LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par bye Sam 21 Oct - 10:37

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Bus de la honte : ne laissons pas l’avenir aux réactionnaires
par bye Sam 14 Oct - 12:44

» La métamatière et le peuple
par Claude De Bortoli Ven 6 Oct - 9:27

» Vers un retour du délit de solidarité ?
par bye Sam 30 Sep - 6:45

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    défense des libertés

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    défense des libertés

    Message par bye le Dim 24 Fév - 14:00

    Chaque jour, ou presque, nos libertés individuelles et collectives sont rognées. Que ce soit chez les enseignants ( fichier base-école ) , les travailleurs sociaux, les salarié(e)s des Allocations Familiales, de la Sécurité Sociale..une obligation de fichage, de collecte de renseignements est instituée.La délation envers les sans-papiers est stimulée par les divers décrets et lois , suite au "passage" de sarkozy au Ministère de l'intérieur.Son successeur a parfaitement compris la leçon ( fichage ADN,...).

    Bref, par la surveillance accrue de toute la population par installation garndissante des caméras-vidéos dans les villes, contrôle des communications sur Internet, installation des bornes de biométrie à l'entrée des collèges et lycées, notamment,..insidieusement ou non, notre périmètre de vie privée , de liberté diminue.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: défense des libertés

    Message par bye le Dim 24 Fév - 14:01

    ATTEINTES A L’ETHIQUE PROFESSIONNELLE NON AU LICENCIEMENT D’ERIC CARTON, EDUCATEUR DE PREVENTION SPECIALISEE DE L’ADSEA 06



    Eric CARTON, éducateur de Prévention Spécialisée à l’A.S.P. (Action Sociale Préventive) de l’Association Départementale de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence des Alpes Maritimes (ADSEA 06) vient d’être licencié pour faute grave pour avoir alerté l’employeur – en refusant de saisir des données nominatives concernant les jeunes et leurs familles sur un logiciel d’exploitation (EVA 4) Ces données pouvant être transmises par l’encadrement hiérarchique aux circonscriptions d’action médico-sociale du Conseil Général et éventuellement aux mairies

    Les représentants du personnel de l’ADSEA 06 rappelaient régulièrement les risques encourus par le public (jeunes et familles) et pour les éducateurs. Mais cet éducateur de rue attirait lui aussi l’attention de la direction sur ces questions d’éthique et de protection de la vie privée des jeunes et de leurs familles. Rappelons que l’action éducative de prévention spécialisée s’appuie sur les principes d’anonymat, de libre adhésion et s’exerce sans mandat nominatif (administratif ou judiciaire). La démarche éducative de prévention spécialisée est également basée sur une relation de confiance et le respect du secret professionnel et de la confidentialité des situations .

    Le fait d’alerter l’employeur sur les risques encourus pour le public et pour les éducateurs, a été sanctionné par un licenciement pour faute grave.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: défense des libertés

    Message par bye le Dim 24 Fév - 14:06


    Section de Toulon de la LDH









    RUBRIQUE : Big Brother > le fichage des enfants

    LES ARTICLES DE LA RUBRIQUE


    le décret autorisant les maires à créer un fichier pour repérer l’absentéisme

    le fichage des élèves étrangers se poursuit-il ?

    chassez la nationalité... elle revient au galop

    “les enfants d’Éloi”, par Éric Fassin

    le fichage des bambins turbulents, par Serge Portelli

    Tony Blair veut repérer les futurs délinquants plusieurs mois avant leur naissance

    la Grand-Bretagne met en place un fichier national regroupant les données personnelles de tous les jeunes de moins de 18 ans

    deux enfants de 8 et 11 ans menacés de fichage génétique pour vol de jouets

    les mineurs pris dans la folie du fichage, par Côme Jacqmin

    pasdeOdeconduite : le débat scientifique et de société a porté ses fruits

    si tu fais pipi au lit, tu seras fiché

    l’illusoire repérage des délinquants dès la crèche

    pas de zéro de conduite pour les enfants de trois ans

    analyse de la version finale du rapport Benisti

    on n’est jamais trop jeune pour Big Brother

    le rapport Benisti

    LA SECTION
    [QUI SOMMES-NOUS ?]
    [NOTRE AGENDA]
    [ le décret autorisant les maires à créer un fichier pour repérer l’absentéisme]NOUS ÉCRIRE]
    [LE SITE]


    le décret autorisant les maires à créer un fichier pour repérer l’absentéisme



    article de la rubrique Big Brother > le fichage des enfants
    date de publication : lundi 18 février 2008




    Le décret d’application de la loi dite de prévention de la délinquance, publié au Journal officiel le 15 février 2008, autorise les maires à créer un fichier leur permettant de repérer l’absentéisme des enfants d’âge scolaire.

    A noter que le “droit d’opposition” prévu à l’article 38 de la loi informatique et libertés ne s’applique pas à ce fichage : les parents ne peuvent pas s’y opposer. D’autre part, le décret ne comporte donne pas satisfaction à la Cnil qui, dans son avis du 10 juillet 2007, avait attiré l’attention « sur la nécessité d’informer les personnes auprès desquelles sont collectées des données de ce que ces dernières peuvent être communiquées au maire à des fins de contrôle de l’obligation scolaire et de suivi de l’absentéisme », ainsi que « sur la nécessité d’informer les personnes sur les transmissions d’informations les concernant ».

    Ce décret, repris ci-dessous avec l’avis correspondant de la Cnil, confirme, s’il en était besoin, les inquiétudes suscitées par la mise en place du fichier base élèves.
    [Première mise en ligne le 15 février, revue et complétée le 18 février 2008]




    PARIS, 15 fév 2008 (AFP) - Le décret d’application de la loi du 5 mars 2007 sur la prévention de la délinquance, autorisant les maires à établir par traitement automatisé un recensement de l’ensemble des élèves en âge scolaire et à repérer leur éventuel absentéisme, est paru au Journal officiel vendredi.

    L’objectif de ce décret est de "permettre l’amélioration du suivi et de l’effectivité des inscriptions des élèves" et d’"améliorer le suivi de l’absentéisme, notamment l’absentéisme lourd", c’est-à-dire plus de quatre demi-journées par mois, a précisé à l’AFP le ministère de l’Education.

    Très controversé lors de l’élaboration du projet de loi, ce texte oblige les directeurs d’école, chefs d’établissement et inspecteurs d’académie à fournir aux maires qui en font la demande des informations nominatives (nom, prénoms, adresse, sexe, date et lieu de naissance) sur leurs élèves. Il oblige également les organismes de versement des allocations familiales à fournir nom, prénoms, date de naissance et sexe de l’enfant ouvrant droit au versement des prestations, et les noms, prénoms et adresse de ses responsables.

    Les maires peuvent ensuite déclencher un "accompagnement social ou éducatif" du ressort de la commune ou informer le président du conseil général. Ce dernier peut mettre en place avec la famille un "contrat de responsabilité parentale", créé par la loi sur l’Egalité des chances, qui, s’il n’est pas respecté, peut entraîner "la suspension de tout ou partie" des allocations familiales.

    Outre les informations sur les enfants, le fichier automatisé comprendra les noms, prénoms des personnes responsables, de l’allocataire de prestations familiales et de l’établissement scolaire, des informations qui ne seront "pas conservées au delà de l’année scolaire au cours de laquelle l’élève atteint l’âge de 16 ans".

    Il comprendra également les "mention et date" de la saisine de l’inspecteur d’académie, de la notification par celui-ci d’un avertissement aux parents et de l’éventuelle sanction décidée par le conseil de discipline de l’établissement scolaire. Ces données seront effacées à la fin de l’année scolaire au cours de laquelle elles auront été enregistrées.

    Le texte précise que seuls "sont habilités à recevoir communication des données enregistrées" les maires, présidents de conseils généraux, inspecteurs d’académie et agents du centre communal d’action sociale, ou leurs représentants, "individuellement désignés".
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: défense des libertés

    Message par bye le Dim 24 Fév - 14:07

    Le Collectif pour la Défense des libertés Fondamentale, qui se charge de regrouper les témoignages sur les violences policières à Rouen, a été saisi par ces quatres personnes à la dernières réunion.

    Plus ça va, plus il y a de "bavures, qui les arrêtera?






    Salut à tous,



    Suite au récit de Chloé, nous avons reçu beaucoup de mails et d’appels téléphonique de soutien. Nous tenons à vous remercier de votre mobilisation, confirmant le caractère inacceptable des évènements qui se sont déroulés dans la nuit du 3 février et nous soutenant dans la démarche que nous engageons aujourd’hui auprès de la justice.

    Pour rappeler brièvement les faits : Chloé est témoin de violences policières dans le cadre d’une interpellation sur la personne d’un jeune homme, à la sortie du bar le Zoulou. Un des policiers la frappe avec sa tonfa (bâton de défense). Une autre personne témoin elle aussi, reçoit au même moment un coup de tonfa. Par la suite, Chloé est plaquée au sol au milieu de la rue par le même policier et sa tête frappe le sol. Vincent et Carine sont témoins et tentent de s’interposer. Carine est menottée et interpellée. Vincent est emmené derrière une porte cochère, où il se fait frapper au visage sans raison puis menotter et interpeller. Nadège, elle aussi témoin de cette scène, est repoussée brutalement. Plusieurs personnes sont gazées.

    Chloé et Nadège se rendent au poste de police dans le but de déposer plainte pour les violences qu’elles ont subies. Durant son dépôt de plainte, Chloé est « reconnue » par un policier qu’elle aurait étranglé. Elle est placée elle aussi en garde à vue.

    Les personnes violentées ont été examinée par un médecin légiste et bénéficié de jours d’ITT (indique la gravité des coups reçus et a une valeur légale). Chloé : 4 jours d’ITT , Vincent 6, Nadège 3. La jeune fille témoin comme Chloé et ayant reçu un coup a bénéficié quand à elle de 4 jours d’ITT.

    D’après ce que nous avons comme information aujourd’hui, nous pensons sérieusement que plusieurs policiers ont porté plainte contre nous pour « rébellion, outrage et violences sur agent de la force publique ». Il semble que les témoignages soient très à charge contre nous, nous décrivant comme hystériques et très violents ( !!!)

    Vincent et Chloé portent plainte directement au procureur cette semaine via leurs avocats. Pour appuyer nos témoignages, nous avons du rechercher des témoins de la scène. Nous avons aujourd’hui 2 témoignages confirmant nos dires et la violence policière. Nous avons récupéré une vidéo d’une partie de la scène où il est bien visible que nous ne sommes pas hystériques comme semblent le dire les policiers.

    La suite de la procédure est indéterminée. Nous ne savons pas si le procureur va ouvrir une enquête et ce sur quoi elle débouchera. Il est possible que nous soyons nous même condamnés pour les faits qui nous sont reprochés. Nous souhaitons faire le maximum pour que cette histoire ne tombe pas aux oubliettes, nous avons tous autour de nous un certain nombre de témoignages dans ce genre : violences policières gratuites, non reconnues par la justice et des policiers jamais inquiétés. C’est grave, et ça n’a pas l’air de s’arranger !

    Selon la tournure que prendront les évènements, nous envisagerons d’informer la presse. Nous serons soutenus dans cette démarche par le Comité de Défense des Libertés Fondamentales. Nous allons certainement tenter de faire saisir la Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité par un parlementaire (sénateur ou député). Dans le même temps, nous monterons un comité de soutien et nous aurons certainement besoin de témoignages de moralité. Et là nous aurons besoin de vous !

    Merci de transmettre ce témoignage et à bientôt pour la suite des évènements que nous espérons positive et juste.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: défense des libertés

    Message par bye le Dim 24 Fév - 14:09

    J'ai appris que les nombreuses critiques virulentes que nous avions adréssé au médiateur de fr2 n'ont pas été diffusées. Je pense qu'il ne faut pas en rester là. j'avais un peu oublié tout ça, mais n'en suis que plus féroce à mon retour, alors que nous avons été cinquante a envoyer des critiques extrêmement virulentes au médiateur. bref, les témoignages écrits, dont le mien, je peux les regrouper, en vue d'une diffusion, ce qui apporte la preuve éclatante que les médias sont manipulés, que ce médiateur est un décorum, et la soi-disant possibilité de reagir un leurre. car les reactions ne sont pas transmises. Ce serait, je pense un bon pavé dans la mare et surtout un positionnement clair contre la politique d'Hortefeux))) Je propose de reprendre l'affaire au début, la date de la diffusion de l'émission est bien le 7 Février? ceux d'entre vous qui ont publié leur reaction sur la liste, où me les ont adréssés seraient ils OK? , Nous pourrions les adresser à la Direction de la chaine, mais aussi à certains journaux. Merci de vos réponses.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: défense des libertés

    Message par bye le Dim 24 Fév - 14:10

    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: défense des libertés

    Message par bye le Dim 24 Fév - 18:29

    Organisations signataires
    Voir la liste

    Liste alphabétique
    Voir la liste





    Sauvegardons la laïcité de la République

    92 825 signatures à la date du 21/02/08


    Les organisations et personnalités signataires rappellent solennellement que, selon l’article 1er de la Constitution, la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Ces quatre termes indissociables définissent des principes qui s’imposent à tous, au premier rang desquels le Président de la République. Or, les déclarations récentes de Monsieur Sarkozy, mêlant ses convictions personnelles et sa fonction présidentielle, portent atteinte à la laïcité de la République.

    La mise en cause de ce principe constitutionnel indispensable à la paix civile est inacceptable. Depuis 1905, grâce à la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat, la République assure à chaque citoyen la liberté de conscience, garantit sa liberté de croire ou de ne pas croire et de pratiquer le culte de son choix, de n’en pratiquer aucun ou de pouvoir en changer. Elle permet ainsi de vivre ensemble, dans le respect de chacun, quels que soient ses origines, ses choix philosophiques ou ses convictions religieuses.

    Dans notre République et notre société multiculturelle, la diversité doit être richesse et non source de conflit. Pour cela, la laïcité, assurant l’égalité en droit des citoyens dans le respect des lois de la République, permet à la fois l’expression du pluralisme des convictions et la recherche de valeurs communes pour construire une communauté de destin.

    Dans un monde aujourd’hui global et de plus en plus complexe, où se multiplient les voies d’accès à l’information et aux connaissances, et où explose la médiatisation des événements et de la pluralité des représentations du monde, seule la laïcité permet l’émancipation de tous en favorisant le libre accès au savoir et à la culture et le discernement de chacun pour un libre choix de vie, par une démarche rationnelle et critique faisant toute leur place au doute, à l’imagination et à la créativité.

    C’est pourquoi, les organisations et personnalités signataires s’opposeront à toute tentative qui mettrait, de fait, en cause la laïcité par une modification du contenu de la loi de 1905. A l’heure où nos concitoyens éprouvent des difficultés et des inquiétudes croissantes, elles les appellent à promouvoir la laïcité comme une exigence partagée avec la ferme volonté de bâtir ensemble une société où la justice sociale assurera, quotidiennement, pour toutes et pour tous, la liberté, l’égalité et la fraternité.





    Mentions légales

    Ce site est déclaré à la CNIL sous le numéro : 1275958. Les éléments collectés pour cette pétition ne feront l'objet d'aucune autre utilisation. Conformément aux articles 39 et suivants de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, rectification ou suppression des informations la concernant, en s’adressant à la Ligue de l'enseignement - 3, rue Récamier - 75007 Paris ou par mail à :

    \n
    msthiroux@laligue.org


    Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir





    © 2008 APPEL LAIQUE
    Joomla ! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: défense des libertés

    Message par bye le Dim 24 Fév - 18:30

    Sauvegardons la laïcité de la République

    92 825 signatures à la date du 21/02/08


    Les organisations et personnalités signataires rappellent solennellement que, selon l’article 1er de la Constitution, la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Ces quatre termes indissociables définissent des principes qui s’imposent à tous, au premier rang desquels le Président de la République. Or, les déclarations récentes de Monsieur Sarkozy, mêlant ses convictions personnelles et sa fonction présidentielle, portent atteinte à la laïcité de la République.

    La mise en cause de ce principe constitutionnel indispensable à la paix civile est inacceptable. Depuis 1905, grâce à la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat, la République assure à chaque citoyen la liberté de conscience, garantit sa liberté de croire ou de ne pas croire et de pratiquer le culte de son choix, de n’en pratiquer aucun ou de pouvoir en changer. Elle permet ainsi de vivre ensemble, dans le respect de chacun, quels que soient ses origines, ses choix philosophiques ou ses convictions religieuses.

    Dans notre République et notre société multiculturelle, la diversité doit être richesse et non source de conflit. Pour cela, la laïcité, assurant l’égalité en droit des citoyens dans le respect des lois de la République, permet à la fois l’expression du pluralisme des convictions et la recherche de valeurs communes pour construire une communauté de destin.

    Dans un monde aujourd’hui global et de plus en plus complexe, où se multiplient les voies d’accès à l’information et aux connaissances, et où explose la médiatisation des événements et de la pluralité des représentations du monde, seule la laïcité permet l’émancipation de tous en favorisant le libre accès au savoir et à la culture et le discernement de chacun pour un libre choix de vie, par une démarche rationnelle et critique faisant toute leur place au doute, à l’imagination et à la créativité.

    C’est pourquoi, les organisations et personnalités signataires s’opposeront à toute tentative qui mettrait, de fait, en cause la laïcité par une modification du contenu de la loi de 1905. A l’heure où nos concitoyens éprouvent des difficultés et des inquiétudes croissantes, elles les appellent à promouvoir la laïcité comme une exigence partagée avec la ferme volonté de bâtir ensemble une société où la justice sociale assurera, quotidiennement, pour toutes et pour tous, la liberté, l’égalité et la fraternité.





    Mentions légales

    Ce site est déclaré à la CNIL sous le numéro : 1275958. Les éléments collectés pour cette pétition ne feront l'objet d'aucune autre utilisation. Conformément aux articles 39 et suivants de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, rectification ou suppression des informations la concernant, en s’adressant à la Ligue de l'enseignement - 3, rue Récamier - 75007 Paris ou par mail à :

    \n
    msthiroux@laligue.org


    Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir





    © 2008 APPEL LAIQUE
    Joomla ! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: défense des libertés

    Message par bye le Dim 24 Fév - 18:31

    Sauvegardons la laïcité de la République

    92 825 signatures à la date du 21/02/08


    Les organisations et personnalités signataires rappellent solennellement que, selon l’article 1er de la Constitution, la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Ces quatre termes indissociables définissent des principes qui s’imposent à tous, au premier rang desquels le Président de la République. Or, les déclarations récentes de Monsieur Sarkozy, mêlant ses convictions personnelles et sa fonction présidentielle, portent atteinte à la laïcité de la République.

    La mise en cause de ce principe constitutionnel indispensable à la paix civile est inacceptable. Depuis 1905, grâce à la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat, la République assure à chaque citoyen la liberté de conscience, garantit sa liberté de croire ou de ne pas croire et de pratiquer le culte de son choix, de n’en pratiquer aucun ou de pouvoir en changer. Elle permet ainsi de vivre ensemble, dans le respect de chacun, quels que soient ses origines, ses choix philosophiques ou ses convictions religieuses.

    Dans notre République et notre société multiculturelle, la diversité doit être richesse et non source de conflit. Pour cela, la laïcité, assurant l’égalité en droit des citoyens dans le respect des lois de la République, permet à la fois l’expression du pluralisme des convictions et la recherche de valeurs communes pour construire une communauté de destin.

    Dans un monde aujourd’hui global et de plus en plus complexe, où se multiplient les voies d’accès à l’information et aux connaissances, et où explose la médiatisation des événements et de la pluralité des représentations du monde, seule la laïcité permet l’émancipation de tous en favorisant le libre accès au savoir et à la culture et le discernement de chacun pour un libre choix de vie, par une démarche rationnelle et critique faisant toute leur place au doute, à l’imagination et à la créativité.

    C’est pourquoi, les organisations et personnalités signataires s’opposeront à toute tentative qui mettrait, de fait, en cause la laïcité par une modification du contenu de la loi de 1905. A l’heure où nos concitoyens éprouvent des difficultés et des inquiétudes croissantes, elles les appellent à promouvoir la laïcité comme une exigence partagée avec la ferme volonté de bâtir ensemble une société où la justice sociale assurera, quotidiennement, pour toutes et pour tous, la liberté, l’égalité et la fraternité.





    Mentions légales

    Ce site est déclaré à la CNIL sous le numéro : 1275958. Les éléments collectés pour cette pétition ne feront l'objet d'aucune autre utilisation. Conformément aux articles 39 et suivants de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, rectification ou suppression des informations la concernant, en s’adressant à la Ligue de l'enseignement - 3, rue Récamier - 75007 Paris ou par mail à :

    \n
    msthiroux@laligue.org


    Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir





    © 2008 APPEL LAIQUE
    Joomla ! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: défense des libertés

    Message par ecotone le Lun 25 Fév - 0:37

    Bye! Vraiment très bien tout ça!!! chapeau

    Pour les messages pour les médias, je suis d'accord, il faut faire quelque chose, je relis d'abord dans le détail toute la page. Demain, je ferai un mot...
    Bonne nuit à tous
    dormir bisous

    admin
    Administratrice

    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Re: défense des libertés

    Message par admin le Lun 25 Fév - 1:08

    Bonne nuit ma Ecotone I love you bisous
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: défense des libertés

    Message par bye le Lun 25 Fév - 7:18

    Décidément les flics sont partout!





    FREE.FR ENVOIE LA POLICE A CEUX QUI OSENT LA CRITIQUER

    Posted by libertesinternets under Censure, Libertés publiques, Lois de réglementation d’Internet, On Line

    Fichtre !!! Quatre officiers de police se sont déplacés, depuis Paris, pendant une journée entière et ont saisi tous les ordinateurs… juste pour une plainte pour “diffamation” suite à un message sur un forum public ?

    Ils n’ont que ça à foutre, les policiers ?

    [01-net _ 12/02/2008]Quelle ne fut pas la surprise de cet informaticien du sud de la France en voyant débarquer chez lui quatre officiers de la police judiciaire de Paris, par un beau matin de février 2007. Recherche de stupéfiants ? Trafic d’armes ? Non. Le fournisseur d’accès Internet Free a tout simplement porté plainte pour diffamation, suite à un message qu’il a posté sur 01net . sous le pseudo Petit Poucet.
    Une plainte qui a conduit à la perquisition, pendant une journée entière, du domicile et de la société de cet informaticien sans histoire, avec saisie de tous ses ordinateurs. Le FAI lui réclame 12 000 euros de dommages et intérêts.
    Tout commence un an plus tôt, en février 2006, quand Petit Poucet poste sur notre site un commentaire, en réaction à un articlesur la guerre engagée par les studios de cinéma contre les newsgroups.
    Ancien abonné de Free, l’internaute n’y mâche pas ses mots : sous le titre Free, 1er pirate de France, il affirme que les serveurs de newsgroups du FAI abritent du contenu protégé par les droits d’auteur - logiciels, musique et films -, au vu et au su de tous. Et de s’étonner qu’aucune plainte n’ait déjà été déposée contre le FAI à ce sujet. C’était en effet bien avant la décision de justice qui a contraint Free à fermer 14 de ces fameux newsgroups.

    Verdict attendu le 14 février

    « Je suis particulièrement sensible aux questions du téléchargement illégal, étant moi-même créateur de logiciels », nous a précisé Petit Poucet, qui préfère garder l’anonymat. « Mais j’étais loin de penser que mon message aurait de telles conséquences et que cela irait jusqu’au pénal ! » Suite au refus de Free de régler l’affaire à l’amiable, il a décidé de se défendre seul, compte tenu des frais d’avocats à engager.

    Auditionné le 10 janvier 2008 au Tribunal de grande instance de Paris, l’informaticien ne s’est pas démonté. Il a non seulement tenté de prouver les propos tenus dans le message incriminé, mais il a à son tour accusé Free « d’abus de constitution en partie civile ». A ce titre, il n’hésite pas à lui réclamer 20 000 euros de dommages et intérêts.

    De son côté, Free estime que le message de Petit Poucet, est « préjudiciable à son image et à ses intérêts économiques » . Et son image, le FAI la défend bec et ongles : ce n’est pas la première plainte pour diffamation qu’il porte contre des abonnés mécontents ou contre une association telle que l’UFC-Que Choisir. Mais la Justice se montre clémente. Il risque fort d’en être de même pour Petit Poucet, qui souligne d’ailleurs que « le procureur a refusé de requérir à l’audience » . Le verdict sera rendu le 14 février.

    http://www.01net.com/editorial/371600/attaque-par-free-un-internaute-reclame-des-dommages-et-interets/













    _______________________________________________
    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: défense des libertés

    Message par ecotone le Lun 25 Fév - 20:45

    Depuis longtemps, on tente d'utiliser ceux qui travaillent auprès d'enfants, de jeunes, pour récupérer tout un tas de renseignements.
    Cette propantion à l'obéissance s'accroît en nos temps. Il y a toujours une ou un travailleur zélé(e) pour remplir des fiches.
    Jusqu'aux renseignements médicaux en centre de loisirs ou colos, alors qu'ils relèvent du secret médicale. Des directeurs mal informés de leurs droits et devoirs font des photocopies des fiches sanitaires de gamins, à l'insue des parents ; régulièrement lorsque j'étais en poste, je mettais du point sur la table pour refuser ces agissements!!
    Lorsqu'on connaît ses droits et devoirs, on apprend à dire non, et on continue à protéger les mineurs de ceux qui sembles leur vouloir du bien!!!
    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: défense des libertés

    Message par ecotone le Lun 25 Fév - 20:50

    Évidemment j'ai signé la pétition!!!
    On va la mettre sur le site
    respect Merci, Bye de tous tes messages.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: défense des libertés

    Message par bye le Jeu 28 Fév - 7:45





    va-t-on ficher les délinquants sexuels en mairie ?

    article mis en ligne le mercredi 27 février 2008



    Jacques Pélissard, président de l’Association des maires de France, voudrait que le maire soit alerté dès qu’un délinquant sexuel s’installe dans sa ville. Le député-maire (UMP) de Long-le-Saunier souhaite aller plus loin que la loi dite de “prévention de la délinquance” du 5 mars 2007 dont l’article 1 prévoit que le maire soit informé, s’il le demande, des suites judiciaires données aux actes de délinquance commis sur le territoire communal.

    En Angleterre, la police commence à ouvrir ses fichiers aux parents. Aux Etats-Unis, les données personnelles de plusieurs centaines de milliers de délinquants sexuels sont accessibles sur Internet.

    Suite à l’adoption de la loi sur la rétention de sécurité — une façon de rétablir une peine de mort lente — et au refus qu’elle ait un effet rétroactif, il est probable que, Nicolas Sarkozy qui semble s’être déclaré favorable à l’application de la peine de mort pour certains crimes de pédophiles, soulèvera la question un jour ou l’autre. Espérons que le contre-exemple américain saura nous convaincre d’aborder ces problèmes de façon moins démagogique, en commençant, comme le propose André Vallini, par soigner les malades qui sont maintenant plus nombreux en prison que les escrocs.




    Les délinquants sexuels fichés en mairie ?

    par Alexandra Guillet, LCI.fr, le 20 février 2008



    • LCI.fr - L’Angleterre vient d’adopter un texte qui va permettre, à titre expérimental, à des parents de quatre régions de pouvoir géolocaliser d’éventuels voisins pédophiles. Pensez-vous que cette mesure soit applicable en France ?


    Jacques Pélissard - Non, je trouve cette initiative particulièrement dangereuse car la priorité est donnée à la seule protection de la société. Cela veut dire qu’on jette l’opprobre sur les délinquants condamnés et qu’on leur coupe toute possibilité de réinsertion. Je pense qu’il faut trouver une voie médiane entre la protection de la société et la réinsertion des délinquants condamnés. Cela passe par la prévention. Et en cette matière, les maires ont un rôle essentiel à jouer qu’il faut renforcer.

    • C’est-à-dire ?


    La loi de prévention de la délinquance votée en janvier 2007 prévoit que les maires doivent être informés, s’ils le demandent, des suites judiciaires données à tous les actes de délinquance qui sont commis sur leur territoire communal. A mon avis il faut aller plus loin et que les maires soient également informés de l’arrivée dans leur commune d’un condamné pour acte pédophile.

    • Quel serait l’intérêt d’une telle initiative ?


    Si le maire est informé par le parquet ou le juge d’application des peines que Monsieur Dupont ou Durand, condamné pour pédophilie, vient s’installer sur sa commune, il pourra connaître le lieu d’habitation du condamné et vérifier s’il est à proximité d’une école ou d’une assistante maternelle qui garde des enfants. Le maire est un officier de police judiciaire tenu par le secret professionnel. Les travailleurs sociaux sont tenus à la même discrétion. Partager ce genre d’information confidentielle permettrait de veiller à la bonne conduite du condamné envers les enfants du voisinage. Et cela, sans pour autant que toute la population le sache.

    • Cela signifie, par exemple, que l’on pourrait donner une photo de l’individu au directeur de l’école voisine ?


    Eventuellement puisque le directeur de l’école est lui aussi tenu au secret professionnel. Il ne faut pas prendre une peur panique parce qu’un condamné sexuel habite à côté d’une école. Il suffit d’être vigilant. Le maire peut être le gardien de la vigilance. Alors que la population, elle, réagit avec l’opprobre. Et c’est ce qui me paraît dangereux dans l’expérimentation britannique.

    • Votre proposition n’est-elle pas une manière de remettre en cause les systèmes de réinsertion existant pour les délinquants sexuels ?


    Non, les délinquants sont quand même soignés en prison. Mais un beau jour ils sortent et ils peuvent avoir des pulsions qui les amènent à la récidive. Plus les lieux de leur habitat ou de leur travail seront faciles pour encourager la récidive, plus il faudra être vigilant. Ca doit être le rôle du maire de veiller au grain en fonction des lieux de résidence des pédophiles condamnés.

    • Vous allez proposer un amendement à l’Assemblée nationale ?


    Pour être un coordinateur efficace de la prévention de la délinquance, comme le veut la loi de 2007, il faut être un coordinateur informé. Je présenterai donc un amendement dès que l’occasion se présentera lors d’un débat dans l’hémicycle.

    Contre la pédophilie, le Royaume-Uni ouvre les fichiers de police



    Le Royaume-Uni autorisera les parents à se renseigner sur les antécédents judiciaires des personnes qui côtoient régulièrement leurs enfants. Un projet-pilote lancé l’été prochain.
    [LIBERATION.FR], le 18 février 2008



    Etes-vous sûr du nouveau prof de votre enfant ? Et de votre voisin ? A partir de cet été, les parents vont pouvoir vérifier si des personnes ayant un contact régulier avec leurs enfants ont été condamnées pour des actes de pédophilie. Cela se fera auprès de la police dans quatre régions du Royaume-Uni, a annoncé dimanche la ministre de l’Intérieur.

    Ce projet pilote doit être lancé dans les comtés du Cambridgeshire, du Hampshire, de Cleveland et du Warwickshire, a annoncé Jacqui Smith dans l’hebdomadaire dominical News of the World. « Je souhaite que nous étendions rapidement cette initiative au niveau national » en Angleterre et au Pays de Galles, a-t-elle précisé.

    Les parents, notamment les mères célibataires, auront ainsi la possibilité de vérifier les éventuels antécédents de pédophilie des personnes entrant en contact régulièrement avec leurs enfants, y compris les voisins, d’autres membres de la famille ou un nouveau compagnon.

    C’est à la police et aux services de mises à l’épreuve qu’il appartiendra de décider du volume d’informations diffusées au cas par cas. « J’espère que toute personne qui se soucie de la sécurité de chaque enfant en Grande-Bretagne et de la tranquillité d’esprit de chaque famille accueillera favorablement l’initiative que nous prenons », a déclaré Jacqui Smith, qui doit présenter lundi un Plan d’action pour lutter contre la violence. « Il y a peu de crime qui soit pire et plus choquant que les crimes sexuels contre les enfants. Neuf cas sur dix d’agression sexuelle sur enfant sont le fait de personnes connues de l’enfant », a-t-elle souligné.
    ___________________________


    Aux Etats-Unis...



    « Il y a 650.000 délinquants sexuels identifiés aux Etats-Unis et ce nombre augmente d’environ 25.000 chaque année. Voulez-vous savoir si certains d’entre eux vivent dans votre quartier ? »

    C’est la question posée par la société américaine Vision 20/20 à laquelle elle répond sur son site internet : il vous suffit de donner votre adresse avec le code postal pour voir apparaître une carte du quartier sur laquelle sont localisés les individus coupables de délits sexuels en liberté. En cliquant sur la carte vous pourrez consulter le profil complet de chaque délinquant identifié (nom, adresse, photographie et description des délits commis). Il est même possible d’être alerté par mail ou SMS dans le cas où de nouveaux délinquants viendraient s’installer dans le quartier.



    Mais il faut croire que cette politique n’a pas une grande efficacité puisque la population carcérale américain s’est établie à plus de 2 240 000 détenus en 2006, selon les chiffres officiels. Le taux d’incarcération s’établissait ainsi à 497 pour 100.000 habitants (près de six détenus sur dix sont Noirs ou Hispaniques) — cinq fois plus élevé qu’en France.
    Du populisme pénal

    une interview d’André Vallini, député, secrétaire national du PS chargé des institutions et de la justice
    par Katell Prigent, LeJDD.fr, le 22 février 2008



    Le Conseil constitutionnel a approuvé jeudi la création de centres d’enfermement à vie pour les criminels dangereux incluse dans le projet de loi Dati sur la rétention de sûreté.

    André Vallini - Les experts psychiatres vous diront que le pronostic de récidive est impossible à faire. A partir de là, soit on maintient tout le monde à vie en détention, et c’est une peine de mort lente, soit la commission prend le risque de relâcher quelques-uns. S’il recommence, que va dire la commission aux familles des victimes ? On veut faire croire aux familles que le risque zéro existe or le risque zéro n’existe pas. Au bout de cette logique, c’est l’enfermement à vie voire le rétablissement de la peine de mort, parce que la seule possibilité d’un risque zéro de récidive, c’est la peine de mort. Ce gouvernement et cette ministre de la justice font du populisme pénal. C’est de l’illusionnisme. Cela ne résout en rien les problèmes de fond.

    • Que proposez-vous contre la récidive de ce genre de criminel ?


    Nous sommes évidemment horrifiés comme tout le monde par ce genre de crime. J’ai présidé la commission Outreau, je sais de quoi je parle. La seule vraie solution, c’est de soigner ces détenus dès le premier jour de prison. C’est ce qui se fait au Canada. Ils sont soignés dès les premiers jours et suivent ensuite un parcours durant toute leur détention. Ce sont des malades, dangereux certes, mais ce sont avant tout des malades. Il faut les soigner.

    • Mais à leur sortie de prison, comment savoir s’ils ne vont pas récidiver ?


    Si le type est reconnu comme dangereux, il existe déjà une loi qui permet au préfet de le faire enfermer en hôpital psychiatrique. L’hospitalisation d’office (HO) permet à un maire ou un préfet de faire interner quelqu’un qu’il juge dangereux pour lui-même ou pour autrui. Ce n’était pas la peine de faire une nouvelle loi. Francis Evrard n’a jamais été soigné [1]. Il n’a jamais eu de contrôle judiciaire, de bracelet électronique...Rien de cela n’est fait aujourd’hui. Pour dissimuler le manque de moyens, on fait des lois. Il y a un manque cruel de psychiatres dans les prisons. Actuellement, il y a 700 postes vacants de psychiatres dans les prisons.

    • Que feriez-vous si vous étiez au gouvernement ?


    Sur des questions aussi lourdes, il faudrait d’abord prendre le temps de réunir les syndicats de magistrats, d’avocats, de professionnels médicaux...Et de remettre à plat toutes les dispositions qui existent déjà. Il y a la loi Guigou, la loi Perben, la loi Clément, qui ne peuvent être correctement appliquées faute de moyens.

    • Il faudrait donc plus de moyens ?


    La société ne veut pas voir les choses en face. Evidemment, si on dit aux gens qu’il faut investir dans les prisons, ils vous répondre qu’il vaut mieux mettre l’argent ailleurs. Il faut avoir du courage politique. Il faut un plan Marshall des prisons pour que les conditions de vie y soient dignes mais aussi pour soigner les gens. Je visite souvent les prisons. Il y a maintenant plus de malades en prison que d’escrocs. Les prisons sont devenues l’annexe des hôpitaux et notamment des hôpitaux psychiatriques. Ce sont des lieux où on se débarrasse des gens dont on ne sait pas quoi faire.
    [Propos recueillis par Katell Prigent (extraits)]










    [1] Francis Evrard, pédophile arrêté à Roubaix en août alors qu’il venait de violer un enfant, après sa libération au bout de 18 ans de réclusion pour des faits similaires (ndlr).



    sur le site de la LDH de Toulon



    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: défense des libertés

    Message par bye le Lun 3 Mar - 17:25

    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: défense des libertés

    Message par bye le Lun 3 Mar - 17:37

    je suis désolé, je voulais poster un document intéressant; pas moyen!

    admin
    Administratrice

    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    La Mairie vous informe

    Message par admin le Lun 3 Mar - 18:21

    Je pense Bye qu'il s'agit de ces documents ci-dessous :





    Cliquez sur chaque image pour voir l'information en grand format.
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: défense des libertés

    Message par bye le Lun 3 Mar - 18:35

    oui, tout à fait, bettina, tu es géniale, mais je deviens redondant !Merci. bise

    J'ai remis ci-dessous le petit chapeau du message pour être complet.


    Bonjour à tous,
    je vous transfere un mail que j'ai reçu d'un ami...
    Voici ce qu'il se passe dans une mairie "de gauche"...


    >
    > Pour info, et en pj à ce courriel, je vous adresse le doc dont j'ai fait
    > référence lors de la réunion publique du 20/02...çà vaut son pesant de
    > cacahuètes et c'est une co-production Catoire-Batigere (mon bailleur
    > "social") en application de la charmantissime loi du 05/03/2007 (prévention
    > de la délinquance)...A diffuser sans modération !!!
    > amitiès révolutionnaires
    >
    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: défense des libertés

    Message par ecotone le Lun 3 Mar - 20:04

    Brovo pour cette info, Merci Bye et BettinaMia!!!

    Voyons si les habitants prendront ce courrier comme un règlement, une loi, une méfiance à une nouvelle surveillance déguisée en sécurité sous tutelle des habitants eux-mêmes...
    Tiens! ça me rappelle quelque chose!!!....
    avatar
    Rabasse du sud

    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: défense des libertés

    Message par Rabasse du sud le Mar 4 Mar - 0:49


    admin
    Administratrice

    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Re: défense des libertés

    Message par admin le Jeu 6 Mar - 11:39

    bye a écrit:
    Organisations signataires
    Voir la liste

    Liste alphabétique
    Voir la liste





    Sauvegardons la laïcité de la République

    92 825 signatures à la date du 21/02/08


    Les organisations et personnalités signataires rappellent solennellement que, selon l’article 1er de la Constitution, la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Ces quatre termes indissociables définissent des principes qui s’imposent à tous, au premier rang desquels le Président de la République. Or, les déclarations récentes de Monsieur Sarkozy, mêlant ses convictions personnelles et sa fonction présidentielle, portent atteinte à la laïcité de la République.

    La mise en cause de ce principe constitutionnel indispensable à la paix civile est inacceptable. Depuis 1905, grâce à la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat, la République assure à chaque citoyen la liberté de conscience, garantit sa liberté de croire ou de ne pas croire et de pratiquer le culte de son choix, de n’en pratiquer aucun ou de pouvoir en changer. Elle permet ainsi de vivre ensemble, dans le respect de chacun, quels que soient ses origines, ses choix philosophiques ou ses convictions religieuses.

    Dans notre République et notre société multiculturelle, la diversité doit être richesse et non source de conflit. Pour cela, la laïcité, assurant l’égalité en droit des citoyens dans le respect des lois de la République, permet à la fois l’expression du pluralisme des convictions et la recherche de valeurs communes pour construire une communauté de destin.

    Dans un monde aujourd’hui global et de plus en plus complexe, où se multiplient les voies d’accès à l’information et aux connaissances, et où explose la médiatisation des événements et de la pluralité des représentations du monde, seule la laïcité permet l’émancipation de tous en favorisant le libre accès au savoir et à la culture et le discernement de chacun pour un libre choix de vie, par une démarche rationnelle et critique faisant toute leur place au doute, à l’imagination et à la créativité.

    C’est pourquoi, les organisations et personnalités signataires s’opposeront à toute tentative qui mettrait, de fait, en cause la laïcité par une modification du contenu de la loi de 1905. A l’heure où nos concitoyens éprouvent des difficultés et des inquiétudes croissantes, elles les appellent à promouvoir la laïcité comme une exigence partagée avec la ferme volonté de bâtir ensemble une société où la justice sociale assurera, quotidiennement, pour toutes et pour tous, la liberté, l’égalité et la fraternité.





    Mentions légales

    Ce site est déclaré à la CNIL sous le numéro : 1275958. Les éléments collectés pour cette pétition ne feront l'objet d'aucune autre utilisation. Conformément aux articles 39 et suivants de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, rectification ou suppression des informations la concernant, en s’adressant à la Ligue de l'enseignement - 3, rue Récamier - 75007 Paris ou par mail à :

    \n
    msthiroux@laligue.org


    Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir





    © 2008 APPEL LAIQUE
    Joomla ! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
    Je me disais bien que j'avais quelques signatures en retard !
    J'ai rattrapé mon retard.
    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: défense des libertés

    Message par ecotone le Sam 8 Mar - 1:23

    Rabasse du sud a écrit:

    Oh! Les pique-pocket d'aujourd'hui!!!
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: défense des libertés

    Message par bye le Ven 14 Mar - 13:58

    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8757
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: défense des libertés

    Message par bye le Ven 14 Mar - 14:02


    Contenu sponsorisé

    Re: défense des libertés

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 16:36