorent le b a-ba de l’économie politique et les "experts" et chiens de garde ultra libéraux en profitent pour laver le cerveau des gens avec leurs salades idiotes.

    Or ce qu’il faut dire, c’est que le problème vient du fait que nous vivons TRES EN-DESSOUS DE NOS MOYENS !

    Depuis 1981 les richesses produites ont doublé et nous n’avons jamais été aussi riches !

    Malheureusement ces richesses sont siphonnées par les vampires de la finance qui jouent ensuite ces sommes volées sur les marchés dérivés qui ne sont qu’un grand casino où on parie sur tout et n’importe quoi.

    Il ne s’agit donc pas de "prendre aux riches" mais de leur interdire de continuer à voler le fruit de notre travail et à rendre ce qu’ils nous ont volé !

    2° Il faut arrêter cette imbécilité incommensurable consistant pour les Etats d’Europe à emprunter leur propre monnaie à des taux délirants (14% pour le Portugal !) à des banksters privés.

    On constitue ainsi des "dettes bidons" qui ne sont rien d’autre qu’un fouet entre les mains de la petite mafia qui dirige l’économie de la planète pour obliger les peuples à renoncer à leur protection sociale et à leurs services publics .

    Alors qu’il suffit d’emprunter aux banques centrales( Banque de France et BCE) à taux zéro au besoin, pour règler définitivement cette histoire de fous !
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: krach, boum, hue!

    Message par bye le Dim 1 Avr - 17:13

    Exactement, Charpal.

    Ce n'est pas une question de production de richesses, mais uniquement de distribution. Avec le volume de richesses produites sur le globe, la totalité des besoins fondamentaux ( voire plus ) de toute l'humanité serait satisfaite.
    Mais dans ce système capitaliste, les possesseurs des moyens de production et les rapaces financiers n'en finissent pas de pressurer, d'exploiter par plans de rigueur, d'ajustement,.. ou faisant jouer tout bonnement la loi capitaliste, de plus en plus oppressante, d'un maximum de rendement des capitaux.
    Face à cela, il n'y a pas 36 solutions: pour ouvrir une brèche, seule la mobilisation de tous peut imposer un recul, voire une défaite du capitalisme. Les justes revendications ne peuvent être entendues, par une autre voie.

    CHARPAL

    Masculin
    Nombre de messages : 434
    Emploi/loisirs : Refaire le monde(sans prétention).Voir : refairelemonde.unblog.fr
    Humeur : en colère face aux injustices notamment sociales
    Date d'inscription : 15/11/2009

    Re: krach, boum, hue!

    Message par CHARPAL le Ven 11 Mai - 13:01

    La Grèce peut "nous délivrer du mal "

    De quel mal s'agit-il ? On l'aura compris : de l'ultra libéralisme, de la sauvagerie économique et de la barbarie financière mondialisées. Pour tout dire, de la dictature des spéculateurs et des "banksters".

    Il existe dans tous les pays du monde, y compris aux Etas-Unis, des économistes de haut niveau, certains prix Nobel d'économie, qui condamnent avec la plus grande force ce système et l'austérité sadique qu'il engendre.

    Pour ne parler que de la France, Lordon, Généreux, Jorion et beaucoup d'autres, sont capables, ainsi que leurs collègues étrangers, de proposer les mesures techniques permettant au peuple grec d'éteindre une grande partie de la dette, d'étaler dans le temps la partie jugée remboursable, à un taux revu de façon drastique à la baisse et d'emprunter à taux faible, voire nul à certains organismes.

    Ils peuvent aussi proposer la méthodologie précise de désobéissance aux traités européens, sans même qu'il soit nécessaire de quitter l'euro et l' Union Européenne.

    Accompagné d'une lutte contre la fraude et l'évasion fiscale, un tel plan non seulement mettra fin très rapidement au cauchemar de cette "dette bidon" mais relancera l'économie d'un pays qui a tout pour faire le bonheur de son peuple !

    C'est pourquoi j'émets l'idée que le parti de gauche Syriza, quoiqu'il arrive au plan électoral, éventuellement en accord avec toutes les autres forces qui voudront bien s'associer à lui, mette sur pied dès maintenant, un Comité international regroupant sur la base du militantisme bénévole, d'une véritable "Résistance", 20 à 30 économistes du monde entier d'accord sur les bases sus énoncées.

    Il s'agirait en quelque sorte d'une Brigade Internationale de légitime défense économique, qui proposerait, en plein accord bien entendu avec Syrisa et ses alliés, un plan précis en plusieurs points allant dans le bon sens.

    Un tel plan, rendu public par tous les moyens, aurait de nombreux avantages :

    - Sortir le peuple grec de son isolement. Il ne serait plus seul ! Cette guerre économique est une guerre mondiale.

    - Ce plan servirait de feuille de route à tous ceux qui luttent. Manifester "contre" c'est bien. Manifester "pour" imposer la mise en oeuvre d'un plan précis, c'est beaucoup mieux.

    - Cette initiative à laquelle il faudrait donner le plus d'échos possibles, ferait un contre poids considérable à tous les perroquets qui en Grèce, et partout dans le monde, sont payés souvent très cher, pour laver le cerveau des
    citoyens avec leurs balivernes ultra libérales et criminelles.

    - Ce plan qui ne peut que réussir ( cf l'Argentine et l'Islande) sera ensuite extensible à l' Espagne, au Portugal, à la France etc ...

    - La Grèce a fait au monde ce cadeau merveilleux qu'est la philosophie, elle peut avoir l'opportunité de faire le cadeau d'une Révolution citoyenne qui s'étendra au monde entier.

    C'est pourquoi, je formule le voeu que la vraie gauche en Grèce et toutes les forces progressistes de ce pays, prennent de toute urgence une telle initiative.

    NB: La Grèce peut s'en sortir en prenant 4 mesures ( extrait du livre de Jacques Généreux "Nous on peut". Cet auteur est docteur en sciences économiques et professeur à Science- Po) :

    1° Suspension de tout règlement de la dette.

    2° L' ouverture d'une négociation sur l'annulation partielle de la dette avec les seuls opérateurs qui continuent à refinancer les emprunts grecs à des taux réduits.

    3° L'annulation pure et simple de la dette pour les investisseurs qui refusent les conditions de négociation susdites

    4° La réquisition de la banque centrale grecque pour racheter une part de la dette excessive et refinancer l' Etat.

    CHARPAL

    Masculin
    Nombre de messages : 434
    Emploi/loisirs : Refaire le monde(sans prétention).Voir : refairelemonde.unblog.fr
    Humeur : en colère face aux injustices notamment sociales
    Date d'inscription : 15/11/2009

    Re: krach, boum, hue!

    Message par CHARPAL le Lun 9 Juil - 13:16

    On apprend aujourd'hui que les taux des emprunts consentis à l'Espagne passent à 7% ! Comment ce pays peut-il s'en sortir ? Cette politique des saignées répétées, non seulement ne sert à rien, mais aggrave la situation du malade, qui, à chaque nouvelle prescription de ces Diafoirus foireux, tombe encore plus bas.Si l'oligarchie persiste dans l'erreur, c'est de façon délibérée et consciemment. Elle préfère, avec cynisme, que les victimes de sa politique en paient les conséquences, plutôt qu'elle même et, avec une hypocrisie digne de Tartuffe, bat sa coulpe sur la poitrine des autres. Au plan technique, elle n'a pas d'autre moyen dans le cadre de son dogme, pour prolonger son extase dans l'accumulation névrotique des milliards. Pour maintenir son taux démentiel d'enrichissiment au même niveau, dans une économie volontairement déflationiste, les peuples doivent être les seuls à se serrer la ceinture et donc à s'appauvrir toujours plus.Il va de soi, même si les opposants sont de plus en plus nombreux, que la poursuite d'une politique aussi scandaleuse n'est possible qu'à certaines conditions impératives : une désinformation sans faille des médias avec leurs "experts" bidons qui mentent aux gens (en langue ultra libérale: "qui leur disent la vérité" !) et une "gauche" d'opérette ou de salon qui se couche devant le dogme ultra libéral. En Espagne, comme ailleurs, ces conditions sont réunies. Pour l'instant.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: krach, boum, hue!

    Message par bye le Mar 10 Juil - 6:15

    Oui, comment un pays déjà exangue peut-il espérer un avenir meilleur, étant données les conditions scandaleuses qui lui sont imposées ?
    Plus sa situation est grave, et plus les taux d'intérêts sont élevés!
    La France, jugée "plus sûre" vient d'obtenir un taux d'intérêt négatif!

    CHARPAL

    Masculin
    Nombre de messages : 434
    Emploi/loisirs : Refaire le monde(sans prétention).Voir : refairelemonde.unblog.fr
    Humeur : en colère face aux injustices notamment sociales
    Date d'inscription : 15/11/2009

    Re: krach, boum, hue!

    Message par CHARPAL le Mar 21 Aoû - 12:48

    Une dépêche AFP de ce jour, de 9h27, absolument sidérante, nous apprend que les banques allemandes se posent des questions sur le point de savoir s'il est bien opportun pour elles de continuer à spéculer sur les matières alimentaires. Nous savons, en effet, que des spéculateurs, depuis des années, gagnent des sommes folles en spéculant notamment sur le blé et le riz et, se faisant, condamnent à mourir de faim des millions de gens, dont beaucoup de femmes et d'enfants sans défense. Il ne faut pas avoir peur des mots : il s'agit d'un crime contre l'Humanité. Si fumer tue, voit -on sur les paquets de cigarettes, il serait utile de mentionner un peu partout : l'ultra libéralisme tue! Or les bornes du cynisme sont dépassées lorque cette dépêche précise que ces banques renonceront peut-être à spéculer en ce domaine, non par humanité, mais parce que ça n'est pas bon pour leur image ! Comment les politiciens de tous pays,dont de nombreux d'entre eux se disent "socialistes", qui ont donné un tel pouvoir, total et sans contrôle, à ces gens là, peuvent t-ils dormir tranquilles ?
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: krach, boum, hue!

    Message par bye le Sam 8 Sep - 9:16



    Goldman Sachs - La banque qui dirige le monde

    Jérôme Fritel et Marc Roche | arte.tv | mardi 4 septembre 2012

    jeudi 6 septembre 2012




    Les dérives de la finance internationale
    Goldman Sachs - La banque qui dirige le monde
    Jérôme Fritel et Marc Roche | arte.tv | mardi 4 septembre 2012



    Un documentaire de Jérôme Fritel et Marc Roche, à voir sur ARTE le mardi 4 septembre à 20.40 et sur ARTE.tv gratuitement jusqu’au mardi 11 septembre 2012.

    Gouvernements, institutions internationales, grandes entreprises... Nul acteur de l’économie et de la finance n’échappe aujourd’hui à la toile tissée par Goldman Sachs, une "mégabanque" sans laquelle peu de décisions sont prises, et grâce à laquelle nombre de "coups" sont mis en œuvre. Au risque, souvent, de flirter avec l’illégalité.








    Goldman Sachs, la banque qui dirige le monde illustre les dérives de la finance internationale à travers l’un des acteurs clefs de la spéculation, la banque d’affaires américaine Goldman Sachs.


    Construit comme un thriller et de façon chronologique, ce documentaire raconte comment Goldman Sachs a joué tous les coups gagnants, de la bulle des subprimes de 2007 à la crise de l’euro et des dettes souveraines européennes depuis 2010. Tous les contre-pouvoirs institutionnels - régulateurs, législateurs, justice - ont échoué à contrôler la banque la plus puissante au monde. Le poids financier et, surtout, l’influence de "la Firme" comme elle est surnommée à Wall Street, l’ont amenée à franchir allègrement la ligne jaune de l’éthique tout en flirtant en permanence avec la ligne rouge de la légalité.


    "Le pire est que le crime était légal", raconte un ancien banquier new-yorkais

    "Le pire est que le crime était légal", nous raconte un ancien banquier new-yorkais. Le récent abandon par la justice américaine de toutes les procédures judiciaires à l’encontre de Goldman Sachs, faute de preuve, illustre l’abdication du pouvoir politique face au pouvoir de cette "mégabanque". Ce documentaire démontre le danger que représente pour les démocraties cette finance internationale qui ne reconnaît plus aucune autorité.

    Fruit d’une année d’investigation au cœur du supermarché de la spéculation qu’est devenu Goldman Sachs, ce documentaire donne la parole à de nombreux intervenants - banquiers, économistes, traders, journalistes, législateurs, responsables politiques... -, soit au total une quarantaine d’heures d’interviews. De nombreux extraits qui ne figurent pas dans le montage final, sont désormais accessibles grâce à un webdocumentaire coproduit par CAPA et ARTE.tv. En esperant qu’il contribue à nourrir le débat sur la nécessaire régulation de la finance et sur l’urgence de reconstruire un cadre législatif respecté. C’est-à-dire à remettre les acteurs financiers au service des démocraties.

    Jérôme Fritel

    http://www.arte.tv/fr/les-derives-de-la-finance-internationale/6820372,CmC=6820384.html

    CHARPAL

    Masculin
    Nombre de messages : 434
    Emploi/loisirs : Refaire le monde(sans prétention).Voir : refairelemonde.unblog.fr
    Humeur : en colère face aux injustices notamment sociales
    Date d'inscription : 15/11/2009

    Re: krach, boum, hue!

    Message par CHARPAL le Mar 11 Sep - 12:35

    Je ne comprends pas du tout cette nécessité de tout embrouiller, au sujet de la dette, alors que le problème comme la solution sont, j'ose le dire, extrêmement simples.

    Le problème provient du fait que les ultra libéraux, pour faire du fric et pour faire peur aux peuples, ont décidé de façon scandaleuse que les Etats devraient emprunter leur propre monnaie à des banquiers-spéculateurs privés, à des taux délirants, plutôt qu'aux banques centrales à des taux faibles, voire nuls si besoin est.

    On peut ensuite se livrer, pour étaler sa science et épater la galerie, à toutes sortes de considérations techniques : c'est politiquement inutile et démotivant.

    Quant à la fumisterie récente de la BCE, elle est tout aussi simple : les banksters sont "récompensés", d'après le dogme, des risques qu'ils prennent, en encaissant des intérêts proportionnels aux dits risques encourus. La BCE n'a donc rien de plus à faire en "ultra libéralie".

    La seule chose qu'elle devrait faire, dans un autre monde où on ne marcherait plus sur la tête, c'est prêter aux Etats à taux faibles ou nuls. Au lieu de ça, elle intervient après coup, pour venir au secours des banksters pour qu'ils ne perdent pas d'argent.

    C'est une honte absolue : les banquiers ont le droit de fixer des taux usuraires, qui enfoncent les Etats, et comme ceux-ci sont étranglés par les banksters, c'est la BCE qui rachète leurs créances devenures pourries du fait de leur rapacité. La BCE devient caution des spéculateurs ! C'est une escroquerie pure et simple.

    Cela étant il est réducteur et très dangereux de ne dénoncer dans l'ultra libéralisme "que" la problèmatique de la dette, si importante qu'elle soit, car c'est occulter que ce système est global et totalitaire. La circulation sans aucun contrôle des capitaux, des biens et services, les inégalités abyssales de revenus, le massacre des services publics, les niches, l'évasion, la fraude fiscales, la dictature médiatique, j'en passe et des pires, constituent un tout "cohérent".

    Je suis ulcéré qu'on puisse dire qu'il n'est pas utile de lutter contre le TSCG et le MES, car on laisserait sans combattre graver dans le marbre le suicide de notre République démocratique, au niveau des principe (je suis conscient que dans la réalité ces principes sont plus un idéal qu'autre chose) et toutes les tares du système ci-dessus résumées.

    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: krach, boum, hue!

    Message par bye le Mar 11 Sep - 17:16

    Ce qui est scandaleux, notamment, c'est le taux imposé aux pays déjà fragilisés comme la Grèce. En fait, plus ils sont déjà enfoncés dans la rigueur extrême, et plus on leur plonge la tête dans le seau.
    Par comparaison, les pays européens qui sont un peu moins noyés se voient octroyer des prêts aux taux moins rigoureux, voire négatifs.

    Contenu sponsorisé

    Re: krach, boum, hue!

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 23 Sep - 13:58