LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Hier à 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Hier à 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

» sôs soutien ô sans papiers
par bye Mer 21 Oct - 11:38

» violeurs, tortionnaires et proxénètes en prison
par bye Mar 20 Oct - 7:48

» De la tenue républicaine à la culture du viol
par bye Lun 12 Oct - 17:23

» Baromètre Ipsos / SPF 2020 : la précarité depuis la Covid-19
par bye Mer 30 Sep - 17:24

» Il faut sauver la sentinelle Arctique
par bye Mer 30 Sep - 11:39

» Journée mondiale du droit à l'avortement : Soutenons la proposition de loi pour un meilleur accès à l'IVG !
par bye Lun 28 Sep - 12:29

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

    La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »

    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8987
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »  Empty La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »

    Message par bye Mar 30 Nov - 18:47

    Le décès d’au moins 27 exilés dans une tentative de traversée de la Manche ce 24 novembre est le dernier exemple d’une « crise du droit d’asile » dont Delphine Rouilleault et Thierry Le Roy, directrice générale et président de France Terre d’asile, font le constat dans cette tribune. Des solutions existent, et la France pourrait s’emparer de la question au cours de sa présidence de l’UE, avancent-ils.


    À la veille de la présidence française de l’Union européenne, et de l’annonce par le gouvernement de ses priorités, les signes d’une crise du droit d’asile sont là. Aux frontières de l’Europe, où des murs se construisent pour bloquer migrants et demandeurs d’asile et où, du fait de l’échec du système de Dublin, ne fonctionnent entre les États membres ni responsabilité, ni solidarité pour l’accueil de ceux qui arrivent encore. À l’extérieur de l’Europe, avec les pays tiers de premier accueil ou de transit, s’est développée une coopération conditionnelle de l’UE et de ses États membres qui tend à décharger l’Europe à leurs dépens, tandis que les programmes de réinstallation mis en place pour soulager ces pays ont atteint en 2020 leur plus bas niveau en Europe (35 000 réfugiés).

    → CONTEXTE. Naufrage dans la Manche : « En une demi-heure, vous êtes susceptible de perdre la vie »


    À l’intérieur des pays européens, en France même, on voit les errances qui résultent de l’absence de règles communes ou d’accords effectifs entre États membres, de politiques communes pour organiser l’exercice du droit d’asile, l’errance des demandeurs d’asile « dublinés », ou déboutés dans une autre État membre, qui n’accèdent à aucun guichet ou sont comme refoulés à la frontière britannique, et qui deviennent peu à peu une catégorie de migrants maltraités, comme on peut l’observer, pas seulement à Calais.

    La crise et les maltraitances, pas une fatalité

    À France Terre d’asile, nous nous refusons à voir dans cette crise et ces maltraitances une fatalité. À travers notre expérience opérationnelle, depuis nos maraudes et le premier accueil, jusqu’à l’accompagnement des demandeurs d’asile et l’intégration des réfugiés, nous voyons ce qu’un dispositif d’accueil doit ou pourrait apporter. Nous voyons aussi ce que le débat public en France, polarisé autour des « abus » du droit d’asile et des « excès » de l’immigration, a de décalé et de nocif par rapport à la réalité que nous observons, mais aussi par rapport à l’état de l’opinion publique, bien moins fermée qu’il n’y paraît, comme l’ont si bien illustré l’élan de solidarité qui a accompagné la gestion de la récente crise afghane et l’ouverture de nombreuses villes qui se revendiquent « accueillantes ». Débat décalé aussi par rapport à ce qu’on observe chez nos voisins allemands, italiens, voire espagnols ou hollandais.

    → REPORTAGE. En Pologne, les migrants dans le piège de la frontière

    Nous ne nous résignons donc pas à une Europe impuissante devant la question de l’asile, et devant la question, liée, de l’immigration. Nos propositions pour l’asile sont sous le signe de la solidarité, pour une politique d’asile européenne réellement solidaire, sur trois axes.

    Court-circuiter les passeurs

    D’abord, privilégier les voies sûres et légales d’accès à l’Europe, les programmes de réinstallation et les voies complémentaires. Cette priorité, recommandée par les Nations unies et son Haut-Commissariat pour les réfugiés depuis le Pacte mondial de 2019 sur les réfugiés, est aujourd’hui affichée par plusieurs États membres, car elle court-circuite les passeurs et peut permettre d’éviter les risques, pour un certain nombre de demandeurs d’asile, inhérents aux routes migratoires. C’est un domaine où la coordination européenne peut et doit progresser ; où la discussion d’un cadre commun, commencée en 2016, peut reprendre ; où les initiatives de partage solidaire, en particulier pour les réfugiés afghans qui vont se trouver aux frontières des pays voisins, ne doivent pas être abandonnées ; où les critères d’éligibilité pourraient s’élargir. C’est le premier terrain d’une politique solidaire.

    Aux frontières extérieures de l’Europe, mettre en place une solidarité effective d’accueil. Nous avons travaillé ce sujet avec des associations et des villes d’autres États membres depuis que la Commission européenne en a parlé dans une proposition de « Pacte » de septembre 2020. Contrairement à ce pacte, nous pensons à des mécanismes de solidarité effectifs, prévisibles (comme le HCR les recommandait dès 2018 pour répartir les migrants secourus en mer), et, pour être réalistes, reposant sur les engagements des États volontaires. Ces États volontaires seront ceux qui n’ont aucun intérêt au maintien du désordre créé par le règlement Dublin, pays de première entrée qui ne l’appliquent pas, ou pays d’accueil de fait comme l’Allemagne et la France. L’objectif d’un partage simplement plus équitable qu’aujourd’hui, et plus respectueux des liens et des aspirations légitimes des demandeurs d’asile, pourrait être à leur portée.

    Affronter la question pour faire bouger les lignes

    Enfin, traiter les errances de ceux qui sont entrés sans avoir pu accéder aux procédures de l’asile. Une fois le règlement de Dublin profondément réformé, il restera à apporter des solutions aux migrants déjà présents sur le territoire et pour qui l’errance doit cesser, par des mesures de réouverture de l’accès à la procédure d’asile, ou d’ouverture là où elle est fermée (à la frontière britannique, par exemple, où la solidarité concerne les deux pays voisins), ou de régularisation du séjour.

    → REPORTAGE. « À Calais, le burn-out des bénévoles est une réalité »

    Nos propositions pour l’immigration partent de plusieurs constats : les flux d’arrivées en Europe sont mixtes, ce qui pèse sur le système de l’asile faute d’autres voies d’entrée légales ; acteur engagé dans l’accueil et l’insertion des demandeurs d’asile et des réfugiés, nous déplorons, aux portes du dispositif national d’accueil, la maltraitance des migrants qui en résulte ; enfin, la fermeture des voies d’une immigration de travail, particulièrement en France, est aujourd’hui questionnée, par exemple par le Parlement européen dans son rapport sur « la mise en œuvre de nouvelles voies pour une migration économique légale », ou par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale qui y revient à plusieurs reprises dans ses propositions. Nos propositions pour l’asile appellent une réflexion corrélative sur une politique d’immigration responsable mais plus ouverte.

    Nous pensons que la présidence française de l’UE doit affronter cette question des politiques d’asile et d’immigration sans s’enfermer dans l’état actuel des compétences de l’Union, ni dans une vision statique, tributaire de l’unanimité, de la négociation européenne. Nous pensons qu’une coalition d’États membres volontaires peut faire bouger les lignes dans le sens de dispositifs plus solidaires. Nous attendons de la France qu’elle soit moteur en ce sens.

    https://www.la-croix.com/Debats/maltraitance-migrants-nest-pas-fatalite-2021-11-25-1201186963

      La date/heure actuelle est Ven 20 Mai - 11:01