LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Mar 28 Juin - 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

Le deal à ne pas rater :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga Frieren en ...
10.95 €
Voir le deal

    jouets toxiques

    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    jouets toxiques Empty jouets toxiques

    Message par bye Ven 20 Déc - 12:45

    Que Choisir a trouvé des "cancérogènes probables ou possibles" dans les jouets d'enfants
    http://www.viva.presse.fr/que-choisir-trouve-des-cancerogenes-probables-ou-possibles-dans-les-jouets-enfants-161726
    Par Viva

    [01-12-2011]
    L’UFC-Que Choisir constate dans une étude que si les interdictions de “phtalates, formaldhéhyde, colorants azoïques, substances cancérogènes ou reprotoxiques” dans les jouets sont respectés, 20 % des plastiques utilisés dans certains de ces jouets contiennent des “substituts aux phtalates n’ayant fait l’objet d’aucune évaluation toxicologique officielle et qui ne figurent pas dans la liste des additifs pouvant être utilisés dans les matériaux plastiques en contact avec les aliments”.
    Dans son étude, l'association a testé la toxicité de 30 jouets destinés aux enfants de moins de 3 ans, à quelques jours des fêtes de Noël.
    La moitié de ces jouets contiennent des dérivés pétroliers (HAP) “classés cancérogènes probables ou possibles par l’Agence américaine de l’Environnement (Epa) et l’Union européenne, ou des substances susceptibles d’être transformées en nitrosamines, également cancérogènes probables ou possibles selon le Circ (Centre international de recherche sur le cancer) et l’Epa”.
    Parmi les jouets signalés, certains sont des produits très populaires, comme le doudou Oui-Oui ou Sophie la Girafe. Le premier contient du chrysène et du naphtalène, cancérogènes probables ou possibles. La deuxième fréquemment portée à la bouche par les enfants “libère dans la salive des précurseurs de nitrosamines”, interdits dans les tétines mais autorisés dans les jouets...
    L'UFC-Que Choisir annonce avoir saisi l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) afin qu'elle mène une évaluation toxicologique.
    www.quechoisir.org

    Des toxiques dans les jouets
    http://www.viva.presse.fr/des-toxiques-dans-les-jouets-160768
    Anne-Corinne Zimmer, auteure de Polluants chimiques, enfants en danger, éditions de l'Atelier.
    Par Brigitte Bègue
    [03-12-2010]
    Le 18 novembre dernier, l’Ong
    Wecf (Women in Europe for
    a Common Future), qui étudie les
    liens entre santé et environnement, organisait un colloque à Paris
    sur le danger que représentent
    les substances chimiques contenues dans les jouets. Trois questions
    à Anne-Corinne Zimmer, journaliste spécialisée en santé environnementale.
    Pourquoi faut-il se méfier des jouets ?
    Parce que la directive européenne
    sur la sécurité des jouets de juin 2009 ne va pas assez loin. Elle continue
    à autoriser des substances qui n’ont rien à faire dans les jouets des
    enfants, comme le mercure, le plomb, le cadmium, l’arsenic…, qui sont
    des métaux lourds particulièrement toxiques. Ils renferment aussi
    certains phtalates et des retardateurs
    de flamme bromés susceptibles d’entraîner des problèmes de fertilité.
    A quels jouets faut-il faire particulièrement attention ?
    Aux jouets en plastique, aux peluches, à tout ce qui est électronique.
    Gare aussi aux objets qui ne sont
    pas directement considérés comme
    des jouets et ne sont donc pas pris en compte dans la directive : les figurines, les boîtes de maquillage, les modèles réduits, les poupées folkloriques
    et décoratives, les tatouages,
    les feutres, les patins et les planches
    à roulettes, les puzzles, les pistolets à air comprimé, les accessoires de mode pour enfants, les produits éducatifs fonctionnels, les déguisements, etc.
    A la veille de Noël, quels conseils donneriez-vous aux parents ?
    De bien lire les précautions d’emploi
    ou de mise en garde sur les étiquettes. Des alertes y figurent souvent, mais c’est écrit suffisamment petit pour que personne ne les voie. Ils peuvent aussi opter pour des labels qui n’utilisent pas de produits toxiques, comme Nordic Swan ou Spielgut, qui sont allemands mais que l’on trouve en France.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    jouets toxiques Empty Re: jouets toxiques

    Message par bye Ven 20 Déc - 12:46

    Halte aux jouets toxiques pour nos enfants !
    http://www.bioaddict.fr/article/halte-aux-jouets-toxiques-pour-nos-enfants-a2498p1.html

    Publié Le 6 Décembre 2011 à 16h35

    Le mois de décembre est pour beaucoup une période de consommation soutenue. En raison des substances nocives qu'ils peuvent contenir, les jouets doivent faire l'objet d'une attention toute particulière. Voici nos conseils pour bien les choisir.
    En 2010, le magazine 60 Millions de consommateurs publiait une étude montrant que, sur 66 jouets testés, 30 renferment des substances chimiques potentiellement dangereuses. Les analyses mettaient ainsi en évidence la présence de métaux lourds dans les maquillages pour enfants, de phtalates dans des jouets en plastique, de formol dans des jouets en bois... Pour bébé qui mordille, câline et bichonne sans répit ses " doudous ", l'exposition à ces substances est particulièrement inquiétante !
    La récente polémique sur l'utilisation de l'oxyde d'éthylène, un gaz cancérogène pour l'homme, dans la stérilisation des biberons des maternités, ou encore la décision d'interdire le bisphénol A dans les articles manipulés par les nourrissons, montrent que les craintes des consommateurs sont plus que justifiés.
    En ce moment, c'est Sophie la Girafe, célèbre mascote en caoutchouc, qui fait l'objet de tous les soupçons. En effet, l'UFC-Que Choisir a fait grand bruit la semaine dernière en annonçant qu'une de ses enquêtes mettait en évidence la présence de substances nocives voire potentiellement cancérigènes dans des jouets aussi plébiscités que Sophie la Girafe. Cette dernière est ainsi accusée de contenir des dérivés pétroliers susceptibles d'être libérés dans la salive de l'enfant. Vulli, fabricant du jouet incriminé n'a pas tarder à riposter, affirmant que son produit était fabriqué "dans le respect absolu des normes européennes et mondiales." Si ces normes font l'objet de critiques, ne vaut-il mieux pas appliquer le principe de précaution, dès que possible ?
    Comment choisir en toute connaissance de cause quand il est de plus en plus difficile de contrôler la provenance et la composition des jouets ?
    S'il n'existe pas encore de label français certifiant que les jouets sont bio ou écolos, certains guides réalisés par les associations de consommateurs peuvent s'avérer très utiles. On peut notamment citer celui du collectif international Women in Europe for a Common Future (WECF), qui fait le point sur la dangerosité pour chaque catégorie de jouets : poupées, jouets en bois, puzzles, jeux électroniques... Téléchargez le guide du WECF au format PDF.
    Un extrait du guide en question :

    • Eviter les maquillages pour enfants ou les poupées miniatures qui, considérées comme des articles de décoration, échappent aux règlements sur les jouets
    • Débarrasser les jouets neufs de leur emballage et laissez-les s'aérer à l'air libre pour évacuer les composés volatils avant de les donner à votre enfant.
    • Laver les peluches des enfants avant de les leur donner : souvent imprégnées de retardateurs de flamme, elles peuvent s'avérer toxiques.
    • Choisir des jouets en bois brut non vernis, en hêtre ou en érable, ou décorés avec des peintures non toxiques, résistantes à la salive.
    • Vérifier la présence de la mention "sans PVC" sur les jouets plastiques ou "sans phtalates" (mention indicative).
    Quelques labels repères
    Le WECF dénombre toutefois 3 labels, tous allemands. Le premier, Öko-Test, note les produits en fonction de leur danger pour l'environnement et la santé. Le label SpielGut est quant à lui décerné par une association composée de praticiens (pédagogues, psychologues, médecins), de techniciens (chimie, électronique) et de parents, qui contrôlent l'absence de substances chimiques. Enfin, le label GS certifie que le produit répond aux conformités de la loi allemande, en termes d'exigences techniques.
    La marque PEFC peut aussi être un critère dans le choix des jouets de noël. Mais attention, aucune garantie concernant la santé de vos têtes blondes! Il s'agit d'un label certifiant que les matériaux qui entrent dans la composant le produit fini proviennent de forêts gérées durablement et dans le respect des normes environnementales, économiques et sociales. Outils de jardinage, objets de décoration, livres... la marque PEFC concerne tous les produits en bois ou à base de bois et donc sera également un repère pour les cadeaux des plus grands.

    Avec tous ces conseils, faites vos cadeaux de Noël en toute sérénité et profitez de la magie de ces fêtes de fin d'année 2011.
    Olivia Montero
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    jouets toxiques Empty Re: jouets toxiques

    Message par bye Ven 20 Déc - 12:47

    Jouets toxiques: Comment déjouer les tours de la hotte du Père Noël
    http://www.20minutes.fr/planete/823774-jouets-toxiques-comment-dejouer-tours-hotte-pere-noel

    Publié le 15 novembre 2011.
    SANTE - Attention aux jouets offerts à Noël, ils peuvent contenir des substances chimiques dangereuses pour les enfants...
    Un nounours tout doux et plein de retardateurs de flamme ou une jolie poupée aux phtalates? Le Père Noël va cette année devoir faire du tri dans sa hotte: selon l’association WECF, qui regroupe une centaine d’organisations européennes de femmes travaillant sur les sujets de santé et d’environnement, les jouets des enfants regorgent de substances chimiques dangereuses pour la santé.
    Pour un renforcement de la réglementation européenne
    Bisphénol A, chrome, benzène, phtalates ou plomb… De nombreux cas de dépassement des seuils autorisés pour ces substances par la réglementation européenne sont régulièrement la cause de rappels de produits. «Les jouets représentent environ un quart des alertes dans l’Union européenne, estime la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). Les douanes contrôlent les produits à l’importation, notamment par des contrôles aléatoires pour vérifier la conformité des jouets aux normes européennes, et la DGCCRF fait des contrôles pendant la période d’approvisionnement avant Noël, mais des choses peuvent nous échapper.»
    La directive européenne Jouets, qui fixe les niveaux de substances chimiques tolérés, a été révisée en 2009 et une nouvelle mouture est prévue pour 2013. Dans son état actuel, elle semble encore insuffisante pour assurer la sécurité des enfants en bas âge. «Les peluches contiennent des retardateurs de flamme pour éviter qu’elles ne s’enflamment, explique Anne Barre, présidente de WECF France. Mais il est rare qu’un doudou prenne feu, alors qu’un enfant qui le serre toute la journée dans ses bras et le met à la bouche sera exposé à des substances toxiques.»
    L’association demande un renforcement de la législation européenne avec une interdiction totale de toutes ces substances et la création d’un label délivré par un organisme indépendant du producteur. «Actuellement, tous les jouets en vente sur le marché européen doivent porter le logo CE, mais il est apposé par le fabricant qui affirme ainsi se conformer à la réglementation européenne, poursuit Anne Barre. Pour les importations, dont 97% en provenance d’Asie, les contrôles aléatoires à l’entrée en Europe ne permettent de tester que 2 à 3% des jouets sur le marché.»
    Un mini laboratoire pour tester les cadeaux de Noël
    S’il est facile de détecter des substances allergisantes, au premier rang desquelles les parfums, il est plus difficile de connaître l’impact réel des substances cancérigènes, mutagènes ou reprotoxiques (CMR) contenues dans les jouets. Les effets à long terme du «cocktail» de métaux lourds, comme le plomb encore autorisé à hauteur de 160mg/kg, et de CMR tolérées à hauteur de 0,1% du poids du jouet pourraient n’être visibles que dans quelques années. Mais d’ores et déjà, l’agence de sécurité sanitaire allemande alerte: «Un enfant qui tiendrait dans ses mains pendant une heure un jouet intégrant une de ces molécules au seuil autorisé en absorberait autant par la peau que s'il fumait 40 cigarettes.»
    Pour être sûr de ne pas faire un cadeau empoisonné, le WECF a édité un guide d’achat. «Nous conseillons des jouets en matières naturelles, comme le bois et le tissu, mais surtout qui sont labellisés», précise Anne Barre. Certains logos comme GS ou SpielGut attestent d’un contrôle des substances employées dans la fabrication des jouets. «On trouve de plus en plus de jouets en matière naturelle dans les magasins spécialisés ou sur Internet. Et il faut toujours passer en machine ou laver les jouets à l’eau savonneuse avant de les donner aux enfants, car cela élimine les substances souvent concentrées dans l’emballage.»
    Mercredi 16 novembre, de 13h à 17h place Edmond Michelet, dans le 4e arrondissement de Paris, l’association mettra un mini laboratoire au service des parents qui souhaitent tester leurs cadeaux de Noël: «On peut facilement faire apparaître du formaldéhyde ou du benzène. Nous allons aussi tester les champs électromagnétiques des jouets électroniques», explique Anne Barre.
    Audrey Chauvet
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    jouets toxiques Empty Re: jouets toxiques

    Message par bye Ven 20 Déc - 12:47

    Jouets toxiques : nos astuces pour les reconnaître et les éviter
    http://www.magicmaman.com/,comment-eviter-les-jouets-toxiques,115,1715607.asp
    Au sein de l’Union Européenne, tous les jouets sont vérifiés. Mais attention, le label « CE », même s’il signifie que le jouet est conforme à des exigences de sécurité sévères et précises, fixées au niveau européen, est apposé par le fabricant lui-même. Avec les récents rappels produits, les multiples vérifications et labels ne suffisent plus. Au moment de l’achat, vous devez être vigilants aux différentes offres. Nos conseils pour apprendre à reconnaître et éviter les jouets toxiques.
    1 - Quels sont les produits nocifs susceptibles d'être présents dans les jouets de vos enfants ? Petit mémo :

    - Les phtalates sont des composants chimiques utilisés pour assouplir le plastique, ils sont très présents dans les jouets gonflables. Néfastes pour le système reproducteur de l’enfant, les phtalates sont en partie interdits par l'Union Européenne dans des produits destinés aux enfants de moins de trois ans, depuis 1999. Il est donc important de privilégier les jouets fabriqués en Europe.

    - Le Bisphénol A (BPA) : Perturbateur hormonal, le bisphénol défraie régulièrement la chronique, notamment par son utilisation dans certains plastiques alimentaires. Il serait plus présent dans les jouets en polycarbonate.

    - Les métaux lourds : le plomb, le mercure, l’arsenic, le cadmium, etc. sont des produits toxiques appelés aussi métaux lourds. Ils peuvent être responsables de maladies du type encéphalopathies, anémies et saturnisme et sont présents dans certaines peintures notamment.

    - Le formaldéhyde ou formol se trouve dans les vernis des jouets en bois. C’est un composé organique cancérigène.

    - Les parfums de synthèse : utilisés pour masquer l’odeur de toutes ces substances et/ou utilisés à des fins pédagogiques et pour développer les sens des enfants, les parfums sont allergènes. Ils peuvent être à l’origine de fièvres, d’asthme et de dermatites.

    Pour en savoir plus : Jouets toxiques : nos astuces pour les reconnaitre et les éviter - Magicmaman.com

    2 - Jouets toxiques : lors de l'achat, adopter les bons gestes

    Selon les associations de sécurité environnementale (et notamment WECF, Women in Europe for a Common Future), plusieurs précautions sont à prendre lors de l’achat d’un jouet pour en éviter la toxicité :

    - Privilégiez des matériaux naturels (coton bio, bois brut, peinture naturelle, etc.)
    - Evitez le PVC (contient du chlore et des phtalates) et le bois contreplaqué (contient du formaldéhyde)
    - Vérifiez que les jouets sont résistants à la sueur et à la salive.
    - Evitez les jouets parfumés (parfum de synthèse la plupart du temps)
    - Privilégiez la qualité plutôt que la quantité.
    - Laissez les nouveaux jouets s’aérer avant de les utiliser pour évacuer les solvants. Et lavez les nouvelles peluches.
    - Testez le jouet vous-même pour vérifier que certaines parties ne se détachent pas et qu’elles ne pourront pas être avalées.

    Pour le confort et la sécurité, la FJP (Fédération française des industries Jouet Puériculture) préconise avant l’achat de :

    - Comparez, pour un même article, ce qui vous est proposé dans les magasins et dans les catalogues. S'ils existent, consultez les essais comparatifs réalisés par les organisations de consommateurs.
    - N'achetez pas un article de puériculture uniquement en fonction de son esthétique (couleur...).
    - Demandez conseil au vendeur : pour certains articles, exigez une démonstration.
    - Vérifiez que la notice d'utilisation est bien écrite en français.
    En savoir plus :
    - Consultez le site Projet Nesting
    - Découvrez tous les conseils d’achat et d’utilisation des jouets sur le site de la FJP.

    Pour en savoir plus : Jouets toxiques : nos astuces pour les reconnaitre et les éviter - Magicmaman.com

    3 - Jouets toxiques : à quels labels se fier ?

    Il faut savoir que les critères d’évaluation des labels et des certifications ne sont pas tous suffisamment stricts, mieux vaut vous fier à des labels délivrés par des organismes indépendants. Voici quelques exemples :

    Pour les jouets écolo :
    - NF Environnement : Créée en 1991, NF Environnement est la certification écologique officielle française. (En savoir plus sur www.marque-nf.com)

    Pour les jouets en bois :
    -FSC est un écolabel qui assure que la production d'un produit à base de bois a respecté des procédures censées garantir la gestion durable des forêts (En savoir plus sur www.fsc-france.fr )

    Pour la qualité générale :
    - Spiel Gut est un label allemand qui fait tester les jouets par un groupe de pédagogues, psychologues, médecins, techniciens… et parents. Il réserve son logo aux meilleurs jouets du marché. (En savoir plus sur www.spielgut.org)
    - Oko test est une revue allemande de consommateurs qui teste les produits de consommation courante. C’est davantage un gage de qualité du respect de l’environnement qu’un label.

    Pour la sécurité :
    - Geprüfte Sicherheit attribue son label aux produits conformes aux règles techniques de sécurité. (En savoir plus sur www.lne.fr)

    Pour le textile :
    - La confiance textile d’Oeko Tex contrôle les substances nocives des produits textiles. (En savoir plus sur www.oeko-tex.com )

    Pour en savoir plus : Jouets toxiques : nos astuces pour les reconnaitre et les éviter - Magicmaman.com

    4 - Jouets toxiques : pour aller plus loin

    Le site RAPEX
    Parce que le jouet représente 30 % des rappels produits, le site RAPEX liste chaque semaine les produits à risques. Ce programme européen d’alerte empêche la vente d’articles nocifs dans tous les domaines sauf alimentaire, pharmaceutique et médical.
    Découvrez tous les rappels produits sur magicmaman

    Le guide jouets de WECF : Women in Europe for a Common Future est une association qui constitue aujourd’hui un réseau d’une centaine d’organisations. Parmi ses nombreux objectifs, cette association travaille pour l’élimination des substances chimiques dangereuses de tous les produits de consommation courante. L’association a édité un guide jouets afin de conseiller les parents sur leurs différents achats : poupées, peluches, jouets en bois, plastique, dessin, peintures et cosmétiques. Télécharger le guide jouets WESC

    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    jouets toxiques Empty Re: jouets toxiques

    Message par bye Ven 20 Déc - 12:48

    Sécurité sanitaire des jouets : pourquoi l'Allemagne veut conserver ses propres valeurs limites
    http://www.actu-environnement.com/ae/news/jouets-metaux-lourds-valeurs-limites-Allemagne-UE-19669.php4#xtor=EPR-1
    L'Allemagne considère que sa législation assure une meilleure protection de la santé que la directive sur la sécurité des jouets. La Commission n'est pas d'accord et la justice européenne doit trancher.
    Hygiene / Securite / Sante | 09 octobre 2013 | Actu-Environnement.com
    La Commission européenne autorise l'Allemagne, par une décision du 7 octobre, à continuer d'appliquer ses propres valeurs limites pour les métaux lourds dans les jouets plutôt que celles prévues par la directive du 18 juin 2009.
    La Commission ne le fait pas de gaîté de cœur. Elle est en effet contrainte par une ordonnance rendue par le Tribunal de l'UE le 15 mai dernier qui, en urgence, a donné raison à l'Allemagne dans l'attente d'un jugement sur le fond.
    En attente du jugement au fond
    Quel est l'historique de ce contentieux entre l'Allemagne et la Commission ? L'Union européenne a adopté en 2009 une nouvelle directive visant à renforcer la sécurité sanitaire et la traçabilité des jouets. En 2011, l'Allemagne a demandé à la Commission l'autorisation de maintenir ses dispositions nationales relatives au plomb, à l'arsenic, au mercure, au baryum et à l'antimoine, ainsi qu'aux nitrosamines et aux substances nitrosables libérées par certains jouets.
    Par une décision du 1er mars 2012, la Commission a accédé à la demande du gouvernement allemand pour ce qui concerne ces deux dernières. Elle a en revanche refusé le maintien des dispositions nationales allemandes pour les valeurs limites applicables à l'arsenic, à l'antimoine et au mercure, et n'a accordé le maintien des valeurs limites applicables au plomb et au baryum que jusqu'au 21 juillet 2013.
    Le gouvernement allemand a alors engagé une double action judiciaire contre cette décision. La première demande visait à la faire annuler purement et simplement. La deuxième, en référé, avait pour objectif de bénéficier du maintien des valeurs limites nationales dans l'attente de la décision au fond. C'est ce qu'a obtenu l'Allemagne du Tribunal de l'UE le 15 mai dernier, décision qui est mise en œuvre aujourd'hui par la Commission.
    Cette dernière décision est donc provisoire. Elle sera valable tant que le Tribunal n'aura pas statué sur le fond ou que la Cour de justice ne se sera pas prononcée sur le pourvoi formé par la Commission contre l'ordonnance du 15 mai, pourvoi qui n'a pas d'effet suspensif.
    La protection de la santé mise en avant
    Comment l'Allemagne justifie-t-elle cette demande de dérogation ? La raison invoquée est liée à la protection de la santé humaine, cette dernière jugeant ses dispositions nationales supérieures au nouveau standard de l'UE.
    La question est en fait difficile à trancher car la directive établit des limites de migration tandis que les valeurs allemandes sont exprimées en biodisponibilité. L'Allemagne soutient que les valeurs limites de la norme EN 71-3, qui convertit les valeurs limites de biodisponibilité de l'ancienne directive jouets et qu'elle a reprises dans son droit national, sont plus strictes que les valeurs limites de migration de la nouvelle directive. La Commission considère, au contraire, que les limites fixées par la nouvelle directive "sont fondées sur une approche toxicologique scientifique cohérente et transparente visant à garantir la sécurité, et peuvent donc être considérées comme plus appropriées". De plus, "la directive fait la distinction entre valeurs limites pour différents types de matériaux et prend aussi en compte la manière dont les enfants sont exposés à ces matériaux pendant qu'ils jouent", explique Bruxelles.
    Au final, la Commission reconnaissait dans la décision attaquée que les valeurs limites établies dans la directive concernant le plomb n'offraient plus un niveau de protection approprié et admettait également des incertitudes en ce qui concerne le baryum. C'est pourquoi elle avait approuvé les mesures allemandes relatives à ces deux substances mais jusqu'au 21 juillet 2013 seulement, date limite de transposition des dispositions de la nouvelle directive concernant ces substances.
    En revanche, les dispositions allemandes relatives au mercure, à l'arsenic et à l'antimoine n'étaient pas justifiées par la nécessité de protéger la santé humaine, estime l'exécutif européen. Pour ces trois substances, "les nouvelles valeurs limites de la directive pour les jouets liquides et souples sont clairement plus strictes que les valeurs allemandes", précisent les services de la Commission interrogés par Actu-environnement.
    Les entraves au commerce en toile de fond
    Est-ce à dire que la demande de dérogation allemande avait des motivations commerciales ? La Commission ne s'est pas prononcée sur cette question pour ces dernières substances, dès lors que l'absence de justification sanitaire lui permettait de justifier sa décision.
    La République tchèque et la Pologne, de leur côté, se sont prononcées sur ce point estimant que les mesures allemandes constituaient un obstacle à la libre circulation des jouets. Toy Industries of Europe, l'Association européenne des fabricants de matériel d'écriture, la Fédération française des industries jouet-puériculture et l'European Ballon Council étaient sur la même longueur d'ondes.
    En revanche, la Suède est venue à la rescousse de l'Allemagne considérant comme convaincantes les justifications avancées. Reste maintenant au Tribunal de l'UE à démêler l'écheveau….
    Laurent Radisson

    Contenu sponsorisé


    jouets toxiques Empty Re: jouets toxiques

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 2 Juil - 23:08