LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Moi, Nestor Makhno (épisode 9) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Jeu 21 Juil - 20:17

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Mar 28 Juin - 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

2 participants

    MAGMA spécial bye

    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    MAGMA spécial bye Empty MAGMA spécial bye

    Message par Rabasse du sud Mer 2 Jan - 19:30

    magma
    je laisse le soin à notre ami arthur bye de nous faire une bio sur ce groupe de rock progressif !

    (j'suis gonflé hein, nan en fait il est nettement meilleur que moi pour écrire, alors)
    MAGMA spécial bye Magma-burn-t



    http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendID=81377119[i]
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8994
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    MAGMA spécial bye Empty Re: MAGMA spécial bye

    Message par bye Mer 2 Jan - 19:59

    Ce sera un immense plaisir, mon cher Rabasse du Sud ( pour moi, c'est sûr ); si tout va bien , je m'y colle demain matin à l'aube.Je m'appuierai sur l'excellent livre qu'a rédigé sur eux, Antoine De Caunes avec notamment la genèse du groupe: hallucinant! Il faut le lire pour le croire!
    Pour la petite histoire, j'ai vu 2 fois Christian Vander en concert: 1 fois en trio jazz classique ( heu! classique avec Vander à la batterie...) et avec Magma: aïe, aïe, ..
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    MAGMA spécial bye Empty Re: MAGMA spécial bye

    Message par Rabasse du sud Mer 2 Jan - 20:34

    MAGMA spécial bye 536828 MAGMA spécial bye 342156

    MAGMA spécial bye Magma400
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8994
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    MAGMA spécial bye Empty Re: MAGMA spécial bye

    Message par bye Mer 2 Jan - 20:39

    T'as vu les yeux du gars Christian sur le côté ?Il brûle au kérozène pur !
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    MAGMA spécial bye Empty Re: MAGMA spécial bye

    Message par Rabasse du sud Mer 2 Jan - 21:41

    MAGMA spécial bye 763211526_small

    vander est survolté !

    MAGMA spécial bye Batterie
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    MAGMA spécial bye Empty Re: MAGMA spécial bye

    Message par Rabasse du sud Mer 2 Jan - 21:43

    bye a écrit:Ce sera un immense plaisir, mon cher Rabasse du Sud ( pour moi, c'est sûr ); si tout va bien , je m'y colle demain matin à l'aube.Je m'appuierai sur l'excellent livre qu'a rédigé sur eux, Antoine De Caunes avec notamment la genèse du groupe: hallucinant! Il faut le lire pour le croire!
    Pour la petite histoire, j'ai vu 2 fois Christian Vander en concert: 1 fois en trio jazz classique ( heu! classique avec Vander à la batterie...) et avec Magma: aïe, aïe, ..

    arthur bye soit tranquille, t'es pas aux 35 heures ! prend le temps de vivre !
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8994
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    MAGMA spécial bye Empty Re: MAGMA spécial bye

    Message par bye Jeu 3 Jan - 1:26

    Tu as raison, Rabasse mais j'ai un peu de temps en ce moment, et celà ne va peut-être pas durer.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8994
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    MAGMA spécial bye Empty voyage à bord d'un rêve

    Message par bye Jeu 3 Jan - 12:27

    Je vais donc présenter succinctement, un des groupes surgis au début des années 1970, et qui a bouleversé , ainsi que d'autres comme Ange, Gong,.. l'univers de la création rock européenne, et même mondial.Ce groupe s'est appuyé et s'appuie toujours, parce que constamment en ébullition, sur un personnage tout à fait hors-norme, Christian Vander. Ce personnage, est littéralement possédé par la création, et a, comme nous allons l'indiquer, été traversé par le cosmos, au point qu'il lui en est resté des mégalithes de mots, expulsés de son inconscient volcanique, par des rythmes révolutionnaires.

    Le voyage commence:

    En 2 mots, lorsque j'ai perçu toute la force novatrice de ce groupe, je me suis approprié l'essentiel de leur discographie.Je prenais le soin, en invitant mes copains, de les prévenir en les calant confortablement sur des poufs,..de même, je demandais aux copines, si certaines n'étaient pas enceintes,.. j'exagére à peine.
    J'ai donc assisté à ma 1° rencontre avec le phénomène: un communiqué anodin fait part dans la presse d'un concert jazz trio, avec Christaian Vander, Escoudé,..Je bloque la soirée, en parle à ma compagne qui ne peut ce soir-là,..Bref, je me rends au lieu du concert, 1 heure à l'avance et là, et là,.. j'arrive dans une salle attenante à celle où est prévu le sacrifice, et nez à nez avec Vander, en bleu de travail ( combinaison ) qui effectue des "échauffements de batterie",.. Le tonnerre était déjà en ébullition. Les gans de la sécurité se précipitent gentiment sur moi, en me demandant de patienter, et je leur réponds ( je vous assure que c'est vrai): " je m'en moque, je l'ai vu! ".
    Bref le concert démarre peu après: Christiaen dispose d'un mur de caisses, percussions,.. c'est extraordinaire! Non seulement, toute l'énergie, la créativité dans un trio " classique "!, mais la musicalité, le tempo au repos..La magie avait pris forme humaine.Pour clore cette 1° rencontre avec la lave, il faut préciser que le coût de la soirée est distribué à chaque spectateur: Christian a demandé le coût de transport 2° classe train AR, domicile - lieu de concert + sandwich + indemnités basées sur le SMIC ou environ! du jamais vu!
    Un peu après, Magma cette fois-ci est programmé à Montluçon ( pas la porte à côté ) pour la sortie de leur nouvelle création " Offering"; ni une ni deux, ma compagne et moi réservons train, hôtel et places de concert.Encore un choc en arrivant; nous mangeons dans un petit restaurant, et la patronne nous indique que viennent de sortir un groupe très sympa, curieux avec leurs regards ( celui de Christian probablement ), qui doivent jouer de la musique.. La rencontre aura lieu dans la salle un peu plus tard.
    La moitié de la salle est occupée par des jeunes venus de toute l'europe, portant des pulls à l'effigie du groupe ( que mon ami Rabasse a inséré un peu plus haut ), et le concert démarre.
    Le souvenir brûlé qu'il m'en reste et que je me suis tatoué, c'est la présence scénique de Christian.Il joue de la batterie, bien sûr, mais prend le micro, et donne une démonstration vocale hallucinante: il s'agit d'une montée torrentielle de mots, ( langage Kobaïen ) dans un rythme fantastique, qui troue l'espace et le temps comme jamais aucune cataracte ne l'avait faite avant lui . A ce déluge incandescent, Christian ouvre des pauses, et il descend de sa quête " animale " à une vitesse supersonique et dépose tranquillement, avec une délicatesse de soie, le micro sur la scène pour caresser les caisses de batterie.

    Entrons dans le rêve:

    je vais commencer par décrire la conception initiale du groupe, afin de restituer l'esprit, la foudre qui a enfanté de tels prodiges.

    Christian a 13 ans lorsqu'il décide de prendre sa vie à pleines mains.Il se retrouve seul à Paris, et décide de le rester. Ses parents ( Maurice Vander est pianiste de jazz, notamment de Nougaro ) viennent de partir pour une longue tournée aux USA.Quant aux tuteurs légaux, Christian parvient à s'en débarrasser pour vivre sans lien, au plein soleil de sa solitude.A 13 ans, il fait preuve d'une détermination exceptionnelle, trait majeur de son caractère.Là où d'autres auraient pu succomber à un stress bien compréhensible, lui s'épanouit dans ses quelques mètres carrés.Il vient de découvrir un jazzman américain inouï: John Coltrane.En écoutant ses disques, un monde à mille lieux du réel naît dans ses sens, un monde où la compréhension se gausse des vocabulaires comme pour répondre à l'ironie de Cioran : " A quoi bon fréquenter Platon, quand un saxophone peut aussi bien nous faire en trevoir un autre monde ?"
    Robinson exilé dans les cités de béton, Christian ne sort que pour aller se procurer de quoi manger, c'est - à-dire de quoi continuer à écouter.Un autre langage que la musique, à laquelle il répond de tout son être, de vient inutile.De 13 à 20 ans, il ne dira plus un mot, tant le crétinisme ambiant lui paraîtra la marque même d'un dérèglement généralisé ( à ne pas confondre avec le mot précieux de folie ). Avec le temps, cette attitude ne se modifiera pas fodamentalement; Vander continuera à attribuer peu de crédit aux paroles.
    Armé d'une paire de balais de batterie ( il pratique depuis l'âge de 11 ans), il accompagne sur sa table la musique de Coltrane, rêvant du jour où il pourra se présenter devant lui, pour lui proposer ses services.Sa chambre se meuble peu à peu.2 plteaux de cuivre qui pendent du plafond tiennent lieu de cymbales, et des lessiveuses renversées, de caisses.En fermant les yeux, l'illusion devient réalité, comme lorsque à 5ans, il accompagnait le " sacre du printemps", en se frappant la tête avec un tambourin, " parce que c'était plus fou".
    Quelques jazzman venaient saluer la maison Vander, comme Chet Baker, qui vient rendre visite à Christian, un soir, et qui reste avec lui plusieurs nuits pour travailler les mesures quatre-quatre en faisant des dialogues rythmiques sur papier buvard.Christian a alors 13 ans, et pas de batterie.Chet se décide pour une solution géniale.Il fixe rendez-vous à son partenaire de buvards, à la boïte de jazz " le chat qui pêche ", où il doit jouer le soir même. Il demande à Christian de passer avant l'ouverture du club.Christian arrive à l'heure dite, inconscient de ce qui se trame.Le trompettiste l'attend sur le trottoir et charge en un clin d'oeil une magnifique batterie dans le coffre d'un taxi, faisant preuve d'un sens du sacrifice exemplaire, puisque l'instrument avait été loué dans l'après-midi pour son propre batteur.Le concert ne put avoir lieu, et tout le monde chercha la batterie durant la nuit.Christian venait d'avoir son premier matériel.
    A la même époque, il revoit Elvin Jones ( qu'il avait connu à l'âge de 9 ans ), venu jouer à Paris dans la formation de Jay Jay Johnson.
    Pour ceux qui ont eu la chance de le voir jouer ( Elvin est décédé en 2004 ), avec Mac Coy Tyner au piano, par exemple, c'est un récital fantastique: Elvin construit derrière le soliste ( saxophone par exemple ou piano,.. ) des séquences rythmiques d'une diversité très riche, et qui propulsent littéralement les différents moments d'un morceau. Il s'agit d'une création de tout instant, où Elvin varie les fréquences dans une subtilité tout à fait unique. Ses balais sont conçus, dans une large mesure, spécialement pour lui , et certains d'entre eux, reprennent les rythmes africains, en les poussant à des entrailles jamais encore explorées.C'est un génie à l'état pur, qui, de plus, est d'une gentillesse et d'une simplicité clouantes, statufiantes.

    Premiers pas:

    A 17 ans, Christian commence à jouer dans des groupes de rytm and blues.Le 1° s'appelle " Les Wurdalaks " et sa vocation première est de semer la terreur sur son passage.Les participants se veulent fous à lier et proclament que celui qui n'est pas à enfermer est un " con". ( ou à réformer.Christian échappera au service militaire, ou c'est le contraire, 2ans plus tard, pour folie irréductible. ).
    Le groupe se produit dans des salles des fêtes, le week-end, vêtu de chemises vert émeraude fermées par une chauve-souris en métal qui tient lieu de noeud papillon.
    Lors d'un concert, une bande de 7 loubards vient mettre un peu d'ambiance et ricaner - ô sacrilège - du groupe des Wurdalaks. La semaine suivante, ce dernier revient avec des carabines posées négligemment sur les amplis.Christian, n'ayant pu s'en procurer, s'est armé de son côté d'une scie et d'une baïonnette.Les loubards provocateurs retournent aussi au bal, et ressortent précipitamment en voyant ainsi l'artillerie exposée.Mais, 1 heure plus tard, ils reviennent, nettement plus nombreux, bardés de cuir et pleins d'intentions meurtrières.Comme dans les westerns du meilleur cru, ils vont s'accouder au bar, une botte posée sur la barre, et s'emplissent de moultes cannettes de bière.A la fin du concert, Christian passe près d'eux, et les bouscule nonchalamment.Il remonte sur scène et déclare: " On sent qu'il va y avoir des pains".Un courageux, ayant une vocation de boulanger, saute sur l'estrade et ouvre son cran d'arrêt sur l'orateur.Christian éclate de rire et lance: " Range ton épluche-patates, tu vas te blesser".Et, profitant de l'ébahissement de l'autre gladiateur, il saisit sa propre baïonnette et la pointe à son tour sur le ventre de son adversaire en annonçant solennellement : " Moi, je ne plaisante pas, je vais te tuer ".Pris de panique, la victime potentielle s'enfuit dans la salle pendant que notre vengeur le suit d'un pas saccadé de zombie.Il le coince derrière une table, pendant que les autres Wurdalaks ( traduction: les Vengeurs ) tiennent en joue toute la salle.Profitant d'une seconde de relâchement, le persécuté arrive à s'enfuir.
    " Les Wurdalak" se séparent et c'est dans les " Chinese " que Vander fait ses secondes armes.Il est rapidement engagé dans le groupe, où joue également Bernard Paganotti, bassiste que l'on retrouvera dans Magma une dizaine d'années plus tard.Les "Chinese " chantent déjà adns un eautre langue, non structurée.L'un des morceaux, " Atumba ", présente, dès ces années, une analogie assez forte avec la future rythmique de " Mekanik ".
    Lorsque Coltrane meurt le 17 juillet 1967, Christian a 18 ans.Complétement atterré par cette nouvelle, il senfuit de Paris. Il s'exile en Italie, où il joue dans un orchestre libanais: Le Patrick Samson Set.Epuisé par un manque presque total de nourriture ( il se refuse à manger quoique ce soit ), il regarde ses forces le quitter.De retour en France, il vit chez sa mère et se nourrit exclusivement, pendant 6 mois, de limonade et de riz au lait.
    Le jazz le laisse complètement insatisfait.Pour lui, Coltrane a tué cette musique, en refermant le crecle, nen épuisant toutes les possibilités de ce discours musical.Pour mieux comprendre de quel vertige il s'agit, il est conseillé d'écouter, notamment, " out of this world ".
    Il continue à travailler dans des groupes de rhytm'n'blues et découvre un soir, parmi d'autres, un saxophoniste fou qui reprend des chorus de 3 ou 4 heures: René Garber ( aussitôt baptisé Stundëhr: le fou ) , le musicien le plus important et le plus caché de l'histoire de Magma.
    Son départ de Magma, après le 1° album, ne sera pas réel.Garber qui se considère comme un musicien, mais non comme un technicien suffisant pour jouer dans un groupe, assurera la partition de " Makanik " et des chorus sur scène quand l'envie lui prendra.
    Les temps approchent.Et ce que Christian pressentait, est prêt à surgir à la moindre sollicitation: début 1 969, Laurent Thibault, bassiste et chef d'orchestre, contacte Christian pour une tournée de casinos, avec, entre autres, Francis Mose à l'orgue et Zabu au chant.Tout va s'accélérer.Le 1° Magma est créé.En réalité, le nom original, " Uniweria Zekt Magma Composedra Arguezdra " témoigne, mieux, dès le départ, du souci d'un langage autre,non usé, et prêt à exprimer, dans sa pureté nouvelle des concepts depuis longtemps abîmés dans le langage habituel.
    Les premières répétitions ont lieu, aux studios Pathé-Marconi, à Boulogne-Billancourt, avec Eddy Robin au piano.De 10 heures du matin à 2 heures dans la nuit, et parfois après 2 heures pour des boeufs dans des clubs, Christian et ses hommes déversent le trop-plein.Ce dernier doit effectuer 17 kms à pied tous les jours , pour venir jouer!
    Premier contact établi, Claude Engel franchit la porte de l'antre et sort plus.Magma joue et rejoue " Kobaïa " en hurlant à en faire frémir les gentils Triangle et Variations qui répètent dans les studios voisins.
    A la même époque, Klaus Blasquiz est chanteur du groupe de rock Blues Convention.Etudiant aux Arts Appliqués, il passe une grande partie de sontemps à créer des bandes dessinées de science-fiction.Par Claude Engel, il entre en contact avec Magma, qui décide, après l'avoir entendu chanter, de l'engager." J'eus l'impression de rentrer dans la cage d'un zoo avec un batteur fou en liberté."
    Le 1° concert a lieu au Rock'nRoll Circus, juste après Martin Circus;Karl Knutt, pianiste classique d'un certain renom, se trouve justement dans la salle.A la fin du concert, il bondit sur sa table et se met à hurler: " C'est le meilleur groupe du monde! ".
    Le groupe est remanié: Eddy Rabin est remplacé par François Cahen, dit Faton, et Paco Charleri est engagé à la trompette ;enfin, Richard Raux prend les saxophones et la flûte, et Jacky Vidal joue comme second bassiste.
    Nouvel exil donc, et à quelques dizaines de kilomètres de Paris, d'octobre 1969 à janvier 1970.Là Magma s'enferme littéralement et se coupe du monde.Dès le début, Christian fixe des horaires draconiens , dont personne ne songera à s'écarter.Le ver à 7 heures, 5 kms de footing dans le parc, technique individuelle jusqu'à 11 heures; à 13 heures, répétition jusqu'à 19 heures; technique de 19 à 21 heures 30, et coucher à 23 heures.La musique s'élabore, sourdement, grondant sous la terre des superficies, se regroupant, se reformant en masse, prête à surgir dans un ciel incandescent.
    Le 6 mai 1970, le disque est terminé: " Nous révélons que nous possédons l'arme ".
    Dans l'aventure du groupe, seront crousés notamment Janik Top ou encore Didier Lockwood.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8994
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    MAGMA spécial bye Empty voyage à bord d'un rêve ( suite )

    Message par bye Jeu 3 Jan - 12:29

    Composition extrême:

    Pour Christian Vander, comme pour tout compositeur digne de ce nom, la création musicale correspond à un constat intérieur, à une nécessité vitale sans laquelle il ne saurait âtre possible d'entreprendre quoique ce soit, comme pour répondre au mot de Rilke: " Confessez-vous à vous-même, mourriez-vous s'il vous était défendu d'écrire ? "
    Vander, pour parler de son travail de compositeur, emploie souvent l'image d'un récipient plein qu'il faut d'abord vider pour que les forces essentielles et dynamiques nécessaires à la création puissent pénétrer en soi, dégageant par là même toute idée d'expression personnelle de la musique.Ses origines poloniase, allemande et gitane sont déterminantes pours a musique et l'approche que l'on peut en avoir.Pour Vander, une chose est certaine: moins le moi parle, moins il y a de vulgarité, et plus il est possible de parler d'absolu.Cette idée de vulgarité, qui revient fréquemment dans son discours, et qui pourrait être mal interprétée, mérite que l'on s'y arrête pour dissiper tout malentendu.elle répond en fait clairement au principe de la nécessité intérieure énoncé par Kandinsky, dans son magnifique manifeste : " Du spirituel dans l'art " .Ce principe premier, moteur de toute création, est lui-même composé de 3 nécessités mystiques progressives que nous rappelons ici:
    1) chaque artiste, comme créateur, doit exprimer ce qui est propre à sa personne ( élément de personnalité ).
    2) chaque artiste , comme enfant de son époque, doit exprimer ce qui est propre à cette époque ( élément de style dans sa valeur inbtérieure, composée du langage de l'époque et du langage du peuple, aussi longtemps qu'il existera en tant que nation ).
    3) chaque artiste, comme serviteur de l'Art, doit exprimer ce qui, en général est propre à l'Art ( élément d'art pur et éternel qu'on retrouve chez tous les êtres huamins, chez tous les peuples et dans tous les temps, qui paraît dans l'oeuvre de tous les artistes , de toutes les nations et de toutes les époques et n'obéit, en tant qu'élément essentiel de l'art, à aucune loi d'espace, ni de temps).

    Batterie de combat:

    Christian VAnder est bien l'un des plus prestigieux batteurs dans l'histoire d'un instrument qui ne fait, il est vrai, que naître.Le travail qu'il exécute sur scène, comme sur disque, convainc les plus blasés, ( à tel point qu'il est devenu pour les batteurs de tous styles, une sorte de modèle tout à fait galvanisant ).A l'origine de son jeu, 2 ingrédients indissociables; le génie et le travail technique.C'est à 11 ans qu'il a le 1° contact avec une batterie, qui n'est encore en fait qu'un assemblage hétéroclite de lessiveuses et de plateaux en cuivre.Avec des aiguilles à tricoter, il s'entraîne seul à essayer de refaire ce que joue son inspirateur du moment: Kenny Clarke. Sans méthode, il suit intuitivement le tempo, casse peu à peu ses poignets et reproduit des schémas rythmiques de musique ternaire.Son père le présente 1 an plus tard à un professeur de percussions de la garde républicaine qui lui offre sa 1° paire de baguettes ( en ébène ). Elvin Jones, qu'il rencontre peu après, lui fait considérer cette technique d'une manière toute différente .Le presonnage présente dès l'abord un degré de folie apparente qui ne laisse pas le jeune Vander indifférent.Par exemple, à un dîner de l'ambassade d'Espagne où il est invité, la batteur américain, assis en bout de table, tape furieusement avec ses couverts sur tout ce qui produire un son, pendant que l'interprète tente vainement de faire patienter le diplomate, en vue des présentations protocolaires.
    Vander suit partout Elvin Jones et observe sa main gauche, qui effectue un travail énorme à l'époque où le bon ton voulait que les batteurs aient cette partie du corps paralysé.Il se met à son tour à développer cette technique de poignets, emportant ses baguettes à toute occasion.Avec les jours qui passent, il contrôle de meiux en mieux ses mains, parvenant à jouer aussi rapidement avec la main droite qu'avec la main gauche. Elvin Jones lui apprend que la batterie est un instrument violent et tendre, large te délié.Il pratique alors en moyenne 9 heures par jour sa technique, toujhours avec ses baguettes en ébène, jusqu'au jour où il ne ressent bplus le besoin de travailler la vitesse. Il souffre souvent de crampes dans les poignets, en voulant trop forcer, puisqu'il arrive à jouer aussi rapidement avec ses baguettes pesantes de travail qu'avec des baguettes ordinaires en bois.Pour remédier à l'épuisement qui le gagne peu à peu, l'énergie qu'il plaçait dans ses mains s'étant maintenant répartie dans tout le corps , il se remet à écouter de la musique ( Coltrane évidemment ) et à l'accompagner. Il pense maintenant à travailler en détendant ses muscles, freinant ses désirs de vitesse pour insister sur une puissance de martèlement.En même temps, il découvre ses possibilités qu'offre un contrôle effectif des sons.C'est bien de lamusique qu'il peut créer, sur de simples caisses, et non plus un simple support rythmique. Elvin Jones est là encore pour le conseiller. Il lui montre à quel point l'apport harmonique d'une batterie peut être important, et dans quelle mesure l'instrument peut être lui aussi une voix de chant qui s'intègre dans le développement d'une musique.

    Kobaïen:

    Comme dans bon nombre de traditions, le kobaïen semble remplir le rôle de " parole fécondante ".A l'aube de la naissance du monde, ( Kobaïa ), elle apparaît, avant que rien n'ait encore pris forme, et construit par sa seule force l'univers qu'elle amène à l'existence. Aussi folle semble-t-elle être, l'entreprise de création d'un langage ades antécédents: chez les polyphonistes du XVI° siècle ou chez Messiaen ( langage des oiseaux ).Tous ont un point commun: éviter l'utilisation d'une langue usée par la vie et connotée jusqu'à l'épuisement. " Mon esprit ne veut plus user sur des semelles usées", dit Nietzsche.Pour Vander, la solution est là, tout en étant dépassée.D'une certaine manière, il ne " décide " pas "d'inventer" un nouvel outil de communication: celui-ci lui est " donné" en rêve ou en sursaut dépassant la conscience, et il ne fait qu'accueillir ces mots qui viennent à lui aussi naturellement que l'écume aux vagues. A tel point qu'il lui faut plusieurs mois et souvent plusieurs années pour parvenir à comprendre le sens d'un mot. A ce titre, il est édifiant de savoir que le texte de " Mécanik Destructiw Kommandoh " n'est pas encore, à ce jour, entièrement déchiffré. Le sens général perce sans mal de l'avalanche mais la correspondance littérale lui manque toujours. Ce ne sont pourtant pas des mots placés les uns à la suite des autres qui forment le texte: un esyntaxe et une grammaire rigoureuses les articulent dont, nous ne pouvons entreprendre ici l'explication. D'abord parce que tous les éléments nécessaires ne sont pas encore réunis ( et qu'un linguiste conviendrait mieux à ce genre de travail ) , mais surtout parce que Vnder attend le jour où il s'expliquera en personne, et à n'en pas douter, meieux que quiconque.Langage de l'inconscient, le kobaïen, vu de l'extérieur, a donc cette caleur. Dans l'esprit d'un musicien, il est une des multiples manifestations de la musique dans la partie cachée de son psychisme et, à cet égard, il mérite la même attention que la musique. Il véhicule la même force de poésie et de nouveauté.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8994
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    MAGMA spécial bye Empty Re: MAGMA spécial bye

    Message par bye Jeu 3 Jan - 12:38

    https://www.dailymotion.com/video/x25m6_john-coltrane-quartet_music
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    MAGMA spécial bye Empty Re: MAGMA spécial bye

    Message par Rabasse du sud Jeu 3 Jan - 13:27

    un très grand merci à toi arthur bye, "manoeuvre" n'aurait pas mieux fait!
    musicalement

    http://fr.youtube.com/watch?v=hBwrv6RtvtA

    http://fr.youtube.com/watch?v=W3yMU4siLuI&NR=1

    http://fr.youtube.com/watch?v=g9yaYvrp3B4&feature=related
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    MAGMA spécial bye Empty Re: MAGMA spécial bye

    Message par Rabasse du sud Jeu 3 Jan - 13:31

    t'aurais pu nous le dire que tu trainais ta fille dans les concerts de magma !

    http://fr.youtube.com/watch?v=52vhtwuGjOA&feature=related

    bien
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8994
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    MAGMA spécial bye Empty Re: MAGMA spécial bye

    Message par bye Jeu 3 Jan - 13:41

    Superbe, Rabasse du Sud:je suis impressionné.Quelle vidéo!
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    MAGMA spécial bye Empty Re: MAGMA spécial bye

    Message par Rabasse du sud Jeu 3 Jan - 13:46

    http://fr.youtube.com/watch?v=trEUcbABzBQ&feature=related

    un p'tit cadeau !
    merci encore, tu peux remplir cette rubrique musicale, j'ai faim!
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    MAGMA spécial bye Empty Re: MAGMA spécial bye

    Message par Rabasse du sud Jeu 3 Jan - 13:53

    http://fr.youtube.com/watch?v=FlJKKtgreqw&feature=related

    aller un dernier de quoi booster ta journée!
    un de mes préférés !
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8994
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    MAGMA spécial bye Empty Re: MAGMA spécial bye

    Message par bye Jeu 3 Jan - 14:14

    alors là, évidemment, on ne plus rien dire: que c'est beau! Merci, Rabasse! Rien ne peut leur arriver désormais: ils ont travaersé le feu, et le son!

    Contenu sponsorisé


    MAGMA spécial bye Empty Re: MAGMA spécial bye

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 14 Aoû - 6:50