LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

» Fichier des Français : les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas
par bye Mar 8 Nov - 11:54

» Burkina Fasso : Grève dans l’éducation les 3 et 4 novembre
par bye Mar 8 Nov - 11:49

» "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"
par bye Mar 1 Nov - 11:58

» Besoin de crédit personnel
par filhastreanne Lun 31 Oct - 2:32

» L’usage informationnel acritique d’Internet à l’école primaire
par gramophone Dim 30 Oct - 10:06

» Un maire serbe à Srebrenica, tout un symbole, 21 ans après le massacre
par bye Lun 24 Oct - 12:39

» L'Arctique : eldorado ou mirage?
par bye Lun 24 Oct - 12:36

» Après le viol et le meurtre barbare d'une adolescente, les Argentines ont arrêté de travailler
par bye Lun 24 Oct - 12:33

» Si la mise en scène des manifestations spontanées de policiers, organisées en pleine nuit dans les rues de Paris, ont pu surprendre les riverains, elles inquiètent également la majorité à l'approche de la présidentielle.
par bye Lun 24 Oct - 12:30

» Sommet de Bratislava : vers une convergence des approches "sécuritaires" sur les questions migratoires ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:28

» Démantèlement de Calais : quel plan de répartition pour les migrants ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:26

» Première défaite pour Viktor Orbán
par gramophone Jeu 20 Oct - 6:27

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    un poète contemporain: Jean-Baptiste de Seynes

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8749
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    un poète contemporain: Jean-Baptiste de Seynes

    Message par bye le Mer 26 Mar - 9:44

    Avant de présenter le travail exigeant de Jean-Baptiste de Seynes, il est préférable de s'équiper d'un masque, de palmes,.. pour une plongée dans un fonds inouï , illimité.

    La poésie contemporaine est traversée de courants sous-marins, d'une force et d'une richesse quasiment jamais inégalée.Mais il convient de poser quelques repères, de se tenir au bastinguage.

    Sans la petite édition, la poésie, en France, n'aurait pas survécu. Ce ne sont pas Grasset ni Fayard qui perdraient un sou en publiant de jeunes poètes. Ces maisons ont pour vocation le chiffre d'affaires. On n'appartient pas impunément au groupe Lagardère. Les éditeurs de poésie, inompbrables et dévoués, à l'existence parfois aussi éphémères que les revues, se nomment par exemple, L'Escampette, L'Idée Bleue, Créaphis, Lettres Vives, Farrago, Akenaton, Comp'Act, Al Dante, Tarabuste, Fata Morgana, Cadex , deleatur, Le Temps Qu'il Fait, Rougerie, Encres Vives, Obsidiane, Cheyne, AEncrages, ..Souvent, ils publient de beaux livres où un écrivain s'associe à un artiste, comme Voix d'Encre, à Montpellier. Sans eux, aurait-on pu lire, Alain Borne, Valérie Rouzeau, James Sacré, Christophe Tarkos, et presque tous ceux qui animent une vie poétique peut-être plus intense aujourd'hui qu'elle ne l'a jamais été ?

    Ce phénomène n'est pas nouveau, mais il a tendance à s'accentuer. Voici 50 ans, les grands éditeurs misaient sans doute plus sur le fonds, moins sur la grande cavalerie et les ventes rapides. On y éditait plus facilement de la poésie, par exemple. Robert Vigneau, qui a publié le magnifique Elégiaque en collection " Blanche " chez Gallimard, ne trouve plus aujourd'hui que des micro-éditeurs. En outre, dans les années 60 et 70, les éditeurs importants prenaient plus facilement le risque de textes difficiles et d'auteurs peu connus, de peur de rater le train de la modernité.

    Pour terminer cette brève introduction, il faut saluer le travail, que dis-je, le dévouement fantastique de certains animateurs de revue, comme Jacques Morin ( Le baron Noir, puis décharge ) qui, depuis 35 ans, bénévolement, publient plusieurs fois par an, des textes inédits, par un savant sarclage de terrain, une capillarité littéraire de tous les instants. Ces personnages extraordinaires tiennent à bout de bras la recherche poétique, tout ce fourmillement intense de la langue; celle-ci n'est pas morte, mais avance, s'enrichit par le croisement des cultures, la sculpture de l'émotion. Mais qui en parle, ô médias abhorrés!
    Quelques revues: Le Mâche-Laurier, décharge, rehauts, Triages,.. et un magazine incontournable: Le Matricule des Anges. ( signalons que certaines comme Le Mâche-Laurier ont frôlé la fermeture, faute de lecteurs suffisants; en effet, le nombre moyen de lecteurs réguliers de poésie est évalué autour de 500 personnes ! )

    Quelques chiffres, avant de traiter comme il se doit la recherche lumineuse de J.Baptiste de Seynes.

    En 2002, 1004 livres ( de et sur ) la poésie d'expression française ont été publiés ( source Bibliographie Nationale Française )

    1,41 million de livres de poésie ( et théâtre ) vendus en 2002= 0,38 % des ventes de livres en France ou 0,27 % du chiffre d'affaires ( source SNE )

    226 livres de poésie ( d'expression française, traduits ou relevant du secteur jeunesse ) sur 291 demandes, ont été soutenus par le CNL ( Centre national du Livre, rattaché au Ministère de la Culture, qui subventionne la publication de manuscrits ) en 2003.

    10 librairies ( indépendantes, c'est la condition ) ont obtenu une subvention du CNL en 2003 pour développer un fonds de poésie ( sur 10 demandes ) = 1 509 ouvrages pour un montant de 8 430 €.En 2001, le CNL avait reçu 7 demandes.

    Jean- Baptiste de Seynes

    La rencontre avec l'écriture de Jean-Baptiste s'est opérée au travers de sa langue découpée dans des revues comme Le Mâche-Laurier. J'avais déjà appréhendé, hagard, les fulgurances tailladées d'auteurs comme J.Pierre Chevais, ou Jean-Claude Caër, et je sentais comme un défilé, un canyon s'ouvrir en moi.J'attendais la chute de roches.
    Cette squelettisation que je ahanais au bord du souffre, le dégraissage des phrases graisseuses, se présenta au détour d'un velin. Tout mot devint choc, en angle, c'est-à-dire, promontoir avisé vers un chaos en mouvement, comme si je me séquençais en étages, mis en pièces par une aspiration souveraine.
    J'avais suivi les différentes étapes de cette épopée linguistique, la main dans l'encre de Jacques Dupin ou d'André Du Bouchet, mais jusqu'alors, j'en étais sorti peu démantibulé.
    L'absorbtion de la poésie de Jean-Baptiste , sans eau, m'a pétrifié, comme un gisant. Je suis devenu guetteur de ses coups de ciseaux.

    ôte-
    lui ses vêtements, l'homme ce
    cintre.

    ou encore la bouche occluse - le couteau apparent
    d'un couteau
    sans presque de main - même
    et pourquoi pas un livre ouvert,
    à l'avantage de l'air
    - pour toucher le glabre du temps, il plaît
    à ses épithètes et c'est bien ça
    qu'il espère

    ( siècle incident clos )

    extrait du Mâche-Laurier n° 16 - avril 2001

    Puis, au travers de rencontres hallucinées, j'ai croisé les lueurs de François Boddaert, Gérard Noiret,.. ( animateurs du Mâche-Laurier et des éditions Obsidiane ) mais pas en core de J.B. de Seynes. Je sens à quelques contusions internes, qu'il me brûle. Voici un autre filtre:

    jours de vent.
    ... ils n'avouaient rien sinon mentir,
    ils n'ouvraient pas les livres:
    ils ne cicatrisaient pas.
    mais l'oeil
    qui les enveloppe finit par eux.
    ... la masse indivisée
    du blé nous porte,
    ne nous engendre pas
    vent au corps, chacun son peu, son je
    entre les épis refroidis,
    immérités
    sous l'appareil ciel.

    ( extrait de Vent, une étude - 1. Age poreux éditions Obsidiane )

    Dans ces promenades souterraines, éclairé uniquement de la bougie de certains yeux, le tombai nez à nez avec la folie démesurée de la revue Moriturus, avec Cédric Demangeot, Billy Branty ( devenu mon sang ) Guy Viarre le pollenisé à jamais, .. et Jean-Baptiste, bien sûr. Cette revue a marqué d'une pierre noire, la poésie contemporaine; ce n'est plus de l'exigence, c'est à la vie à la mort, une transfusion vers la survie. J'ouvre les dents et projette, " Fissile ", les éditions Fissile enflammées des derniers caillots de Guy Viarre, le persécuté de la poésie.

    mes maigres

    à qui, congre et consorts


    ( maigres: - se dit d'éléments de construction
    trop minces pour remplir leur place
    - endroits où il y a peu d'eau )


    au bleu
    que j'emmaigre


    or
    nuit à
    rature t'ongule



    mais
    à congre qu'à quoi bon
    sa nuit voue
    sans doigts
    une vie au ventre du temps
    note d'un nord tenu au plus
    non du natal




    et pour ta hure
    seule
    bougie contre la
    lumière ah
    beau
    seul

    buté congre
    qu'en ton trou te cloître
    ce clou d'air
    pour à nous cette minute
    d'ouvrir l'avenant
    au monde:



    chacun prenant appui sur sa neige,
    sa biffe
    et son cancel

    extrai de Moriturus n° 5,
    avatar
    ecotone
    Administratrice

    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: un poète contemporain: Jean-Baptiste de Seynes

    Message par ecotone le Mer 26 Mar - 10:55

    Mon cher Bye, je découvre la poésie depuis que tu interviens dans ce forum... Merci de ta façon d'en parler.

    Oui, je comprends bien que le marché et la croissance n'a pas le temps et l'argent de s'occuper des vers, et encore moins des têtes dans les nuages, le "pragmatisme" est bien plus rationnel et rentable. L'édition gadget, j'en conviens, mais visible par tous, les grandes maisons d'éditions pourraient-elles perdre leur honorabilité en s'occupant de poésie? Elles n'essaient pas, pour 500 petits lecteurs...

    Dans les écoles primaires, les enfants aiment la poésie lorsqu'ils y sont sensibilisés. Presque tous les enfants savent écrire des poèmes, mais on ne leur laisse pas le temps de rêver aux mots, aux idées, on leur file un policop d'exeau de math, même plus ils écrivent l'énoncé... alors la poésie, ça n'apprend pas à être un futur travailleur!

    Je connais un petit rappeur qui écrit ses textes, remplis de fautes, mais en musique elle ne se voient pas, et les harmonies tout autant poétiques enchantent les idées défendues, et les soucis dans son coeur.
    avatar
    Rabasse du sud

    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Re: un poète contemporain: Jean-Baptiste de Seynes

    Message par Rabasse du sud le Mer 26 Mar - 15:41

    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8749
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: un poète contemporain: Jean-Baptiste de Seynes

    Message par bye le Mer 26 Mar - 19:06

    Merci pour lui, Rabasse du Sud

    Contenu sponsorisé

    Re: un poète contemporain: Jean-Baptiste de Seynes

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 28 Juil - 9:41