LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

» Fichier des Français : les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas
par bye Mar 8 Nov - 11:54

» Burkina Fasso : Grève dans l’éducation les 3 et 4 novembre
par bye Mar 8 Nov - 11:49

» "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"
par bye Mar 1 Nov - 11:58

» Besoin de crédit personnel
par filhastreanne Lun 31 Oct - 2:32

» L’usage informationnel acritique d’Internet à l’école primaire
par gramophone Dim 30 Oct - 10:06

» Un maire serbe à Srebrenica, tout un symbole, 21 ans après le massacre
par bye Lun 24 Oct - 12:39

» L'Arctique : eldorado ou mirage?
par bye Lun 24 Oct - 12:36

» Après le viol et le meurtre barbare d'une adolescente, les Argentines ont arrêté de travailler
par bye Lun 24 Oct - 12:33

» Si la mise en scène des manifestations spontanées de policiers, organisées en pleine nuit dans les rues de Paris, ont pu surprendre les riverains, elles inquiètent également la majorité à l'approche de la présidentielle.
par bye Lun 24 Oct - 12:30

» Sommet de Bratislava : vers une convergence des approches "sécuritaires" sur les questions migratoires ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:28

» Démantèlement de Calais : quel plan de répartition pour les migrants ?
par bye Jeu 20 Oct - 18:26

» Première défaite pour Viktor Orbán
par gramophone Jeu 20 Oct - 6:27

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    L'extrême de la perfidie

    Partagez
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    L'extrême de la perfidie

    Message par Ego autem semper le Ven 28 Nov - 12:47

    A qui la faute ?

    Il ne faut pas s'étonner que le quidam, soit allergique à la politique.

    D'abord des faits, en moins d'un mois, le gouvernement et les parlementaires ont trouvé moyen pour garantir 360 milliards d'euros pour la sauvegarde du système financière. En fait en une semaine.

    Les entreprises usurières de la finance, ayant joué à gagner un maximum de bénéfices, adjugeant de juteux salaire à ces cadres dirigeants, avec des onéreux bénéfices aux actionnaires; ont pris de risques inconsidérés. Comme des enfants, en jouant, finalement leur jouet a cassé; puis le vilain canard (dans une "excellente" société de liberté d'entreprendre et de gagner ou perdre) du gouvernement; tout d'un coup devenu "le père Noël" même avant l'heure. Il faut dire que dans l'hémicycle pour ces décision il y avait le plein de nous très "chers" élus.

    Le scandale !

    Difficulté et absentéisme pour voter une loi équivalente à 0.42% de l'aide aux financier, c'est-à-dire 1 milliard et demi d'euros.

    Lorsque l'on voulez trouver des ressources pour le rebâtissait RMI en RSA, l'hémicycle déjà été a peine si vous voulez avec les membres de la commission. Mais c'est ne pas tout, l'hémicycle n'a pas voulu que le 1.1% ne touche pas au-delà du bouclier fiscal. Les plus riches ne vont dont pas contribuer; ce n'est pas normal.

    L'extrême de la perfidie

    Puis, un regard rapide, sur les "maladies professionnelles", nous montre une évolution moyenne de 6.13% par an. Passant de 34642 "cas reconnus" en 2003 à 43832 cas en 2007; le gouvernement permet que des années passent avant que des modestes personnes aient le droit à des indemnisations, le cas de l'amiante est un exemple; les gens qui en théorie doivent nous représenter "en démocratie, c'est ainsi" prouvent par leur indifférence, leurs hypocrisie, quel opprobre ! Surtout que depuis que le gouvernement est en place non moins de sept (7) lois concernant les impôts ont été votés par l'hémicycle. Et toutes semblent favoriser les plus riches, deux d'entre elles surtout. Les 360 milliards de sauvetage des finances et la baisse du bouclier fiscale de 60 à 50%. Alors qu'il se ventile dans les couloirs du Sénat qu'une enveloppe conséquente doit être voté pour courir au secours de l'industrie automobile.Par gramophonejoigny vendredi 28 novembre 2008
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8749
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: L'extrême de la perfidie

    Message par bye le Ven 28 Nov - 15:12

    oui, Grammophone, tu as tout à fait raison.

    C'est toujours dans le même sens; là encore, les centaines de milliards que sarkozy va "débloquer" pour sauver l'industrie,..ne sortent pas de la poche de l'Etat, vu qu'elle est vide.

    Ce sont des emprunts d'Etat ou des racketts dirigés vers la Caisse de dépôts et de consignations, qui vont fournir ces sommes astronomiques!
    Concernant les emprunts d'Etat, ils seront émis vers les marchés financiers, le public, ayant quelques deniers à placer ( car, bien sûr, ces emprunts sous formes d'obligations, sont pourvues d'intérêt ). Et qui va payer les intérêts ? Les contribuables, bien sûr, par l'impôt ou la TVA,..
    C'est pour celà que les médias et le MEDEF, notamment, n'ont pas protesté; ce sont les gros capitalistes ou les créanciers en puissance, qui vont en profiter!

    Pour le RSA, c'est une histoire complètement différente, opposée; on demandait aux riches de contribuer au financement partiel d'un revenu de solidarité. Oh! my dear! chocking!
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Elle est où la valeur du travail

    Message par Ego autem semper le Dim 30 Nov - 13:17

    Evolution de la valeur ajoutée   Elle est où la valeur du travail ?  simple dans les poches d'une minorité caché derrière leur cynisme
    Vous comptez avec les chiffres de l''OCDE, que je considère fiables. Ces chiffres montrent l''évolution de la valeur ajouté; si vous faites attention à l''agriculture, l''industrie, et certains domaines de la production matérielle. 

    Si en plus nous comparons six pays : Belgique, France, Allemagne, Italie, Le Royaume-Uni et les Etats-Unis, en fonction de l''accès aux chiffres, depuis 1970 jusqu''à 2007, vous allez trouver une constante, de décroissance, symptôme logique pour des experts, d''un phénomène. Puisque la valeur ajouté de la production matérielle, c''est-à-dire de la matière tangible passe de 19% à 10.86% du volume financier pour la production agricole, industrielle, tourisme entre autres, alors que le mouvement financier par exemple en Indonésie évolue à des très hauts niveaux. De la même manière toujours sur les chiffres OCDE nous pouvons établir un graphique sur les donnes de 2005 à 2008 sur le cours moyen des actions sur la base 100 de l''année 2000, qui nous montre une décroissance, progressive. 

    Deux signes d''un procès engagé de longue date. Où la clé reste la thésaurisation. Dans mes différentes interventions, "dans un très mauvais français sans aucune doute"; j''avais tendance à croire à un procès enclenchait depuis des années, sur la base de la diminution constante du pouvoir d''achat, a travers des politiques de favorisation d''emplois précaires, où le temps partiale et le travail temporaire, restent, l''ennemi numéro un des salariés, difficile de le prouver, mais une réalité scandaleuse a présent. Les cadeaux fiscaux sans intention de entrer, bien sur, dans des clivages partisans; pour tout type de contrat à très bas revenu, voir même des contrats sans lendemain du genre apprentissage, constituent en soit des dangers pour l''avenir du pouvoir d''achat. 

    Il ne faut pas, y croire dans des mesures conjoncturelles mais dans des mesures structurelles pour faire face à une situation qui demande autres mesures que l''apport inconsidéré de capital à l''univers des finances; quelque soit le paquet des conditions. Il faut des mesures pour stimuler la consommation des ménages: le crédit à taux zéro pour les travaux de réparation, d''isolation, d''amélioration de l''habitat. 

    Attention, car il doit y avoir des plafonds, dans le cas contraire, ça saurait la porte ouverte à l''évasion d''impôt une fois de plus de plus riches, puisque j''en parle, il saurait judicieux de donner un taux à 0% pour un revenu allant jusqu''à 25 000 €/an; de 0,5% entre 25 001 et 30 000 €/an; de 0,75% entre 30 0001 €/an et 50 000€/anavec un plafond de revenu au taux de 1.0% à 70 000 €/an. Il faut dire que pour les foyers fiscaux ayant un revenu de plus de 70 0000 €/an le taux horaire dépasse allégrement les 30 €/heure.Il s''agit là, des foyers fiscaux qui ne sont pas de tout à plaindre.J''ai la certitude que une telle mesure, mise en place rapidement en fonction de l'inertie du système donnerait des résultats que dans neuf moi tout au plus.Qui sommes nous les quidams ?

    Comme d'habitude nous sommes que des pions, notre opinion, veut rien pour le pouvoir. C'est vite oublier la manière comme "Le Grand Charles De Gaule" à obtenu le pouvoir en 1958 me semble si ma lecture de l'histoire est bonne. Le pouvoir est celui du peuple puisque nous sommes en démocratie, en fin cela reste mon illusion. C'est peut-être mon côté romantique et naïf qui le croit

    Aux français et françaises je leur invite à lire l'histoire, pour apprendre d'eux-mêmes, sur les textes, le vrai pouvoir du peuple. Je ne suis rien, et j'aurais fait mieux en me taisant ? vu ma modeste condition. C'est face à cette tentation de résignation, des classes ouvrières et de bas niveau, qui j'ai cette motion de conviction profonde. 

    J'insiste avec véhémence sur le besoin dans des moments de conjoncture, du besoin de ralliement, non pas sous l'égide des clivages des partis politiques stériles. Mais derrière le sillon creusait par la sueur et le sang de tas d'hommes et femmes de l'histoire de l'humanité, qu'ont prône des revendication, louables comme la protection sociale, le droit aux vacances, le droit à la retraite à 60 ans, les services publiques, la réduction du temps de travail, la déclaration universelle de l'homme et du citoyen. Et qu'un seul gouvernement annihile sans le moindre égard.***   ***Tant que le peuple n'exprime pas sa colère, les bureaucrates et faux politique restent sourds et muets devant la souffrance, la misère et la faim. Car même en France il y a des personnes qui meurent dans la misère, qu'elle honte ! 
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: L'extrême de la perfidie

    Message par Ego autem semper le Dim 30 Nov - 16:55

    LETTRE OUVERTE AU LEADERS DU PS

    L''actuelle situation internationale, est l''archétype même pour un autre itinéraire. Distant des intentions scissionnistes soutenues par l''appétit mesquin et individualiste. 

    La France à travers l''histoire de l''humanité doit briller par des idéaux de fraternité, d''égalité qui ne semble pas vous interpeller. Dans vos intentions vous donnez non seul une pitoyable image, mais de la joie à une opposition qui depuis le lendemain de la prise du pouvoir a mise en place une politique sournoise de des stabilisation. 

    Un parti arbore avec dignité des idéaux, qui sont portés au fond du cœur par la base, par le peuple par les béotiens qui nous sommes, ces idéaux ne se trouverons jamais défendus dans des querelles arides; des prétentions méprisables et infâmes, nuisibles plus que bénéfiques pour l''avenir d''un partie digne de se présenter aux élections de 20012 

    Veilliez tous, songer à l''arrêt dans le plus bref délai, de cette minable mascarade qui n''est que l''accomplissement sournois de la volonté de votre principal ennemi et moteur de l''actuelle situation. 

    Aillez pour une fois, le courage de faire face aux vrais problèmes d''un peuple qui se meure dans l''absence d''une vraie opposition, aillez pour une fois le décence de faire face à la situation mais unis ensemble, car là, dans l''union se trouve le salut et l''avenir du peuple qui soufre en France et dans le monde 

    Toute autre volonté, se résume à satisfaire la volonté d''un pouvoir rupin hégémonique et bradeur des acquis au prix de sueur et du sang.
    avatar
    Ego autem semper

    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 56
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    Re: L'extrême de la perfidie

    Message par Ego autem semper le Dim 1 Fév - 12:57

    Le chien qui courait derrière sa queue 

    Mes plus sincères excuses pour la qualité du texte car le français n'est pas ma langue maternelle.

    Dans un exemple criant de vérité; nous pouvons parler de consommation.

    L'économie mondiale est comme un très long train. (Dans un but pédagogique à fin d'être compris par les enfants). Le nombre de wagons de première classe, étant de deux et le nombre de wagons de deuxième classe de huit.

    La première classe se trouve toujours à 3/4 vide, la deuxième, est à ¾ pleine. Le tarif en première classe est le double voir plus par rapport à la deuxième (normale il y a bar, restaurant et même des toilettes). Malgré quoi le train gagne plus d'argent avec les billets de deuxième classe.

    Notre train circule au quotidien entre les pyramides de Gizeh et le temple d'Artémis à Éphèse; il passe par le phare d'Alexandrie puis en route il est possible d'admirer : le Mausolée d'Halicarnasse, les jardins suspendus de Babylone et le colosse de Rhodes.

    Avec les années, le train est de moins en moins pris, par les passager de première classe, au point qu'un jour la société d'exploitation, craignant devoir affronter une crise; (étant donné que les nantis et intellectuels, ne s'intéressent plus à la magnificence du voyage).

    - "ce n'est pas les ignares, gueux et béotiens qui vont continuer à l'emprunter" - 

    Dit un savant et prix Nobel d'économie de l'époque, membre du conseil d'administration de la société.

    En quelques années, les nantis d'antan fidèles au train; commencent à faire usage de leurs économies pour voyager dans leur calèches (très modernes, sans point de chevaux, mais de puissantes et bruyantes machines, dotes d'un confort jamais atteint dans les autres pays du monde). 

    Les bourgeois en question, décident de racheter, chacun une partie de la propriété du train. 

    Les années passent, nombre de commerçants utilisateurs quotidiens du train, pour d'autres besoins que pour le tourisme et la contemplation; (pour aller d'une ville à l'autre dans leur travail de chaque jour) ont emboîté le pas aux riches, voyant les dividendes, "l'excellente rentabilité".

    Cela a été le coup de grâce à la fréquentation du train quotidien entre pyramides de Gizeh et le temple d'Artémis à Éphèse, à la fin de la période; aveuglés par l'ambition, même les gueux étaient devenus des notables actionnaires du somptueux train "Gizeh Éphèse".

    Alors des huit wagons devenus de trop en 1er classe, ne restaient plus que deux. Même à quatre wagons le train "Gizeh Éphèse" n'avait plus que la 1/2 de ses passagers, puis 1/4 …

    Aujourd'hui, quelque part, dans un cimentier des trains il reste, à peine des vestiges "d'un si splendide train"; des huit cents personnes qui travaillant (avec les emplois indirectes) pour son prestige, ont devenu pire que des gueux. Les nantis eux, ont flairé le coup à d'avant et le roi les aurait même aidé financièrement en guise de dédommagement et vivent dans un pays lointain, dans des palais dignes des rois.

    Les anciens usagers de deuxième classe, ont perdu leurs économies, et doivent reprendre bientôt des calèches et des chariots avec des vrais chevaux… 

    Voilà le texte d'un ignare d'un illettré, c'est bien le cas, car je n'ai pas eu la chance de fréquenter l'école de Charlemagne.N.B. Je présente mes plus sincères remerciements à une personne qu'aurait fait la moitié du travail au moins. Par sa sagesse dans la correction du texte. Car mon apport n'est que subsidiaire dans une si belle langue qui est la langue des français, langue que je ne fait que maltraiter.
    Mes regrets quant à la qualité du texte étant à l'hauteur de mes erreurs.

    Contenu sponsorisé

    Re: L'extrême de la perfidie

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 28 Juil - 9:50