LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Mar 28 Juin - 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

-30%
Le deal à ne pas rater :
-30% Lego Classic – La valisette de construction – 10713 à ...
10.49 € 14.99 €
Voir le deal

3 participants

    Turquie

    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Turquie Empty Turquie

    Message par admin Ven 23 Nov - 15:33

    La Turquie a-t-elle sa place en Europe ? Pourquoi ? Quelles solutions ?
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Turquie Empty Re: Turquie

    Message par Rabasse du sud Dim 18 Mai - 11:13

    On me confirme à l’Élysée que le Président de la République accepte que le référendum reste obligatoire pour ratifier l’adhésion à l’Union européenne des États qui représentent « au moins 5 % de la population européenne », comme le propose l’UMP. Si la réforme constitutionnelle, dans laquelle s'inscrit cette disposition, est votée lors du Congrès qui doit avoir lieu le 7 juillet, la Constitution française sera le seul pays européen à compter une disposition spécialement destinée à empêcher l’adhésion d’un pays, la Turquie en l’occurrence.

    Certes, on fait valoir dans l’entourage du Président que l’amendement voté hier en commission des lois par les députés de l’UMP ne vise pas seulement Ankara, mais aussi « l’Ukraine et la Russie », contrairement aux projets d’amendements qui ont fleuri ces derniers temps et qui visaient soit les pays « non européens », soit ceux dont « majorité du territoire n'est pas en Europe », soit ceux dont « la capitale n’est pas en Europe »… On m’a aussi expliqué qu’il est normal que l’on consulte les Français sur l’adhésion des grands pays, comme on l’a fait en 1972 sur l’adhésion de la Grande-Bretagne, celle-ci « modifiant l’équilibre des forces internes ». Néanmoins, le but est clair : faire obstacle à la candidature de la Turquie. Le lobbying forcené du secrétaire général de l’UMP, Patrick Devedjian, farouchement anti-turc, a donc payé.

    Cette affaire est inquiétante à plus d’un titre : d’abord, c’est la démonstration que Sarkozy ne tient plus sa majorité. Alors qu’il était favorable à la suppression pure et simple de l’actuel article 88-5 imposant un référendum pour toutes les adhésions après celle de la Croatie, il se retrouve avec une disposition spécifiquement anti-turque. Son engagement politique de procéder à un référendum sur cette adhésion n’a donc pas suffi à rassurer l’UMP, ce qui en dit très long sur la confiance qu’inspire le locataire de l’Élysée. Ensuite, le nouvel article 88-5 est clairement discriminatoire, car l’Ukraine n’est pas prête d’être candidate. La Turquie est donc fondée à voir là une véritable déclaration d’hostilité : la version actuelle du 88-5 avait au moins le mérite de la neutralité. Enfin, le référendum, qui n’aura pas lieu avant une dizaine d’années, promet d’être un grand moment de la vie démocratique française, la consultation risquant de se transformer en un défouloir anti-musulmans. Seul le PS a les moyens de stopper ce qui s’annonce comme une gigantesque erreur diplomatique en votant contre la réforme des institutions lors du Congrès qui devra entériner la réforme constitutionnelle : s'il s'abstient, cela reviendra à l'accepter.
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Turquie Empty Re: Turquie

    Message par Rabasse du sud Dim 18 Mai - 11:14

    e référendum «anti-turc» est de retour. Alors que Nicolas Sarkozy voulait supprimer l’obligation d’organiser une consultation populaire pour ratifier tout nouvel élargissement de l’Union européenne, les députés UMP ont réussi à imposer son maintien pour la Turquie. La commission des lois de l’Assemblée nationale propose, en effet, avec le soutien de l’Elysée, que le référendum reste obligatoire pour l’adhésion de pays représentant «au moins 5 % de la population européenne».

    Quelle est l’origine du référendum obligatoire ?

    On le doit à Jacques Chirac. Le chef de l’Etat, sans qui la Turquie n’aurait jamais pu commencer des négociations d’adhésion, a voulu, par ce biais, désamorcer un vote négatif anti-turc lors du référendum sur la Constitution européenne, en 2005. En effet, même si les deux questions n’ont rien à voir, les opposants à la candidature d’Ankara, qui se recrutent surtout à droite, auraient pu instrumentaliser cette consultation. En février 2005, un article 88-5 fut donc introduit dans la Constitution française qui oblige le chef de l’Etat à organiser une consultation pour tout nouvel élargissement après l’adhésion de la Croatie qui devrait devenir membre de l’Union en 2009.

    Pourquoi Nicolas Sarkozy voulait-il supprimer le référendum ?

    Cette procédure limite la capacité de négociation du Président puisqu’il court un sérieux risque d’être désavoué par son peuple. Ensuite, la France s’arroge le droit de prendre en otage toutes les futures adhésions à l’Union. Enfin, Paris assumera seul les conséquences de la crise diplomatique qui suivrait un éventuel non. En particulier, la Turquie, qui a commencé ses négociations d’adhésion en 2005 avec l’assentiment de la France, ne lui pardonnera jamais une telle humiliation qui se paiera économiquement et politiquement. Et tous les pays musulmans prendront l’éventuel vote négatif des Français comme un camouflet à leur égard : qui peut croire que la campagne ne portera pas sur la religion de ce pays ? Chaque référendum risque, en outre, de donner lieu à des dérapages xénophobes du pire effet.

    L’Élysée est-il prêt à accepter le maintien du référendum ?

    Nicolas Sarkozy n’a manifestement plus la confiance de ses troupes. L’UMP a introduit un amendement au projet de révision constitutionnelle qui rend obligatoire le référendum pour ratifier l’adhésion des Etats représentant «plus de 5 % de la population européenne». Ainsi, la Turquie n’est pas la seule à être visée, puisque l’Ukraine et la Russie, comme on le précise sans rire à l’Elysée, font aussi parties du lot. Néanmoins, l’amendement de l’UMP «stigmatise en réalité la seule Turquie», puisque c’est le seul grand pays qui négocie son adhésion, critique le député socialiste Pierre Moscovici : «On ne peut pas traiter un pays de 70 millions d’habitants comme ça, c’est lamentable.»

    A l’Elysée, on estime qu’il est normal de consulter les Français pour les grands pays, comme cela a été le cas en 1972 pour la Grande-Bretagne. Pierre Moscovici n’est guère convaincu : «Si cette disposition, qui est une défaite pour Sarkozy, est maintenue en l’état, je pense que le PS ne votera pas la réforme constitutionnelle.»
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Turquie Empty Re: Turquie

    Message par bye Mar 24 Fév - 16:37

    Une amende fiscale visant un groupe de presse suscite la polémique


    NOUVELOBS.COM | 23.02.2009 | 11:50

    Turquie Ico3-reagir-art 7 réactions
    Dogan,
    premier groupe de presse turc, est condamné à une amende d'environ 500
    millions de dollars pour fraude fiscale. L'opposition parlementaire
    voit dans cette condamnation une offensive du gouvernement contre la
    liberté de la presse.




    Turquie 644570Le siège du groupe de presse turc Dogan à Istanbul (Sipa)
    En
    Turquie, la polémique sur les intentions du gouvernement, accusé de
    vouloir museler la presse, a été relancée lundi 23 février, après la
    condamnation du premier groupe de presse turc, Dogan, à une amende
    d'environ 500 millions de dollars pour fraude fiscale par la direction
    des impôts.
    Au terme de contrôles fiscaux répétés, le groupe Dogan, numéro un turc
    des médias, s'est vu infliger le 18 février une amende sans précédent
    de 826 millions de livres turques, soit la somme astronomique de 426
    millions de dollars (332 millions d'euros), une condamnation qui
    pourrait aussi être suivie de poursuites pénales.

    Raisons politiques



    Le fisc reproche au premier groupe du pays, propriétaire entre autres des quotidiens Hürriyet et Milliyet
    et de chaînes de télévisions comme CNN-Türk, des retards d'impôts dans
    un transfert de capital à l'éditeur allemand Axel Springer, ce que le
    groupe nie, affirmant avoir payé à temps.
    Dogan médias et l'opposition au Parlement ont vu dans cette
    condamnation une nouvelle offensive du gouvernement du Premier ministre
    Recep Tayyip Erdogan contre la liberté de la presse.
    Dans un communiqué, le groupe, dont est propriétaire Aydin Dogan, homme
    d'affaires septuagénaire, a estimé qu'il y avait de "sérieuses raisons
    de croire que ces contrôles fiscaux avaient été motivés par des raisons
    politiques", accusant à mots à peine couverts Recep Tayyip Erdogan de
    vouloir affaiblir le trust médiatique.
    Une première confrontation avait opposé les deux parties en automne
    lorsque les journaux du groupe avaient mis en cause le gouvernement
    dans le scandale "Deniz feneri" (le Phare en turc), une organisation
    caritative, proche de l'AKP, condamnée en Allemagne, ce qui avait
    provoqué l'ire du Premier ministre.

    Amende "légale"



    Le groupe Dogan a été un critique du Parti de la justice et du
    développement (AKP, issu de la mouvance islamiste), au pouvoir depuis
    2002, soupçonné par les milieux laïques de vouloir islamiser la
    Turquie, musulmane mais laïque.
    Le gouvernement a mis en oeuvre des réformes démocratiques pour
    renforcer ses chances d'adhérer à l'Union européenne mais celle-ci a
    exhorté Ankara à en faire davantage pour les libertés individuelles,
    notamment de la presse.
    Le chef de l'opposition au Parlement, Deniz Baykal, a accusé Recep
    Tayyip Erdogan de "vouloir faire taire la presse et les journalistes",
    avant les élections municipales prévues le 29 mars, un scrutin que
    Recep Tayyip Erdogan veut à tout prix remporter pour asseoir sa force
    politique après sa victoire aux législatives de 2007.
    Recep Tayyip Erdogan "impose des amendes quand une information ne lui
    convient pas", a dit le président du Parti républicain du Peuple (CHP).
    Pour les associations de presse turques l'acharnement gouvernemental
    contre le groupe Dogan est une nouvelle preuve de la volonté de l'AKP
    de combattre les instances qui lui résistent, afin d'étendre encore sa
    mainmise politique.
    Recep Tayyip Erdogan, qui a appelé ses électeurs à "boycotter" les
    journaux d'opposition, affirme que l'amende infligée à Dogan est tout à
    fait "légale" et qu'il n'y est pour rien.
    Lors du week-end devant ses partisans à Adiyaman (sud-est), il a
    cependant dit que "la liberté de la presse ne pouvait être utilisée
    pour diffamer".
    Recep Tayyip Erdogan se considère comme un champion de la liberté
    d'expression après son emprisonnement pour quatre mois en 1999 pour
    avoir récité un poème lors d'un meeting électoral. Cela ne l'a pourtant
    pas empêché de lancer des poursuites contre de nombreux journalistes et
    caricaturistes pour diffamation. Il a aussi banni plusieurs
    journalistes de la couverture de l'actualité le concernant.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Turquie Empty Re: Turquie

    Message par bye Sam 25 Juin - 5:59

    Halil Savda, objecteur de conscience et défenseur des droits humains, risque une peine de prison de 100 jours.

    http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Protegeons-les-personnes/Personnes-en-danger/Presentation/Portrait-Halil-Savda
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Turquie Empty Re: Turquie

    Message par bye Sam 12 Avr - 10:21

    Bravo à la Cour constitutionnelle de Turquie et merci à Erdogan d’avoir su donner à la justice une si belle occasion d’affirmer son indépendance et son autorité.

    Erdogan a une réussite non contestable en Turquie, ce pays dynamique et envoutant, et il vient encore de remporter avec brio des élections municipales qu’on lui annonçait difficiles.

    Mais depuis quelques mois, la politique turque est devenue cassante et illisible, avec un conflit entre l’appareil du parti d’Erdogan, l’AKP, et un réseau d’influence, la confrérie de Fethullah Gülen. Ce groupe religieux s’est imposé de longue date en développant des structures d’enseignement, remarquables, et a depuis pris de l’ampleur pour devenir un réseau informel, mais aussi qu’efficace et organisé. Et tout s'est gâté, car la confrérie, très présente dans les rouages de l’Etat, s’est séparée d’Erdogan depuis un an, pour devenir son premier opposant.

    Dans ce contexte, sont sorties dans la presse des infos sur de graves affaires de corruption, qui mettent en cause des très proches d’Erdogan. Les infos, toutes de très bonne source, sortent surtout via Twitter.

    Tout démarre le 21 mars. Sur ordre d’Erdogan, l'Autorité turque des télécommunications (TIB) a bloqué l'accès à Twitter, utilisé par 12 millions de personnes en Turquie.  En annonçant ce blocage, Erdogan en rajoutait : « Nous allons supprimer Twitter. Je me moque de ce que pourra dire la communauté internationale. Ils verront alors la force de la Turquie ».

    La communauté internationale voit surtout la qualité de la justice turque.twitter-atak_1718492468532c2b8e828e4.jpg

    Des recours sont aussitôt été formés devant la Cour constitutionnelle, dont un émanant du parti laïque kémaliste CHP (Parti républicain du peuple) et un autre d'un prof de droit de renom, Kerem Altiparmak.

    La Cour s’est prononcée très rapidement, pour rendre son arrêt ce 3 avril. Elle invoque la liberté d'expression, la liberté de communication et le droit d'accès à l'information. Pour la Cour, la Constitution turque protège non seulement la liberté d'expression mais également les moyens qui lui permettent de trouver une correcte application. Ainsi, pour toute mesure qui concerne Internet et les réseaux sociaux, il faut examiner avec soin si l’atteinte portée répond à un but légitime est proportionnée à ce but.

    L’arrêt de la Cour est cinglant. La décision d'interdiction totale d'accès à Twitter n'est pas nécessaire ni proportionnée au but poursuivi. Le tribunal administratif d'Ankara avait déjà pris un jugement en ce sens la semaine dernière, mais le jugement qui n'avait pas été appliqué. Aussi, la Cour, qui a adopté cette décision à l'unanimité, a adressé deux injonctions au TIB et au ministère du Transport à mettre fin à cette illégalité. La décision a été aussitôt publiée au Journal officiel turc.

    Erdogan est fumace : « Nous devons bien sûr appliquer le jugement de la Cour constitutionnelle mais je ne le respecte pas. Je ne respecte pas ce jugement ».

    Une occasion pour Abdullah Gül, le président de la République, de prendre à nouveau pris ses distances : « Cette décision a finalement conforté l'Etat de droit dans le pays, et j'en suis fier ».

    http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2014/04/05/twitter-erdogan-se-prend-un-rateau-qui-conforte-l-etat-de-droit.html
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Turquie Empty Re: Turquie

    Message par bye Sam 14 Juin - 12:43

    Turquie : l’impunité des forces de police dénoncée par Amnesty International
    13 juin
    Un an après le début des manifestations du parc Gezi, la répression face aux manifestants reste toujours aussi violente et les abus policiers demeurent impunis d’après Amnesty International qui a publié un rapport « Adding injustice to injury : Gezi Park protests one year on ». L’organisation demande aux autorités turques de mettre fin à l’impunité pour les atteintes aux droits humains commises par les agents de la force publique et de garantir le droit à la réunion pacifique.

    Selon Sali Shetty, secrétaire général d’Amnesty International, « les autorités turques se montrent implacables dans leur répression contre les manifestants – que ce soit les violences policières dans les rues ou les poursuites devant les tribunaux. La police jouit d’une impunité quasi-totale ».

    Amnesty International dresse un bilan de la répression contre les manifestations du parc Gezi. 8 000 personnes ont été blessées et au moins quatre sont mortes des suites directes des violences policières. Pour autant, les investigations sur ces violences sont dans l’impasse, bloquées ou closes. Seules cinq poursuites ont été lancées contre des policiers à ce jour. De plus, des médecins ont été sanctionnés et, dans deux cas, poursuivis pénalement pour avoir dispensé les premiers secours dans un centre de soins improvisé durant les manifestations du parc Gezi. En janvier 2014, le gouvernement a introduit des amendements législatifs qui pourraient servir à sanctionner pénalement le fait de dispenser des soins d’urgence durant les manifestations. Par ailleurs, des investigations pénales ont été ouvertes contre les commentateurs qui ont rendu compte des manifestations, ce qui constitue une violation flagrante du droit à la liberté d’expression.

    Un an après le début du mouvement du parc Gezi, l’approche du gouvernement face aux manifestations est toujours aussi violente, dans un contexte d’impunité endémique envers les abus policiers, écrit Amnesty International dans un rapport publié le 10 juin. Les manifestations commémorant l’anniversaire des manifestations du parc Gezi sont interdites et réprimées avec violence.
    Source : Amnesty International

    http://www.affaires-strategiques.info/spip.php?article9754

    Contenu sponsorisé


    Turquie Empty Re: Turquie

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 5 Juil - 0:37