LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Mar 28 Juin - 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où et quand vont sortir ...
Voir le deal

5 participants

    Faire l'amour ?

    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Faire l'amour ? Empty Faire l'amour ?

    Message par admin Lun 26 Nov - 12:51

    Du pur désir charnel à la recherche de Dieu ou se soulager d'une migraine, du besoin d’exprimer son amour, de montrer son affection à celui de se sentir bien… qu’est-ce qui nous pousse à faire l’amour ? L’homme et la femme diffèrent-ils quand il s’agit de sexe ? N’est-ce pas un stéréotype ? Ont-ils les mêmes motivations pour avoir des relations sexuelles ? La dimension sentimentale a-t-elle une plus grande préséance chez les femmes ? Pourquoi ?
    avatar
    Invité
    Invité


    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par Invité Jeu 6 Déc - 23:47

    alors? vous repondez pas vous savez pas? Bettina, une jeune femme de 21 ans est elle receptive aux hormones comme a 30 ou 40? le sentiments amoureux est il reellement pre seant chez la femme? selon l'éducation? selon l"environnement? je profite que j'ai la main et le temps pour te dire mon pro. Marié divorcé remarié avec femme tres jeune,c'est mal? elle curieuse mais vierge moi vieux et craintif de repeter l'echec, je lui dit quoi? va voir les jeunes? Elle veut la sécurité et moi c'est ma chance mais les hormones sont a dechainer pour elle pas moi, et meme si notre mariage est prévu, j'ai une frousse de faire erreur mais la vie c'est ça non?
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par admin Ven 7 Déc - 2:09

    aissachris a écrit:alors? vous repondez pas vous savez pas? Bettina, une jeune femme de 21 ans est elle receptive aux hormones comme a 30 ou 40? le sentiments amoureux est il reellement pre seant chez la femme? selon l'éducation? selon l"environnement? je profite que j'ai la main et le temps pour te dire mon pro. Marié divorcé remarié avec femme tres jeune,c'est mal? elle curieuse mais vierge moi vieux et craintif de repeter l'echec, je lui dit quoi? va voir les jeunes? Elle veut la sécurité et moi c'est ma chance mais les hormones sont a dechainer pour elle pas moi, et meme si notre mariage est prévu, j'ai une frousse de faire erreur mais la vie c'est ça non?
    euh, je manque un peu d'expérience pour vous répondre notamment sur les hormones... Si vous pouvez faire preuvre de patience, dans dix ou vingt ans, je vous répondrais ! Laughing

    Plus sérieusement, oui, je crois que la femme (tout comme l'homme d'ailleurs) sait ce qu'est l'amour et connait et ressent ce sentiment.

    Je me permets de te tutoyer, n'y vois pas le moindre manque de respect de ma part. Mais je suis plus à l'aise dans le tutoiement. Mais si cela te dérange, tu me le dis et j'utilise à nouveau le vouvoiement. Tu veux bien ?

    La différence entre la femme et l'homme, je pense vient que le jour où la femme décide de dire bye-bye, elle est plus franche : elle part ! Elle peut tout abandonné et tout recommencer.

    Alors que l'homme, lui, il sera un peu plus "lâche" dans ce domaine.

    Personnellement, à partir du moment que les deux personnes sont majeures et consententes, je ne vois pas en quoi la différence d'âge est un problème.

    Du moins, là où pour moi il y aura un problème, c'est si le couple n'a pas parlé réellement des attentes que chacun porte au couple qu'ils forment ensemble.

    Je m'explique : sortie, enfant, style de vie...

    Va voir les jeunes ? Oui, si tu l'as trouve trop jeune pour toi : je parle mentalement, car c'est surtout la différence de maturité qui va entrer en ligne de compte dans un couple pour qu'il fonctionne ou pas. Et cela quelque soit l'âge.

    Tout dépend aussi de son éducation et de sa culture pour la sécurité...

    Par contre, je sais par expérience qu'il faut surmonter ses peurs dans la vie. Sinon on passe à côté de beaucoup de choses. La vie s'ouvre à ceux et celles qui savent la prendre en main.

    Et puis de toute façon, la vie c'est un risque perpétuel...

    On peut sortir de chez soi, se faire renverser par une voiture. Faut-il rester cloîtrer chez soi pour autant ? eh bien dans sa petite maison douillette, un voisin peu faire une tentative de suicide au gaz, et oups ! on est plus là !

    La vie, c'est un continuel risque, dès la conception, jusqu'à notre mort. Faut vivre, tenter sa chance, et mettre les atouts de la réussite de son côté.
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par admin Ven 7 Déc - 2:10

    et ça marchera entre vous : si il y a de l'amour, du respect, et du dialogue !
    avatar
    Invité
    Invité


    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par Invité Ven 7 Déc - 10:35

    BETTINA ta presence apres 00h sur le site ; tu dors peu.
    en tous cas tu me rassures et confirmes ma premiere intention. La vie c'est tellement bon avec des experiences sentimentales, les déboires d'un couple peuvent etre un liant tel le ciment,et qu'importe si je dois souffrir de jalousie, je la voit grandir dans sa famille et sais qu'elle est bonne au figuré pas au concret.pas encore.
    il y avait une bonne emission sur arte a propos de l'anatomie féminine, mais j'y ai rien compris, avec les images de saturne? ou mars? ses crateres ses montagnes...pourtant le commentaire parlait de levres de clitoris, choses que la nasa ne dit pas sur son site.
    je sais qu"il y a une part de reve chez la femme elle se projette dans l'avenir et ambitionne au minimum l'equilibre sentimental et economique la tranquilite et la securite, la famille... Bemol, a plus de 40 ans je suis un peu blasé et pessimiste quant a une reussite pro. Mais je fais fi des souçis imposés par la vie, je sais que le bonheur est relatif je ne suis pas a plaindre.
    la femme est forte et les hommes l'ont compris avant la naissance des religions,ils ont inventés des lois divines pour assoir leur superiorite machiste. Pour leur enfant les meres sont les lionnes. voila je bavarde mais n ai plus d'inspiration je fatigue ,chere Bettina bonjour, gaffe au courants d'air et au plaisir. Embarassed
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par ecotone Sam 8 Déc - 0:49

    Bonsoir aissachris,

    Tu as raison, qui ne tente rien n'a rien.
    Le peur de l'échec dans notre société nous empêche d'agir.
    Pourtant grâce aux expériences nous évoluons.

    Tous mes voeux de bohneur pour tes noces.
    avatar
    Invité
    Invité


    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par Invité Dim 9 Déc - 15:05

    Ecotone ta presence est un ravissement, je te lis peu dans les autres rubriques tu es discrete...mais pas timide.
    bonne pêche et a te lire tres prochainement Wink
    au fait avec Bettina vous avez réalisez un tres joli site.
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par admin Dim 9 Déc - 17:55

    aissachris a écrit:BETTINA ta presence apres 00h sur le site ; tu dors peu.
    en tous cas tu me rassures et confirmes ma premiere intention. La vie c'est tellement bon avec des experiences sentimentales, les déboires d'un couple peuvent etre un liant tel le ciment, et qu'importe si je dois souffrir de jalousie, je la vois grandir dans sa famille et sais qu'elle est bonne au figuré pas au concret.pas encore.
    il y avait une bonne emission sur arte a propos de l'anatomie féminine, mais j'y ai rien compris, avec les images de saturne? ou mars? ses crateres ses montagnes...pourtant le commentaire parlait de levres de clitoris, choses que la nasa ne dit pas sur son site.
    je sais qu"il y a une part de reve chez la femme elle se projette dans l'avenir et ambitionne au minimum l'equilibre sentimental et economique la tranquilite et la securite, la famille... Bemol, a plus de 40 ans je suis un peu blasé et pessimiste quant a une reussite pro. Mais je fais fi des souçis imposés par la vie, je sais que le bonheur est relatif je ne suis pas a plaindre.
    la femme est forte et les hommes l'ont compris avant la naissance des religions, ils ont inventés des lois divines pour assoir leur supériorité machiste. Pour leur enfant les mères sont les lionnes. voila je bavarde mais n ai plus d'inspiration je fatigue ,chere Bettina bonjour, gaffe au courants d'air et au plaisir. Embarassed
    Nous dormons peu alors tous les deux...
    Oui, je suis une "couche tard" ! Et pourtant aussi une "lève tôt" !

    Quand tu dis que tu la vois grandir dans sa famille, tu parles quand même bien d’une jeune femme majeure ?

    Si elle est adolescente, là je te dis attention ! Une adolescente peut, pour de mauvaises raisons s’accrocher à un homme qui a le double de son âge.

    Pourquoi penses-tu que tu vas souffrir de jalousie ? J’aimerais comprendre pour pouvoir t’expliquer mon expérience perso. qui ressemble, à ce que je comprends, à celle sur qui tu as posé ton dévolu.
    avatar
    Invité
    Invité


    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par Invité Dim 9 Déc - 18:47

    Bet, je reprends de la fin: je vais souffrir car sa jeunesse physique fait tourner les yeux , elle a 20 ans, a eu plusieurs propositions de mariage qu 'elle refuse car pas de confiance en ses compatriotes et dans le serieux des jeunes hommes.
    Sa maman lui dit que je suis bien, elle fait revenir sa fille de syrie où elle travail, pour rencontrer le futur avant qu il ne fasse autre connaissance. Nos familles se connaissent et nous avons deja des liens cousins par alliance.
    elle reste avec ses freres soeurs papa maman famille recomposée, des enfants formid. je suis execrable; pour la jauger j 'ebranle son innocence par des allusions ameres liees a mes mauvaises experiences, elle ne comprend pas toujours et je m excuse, elle est moins tordue que moi.
    elle a jeté son devolu que j'ai accepte dans la fougue de mes 20 ans retrouvés apres 1 mois de vacances sportive au bled.
    encore 1 mois avec eux pour constater leur honnetete.
    qq années avant, je fis connaissance de la maman, laquelle me parlait deja de sa fille mais j avais autre plan et la dif d'age me contrarié.
    Ma maman, fut elle meme contacter car si mariage blanc il etait envisagé, ils feraient, pas avec moi, mais ma famille etait le secours pour la petite une fois en france. Mariage blanc pour le pis. En fait,c'etait des mots car les moyens sont limités.
    voila nous avons le coup de foudre, chaque jour elle prouve son loyal amour et je vois la famille par webcam depuis septembre.
    ma crainte outre ma jalousie est le regard des francais quant a notre dif d'age.
    ah important...j ai deja des enfants. Ils se connaissent. Ils sont content. Mon fils a lié contact aves la soeur de ma future.
    tu vois je suis denudé mais c'est pas secret, je t explique notre relation via un forum.
    et encore..j ai deja ete marié peu de temps avec une fille du bled. Piégé par orgueil car je savais les caracteres et les volontes opposes mais a l epoque je croyais etre plus fort et en fin de course..perdu mais pas foutu.
    je ne sais si c est clair.
    et encore, connais tu les markoudas?
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par admin Dim 9 Déc - 19:29

    Bon, je comprends mieux la situation.

    Je te réponds par rapport à mon expérience personnelle.

    Déjà un bref résumé de mes origines : Je suis née aux Antilles (françaises) d’une mère martiniquaise à l’éducation catholique (et protestante) et avec des origines iraniennes par mon père (grands-parents paternels iranien) musulman (élevée donc dans la religion musulmane chiite ). Je le dis tout de suite : connais pas l’Iran et tant que les mollahs y gouvernent, je ne risque pas d’y mettre les pieds !

    Aux Antilles, nous avons une grande immigration Syrienne et un peu Libanaise (y’en a dans ma famille avec des liens de parenté avec ma mère). De cette immigration là, peu sont musulmans, ce sont surtout des chrétiens ayant fuit pour la plupart les persécutions musulmanes dû à leur foi (surtout pour les Syriens).

    Je comprends très bien ce que tu ressens et surtout ce que cette « jeune » personne ressent. D’abord, comme je te l’ai dit, à partir du moment que vous êtes deux personnes majeures, consentes et responsables, le monde n’a point à porter de jugement sur le couple que vous allez former.

    Ensuite, ce que tu fais n’est pas juste : tu n’as pas à l’accabler de tes désillusions. Ton vécu c’est le tien. Pas le sien. Que tu te serves de ton expérience pour ne pas commettre les mêmes erreurs et pour reconstruire un couple solide, basé sur la confiance, l’amour, le respect… c’est une chose très positive et je t’encourage dans ce sens.

    Que tu te serves par contre de cette expérience malheureuse, pour jauger ta fiancée, ce n’est pas juste. Elle n’est en rien ton passé : elle est ton présent et ton avenir ! Tu n’as pas a « détruire » son innocence, c’est à elle de faire ses expériences (avec toi en l’occurrence) et de mûrir et de grandir et de découvrir la vie, à sa manière à travers ses yeux à elle et non les tiens.

    Ne lui impose pas ton regard.

    Par contre, profite de son regard, il peut t’en apprendre beaucoup. Il peut te redonner confiance.
    Et si tu as des craintes, n’oublie pas que cette jeune femme peut en avoir aussi.

    Elle peut se dire, serais-je à la hauteur des attentes de cet homme qui a déjà tant d’expérience ? Et là tu lui mets encore plus de « pression » en faisant toujours allusion à ton vécu.

    Etre vierge, n'avoir aucune expérience du couple, et donc des rapports (pas que physique) avec l'homme (en dehors de ceux de sa propre famille), et tombée amoureuse d’un homme qui a beaucoup d’expériences (même amère), c’est parfois angoissant (je le sais pour le vivre) : on découvre notre premier amour, nos premières émotions, nos premières sensations physiques, nos premiers baisers, nos premiers mots tendres… avec toute la lucidité de notre intelligence, de notre maturité, mais aussi toute l’innocence des premiers instants, avec un homme qui lui est sans doute devenu blasé de tout cela. Secrètement, on peut jalouser toutes les autres. Toutes celles à qui il a donné son amour ou avec qui il a fondé une famille. N’ajoute donc pas de « pression » à tout ce qui doit trotter dans sa tête et dans son cœur et dont elle n’a certainement pas conscience.

    Laisses lui l’occasion de devenir la femme qu’elle souhaite être auprès de toi et tu découvriras alors l’amour !
    avatar
    Invité
    Invité


    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par Invité Dim 9 Déc - 20:27

    ah vite repondu merci. Pour beaucoup. tu fais bien de me dire ça comme. Il me faut ce discours emanant d'une personne etrangere a mes relations pour me booster.
    ok, je presente des excuses a ma petite chaque fois que je lui fait sentir une mefiance injustifiée.
    Mon frangin, pieux, me dit que les mauvaises pensées sont le sheitane qui me pousse.
    c est un combat contre moi, mes vieux demons mes angoisses.
    tu saisis que ce que tu me dis est le travail du psy si je consulte.
    permets je te pose question indecente:
    as tu vécu des moments de tension avec ton epoux a cause d'un tiers qui te drague? as tu eu confrontation avec des jeunes hommes entreprenants et irrespectueux?
    alors pour le metissage bravo.Tu dois etre canon. c est formidable.
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par admin Dim 9 Déc - 22:07

    aissachris a écrit:ah vite repondu merci. Pour beaucoup. tu fais bien de me dire ça comme. Il me faut ce discours emanant d'une personne etrangere a mes relations pour me booster.
    ok, je presente des excuses a ma petite chaque fois que je lui fait sentir une mefiance injustifiée.
    Mon frangin, pieux, me dit que les mauvaises pensées sont le sheitane qui me pousse.
    c est un combat contre moi, mes vieux demons mes angoisses.
    tu saisis que ce que tu me dis est le travail du psy si je consulte.
    permets je te pose question indecente:
    as tu vécu des moments de tension avec ton epoux a cause d'un tiers qui te drague? as tu eu confrontation avec des jeunes hommes entreprenants et irrespectueux?
    alors pour le metissage bravo.Tu dois etre canon. c est formidable.
    Si j'ai un conseil à te donner, à vous donner (à toi et ta future épouse) ne laisse personne (surtout pas la famille) se mêler de vos histoires, de votre couple, de votre façon d'envisager à deux votre union.

    Je suis souvent "draguée" depuis le collège (12/13 ans). Entrepenants des garçons puis des hommes l'ont été, irrespectueux pas vraiment.

    Il n'est pas d'un naturel jaloux, du moins, il a appris à me faire totalement confiance et moi je lui ai appris à me faire confiance (et vice versa : car je doute de moi-même et parfois je me demande s'il n'a pas envie d'être avec une femme plus expérimentée, mâture... que moi).

    Je me suis faite une fois courtisée quasiment devant lui (sans que l'autre sache le lien qui nous unissait) ; il n'a pas réagit, a laissé faire, ce qui lui a permis de voir ma réaction. Cela nous a beaucoup rapproché.

    Parce que lui a vu que je ne lui manquais pas de respect, que je lui étais fidèle et savais repousser les avances... Et moi, parce que j'ai su qu'il me faisait confiance, que je n'avais pas à redouter une scène de jalousie déplacée, qu'il me respectait.

    Autre conseil que je te donnerais : expliques-lui quelles sont les situations qui t'embarrassent, te rendent jaloux... Et qu'elle en fasse de même. Cela évitera beaucoup de quiproquos.

    Si tu as des liens avec ton ex-épouse, expliques-lui bien en quoi ils consistent, si vous avez des gestes d'affections (amitié), fais en sorte que ta fiancée comprenne bien que cela ne va pas plus loin.

    Dialoguer en fait. Ne rester pas sur des non-dits.
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par admin Lun 21 Jan - 18:14

    Bettina a écrit:
    Du pur désir charnel à la recherche de Dieu ou se soulager d'une migraine, du besoin d’exprimer son amour, de montrer son affection à celui de se sentir bien… qu’est-ce qui nous pousse à faire l’amour ? L’homme et la femme diffèrent-ils quand il s’agit de sexe ? N’est-ce pas un stéréotype ? Ont-ils les mêmes motivations pour avoir des relations sexuelles ? La dimension sentimentale a-t-elle une plus grande préséance chez les femmes ? Pourquoi ?
    Adolescente, je n’ai jamais eu l’occasion de flirter avec les garçons de mon âge (ou même plus vieux), question d’éducation… je suis donc restée extrêmement « sage » durant toute cette période, jusqu’à ma rencontre avec mon conjoint. Je ne pourrais donc pas parler de la différence entre les hommes et les femmes sur la question. Je ne parlerais donc qu’en mon nom : non aux non des femmes et encore moins de celui des hommes et même pas de mon homme.

    Pour moi, l’acte sexuel est une preuve d’amour, la démonstration de son amour. Je ne sais toujours pas faire la dissociation entre l’amour sentimental et l’amour charnel. Pour moi, l’un ne va absolument pas sans l’autre. Je n’aime pas à moitié : sensualité et sentiments vont de pair.

    Je suis plutôt entière et éprise d’absolu : donc lorsque je désire, je m’engage sans restriction. Les rencontres de passages sont donc peu intéressantes pour moi. Faire l’amour pour moi, c’est un moment magique, un moment d’intimité, de tendresse, de fougue, de passion, de respect, de beauté, de sexualité, de sensualité, d’intensité. J’aime l’amour, l’amour sous toutes ses formes, depuis les plus éthérées jusqu’aux plus charnelles. Pour moi, l’épanouissement sexuel est tout aussi enivrant que les sentiments les plus romantiques. J’aime sans réserve et en tout confiance : l’union des corps et aussi celle des âmes d'après moi.

    La sexualité, pour moi, peut prendre différentes formes, se manifester tantôt comme un ouragan, tantôt comme un émoi d’ordre esthétique, voire même mystique. Mais dans tous les cas, elle est colorée de sentimentalisme et de romantisme, le prosaïsme et la vulgarité n’y ayant jamais droit de cité. Je peux être friande d’ébats échevelés, et apprécier grandement les chuchotements, les gestes délicats – en somme, les manifestations de tendresse. J’aime autant me sentir fondre qu’exploser.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par bye Mar 22 Jan - 8:14

    Il est, de plus en plus, extrêmement difficile d'y voir clair, notamment, dans tout ce qui appartient au langage des sentiments, voire des corps.

    Je vais tenter de m'expliquer: pour moi, et je ne suis pas le seul, poser les sentiments et d'autres moteurs spécifiques à l'être humain, est très délicat, dès que l'on examine ce(s) sujet(s).
    Car, à y penser, celà signifie que l'on existe;hors, à ma connaissance, nous n'en avons pas la preuve. Les scientifiques, définissent la vie, ou son apparition, par la présence d'eau.L'eau, nous l'avons, mais est-ce suffisant, pour inscrire quoi que ce soit ?
    La vie, entraîne a minima, une construction, un contour, un contenu, une dignité,..( je parle de la vie humaine ).Dès lors que nous ne maîtrisons aujourd'hui, aucune de ces ordonnées, abcisses,..pouvons-nous assener que nous sommes en vie ?
    Celà ressemble certainement, et puis ?

    Donc, plaquer sur une palpitation en devenir d'être, des sentiments, voire des passions, me semble très audacieux, aventureux,..et ce que nous constatons autour de nous, en serait comme l'amorce d'une preuve.

    Ceci posé, nous pouvons nous arranger avec ces ingrédients, celà peut éviter d'y penser, mais repousse uniquement le questionnement.

    P.S.: l'amour vécu actuellement ne doit pas, me semble-t-il, s'embarrasser de vocables comme le don de soi ou la preuve; ce sont des connotations trop chargées de significations, tendant à faire croire qu'il faut prouver quelque chose, même dans ce qui est encore le sentiment le plus pur .De même, doit-on se donner à l'autre, ou plutôt partager ? Le don entraîne automatiquement la réception, voire la prise.
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par admin Mar 22 Jan - 14:30

    Oh lala Bye, très cher, le coin philosophie ce n’est pas là, c’est ici Arrow Philosophie :D

    La dignité : chacun à sa définition de sa dignité, chacun à sa conception de ce qu’est la dignité, ça vient plus de son éducation, de sa culture… : surtout dans le domaine sexuel.

    Ce n’est donc pas en soi pour moi, une preuve d’existence. Ce que quelqu’un peut trouver digne pour moi, je peux trouver cela indigne et vice-versa.

    De plus, René Descartes ne disait pas que l’existence dépendait de la dignité… mais de la pensée :
    « Je pense, donc je suis. »

    Donc nous existons peut-être mal, mais nous existons.

    La vie est le contraire de la mort : la mort étant la non-existence, la non-pensée…
    ------
    Mais pour en revenir à l’amour et la sexualité :

    Je dirais aussi que nous existons parce que nous aimons et nous sommes aimés.

    Ne pas aimer ou ne pas être aimé(e), c’est ne pas vivre pleinement, ne pas savoir vivre.

    Chacun ne voit pas forcément de la dignité (je sais que ce n'est pas dans ce sens là que tu en parlais, voir début du message) dans la sodomie, dans la fellation, dans le cunnilingus, dans certains « jeux » sexuels ; alors que d’autres voient cette dignité ou ne se posent pas dans ces termes là la question s'agissant de l’acte sexuel.

    Je crois que chacun vit la sexualité à sa façon : pour moi, on fait l’amour par amour. Et j’y trouve de la dignité justement.

    D’autres font l’amour par besoin sexuel, par besoin de concevoir une progéniture, par envie de se prouver sa virilité ou sa féminité, etc.

    Chacun fait l’amour pour les raisons qui lui sont propres.

    Moi, je fais l’amour par amour.

    Et j’ai un besoin, quasi vital, de dire « je t’aime » et de m’entendre dire « je t’aime ». Hors les mots, ne sont que des mots. Et l’amour est une action.

    J’ai donc aussi ce besoin, quasi vital, de montrer mon amour et qu’il me montre son amour, même physiquement - d’où pour moi le fait que le contact charnel est essentiel : un baiser, une caresse, un câlin, un geste ou l’acte sexuel proprement dit. J’ai besoin de cela pour me sentir aimer (j'ai besoin d'être rassurée dans ce domaine à cause de certains paramètres personnels familiaux) mais j'ai surtout besoin de cela pour dire (ou montrer) tout mon amour.

    L’amour est un acte, pour moi. C’est par les gestes qu’on dit qu’on aime, le fait de prononcer le mot, ne peut vouloir rien dire, selon moi.

    Pour moi, l’amour sans « œuvre » est mort, il n’existe pas : c’est par ces actions qu’on aime. Les paroles ne suffisent pas et peuvent même être le contraire de la réalité. Des tas de gens disent aimer et maltraitent d’une manière ou d’une autre l’« objet » de leur amour…

    Pour moi, je fais donc l’amour par amour ; mon don signifie donc qu’il l’accepte de le prendre, (approximativement comme lorsqu’on offre un cadeau "précieux" ou d'une "très grande valeur") et j’aime être prise et j’aime prendre : et donc je le reçois aussi comme un don lorsqu’il se donne à moi… il n’y a donc pas de contradiction dans ce que je pense. Nous nous donnons l’un à l’autre, et chacun prend soin du don qu’on offre et en profite pour son propre plaisir.

    Savoir aimer s’est aussi savoir laisser partir, aimer ce n’est pas vouloir être aimé, c’est aimé l’autre totalement avec désintéressement.

    Quand il se trouve que cet objet de notre amour désintéressé, nous rend le même amour alors c’est merveilleux. Mais ce n’est pas obligatoire, il peut arriver qu’on aime quelqu’un qui ne nous rendra jamais cet amour : et qu’on soit heureux, qu’on se réjouit qu’il puisse trouver le bonheur ailleurs qu’auprès de soi ou dans ses bras.

    (L’amour d’un parent, par exemple, pour son enfant, est désintéressé).

    Si nous aimons avec la ferme intention qu’on nous aime en retour : alors, pour moi, on ne connait pas le « véritable » amour. On n’aime pas totalement, on aime l’idée d’être aimé(e).

    Aimer, ce n’est pas chercher ses propres intérêts, pour moi. On prend plaisir à faire plaisir. Et parce que l’autre a aussi cette volonté, alors on se fait plaisir mutuellement, et c’est l’extase, le plaisir partagé.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par bye Mar 22 Jan - 21:50

    Justement, pour moi, ce n'est pas qu'une question de dignité.La dignité n'est pas à elle seule une preuve d'existence.Et nous n'avons aucune preuve du reste.
    Autrement dit, l'amour est toujours en adéquation avec une construction humaine.Et si nousq progressons dans notre construction, et c'est souhaitable, notre conception d'amour change.
    Le mot digbité signifiait simplement le respect de soi et des autres, sous tous les aspects: un inidividu ne possède dignité, qu'à condition que les qutres huamains en soient dotés, même dans des proportions variables, en tout cas pas dans l'indignité.
    Et la notion d'amour dans ce cas, est très problématique, puisqu'elle se situe par rapport à cette indignité.

    Comprends-moi, Bettinba, je pouvais difficilement placer cette réflexion ailleurs, mais je me plierai à la souveraineté du forum.

    Je rentre de manif, sur les rotules: c'était bien. rire bisous
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par bye Mer 23 Jan - 7:21

    Ce n'est pas à toi, que je préciserai ces quelques vocables.
    Mais tout ce qui s'approche ou s'appelle le don de oi, ou du corps, du sentiment d'une femme à un homme, j'y suis très sensible.
    On ne dit jamais, ou si peu, qu'un homme s'est donné à une femme, par exemple.On dit qu'un homme et une femme se donnent mutuellement l'un à l'autre, mais là encore, on préserve a minima, l'intégrité de l'homme.
    On dit qu'une femme est prise par un homme, mais dans l'autre sens ?Et je pourrais, en cherchant, trouver tout un ensemble de mots qui touchent la sensibilité de ceux et celles, rendus très méfiants par l'application de telles expressions.

    Quant à l'amour porté à un enfant, ce n'est pas la même chose: un être est construit ( ou semble l'être ),et porte un potentiel beaucoup plus fort, émotionnellement, intellectuellement,..à un être en core chrysalide.
    Cet amour paternel ou maternel, est également empreint de protection, préservation, aide à l'épanouissement.Je ne dis pas qu'il n'existe pas, mais plutôt qu'il est différent.Quant au côté désintéressé, je demande à voir.Il y a obligatoirement, par ricochet, une retombée sur notre affect; et celle-ci est souvent prévue, anticipée.

    Je me rends compte qu'on est sorti du thème initial: mais il est difficile de le limiter.C'est forcément un enchevêtrement de sentiments, de liens psychologiques,..et de plus tellement personnels.

    J'ajouterai une dernière chose: pour moi, la propriété est au centre de la relation humaine.Si l'amitié est relativement préservée ( et encore ), de la propriété d'un être sur un autre,je suis beaucoup moins catégorique sur la relation amoureuse entre adultes ( même sexe ou non ).Et je pense que, comme il faudra en finir avec le carcan de la famille, il faudra aussi ouvrir le lien amoureux à la société: celà n'empêche pas la relation privilégiée, mais elle doit s'aérer, sous peine de s'étouffer sous son propre poids.Hélas! on n'en prend pas le chemin!
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par admin Mer 23 Jan - 13:45

    J’avoue que je n’ais pas compris le sens de tes deux premières interventions, ne voyant pas le lien avec la question « qu’est-ce qui nous pousse à faire l’amour ? » dans cette réponse notamment :

    « (…) cela signifie que l'on existe; hors, à ma connaissance, nous n'en avons pas la preuve. Les scientifiques, définissent la vie, ou son apparition, par la présence d'eau. L'eau, nous l'avons, mais est-ce suffisant, pour inscrire quoi que ce soit ? La vie, entraîne a minima, une construction, un contour, un contenu, une dignité,… (je parle de la vie humaine). Dès lors que nous ne maîtrisons aujourd'hui, aucune de ces ordonnées, abscisses,… pouvons-nous assener que nous sommes en vie ?»

    Je vois plus la réponse à un sujet de philosophie genre : qu’est-ce que la vie ? Qu’est-ce qui prouve que nous sommes en vie ? …

    Mais pas une réponse à qu’est-ce qui nous pousse à faire l’amour ?

    J’avais donc essayé de reprendre tes idées philosophiques pour les remettre dans le contexte de la question.
    ---
    Il est évident que l’amour pour un enfant est différent. J’ai pris cet exemple en prenant la peine de le mettre entre parenthèse (), pour te montrer qu’il peut y avoir des formes d’amour désintéressé et que ce n’est pas forcément chercher ses propres intérêts le fait d’aimer.
    ---
    Mais de toute manière, dans les rapports sexuels consentit par les deux (ou plus) personnes concernées, il n'est pas nécessairement question de dignité ou de respect. Le respect et la dignité, il faut l’avoir avant et après. Pendant, ce n’est pas spécialement vrai pour tou(te)s.

    Certains sont dans les rapports sado-maso, d’autres sont dans les propos vulgaires, etc. ça ne veut pas dire qu’ils ne se respectent pas ou perdent leur dignité. Peut-être simplement ont-ils besoin d’une « fantaisie » différente pour se laisser aller complètement, se donner complètement l’un à l’autre.

    Il est évident que l’homme et la femme se donne l’un à l’autre : quand un homme a des difficultés à éjaculer cela peut-être un signe qu’il ne se donne pas complètement par exemple.

    Je connais un couple qui a besoin de se dire des grossièretés pendant l’acte sexuel pour obtenir leur plaisir, pour autant, cet homme et cette femme s’aiment, se respectent mutuellement… et c’est parce qu’ils s’aiment et se respectent, qu’ils peuvent se permettre cela.

    Je crois que dans le rapport sexuel, là où on perd sa dignité, ou du moins, là où on ressent le sentiment de perdre sa dignité (car on reste digne ce sont les autres les gens indignent) c’est dans le viol, dans l’abus, dans un couple où il y a de la violence physique et mentale.
    ---
    Honnêtement, je ne me suis jamais posée la question de la sexualité dans le sens de la dignité.

    Je t’explique : je suis quelqu’un de très pudique et à une époque – sans que cela vienne de ma volonté – j’ai même dû porter le tchador.

    Pourtant, lorsque je suis nue devant mon conjoint je n’éprouve aucun sentiment d’indignité, au contraire. Je crois que je ne me suis jamais sentie aussi femme que dans ses bras : belle, désirée, aimée… mais aussi maitresse "du jeu" : il est à moi, tout à moi, son érection est à moi, sa jouissance est à moi, son plaisir etc. Et être nue, me déshabiller, m’habiller, me baigner, dormir à ses côtés… tout cela se passe pour moi, le plus naturellement du monde, sans la moindre gêne ; et je ne me sens pas non plus gênée à le voir nu, s’habiller ou se déshabiller, se baigner etc. Au contraire, j’y prouve même un certain plaisir, un certain désir…

    Et je ne pense pas ne pas me respecter en me donnant à lui et je ne lui manque pas de respect lorsqu'il se donne à moi. Nous ne perdons pas notre dignité.

    D’ailleurs, je ne pense pas quand je fais l’amour ; si je pense ça bloque tout et ne suis plus avec lui, ni en phase avec mon propre corps, la réception du plaisir.
    ---
    Et puis mon langage est propre à mon érotisme, je ne vois pas en quoi je suis indigne en le vivant ainsi : je ne suis pas une dominatrice sexuellement, je suis plutôt dans la soumission. Et il n’y a pas là sentiment d’indignité ou d’irrespect, pour moi, au contraire c’est parce que je me sens digne et respectée, que je peux me laisser autant aller.

    Je ne suis pas de la même génération que toi peut-être est-ce pour cela que notre conception de la sexualité est différente : mais « mon » homme se donne à moi et n’a pas peur de me le dire ou de me le montrer. De plus dans l’expression de ses sentiments, il n’est jamais autant expressif que lors de nos moments d’intimités. Et lorsqu’il me « domine » dans les positions sexuelles que nous prenons, c’est autant pour son plaisir que pour le mien : je n’arrive pas à prendre de plaisir dans la position d’Andromaque par exemple, lui y trouverait son compte ; mais parce que son plaisir est aussi de me faire plaisir on ne pratique que très rarement cette position…

    Pour moi, je m’abandonne aux fantaisies de mon amant pour devenir l’instrument de son plaisir et il s’abandonne à mes fantaisies pour devenir mon instrument de plaisir : je ne vois là aucun manquement à ma dignité ou à sa dignité. Et nous nous respectons. C’est d’ailleurs normal dans l’amour … l’amour sans respect, ce n’est pas l’amour.
    ---
    Il est évident que je ne parlais que pour moi d’autant que j’avais précisé : « Je ne parlerais donc qu’en mon nom : non aux noms des femmes et encore moins de celui des hommes et même pas de mon homme.»

    Je ne parlais donc que de ce que je ressens en faisant l’amour et la raison pour lesquelles je le faisais

    Par tes trois réflexions, tu me ferais presque regrettée de mettre « livrée » sur ma conception des rapports sexuels, pour ce qui me concerne. Neutral
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par admin Mer 23 Jan - 13:46

    bisous
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par bye Mer 23 Jan - 14:58

    en très court, Bettina, je voulais seulement signifier qu'il m'apparaît rapide de traiter ( et ce n'est pas à toi, forcémént, que je m'adresse ), en l'extrayant du contexte, l'amour, le respect,...
    Je te rassure: lorsque j'ai des rapports avec ma compagne, je ne lis pas en même temps Heidegger ( surtout pas lui, d'ailleurs ).Mais pour moi, des sentiments humains ne sont pas à extraire de ce qu'il est. Celà ne relativise pas forcément, mais plutôt le complète.
    Quant à l'indignité, je n'ai pas initié ce thème par rapport à l'amour, mais par rapport à la condition humaine.Je l'ai seulement ajoutée, car pour moi, elle est la clé ainsi que d'autres "réalités" ou preuves que nous vivons.Un monde sans dignité ne vit pas.Vivre à côté de gens courbés, frappés,.. donc indignes, rend non seulement les acteurs de cette indignité, mais aussi les témoins. Dan le film d'Arnaud Desplechins " la vie des morts ", les jeunes sont en survie, car la mort d'un de leur camarade les a creusés.Pascale Ferran dit la même chose dant " PEtits arrangements avec les morts ",.. Pour en revenir à l'indignité, tant que nous ne serons pas parvenus à un stade, de libération par les actes, nous ne serons pas réellement en vie.C'est ma conception.

    Pour faire une comparaison, je prendrais l'exemple de la pyramide de Maslow qui, bien sûr, s'applique à la hiérarchie des besoins.Mais elle est descriptive de paliers ou de satisfactions à franchir avant de s'épanouir totalement.Il nous faut franchir ensemble toute cette échelle d'obstacles, sinon notre vie reste dérisoire.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par bye Mer 23 Jan - 15:03

    Je quitte le forum pour l'après-midi, Bettina.J'ai fait un copier-coller du passage où j'au traité de l'indignité de la condition humaine, et non pas celle de l'amour.Tout en sachant qu'une constitution de l'amour est donc liée au peu d'eistence de l'homme ( son côté dérisoire, pour moi ).
    C'est ce que veux souligner depuis le début de l'échange, mais le Net..

    La vie, entraîne a minima, une construction, un contour, un contenu, une dignité,..( je parle de la vie humaine ).Dès lors que nous ne maîtrisons aujourd'hui, aucune de ces ordonnées, abcisses,..pouvons-nous assener que nous sommes en vie ?
    Celà ressemble certainement, et puis ?
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par bye Mer 23 Jan - 15:08

    Par tes trois réflexions, tu me ferais presque regrettée de mettre « livrée » sur ma conception des rapports sexuels, pour ce qui me concerne.

    Chère Bettina, c'est l'incompréhension, uniquement l'incompréhension.Je n'ai à aucun moment fait intervenir la dignité dans le rapport amoureux; relis les échanges. C'est uniquement que j'ai voulu élargir le thème proposé, suivant ma propre sensibilité.
    Je uis désolé, si je tai froissée, ce n'était nullment mon intention.


    bisous bisous bisous
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par bye Mer 23 Jan - 15:31

    un tout petit mot, et il faut que je dorme un peu: ces pensées un peu philo m'obsèdent régulièrement.Je n'ai pas eu volonté d'être désagréable, " casser l'ambiance " ou je ne sais quoi.Je suis intervenu sur beaucoup de sujets de ce type, en restant cadré dans les réponses.
    C'est vrai que là, on pourrait se demander: qu'est-ce que celà vient faire?Mais comme, pour moi, il est difficile de dissocier ce que l'on fait, ressent, de ce que l'on est, j'ai donc souhaité être plus complet.Mais je reconnais que celà peut dérouter.
    Et encore une fois, je n'ai pas voulu signifier qu'une part même iinfime d'indignité pouvait être insérée ou relevée dans les rapports amoureux.
    Si tu l'as cru, je te demande pardon, mais c'est vraiment très loin de ma pensée.D'autant plus que porter un jugement moral, car là celà le deviendrait, m'est complètement étranger.
    Je suis peiné de t'avoir procuré de la peine. pleure pleure
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par admin Mer 23 Jan - 15:48

    bye a écrit:Par tes trois réflexions, tu me ferais presque regrettée de mettre « livrée » sur ma conception des rapports sexuels, pour ce qui me concerne.

    Chère Bettina, c'est l'incompréhension, uniquement l'incompréhension.Je n'ai à aucun moment fait intervenir la dignité dans le rapport amoureux; relis les échanges. C'est uniquement que j'ai voulu élargir le thème proposé, suivant ma propre sensibilité.
    Je uis désolé, si je tai froissée, ce n'était nullment mon intention.


    bisous bisous bisous
    D'accord. heureux
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par admin Mer 23 Jan - 15:52

    Ok, je comprends mieux maintenant tes propos. C'est bon.
    Pour la philo, je suis d'accord avec toi : je fais cependant des fois un effort de le retirer ; mais je crois qu'on se ressemble, aussi sur ça, j'aime beaucoup les questions philosophiques... et le sujet que tu abordes, j'aurais pu donc aussi l'aborder également... bise

    Contenu sponsorisé


    Faire l'amour ? Empty Re: Faire l'amour ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 3 Juil - 4:58