LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Mar 28 Juin - 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

Le Deal du moment : -30%
Ecran PC Gamer Incurvé – VIEWSONIC VX3218 ...
Voir le deal
189 €
-38%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – 15,6″FHD (RAM 8Go)
799 € 1299 €
Voir le deal

    Sororité contre les violences masculines

    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Sororité contre les violences masculines Empty Sororité contre les violences masculines

    Message par bye Sam 9 Nov - 10:24



    Nous attaquerons toujours les systèmes d'oppression,
    Nous soutiendrons toujours celles qui en sont les premières cibles.





    Le 11 Octobre dernier, un élu d’extrême droite prend à partie et humilie une femme dans un bâtiment public, arguant hypocritement parler “au nom des femmes qui se battent pour leurs droits partout”... Comme allumé par l’étincelle de cette énième attaque contre une femme voilée, un déchaînement de violence se propage alors dans le débat public. Des propos injurieux aux incitations à la haine qui outrepassent la liberté d’expression, chacun s'attèle une fois de plus à mettre de l’eau au moulin d’un débat stigmatisant, aggravé par des raccourcis et amalgames constants. Globalement, on s’aperçoit que la sphère politique s'empare d'un sujet qui cristallise les tensions pour saturer l'espace médiatique. L'instrumentalisation du débat sur le port du voile, qui a pour effet de détourner l'attention d'autres sujets d'actualité, est un procédé récurrent employé par les gouvernements successifs depuis de nombreuses années. Il en va ainsi depuis 2004 avec la multiplication des lois visant les femmes dites musulmanes : l'outil législatif ici brandi comme "solution" et sur lequel se jettent systématiquement nos gouvernants - avec passion mais sans raison, est pourtant tout aussi stigmatisant que contre-productif. Cela ne fait que contribuer à alimenter un climat d'hostilité vis à vis de certaines femmes qui sont les premières victimes d'un sexisme et d'un racisme ambiants.

    Osez Le Féminisme ! depuis sa création tient une position nette sur la question des religions en ce qui concerne les droits des femmes. L’ensemble des religions, parce qu’elles ont été pensées, construites et dirigées par des hommes, parce qu’elles continuent de l’être, constituent non seulement le reflet mais également une arme du patriarcat. Les femmes y sont reléguées au second plan, considérées comme “impures” et donc condamnables par nature. Nos corps et nos sexualités y sont généralement perçues comme un danger qu’il faut dompter, effacer. Ce discours peut être utilisé pour justifier l’enfermement des femmes dans la sphère domestique. Il peut parfois créer une hiérarchie entre les femmes “honorables” et les “putains” entraînant ainsi une rupture de sororité, une rivalité, l’impossibilité de nous appréhender nous même comme un groupe solidaire et uni...

    Cette analyse des religions en tant qu’arme participant à l’oppression des filles et des femmes n’enlève absolument rien à la sororité que nous ressentons face à celles qui, victimes de sexisme et racisme combinés, subissent une double peine ;

    •Nous dénonçons l’enfumage politique de ceux qui, à défaut de mettre en place des politiques sociales aptes à endiguer l’exclusion que subissent certain.e.s, préfèrent stigmatiser des femmes, livrées à la vindicte raciste.


    •Nous dénonçons ceux dont le prétendu intérêt pour les droits des femmes n’apparaît que comme le prétexte et l’instrument d’un discours qui charrie violence et division.


    •Nous dénonçons aussi bien les agresseurs qui se servent de la religion pour faire pression sur les femmes que ceux qui prétendent les dénoncer pour justifier leur haine.


    •Nous dénonçons l’instrumentalisation qui est faite du discours féministe qui prétend créer deux camps uniques : les défenseurs et défenseuses du voile contre les racistes. Ces caricatures empêchent la réflexion et la construction collectives. Elles instaurent un climat de peur qui empêche toute parole liée à la dénonciation du voile comme une violence contre les femmes. Or, cette voix est également importante et mérite d’être entendue. En tant que féministes, nous ne pouvons pas ignorer le combat de celles qui, dans de multiples pays, y compris la France, réclament d’avoir le choix de retirer leur voile et de se vêtir comme elles l’entendent. Nous ne devons pas taire non plus la pression religieuse que subissent certaines femmes, y compris en France, et qui va à l’encontre de leurs libertés fondamentales. Cela invaliderait toute une Histoire féministe, le matrimoine d’une lutte toujours d'actualité, spécialement après la révolution islamiste et l'influence croissante des wahhabites et salafistes dans de nombreux pays.


    Comme l’écrit Wassyla Tamzali, militante féministe algérienne, “refuser le voile ne veut pas dire accepter le racisme”. Associer la lutte antiraciste à l’acceptation de pratiques religieuses misogynes ne sert pas la lutte contre les violences sexistes. Aujourd’hui, en France, une partie de la gauche, une partie des féministes, ont sombré dans le relativisme culturel en acceptant certaines “traditions” sexistes au nom d’un principe de “tolérance”. Or, comme le met en avant Wassyla Tamzali, “la peur de stigmatiser le christianisme n'a pas arrêté la lutte des féministes, pour la conquête essentielle du droit à l'avortement et de la liberté de disposer de son corps. On touchait là à un dogme beaucoup plus sérieux et avéré que le voile dans l'islam. [...] Peut-on dire que ce qui conduit la pensée féministe en général n'est pas bon pour ce qui concerne les femmes dites musulmanes ?”

    La subtilité, cependant, tient sans doute en quelques mots : ce n’est pas l’islam que les féministes ont peur de stigmatiser mais les femmes musulmanes voilées. Car, dans le contexte français, ces femmes subissent de nombreuses discriminations qui leur sont spécifiques et que nous dénonçons ;

    D’abord, le sujet du voile ici est indissociable de l’Histoire coloniale française. Le discours majoritaire sur le sujet de la visibilité des femmes musulmanes voilées dans la sphère publique installe une dichotomie entre d’un côté l’islam “religion arriérée et patriarcale” et de l’autre l’Occident qui aurait atteint l’égalité réelle entre les femmes et les hommes et pourrait donc être érigé en modèle de modernité. Or, cette image de l’Occident porteur de l’égalité entre les sexes, “sauveur” et “civilisateur” a été l’un des arguments pour légitimer le colonialisme. Aujourd’hui, le recyclage de cette rhétorique est révélatrice d’une pensée néocoloniale qui occulte les lacunes de la France et les efforts considérables que nous avons encore à mener en ce qui concerne les politiques d’égalité et la lutte contre l’ensemble des violences masculines. En outre, ce paradigme qui place les autres “civilisations” dans une position de supposée infériorité rappelle les heures sombres du dévoilement public des femmes algériennes, employé par les autorités coloniales françaises à l’époque de la guerre de libération.

    Ensuite, à l’image de Tariq Ramadan pour qui il existe un genre “femme musulmane”, les sphères politique et médiatique et, de fait, l’opinion publique française voient généralement les femmes musulmanes comme un groupe homogène enfermé dans le stéréotype de la “victime”, “soumise” ne pouvant qu'être “sauvée”, “assimilée” ou “tolérée”. Cet amalgame a pour conséquence la négation de l’individualité et de la capacité à agir et à penser des femmes dites musulmanes (voilées ou non), souvent exclues des institutions républicaines. Il a également pour effet d’altériser et de racialiser une catégorie de femmes doublement discriminées et invisibilisées.

    En tant que féministe, nous refusons ces violences. Nous nous opposons à l’ensemble des manifestations du patriarcat et nous estimons que la lutte contre les pratiques religieuses misogynes ne doit pas nous couper d’une sororité nécessaire avec l’ensemble des filles et des femmes.

    Depuis sa création, il y a plus de 10 ans, Osez Le Féminisme ! a développé ses analyses et avancé sur de multiples sujets. Nous avons le souci constant de développer une sororité active et inclusive qui se dirige vers l’ensemble des filles et des femmes. Notre pensée féministe nous a appris à quel point les choix que nous faisons sont déterminés ; que ce soit par la culture, l’éducation, la société, les violences subies ou tout cela à la fois et nous avons donc conscience des biais que nous devons déconstruire dans le cheminement vers un féminisme qui serait antiraciste et décolonial. Nous nous attelons à cette tâche par une constante réflexion et évaluation de nos positionnements et actions, par la prise en compte des voix des femmes concernées qui nous aident à façonner nos convictions. Nous pensons que c’est par l’inclusion de l’ensemble des femmes dans les processus d’analyse et d’action, par la convergence des luttes féministes que nous pourrons avancer.

    Ainsi, alors que nous nous attaquerons toujours aux systèmes d’oppression, partout dans le monde, nous soutiendrons toujours celles qui en sont les premières cibles. Notre colère et notre révolte se dirigent vers les violences masculines et patriarcales d’où qu’elles viennent. Nous refusons de laisser les femmes qui portent le voile seules en prise aux tempêtes et aux déferlements de haine qui les assaillent de toutes part, nous refusons de laisser les gouvernements en faire des boucs émissaires, cristallisant l’ensemble des maux et des frustrations de la société, nous refusons les amalgames qui voudraient nous faire croire que le “vivre ensemble” est impossible. On ne défait jamais l'emprise des gourous, quels qu’ils soient, par la violence et la culpabilisation des victimes. Combattre l’emprise de l’ensemble des agresseurs (paternels, religieux, conjugaux, etc.) reste la priorité absolue de notre mouvement. Le chemin vers l’émancipation de toutes, nous le voyons pavé de compréhension et de partage, de réflexion et d’entraide. Nous nous souhaitons unies contre les violences masculines. Toutes, solidaires et debout.


    Osez le féminisme

      La date/heure actuelle est Jeu 7 Juil - 4:30