LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

» Fichier des Français : les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas
par bye Mar 8 Nov - 11:54

» Burkina Fasso : Grève dans l’éducation les 3 et 4 novembre
par bye Mar 8 Nov - 11:49

» "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"
par bye Mar 1 Nov - 11:58

» Besoin de crédit personnel
par filhastreanne Lun 31 Oct - 2:32

» L’usage informationnel acritique d’Internet à l’école primaire
par gramophone Dim 30 Oct - 10:06

» Un maire serbe à Srebrenica, tout un symbole, 21 ans après le massacre
par bye Lun 24 Oct - 12:39

» L'Arctique : eldorado ou mirage?
par bye Lun 24 Oct - 12:36

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    Sarkozy : on ne traumatise pas les enfants

    Partagez

    admin
    Administratrice

    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Sarkozy : on ne traumatise pas les enfants

    Message par admin le Sam 16 Fév - 1:50

    Sur la mémoire d'un enfant victime de la Shoah à un élève de CM2

    Sa proposition fait débat depuis mercredi. Vendredi, il s'est expliqué. Dans son discours sur l'école primaire prononcé à Périgueux, Nicolas Sarkozy est revenu sur son idée de confier la mémoire d'un enfant victime de la Shoah à un élève de CM2. "On fait un grand tumulte là-dessus et on n'en fait pas sur parfois ce que voient comme films nos enfants, ce qu'on leur laisse d'images violences, dégradantes et gratuites." Mais "il s'agit d'une démarche contre tous les racismes, toutes les discriminations, toutes les barbaries", a-t-il dit. "Croyez-moi, on ne traumatise pas les enfants en leur faisant cadeau de la mémoire de ce pays" et cette proposition est dictée, selon lui par la nécessité de faire des écoliers français "des enfants aux yeux ouverts". "Si vous ne leur parlez pas de ce drame-là, ne vous étonnez pas que ça se reproduise. C'est l'ignorance qui fait la reproduction de situations abominables, c'est pas la connaissance", a-t-il lancé.

    Sur la réhabilitation des emblèmes nationaux
    Cette mémoire de la Shoah s'inscrira dans le cadre d'une instruction "civique et morale à l'école" renforcée, de même que d'autres symboles, d'autres "repères" pour le président : le drapeau français, Marianne et la Marseillaise. "L'affirmation des valeurs morales, l'énonciation de règles de comportements applicables à tous sont une absolue nécessité", a-t-il plaidé. "Cette instruction civique et morale prévoit notamment l'apprentissage des règles de politesse, la connaissance et le respect des valeurs et emblèmes de la République française." Or, a-t-il dit, "ce n'est pas faire du nationalisme que d'apprendre à nos enfants à respecter le drapeau de la nation qui est la leur" -, Marianne, et l'hymne national, "à l'écoute duquel ils devront se lever". "L'hymne national ne se siffle pas". "Devant le drapeau pour lequel nos anciens sont morts, on se lève (...) Ce sont des repères, des valeurs".

    Sur l'échec scolaire

    Evoquant la réforme de l'enseignement scolaire, "la plus importante depuis des décennies", le chef de l'Etat a annoncé son objectif : "diviser par trois, d'ici la fin de la mandature, le taux d'échec scolaire, à la sortie du CM2". Car "contrairement à une opinion longtemps admise et encore répandue, notre école primaire ne se porte pas bien. Chaque année, ce sont plus de 15% des élèves qui en sortent en grande difficulté : soit plus de 100.000 enfants par an !", a-t-il déclaré. "Dès le mois de septembre, dans toutes les écoles primaires, il y aura deux heures de pédagogie en plus pour vos enfants en difficultés", a affirmé le président. Et "les nouveaux programmes présenteront l'ensemble d'un cursus scolaire recentré sur le français et les mathématiques".

    Sur l'évaluation des enseignants
    Les professeurs des écoles seront désormais évalués "tous les deux ans, au lieu de quatre actuellement en moyenne", a annoncé le président. L'évaluation "s'attachera d'abord aux progrès des élèves, et non au choix de telle ou telle méthode pédagogique, que je veux laisser à la libre appréciation de l'enseignant", a-t-il expliqué. "Nous allons concentrer tous nos efforts sur les résultats (...) La méthode m'indiffère." "Parallèlement, nous allons doter notre école primaire d'un véritable système d'évaluation permettant d'identifier rapidement les difficultés et de promouvoir les solutions qui marchent. Deux évaluations nationales témoins seront créées, qui serviront à mesurer chaque année les acquis des élèves au CE1 et au CM2", a-t-il dit. "Chaque famille recevra systématiquement, non seulement les résultats de son enfant, mais également ceux de son école (...) Un devoir de transparence."

    admin
    Administratrice

    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Shoah : la condamnation sans appel de Simone Veil

    Message par admin le Sam 16 Fév - 1:51

    Plus qu'un débat, une polémique... La condamnation la plus symbolique vient de Simone Veil. "On ne peut pas infliger ça à des petits de dix ans". Simone Veil, déportée à 16 ans et demi à Auschwitz, juge "inimaginable, insoutenable et injuste" la proposition de Nicolas Sarkozy d'associer chaque élève de CM2 à un enfant victime des persécutions nazies. Le projet annoncé mercredi par le Chef de l'Etat continuait vendredi de semer trouble.

    "On ne peut pas demander à un enfant de s'identifier à un enfant mort. Cette mémoire est beaucoup trop lourde à porter", a expliqué Simone Veil l'ancien ministre sur le site de l'Express. Pour elle, la suggestion de Nicolas Sarkozy risque aussi d'attiser les antagonismes religieux : "Comment réagira une famille très catholique ou musulmane quand on demandera à leur fils ou à leur fille d'incarner le souvenir d'un petit juif ?", s'interroge-t-elle.

    "Armer moralement les enfants contre les idéologies extrêmes"
    "Il ne s'agit pas de s'identifier de façon morbide à un enfant mort en déportation, mais de faire acte de vigilance", estime pour sa part Serge Klarsfeld, président de l'Association des fils et filles des déportés juifs de France, qui soutient la proposition de Nicolas Sarkozy."Il s'agit d'armer moralement les enfants contre les idéologies extrêmes", dit l'historien et avocat dans Libération.

    Après l'historien Henry Rousso, dénonçant un "marketing mémorial", Annette Wieviorka, spécialiste reconnue de l'histoire de la Shoah et petite-fille de déportés, s'élève elle aussi contre la proposition de Nicolas Sarkozy. "Je pense qu'il y a quelque chose de réellement monstrueux de vouloir faire porter par un enfant de neuf, dix, ou onze ans la mémoire d'un enfant mort à une autre période", a-t-elle dit sur France Info.

    Parmi les enseignants, les premières réactions sont négatives. Le Snuipp-FSU, majoritaire dans le primaire, évoque les "risques de troubles psychologiques (...) de sentiment de culpabilité ou de responsabilité pour le destin d'un élève." Le syndicat des enseignants-Unsa se dit "particulièrement choqué de cette initiative du président, qui ignore tout de la façon dont un jeune se construit."

    "Quelque chose de très lourd à porter"

    Sur le plan politique, François Bayrou, président du MoDem a critiqué une décision prise "sans que l'on y ait réfléchi." L'ex Premier ministre Dominique de Villepin a jugé "étrange" la démarche du chef de l'Etat, estimant que la charge de la mémoire d'un enfant mort est "quelque chose de très lourd à porter". "Cette façon de faire traduit un manque de respect et une étonnante légèreté", a souligné Ségolène Royal. Mais tant le premier secrétaire du Parti socialiste, François Hollande, que Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, soutiennent ce projet. Le maire PS de Paris, Bertrand Delanoë, a quant à lui souligné qu'il fallait aborder "avec tact et désintéressement" le devoir de mémoire. "Je ne juge pas des intentions de Nicolas Sarkozy. (...) Mais ce sont des sujets très graves", a-t-il déclaré.

    Face à la polémique, le président a de nouveau défendu vendredi son idée de faire parrainer par des élèves de CM2 des enfants victimes de la Shoah par la nécessité d'avoir "des enfants aux yeux ouverts". "Si vous ne leur parlez pas de ce drame-là, ne vous étonnez pas que ça se reproduise. C'est l'ignorance qui fait la reproduction de situations abominables, c'est pas la connaissance", a-t-il dit lors d'un discours à Périgueux, en Dordogne. "Faites de nos enfants des enfants aux yeux ouverts, sans complaisance", a-t-il ajouté, en réponse aux critiques qu'a suscitées le parrainage annoncé, à partir de la rentrée prochaine, des 11.000 enfants français victimes de la Shoah par des élèves de 10 ans.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Sarkozy : on ne traumatise pas les enfants

    Message par bye le Sam 16 Fév - 6:49

    Si celà continue, il nous faudra cultiver un devoir de mémoire contre ce Sarkozy.

    Ce monsieur a cultivé la xénophobie, pendant des années, en allant chasser sur les terres de l'affront national, stigmatisant tout ce qui est différent de la norme blanche et propre sur soi, de l'homosexuel à l'immigré, en "réhabilitant" la honte institutionnelle que représente un ministère de "l'identité nationale", en durcissant l'appareil répressif, les lois liberticides,
    bref en travaillant la société, la saoulant de coups, en un traitement digne de celui de Pétain "travail-famille-patrie"

    et voilà qu'il veut faire porter à des enfants la lourde charge émotionnelle, voire de culpabilisation ( les vivants face aux morts ), que la société française, et particulièrement les corps constitués de l'époque et qui existent aujourd'hui, comme ceux de la police, de la justice, n'a même pas commencé à regarder en face, ( en-dehors de quelques mots sur l'Etat Français de Chirac ),

    qu'il ose dire " ne vous étonnez pas que celà se reproduise ".Et si nous lui retournions cette grande part de responsabilité, pour son inconséquence, sa "capacité" à traiter l'immigré comme de la chair et de l'esprit à exploiter ( les "bons" immigrés seront utiles à l'économie , appauvrissant donc leur pays d'origine, et les autres,...de hors!),en voulant masquer qu'il est un de ceux qui avaient le mieux entretenu cette machine infernale de l'exclusion,

    non, pas toi, sarkozy, ne parle et ne touche pas à la connaissance de l'autre, du juif, du stigmatisé,...n'inverse pas les rôles, tu n'as aucune légitimité morale pour endosser ce costume de diffuseur de connaissance, d'éveil des consciences, et particulièrement en direction des enfants.

    admin
    Administratrice

    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Re: Sarkozy : on ne traumatise pas les enfants

    Message par admin le Sam 16 Fév - 18:45

    Tout à fait parfaitement d'accord avec toi Bye... et puis c'était pas lui (sarkozy) qui disait qu'il ne fallait plus de repentance ?!
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Sarkozy : on ne traumatise pas les enfants

    Message par bye le Sam 16 Fév - 19:24

    Oui, Bettina, j'ai retrouvé ce qu'il a déclaré pendant sa campagne électorale: S'il veulent bien me rejoindre sur l'identité nationale ( les socialistes ), et je m'en réjouis, je leur demande de bien vouloir arrêter avec la repentance qui va de paire avec l'identité de la Nation", a-t-il ajouté. "Le système colonial est injuste mais de dire que tous les Français qui ont été en Algérie ont été des exploiteurs, c'est faux".

    Et justifiant l'annulation de son voyage aux antilles en 2005, il a déclaré "Il faut cesser avec la repentance permanente , qui touche parfois aux confins du ridicule", faisant suite à la protestation de la population antillaise contre la loi de février 2005, évoquant les aspects "positifs" de la colonisation.

    Le problème, avec lui, c'est qu'il est complètement immature, qu'il se fend de déclarations non réfléchies, croyant incarner un visionnaire. Il en devient de plus en plus ridicule.
    Le plus grave, bien sûr, c'est qu'il est à la barre, et que les problèmes des gens s'avèrent de plus en plus douloureux.
    Z'avaient qu'à pas voter pour lui; je sais, je sais,..
    avatar
    NASSIMUSS

    Masculin
    Nombre de messages : 54
    Age : 30
    Localisation : ALGER,ALGERIE
    Emploi/loisirs : étudiant
    Date d'inscription : 02/02/2008

    Re: Sarkozy : on ne traumatise pas les enfants

    Message par NASSIMUSS le Sam 16 Fév - 19:40

    slt
    je pense que sa n'as aucun sens pourquoi avoir choisi la shoah
    "Croyez-moi, on ne traumatise pas les enfants en leur faisant cadeau de la mémoire de ce pays" la shoah est un drame francais??
    "Si vous ne leur parlez pas de ce drame-là, ne vous étonnez pas que ça
    se reproduise. C'est l'ignorance qui fait la reproduction de situations
    abominables, c'est pas la connaissance" et alors aussi parlé aussi d'un million et demi d'algérien tué par larmé francaise des massacres,lors de la visite de sarkozy en algérie toujours c'était oublié le passé regardé en avant,pourquoi ne pas parler d'autres massacres génocide yen a méme en ce moment,"il s'agit d'une démarche contre tous les racismes, toutes les discriminations, toutes les barbaries",comme si c'était le seul acte de barbarie et que les juifs c'était les seuls victimes le plus dure racisme a été éxercer aux usa contre les indiens apres c'était les noirs en australie contre les aborigénes et jen passe la c'eest lappel du sang continué a méttre les juifs a la place de pauvre personne victime de tt pour attirré la pitié l'affection sa déja marché dans le passé pour quoi pas aujourdhui encore.

    admin
    Administratrice

    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Re: Sarkozy : on ne traumatise pas les enfants

    Message par admin le Sam 16 Fév - 19:55

    bye a écrit:Oui, Bettina, j'ai retrouvé ce qu'il a déclaré pendant sa campagne électorale: S'il veulent bien me rejoindre sur l'identité nationale ( les socialistes ), et je m'en réjouis, je leur demande de bien vouloir arrêter avec la repentance qui va de paire avec l'identité de la Nation", a-t-il ajouté. "Le système colonial est injuste mais de dire que tous les Français qui ont été en Algérie ont été des exploiteurs, c'est faux".

    Et justifiant l'annulation de son voyage aux antilles en 2005, il a déclaré "Il faut cesser avec la repentance permanente , qui touche parfois aux confins du ridicule", faisant suite à la protestation de la population antillaise contre la loi de février 2005, évoquant les aspects "positifs" de la colonisation.

    Le problème, avec lui, c'est qu'il est complètement immature, qu'il se fend de déclarations non réfléchies, croyant incarner un visionnaire. Il en devient de plus en plus ridicule.
    Le plus grave, bien sûr, c'est qu'il est à la barre, et que les problèmes des gens s'avèrent de plus en plus douloureux.
    Z'avaient qu'à pas voter pour lui; je sais, je sais,..
    Mais tu sais que les Antilles n'ont pas voté pour lui (pour la Guadeloupe, c'est même quasiment la première fois où la droite n'est pas arrivée en tête d'une élection ; la Martinique a toujours été de gauche majoritairement), les DOM-TOM plus généralement (Guyane, Réunion...) n'ont pas voté pour lui.

    Ils ne lui ont pas pardonné ces dérapages racistes...

    admin
    Administratrice

    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Re: Sarkozy : on ne traumatise pas les enfants

    Message par admin le Sam 16 Fév - 20:05

    NASSIMUSS a écrit:slt
    je pense que sa n'as aucun sens pourquoi avoir choisi la shoah
    "Croyez-moi, on ne traumatise pas les enfants en leur faisant cadeau de la mémoire de ce pays" la shoah est un drame francais??
    "Si vous ne leur parlez pas de ce drame-là, ne vous étonnez pas que ça
    se reproduise. C'est l'ignorance qui fait la reproduction de situations
    abominables, c'est pas la connaissance" et alors aussi parlé aussi d'un million et demi d'algérien tué par larmé francaise des massacres,lors de la visite de sarkozy en algérie toujours c'était oublié le passé regardé en avant,pourquoi ne pas parler d'autres massacres génocide yen a méme en ce moment,"il s'agit d'une démarche contre tous les racismes, toutes les discriminations, toutes les barbaries",comme si c'était le seul acte de barbarie et que les juifs c'était les seuls victimes le plus dure racisme a été éxercer aux usa contre les indiens apres c'était les noirs en australie contre les aborigénes et jen passe la c'eest lappel du sang continué a méttre les juifs a la place de pauvre personne victime de tt pour attirré la pitié l'affection sa déja marché dans le passé pour quoi pas aujourdhui encore.
    Coucou Nassimuss,

    Il est vrai qu'il y a une certaine hierarchisation des crimes contre l'humanité, crime de guerre, horreur qui est lamentable.

    De plus, ce n'est pas individuellement qu'on doit se repentir.

    Je veux dire moi, je n'étais pas née en 39-45, et toi tu n'étais pas née durant la guerre d'indépendance d'Algérie.

    Ce devoir de mémoire et de repentance c'est un devoir collectif qui doit se faire et au niveau des nations.

    Et qui plus est pour ne pas que cela se reproduise.

    Pour autant, on commémore le génocide juif depuis des années, ça n'a pas empêché d'autres génocides de se produire : au Cambodge, au Soudan, en Ex-Yougoslavie...

    Tiens, on laisse même Poutine tranquille alors qu'il fait massacrer les tchéchènes et on commercialise avec la Chine qui extermine les Tibétains et qui soutien le Soudan qui massacre les noirs.

    C'est en apprenant à vivre ensemble qu'on lutte contre le racisme, toutes les formes de racismes. Pas en culpabilisant le petit enfant de 10 ans par rapport à un passé.

    Et puis, il me fait rire ce gouvernement il veut lutter contre le racisme anti-juif, alors que ce même gouvernement rend légimite le racisme par sa politique d'immigration.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Sarkozy : on ne traumatise pas les enfants

    Message par bye le Dim 17 Fév - 10:22

    Bettina a écrit:
    bye a écrit:Oui, Bettina, j'ai retrouvé ce qu'il a déclaré pendant sa campagne électorale: S'il veulent bien me rejoindre sur l'identité nationale ( les socialistes ), et je m'en réjouis, je leur demande de bien vouloir arrêter avec la repentance qui va de paire avec l'identité de la Nation", a-t-il ajouté. "Le système colonial est injuste mais de dire que tous les Français qui ont été en Algérie ont été des exploiteurs, c'est faux".

    Et justifiant l'annulation de son voyage aux antilles en 2005, il a déclaré "Il faut cesser avec la repentance permanente , qui touche parfois aux confins du ridicule", faisant suite à la protestation de la population antillaise contre la loi de février 2005, évoquant les aspects "positifs" de la colonisation.

    Le problème, avec lui, c'est qu'il est complètement immature, qu'il se fend de déclarations non réfléchies, croyant incarner un visionnaire. Il en devient de plus en plus ridicule.
    Le plus grave, bien sûr, c'est qu'il est à la barre, et que les problèmes des gens s'avèrent de plus en plus douloureux.
    Z'avaient qu'à pas voter pour lui; je sais, je sais,..
    Mais tu sais que les Antilles n'ont pas voté pour lui (pour la Guadeloupe, c'est même quasiment la première fois où la droite n'est pas arrivée en tête d'une élection ; la Martinique a toujours été de gauche majoritairement), les DOM-TOM plus généralement (Guyane, Réunion...) n'ont pas voté pour lui.

    Ils ne lui ont pas pardonné ces dérapages racistes...

    Oui, tu as tout à fait raison; ceux qui ont voté pour lui, dans mon esprit, ce sont les 53 % des votants, de toute la France, et, bien sûr, parmi ceux-ci, un grand nombre souffrent de cette politique.
    On pourrait s'interroger sur l'opposition;on pourrait seulement..Car, en fait, nombre de "réformes", comme celle des régimes spéciaux de retraites, par exemple, les arrangent bigrement.C'est toujours cà qu'ils n'auront pas à faire, quand ils reviendront à la barre.
    Plus les populations s'enfoncent ou sont enfoncées dans la précarité et la misère, et plus leur " potentiel " s'accroît, et moins ils auront de "réformes" "responsables" "liées à la conjoncture ",..à réaliser.
    Sarkozy travaille pour eux.
    avatar
    Rabasse du sud

    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: Sarkozy : on ne traumatise pas les enfants

    Message par Rabasse du sud le Dim 17 Fév - 23:21

    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: Sarkozy : on ne traumatise pas les enfants

    Message par ecotone le Mar 19 Fév - 21:10

    Si je me réfère au propos de sarko : ..."C'est l'ignorance qui fait la reproduction de situations abominables, c'est pas la connaissance"...
    Le comble, visiblement sarko est un ignorant!!! lui qui reproduit les rafles, les centres de rétention, les expulsions d'immigrés,... un ministère de l'immigration, une politique vichyste! On devrait le renvoyer à l'école!!!
    De plus, il parle de la connaissance, mais depuis quand prendre en charge les mémoires d'enfants assassinés par des xénophobes est de la connaissance? Tout au plus de la responsabilité déposée sur les épaules de gosses de 10 ans. Lui qui nous rebat les oreilles avec sa non-repentance, comme tu dis BettinaMia, ils veut la faire porter à nos enfants! Vraiment un irresponsable, incapable d'assumer sa propre politique... un NABO!

    Ce discours est très dangereux, Nassimuss, tu es tombé dans le panneau! Ce qu'il veut sarko, c'est justement nous diviser, nous montrer que le racisme est à des degrés différents. Tu as raison quand tu dis que les algériens... lui apparaissent des morts moins graves.
    Ne croient pas que de parler de la Shoah aux enfants minimisent la mort des autres, l'école en parlait déjà, et du racisme à l'égard des autres populations aussi, heureusement. Même si ce n'est pas suffisant, cela se fait.
    Les enfants à l'école ne sont pas sur les bancs pour porter la cupabilité de ces guerriers xénophobes.
    Ce qui est important, c'est de leur apprendre que nous sommes des individus différents sur la planète, avec des cultures différentes, et que toutes les cultures sont valables et riches de connaissances.
    Leur apprendre que la notion de race est révolu, c'est un mensonge, nous savons grâce aux progrés scientifiques que nous somme tous de la même espèce : HomoSapiens. TOUS!

    Pour parler aussi de l'évaluation que sarko veut faire. Rien de nouveau, cela a toujours existé.
    Lui, il veut faire l'évaluation des enfants en mesurant les résultats des enseignants...
    C'est bien ce qui se fait déjà et ne donne en réalité aucun résultats. Forcément, si on fait une évaluation de X et qu'on compte les résultats de Y, l'évaluation est erronée!!!
    Avant, y'a longtemps, à l'école, celle que sarko veut nous rétablir, les instits disaient : "quand on sait pas on se tait!" Et bien, là aussi, sarko devrait retourner à l'école, celle qu'il réclame! Et qu'il ne revienne que lorsqu'il sera éduqué!

    Bon, j'ai entendu, y'a un quart d'heure, qu'il était tombé à 36% de bonne opinion contre 58% de mauvaise opinion. Qu'il continue à dire des inepties, une rupture de son pouvoir lui pend au nez!!!

    admin
    Administratrice

    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Shoah en CM2

    Message par admin le Mer 27 Fév - 21:24

    Table ronde avec Simone Veil et Serge Klarsfeld
    Dès la rentrée de septembre, la mémoire des enfants juifs victimes des nazis sera abordée dans le primaire, dans les classes de CM2.

    Reste à savoir comment.

    Pour déterminer la meilleure manière d'expliquer ce drame historique aux enfants, le ministère de l'Education organise aujourd'hui une table ronde qui réunit "les institutions et les personnalités engagées dans la transmission de la mémoire de la Shoah".

    Parmi elles, figurent Simone Veil, très vivement opposée à l'idée du président de la République.

    Sont également conviés Anne-Marie Revcolevschi, directrice de la Fondation pour la mémoire de la Shoah, Serge Klarsfeld, président de l'association des fils et filles de déportés juifs de France, et Richard Prasquier, président du conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), tous deux plutôt favorables à l'initiative présidentielle.

    85% des Français hostiles à l'idée
    La liste des invités comprend aussi Pierre Besnainou, président du fonds social juif unifié, Béatrice Rosenberg, présidente de Yad Layeled France, Philippe Schmidt, vice-président de la Licra, Raphaël Haddad, président de l'Union des étudiants juifs de France, Théo Hoffenberg, membre du conseil d'administration du Mémorial de la Shoah, Jacques Fredj, directeur du Mémorial de la Shoah et le cinéaste Claude Lanzmann.

    L'Education nationale sera représentée par Jean-Louis Nembrini, directeur général de l'Enseignement scolaire, François Perret, doyen de l'Inspection générale et Joëlle Dusseau, inspectrice générale prendront part aux travaux.

    La mission pédagogique du ministère est chargée de concevoir, avec l'appui d'experts du ministère et en consultant très largement, les documents pédagogiques qui permettront de la mise en place à la rentrée 2008 de la proposition du président de la République.

    Dans un récent sondage Ifop, 85% des Français se déclarent hostiles à l'idée annoncée par le président de faire parrainer l'un des 11.500 enfants juifs victimes de la Shoah par des élèves de CM2.

    La possibilité de faire perpétuer la mémoire des enfants victimes de la Shoah par l'ensemble d'une classe rencontre également l'opposition des Français : 61% des sondés y sont défavorables.

    admin
    Administratrice

    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Re: Sarkozy : on ne traumatise pas les enfants

    Message par admin le Mer 27 Fév - 21:28

    L'idée du parrainage d'enfants abandonnée
    Les élèves de CM2 n'auront pas à parrainer un enfant juif de France victime de la Shoah.

    Cette idée était "enterrée avant même qu'on se réunisse, ce n'était pas praticable car il y a 11.500 enfants juifs de France et 600.000 élèves en CM2", a déclaré mercredi l'historien et cinéaste Claude Lanzmann, à la sortie d'une réunion au ministère de l'Education.

    Mais "la proposition de Nicolas Sarkozy (de travailler sur la Shoah, ndlr) est toujours valable, elle va être rendue praticable", a-t-il souligné.

    Comme Simone Veil ou Serge Klarsfeld, il faisait partie des personnalité invitées par Xavier Darcos pour lancer la réflexion sur la mise en oeuvre du souhait de Nicolas Sarkozy que chaque enfant de CM2 se voie "confier la mémoire" d'un enfant mort dans la Shoah.

    Le ministre de l'Education avait assuré un peu plus tôt sur LCI que la "bonne idée" de Nicolas Sarkozy de confier la mémoire d'un enfant juif de France mort en déportation à chaque élève de CM2 devait se "transformer en bonne pratique".

    Des propositions d'ici deux mois
    Parmi les pistes de réflexion, Simone Veil a plaidé pour "autoriser, inciter à faire des travaux qui permettent aux enfants de se grouper dans une classe non pas vers un enfant en particulier mais vers telle situation dans telle ville".

    "Il n'y a rien de très précis de décidé, mais la volonté de tous d'arriver à améliorer ce qui est déjà très bien fait par les professeurs" qui enseignent cette partie de l'Histoire depuis 2002 en primaire, a poursuivi Simone Veil.

    Hélène Waysbord-Loing, chargée de la mission pédagogique, va faire des propositions d'ici deux mois.

    Pour celle-ci, "il ne faut pas faire de la commémoration, du rituel, parce que l'école n'est pas le lieu de cela. L'école est le lieu où l'on construit un savoir, où l'on apprend aux élèves à rechercher, à enquêter".

    "Ce qui va y avoir de nouveau, c'est la mise à disposition (...) de documents de référence et d'un inventaire de toutes les sources disponibles pour faciliter le travail des enseignants", a-t-elle précisé.

    De son côté, Nicolas Sarkozy "se réjouit" du "consensus très largement partagé" sur la nécessité de mieux enseigner la Shoah qui s'est manifesté lors de la réunion, a déclaré le porte-parole de l'Elysée David Martinon.

    admin
    Administratrice

    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Re: Sarkozy : on ne traumatise pas les enfants

    Message par admin le Mer 27 Fév - 21:30

    • François Hollande a jugé qu'avec l'abandon des parrainages d'enfants de la Shoah par des CM2, on est "revenu à ce qui n'aurait jamais dû être différent".

    "Si Nicolas Sarkozy avait simplement évoqué devant le CRIF le caractère exigeant du travail de mémoire et renvoyé vers les programmes de l'Education nationale l'accomplissement de ce devoir, il aurait évité une polémique qui a été douloureuse pour les familles, pour les enseignants d'une autre façon, pénible pour les enfants, difficile à comprendre et à admettre pour les parents d'élèves."

    • Marine Le Pen, vice-présidente du Front national, s'est réjouie de l'abandon de l'idée de Nicolas Sarkozy, lancée "sans aucune concertation".

    "J'espère qu'il en tirera des conséquences et cessera ce comportement impulsif et négatif."

    Contenu sponsorisé

    Re: Sarkozy : on ne traumatise pas les enfants

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 23 Sep - 14:12