LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Mar 28 Juin - 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


5 participants

    Un Nouveau Parti en France...

    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par bye Jeu 10 Jan - 22:13

    Bettina a écrit:
    bye a écrit:je vais réfléchir, car je ne suis qu'à moitié convaincu.Il y a des éléments de ta réflexion que tu avais déjà dits, suite la discussion survenue après " la conférence de BAyrou ", et là, c'était bien moi qui étais visé..
    En tout cas, chacun a le droit de s'exprimer; c'est même le fondement de ce forum, si je l'ai bien compris. Et j'ai le droit de me tromper, comme toi, ..et même les " certains", sans les qualifier de tenants de régimes autoritaires.
    Nous sommes d'accord sur cela.

    Mais je n'ai pas lu, tu conviendras qu'il ne m'est pas possible de le faire, tous les messages ici.

    La référence à Bayrou est évidente, mais je faisais aussi référence (dans mon esprit) à Fabus.

    Tes arguments (dont nous avons débattus concernant Bayrou) sont souvent ceux que beaucoup reprennent, même les médias, et mes arguments sont ceux que je donne à beaucoup. Donc, il est normal sans doute que tu as pensé que je faisais allusion à notre conversation. Mais si c'était le cas, je l'aurais dit.

    Maintenant, libre à toi de penser que je te visais. J'ai ma conscience pour moi : Je sais que je ne te visais pas, pas plus que je ne visais Glode.

    Nous avons le droit de nous tromper et nous avons aussi le droit de ne pas être d'accord. Et c'est tant mieux.

    Pour les "certains", ce ne sont pas forcément des tenants des régimes autoritaires, d'ailleurs, ce n'est pas ce que j'ai dit. Et je ne l'ai pas non plus pensé.

    J'ai dit :
    ce ne sont pas eux qui ont fait la Constitution des Droits de l'Homme... Ils auraient fait comme les pays musulmans : on a le droit d'avoir une religion, pas d'en changer !

    Premièrement, je ne pense pas que tous les pays musulmans sont des régimes autoritaires.

    Deuxièmement, je pense que lorsqu'on pense qu'on ne peut changer politiquement d'idée, on peut aussi être amené à penser ces même personnes considèreront qu'on ne peut pas changer de religion, d'époux, de vie, d'orientation sexuelle etc.

    Troisièmement, je ne pense pas que les médias français sont des tenants des régimes autoritaires, pas plus que mes collègues... et certaines de mes connaissances...

    Lorsqu'on a un point de vue sur une chose, je pense, qu'on peut extrapoler et voir si ce point de vue est viable avec d'autres options. C'est d'ailleurs souvent comme cela qu'on peut se rendre compte si une opinion peut être porteuse de danger.

    C'est ce que j'ai fait.

    Partant du principe qu'un homme ou une femme politique ne peut changer d'option politique et économique, j'extrapole change l'option politique : en option religieuse (j'aurais aussi pu prendre orientation sexuelle, mode de vie etc.) et ça donne ce que tu décris :
    des tenants des régimes autoritaires
    .

    Ce qui revient à dire, que on a le droit de changer d'option politique et économique, et que personne ne devrait leur reprocher cela.

    On peut juste leur reprocher leur options si elles ne nous conviennent pas, mais pas le droit qu'ils ont de changer.

    tu écris que , heureusement que les " certains" n'ont pas écrit la Déclaration des Droits de l'Homme, parce qu'ils auraient fait comme les pays musulmans: on a le droit d'avoir une religion, pas d'en changer.

    C'est toi qui écris celà, pas moi. Si on a pas le droit de changer de religion, il s'agit bien d'un régime autoritaire. C'est une atteinte au droit de confession religieuse.
    " Les pays musulmans ", ce n'est pas moi qui ai écrit celà: tu dis ensuite que tous les pays musulmans ne sont pas autoritaires; j'en suis convaincu, mais encore une fois, je n'ai pas amorcé ce thème, ni de près ni de loin.
    Donc, les " certains" se trouvent classés sous cet épithète.

    Je n'ai jamais écrit que personne n'avait le droit de changer d'idée; et il en est même pour lesquels, c'est une réalité.Mais pour Fabius, voire Bayrou, je pense que le changement est infime.Je me trompe peut-être, et j'ai le droit de me tromper, sans être taxé de je ne sais quo.
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par admin Jeu 10 Jan - 22:18

    bye a écrit:tu écris que , heureusement que les " certains" n'ont pas écrit la Déclaration des Droits de l'Homme, parce qu'ils auraient fait comme les pays musulmans: on a le droit d'avoir une religion, pas d'en changer.
    Ah! peut-être n'es-tu pas au courant, mais les pays musulmans n'ont pas adhérer (pour la très grande majorité, si ce n'est la totalité) à la Déclaration des droits de l'homme, ils ont la leur où justement il y a ce "détail" très important : on a le droit d'avoir une religion mais pas de changer de religion. Parce que c'est contraire à l'islam de changer de religion. Je lis maintenant le reste de ton intervention.
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par admin Jeu 10 Jan - 22:28

    bye a écrit:
    tu écris que , heureusement que les " certains" n'ont pas écrit la Déclaration des Droits de l'Homme, parce qu'ils auraient fait comme les pays musulmans: on a le droit d'avoir une religion, pas d'en changer.

    C'est toi qui écris celà, pas moi. Si on a pas le droit de changer de religion, il s'agit bien d'un régime autoritaire. C'est une atteinte au droit de confession religieuse.
    " Les pays musulmans ", ce n'est pas moi qui ai écrit celà: tu dis ensuite que tous les pays musulmans ne sont pas autoritaires; j'en suis convaincu, mais encore une fois, je n'ai pas amorcé ce thème, ni de près ni de loin.
    Donc, les " certains" se trouvent classés sous cet épithète.

    Je n'ai jamais écrit que personne n'avait le droit de changer d'idée; et il en est même pour lesquels, c'est une réalité.Mais pour Fabius, voire Bayrou, je pense que le changement est infime.Je me trompe peut-être, et j'ai le droit de me tromper, sans être taxé de je ne sais quo.
    Bon voilà, j'ai lu ton message en entier.

    Comme je viens de te le dire, les pays musulmans n'ont pas adhéré à la Constitution des Droits de l'homme, ils adhèrent à La Déclaration islamique universelle des droits de l'homme.

    Et oui, je confirme : d'après cette déclaration on peut avoir une religion. Mais le droit d'en changer n'est pas garantie.

    ça ne fait pas de tous ces pays des régimes autoritaires.

    Pour
    Je n'ai jamais écrit que personne n'avait le droit de changer d'idée
    dis-moi, où j'ai dit que tu avais dit une telle chose ?

    J'avais compris ton septicisme sur Bayrou et Fabus et c'est justement pour cela que je ne faisais pas allusion à toi ici dans mes propos. Notre conversation sur le sujet nous l'avons déjà eu et j'avais très bien compris et accepté que tu pensais qu'il s'agissait d'une position d'opportuniste plus que d'une réelle conviction. Donc, je n'avais aucun intérêt d'y revenir.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par bye Jeu 10 Jan - 22:53

    Bettina a écrit:
    bye a écrit:
    tu écris que , heureusement que les " certains" n'ont pas écrit la Déclaration des Droits de l'Homme, parce qu'ils auraient fait comme les pays musulmans: on a le droit d'avoir une religion, pas d'en changer.

    C'est toi qui écris celà, pas moi. Si on a pas le droit de changer de religion, il s'agit bien d'un régime autoritaire. C'est une atteinte au droit de confession religieuse.
    " Les pays musulmans ", ce n'est pas moi qui ai écrit celà: tu dis ensuite que tous les pays musulmans ne sont pas autoritaires; j'en suis convaincu, mais encore une fois, je n'ai pas amorcé ce thème, ni de près ni de loin.
    Donc, les " certains" se trouvent classés sous cet épithète.

    Je n'ai jamais écrit que personne n'avait le droit de changer d'idée; et il en est même pour lesquels, c'est une réalité.Mais pour Fabius, voire Bayrou, je pense que le changement est infime.Je me trompe peut-être, et j'ai le droit de me tromper, sans être taxé de je ne sais quo.
    Bon voilà, j'ai lu ton message en entier.

    Comme je viens de te le dire, les pays musulmans n'ont pas adhéré à la Constitution des Droits de l'homme, ils adhèrent à La Déclaration islamique universelle des droits de l'homme.

    Et oui, je confirme : d'après cette déclaration on peut avoir une religion. Mais le droit d'en changer n'est pas garantie.

    ça ne fait pas de tous ces pays des régimes autoritaires.

    Pour
    Je n'ai jamais écrit que personne n'avait le droit de changer d'idée
    dis-moi, où j'ai dit que tu avais dit une telle chose ?

    J'avais compris ton septicisme sur Bayrou et Fabus et c'est justement pour cela que je ne faisais pas allusion à toi ici dans mes propos. Notre conversation sur le sujet nous l'avons déjà eu et j'avais très bien compris et accepté que tu pensais qu'il s'agissait d'une position d'opportuniste plus que d'une réelle conviction. Donc, je n'avais aucun intérêt d'y revenir.

    J'admets que, même si l'on interdit à la population de changer de religion, celà n'en fait pas pour autant des régimes autoritaires; la liberté religieuse est attaquée.D'accord; je ne sius allé qu'une fois en pays musulman, l'Algérie voici 29 ans, et de ce que j'ai vu, effectivement, ce n'était pas le cas.
    Mais les gens fermés dont tu parles, jugent ( peut-être à tort ) une personne, et c'est déjà assez.Quany à établir une loi pour tout un pays, qui prive toute une population de droits fondamentaux ( je suis athée, mais je reconnais aux autres le droit de croire ), celà fait une grosse différence. Ce n'est pas parce que l'on émet un jugement rapide sur quelqu'un, que l'on est de la graine de dictateur. Parce que dans ce cas, la terre en porte un nombre important.

    Et donc, c'est parfaitement ton droit, mais pourquoi donc, si nous ne sommes pas concernés, avoir écrit celà, sans vraiment de garde-fou ni précaution ? J'ai du mal à entendre celà.Je pense qu'à ma place, tu aurais peut-être réagi d'une façon analogue.
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par admin Jeu 10 Jan - 23:52

    bye a écrit:J'admets que, même si l'on interdit à la population de changer de religion, celà n'en fait pas pour autant des régimes autoritaires; la liberté religieuse est attaquée.D'accord; je ne sius allé qu'une fois en pays musulman, l'Algérie voici 29 ans, et de ce que j'ai vu, effectivement, ce n'était pas le cas.
    Mais les gens fermés dont tu parles, jugent ( peut-être à tort ) une personne, et c'est déjà assez.Quany à établir une loi pour tout un pays, qui prive toute une population de droits fondamentaux ( je suis athée, mais je reconnais aux autres le droit de croire ), celà fait une grosse différence. Ce n'est pas parce que l'on émet un jugement rapide sur quelqu'un, que l'on est de la graine de dictateur. Parce que dans ce cas, la terre en porte un nombre important.

    Et donc, c'est parfaitement ton droit, mais pourquoi donc, si nous ne sommes pas concernés, avoir écrit celà, sans vraiment de garde-fou ni précaution ? J'ai du mal à entendre celà.Je pense qu'à ma place, tu aurais peut-être réagi d'une façon analogue.
    Je ne pense pas non plus qu'un jugement rapide (moi-même j'en fais des tas !) fait de nous une graine de dictateur. Mais justement, quelqu'un peut montrer à cette personne (dont moi) qu'un tel jugement ou une telle opinion peuvent apporter des complications.

    Je te prends un exemple personnel : la nouvelle loi sur les personnes reconnues irresponsables d'un crime. A priori, je pensais que c'était une bonne chose ne voyant pas toutes les implications que cela pouvaient engendrer. Et quelqu'un d'"intime" m'avait fait remarquer les implications, du coup, je suis moins convaincue de la pertinence de cette nouvelle loi.

    Pour ce que tu dis par rapport au pays musulman, je partage ton avis. Mon père qui est musulman partage ton avis. Mais cela vient du fait que, dans le Coran, tu peux avoir une religion (les religions du livre, comme on appelle le judaïsme et le christianisme en islam, sont reconnus) et tu peux en changer pour devenir par exemple chrétien ou musulman. Exemple : un juif peut devenir chrétien, puis un chrétien musulman. Mais un chrétien ne peut pas devenir juif, ou un musulman devenir chrétien ou juif. Parce que, selon l'islam, c'est de l'apostasie et cet apostasie est condamné à mort. Dans le christianisme, tu as le droit de quitter (pour devenir ce que tu veux, même athée), puisque tu rendras compte uniquement à Dieu. Dans le judaïsme, je crois (mais n'en suis pas certaine) c'est la même chose que pour le christianisme.

    Ce qui veut dire dans le concret : une personne convertie à l'islam ou "née" musulman ne peut changer de religion. Certains pays condamnent cela à mort ou tu as énormément de complication. D'autres, comme l'Algérie (mais aussi les pays du Magreb en général : Tunisie, Maroc...) sont plus libérales dans ce domaine. Mais de toutes les façons, très peu de musulman (nés dans un pays musulman) se convertissent officiellement. Parce que c'est un truc plutôt "tabou" et il y a une espèce de fatalité et une certaine superstition dans l'islam qui fait que culturellement nous ne sommes pas vraiment libre de quitter. Alors qu'il n'y a pas cette superstition ou fatalité dans le christianisme. Moi qui suis passée de l'une à l'autre, je me rends bien compte de la réelle différence des fondamentaux religieux.

    Pour revenir à tes gardes-fous : comme je l'expliquais à Aissachris, je suis fatiguée et peu concentrée, et comme je te l'expliquais, je n'ai pas fait attention que je n'avais pas supprimé vos pseudos. Mais même si je les avais supprimés, je pense que tu aurais quand même pris cette réflexion pour toi, si j'ai bien compris le sens de tes réflexions qui ont suivies.

    Alors que dans mon état d'esprit, elle (ma réflexion) n'était pas du tout pour toi (ou pour Glode). Je n'ai pas un instant pensé à toi (ou à Glode, dont je ne connais même pas l'opinion à ce sujet, n'ayant pas encore lu ses interventions sur ce fil : faute de temps) en écrivant cela.

    Si je l'avais fait (pensé à toi), connaissant ta "fragilité" (je le dis avec tendresse et non reproche), j'aurais fait attention à mes dires. Mais n'ayant pas du tout pensé à toi, je n'ai simplement pas pensé à mesurer mes propos et la porté qu'ils auraient sur toi. Et si je l'avais fait, j'aurais précisé : ceci n'est pas dirigé contre Bye (ou Glode).

    Ce qui veut dire que si j'avais relu mon intervention (avant ta réflexion) j'aurais fait un seul changement : la suppression des pseudos. Et peut-être mis la question en gras. C'est tout. Je n'aurais pas changé un mot de mon intervention, même attentive. Parce que, tout simplement, je ne pensais pas du tout à toi et à la conversation que nous avions eu sur le sujet.

    Voilà. Je ne peux pas t'expliquer mieux ce que j'essaie de te dire depuis le début : mes propos ne faisaient nullement allusion à notre conversation passée.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par bye Ven 11 Jan - 5:04

    Bettina,

    avant de prendre congé, et en ne cherchant pas comme un gosse à désigner l'autre de manière puérile, je te montre ceci:

    Je suis assez d'accord avec toi!
    J'attends qu'on me réponde...

    Glode, Bye, pourquoi ne pas poser Besancenot en dehors du stroskisme, puisqu'un nouveau parti?

    Parce que, en dehors de la notion bien ou mal, de la notion droite gauche centre, certains refusent catégoriquement aux hommes et femmes politiques de changer dans leur vision, d'évoluer dans leur choix, d'adhérer à une nouvelle forme de philosophie, de faire un constat d'échec ou de réussite sur une autre vision politique ou économique que celle à laquelle ils avaient adhéré jusqu'à lors. On leur reproche de s'adapter au monde

    Mon incompréhension vient-elle exclusivement de ma " fragilité "?A une question clairement posée par Ecotone, tu réponds par une diatribe globale.Je conclus que tu n'as pas répondu, ou que tu l'as fait en nous incluant dans ce chapitre.D'où ma réaction.
    En tout cas, aux échanges sur la politique, notamment, j'ai toujours dissocié l'argumentation, que je respecte tout en ne la partageant pas, et l'individu c'est-à-dire vous, que je respecte sans condition.Je crois même m'être fendu dans un passé récent, de quelques lignes que je répète ici et ailleurs.Dans le cas présent, le fait d'être plus ou moins rangé dans une catégorie de gens que j'exècre, a eu le don de m'échauffer.Et bien sûr, lancer des invectives qui ne concernent plus l'argumentation, vraie ou erronée ( nous avons tous notre part d'incompétence ), mais l'individu.
    En définitive, on peut s'étonner que l'extrême-gauche ( toutes pensées confondues ) soit si peu entendue, mais lorsque l'on constate tous les tirs de barrage qu'il faut franchir, il ne faut pas être surpris.Si Bayrou ou quelques autres sont confrontés, eux et leur soutien que je respecte, à des avis contraires, ils n'ont pas de ma part, en tout cas, à craindre de procés d'intention ou personnel. L'homme Bayrou a ma sympathie et même s'il était peu sympathique, je ne franchirai pas la ligne blanche ( ou jaune ) des idées pour atteindre l'individu. Dire de quelqu'un qu'il adopte une posture, ce n'est pas l'affubler d'épithètes vulgaires.dire que Besancenot se droitise, c'est la même chose; ou alors, c'est craindre l'argumEntation de droite et la salir d'entrée, comme celà simplifie l'analyse.La droite, pour moi, ce n'est pas la saleté, ni l'ignomignie de l'extrême-droite ( que je lis tout de même, pour contrer mes collègues, hélas, tentès par ce vote odieux ); c'est tout simplement qu'elle ne me semble pas répondre AUX aspirations des gens; c'est assez net, actuellement.
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par admin Ven 11 Jan - 8:25

    bye a écrit:Bettina,

    avant de prendre congé, et en ne cherchant pas comme un gosse à désigner l'autre de manière puérile, je te montre ceci:

    Je suis assez d'accord avec toi!
    J'attends qu'on me réponde...

    Glode, Bye, pourquoi ne pas poser Besancenot en dehors du stroskisme, puisqu'un nouveau parti?

    Parce que, en dehors de la notion bien ou mal, de la notion droite gauche centre, certains refusent catégoriquement aux hommes et femmes politiques de changer dans leur vision, d'évoluer dans leur choix, d'adhérer à une nouvelle forme de philosophie, de faire un constat d'échec ou de réussite sur une autre vision politique ou économique que celle à laquelle ils avaient adhéré jusqu'à lors. On leur reproche de s'adapter au monde

    Mon incompréhension vient-elle exclusivement de ma " fragilité "?A une question clairement posée par Ecotone, tu réponds par une diatribe globale.Je conclus que tu n'as pas répondu, ou que tu l'as fait en nous incluant dans ce chapitre.D'où ma réaction.
    En tout cas, aux échanges sur la politique, notamment, j'ai toujours dissocié l'argumentation, que je respecte tout en ne la partageant pas, et l'individu c'est-à-dire vous, que je respecte sans condition.Je crois même m'être fendu dans un passé récent, de quelques lignes que je répète ici et ailleurs.Dans le cas présent, le fait d'être plus ou moins rangé dans une catégorie de gens que j'exècre, a eu le don de m'échauffer.Et bien sûr, lancer des invectives qui ne concernent plus l'argumentation, vraie ou erronée ( nous avons tous notre part d'incompétence ), mais l'individu.
    En définitive, on peut s'étonner que l'extrême-gauche ( toutes pensées confondues ) soit si peu entendue, mais lorsque l'on constate tous les tirs de barrage qu'il faut franchir, il ne faut pas être surpris.Si Bayrou ou quelques autres sont confrontés, eux et leur soutien que je respecte, à des avis contraires, ils n'ont pas de ma part, en tout cas, à craindre de procés d'intention ou personnel. L'homme Bayrou a ma sympathie et même s'il était peu sympathique, je ne franchirai pas la ligne blanche ( ou jaune ) des idées pour atteindre l'individu. Dire de quelqu'un qu'il adopte une posture, ce n'est pas l'affubler d'épithètes vulgaires.dire que Besancenot se droitise, c'est la même chose; ou alors, c'est craindre l'argumEntation de droite et la salir d'entrée, comme celà simplifie l'analyse.La droite, pour moi, ce n'est pas la saleté, ni l'ignomignie de l'extrême-droite ( que je lis tout de même, pour contrer mes collègues, hélas, tentès par ce vote odieux ); c'est tout simplement qu'elle ne me semble pas répondre AUX aspirations des gens; c'est assez net, actuellement.
    Bonjour.

    Cher Bye,

    Tu penses ce que tu veux de mon intervention, tu la prends comme tu veux. Je sais que moi, je n'ai pas répondu avec les intentions et les mobiles que tu me prêtes.

    Je sais également que je n'ai pas lu (et jusqu'à maintenant) toutes vos interventions à toi, Glode, Ecotone et Aissachris (voir les autres) sur ce sujet ici.

    Et donc que je ne sais même pas ce que vous pensez de Besancenot, ni même toi. Et pour tout dire, je pensais jusqu'à cet instant que tu étais pour Besancenot et que tu votais pour lui.

    Tu vois, je découvres que tu penses que Besancenot se droitise. Si j'avais lu (vu) ça, c'est sur ça que je t'aurais répondu. Et je t'aurais dit tant mieux qu'il se droitise, qu'il sorte des positions d'extrémiste.

    On peut répondre à quelqu'un, comme je l'ai fait avec Ecotone, en ne "tiltant" que sur une phrase. Et en ne répondant que sur cette phrase. On peut également tilter sur un mot.

    Toi tu sembles l'avoir fait sur "fragile" (oubliant que je l'ai dit avec : "tendresse et non reproche"). Peut-être que mon mot est maladroit, quand je dis fragile, je veux dire sensible.

    Tu as une sensibilité particulière au sens des mots ou au fait qu'on t'associerait à quelque chose que tu n'aimes point. Je l'ai bien compris.

    Crois-tu que j'aurais donc, sachant cela, fait exprès de te blesser ?

    Tu vois, moi-même, je pourrais me vexer de ce que tu penses de moi et des mobiles que tu me prêtes à mon intervention.

    Je ne le fais pas au nom de ce que je pense de toi et à l'amitié que je te prête.

    Je ne le fais pas, parce que je peux comprendre qu'on puisse se méprendre sur des propos de quelqu'un.

    Tu peux croire ce que tu veux de mon intervention, je sais que je n'ai rien à me reprocher.

    Je te prends un exemple autre pour te montrer que l'on peut dans une élocution entendre et relever une seule chose et ne répondre qu'à cette seule chose et non la globalité.

    Sur RMC info hier, dans l'émission les Grandes Gueules, les intervenants commentaient les propos de Sarkozy concernant le fait qu'il souhaitait la suppression des spots publicitaires sur France Télévision.

    Ils étaient tous en train de dire que ce sont les chaines privées qui apporteraient la différence financière.

    Alors que moi, dans les propos de Sarkozy, ce n'est pas ce que j'ai entendu.

    A dire vrai je n'avais pas du tout entendu parlé de chaine privée, j'ai juste entendu nouveau média (internet, mobile, etc.) taxé.

    Et je me suis dit : ben voyons, c'est encore à nous de payer.

    Eux n'avaient pas entendu nouveau média mais juste chaine privée.

    Et du coup, je me suis dit peut-être ai-je mal entendu.

    Pourtant, si j'avais eu la possibilité de leur répondre : j'aurais répondu par rapport uniquement à ça, "qui apporte la manne financière".

    Et non aux commentaires qu'ils faisaient (et pourtant c'était l'essentiel de leur conversation) sur doit-on ou non augmenter la redevance et quel effet cela avait sur la qualité des émissions de France Télévision.

    Moi, mon esprit était focalisé sur nouveau média et non chaine privée.

    Avant la fin de l'émission, une personne a téléphoné et leur a dit qu'ils avaient oublié de mentionner que c'était des taxes sur les nouveaux médias qui financeraient France Télévision.

    Et d'un coup, les présentateurs ont réalisé et c'étaient dit ah oui, mais c'est vrai : en plus des chaines privées, il y aurait des taxes supplémentaires.

    Ce qui fait que j'ai eu ma réponse, j'ai quand même bien entendu (taxes) mais je n'ai pas tout entendu (je n'avais pas capté chaine privée).

    Ce que j'essaie de t'expliquer par cet exemple, c'est que lorsqu'on lit quelque chose ou qu'on entend quelqu'un, nous ne sommes pas obligés, dans tous les cas moi, de répondre à la globalité de ce qu'on a entendu ou lu.

    Et en plus, on peut ne pas avoir tout entendu ou lu, comme c'est mon cas notamment ici pour le sujet qui nous intéresse.

    On peut seulement réagir à une chose qui nous fait "tilter" et focaliser sur cela, occultant le reste, sans doute parce que notre vie, notre contexte du moment fait que notre cerveau capte mieux une chose qu'une autre, à un moment précis.

    Hier, j'ai tilté uniquement sur la question d'Ecotone. Et j'ai répondu juste à cela.

    Peut-être que si j'avais lu son intervention aujourd'hui, j'aurais tilter sur "Troski" ou sur "j'attends qu'on me réponde".

    D'ailleurs, c'est même propable que j'aurais dans d'autres circonstances répondu sur Besancenot troskiste et tout le mal que j'en pense.

    Il se trouve qu'hier je n'ai pas capter Besancenot troskiste.

    Maintenant, toi tu captes ce que tu veux de ma conversation, tu en déduis ce que tu veux. Et c'est le propre de chaque discussion humaine.

    Et je suppose que l'on capte d'une conversation une donnée en fonction du contexte dans lequel on est au moment où l'on discute. Et que, dans un autre contexte, on capterait cette même conversation sous un angle différent.

    Il me semble que c'est naturel. Moi, dans tous les cas, c'est comme ça que je suis.

    Et donc, par rapport à mon état d'esprit d'hier, et du contexte dans lequel j'étais, par rapport à ce que je venais d'entendre, de lire dans les médias, de discuter avec certaines personnes, j'ai répondu ce que j'ai capté de la réflexion d'Ecotone.

    Sans penser à quelqu'un d'autre sur le Forum. Juste par rapport à mon état d'esprit du moment.

    Si donc, reproches-tu peux me faire, c'est de n'avoir réagit que par rapport à mon contexte.

    Maintenant, tu fais comme tu veux, tu prends mes interventions comme tu le souhaites, je ne peux pas dire grand chose de plus : si ce n'est ce que je te dis depuis le début, je ne pensais pas à toi ni même à notre conversation, et je n'ai donc pas à retirer quoique ce soit de ce que j'ai dit plus haut.

    Oui, je le pense et le pensais, au-delà de droite et de gauche, ou du centre, certains refusent de voir des personnes changer politiquement. Et que si on estrapole cela peut vouloir dire que ce changement elles pourraient le refuser religieusement.

    J'aurais pu prendre comme je te l'ai dit un autre changement : époux, orientation sexuelle ou je ne sais quoi d'autre.

    Il se trouve que d'après ma propre expérience : je n'ai pas le réflexe de penser changer d'orientation sexuelle (ça ne m'est jamais arrivé), changer de conjoint (ça ne m'est pas arrivé non plus) et que j'ai pensé changé de religion parce que j'ai vécu ce changement et que j'ai aussi connu l'opposition par rapport à ce choix.

    Donc oui, il m'arrive d'avoir une sensibilité particulière par rapport à la condition féminine dans le monde, ayant souffert de ça ; il m'arrive d'avoir une lecture particulière de la notion de changement, ayant souffert de ça. Donc oui, je réponds souvent par rapport à ma sensibilité.

    Comme je suppose que tu réponds par rapport à ta sensibilité, comme je suppose que Aissachris répond par rapport à sa sensibilité, ou que Rabasse du Sud le fait ou que n'importe quel intervenant le fait.

    Peut-être aussi suis-je la seule à répondre par rapport à ma sensibilité, mais peut-on me reprocher cela ? Possible. J'accepte le reproche. Mais je ne suis pas prête de changer, peut-être faut-il simplement me laisser le temps de murir, d'encaisser les coups que j'ai pris...

    Après peut-être que d'ici deux ou trois ans, peut-être plus peut-être moins, je serais comme toi ou d'autre : je saurais répondre en dépassant mes sensibilités.

    Donc si excuse je te dois de répondre en fonction de mes sensibilités : je le fais volontiers, je m'excuse.

    D'ailleurs j'en profite pour le faire à tou(te)s les forumeurs. Je suis navrée, quand je vous réponds, je le fais par rapport à mes sensibilités particulières, par rapport à ma modeste expérience.

    Pour en revenir à ce que tu dis sur la politique ici.

    Je n'ai absolument rien contre tes positions politiques et je ne t'ai fait aucun reproche là-dessus.

    D'ailleurs je ne ferais jamais aucun reproche à quelqu'un sur ses positions politiques.

    J'aurais pu dire à Ecotone : ce n'est pas normal de voter pour Besancenot.

    Elle le fait, je respecte, je comprends, j'aime bien.

    Même si ce n'est pas moi qui déposerais dans une urne un bulletin de vote Besancenot.

    Et pourtant Ecotone sait toute l'amitié, le respect, l'admiration et l'amour même que j'ai pour elle.

    Peut-être suis-je plus inspirée par la gauche que par la droite.

    Dans tous les cas en ce qui concerne la Droite, je préfère celle de Bayrou que celle de Sarkozy.

    Mais, je t'avoue que je suis ravie que Sarkozy fait (enfin) une politique de Droite.

    Ainsi les français arrêteront (je l'espère) de dire que la Droite et la Gauche c'est la même chose.

    Car même si cela peut l'être sur certains points économiques, sur certaines visions du monde, sur certaines visions européennes, cela ne l'est pas dans les motivations, dans leur rapport à la société, etc.

    Et je suis donc ravie que dans notre malheur d'avoir la Droite au pouvoir (je considère cela comme un malheur pour la France la Droite de Sarkozy au pouvoir, et cela ne veut pas dire que je ne respecte pas et ne comprends pas les motivations de ceux qui ont voté pour elle), nous allons enfin comprendre et voir ce qu'est la Droite réellement.

    Car, jusqu'à maintenant, la Droite gouvernait plutôt au Centre (de De Gaulle à Chirac) avec quelques variantes.

    Et la Gauche (de Mitterrand et de Jospin premier ministre) gouvernait également au Centre avec quelques variantes.

    Quant à Besancenot, je n'adhère pas à cet homme.

    Je n'adhère pas au communisme, ni au parti d'extrême gauche, parce que je n'y crois pas.

    Et que pour moi, l'extrême gauche présente la même dangerosité que l'extrême droite.

    Et cela depuis que j'ai vu ce que l'extrême gauche à fait de la Martinique. Et aussi quand je vois la complaisance que l'extrême gauche a avec l'islamisme, son antisémitisme latant même si non revendiqué (comme pour le FN), son anti-américanisme que j'estime primaire.

    Je peux me tromper dans ce que j'en ressens de cet extrême gauche, mais c'est comme cela que je la perçois.

    Et cela ne veut pas dire que je perçois les gens qui votent pour l'extrême gauche comme des islamistes, des antisémites, des anti-américains primaire...

    Je serais plutôt socialiste voir centriste et pragmatique, dans mes votes. Même si je ne me reconnais pas dans ces partis non plus.

    Je pense que nous n'avons pas non plus les moyens financiers de nos prétentions humanistes. Et pourtant, j'aurais aimé que nous nous en donnons les moyens.

    Je pense donc que Bayrou comme homme de Droite aurait été un bien moindre mal que Sarkozy.

    Je ne pense pas que Royal aurait été à la hauteur, même si j'aurais aimé qu'elle gagne.

    Mais je pense qu'une Guigou (pour femme) ou un Jospin (j'aimais bien moi Jospin) aurait été bien mieux à l'Elysée en tant que socialiste.

    Voila. Je pense avoir été claire surtout.

    Maintenant à toi de voir si tu essaies de me comprendre et d'entendre ce que je te dis depuis hier ou si tu préfères rester avec l'a priori que tu as me concernant et ta compréhension des choses depuis hier.

    Amicalement.
    Glode
    Glode


    Masculin
    Nombre de messages : 118
    Age : 66
    Localisation : Nantes
    Emploi/loisirs : Aéronautique
    Humeur : Toujours en pétard
    Date d'inscription : 05/01/2008

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par Glode Ven 11 Jan - 11:22

    aissachris a écrit:oh que tu es méchant, dire qu il se tire vers la droite...j ai lu un pavé du même genre ailleurs, il est dit que Olive sert ses intérêts et cours au pouvoir sans le dire...c est déjà poser les mines au hasard et un manque de respect pour un petit bonhomme courageux.
    Il est crédible dans ses propos,non?
    Il est mieux placé que ses ainés énarques, il a un autre discours, un autre look, me parait mieux d avoir ce leader que tous les autres.
    Il n'y a pas de mines au hasard!
    La Ligue Communiste Révolutionnaire. se disait trotskiste depuis 1969 et de la 4ème Internationale. Aujourd'hui Besancenot veut enlever le Trotskisme de la LCR. c'est pas un virage ça?
    Si la ligue ne lui plait plus qu'il refasse un autre parti. Mais qu'il ne la vide pas de ses principales directions.
    Si tu vas sur les sites Internet des partis de gauche tu remarquera que de plus en plus la faucille et le marteau sont retirées Pourquoi ne veulent-ils plus de l'emblème communiste?
    Enlevons le PS qui n'a jamais été un parti de gauche avec sa rose au poing. http://www.parti-socialiste.fr/
    regardons
    http://www.pcf.fr/
    http://www.lcr-rouge.org/
    www.parti-des-travailleurs.org
    Un seul à gardé cet emblème.
    http://www.lutte-ouvriere.org/fed/index.html


    Un meeting public à Paris le 22 novembre a montré de quelle façon cynique et délibérée la LCR a défendu la bureaucratie. Ce meeting où Besancenot était le principal orateur avait été préparé de longue date. Deux mille personnes ont participé à cette réunion dans la grande salle de la Mutualité au Quartier Latin.
    La grève des cheminots.
    La veille, les syndicats s’étaient assis à la table de négociation et le jour même la plupart des assemblées générales avaient décidé de ne pas continuer la grève. Mais Besancenot n’a pas dit un mot de la trahison des syndicats et il a essayé de présenter cette défaite comme un succès. Il a salué la grève comme l’expression d’un mouvement irrésistible qui allait continuer à croitre et qui allait forcer Sarkozy à battre en retraite. Le mouvement social n’était pas terminé, a-t-il annoncé, il continuait et il était permanent. Il s’agissait à présent de « rassembler, que le pouvoir de la rue soit plus fort pour recéder les réformes »
    Ce genre de discours victorieux fait partie du répertoire ordinaire de tout bureaucrate syndical. Elle sert à détourner l’attention de la responsabilité qui incombe à celui qui s’en sert, à tout brouiller quand il s’agit de tirer les conclusions politiques et à préparer la prochaine trahison. La LCR est une experte de cette sorte de démagogie.
    La LCR s’est efforcée pendant des années de mettre sur pied une alliance avec le PCF. C’est ainsi qu’elle s’est préparée à entrer dans la brèche laissée par le déclin du Parti socialiste.
    En janvier, la LCR veut fonder un nouveau parti, « anticapitaliste » qui ne sera pas, c’est dit explicitement, révolutionnaire, mais réformiste. Ce nouveau parti sera un parti « militant », mais pas un parti « d’avant-garde, élitiste », a expliqué Besancenot à la Mutualité. Il ne sera pas trotskyste, mais il reprendra ce qu’il y a de posititif dans toutes les traditions, libertaire, trotskyste, guévariste et communiste. La période qui a commencé avec la révolution d’Octobre de 1917 s’est définitivement achevée avec l’effondrement de l’Union soviétique. Il s’agit maintenant de développer un « socialisme du 21e siècle ». Nous vivons dans une nouvelle période qui requiert un nouveau programme politique et de nouvelles méthodes.

    On ne peut pas exprimer plus clairement le renoncement au marxisme. Le « parti anticapitaliste » de Besancenot rappelle fortement le Parti de la gauche en Allemagne, le Parti Refondation communiste en Italie et le Parti des travailleurs de Lula au Brésil. Tous trois furent fondés en réaction à une évolution à gauche de la classe ouvrière. Tous trois ont poignardé la classe ouvrière dans le dos et ont pris des responsabilités dans des gouvernements bourgeois. Et à tous ces trois partis ont participé, dans chacun des pays concernés, les organisations qui partagent les idées de la LCR.

    Besancenot, qui fait état de figure de proue du nouveau parti, incarne bien son caractère trompeur. Il a été préparé à ce rôle par le dirigeant de longue date de la LCR, Alain Krivine. Il doit donner l’image du jeune travailleur tout frais qui gagne sa vie en distribuant le courrier. Cela déjà n’est pas vrai. Ce père de famille de trente trois ans a un diplôme universitaire en histoire et a travaillé pendant deux ans comme assistant de Krivine au parlement européen. Son travail de facteur à temps partiel est surtout une affaire de propagande. Ce n’est pas d’un maigre salaire de facteur à mi-temps qu’il peut nourrir son fils. Sa compagne gagne, en tant que directrice littéraire d’une grande maison d’édition, beaucoup plus que cela.

    Besancenot est une figure médiatique typique qui cache son ignorance et sa superficialité sous un certain talent à faire des phrases. Il n’a que mépris pour les traditions du mouvement trotskyste.
    J'espère que je n'ai pas été trop méchant avec toi! Sinon je m'en voudrais! Un Nouveau Parti en France... - Page 2 834372
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par Rabasse du sud Ven 11 Jan - 12:41

    aujourd'hui le temps des trotskystes avec ou sans kystes, les marxistes, leninnistes et autre socialo-communistes est complètement dépassé !
    l'idéologie de gauche est un magma en fusion où il faut gerber sa lave propagandiste, malgré tout il faut considérer la mondialisation libérale face à l'argent virtuel qui par là même apporte la pauvreté pour les uns et la richesse pour un petit groupe, ceci dit besancenot en france c'est déjà un pas vers une meilleure qualité de vie et je comprend son rôle de leader rassembleur multi-gauche avec tout ceux de la gauche extreme et les altermondialiste qui sommes toute relèvent ensemble une nouvelle force formatrice ou les hommes passent avant l'argent, maintenant le ps va-t-il chercher les électeurs et collaborer avec ce nouveau parti? ça c'est moins sûr!
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par admin Ven 11 Jan - 12:46

    et je donnerais raison au PS ... lol!
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par Rabasse du sud Ven 11 Jan - 12:53

    Bettina a écrit:et je donnerais raison au PS ... lol!

    tu donnes raison au ps de droite ! c'est du bayroutisme !
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par admin Ven 11 Jan - 12:59

    Rabasse du sud a écrit:
    Bettina a écrit:et je donnerais raison au PS ... lol!

    tu donnes raison au ps de droite ! c'est du bayroutisme !
    Possible, dans tous les cas, je donne raison à tous les gens de Gauche qui laissent tomber la gauche assassine dans l'histoire du début du 20ème siècle (la Gauche de Lénine, Trotsky, Staline et Compagnie) jusqu'aux Farc du 21ème siècle...
    avatar
    Invité
    Invité


    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par Invité Ven 11 Jan - 13:27

    assez en phase ave champi, n ai jamais adheré a trotsky meme si son combat etait juste à son époque et bans son monde. quoi qu en en dise, la france est embarquée pour la meme aventure que ses voisins d europe et du monde, la barque est devenue galére, il faut en faire un paquebot, pas revenir aux rames. Et cette persistance en des ideologies convenables a des petits groupes populeux n est plus dans ce monde, pour raisons economiques culturelles et par la nature de l homme. D ailleurs on doit faire avec ce qui tient la route, pas avec des echecs du passé.
    hier, j avais un discours du meme genre en plus mechant pour bye, mais vu la petite embrouille avec betti je me suis ravisé.
    Olive a des defauts, tient donc, lui aussi? alors qui est capable de pretendre au califat sans etre incendié? Olive est positionné en politique et aux yeux des electeurs. je le defends comme j aimerai defendre sego ou hollande, j aimerais une alliance entre eux, et meme avec marx ou trotsky, mais je n ai pas d autre choix, je ne vois pas comment on changera la droite si on compte sur un bouleversement des mentalités avec une minorité.
    Glode, olive est peut etre pas le remede, mais il ne tient qu a vous, les radicaux, d en faire un leader au plus proche de vos convictions, ou c est a vous de muter pour etre plus proche de la realité.
    Glode
    Glode


    Masculin
    Nombre de messages : 118
    Age : 66
    Localisation : Nantes
    Emploi/loisirs : Aéronautique
    Humeur : Toujours en pétard
    Date d'inscription : 05/01/2008

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par Glode Ven 11 Jan - 13:27

    Bettina a écrit:
    Rabasse du sud a écrit:le capitalisme face à l'environnement aujourd'hui provoque des dégâts sans précédents, de la sorte qui d'autre peut proposer un programme politique basé sur un partage des richesses afin de combattre la pauvreté et la sauvegarde de la planète !? besancenot c'est pas la panacée mais il apporte une idéologie nouvelle de multi gauche
    C'est sûr que le communisme a fait beaucoup de bien à l'environnement ; la Chine, le Viêt-nam, la Corée, Cuba, (l'ex-)URSS, l'Allemagne de l'Est : ils étaient des pionniers en matière d'écologie !
    Et que l'Allemagne de l'ouest capitaliste était archi contre la protection de l'environnement...

    bien sur ! Tu prend l'accord de Kyoto. Sa principale faiblesse est toutefois de ne pas avoir été ratifié par le plus grand pollueur, les Etats-Unis. La Chine l’a par contre signé mais ne doit encore rien faire. Pourtant, l’industrie chinoise est aussi une des plus polluantes au monde. Le raisonnement avancé est que la Chine ne peut pas être sanctionnée dans le développement de son économie.

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 T-suez10
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par Rabasse du sud Ven 11 Jan - 13:45

    quoiqu'il en soit les municipales arrivent et la planète perd la boule à cause du fric! 2007 fût une année catastrophe mais 2008 va être pire vu que rien n'est fait pour calmer la climatologie! c'est exponentiel et vous le savez, du coup un petit écart d'intempérie va faire péter l'hexagone avec en prime la radioactivité partout! bienvenue à la fiesta destroy parti!
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par admin Ven 11 Jan - 13:52

    aissachris a écrit:assez en phase ave champi, n ai jamais adheré a trotsky meme si son combat etait juste à son époque et bans son monde. quoi qu en en dise, la france est embarquée pour la meme aventure que ses voisins d europe et du monde, la barque est devenue galére, il faut en faire un paquebot, pas revenir aux rames. Et cette persistance en des ideologies convenables a des petits groupes populeux n est plus dans ce monde, pour raisons economiques culturelles et par la nature de l homme. D ailleurs on doit faire avec ce qui tient la route, pas avec des echecs du passé.
    hier, j avais un discours du meme genre en plus mechant pour bye, mais vu la petite embrouille avec betti je me suis ravisé.Olive a des defauts, tient donc, lui aussi? alors qui est capable de pretendre au califat sans etre incendié? Olive est positionné en politique et aux yeux des electeurs. je le defends comme j aimerai defendre sego ou hollande, j aimerais une alliance entre eux, et meme avec marx ou trotsky, mais je n ai pas d autre choix, je ne vois pas comment on changera la droite si on compte sur un bouleversement des mentalités avec une minorité.
    Glode, olive est peut etre pas le remede, mais il ne tient qu a vous, les radicaux, d en faire un leader au plus proche de vos convictions, ou c est a vous de muter pour etre plus proche de la realité.
    J'adore ta métaphore, je m'en servirais : elle est géniale ! Un Nouveau Parti en France... - Page 2 536828

    Est-il utile de dire que je suis totalement d'accord avec toi ? Je suis totalement d'accord avec ce que tu dis-là.

    Et quant à la dernière phrase : il serait temps que l'extrême gauche le fasse !
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par admin Ven 11 Jan - 13:54

    Rabasse du sud a écrit:quoiqu'il en soit les municipales arrivent et la planète perd la boule à cause du fric! 2007 fût une année catastrophe mais 2008 va être pire vu que rien n'est fait pour calmer la climatologie! c'est exponentiel et vous le savez, du coup un petit écart d'intempérie va faire péter l'hexagone avec en prime la radioactivité partout! bienvenue à la fiesta destroy parti!
    Tu vois quand je fais du pessimisme comme tu en fais-là, tu sais je me dis : "bof ! tout' façon on est né pour mourir !" silent
    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 16916
    Glode
    Glode


    Masculin
    Nombre de messages : 118
    Age : 66
    Localisation : Nantes
    Emploi/loisirs : Aéronautique
    Humeur : Toujours en pétard
    Date d'inscription : 05/01/2008

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par Glode Ven 11 Jan - 13:58

    aissachris a écrit:assez en phase ave champi, n ai jamais adheré a trotsky meme si son combat etait juste à son époque et bans son monde. quoi qu en en dise, la france est embarquée pour la meme aventure que ses voisins d europe et du monde, la barque est devenue galére, il faut en faire un paquebot, pas revenir aux rames. Et cette persistance en des ideologies convenables a des petits groupes populeux n est plus dans ce monde, pour raisons economiques culturelles et par la nature de l homme. D ailleurs on doit faire avec ce qui tient la route, pas avec des echecs du passé.
    hier, j avais un discours du meme genre en plus mechant pour bye, mais vu la petite embrouille
    Ouaiqs avec betti je me suis ravisé.
    Olive a des defauts, tient donc, lui aussi? alors qui est capable de pretendre au califat sans etre incendié? Olive est positionné en politique et aux yeux des electeurs. je le defends comme j aimerai defendre sego ou hollande, j aimerais une alliance entre eux, et meme avec marx ou trotsky, mais je n ai pas d autre choix, je ne vois pas comment on changera la droite si on compte sur un bouleversement des mentalités avec une minorité.
    Glode, olive est peut etre pas le remede, mais il ne tient qu a vous, les radicaux, d en faire un leader au plus proche de vos convictions, ou c est a vous de muter pour etre plus proche de la realité.
    Ouais ! pas content Tu demandes de suivre le mouvement, les mentalités(vers la droite) même si ce n'est pas bon.
    Désolé mais je ne peut aller vers des partis qui s'embourgeoisent.
    Bye dit : "un glissement général de tout l'échiquier vers la droite, qui a été initié par le FN, dans ses plus "beaux jours", et qui a entraîné l'électorat dans cette direction;
    "
    Il a raison! Ce qui me fait dire que maintenant que Besancenot est dans ses plus "beaux jours" avec un parti Trotkiste (à la date des présidentielles) doit entrainer vers l'extrême gauche et non vers la droite.
    Faut pas que la marré reste dans le même sens!

    Pour Bettina :"Je n'aime pas les révolutions, je préfère les changements. Contrairement à la révolution, un changement ne se fait pas contre une partie du peuple, mais il se fait avec le peuple."
    Je n'ai jamais vu un changement se faire avec le peuple. c'est ceux qui ont le pouvoir* qui font les changements.
    ... Et c'est pas en la faveur du peuple!

    * Pouvoir de l'argent.
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par Rabasse du sud Ven 11 Jan - 14:16

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Hommepolitiquebesancenoed8comment veux-tu que le t'............







    rabasse t'es lamentable retourne te coucher! Un Nouveau Parti en France... - Page 2 16916
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par Rabasse du sud Ven 11 Jan - 14:18

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 OuvrezLa


    faut des grandes bouches!!!!!
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par admin Ven 11 Jan - 14:19

    Glode a écrit:
    Pour Bettina :"Je n'aime pas les révolutions, je préfère les changements. Contrairement à la révolution, un changement ne se fait pas contre une partie du peuple, mais il se fait avec le peuple."
    Je n'ai jamais vu un changement se faire avec le peuple. c'est ceux qui ont le pouvoir* qui font les changements.
    ... Et c'est pas en la faveur du peuple!

    * Pouvoir de l'argent.
    En France, possible et encore !
    Le droit de vote des femmes... le droit à l'avortement... faire du viol un crime et plus un délit... abandonner le délit d'adultère féminin... l'abolition de la peine de mort... la cinquième semaine de congé payé... les 39 h... je ne vais pas te faire une liste (d'ailleurs, je m'en sens incapable), me semble que cela s'appelle du changement et que cela ne s'est pas fait contre le peuple...

    ouhais tu as peut-être raison, certaines de ces lois n'ont pas du plaire aux hommes ! Un Nouveau Parti en France... - Page 2 16916
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par Rabasse du sud Ven 11 Jan - 14:29

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Immuable-et-changement2

    le changement est immuable, dès lors cela devient une évolution !
    donc évoluons vers un changement, un changement idéologique pour le bien-être de l'homme et détruisons l'argent roi! Twisted Evil
    avatar
    Invité
    Invité


    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par Invité Ven 11 Jan - 14:48

    il y a science fiction du passé et du futur.
    on reve de civilisation moderne, de futurs irreels
    on reve de passé mal passé, on est pas dans le présent, on se fait des illusions..En lisant des theses abordées par des gens courageux en leur epoque, on les transpose pour les incluer a notre monde, c est sans compter sur toutes les annees d evolution et de luttes sociales qu il y eut entre temps.Evolution des mentalités, du niveau de vie, des conditions societales..;C est loin l armee rouge, loin la misere des bolcheviques, les priorités ont changées.
    On trouve des camarades de meme sensibilité, on pense nos idées bonnes pour tous, mais il est faux de dire que le changement est bon pour le peuple, lequel vote majoritairement pour la droite, conscient qu il y a des gens heureux de s enrichir un peu en enrichissant beaucoup les hommes nés plus forts. Le desequilibre devra etre rattrapé, mais pas en un coup d etat, et les puissants ne sont pas tous des salauds, en tout cas ils ont les renes du pouvoir et des armes.
    d où le juron qu on assene aux radicaux: Utopistes.
    maintenant, il y a negociations. Le fait est que Nico est radical a droite. il est elu parce que la gauche n est pas credible. parce qu elle est divisée. Parce que la droite sait mentir et diviser. Mais aussi parce que vous radicaux d opposition etes imbus d orgueil et que vous n etes pas mures. L homme a soif de pouvoir, c est atavique et soif de bien etre, c est humain.
    Je m attends a une fronde de Bye, mais voila, on se parle franchement, pas de haine, pas de guerre.
    Glode
    Glode


    Masculin
    Nombre de messages : 118
    Age : 66
    Localisation : Nantes
    Emploi/loisirs : Aéronautique
    Humeur : Toujours en pétard
    Date d'inscription : 05/01/2008

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par Glode Ven 11 Jan - 15:00

    Bettina a écrit:
    Glode a écrit:
    Pour Bettina :"Je n'aime pas les révolutions, je préfère les changements. Contrairement à la révolution, un changement ne se fait pas contre une partie du peuple, mais il se fait avec le peuple."
    Je n'ai jamais vu un changement se faire avec le peuple. c'est ceux qui ont le pouvoir* qui font les changements.
    ... Et c'est pas en la faveur du peuple!

    * Pouvoir de l'argent.
    En France, possible et encore !
    Le droit de vote des femmes... le droit à l'avortement... faire du viol un crime et plus un délit... abandonner le délit d'adultère féminin... l'abolition de la peine de mort... la cinquième semaine de congé payé... les 39 h... je ne vais pas te faire une liste (d'ailleurs, je m'en sens incapable), me semble que cela s'appelle du changement et que cela ne s'est pas fait contre le peuple...

    ouhais tu as peut-être raison, certaines de ces lois n'ont pas du plaire aux hommes ! Un Nouveau Parti en France... - Page 2 16916

    Tu oublies de dire que pour la plupart de ces lois que tu as citées il a falu descendre pas mal de fois dans la rue (la gauche) avant d'arriver à les faire voter. J'ai même participé, bien qu'étant jeune (1973 ou 74) pour l'avortement. tongue
    Glode
    Glode


    Masculin
    Nombre de messages : 118
    Age : 66
    Localisation : Nantes
    Emploi/loisirs : Aéronautique
    Humeur : Toujours en pétard
    Date d'inscription : 05/01/2008

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par Glode Ven 11 Jan - 15:06

    Rabasse du sud a écrit:aujourd'hui le temps des trotskystes avec ou sans kystes, les marxistes, leninnistes et autre socialo-communistes est complètement dépassé !
    ça c'est toi qui le dit!
    Aujourd'hui oui ça glisse vers la droite. Mais demain?


    Rabasse du sud a écrit:maintenant le ps va-t-il chercher les électeurs et collaborer avec ce nouveau parti? ça c'est moins sûr!

    Le PS l'a déjà fait avec le PC pour l'affaiblir. Aujourd'hui regarde le PC ou il en est.

    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 90614311

    Besancenot connait, aussi, le résultat de fricoter avec le PS. Mais comme son score des présidentielles lui monte à la tête, il va essayer.
    --------------------------------------------------
    Les municipales de LO :
    Dans le journal Lutte Ouvrière n°2053 du 7 décembre 2007

    Par rapport aux municipales, l'échéance électorale la plus proche, nous avons décidé de tenter de nous présenter dans un maximum de villes avec comme objectif de dépasser les 128 listes et les 5 000 candidats présentés en 2001 pour, si possible, avoir de plus nombreux élus.

    Le congrès a, par ailleurs, approuvé le fait de discuter de nos participations éventuelles sur des listes de gauche. Contrairement à ce qui est souvent affirmé, c'est loin d'être uniquement avec le Parti Socialiste car c'est toujours avec des listes unitaires comprenant le PCF. Cela pour reprendre des municipalités que la gauche avait perdues en 2001, voire pour en gagner sur la droite. Cette attitude est certes nouvelle, mais la possibilité de l'envisager n'est, pour nous, pas nouvelle. Il se trouve que, lors d'élections municipales précédentes, le Parti Socialiste et le Parti Communiste étaient au gouvernement et s'y comportaient comme la droite aujourd'hui, ce que nous ne voulions pas cautionner.

    Concernant le parti proposé par la LCR, le congrès a rappelé notre position de toujours. Ce qui manque aux classes populaires, ce n'est pas le parti que veut créer la LCR mais un parti qui représente vraiment les intérêts politiques à court et à long terme du monde du travail, c'est-à-dire un parti révolutionnaire qui ne renie ni le marxisme, ni le léninisme ou les premières années de la révolution russe, ni le trotskysme, tout ce à quoi la LCR se déclare prête à renoncer pour associer tous les courants qu'elle espère attirer.

    Contenu sponsorisé


    Un Nouveau Parti en France... - Page 2 Empty Re: Un Nouveau Parti en France...

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 3 Juil - 6:10