LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Mar 28 Juin - 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

Le Deal du moment :
Codes promo AliExpress : jusqu’à -50€
Voir le deal

    bioéthique

    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    bioéthique Empty bioéthique

    Message par bye Mer 10 Juin - 6:42

    Etats généraux de la bioéthique, les forums citoyens




    Le 09 Juin 2009

    La troisième révision des lois de bioéthique se profile et pour la première fois chacun d'entre-nous va pouvoir faire entendre sa voix sur des sujets sensibles qui concernent la santé et la vie quotidienne de millions Français. Une première révision a eu lieu en 2004 et une nouvelle révision est prévue avant 2011. C’est
    dans le cadre de cette révision que sont organisés les états généraux de la bioéthique.


    Bioéthique vient de « bio », qui veut dire « vivant », et d’« éthique », qui signifie « ce qui est bon et utile pour l’homme ». La bioéthique s’intéresse aux activités médicales et de recherche qui utilisent des éléments du corps humain. Exemples : greffe d’organes, de tissus (cornées, peau…), de moelle osseuse ; assistance médicale à la procréation, qui fait appel aux dons d’ovules et de sperme ; recherches ayant comme objet l’embryon et les cellules embryonnaires ; dépistage de maladies faisant appel aux gènes...

    Parce que l’orientation de la science et de la médecine ne doit pas
    dépendre des seuls experts et des seuls intérêts particuliers, vous êtes invités à participer nombreux à ce états généraux de la bioéthique. Plus vous serez nombreux à participer, plus la diversité des valeurs et des situations sera représentée dans le débat. Obectif que ces valeurs reflètent avec justesse ce que nous voulons pour notre société et pour celle de nos enfants.


    Jusqu'au 4 juin vous pouviez intervenir en ligne sur le site www.etatsgenerauxdelabioethique.fr
    en donnant votre avis pour qu’il soit publié en ligne.


    Désormais vous pouvez vous inscrire pour participer aux forums citoyens de Marseille, Rennes et Strabourg en soumettant vos questions aux animateurs.
    pour cela, il vous suffit d'utiliser le formulaire en ligne disponible sur le site
    www.etatsgenerauxdelabioethique.fr.
    Ces questions seront prises en compte dans l’orientation et l’enrichissement du débat orchestré entre les jurés, les « grands témoins » et la salle.

    Premier de ces rendez-vous aujourd'hui à Marseille au Palais du Pharo.
    Les thèmes de cette journée : la recherche sur les cellules souches et sur l'embryon ; et les diagnostics prénatal et préimplantatoire.

    A noter que vous pouvez suivre en direct ce forum citoyen en cliquant ici

    Source : http://sante-actu.com/index.php?post/2009/06/09/Etats-g%C3%A9n%C3%A9raux-de-la-bio%C3%A9thique%2C-les-forums-citoyens
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    bioéthique Empty Re: bioéthique

    Message par bye Jeu 11 Juin - 19:42

    Peut-on tout se permettre pour
    guérir l'humain ?



    par Claire Legros


    RECHERCHE SUR L'EMBRYON. Utiliser des « personnes
    potentielles » pour soigner des malades pose un problème éthique. Des
    alternatives mises au point récemment pourraient aider à le
    résoudre.


    D’imposantes cuves rondes posées à même le sol et
    d’où s’échappent les brumes blanches de l’azote liquide. À l’intérieur, des
    centaines d’embryons humains (au stade de 4 cellules), invisibles à l’œil nu,
    déposés sur des paillettes dont les codes-barres doivent les identifier à coup
    sûr. Nous sommes à l’hôpital Jean-Verdier de Bobigny, dans l’un des 20 Cecos
    (Centre d’étude et de conservation des œufs et du sperme) en France. Avec le
    développement de l’assistance médicale à la procréation depuis vingt ans, de
    telles « banques d’embryons » ont vu le jour un peu partout dans les grands
    centres hospitaliers. Un véritable trésor pour les scientifiques. Car ces
    embryons sont constitués de cellules toutes neuves, au formidable potentiel.
    Totipotentes, elles sont capables, in utero, de se transformer en n’importe
    quelle cellule de l’organisme : peau, sang, neurones, os… Un matériau
    expérimental exceptionnel pour la recherche d’éventuels médicaments. Mais aussi
    un problème éthique vertigineux. En effet, peut-on utiliser des « personnes
    potentielles » à des fins de recherche ou pour soigner des personnes malades ?


    Ce trésor, les chercheurs y ont accès en France
    depuis 2004 et la première révision des lois de bio­éthique. L’interdiction
    initialement votée en 1994 a été assortie d’une dérogation très encadrée : «
    pour cinq ans », à condition que la recherche soit « susceptible de permettre
    des progrès thérapeutiques majeurs » et qu’elle ne puisse être poursuivie « par
    une méthode alternative d’efficacité comparable, en l’état des connais­sances
    scientifiques ». 52 projets de recherche ont été autorisés par l’Agence de la
    biomédecine, dont 43 sont en cours. En théorie, ils doivent s’arrêter le 5
    février 2011, cinq ans tout juste après le vote du décret d’application. Dans le
    cadre de la révision de 2009, trois possibilités sont donc offertes au
    législateur. Faut-il prolonger ce régime dérogatoire pour cinq autres années,
    revenir à l’interdiction ou bien autoriser franchement la recherche sur les
    embryons ? Les avis sont partagés, d’autant qu’un nouvel élément est venu
    bousculer la réflexion.


    En 2006, la découverte du chercheur japonais
    Shinya Yamanaka, d’abord chez la souris, puis chez l’homme en 2007, provoque une
    véritable révolution. En introduisant simplement quatre gènes dans une cellule
    adulte, il a réussi à trouver le code secret capable de la reprogrammer en
    cellule embryonnaire. Et de produire, à volonté, des cellules quasiment
    identiques à celles d’un embryon. Malgré des obstacles techniques qu’il faut
    encore résoudre, les perspectives sont énormes, comme le constate Yamanaka dans
    un article paru en avril 2009 dans la revue Cell.


    Ces cellules iPS (pour cellules souches
    pluripotentes induites) pourraient-elles offrir une alternative à la course à
    l’embryon ? Au cours des auditions de la mission parlementaire chargée de
    préparer la révision des lois de bioéthique, la question a été régulièrement
    posée aux chercheurs. La plupart défendent une approche pragmatique qui consiste
    à explorer en parallèle les différentes voies sans en privilégier une. « On a
    dix ans de recul sur les cellules embryonnaires, et seulement deux sur les iPS,
    estime ainsi Laure Coulombel, directrice de recherche à l’Inserm. Pour
    l’instant, on ne peut pas dire qu’il s’agit d’une alternative. En outre, les
    cellules embryonnaires existent en nombre quasi illimité, ce qui est important
    si l’on parvient un jour à soigner des maladies dégénératives fréquentes.
    »


    Même discours de la part de Marc Peschanski,
    directeur de l’Istem (Institut des cellules souches pour le traitement et
    l’étude des maladies monogéniques), centre de recherche financé pour moitié par
    l’argent du Téléthon. Le chercheur espère déposer en 2010 le premier dossier
    d’essai clinique sur l’homme, dans la maladie de Huntington, une affection
    génétique très grave. Il s’est également lancé dans la création de cellules
    reprogrammées iPS, en utilisant la technique japonaise. « Pour voir de quoi les
    cellules iPS sont capables, il faut pouvoir les comparer avec un modèle. La
    référence reste la cellule embryonnaire », affirme-t-il.


    À l’inverse, Jacques Testart, l’un des pionniers
    de la fécondation in vitro, devenu depuis l’un des principaux opposants à la
    recherche sur l’embryon, dénonce la fascination des scientifiques pour
    l’embryon, cette « pulsion d’accaparement du plus petit de notre espèce », qu’il
    n’hésite pas à qualifier de « consommation cannibale ». « On peut s’étonner de
    la volonté de s’emparer de l’embryon humain afin de développer une stratégie
    thérapeutique qui n’a pas encore fait ses preuves chez l’animal, comme si
    l’humain pouvait être un matériau expérimental banal », constate-t-il.


    D’autres équipes travaillent aussi sur les
    cellules souches adultes, que l’on trouve notamment dans le sang de cordon
    ombilical. Jeune chercheur qui a fait ses preuves à Newcastle (Royaume-Uni),
    Nico Forraz vient de créer un centre de recherche à Lyon spécialisé dans ce
    domaine. « On sait les transformer en cellules nerveuses fonctionnelles ou en
    cellules du pancréas. Des essais sont en cours chez des enfants atteints de
    diabète. À l’étranger, assure-t-il, l’intérêt pour les cellules embryonnaires
    décline au profit des iPS et du sang de cordon. »


    L’argument financier pèse aussi dans le débat.
    Les cellules embryonnaires, reproductibles à l’infini, se prêteraient plus
    facilement que les autres à une future industrialisation, et intéressent les
    laboratoires pharmaceutiques. Mais, dans un domaine où la recherche avance à pas
    de géant, chaque semaine ou presque apporte une nouvelle publication. La course
    contre la montre continue.


    --------------------------------------------------------------------------------

    Ce qu'il faut savoir :

    - 176 523 embryons étaient conservés, en France,
    en 2006, dont 52,8 % n’entraient plus dans le cadre d’un projet parental. Ces
    banques d’embryons sont nées de l’essor des techniques de procréation in vitro.


    - La loi de bioéthique de 1994 a été assouplie en
    2004 : alors qu’elle interdisait l’utilisation des embryons pour la recherche,
    elle prévoit désormais la possibilité de dérogations pour cinq ans.


    - 28 laboratoires français travaillent sur des
    cellules embryonnaires. Les scientifiques souhaitent une autorisation plus
    large, afin de développer des thérapies cellulaires.


    --------------------------------------------------------------------------------


    Les enjeux du débat :

    La question que la loi doit trancher : doit-on autoriser plus largement les
    scientifiques à utiliser les embryons abandonnés par les couples ?
    Peut-on
    utiliser un être humain potentiel pour soigner des malades ? Peut-on choisir
    entre deux dignités ? À cette question difficile, les réponses sont multiples, y
    compris dans la famille chrétienne où catholiques et protestants sont divisés.
    Une chose est sûre : le débat ne se pose plus de la même façon qu’en 2004, lors
    de la première révision de la loi. D’autres cellules du même type ont été
    développées, ces dernières années. Il est raisonnable et urgent d’investir dans
    ces travaux qui pourraient représenter une alternative aux cellules
    embryonnaires. De même, une réflexion s’impose sur le nombre d’embryons à créer
    dans le cadre d’une fécondation in vitro, pour limiter les embryons congelés qui
    ne font plus l’objet d’un projet parental.


    http://www.lavie.fr/l-hebdo/une/article/1301-peut-on-tout-se-permettre-pour-guerir-lhumain/retour/11/hash/53943146bb.html
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    bioéthique Empty Re: bioéthique

    Message par bye Sam 13 Juin - 7:36

    L’Etat de New-York autorise la rémunération des donneuses d’ovocytes pour la recherche embryonnaire




    Le 12 Juin 2009

    Si la recherche sur les cellules souches basée sur le clonage embryonnaire semble s’éteindre petit à petit, la réglementation touchant le "don" d’ovocytes nécessaires au clonage embryonnaire évolue depuis quelques années. La politique en ce domaine a longtemps été d’interdire tout paiement afin d’éviter le trafic
    d’ovocytes. En 2006, le Royaume-Uni accorda une remise aux femmes utilisant une AMP qui acceptaient de céder certains de leurs ovocytes à la recherche. En 2007, l’International Society for Stem Cell Research, sans reconnaître ouvertement le paiement des ovocytes, reconnut le droit de certaines juridictions à l’autoriser.


    En 2008, Singapour approuva la compensation financière aussi longtemps que celle-ci n’était pas une incitation au don.

    L’Etat de New-York vient de faire encore un pas supplémentaire. Il
    approuve le paiement des ovocytes, comme compensation pour le "temps et la pénibilité" , en excluant toute " considération d’évaluation", et à condition que cela ne donne pas lieu à une incitation excessive au don. Les tarifs fixés, entre 5000 et 10 000 $, sont pourtant suffisamment élevés pour qu’une telle
    disposition ait les mêmes effets qu’un trafic libre d’ovocytes.

    Source :http://www.genethique.org/revues/revues/2009/juin/20090612.5.asp

    ©️ Copyright Gènéthique

    Contenu sponsorisé


    bioéthique Empty Re: bioéthique

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 2 Juil - 22:42