LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Moi, Nestor Makhno (épisode 9) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Jeu 21 Juil - 20:17

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Mar 28 Juin - 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

    Ben Zygier le "monsieur X" d’Israël, emprisonné, pendu et enterré...

    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8994
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Ben Zygier le "monsieur X" d’Israël, emprisonné, pendu et enterré... Empty Ben Zygier le "monsieur X" d’Israël, emprisonné, pendu et enterré...

    Message par bye Sam 16 Fév - 19:23

    Ben Zygier le "monsieur X" d’Israël, emprisonné, pendu et enterré...
    MICHAËL BLOCH - GERARD FREDJ | ISRAEL-INFOS.NET - LA-CROIX.COM - FRANCEINFO.FR | JEUDI 14 & VENDREDI 15 FÉVRIER 2013
    vendredi 15 février 2013



    Israël : Pourquoi le "détenu X" a-t-il été emprisonné ?
    | franceinfo.fr | vendredi 15 février 2013

    La presse israélienne et internationale s’est emparée du dossier du "prisonnier X", ce détenu retrouvé pendu dans sa cellule fin 2010, dont l’identité était inconnue. Après qu’un journal australien a révélé qu’il s’agissait en fait d’un agent du Mossad, les services secrets israéliens, la presse évoque la possibilité de révélations gênantes sur l’utilisation de passeports australiens par le Mossad, que cet agent s’apprêtait à faire.


    Le "prisonnier X" serait en réalité Ben Zygier, qui s’apprêtait à faire des révélations gênantes © Maxppp
    L’affaire du"prisonnier X" pourrait être liée à une autre affaire : celle des passeports étrangers utilisés par le Mossad. Selon un ancien agent des servicessecrets australiens, Warren Reed, Ben Zygier, jusqu’alors connu sous le nom de"prisonnier X", pourrait avoir été emprisonné parce qu’il s’apprêtaità faire des révélations dans le cadre de cette affaire.

    Depuis trois jours, lesmédias internationaux se sont emparés de cette affaire du "prisonnier X",un homme retrouvé pendu en décembre 2010 dans sa cellule de la prison Ayalon,au sud de Tel-Aviv, sans identité. La télévision australienne ABC a révélémardi que ce mystérieux prisonnier était un juif australien âgé de 34 ans, BenZygier, membre du Mossad. Malgré une censure voulue par le gouvernement de Benyamin Netanyahu, la presse israélienne a pris le parti de révéler l’identitédu "prisonnier X".

    Les passeports australiens, un "faux drapeau"
    Aussi le quotidien SydneyMorning Herald, citant Warren Reed, a-t-il révélé que si Zygier a été emprisonné, c’est "parce qu’il s’apprêtait à sonner l’alarme"sur un sujet sensible pour les relations entre Israël et l’Australie. Enjanvier 2010, après l’assassinat d’un chef militaire du Hamas à Dubaï, la police dubaïote a accusé le Mossad d’être à l’origine du meurtre, et les membres des services secrets d’être dotés de passeports étrangers, notamment australiens, provoquant la colère du gouvernement australien.

    Un ancien agent du Mossad,Victor Ostrovsky, avait affirmé au moment de l’affaire qu’Israël utilisait souvent de faux passeports israéliens pour ses agents. Le Mossad utiliserait ainsi un "faux drapeau" selon Ostrovsky : "vous prétendez appartenir à un pays qui est perçu comme moins belligérant envers les pays où vous voulez recruter". Zygier aurait été arrêté en février 2010, soi tquelques semaines seulement après les faits. Ce qui appuie la thèse d’un lien entre les deux affaires.

    par
    Julien Baldacchino



    Le mystère autour de l’affaire du prisonnier X en Israël
    Michaël Bloch | la-croix.com | jeudi 14 février 2013

    La censure militaire avait interdit aux médias israéliens de parler de son nom, et même de son existence. Qui  ? Un « prisonnier X » emprisonné à Ramla, près de Tel-Aviv, début 2010 dans une cellule ultra-sécurisée où il s’est suicidé en décembre de la même année. Mardi 12 février, la télévision Australienne relance l’affaire en indiquant que le « prisonnier X » était un juif australien de 34 ans, qui avait immigré en Israël et qui travaillait pour le Mossad.


    Capture d’écran du reportage de la télé australienne ABC.

    Ben Zygier (photo) était le « prisonnier X » selon les révélations de la télévision australienne ABC.
    « Une histoire trop belle pour être vrai », cela a été la première réaction d’un journaliste australien quand une source proche du monde des services secrets lui a parlé de l’affaire. En effet, l’histoire ressemble plus à un scénario de mauvais film d’espionnage qu’à une histoire vraie. Pourtant, la justice israélienne a reconnu en partie l’affaire le 13 février.

    Israël a détenu « un prisonnier qui était un ressortissant israélien mais qui possédait aussi la nationalité étrangère », indique le ministère de la Justice dans un communiqué. « Pour des raisons de sécurité, l’homme a été incarcéré sous une fausse identité même si sa famille a été immédiatement informée de son arrestation ». Le communiqué précise que le mystérieux prisonnier a été retrouvé mort dans sa cellule il y a deux ans.


    Censure militaire
    Tout commence en juin 2010, quand le site d’information du quotidien le plus vendu en Israël Yediot Arahonot publie un article indiquant qu’une « personne sans nom, sans identité, » a été « placée en isolement total » à la prison Ayalon, à Ramla près de Tel Aviv. Cette information est subitement retirée moins d’une heure après sa publication. La censure militaire interdit toute publication additionnelle dans les journaux israéliens pour des raisons de sécurité.

    En décembre 2010, nouvelle brève sur le site internet du Yediot Arahonot. Le journal explique qu’« un prisonnier détenu dans une cellule isolée à la prison d’Ayalon s’est suicidé par pendaison, il y a deux semaines ». Le lien n’est pas fait entre les deux informations. L’affaire s’enlise. Elle ressurgit le 12 février 2013 avec les révélations de la télé australienne ABC.


    Dans un premier temps, la censure militaire interdit, à nouveau, aux médias israéliens d’en parler, même en citant des sources étrangères comme c’est habituellement le cas dans les affaires secret-défense. Cette interdiction est levée le 13 février après l’intervention à la Knesset (le parlement israélien) de trois députés, couverts par leur immunité parlementaire, qui demandent des informations au gouvernement sur le sujet.


    Impliqué dans l’assassinat d’un des chefs du Hamas en 2010  ?
    Le prisonnier en question serait donc Ben Zygier. Ce juif australien avait immigré en Israël il y a plus de 10 ans, s’était marié avec une Israélienne en 2001, avait deux enfants, travaillait en tant qu’avocat, vivait dans la banlieue chic de Tel Aviv.

    Bref, la vie parfaite d’un nouvel immigrant en Israël. Si ce n’est que, selon la télé australienne, Ben Zygier, alias Ben Allon, Ben Allen et Ben Burrows s’était engagé pour le Mossad. Que s’est-il donc passé entre son enrôlement supposé dans le Mossad et sa mort dans une cellule ultra-sécurisée près de Tel Aviv  ?

    Beaucoup de spéculations, peu de réponses. Selon le journal anglais The Guardian Ben Zygier travaillait pour une société européenne liée au Mossad qui vendait des biens électroniques à l’Iran. Pour le journal Koweïtien Al Jarida cité par le Jérusalem Post, Ben Zygier a participé à l’assassinat attribué à Israël d’un des chefs de la branche militaire du Hamas Mohamed Al Mabhouh à Dubai en 2010. Il aurait été emprisonné par Israël pour avoir proposé des informations sur l’opération en échange de la protection de Dubai, explique le journal koweïtien citant des « sources occidentales ».


    The assassination of Mahmoud al Mabhouh in... par presse-arabe
    Pour un ancien membre des services secrets australiens, interrogé dans le reportage de la télévision australienne le fin mot de l’histoire ne devrait pas être connu avant « 50 ou 70 ans ».

    Michaël Bloch


    Les révélations sur le prisonnier X pourraient compromettre certaines filières du Mossad
    Gerard Fredj | israel-infos.net | jeudi 14 février 2013

    La révélation, cette semaine, par les médias australiens, du cas de X, alias Ben Zygier, supposé ancien agent du Mossad, pourrait avoir des répercussions graves sur l’activité du service de renseignement.

    En effet, l’évocation de la vie de Ben Zygier, de ses allées et venues et de ses couvertures éventuelles vient d’alerter des pays tels que l’Iran, le Liban et la Syrie.
    Selon la chaine de télévision Channel 10, ces pays vont rechercher les traces de l’entrée de Zygier dans leur pays, et vérifier par qui il était accompagné, qui il a rencontré.

    Selon Channel 10, Benjamin Netanyahou a "paniqué" lorsque les premières révélations australiennes
    sont parues dans la presse ; c’est la raison pour laquelle il a convoqué la presse israélienne, lui demandant de s’abstenir de toute publication sur le sujet ; une stupidité alors que la presse internationale s’est rapidement faite l’écho de l’histoire du "prisonnier X".

    D’après le quotidien koweitien Al-Jaridaet plusieurs médias australiens, citant "des sources de renseignements occidentaux", Zygier pourrait avoir été lié à l’assassinat de Mahmoud al-Mabhouh à Dubaï en 2010 (Mahmoud al-Mabhouh était un haut responsable du Hamas en charge notamment de l’approvisionnement en armes de l’organisation islamiste).

    Al-Jarida affirme même qu’il aurait fait partie du commando israélien dans l’émirat, puis qu’il aurait contacté le gouvernement koweitien, proposant de livrer des informations en échange de sa protection.

    Jason Koutsoukis, un reporter du magazine australien Fairfax, aurait lui reçu des informations d’une source anonyme sur Zygier et aurait entamé une enquête discrète dès 2009, notamment sur une entreprise d’électronique, paravent du Mossad, qui vendait du matériel à l’Iran, permettant ainsi à ses agents d’entrer dans la république islamique.
    X aurait changé de noms quatre fois en Australie – ce que la loi australienne permet, une fois par an.

    Jason Koutsoukis a contacté Zygier en Israël mais c’est vu opposer de fermes dénégations quant à son appartenance au Mossad et ses activités d’espionnage.
    C’est au sujet de cette compagnie d’électronique, qui opérait dans plusieurs pays du Proche Orient, que les services secrets australiens auraient commencé à enquêter

    Ce sont eux qui auraient également pu décider de "brûler " le supposé agent israélien en révélant des informations à la presse.

    L’étrange affaire X, juif, australien, israélien présumé espion
    Mylène Sebbah | israel-infos.net | jeudi 14 février 2013

    On commence à en savoir un peu plus sur l’homme mystérieux connu sous le nom de X, prisonnier très secret des prisons israéliennes, été retrouvé mort pendu dans sa cellule en 2010, alors que la presse internationale vient de révéler cette affaire.

    C’est une émission de la chaîne de télévision australienne, Australian Broadcasting Corp, qui a levé le voile cette semaine sur cet étrange dossier un prisonnier israélien, d’origine australienne, dont l’identité était tellement secrète que même ses geôliers ne la connaissaient pas.
    Depuis la diffusion de ce reportage, les medias australiens sont déchaînés.
    Les medias israéliens, contraints par la censure, tentent d’y voir plus clair

    Cet homme dont il s’avère qu’il était un immigrant juif australien originaire de Melbourne était âgé de 34 ans quand il est mort le 15 décembre 2010, pendu dans sa cellule, visiblement un suicide.

    Les journalistes australiens affirment qu’ils ont "des preuves irréfutables" (mais ne les communiquent pas) que ce détenu, incarcéré pendant plusieurs mois dans une cellule à l’épreuve du suicide, celle–là même qui avait été construite spécifiquement pour l’assassin de Yitzhak Rabin, se nomme en fait Ben Zygier et aurait collaboré pendant des années avec le Mossad.
    Il aurait opéré, selon eux, sous au moins deux autres identités Ben Allen et Benjamin Barose avec des passeports australiens en bonne et due forme.

    Le quotidien Sydney Morning Herald rapporte par ailleurs que les services de renseignement australiens auraient enquêté à plusieurs reprises sur des citoyens australiens juifs ayant fait leur alya, puis retournés ensuite en Australie après avoir opté pour un patronyme "moins juif".

    Selon eux, ces personnes - au moins trois avant 2010 - avaient ensuite demandé un passeport australien avec un nom à consonance anglo-saxonne ; ils étaient ainsi en mesure de se rendre, pour le compte du Mossad, dans des pays difficilement accessibles aux Israéliens et même aux Juifs, comme la Syrie ou l’Iran.

    L’agence de presse australienne, Fairfax Media, assure de son côté que les services de renseignement australiens, l’ASIO, auraient interrogé Ben Zygier, soupçonné d’espionnage au profit de l’état hébreu, lors d’un de ses passages en Australie, avant qu’il ne soit arrêté et emprisonné en Israël.

    Version mise à mal par Bob Carr, le ministre australien des Affaires étrangères, qui a ordonné mercredi un réexamen de cette affaire disant qu’il ne comprenait pas pourquoi les responsables consulaires australiens n’avaient été, ni informés qu’un citoyen australien était en prison, ni avertis qu’il était mort en prison.
    Mais, selon l’ambassadeur, la première fois que le gouvernement australien a entendu parler de Ben Zygier, c’est lorsque les membres de sa famille ont contacté le consulat australien en Israël pour demander à être aidés pour le rapatriement du corps, inhumé sept jours plus tard à Melbourne.

    Sous-entendu, "nous ne connaissions pas Ben Zygier avant son décès".
    Il ressort en fait d’une enquête menée dans les services consulaires australiens qu’Israël avait bien informé un diplomate australien de l’emprisonnement de Ben Zygier, mais ce diplomate n’avait pas jugé bon de retransmettre l’information à travers les canaux diplomatiques.
    À Melbourne, les Zygier sont connus et actifs dans la communauté juive.

    Du moins, ils l’étaient jusqu’à il y a deux ans, lorsqu’ils ont récupéré la dépouille de ce fils dont ils avaient perdu la trace.
    Le père, Geoffrey, était en 2010 directeur exécutif du Conseil de la communauté juive de Victoria et directeur exécutif de l’Anti-Defamation League.
    La mère, Louise, travaillait à l’Université Monash de Melbourne et aidait à collecter des fonds pour son centre juif.
    Ben Zygier a lui-même fait sa scolarité dans les écoles juives de Melbourne et a fréquenté le mouvement de jeunesse juif, Hashomer Hatzaïr.

    Il a suivi plusieurs programmes sur le leadership à Jérusalem et vécu un certain temps dans les années 90 au Kibboutz Gazit, en Galilée.
    De retour en Australie, il a travaillé au sein d’un cabinet juridique à Melbourne avant d’immigrer en Israël et d’opter pour le nom de Ben Alon.
    Marié à une Israélienne, il a eu deux enfants et vivait à Raanana.
    La famille pour l’instant ne désire pas communiquer.
    Geoffrey Zygier a juste déclaré ce mercredi à un organe de presse australien :
    "Nous avons encore trop mal pour pouvoir parler de notre fils". Les quelques amis qui ont accepté de se livrer, reconnaissent simplement qu’ils ont du mal à imaginer qu’un garçon aussi "gentil mais instable qui, de plus, parlait beaucoup trop", puisse être agent du Mossad !
    Jusqu’à ce mercredi, Israël avait interdit à la publication tout détail lié à cette affaire - ou même jusqu’à l’existence du prisonnier.

    Lorsque les médias israéliens ont commencé en début de semaine à faire mention des reportages australiens sur la question, les autorités israéliennes ont ordonné que ces informations soient censurées.
    Mercredi soir, l’interdit est partiellement levé et les médias israéliens peuvent relayer les informations et mener leurs propres investigations sur une affaire qui est loin d’avoir livré toute sa part d’ombre.

    On ne sait notamment pas pourquoi Zygier a été emprisonné au secret, tout juste qu’il était soupçonné de "trahison".

    http://m.franceinfo.fr/monde/israel-pourquoi-le-prisonnier-x-a-t-il-ete-emprisonne-894017-2013-02-15

      La date/heure actuelle est Dim 14 Aoû - 23:57