LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Moi, Nestor Makhno (épisode 9) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Jeu 21 Juil - 20:17

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Mar 28 Juin - 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

    accord Chine-USA

    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8994
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    accord Chine-USA Empty accord Chine-USA

    Message par bye Ven 14 Nov - 16:38

    Un an avant la conférence sur le climat prévue à Paris fin 2015

    Chine et Etats-Unis concluent un accord inédit sur le climat
    http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/11/12/chine-et-etats-unis-concluent-un-accord-inedit-sur-le-climat_4522109_3244.html
    Le Monde.fr avec AFP | 12.11.2014 à 05h19 • Mis à jour le 12.11.2014 à 10h11
    Un an avant la conférence sur le climat prévue à Paris fin 2015, Pékin et Washington sont parvenus à un accord, mercredi 12 novembre, pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Les deux premiers pollueurs de la planète représentent à eux seuls 45 % du total des émissions de CO2.
    La Chine, pays qui produit le plus de gaz polluants, s'est fixé l'objectif d'un pic de ses émissions de gaz à effet de serre « autour de 2030 », avec l'intention « d'essayer d'y arriver plus tôt », a annoncé la Maison Blanche. C'est la première fois que Pékin s'engage sur l'année à partir de laquelle la courbe s'inversera. De leur côté, les Etats-Unis promettent une réduction de 26-28 % de leurs émissions d'ici 2025 par rapport à 2005.
    Lire : Nouveau record des émissions de CO2 en 2013
    Reçu mercredi à Pékin par son homologue chinois, Xi Jinping, après le sommet de coopération économique de l'Asie-Pacifique (APEC), Barack Obama a salué un « accord historique », mercredi. L'objectif américain « est à la fois ambitieux et réalisable », a insisté un haut responsable américain sous couvert de l'anonymat. Il pourrait toutefois se heurter à l'opposition des élus du Congrès.
    Dès son annonce, le tout nouveau leader républicain au Sénat, Mitch McConnell, a fustigé un « projet irréaliste que le président refourguera à son successeur ». Selon lui, cet accord annonce « des prix de l'énergie encore plus élevés et encore beaucoup moins d'emplois ».
    LIMITER LE RÉCHAUFFEMENT À 2 DEGRÉS
    Des réticences qui pèsent bien peu face au constat des scientifiques : les efforts actuels sont insuffisants pour limiter la hausse de la température mondiale au-delà de 2 °C, objectif que s'est fixé la communauté internationale pour éviter un emballement catastrophique des dérèglements climatiques. Selon un rapport de l'Agence internationale de l'énergie, les températures pourraient augmenter jusqu'à + 3,4 °C d'ici à 2030 si la consommation énergétique se poursuit comme actuellement.
    Lire : Selon l’AIE, la température sur terre pourrait grimper de 3,6 degrés d’ici 2040
    Or, fin 2015 à Paris, la conférence annuelle sur le climat doit décrocher un accord suffisamment ambitieux pour limiter le réchauffement à 2 degrés.
    « Le fait que les Etats-Unis et la Chine, traditionnellement considérés comme les leaders de deux camps opposés [dans les négociations sur le climat], avancent ensemble, va avoir un gros impact », explique encore un haut responsable américain.
    Dans les négociations sur le climat, Pékin insiste systématiquement pour ne pas être logée à la même enseigne que les pays industrialisés. Il met en avant le principe des « responsabilités communes mais différenciées », selon lequel la responsabilité de la lutte contre le réchauffement planétaire incombe principalement aux pays développés.
    Fin octobre, l'Union européenne était de son côté parvenue à un accord sur les trois objectifs climatiques : diminuer les émissions de gaz à effet de serre d'« au moins » 40 % d'ici à 2030 par rapport à 1990 ; porter la part des énergies renouvelables à 27 % du mix énergétique  ; réaliser 27 % d'économies d'énergie. Seul le premier objectif sera contraignant.
    Lire : L'Europe se fixe un cap ambitieux sur le climat
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8994
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    accord Chine-USA Empty Re: accord Chine-USA

    Message par bye Ven 14 Nov - 16:40

    Climat : un accord Chine-Etats-Unis historique, pavé de nombreuses inconnues
    http://www.lesechos.fr/monde/chine/0203932369501-climat-un-accord-chine-etats-unis-historique-pave-de-nombreuses-inconnues-1063591.php

    Michel de Grandi / Journaliste, service international | Le 12/11 à 18:34, mis à jour à 18:44

    le chef de file des républicains, désormais majoritaires au Sénat, a d’emblée rejeté l’accord - AFP
    En s’affichant avec les Etats-Unis, la Chine n’est plus le porte-parole des pays en développement mais l’accord est menacé de veto au Congrès américain.
    Tout le monde le reconnaît : l’accord entre les deux principaux pollueurs mondiaux constitue une étape majeure dans la perspective d’un accord mondial en 2015. Déjà parce qu’il envoie un signal fort aux autres Etats chargés d’annoncer, dans les prochains mois, leurs propres engagements. Ensuite parce qu’il peut enclencher une dynamique politique. Ne vient- il pas quelques semaines seulement après celui passé par l’Europe en octobre , quand l’Union européenne s’était engagée à réduire d’au moins 40 % les émissions de gaz à effet de serre jusqu’en 2030 par rapport aux niveaux de 1990.
    L’accord a également le mérite d’envoyer plusieurs signaux politiques. Le premier, et sans doute le principal, est de voir la Chine s’afficher cette fois avec les Etats-Unis. Cela tranche avec la situation de 2009, où leur désaccord avait largement été à l’origine de l’échec de l’accord international de Copenhague. De la même manière, Pékin, qui en son temps a été le porte-parole des pays en développement, rompt cette ancienne ligne de défense qui consistait à accuser l’Europe de grand pollueur pour, in fine, se ranger elle-même de ce côté.
    Risque de blocage
    La médaille, si brillante soit elle, a pourtant un revers. L’accord entre les deux géants se mesurera sur la durée et sur son contenu. Autant dire qu’ « il ne faut pas s’enflammer », résume Bastien Alex, spécialiste des questions environnementales et énergétiques à l’Iris. Certes, en termes de calendrier, ce rapprochement sino-américain tombe très bien. Juste après les élections sénatoriales américaines et loin encore des grandes échéances sur le climat. Toutefois, sa portée reste déjà conditionnée par le verrou potentiel du Congrès. Preuve que les revirements peuvent être rapides : le chef de file des républicains, désormais majoritaires au Sénat, a d’emblée rejeté l’accord. Un veto qui pourrait être dommageable. «  Ce nouvel objectif repousse les limites de ce qui peut être fait dans le droit actuel. Nous pouvons y arriver si le Congrès ne se met pas en travers », estime pour sa part Bob Perciasepe, président du Center for Climate and Energy Solutions.
    Toujours prudent sur ces questions, Greenpeace, hier, saluait l’ampleur de l’engagement de Pékin, puisqu’il signifie la mise en route de 800 à 1.000 gigawatts d’énergie propre d’ici 2030. Mais il ne cédait pas à un enthousiasme béat : « Les annonces de ce jour devraient être la base et pas le maximum », souligne l’organisation écologiste. Quant aux zones de flou, elles sont nombreuses. Ainsi, le niveau du pic d’émissions qui sera atteint par la Chine en 2030 n’est pas assorti de chiffres précis.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8994
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    accord Chine-USA Empty Re: accord Chine-USA

    Message par bye Ven 14 Nov - 16:40

    Accord Chine - Etats-Unis sur le climat, les républicains dénoncent une "guerre idéologique"
    http://www.huffingtonpost.fr/2014/11/12/chine-etats-unis-climat-republicains-guerre-ideologique_n_6143350.html

    Le HuffPost avec AFP
    Publication: 12/11/2014 07h47 CET Mis à jour: 12/11/2014 11h40 CET


    CLIMAT - Un accord "historique", mais déjà contesté. Le président américain Barack Obama et son homologue chinois Xi Jinping, à la tête des deux pays les plus pollueurs (40% des émissions de CO2 de la planète), se sont fixé ensemble, mercredi 12 novembre à Pékin, de nouveaux engagements pour lutter contre le réchauffement climatique.
    Cette annonce répond à l'urgence de parvenir à un accord mondial à la conférence sur le climat fin 2015 à Paris. Premier émetteur mondial, la Chine a pris pour objectif un pic de ses émissions de gaz à effet de serre, responsables de la hausse des températures, "autour de 2030", avec l'intention "d'essayer d'y arriver plus tôt" selon la Maison Blanche.
    C'est la première fois que la Chine s'engage sur un pic de ses émissions, c'est-à-dire sur l'année à partir de laquelle celles-ci cesseront d'augmenter et la courbe s'inversera. De leur côté, les Etats-Unis se sont engagés sur une réduction de 26 ou 28% de leurs émissions d'ici 2025 par rapport à 2005 mais le chef de la nouvelle majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, n'a pas tardé à dénoncer des objectifs "irréalistes".
    "Guerre idéologique"
    "Ce projet irréaliste, que le président (Barack Obama) refourguera à son successeur, veut dire à coup sûr des prix de l'énergie plus élevés et encore beaucoup moins d'emplois", a déclaré Mitch McConnell.
    La "guerre idéologique du président contre le charbon" accroîtra "la pression sur les familles de la classe moyenne et les mineurs en difficulté", a encore estimé le chef de file de la majorité républicaine, remportée à l'issue des élections de mi-mandat. "Il est temps", selon lui, que les volontés des Américains soient davantage écoutées et qu'il y ait "moins de paperasserie destructrice d'emplois".
    "Atténuer la charge que constituent déjà les régulations de l'EPA (l'Agence de protection de l'environnement) continuera à être une priorité pour moi dans le nouveau Congrès", a-t-il ajouté.
    "Responsabilités communes mais différenciées"
    Dans les négociations sur le climat, la Chine insiste systématiquement pour ne pas être logée à la même enseigne que les pays industrialisés.
    Pékin met en avant le principe des "responsabilités communes mais différenciées", selon lequel la responsabilité de la lutte contre le réchauffement planétaire incombe principalement aux pays développés. Les émissions de CO2 per capita de la Chine dépassent désormais celles de l'Union européenne.
    La deuxième économie de la planète, également premier marché automobile mondial, est poussée à agir contre le CO2 car la pollution atmosphérique s'est imposée comme un problème majeur dans les métropoles chinoises.
    Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a récemment annoncé que le pays allait fermer 50.000 petits fourneaux à charbon et améliorer les performances environnementales de centrales de plus grande taille.
    Le poids du charbon
    Reste que la Chine représente la moitié de la consommation mondiale de charbon, une source dont elle tire plus de 70% de son énergie, avec une tendance toujours à la hausse: le pays continue en parallèle à bâtir de nombreuses nouvelles centrales thermiques.
    Barack Obama était reçu à Pékin par son homologue chinois, après que les deux dirigeants eurent participé la veille au sommet de coopération économique de l'Asie-Pacifique (Apec).
    Chine et Etats-Unis cherchent à aplanir leurs divergences d'approche sur l'intégration économique en Asie-Pacifique, sur fond de rivalité géopolitique dans la région à l'heure où la puissance économique et militaire chinoise s'affirme.
    Lire aussi:

    » Un sommet de l'ONU pour faire oublier l'échec de Copenhague

    » Quand les anti-écolos polluent plus pour dénoncer Obama

    » Réchauffement climatique: il est grand temps d'agir, par Ban Ki Moon

    » La lutte contre le changement climatique se fera aussi au niveau municipal

    » Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8994
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    accord Chine-USA Empty Re: accord Chine-USA

    Message par bye Ven 14 Nov - 16:41

    Climat: historique, vraiment, l’accord Chine-USA?
    http://www.journaldelenvironnement.net/article/climat-historique-vraiment-l-accord-chine-usa,52156?xtor=EPR-9

    Le 12 novembre 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg


    Ce ne sont pas les premières promesses climatiques qu'ils font.
    Chinese Government Network
    Etats-Unis et Chine s’engagent à maîtriser leurs émissions de CO2. Cela ne suffira pas à stabiliser le réchauffement climatique.
    La communication est parfaite. Dans la nuit de mardi à mercredi 12 novembre, la Chine et les Etats-Unis annoncent un accord «historique». En marge du 22e sommet de l’Apec[1] qui se déroule à Pékin, les dirigeants américains et chinois publient leurs engagements de réduction d’émission de gaz carbonique, le principal gaz à effet de serre (GES).
    Dit comme cela, la nouvelle est effectivement «historique». Malheureusement, le diable se niche dans les détails. Et, dans le cas présent, l’annonce sino-américaine abrite un bataillon de belzébuth.
    Dans le communiqué publié par la Maison blanche, Washington s’engage à abattre ses émissions de CO2 de 26 à 28% (certaines ONG américaines tablaient sur une fourchette de 28 à 30%) entre 2005 et 2025. Pékin, de son côté, promet le déclin de ses rejets carbonés «autour de 2030». Le premier émetteur mondial de GES annonce aussi que son parc de production d’électricité comprendra environ 20% de sources d’énergies décarbonées à la même échéance. Ce qui suppose de mettre en service de 800 à 1.000 gigawatts de capacités nucléaires et renouvelables nouvelles en 15 ans. Un sacré challenge.
    Fausse première
    Cet accord est-il historique? Oui et non. C’est effectivement la première fois que Pékin et Washington prennent, de concert, des engagements de réduction d’émission de GES. Pour autant, ce n’est pas la première fois que les deux superpuissances font des promesses climatiques. Lors du sommet climatique de Copenhague, en 2009, Barack Obama avait engagé son pays à réduire de 17% ses émissions entre 2005 et 2020. Durant la même période, Pékin avait promis de réduire de 40 à 45% l’intensité carbone de son économie.
    Cet accord est-il une surprise? Pas vraiment. Ces derniers mois, les autorités américaines et chinoises ont, à plusieurs reprises, confirmé qu’elles négociaient un accord bilatéral sur la lutte contre le changement climatique. Les deux géants du Pacifique préférant influer sur les négociations climatiques plutôt que les subir. Il n’est d’ailleurs pas exclu qu’un accord comparable soit prochainement conclu entre les états-Unis et l’Inde.
    Game-changer?
    Qualifié de game-changer par la presse américaine, cet accord change-t-il véritablement la donne climatique? A l’évidence, non. Les deux pays ne décuplent pas leurs efforts, mais poursuivent une tendance à une lente décarbonation de leur économie, amorcée en 2008. En termes d’émissions évitées, le bilan sera particulièrement lourd. La promesse de Barack Obama revient à limiter à 4,4 milliards de tonnes de CO2 par an les émissions US en 2025[2]. Ce qui est précisément l’objectif fixé à l’Oncle Sam, pour 2012, par le … protocole de Kyoto.
    En extrapolant l’effort US, avec le taux de réduction d’émission de 2,5%/an annoncé pour la période 2020-2025, les Etats-Unis pourraient réduire de 60% leurs émissions entre 2010 et 2050. On est loin du Facteur 4, promis par Barack Obama. Côté chinois, c’est bien pire. En prenant un taux moyen de croissance des émissions de 5% pour les 15 prochaines années, les émissions de l'empire du milieu pourraient flirter, en 2030, avec les 25 Mdt/an, contre une dizaine de milliards de tonnes comptabilisées en 2012.
    Dans son rapport de synthèse, le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (Giec) affirme qu’il faut réduire nos rejets de GES de 40 à 70% entre 2010 et 2050, pour espérer stabiliser le réchauffement à 2°C.
    Quid des républicains?
    Au vu de telles imperfections, faut-il néanmoins considérer cet accord? Oui, et pour deux raisons au moins. D’une part, il est rendu public deux semaines à peine après l’adoption du paquet Energie Climat 2030 européen. Union européenne, Etats-Unis, Chine: les responsables de la moitié des émissions mondiales de GES ont désormais pris position. Cela ne pourra qu’influer sur les autres grandes nations émettrices qui ont jusqu’à la fin mars 2015 pour rendre publics leurs «engagements»; lesquels seront intégrés à la négociation qui doit aboutir à la conclusion d’un accord climatique à Paris, en décembre 2015.
    L’accord sino-américain a aussi une vertu intérieure. Les républicains américains se voient dépossédés de leur principal argument anti-ratification d’un accord international: contrairement à 1997 (l’année du protocole de Kyoto), cette fois les Chinois s’engagent. De plus, l’engagement américain peut probablement être tenu «sans qu’il soit nécessaire de légiférer davantage», indique-t-on dans l’équipe de négociation française. Le Clean Air Act et les dernières normes d’émission de véhicules devraient donc suffire. A moins, bien sûr, que le nouveau Congrès américain, dominé par le Grand Old Party, ne s’ingénie à démanteler l’EPA[3] et son arsenal législatif.
     



    [1] Apec: Asia-Pacific Economic corporation
    [2] Cette année, les états-Unis devraient émettre 5,4 Mdt CO2, estime l’EIA.
    [3] EPA: Environmental Protection Agency
     
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8994
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    accord Chine-USA Empty Re: accord Chine-USA

    Message par bye Ven 14 Nov - 16:42

    Accord Climat Chine/USA : " un début de prise en compte de l'urgence climatique"
    http://www.pcf.fr/61734
    L'accord entre les deux principaux pollueurs au monde (43% des émissions de gaz à effet de serre) témoigne d'un début de prise en compte de l'urgence climatique à la veille des conférences de Lima en décembre prochain et de Paris fin 2015. Toutefois, une lecture précise de l'accord montre d'assez sérieux malentendus. En effet, alors que 2013 a atteint un nouveau record d'émissions de CO2, l'annonce d'engagements conjoints USA / Chine témoigne surtout de la pression de l'opinion publique en se donnant des satisfécits réciproques.
    Ainsi pour surmonter l'opposition du Congrès, Barack Obama annonce des chiffres de réduction des GES en référence à l'année 2005 alors que la référence internationale est 1990. Dans ces conditions l'engagement réel des USA par rapport à Kyoto n'est que de 3%. L'ampleur de l'annonce de ce jour tend à se dégonfler.
    Quant à la Chine elle s'engage à atteindre son pic de pollution au plus tard en 2030 ce qui revient à dire qu'il n'y aura pas de baisse.
    Relevons tout de même qu'un américain produit 16 tonnes de CO2 par an contre 7 tonnes pour un chinois et 5,3 pour un français.
    Les négociations pour un accord transparent, contraignant mais différencié, selon le niveau de développement de chaque pays, doivent donc s'amplifier pour préserver la planète et l'humanité. Les pays riches et industrialisés dont les USA doivent s'engager sur des efforts beaucoup plus consistants que leur permet la maîtrise des technologies et des brevets associés.

    Contenu sponsorisé


    accord Chine-USA Empty Re: accord Chine-USA

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 17 Aoû - 4:12