LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Mar 28 Juin - 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


+2
bye
admin
6 participants

    La naissance du socialisme

    Troska
    Troska


    Nombre de messages : 35
    Age : 31
    Localisation : Alsace
    Emploi/loisirs : Révolté / Tout et rien
    Humeur : Chieur
    Date d'inscription : 10/05/2009

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Troska Ven 15 Mai - 21:32

    En somme, dans nos pays (je ne parle pas pour l’URSS ou la Chine ou Cuba, où les choses ont été différentes avec l’athéisme d’Etat et la violence faite aux croyants et envers les religieux)
    Cuba a été longtemps persdécutés dans le domaien religieux surtout si on était catholique.
    officielement le religion de Cuba est l'athéisme comme l'Etat mais les gens sont libre de pratiquer et de croire en ce qu'ils veulent et ça on le dit pas souvent ..
    L'etat est Athéiste mais les gens ont le droit de pratiquer leurs religions ou d'etre croyant .. ce qui faut le dire n'est pas négligeable

    plutôt pourquoi les athées croient que Dieu n’existe pas
    Je n'ai jamais dit que Dieu n'existait pas ..
    Il ^peux exister mais je n'ai pas besoin de lui ..
    " Un homme devient athée lorsqu'il se sent meilleur que son Dieu " Pierre Joseph Proudhon

    qui accusent "Dieu" de tous les maux de la planète
    On peux quand meme se poser des questions sur la " clémence " éternelle de Dieu envers les Hommes ..
    On peux se demander où était Dieu dans les chambres à gaz et de quel coté il était ..
    Où était t'il quand on se massacrait sur les champs de bataille de la 1ère Gm comme ceux de la 2nd GM ?
    Aie quand meme ..

    "Tant qu'un homme n'a pas découvert quelque chose pour lequel il serait prêt à mourir, il n'est pas à même de vivre."
    Pffff .. ce qui me sidère c'est que t'entendre toujours quelqu'un dire " se dire pret à mourir pour " mais jamais " je vais tuer pour " Rolling Eyes
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par admin Ven 15 Mai - 21:57

    Troska a écrit:
    En somme, dans nos pays (je ne parle pas pour l’URSS ou la Chine ou Cuba, où les choses ont été différentes avec l’athéisme d’Etat et la violence faite aux croyants et envers les religieux)
    Cuba a été longtemps persdécutés dans le domaien religieux surtout si on était catholique.
    officielement le religion de Cuba est l'athéisme comme l'Etat mais les gens sont libre de pratiquer et de croire en ce qu'ils veulent et ça on le dit pas souvent ..
    L'etat est Athéiste mais les gens ont le droit de pratiquer leurs religions ou d'etre croyant .. ce qui faut le dire n'est pas négligeable

    plutôt pourquoi les athées croient que Dieu n’existe pas
    Je n'ai jamais dit que Dieu n'existait pas ..
    Il ^peux exister mais je n'ai pas besoin de lui ..
    " Un homme devient athée lorsqu'il se sent meilleur que son Dieu " Pierre Joseph Proudhon

    qui accusent "Dieu" de tous les maux de la planète
    On peux quand meme se poser des questions sur la " clémence " éternelle de Dieu envers les Hommes ..
    On peux se demander où était Dieu dans les chambres à gaz et de quel coté il était ..
    Où était t'il quand on se massacrait sur les champs de bataille de la 1ère Gm comme ceux de la 2nd GM ?
    Aie quand meme ..

    "Tant qu'un homme n'a pas découvert quelque chose pour lequel il serait prêt à mourir, il n'est pas à même de vivre."
    Pffff .. ce qui me sidère c'est que t'entendre toujours quelqu'un dire " se dire pret à mourir pour " mais jamais " je vais tuer pour " Rolling Eyes
    Pff! Luther King n'était pas pour l'usage de la violence, mais il était près à mourir (et du reste il a été tué - sans que lui utilise les armes et ait l'intention de tuer), pour ce qu'il croyait être juste : les droits civiques des Noirs notamment. Gandhi avait aussi ce même état d'esprit. Quelque part, Mandela, Aung San Suu Kyi aussi... mourir plutôt que renier ses convictions (ça veut pas forcément dire tuer) ; d'ailleurs, les pacifistes étaient près à se faire tuer, que d'aller faire la guerre. Les objecteurs de conscience étaient près à aller en prison plutôt qu'aller faire le service militaire.

    Oui, et si Dieu intervenait on dirait de quoi il se mêle. Quand il dit tu ne tuera point, tu aimera ton prochain comme toi même, il suffisait de l'écouter, ça aurait éviter les deux guerres mondiales. Personne ne veut entendre ça et après on se plaint des conséquences de la haine et de l'usage des armes !
    On est aussi responsable de nos actes.

    Si je mets une casserole sur le feu, je laisse boullir l'eau et le manche de la casserole à l'extérieur de la gazinière, qu'un enfant passe, prend le manche et se brûle gravement : j'ai pas à accuser Dieu de ne pas avoir protéger l'enfant, alors que j'étais pas été foutu d'être d'utiliser ce don nous sommes dotés : intelligence, bon sens, prudence...

    C'est vrai que pour l'athéisme, il y a plusieurs formes ...
    Troska
    Troska


    Nombre de messages : 35
    Age : 31
    Localisation : Alsace
    Emploi/loisirs : Révolté / Tout et rien
    Humeur : Chieur
    Date d'inscription : 10/05/2009

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Troska Ven 15 Mai - 22:07

    Je n'ai jamais dit que Luther King ou d'autres ont eu tord ..
    La je fesais plutot un parallèle aux patriotes qui clament toujours " on va mourir pour la patrie !! " mais qui ne disent jamais " on va tuer tuer pour la patrie !! "
    C'est tout .. je suis pas objecteurs de conscience car je sais que si un jour je dois prendre une arme et quand j'en ai pas le choix je pourrais pas dire merde nan faites ça sans moi Rolling Eyes

    On est aussi responsable de nos actes.
    C'est vite dit .. certains aiment l'oublier cette maxime pourtant.

    j'étais pas été foutu d'être d'utiliser ce don nous sommes dotés : intelligence, bon sens, prudence...
    j'ai jamais de ça faute c'est toujours de la faute de l'autre ! Razz
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par admin Ven 15 Mai - 22:41

    Troska a écrit:Je n'ai jamais dit que Luther King ou d'autres ont eu tord ..
    La je fesais plutot un parallèle aux patriotes qui clament toujours " on va mourir pour la patrie !! " mais qui ne disent jamais " on va tuer tuer pour la patrie !! "
    C'est tout .. je suis pas objecteurs de conscience car je sais que si un jour je dois prendre une arme et quand j'en ai pas le choix je pourrais pas dire merde nan faites ça sans moi Rolling Eyes
    Ok, mais comme je citais Luther King (et donc forcément dans le contexte de ses idées, de son combat), je ne pensais pas aux patriotismes, ou au nationalisme, à la guerre, et donc forcément, à ta réponse.
    Troska a écrit:
    On est aussi responsable de nos actes.
    C'est vite dit .. certains aiment l'oublier cette maxime pourtant.
    j'étais pas été foutu d'utiliser ce don nous sommes dotés : intelligence, bon sens, prudence...
    j'ai jamais de ça faute c'est toujours de la faute de l'autre ! Razz
    Nous sommes d'accord en fait. Nous le disons différemment sans doute.

    Je sais que beaucoup "oublient" ou refusent leur responsabilité et c'est donc plus facile d'accuser l'autre, dieu, ou le destin... que d'accepter sa pleine et entière responsabilité, et donc aussi, culpabilité le cas échéant.

    Mais j'estime que l'humain devrait apprendre à se responsabilisé et à accepter sa culpabilité lorsqu'il agit contrairement au bon sens avant d'accuser Dieu, Mère Nature, Destin, Fatalité...

    Et c'est ce que j'essaie d'appliquer dans ma vie...
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par bye Mar 19 Mai - 17:46

    "l'Homme est névrosé car l'Homme a peur de savoir
    dans son égoisme profond et débile qu'il va surement mourir et ça le
    rend triste .."

    Celà est certainement juste, Troska.

    J'ajouterais une autre source de névrose, un peu risquée, certes; mais elle ne doit pas être négligée, je pense.
    C'est celle de la vie, de la naissance; la question du choix de la mort, du moment,..taraude l'être humain. Et celle de la naissance ? A-t-il le choix ? pas plus que sa mort, il ne fixe le moment, ni même, la pertinence, l'évidence de naître.
    Le choix pour l'être humain représente un concept de pensée, voire d'existence important.
    Car de là, découle, les conditions de l'être, sa raison de vivre, pourquoi faire?

    Je ne suis pas chrétien, mais le fait de vivre, d'accepter ce choix fait par d'autres, ne représente-t-il pas une opportunité, ( dans le sens "opportuniste" ), alors que nous n'avons peut-être pas les conditions pour remplir ce but ?

    Avons-nous demandé de venir ici, sous cette forme, dans ce triste décor ?

    Y aura-t-il un jour la possibilité de questionner l'acte de conception afin de savoir si nous imposons à quelqu'un , contre sa volonté, cette création ?

    Mille excuses pour les futurs mamans ou papas; c'est l'énoncé du propos qui me pousse à cette réflexion, qui j'espère ne choquera pas. Ce n'est pas son but, je suis moi-même papa.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par bye Ven 4 Déc - 6:41

    Marek Edelman (1er janvier 1919 – 2 octobre 2009)

    « La jeunesse socialiste se bat dans le ghetto ».




    Evoquer, au lendemain de la disparition du dernier commandant des révoltés du ghetto de Varsovie, « l’histoire de la lutte contre le communisme »[1][1], n’est-ce pas donner raison à Mark Twain ? « La vérité est ce que nous avons de plus précieux. Il faut l’économiser ».



    Qu’on en juge :

    « Le soir, a lieu l’appel du premier mai. Brefs discours. L’Internationale. Le monde entier fête cette journée. Dans le monde entier, à la même heure, sont prononcées les mêmes paroles puissantes. Mais, jamais encore, l’Internationale n’a été chantée dans des conditions aussi tragiques, dans un lieu où un peuple est mort et n’en finit pas de mourir. Ces mots et ce chant dont les ruines enfumées renvoient l’écho témoignent que la jeunesse socialiste se bat dans le ghetto et qu’elle ne les oublie pas face à la mort »[2][2].



    Les autres camarades ne furent pas en reste avec eux :

    « Il en fut de même à Vilna et à Lodz notamment »[3][3].



    C’est ainsi que les rouges-gorges du Yiddishland purent en remontrer aux corbeaux qui volaient lourdement sur nos plaines :

    « Le 1er mai 1943, un groupe d’écrivains et de poètes juifs se réunirent dans le ghetto deVilnius pour une soirée consacrée au « Printemps de la Littérature Yiddish ». L’insurrection du ghetto de Varsovie faisait toujours rage et l’esprit de la bataille en cours planait sur la réunion. A cette occasion, le poète Shmaryahu Kaczerginski rencontra son confrère Hirsh Glik, et apprit que celui-ci avait écrit un nouveau poème. Ils se retrouvèrent le lendemain matin. « Maintenant écoute attentivement, je vais te le chanter », dit Glik. Kaczerginski se souvient : « Il commença d’une voix douce, mais avec beaucoup d’exaltation. Ses yeux étincelaient. Notre heure viendrait. Où puisait-il sa foi ? Sa voix devint plus forte. Son pied battait la mesure, comme s’il marchait au pas. Le texte que Hirsh Glik chanta en ce matin de mai – « Zog Nit Keynmol » - devait se répandre à une vitesse incroyable par les ghettos et les camps, et devenir un symbole d’espoir et de défi. Rapidement adopté par les partisans juifs, on le connaît parfois sous le titre « Le Chant des Partisans », comme une inspiration à combattre pour les Juifs qui le pouvaient, ou du moins à survivre, pour ceux qui ne le pouvaient pas »[4][4].



    Comment ne pas se souvenir des visages et des noms de ceux qui furent désignés à la vindicte publique par les auteurs de l’Affiche rouge ?

    « Nous n’étions que quelques centaines de garçons, avec quelques pistolets et des grenades, nous n’étions pas en mesure de lutter contre une armée régulière ».

    « Les jeunes avaient appris à se servir de pistolets, à poser des mines, c’est tout. Nous étions organisés en groupes de dix personnes et dans chaque pâté d’immeubles, il y avait quatre ou cinq groupes. Nous n’avions pas de grades »[5][5].



    Le citoyen Edelman a bien mérité de l’Organisation juive de combat (OJC), en isolant le syndrome de Massada :

    « Un chef n’a pas le droit de se suicider. Il doit se battre jusqu’au bout. D’autant qu’il était possible de fuir le ghetto, malgré les barrages. La preuve, c’est que nous sommes quinze à être parvenus à prendre la fuite. L’idée du suicide collectif n’est pas venue d’Anielewicz, mais deJurek Wilner. Peu de temps auparavant, Jurek était revenu d’une mission dans un camp de concentration. Se faisant passer pour un Aryen, il y avait néanmoins vécu des choses atroces et avait failli perdre l’usage de ses jambes. Sans l’aide d’Henryk Grabowski, un socialiste polonais qui finançait la résistance juive, il serait mort en déportation. Jurek était diminué physiquement et moralement. Lorsqu’est arrivé le moment le plus difficile, il n’a pas vu d’autre issue que la mort ».

    « Ceux qui ne se sont pas soulevés sont tout autant des héros que ceux qui ont pris les armes. Celui qui a choisi de ne pas laisser sa mère monter seule dans les convois de la mort a fait preuve d’autant d’héroïsme que celui qui est mort les armes à la main ».

    « En nous soulevant, nous avons rappelé notre appartenance au genre humain. En prenant les armes contre ceux qui voulaient nous anéantir, nous nous sommes raccrochés à la vie et nous sommes devenus des hommes libres. La meilleure preuve en est que beaucoup de combattants de l’OJC ont pu fuir le ghetto après la bataille. Ceux qui sont tombés par la suite, c’est en combattant avec les partisans polonais ».

    « L’OJC avait informé Ignacy Szwarcbart [dirigeant sioniste et député polonais en exil] et le gouvernement polonais de Londres. Le Mossad savait aussi ce qui se passait ici. Ses agents se sont pourtant contentés d’évacuer les gens disposant d’argent, et encore, jamais pendant la guerre et uniquement vers la Palestine. Le fondement de l’idéologie de Ben Gourion et des siens, c’était la rupture avec la diaspora [juive]. Il en était arrivé à refuser de s’exprimer dans sa langue maternelle, le yiddish [langue germanique mêlée de slavismes et d’hébraïsmes], la langue des 11 millions de Juifs d’Europe et d’Amérique ».

    « Si Israël a été créé, c’est grâce à un accord passé entre la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et l’URSS. Pas pour expier les 6 millions de Juifs assassinés en Europe, mais pour se partager des comptoirs au Moyen-Orient ».

    « De quel peuple juif parle-t-on ? Aujourd’hui, Israël est un Etat culturellement arabe. Israël s’est coupé de Yitzkhok Leybush Peretz [écrivain et poète yiddish, 1852-1915], de Chagall, du yiddish. Israël s’est créé sur la destruction de cette immense culture juive multiséculaire qui s’était épanouie entre la Vistule et le Don. La culture israélienne, ce n’est pas la culture juive. Quand on a voulu vivre au milieu de millions d’Arabes, on doit se mêler à eux et laisser l’assimilation, le métissage, faire son œuvre ».

    « Nos armes n’ont jamais été tournées contre une population civile sans défense. Nous n’avons jamais tué de femmes ni d’enfants »[6][6].



    Mais il y a d’autres symptômes, et ce qu’ils révèlent :

    « Les bundistes n’attendaient pas le Messie, et ils n’avaient pas l’intention d’émigrer en Palestine. Ils se considéraient comme polonais, et ils combattaient pour la justice et le socialisme en Pologne, où chaque nationalité aurait sa propre autonomie culturelle, et où les droits des minorités seraient garantis ».

    « J’en appelle aux dirigeants du monde libre : n’arrêtez ni les bombardements aériens, ni l’envoi de troupes au Kosovo, pour que ce dont j’ai été le témoin dans le ghetto de Varsovie ne se renouvelle pas. Dans la situation actuelle, seule la présence des soldats de l’OTAN peut sauver les Albanais du génocide. Je connais la douleur de ceux qui envoient leurs soldats à la guerre, bien qu’ils sachent que ceux-ci peuvent mourir. Mais je connais aussi le prix de la liberté, comme tous ceux de ma génération. C’est le prix que nous avons à payer »[7][7].



    Rassurons-nous, il n’y a pas de malédiction sur les socialistes :

    « L’OTAN, menée par l’impérialisme américain, a lancé une guerre contre la Yougoslavie. Pour justifier cette attaque, Slobodan Milosevič a été décrit comme « le nouvel Hitler », en laissant de côté quelques petites différences. Ces dernières années, des manifestations énormes ont défilé contre Milosevič en Yougoslavie, même pendant les semaines de la guerre elle-même. Je ne me souviens pas que quelque chose de similaire se soit produit dans l’Allemagne nazie. Hitler était à la tête de la seconde puissance industrielle du monde, et ses énormes forces militaires occupaient pratiquement toute l’Europe. Milosevič n’a même pas réussi à imposer sa volonté aux petites nations de Yougoslavie qui se sont rebellées contre la Serbie – la Croatie, la Slovénie, la Bosnie et la Macédoine. Le budget militaire de la Serbie est égal à 1 % de celui des Etats-Unis, ou 0,5 % de celui des 19 alliés de l’OTAN. C’est là que nous voyons le requin de l’impérialisme US déclarer : « Vous avez vu cette sardine ? Elle me menace ! »[8][8].



    Enfin, Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht nous ont enseigné qu’on peut mieux faire en matière d’internationalisme :

    « L'action de l'OTAN est dictée par :

    1) la nécessité d’éviter une nouvelle vague de réfugiés, de sans-papiers, sur les pays d'Europe occidentale ;

    2) la nécessité d’éviter l'éclatement d'une guerre entre les membres de l'OTAN lui-même (Grèce, Turquie, Hongrie, pour le repartage des Balkans) ;

    3) le besoin d'assurer la stabilité dans la région des Balkans en vue de la construction de pipelines pour acheminer le gaz et le pétrole découverts dans la région de la mer Caspienne.

    Comment assurer cet ordre ? Par le déchaînement de la fureur technologique du capitalisme décadent sur la Serbie ; par l’envoi de missiles et le bombardement des villes et des populations civiles pour démolir la capacité militaire de la Serbie et terroriser la population de ce pays. Cela aussi, c'est la logique meurtrière du capitalisme. Au Kosovo et en Serbie, nous voyons les deux faces du capitalisme décadent : la logique du génocide et la logique de la destruction technologique des villes et de leurs populations. Chacun de ces types de mort de masse trouve son origine dans la deuxième guerre mondiale : le premier dans les opérations des Einsatzgruppen nazis dans les forêts de Biélorussie et dans les villes de Lituanie et de Lettonie ; le deuxième, dans le bombardement de villes comme Hambourg, Leipzig et Dresde par les Alliés anglais et américains. Ces deux types de mort de masse - à une autre échelle - sont la réalité monstrueuse de la guerre au Kosovo. Et cela, ce n'est qu’un avertissement pour notre avenir au sein du capitalisme décadent »[9][9].
    Oliver Buchardt




    [1][1] Déclaration du ministre des Affaires étrangères, 3 oct. 2009.


    [2][2] Marek Edelman, Hanna Krall, Mémoires du ghetto de Varsovie, un dirigeant de l’insurrection raconte, préf. Pierre Vidal-Naquet, trad. polon. et textes ann. Pierre Li etMaryna Ochab, éd. Scribe, 1983, p. 59.


    [3][3] Henri Minczeles, Histoire générale du Bund, un mouvement révolutionnaire juif, éd.Austral, Paris, 1995, p. 502, note 24.


    [4][4] I. Gutman, dir., Encyclopaedia of the Holocaust, Macmillan Publishing Co., New York, 1990 ; M. Gilbert, The HolocaustThe Jewish Tragedy, W. Collins Sons & Co. Ltd, London, 1986 ; trad. angl. (US et GB) OB.


    [5][5] Le témoignage de Marek Edelman, l’Humanité, 17 avr. 1993.


    [6][6] Eilat Nadav, L’insurgé perpétuel, Yediot Aharonot, trad. hébr. Courrier international, n° 806, 13 avr. 2006.


    [7][7] Diapozytyw, Adam Mickiewicz Institute, avr. 1999, trad. angl. (US) OB.


    [8][8] Tony Cliff, Un monde à gagner, XII, Tournés vers l’avenir, trad. angl. (GB) JM Guerlin, 1998.


    [9][9] Mac Intosh, L’ordre capitaliste règne au Kosovo, Perspective internationaliste, n° 36, hiver 2000.

    yunolo
    yunolo


    Féminin
    Nombre de messages : 743
    Age : 68
    Localisation : finistere
    Emploi/loisirs : fontionnaire
    Humeur : plutôt gaie
    Date d'inscription : 27/06/2009

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par yunolo Dim 6 Déc - 20:26

    Que dire de plus Bye ? Sinon ce que les Etats et les médias nous ont appris ?
    Fan de JJ Goldman..... je souhaiterais juste que nous rechantions "Né en 17 à Liedenstadt" ou "Sarah"!
    https://www.youtube.com/watch?v=PULi2cGGD48
    https://www.youtube.com/watch?v=Ty5b0JWgn7U
    Etait-ce de la DEMOCRATIE çà aussi ?
    Mais çà continue encore et encore! dans tous les pays du Monde!
    Mais LES HOMMES SONT SOURDS ET AVEUGLES!
    Ego autem semper
    Ego autem semper


    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 61
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Ego autem semper Lun 7 Déc - 12:36

    Ma grande mère dirait "il ne faut pas donner du caviar aux cochons"

    Cela dit, moi je crois qu'il y a pas que les cochons, mais le propriétaire des porcheries, qui est responsable.

    En fin, en restant dans un terrain métaphorique, le propriétaire aurait bien pu avoir des perroquets, mais l'économie veut qu'il considère (le propriétaire) que c'est plus rentable avoir des cochons.

    Je ne cherche pas à être dur, moins encore violent, mais très pragmatique. 

    Faite vous un test dans votre entourage: 

    Prenez un microphone, un petit enregistreur, type journaliste, mettez-le dans votre poche réglé en enregistrement automatique, déclenché par la voix.

    Grave l'échange pendant que vous allez dehors dans votre travail, fumer par exemple (je ne fume pas) mais pour une fois essayait de supporter leur fumée. 

    -"ta vu l'autre, non me je rêve, et il croit que nous allons le faire" 

    -"tiens en fait, il est bon Mickaël Landreau, une chance si no nous aurions prise plein la gaule (gardien du PSG)" 

    -" Oui me Youssuf Mulumbu par fois, en fin surtout dans la deuxième mi-temps il c'est laisse faire (milieu du PSG)"

    -"eh, vous avait vu, la nouvelle loi, sur la taxe carbone, il semblerait que là, en enlève la taxe professionnelle, des entreprises pour..."

    -"Toi ta gueule! tu nous fait chier avec tes sujet de politique, nous n'avons rien à foutre avec, leurs conneries, allez casse toi"

    C'est une fiction, mais nous sommes pas loin de la réalité.

    La classe ouvrière, de nous jours, vie dans une boule, artificielle, lorsque ils sont juste de quoi manger, pouvoir regarder à la télévision, pour suivre le championnat national de ballon pieds, les rencontres de la ligue, et qu'ils ont de quoi se payer de l'alcool, des jeux, de "baston", des jeux "d' stratégie" J'en connais de gens de moins de vingt-cinq ans ayant perdu (une très belle femme) parce que le temps libre était dédié à des jeux. 

    A qui la faute?

    à l'absence d'éducation, à l'absence de culture d'une nouvelle catégorie de personnes, que je considère comme des "moutons", ATTENTION, c'est pas la faute  de l'individu en tant que personne, mais la faute d'un système, qui fait tout pour rendre ainsi chaque citoyen. 

    Juste des écervelés, pour travailler et se contenter de très peu. En laissant le champ libre à une nouvelle race de manipulateurs, qui se dissent politiques, des ingénieurs de la finance, qui ont comme seul mission, produire de plus en plus au moindre coût. 

    Très bien ainsi

    Oui me dans cette course sans frein au profit, le système oublie trop vite, qu'en déplaçant la production, sans le pouvoir d'achat, ils sont en train de développer une foule de problèmes: 

    Les ouvriers des pays riches, sans pouvoir d'achat, consumeraient moins d'une part. 

    Les ouvriers des pays ayant reçu la production "sans le pouvoir d'achat" ne vont pas consommer autant. 

    Du point de vue sociétal, il est bien dans le sens de l'égalité, puisque tous les peuples ont le droit au progrès, les ouvriers de Chine vont ainsi assembler  des avions du genre A340;  

    Oui, tout à l'air parfait, sauf que cela ne sert à rien de produire moins cher sans avoir une clientèle. 
     Là nous sommes revenu au point de départ, sans la consommation, que le système détruit en détruisant l'emploi, dans les pays développes, d'un coté, se crée des problèmes d'ordre budgétaire, car la protection sociale en France en prend un sacré coup, alors que vous le dissiez, monsieur Obame tente de la développer aux USA. 


    Il y a aussi des tensions sociales, qui se développent, même si les syndicats, au mieux leurs leaders, cherchent à s'associer avec le patronat dans le but, non pas d'éviter le choc, mais de le retarder. (devant l'histoire, le syndicalisme aura un jour des comptes a rendre) des tensions, une sorte de pression, que le système cherche à canaliser. 



    Oui parce que parler d'Identité national, me fait penser à l'époque des années 20 et 30 en Allemagne.  encore une phase qui ne vienne pas de moi "Qui n'as jamais lu l'histoire, se trouve dans l'obligation de la ré-écrire"; 

    Les intellectuels, les leaders syndicaux, ont une obligation devant l'histoire, et l'histoire jugera... 

    Depuis mon niveau très infime, je considère qu'il ne faut pas aborder certains sujets, comme vienne de le faire la Suisse, ou comme le fait un certains ministère sur la terre de René Cassin. (Président de la cour européenne des droits de l'homme, prix Nobel de la paix en 1968)Voilà, je vais arrêter là.

     
    Ego autem semper
    Ego autem semper


    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 61
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Ego autem semper Lun 7 Déc - 13:20

    en dernier avant de m'en aller!
    C'est pas bizarre, que lorsque le système capitaliste, montre des preuves de faiblesse avec la crise de crédit des pays riches (parce que les pays pauvres vivent en crise éternelle bien sur) personne en veut aborder ces faiblesses? En fin nous savons bien que certains ont donnez le pas, c'est le cas du facteur en France!  
    Oui sauf qu'en prenant plusieurs chemins, un courant qui devrait avoir le vent en poupe, se trouve au contraire affaibli!
    C'est cela qui me chagrine beaucoup, ah ça me choque plus qu'autre chose, les airs de certains personnalités, qui se dissent de gauche, lorsqu'ils abordent le sujet de l'union de la gauche, "

    Ca me révolte, au plus haut point" que la base, se laisse embobiner avec des discours, à la noise, sur l'identité national, sur la sécurité, et quoi encore!

    Ça me choque beaucoup, que des personnes en qui les partis politiques de gauche semblaient avoir posé leur confiance, continuent à vouloir pardessus tout dans leurs intérêts personnel de réussite, sans penser un seul seconds aux vraies problèmes, c'est à dire aux besoins de rassemblement de toutes les forces de gauche, dans le but démocratique, de changer au moins sur la terre de Molière, ainsi soit que ça, le destin de la politique, la vraie c'est à dire celle qui est au service de la société, dans son sens le plus large.

    Le citoyen de base doit poser les bonnes questions, sur le pouvoir d'achat, sur les contraintes imposés à l'évidence dans le somme sur l'environnement, sur l'avenir des services publiques, sur les promeses non tenus, promeses de campagne bien sur, est-ce que alors promeses de campagne et mensonge riment?
    Arrêtons de nous laisser mener par le discours officiel, discours des médias, discours d'operette, discours manipulateur, allons à l'excentiel, nous besoins, dans le domaine de la sécurité sociale, de la justice, (l'histoire de derembousement qui progresse, l'histoire des tribunaux qui ferment, l'histoire des hôpitaux qui disparesent ici et là, dans une logique de rentabilité plus que de service publique.Prenons l'exemple de l'Allemange, Le service postal, devienne rentable, à quel prix? un citoyen doit se deplacer jusqu'à trente kilomètres aujourd'hui pour obtenir une enveloppe.  
    C'es ça que le peuple veut?
    Manumax
    Manumax


    Masculin
    Nombre de messages : 251
    Date d'inscription : 27/06/2008

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Manumax Lun 7 Déc - 13:30

    Jolies couleurs.
    Ego autem semper
    Ego autem semper


    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 61
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Ego autem semper Lun 7 Déc - 13:53

    en fait, je cherche la lisibilité par la couleur, cette même
    lisibilité que je n'arrive pas à obtenir par la grammaire et l'orthographie,
    puis quelques fois par ma méconnaissance de l'outil informatique, qui reste
    presque inaccessible pour moi, petit ouvrier, petit quidam noyez dans une
    société qui évolue trop vite pour mon âge, toutes mes excuses car vu ainsi, ça a l'air d'un pamphlet, ça ne saurait pas un? Dans ce cirque qu'est le quotidien des médias où le profit financiers l'emporte sur l'harmonie sociale.
    Manumax
    Manumax


    Masculin
    Nombre de messages : 251
    Date d'inscription : 27/06/2008

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Manumax Lun 7 Déc - 16:10

    Oui, c'est un pamphlet utopiste contre la société.
    Ego autem semper
    Ego autem semper


    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 61
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Ego autem semper Lun 7 Déc - 17:47

    Là vous me renvoyez ravi, sans le moindre ressentiment!

    j'ai juste envie d'une échange de fond sur votre vision de mon message lorsque vous dites "contre la société"
    J'adore l'échange, malgré mon handicap majeur c'est à dire mes lacunes dans cette langue!
    Je ne cherche pas, par là, a m'opposer aux visions de chacun de la société, je réponds avec l'expression d'un grand homme de la philosophie et les mathématiques, d'origine français.
     
    (page 7, paragraphe 2)
    ..."Pour moi, je n'ai jamais présumé que mon esprit fût en rien plus parfait que ceux du commun: même j'ai souvent souhaité d'avoir la pensée aussi prompte, ou l'imagination aussi nette et distincte, ou la mémoire aussi ample ou aussi présente que quelques autres.  
    Et je ne sache point de qualités que celles-ci qui servent à la perfection de l'esprit : car pour la raison, ou le sens, d'autant qu'elle est la seule chose qui nous rend hommes et nous distingue des bêtes, je veux croire qu'elle est tout entière en un chacun, et suivre en ceci l'opinion commune des philosophes qui disent qu'il n'y a du plus ou du moins qu'entre les accidents, et non point entre les formes ou natures des individus d'une même espèce"...

    Oui encore du "Discours de la méthode"La question reste là, que c'est qu'il y a "contre la société" dans mon discours?
    Manumax
    Manumax


    Masculin
    Nombre de messages : 251
    Date d'inscription : 27/06/2008

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Manumax Lun 7 Déc - 19:51

    J'aime bien Descartes, j'ai le livre "Discours de la méthode" d'ailleurs.

    Il dit aussi que le bon sens est la chose la plus partagée au monde, et que personne n'en demande d'avantage.

    Demande plutôt qu'est ce qui est utopiste dans ton discours.
    Ego autem semper
    Ego autem semper


    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 61
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Ego autem semper Mar 8 Déc - 8:48

    Manumax a écrit:Je vous avez bien dit que je ne voulez pas vous convaincre, comment pourrais-je ? puisque ce qui m'est évident ne l'est pas pour vous et vice-versa.

    "aucun individu ni groupe d’individus n’a le droit d’agresser quelqu’un en portant atteinte à sa personne ou à sa propriété."

    Qui va assurer ce droit ?

    Qui va le garantir ?

    Qui va avoir le pouvoir et l'autorité de maintenir cet ordre ?

    Si c'est pas l'état, je ne vois pas... le vent ?

    Même dans une famille il y a une autorité, les parents ont autorité sur les enfants et non pas un égale suffrage. Sinon c'est l'anarchie.

    (je perds mon temps... tenez 1+1=2, qu'en pensez-vous ?)

    Pitié Bettina, achève-moi ! bom
    "aucun individu ni groupe d’individus n’a le droit d’agresser quelqu’un en portant atteinte à sa personne ou à sa propriété."le journaliste américain Adam Hochschild aborde pourtant, quelques millions de morts, donc l'histoire se garde d'en parler, je me refere à ce que de nous jours est le Congo...."Et comme la multitude des lois, fournie souvent des excuses au vice, en sorte qu'un État et mieux réglé lorsque n'en ayant que fort peu, elles y sont fortement observées, ainsi au lieu de ce grand nombre de préceptes, donc la logique est composée, j'ai cru que j'aurais assez de quatre suivants, pourvu que je prise une ferme et constante résolution de ne pas manquer une seule fois à les observer"...  (dans votre livre monsieur...oui celui de René Descartes...)

    Qui va assurer ce droit ?

    Qui va le garantir ?

    Qui va avoir le pouvoir et l'autorité de maintenir cet ordre ?


    «…Est-il vrai de dire, avec le même Thrasymaque, que l’homme injuste est plus heureux que l’homme juste ? Non : car la justice est sagesse t vertu ; l’injustice, ignorance et vice. Dans toute association, l’injustice est la source des séditions, des haines, des combats.  Dans un seul homme, elle produit les mêmes effets, elle le met en opposition avec lui-même. Divisés, l’Etat et l’individu où se trouve l’injustice sont nécessairement impuissants et malheureux. D’où cette conclusion rigoureuse que la justice est plus avantageuse que l’injustice... »

    « … Selon opinion vulgaire, la justice est un bien pénible, quoique utile ; il faut la rechercher, non pour elle-même, mais pour les avantages qu’elle procure, Elle est  une invention des plus faibles, qui ne pouvant se défendre contre les attaques des plus forts, établirent, dans l’intérêt commun, l'obligation de ne pas faire de tort à autrui, pour n’en pas souffrir soi-même… »

    Deux extraits d'un libre intitulé LA REPUBLIQUE DE PLATON traduction de L. CARRAU, professeur de philosophie à la faculté de lettres de Besançon, deuxième édition (vers 1870)

    voilà, pour les réponses a vos questions!
    Ego autem semper
    Ego autem semper


    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 61
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Ego autem semper Mar 8 Déc - 8:59

    Le système manipule le quidam au point de lui faire perdre de vue, des notions basiques et surtout leur fonction devant la démocratie et la justice, car chaque citoyen a un rôle fondamental à jouer en démocratie.
    Manumax
    Manumax


    Masculin
    Nombre de messages : 251
    Date d'inscription : 27/06/2008

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Manumax Mar 8 Déc - 11:53

    Le citoyen a t'il les compétences, le temps de travail, les outils et l'experience pour participer à la gouvernance d'un pays ?

    Non, il donne juste son opinion ignorante et puis s'en va...

    "Je vous avez bien dit que je ne voulez pas vous convaincre, comment pourrais-je ? puisque ce qui m'est évident ne l'est pas pour vous et vice-versa." Manumax
    Ego autem semper
    Ego autem semper


    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 61
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Ego autem semper Mar 8 Déc - 19:38

    Si nous abordons des notions telles que la raison, la vérité et la justice, sous la bannière des grands maitres de la pensée; depuis l'antiquité jusqu'à nous jours.
    Si nous sommes chacun à son niveau intéressés pour exprimer, non pas une vision de la réalité sociale, mais plutôt, quelque chose s'assimilant à une thèse.étant donné que nous sommes dans un espace public, d'expression libre, nous pouvons en conséquence exprimer nos point de vue.
    Nous pouvons ainsi plaider en défense de notre opinion, à l'encontre de l'opinion de l'autre.J'ai ainsi exprimé cette vision, personnel, arbitraire, je voudrait dès lors connaitre la votre?
    Déjà vous affirmé qu'il s'agit d'un pamphlet utopiste,  jusqu'à là, nous sommes d'accord sur la base de la définition historique de l'utopie, autant dans l'histoire de la société que dans les brefs échanges ici.Normal donc, obtenir votre justification de la suite de la phrase "contre la société", où mon texte, va à l'encontre de la société?"
    Si je peu me permettre en tant qu'ouvrier, immigré, et ignorant de la culture si baste et si prolifique des peuples d'Europe".

    La raison, la vérité et la justice, ne sont faciles d'observer, pas faciles de voir, mais alors nous avons la méthode, l'échange, les arguments, les hypothèses, a travers lesquelles, nous pouvons entrevoir ou identifier en grande partie le fondement même de ces trois grands principes de l'harmonie des peuples.
    Encore une fois ce sont des idées aux quelles j'adhère plutôt comme un miroir ou un gramophone.
    Ego autem semper
    Ego autem semper


    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 61
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Ego autem semper Mar 8 Déc - 20:19

    Mais ne nous diluons dans, cet échange qui d'après le nombre le messages semble rester stérile, et ainsi nous éloigner de manière ostensible et frauduleuse du sujet central.
    Comment est-t-il possible qu'à l'heure même où le système capitaliste se trouve en si faible position devant la société, nous les quidams, les ouvriers, les chômeurs, puisions douter d'un courant politique, quel qu'il soit d'ailleurs, en mesure d'affronter "LA DROITE" en France? 

    Serions nous "les quidams" et les intellectuels, (pour quoi pas) en train de tomber dans le piège de  "LA SATURATION MÉDIATIQUE"? 

    Comment est possible que le peuple reste anesthésié? 

    Il y a des responsables ?

    Les intellectuels, qui ne le font pas savoir?

    Les médias, qui jouent le jeu?

    Il est vrai que devant tant de puissance stratégique, le citoyen de base, le quidam comme moi (simple ouvrier immigré) nous restons "en apparence" peu de choses! 

    EN APPARENCE, car en démocratie c'est le peuple qui à travers le suffrage désigne qui doit gouverner et que le gouvernement doit s'attacher à satisfaire un compromis ou promesse inscrit dans la campagne. 

    En théorie en démocratie un gouvernant est mandaté par le peuple, donc au service du peuple par extension. Dans la pratique le discours prosélytiste cherche à embrigader les faibles, les ignorants, grâce au mensonge, ainsi les partis politiques, conservent l'hégémonie.
    Manumax
    Manumax


    Masculin
    Nombre de messages : 251
    Date d'inscription : 27/06/2008

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Manumax Mar 8 Déc - 21:31

    Moi qui croyait que de nos jours il n'y avait plus de droite et de gauche...

    Tout change, les citoyens changent, la société change, le monde change.
    yunolo
    yunolo


    Féminin
    Nombre de messages : 743
    Age : 68
    Localisation : finistere
    Emploi/loisirs : fontionnaire
    Humeur : plutôt gaie
    Date d'inscription : 27/06/2009

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par yunolo Mar 8 Déc - 22:00

    En théorie en démocratie un gouvernant est mandaté par le peuple, donc au service du peuple par extension. Dans la pratique le discours prosélytiste cherche à embrigader les faibles, les ignorants, grâce au mensonge, ainsi les partis politiques, conservent l'hégémonie.
    Ce n'est que çà la démocratie! Que çà! DES MOTS!
    Ego autem semper
    Ego autem semper


    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 61
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Ego autem semper Mar 8 Déc - 22:10

    il est facile de tenter de noyer le poisson!
    La réalité est qu'il y a des intérêts économiques, en jeu, et que dans ce jeu là, c'est le plus habile, le plus instrumenté, le plus instruit qui gagne à présent.
    Si c'est le cas, (une réalité indéniable) où le plus fort intellectuellement a une longueur d'avance sur le plus faible.
    Alors nous ne sommes pas en démocratie.Si c'est l'idée d'absence de forces en opposition, qui prime sur la société, alors il n'y a pas comme en physique un équilibre.
    S'il n'y a pas d'opposition active dans le parlement, un seul courant politique impose sa volonté
    En effet à présent au gouvernement au parlement, il semble que c'est le cas!
    C'est alors que le peuple, "qui reste majoritaire" doit faire valoir non pas la volonté mais les vrais valeur de la démocratie.Il doit y rester dans la société, des individus "non anesthésiés" pouvant bien plus que dénoncer cette supercherie; lui faire face avec des arguments.
    Juste quand le système donne des signes de grande faiblesse! Juste au moment où les classes populaires se voient dans des situations si précaires!
    Il est là, que le socialisme, doit montrer avec véhémence les erreurs du capitalisme, les erreurs de la droite, comme le boucliers fiscale, comme les niches fiscales, comme la suppressions des tribunaux, comme le der remboursement des médicaments, et j'en passe... et des meilleures.
    La droite chercherait à se camoufler?
    yunolo
    yunolo


    Féminin
    Nombre de messages : 743
    Age : 68
    Localisation : finistere
    Emploi/loisirs : fontionnaire
    Humeur : plutôt gaie
    Date d'inscription : 27/06/2009

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par yunolo Mar 8 Déc - 23:52

    Cher Gramo!
    Chacun et chacune de nous sur ce site donne son sentiment voire son ressentiment!
    Nous écrivons! Nous échangeons avec nos différences! Mais déjà... nous échangeons! C'est plutôt bien!
    NOUS GUEULONS TOUS! Chacun à notre façon! Certains en sourdine! D'autres en essayant d'expliquer! D'autres de façon directe!... (chacun se reconnaîtra!)..
    Mais au bout du compte!!!!!!! RIEN NE SE PASSE! C'est comme çà! Que ceux qui pensent le contraire..... nous donnent des résultats! Des avancées patentes!....
    Ego autem semper
    Ego autem semper


    Masculin
    Nombre de messages : 1161
    Age : 61
    Localisation : joigny france
    Emploi/loisirs : soudure / sociologie, économomie, philosophie
    Humeur : acide
    Date d'inscription : 01/12/2007

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Ego autem semper Mer 9 Déc - 18:32

    Méthodologie 


    C'est une évidence, que la forme de gouvernement qui nous régit est détenue par une élite, voir une classe dominante qui sait s'en servir des notions mal connues de la démocratie. 
     
    Si la démocratie aurait régi, le destin des peuples, la seule notion d'égalité, épargnerait, l'humanité de la misère, ors nous pouvons constater, par un faisceau nourrit de circonstances, que le peuple ne détient pas la souveraineté et moins encore le pouvoir collectif, deux pilier de définition absolue de la démocratie. 

    Nous vivons sous le régime mi ploutocratique mi oligarchique, soit un système de gouvernement où l'argent constitue la basse exclusive du pouvoir dans les mains d'une classe dominante. 

    Mais vous en lissant ces lignes,  pouvez par vous-même aller librement consulter, et vous rendre compte, grâce aux définitions de: 

    Ploutocratie,
    Oligarchie
    Technocratie
    yunolo
    yunolo


    Féminin
    Nombre de messages : 743
    Age : 68
    Localisation : finistere
    Emploi/loisirs : fontionnaire
    Humeur : plutôt gaie
    Date d'inscription : 27/06/2009

    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par yunolo Ven 11 Déc - 4:42

    Je pense que la France vit dans une Monarchie déguisée!
    Aucun Chef d'Etat avant Sarko ne s'est servi dans les caisses de l'Etat à ce point! Sisisi! Je mens! Valéry Giscard d'Estaing! C'est le premier à avoir dilapider les caisses de l'Etat!!!!!

    Contenu sponsorisé


    La naissance du socialisme - Page 2 Empty Re: La naissance du socialisme

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 3 Juil - 4:52