LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Mar 28 Juin - 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

-38%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur de table Rowenta VU2310F0
19.91 € 31.99 €
Voir le deal

3 participants

    attention au brouillage

    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    attention au brouillage Empty attention au brouillage

    Message par bye Jeu 28 Fév - 20:39

    Les pouvoirs politiques et médiatiques, possèdent cet art cultivé, de poursuivre une politique ou de la diffuser, en aseptisant leur discours, ou en le rendant presque inaudible, indéchiffrable.

    Pour celà, ils utilisent une méthode de bombardement médiatique qui permet, au milieu d'une pluie de nouvelles plus ou moins importantes, de " camoufler " les bombes: la récente loi concernant les criminels dangereux, en est la parfaite illustration.Cette loi, bafouant la décision du Conseil Constitutionnel et le Droit Pénal, a provoqué l'émotion publique et politique pendant quelques jours et s'est fait recouvrir par le mini-évènement de la grossièreté de Sarkozy au salon de l'Agriculture.

    On pourrait cataloguer ces manoeuvres de diversion, de " mouvementisme " si ce vocable n'était pas déjà utilisé, dans des phases de mouvement post-révolutionnaire; mais comme la symbolique peut y être rattachée, on peut ainsi relever que la stratégie qui consiste à émettre de la fumée, un peu de bruit pour susciter l'intérêt de l'opinion, c'est-à-dire lui faire croire qu'elle adhère ainsi au sens, à la réalité politique, en l'attirant dans le tourniquet de l'actualité, participe un peu de ce "mouvementisme".Aller où un mouvement est signalé, en perdant petit à petit le sens de l'essentiel, la critique de fonds du système politico-économique.
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par ecotone Ven 29 Fév - 1:10

    En effet Bye, c'est un gros problème.

    Il est difficile en ce moment de suivre le rythme, le tempo s'emballe tous les jours un peu plus. Parfois il y a une acalmie d'un jour ou deux, je me dis alors, qu'est-ce qu'il va encore nous sortir, et ça ne loupe pas...
    La dernière acalmie était le prélude au CRIF... qui a fait tempête, que dis-je ouragan, suivie immédiatement de la donnation défiscalisée des enfants juifs morts y'a 6O ans, aux enfants d'aujourd'hui... Au même moment, il prépare les assasinats des enfants d'aujourd'hui qui se pendent en centre de rétention, ou fermés... pour mineurs. Il prépare conjointement la condamnation à vie des anciens détenus,... Il nous fait un caca nerveux au salon de l'agriculture, c'est sûre que ce jour là je n'ai pas réfléchi de la même manière. Son mépris pour les citoyens, que j'aurais voulu être à la place de ce gars qui lui a dit "me touche pas" quoique moi j'aurais utilisé le vouvoiement! Je me demande si ce type va porté plainte, pour outrage?
    Bref, voilà, je me suis évadée...
    Le cruiser a été voté et les abeilles périclitent,
    Les expulsés sont embarqués, les quotats atteignent les objectifs,
    Une autre infos que j'ai eu, elle est restée très discrète, je n'ai pas chercher de papier à ce sujet excusez-moi : la construction de prisons seraient confiée à bouigue, ainsi que leur gestion! Oui, oui, vous avez bien lu. Une milice légale!!!

    Alors, oui, Bye, question brouillage médiatique, ils sont très fort.
    On n'a pas le temps de se retourner pour s'organiser dans la contestation qu'une nouvelle entaille à la démocratie ou aux libertés sont déjà dans les papiers du soir...

    Tout à l'heure une nouvelle déclaration de sarko, en direction des FARC pour la libération d'ingrid bettencourt, il devrait s'appliquer ce discours à lui même pour son attitude et les exactions qu'il fait subir aux plus démunis de la société, en france. Nous sommes les otages de sako.

    Heureusement, je récupère des infos de-ci de-là, de groupes différents qui mènent des actions collectives, qui nous montrent que les choses peuvent changer... Je reste vigilante aussi.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par bye Ven 29 Fév - 6:08

    oui, chère Ecotone, je ne doute pas un seul instant de ta vigilance ni de celle des autres intervenant(e)s sur ce forum.

    Mais sans reprendre le fameux adage " trop d'infos tuent l'info", j'ajouterai que l'information, comme d'autres domaines portés par les médias,est traitée comme produit de consommation.Une sorte d'addiction est enclenchée et les consommateurs que nous sommes deviennent, en quelque sorte, dépendants, " shootés " à l'information.

    Il en va ainsi de la culture, produite et distribuée comme un produit de grande consommation, où tout se vaut, la comparaison s'établit souvent et uniquement au niveau du prix. La création artistique est souvent amalguamée, dans un débit gigantesque où le goût est anémié, le seul niveau considéré étant le nombre de tickets ou d'albums vendus.

    Pour revenir au sujet, notre clairvoyance est sollicitée et le défi à relever pourrait être posé en ces termes: un citoyen lamda bombardé d'informations a-t-il la capacité humaine de faire la part entre les éléments nécessaires à la compréhension du monde dans lequel il vit, et ce qui paraît accessoire ?Je réponds positivement, mais celà tient souvent du surhumain.

    Car je pense que les maîtres, pour la plupart, ont tranché: ils sont formés à n'écouter, analyser que ce qui leur paraît vital.Ils se retranchent derrière un emploi du temps chargé ( ce qui n'est pas faux ), mais surtout, ils s'emploient à nous maintenir en laisse, tout en se gardant bien d'écouter ou regarder les médias qu'ils développent à notre intention.Ce n'est pas qu'ils les craignent, ce serait plutôt le contraire, mais ce n'est pas leur nourriture.
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par Rabasse du sud Sam 1 Mar - 0:25

    en gros et pour faire très très court, on nous prend pour des c...!
    attention au brouillage Blague_patchattention au brouillage Sarkozylesparrainser9attention au brouillage Nuctel
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par Rabasse du sud Sam 1 Mar - 0:35

    un exemple de brouillage!


    Claude Guéant, nouveau prix Busiris

    Par Eolas, lundi 4 février 2008 à 09:10 :: Prix Busiris :: permalien #856
    Et ma foi c'est une belle cuvée, qui n'a pas nécessité de longues délibérations du jury.

    Claude Guéant, le 22 juin 2007, sur la dénomination du ministère de l'immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du codéveloppement :

    L'action de ce ministère vise, selon lui, à faire en sorte que "les personnes qui viennent chez nous, qui viennent s'établir en France puissent connaître des rudiments de français, nos valeurs, l'essentiel de nos règles afin qu'elles s'adaptent et deviennent partie intégrante du tissu national".

    C'est beau comme de l'antique.

    Rappelons d'ailleurs une de ces règles :

    Code civil :

    Article 21-1 : Le mariage n'exerce de plein droit aucun effet sur la nationalité.

    Article 21-2 : L'étranger ou apatride qui contracte mariage avec un conjoint de nationalité française peut, après un délai de quatre ans à compter du mariage, acquérir la nationalité française par déclaration à condition qu'à la date de cette déclaration la communauté de vie tant affective que matérielle n'ait pas cessé entre les époux depuis le mariage et que le conjoint français ait conservé sa nationalité.

    Claude Guéant, le 3 février 2008, à propos du mariage du président de la République :

    [Claude Guéant] a précisé que Carla Bruni, d'origine italienne, "sera française" car "quelqu'un qui épouse une personnalité française devient automatiquement français".

    Voici l'affirmation juridiquement aberrante (elle est directement contraire au droit) et contradictoire : les étrangers doivent apprendre nos règles et les respecter, sauf s'ils épousent une "personnalité" auquel cas nos règles pourront opportunément servir d'appoint en cas de carence de papier toilette.

    L'affirmation contradictoire a été faite de mauvaise foi car elle viole directement une règle essentielle du droit français qu'un ancien préfet comme M. Guéant ne peut ignorer, car le préfet traite toutes les demandes liées à la nationalité et aux étrangers dans son département.

    Elle est mue par l'opportunité politique car elle ne vise qu'à justifier que son chef s'affranchisse lui-même du respect des règles de plus en plus contraignantes qui s'imposent à tous ses compatriotes qui ont épousé une personne d'une autre nationalité (dont votre serviteur). Ainsi, c'est la loi... Sarkozy du 24 juillet 2006 qui a porté de deux à quatre ans le délai d'attente pour une déclaration d'acquisition de nationalité par le conjoint étranger, sachant que les préfectures s'opposent assez volontiers en invoquant le soupçon de mariage blanc.

    Bref, la loi est piétinée dans un esprit de servilité, ce qui est l'essence du prix Busiris.

    Félicitations, Monsieur Guéant, vous pouvez rejoindre les rangs des récipiendaires la tête haute.

    code civil, code du travail, code de bonne conduite.............et allez hop ! un code d'embrouille.........
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par ecotone Sam 1 Mar - 1:38

    Ah! Merci Rabasse de cet article.
    Franchement je ne m'étais pas encore posée la question de la nationalité de la femme à ce pantin! Mais là, ça vaut le coup de la poser. Encore une fois anti républicain, il impose des devoirs et s'arroge des droits. Un monarque, lui est au-dessus du droit et des lois.
    J'aurai largement accepté, même espéré que la loi soit corrigée pour que cette femme frappée de "fatoi" (désolée pour l'orthographe.) ait rapidement la nationalité française et puisse bénéficier d'une protection. Mais, là, c.bruni, bénéficier d'un régime de faveur pour privilège du prince, sans corriger la loi, la bafouer, l'ignorer, ne pas s'y soumettre comme tout le monde. On sait, il ne fait des lois répressives que pour les autres, lui il ne se les applique pas.
    La démocratie est vraiment en danger.

    Et que pensent les sarkosistes de leur président irrespectueux du droit?
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par ecotone Sam 1 Mar - 22:56

    Bye, tu soulèves aussi une question dont je me suis rendue compte, c’est l’addiction, aux infos, aux actualités. Parfois, le matin, je me dis aujourd’hui je n’écoute rien de l’actu! C’est très difficile, de ne plus être au courant de ce qu’il se passe. Une impression de ne plus être connectée avec le monde, d’être hors jeu, ne plus être acteur de cette société, pourtant notre prise sur tous ces évènements est si légère, presque sans impact.

    Il se passe des choses, dont ils ne parlent pas dans les médias, notamment la nouvelle réglementation du travail… qu’ils seraient entrain d’épurer en «collaboration » avec le médef, la diminution des conseils prud’homaux. Le travail n’a pas la valeur qu’ils veulent bien nous faire admettre, seuls les bénéfices de la production ont de l’intérêt.
    Alors, l’anniversaire de mai 68 restera-t-elle sur les barricades des étudiants. Ce serait mieux pour les dirigeants.
    Si les travailleurs savaient qu’en 68, neuf millions de travailleurs étaient dans la rue, ça donnerait des idées… Oula, dangereux une contamination d’une idée pareille, chez les prolos!!!

    Et pendant ce temps, la température monte sur la planète, Tara la goélette qui était partie pour l’exploration des pôles, y’a un siècle elle mettait 3 ans pour faire ce périple, aujourd’hui, 8 mois de moins. La glace fond plus rapidement, le réchauffement est une fois de plus démontré, pourtant encore soit contesté, soit ignoré par les populations, et les dirigeants…
    Voilà, aussi pour moi comment on nous enfume, avec sarko chez les agriculteurs, on nous embrouille avec des hochets médiatiques, on nous envoie un n’onos et on rogne, comme tu dis Bye, je ne sais plus où, ils font diversion!!!

    Évidemment, je sais que tu es très vigilant, comme les autres écrivains d’ici, et d’ailleurs.
    Trop d’infos, tue l’info. Je suis partagée, je crois qu’en triant, on peut se rendre compte que pas tout, est de l’info. Alors, dans ce sens, en effet, un papier creux décrédibilise un papier essentiel. Une question (pour moi), alors, comment s’y prendre? Je me dis qu’il faut être «personne ressource», c’est à dire, si on pense qu’on a une info, on la diffuse, on la partage… je crois que chacun d’entre nous le fait. Je pense qu’il faut élargir ces cercles de diffusion…
    L’information c’est le pouvoir… et la liberté d’expression, on nous la laisse sur de fausses questions, et sur des vraie questions, les gens dits «intellectuels» ne sont pas invités aux micros. Alors, je crois qu’il faut s’emparer de cet espace de parole, avant qu’on nous le ravisse!!!
    Le net peut nous y aider.
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par ecotone Sam 1 Mar - 22:57

    Oup! Mauvaise manip!!! Embarassed
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par Rabasse du sud Dim 2 Mar - 10:15

    attention au brouillage Droit-logementattention au brouillage Humour_pigeon_1
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par bye Dim 2 Mar - 17:34

    bisous
    ecotone a écrit:Bye, tu soulèves aussi une question dont je me suis rendue compte, c’est l’addiction, aux infos, aux actualités. Parfois, le matin, je me dis aujourd’hui je n’écoute rien de l’actu! C’est très difficile, de ne plus être au courant de ce qu’il se passe. Une impression de ne plus être connectée avec le monde, d’être hors jeu, ne plus être acteur de cette société, pourtant notre prise sur tous ces évènements est si légère, presque sans impact.

    Il se passe des choses, dont ils ne parlent pas dans les médias, notamment la nouvelle réglementation du travail… qu’ils seraient entrain d’épurer en «collaboration » avec le médef, la diminution des conseils prud’homaux. Le travail n’a pas la valeur qu’ils veulent bien nous faire admettre, seuls les bénéfices de la production ont de l’intérêt.
    Alors, l’anniversaire de mai 68 restera-t-elle sur les barricades des étudiants. Ce serait mieux pour les dirigeants.
    Si les travailleurs savaient qu’en 68, neuf millions de travailleurs étaient dans la rue, ça donnerait des idées… Oula, dangereux une contamination d’une idée pareille, chez les prolos!!!

    Et pendant ce temps, la température monte sur la planète, Tara la goélette qui était partie pour l’exploration des pôles, y’a un siècle elle mettait 3 ans pour faire ce périple, aujourd’hui, 8 mois de moins. La glace fond plus rapidement, le réchauffement est une fois de plus démontré, pourtant encore soit contesté, soit ignoré par les populations, et les dirigeants…
    Voilà, aussi pour moi comment on nous enfume, avec sarko chez les agriculteurs, on nous embrouille avec des hochets médiatiques, on nous envoie un n’onos et on rogne, comme tu dis Bye, je ne sais plus où, ils font diversion!!!

    Évidemment, je sais que tu es très vigilant, comme les autres écrivains d’ici, et d’ailleurs.
    Trop d’infos, tue l’info. Je suis partagée, je crois qu’en triant, on peut se rendre compte que pas tout, est de l’info. Alors, dans ce sens, en effet, un papier creux décrédibilise un papier essentiel. Une question (pour moi), alors, comment s’y prendre? Je me dis qu’il faut être «personne ressource», c’est à dire, si on pense qu’on a une info, on la diffuse, on la partage… je crois que chacun d’entre nous le fait. Je pense qu’il faut élargir ces cercles de diffusion…
    L’information c’est le pouvoir… et la liberté d’expression, on nous la laisse sur de fausses questions, et sur des vraie questions, les gens dits «intellectuels» ne sont pas invités aux micros. Alors, je crois qu’il faut s’emparer de cet espace de parole, avant qu’on nous le ravisse!!!
    Le net peut nous y aider.

    Ma chère Ecotone,

    je partage complètement ton point de vue.Et je réagis souvent comme lassé de ces infos, pourtant nécessaires.
    Cette lassitude provient de l'impression d'être broyé dans une gigantesque machine à décerveler.
    Il m'arrive donc de laisser couler le robinet à infos, sans y boire, afin d'essayer de prendre du recul par rapport à cette actualité brûlante, et de tenter de recoller ensemble, les pièces du puzzle, afin d'en lire l'ensemble: je ne doute pas une seconde, que chacun(e) en fasse autant.

    De plus, une fois que c'est validé, vérifié, qu'aucun progrès véritable n'est à attendre de ce système: attelons-nous à la tâche et réfléchissons à une nouvelle mouture de soicièté, basée sur la décroissance, notamment.Qu'importe que nous ignorions que Carla Bruni ait dit ceci ou que son mari ait envoyé un SMS à Cécilia,..L'enjeu pour nous est autre!

    Nous pouvons nous appuyer sur les attaques contre le Code du Travail ou celles contre les régimes spéciaux de retraite, puisqu'en étant informés, celà permet de mieux se défendre, mais essayons aussi de réfléchir à un autre système de pensée, de gestion de nos vies.Je sais qu'ici, sur ce forum, cette réflexion est centrale, et je ne m'adresse surtout pas aux écrivains ou aux lecteurs de celui-ci.
    C'est plutôt une réflexion d'humeur ( bonne, malgré tout ), et l'envie de desserrer ensemble cette corde. bisous
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par Rabasse du sud Mar 4 Mar - 0:39

    attention au brouillage Bickel-2005-10-quete-du-bonheur pfff
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par ecotone Mar 4 Mar - 0:51

    Rabasse du sud a écrit:attention au brouillage Bickel-2005-10-quete-du-bonheur pfff

    T'as raison Rabasse, on est mal barrés!!! très en colère pleure très en colère
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par bye Mar 4 Mar - 0:54

    Tout à fait, cher Rabasse du Sud: le leitmotiv que l'on nous assène, c'est de consommer, avoir une voiture dernier cri, se vêtir comme ci, être dans le coup, quoi!

    Nous ne sommes considérés que comme des animaux, uniquement capables de s'empiffrer, d'acheter, d'aller profiter des soldes, de bouffer,..
    Aucune considération pour l'être pensant que nous sommes sensés être; que nous importe d'avoir du fric, des actions, une résidence secondaire, un manteau de chez truc,..

    Pensons de temps en temps à notre bilan de vie; à 30,40,50 ans, qu'avons-nous fait de notre vie?
    Ben moi, j'ai une femme, 1 gosse, 1 appart, vacances en été et en hiver,un job, la vie quoi ! Cela remplit une vie, non ?
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par ecotone Mar 4 Mar - 1:08

    Ah! Mais non Bye, il faut la poser ici aussi cette question. Même si on est d'accord sur un certain nombre de choses, je pense qu'il est important que chacun de nous donne des éléments de connaissances ou des idées, ou sur des expériences, ça donne des nouvelles idées... on élargit notre réflexion.
    Nous avions commencer une discussion avec Résistance sur comment refaire le monde, la société...
    Il serait temps de reprendre...
    Si tu peux développer, Bye, "un nouveau système de pensée, et de gestion de nos vies". Est-ce que ça reprends en partie les idées de "l'écologie dérange".
    Ou l'expérience dont tu nous parles aussi dans " Merlieux, on peut le faire, ou ils l'ont fait" c'est super intéressant...

    Il y a aussi des projets d'éco-hameaux que j'aime bien aussi...

    On va en discuter, hein BettinaMia, on va rajouter des sujets et dire à Résistance que la discussion reprend!!!
    bounce
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par ecotone Mar 4 Mar - 1:19

    bye a écrit:Tout à fait, cher Rabasse du Sud: le leitmotiv que l'on nous assène, c'est de consommer, avoir une voiture dernier cri, se vêtir comme ci, être dans le coup, quoi!

    Nous ne sommes considérés que comme des animaux, uniquement capables de s'empiffrer, d'acheter, d'aller profiter des soldes, de bouffer,..
    Aucune considération pour l'être pensant que nous sommes sensés être; que nous importe d'avoir du fric, des actions, une résidence secondaire, un manteau de chez truc,..

    Pensons de temps en temps à notre bilan de vie; à 30,40,50 ans, qu'avons-nous fait de notre vie?
    Ben moi, j'ai une femme, 1 gosse, 1 appart, vacances en été et en hiver,un job, la vie quoi ! Cela remplit une vie, non ?


    On est entrain Rabasse de devenir les rats de labos... interrogation

    Oui, Bye ça remplit bien la vie! Trop!!! Le job, surtout, on pourrait travailler moins et gagner plus, et tous bien manger, mais visiblement ça n'intéresse pas tout le monde. On va s'organiser sans eux...
    Nous "êtres pensants" sarko qui disait : "ça sert à quoi d'avoir des RTT si on n'a pas d'argent?" Quelle hypocrisie, nous les pauvres sans argent on ne sait occuper notre temps libre, quel mépris, c'est bien un argument de riches pour pauvres... ça a bien marché son truc, ils arrivent à faire vendre les RTT... Bon! c'était mon petit coup de gueule avant d'aller au
    dormir bisous
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par bye Mar 4 Mar - 1:31

    Excuses-moi, chère Ecotone, je comprends l'esprit de ce que tu dis, mais pas en détail.J' y reviendrai.

    Pour moi, c'est un tout: un système différent avec une considération minimum sur le matériel, l'accumulation de biens, passe par une halte à la société de croissance.Et dès lors, on fait basculer l'ordre des valeurs, et c'est l'être humain qui devient central, son épanouissement,..

    Ce qu'ils ont fait à Merlieux, aucun parti politique n'en est capable: gérer eux-mêmes leurs propres besoins, bannir ce qui est inutile, superflu, source de gâchis, de pollution,..

    Et quand d'une manière cynique, je fais le constat du type de vie que l'on nous impose, où il serait utile de se remettre en question, dans une sorte de bilan, je ne vois pas où je m'écarte de la question: la vie, pour quoi faire?


    Jacques Debronckartattention au brouillage Idee attention au brouillage Fg attention au brouillage Fi attention au brouillage Fd
    J'suis heureux
    attention au brouillage Printer attention au brouillage Send attention au brouillage Favori
    Paroles et Musique: Jacques Debronckart 1969
    © April Music 1969




    J'ai la télé, les deux chaînes et la couleur
    J'ai ma voiture et la radio à l'intérieur
    Mon log'ment qui prend tous les jours de la valeur
    Et l'espoir de gravir l'échelon supérieur
    J'suis HEUREUX.

    Une femme et deux fils qui n'obéissent guère
    A Chatou une résidence secondaire
    Le barbecue l'été, le feu de bois l'hiver
    Et pendant le mois d'août je me dore à la mer
    J'suis HEUREUX.

    Je sais choisir mon déodorant corporel
    Ma crème, mon tonic au parfum personnel
    Je comprends mieux ma femme, je me rapproche d'elle
    Je sais danser le jerk, j'ai un slip Rasurel
    J'suis HEUREUX.

    Ma femme sort sans moi quelquefois c'est son droit
    Elle a ses connaissances, ça ne me regarde pas
    Je vois tous les mardis une fille du nom d'Olga
    Elle a une bouche grande et ça compte pour moi
    J'suis HEUREUX.

    Je suis un homme de gauche mais la gauche a vieilli
    Il faut évoluer c'est la loi de la vie
    Je ne dis pas cela parce que je suis nanti
    D'ailleurs tout ce que j'ai, je l'ai eu à crédit
    J'suis HEUREUX.

    Si j'ai peur du cancer, j'ai pas peur des Chinois
    J'ai du cœur, j'ai donné dix francs pour le Biafra
    J'ai besoin d'érotisme, j'aime Barbarella
    Et De Funès et Dracula quand je les vois
    J'suis HEUREUX.

    Je rêve chaque nuit et des rêves barbares
    Je suis toujours pirate, cosaque ou tartare
    Egorgeur ou violeur, incendiaire ou pillard.
    Puis quand je me réveille au matin c'est bizarre
    J'suis HEUREUX.

    Je n'perds pas mes cheveux, je n'perds pas mes réflexes
    Je ne suis pas raciste, je n'ai pas de complexes
    Je suis bien dans mon âge, je suis bien dans mon sexe
    Aucune raison d'être angoissé ni perplexe
    J'suis HEUREUX.

    J'ai la télé, les deux chaînes et la couleur
    J'ai ma voiture et la radio à l'intérieur
    Mon log'ment qui prend tous les jours de la valeur
    Et l'espoir de gravir l'échelon supérieur

    J'SUIS HEUREUX ... J'SUIS HEUREUX ... J'SUIS HEUREUX.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par bye Mar 4 Mar - 10:06

    bonjour ma chère Ecotone,

    excuses-moi une fois de plus; j'ai compris ce que tu voulais signifier.
    Au matin, je suis plus frais et je comprends mieux, de plus, nos messages se sont croisés.

    En résumé, je voulais signifier que je réfléchissais comme tous ici, et que j'essayais de me protéger les oreilles et les neurones de la machine à débiter de l'info au kilo.De façon à y voir plus clair dans leur stratégie médiatico-politique.

    Et je voulais signifier également que l'on peut être attentif, comme toi et quelques-autres ici, à un maximum d'infos, tout en étant extrêmement vigilant(e)s.

    Et très logiquement, tu me réponds que même si nous nous rejoignons sur un certain nombre d'idées et de valeurs, celà n'empêche pas de discuter, d'approfondir nos connaissances mutuelles. Tu as tout à fait raison.

    Je ne voulias pas clore la discussion sur ce sujet, ou sur un autre, mais seulement dire qu'un autre avis ou un autre comportement ( écouter les infos ) ne nuisait pas forcément à la permanence de la vigilance: tu en es, avec Bettina, et quelques autres, la personnification.

    Suis-je pardonné ? bisous
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par bye Mar 4 Mar - 10:18

    mais essayons aussi de réfléchir à un autre système de pensée, de gestion de nos vies.Je sais qu'ici, sur ce forum, cette réflexion est centrale, et je ne m'adresse surtout pas aux écrivains ou aux lecteurs de celui-ci.
    C'est plutôt une réflexion d'humeur ( bonne, malgré tout ), et l'envie de desserrer ensemble cette corde. bisous


    C'est mon caractère, je n'y peux rien: je ne veux surtout pas que vous vous mépreniez sur le sens de ces mots ci-dessus.
    Quand j'écris " et je ne m'adresse surtout pas aux écrivains.." je veux dire que " essayons de réfléchir à un autre mode de pensée.. " fait partie de votre quotidien, et je ne voulais pas une seconde vous conseiller, ou je ne sais quoi.
    C'est pourquoi je termine en disant " c'est une réflexion d'humeur ".
    Je vous aime vraiment trop pour penser, dire, ou écrire autre chose.
    Je sais que vous l'aviez compris, mais entre le Net et moi, ce n'est pas gagné..Bisous bisous
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par Rabasse du sud Mar 4 Mar - 13:05

    attention au brouillage Ecoutessamonga_20070311_175154
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par bye Mar 4 Mar - 19:33

    ecotone a écrit:Bye, tu soulèves aussi une question dont je me suis rendue compte, c’est l’addiction, aux infos, aux actualités. Parfois, le matin, je me dis aujourd’hui je n’écoute rien de l’actu! C’est très difficile, de ne plus être au courant de ce qu’il se passe. Une impression de ne plus être connectée avec le monde, d’être hors jeu, ne plus être acteur de cette société, pourtant notre prise sur tous ces évènements est si légère, presque sans impact.

    Il se passe des choses, dont ils ne parlent pas dans les médias, notamment la nouvelle réglementation du travail… qu’ils seraient entrain d’épurer en «collaboration » avec le médef, la diminution des conseils prud’homaux. Le travail n’a pas la valeur qu’ils veulent bien nous faire admettre, seuls les bénéfices de la production ont de l’intérêt.
    Alors, l’anniversaire de mai 68 restera-t-elle sur les barricades des étudiants. Ce serait mieux pour les dirigeants.
    Si les travailleurs savaient qu’en 68, neuf millions de travailleurs étaient dans la rue, ça donnerait des idées… Oula, dangereux une contamination d’une idée pareille, chez les prolos!!!

    Et pendant ce temps, la température monte sur la planète, Tara la goélette qui était partie pour l’exploration des pôles, y’a un siècle elle mettait 3 ans pour faire ce périple, aujourd’hui, 8 mois de moins. La glace fond plus rapidement, le réchauffement est une fois de plus démontré, pourtant encore soit contesté, soit ignoré par les populations, et les dirigeants…
    Voilà, aussi pour moi comment on nous enfume, avec sarko chez les agriculteurs, on nous embrouille avec des hochets médiatiques, on nous envoie un n’onos et on rogne, comme tu dis Bye, je ne sais plus où, ils font diversion!!!

    Évidemment, je sais que tu es très vigilant, comme les autres écrivains d’ici, et d’ailleurs.
    Trop d’infos, tue l’info. Je suis partagée, je crois qu’en triant, on peut se rendre compte que pas tout, est de l’info. Alors, dans ce sens, en effet, un papier creux décrédibilise un papier essentiel. Une question (pour moi), alors, comment s’y prendre? Je me dis qu’il faut être «personne ressource», c’est à dire, si on pense qu’on a une info, on la diffuse, on la partage… je crois que chacun d’entre nous le fait. Je pense qu’il faut élargir ces cercles de diffusion…
    L’information c’est le pouvoir… et la liberté d’expression, on nous la laisse sur de fausses questions, et sur des vraie questions, les gens dits «intellectuels» ne sont pas invités aux micros. Alors, je crois qu’il faut s’emparer de cet espace de parole, avant qu’on nous le ravisse!!!
    Le net peut nous y aider.

    Bonsoir chère Ecotone,

    ci-dessous un article qui va dans le droit fil de tes propos.Ils ne sont pas au bout de leur peine, ceux qui veulent étouffer la colère et la rebellion.Même s'il ne faut pas se contenter des appuis de la technique, reconnaissons que nous avons encore de nouveaux alliés, et que la partie est loin d'être jouée..

    Révolution Internet
    Des espaces virtuels aux actions réelles

    Ces derniers mois, des syndicats ont investi certains sites communautaires qui se tissent sur le Net. Des actions revendicatives concrètes ont été menées sur des réseaux de rencontres très populaires tels que Facebook ou Second Life.

    Une manifestation virtuelle mais des résultats bien réels. Le 27 novembre 2007, les travailleurs Italiens d'IBM, en coopération avec la fédération syndicale UNI, ont rassemblé 1 800 participants lors d'une manifestation virtuelle sur Second Life, ce site en 3 D recréant un véritable univers. Un succès puisque le retentissement de cet évènement a permis la signature d'un nouveau contrat très avantageux pour les salariés d'IBM Italie. Sans doute attirées par le succès des blogs et des pétitions électroniques, les organisations syndicales se penchent avec un intérêt grandissant sur les nouveaux outils de communication et d'actions offerts par la toile. Si jusqu'ici, on pouvait afficher son orientation politique sur sa page personnelle Facebook ( un réseau social réunissant plus de 60 millions de personnes ), il est désormais possible grâce à l'application " my union " d'ajouter sur son profil, un bandeau indiquant son appartenance syndicale. Une trouvaille venue du TUC, la confédération syndicale sbritannique. Ces mêmes représentants syndicaux soint allés plus loin en créant sur Second Life, une île virtuelle dédiée aux syndicats. Un espace où se rencontrer, organiser dse évènements et proposer dse actions communes. Un premier rende-vous a été pris le 4 mars. Pour y participer, il ne vous reste plus qu'à créer votre avatar, autrement dit votre double virtuel. Cyrielle Blaire

    extrait d'"Ensemble", le mensuel des adhérents de la CGT.
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par Rabasse du sud Mer 5 Mar - 11:05

    attention au brouillage Internet-anarchist
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    attention au brouillage Empty overdose d'info

    Message par bye Lun 2 Juin - 23:25

    Je viens de lire un excellent livre " overdose d'info " de Michel Lejoyeux, paru en 2006, et qui complète les réflexions déjà émises sur ce sujet.
    En effet, les news se suivent et semblent obéir à la loi des séries: attentats, crashs aériens, cyclones et autres tremblements de terre..Les gros titres des quotidiens et des journaux télévisés nous plongent dans l'angoisse. Une angoisse sans cesse éveillée - on se souvient des images du 11 septembre diffusées en boucle sur nos écrans - qui mène facilement à la névrose: hypocondrie médiatique, boulimies d'informations, compulsions..Les actualités tournent à l'obsession.

    Spécialiste de l'addiction, le professeur Michel Lejoyeux nous aide à comprendre les mécanismes pervers de notre rapport à l'information et nous donne des pistes pour sortir de l'angoisse et de la dépendance.

    Quelques extraits du livre:" Professeur à l'université de Floride, John Sommerville était un historien bien tranquille jusqu'à ce que lui apparaissent comme une évidence les dangers de la surinformation et ses causes économiques secrètes. En 1999, il a commencé à dénoncer la manière dont les news nous rendent fous. Après avoir étudié l'histoire de la presse en Angleterre, John Sommerville a voulu mettre en garde ses contemporains. Il a été frappé par les dangers que le journal de 20 heures ( le six o'clocks news des américains ) fait courir à notre tranquillité. Dans un pamphlet peu connu en France, il a montré que "l'asservissement médiatique" était avant tout une bonne affaire pour les nouveaux diffuseurs d'actualité. Son postulat de base est économique. Les pourvoyeurs de news doivent nous rendre fous pour nous transformer en clients réguliers. Ainsi, ils peuvent nous vendre leur dose de terreur quotidienne, mais aussi leurs services et leurs publicités. L'industrialisation de l'information déclenche, à en croire John Sommerville, un processus de décérébration collective. Le sous-titre de son livre ne laisse pas de doute sur son propos : " la mort de la sagesse dans une société de l'information".
    Pourquoi et comment en sommes-nous arrivés là ? Pourquoi nous terrorise-t-on pour que nous restions informés en permanence ? Ce jeu avec la peur est nouveau. Il tien à la manière moderne que nous avons de consommer les news.Les informations sont devenues quotidiennes, et même pluriquotidiennes, pour notre plus grand malheur. Le journal de 20 heures est consultable en ligne pluqieurs fois par jour. Quoi qu'il arrive dans le monde, une dose d'actualité doit être produite chaque jour, vendue et consommée. Dans la logique du marché de l'actualité, une journée sans nouvelles ne peut pas exister. Difficile d'imaginer, nous dit John Sommerville, le présentateur du journal de 20 heures annoncer tranquillement : " Aucune information importante pour aujourd'hui, je ne retiens pas plus longtemps votre attention. Je referme ce journal pour ne pas vous faire perdre votre temps." Feriez-vous confiance à un présentateur du 20 heures qui vous offrirait du Mozart et quelques toiles de Cézanne plutôt que de gaspiller votre temps avec des informations déjà connues et d'autres qui ne valent pas la peine d'être annoncées?
    Toute la mise en scène de l'actualité est faite pour éviter le cauchemar économique de l'absence de changement. Les amateurs de sport n'échappent pas à la pression de l'actualité menaçante. les matches s'enchaînent selon une logique de production maximale d'information nouvelle, de suspense et de coups de théâtre. Quitte à mettre en péril la santé des joueurs et les nerfs des supporters, les fédérations multiplient les compétitions pour conserver le lien de dépendance entre le spectateur et son spectacle préféré.Dans une logique qui tient plus du développement indistriel que du sport,les coupes d'Europe et les championnats nationaux créent autour du client de cette actualité sportive un filet de nouvelles et de matchs exceptionnels dont il ne doit pas pouvoir s'échapper. les images de détresse sont les plus attirantes. Un joueur qui manque les cages , une bagarre ou une erreur d'arbitrage créent des situations savoureuses. Un bon entraîneur doit faire suffisamment de colères dans l'année pour alimenter les commentaires. S'il peut se lever de son banc et menacer l'arbitre , un dossier spécial sera proposé sur la crise de l'esprit sportif. Il faut donc, en plus des matches eux-mêmes, dse bagarres, des démissions, des chutes dans le classement, des scandales financiers, des joueurs trop ou trop peu payés et des entraîneurs limogés pour sue le sport garde sa fonction cathartique.
    Dans bien d'autres domaines de l'actualité, les évènements sont annoncés ou créés dans le dessein d'entretenir des news quotidiennes suffisamment stressantes pour que nous les suivions chaque jour. Les cotes de popularité des hommes politiques ou des personnages publics qui fluctuent , créent des micoévènements à commenter avec ardeur. Chaque mouvement de l'opinion peut alimenter un flash d'actualité. La détresse de celui qui est moins aimé des électeurs ou de ses pairs fournit des séquences d'émotion alimentant le besoin d'être surinformé. Les rivalités personnelles, les petites phrases attirent vers la politique ceux que les grandes idées laissent de marbre. Les chiffres de l'insécurité et ceux de la délinquance ou de l'économie varient eux aussi. Leurs mouvements justifient des commentaires inquiétants; des dossiers et des éditions spéciales. En fabriquant des nouveautés ou des news artificielles, l'information satisfait sa logique industrielle. elle crée chez le spectateur pétrifié un beoin, un manque ou une attente qu'elle s'emploie ensuite à satisfaire. C'est ainsi que les nouvelles deviennent un bien de consommation dont nous ne pouvons pas plus nous passer que d'un nouveau modèle de voiture. Nous avons appris la leçon de la surconsommation médiatique et nous avons fini par croire vraiment que notre identité de citoyen moderne vient de notre capacité à recevoir en temps réel les actualités les plus diverses.
    Il ne suffit pas de nous rendre gourmands. Il faut aussi nous rendre insatiables. Comment installer durablement une relation de dépendance à l'actualité ? En augmentant le nombre de médias et en accélérant le rythme des nouvelles, répond John Sommerville. Le tempo des news s'est en effet accéléré avec la multiplication des sources d'information. La radio doit annoncer un nouveau changement dans l'état de la nation ou du monde à chaque heure, et internet à chaque minute. La multiplication des flash, censée aiguiser notre besoin d'actualité, se fait aux dépens de la précision de l'information. Il n'est plus nécessaire de vérifier une nouvelle avant de la répercuter. Un chef d'Etat est donné comme mort par un de ses proches ? Personne n'hésitera à annoncer le décès, quitte à ressussiter le moribond à l'occasion du flash suivant.
    Rappelons-nous, dit encore John Sommerville, que la principale raison pour laquelle les informations sont quotidiennes, est économique. Les journaux et la télévision sont une industrie qui doit travailler tous les jours. Si les journaux attendaient un évènement important, ils ne seraient pas quotidiens.../...

    Résister aux images continues de l'actualité

    Les faux choix nés de l'abondance des images sont destinés à nous passionner de manière superficielle et à entraîner notre adhésion aux grandes causes du moment plutôt qu'à nous éclairer vraiment ou à nous faire réfléchir. Cette mobilisation, pourtant, masque notre indifférence. Il faut repérer à quel point la surinformation porte en elle un message conservateur caché sous une fausse compassion. Le spectacle de l'information en continu porte sur des évènemenst montés en épingle de manière successive. A force de revoir les mêmes images, nous nous y habituons et les décriptons comme des messages irréels. L'information permanente construit donc un présent qui veut oublier le passé et qui ne donne plus impression de croire à un avenir. Cette construction d'un présent immobile, qui est chaque jour ni tout à fait un autre ni tout à fait le même, est obtenue par l'incessant passage circulaire de l'information. celle-ci revient à tout instant sur une liste très limitée de mêmes évènements annoncés passionnément comme d'importantes nouvelles. dans le même temps, ne passent que rarement et brièvement les nouvelles effectivement importantes et inédites. Elles pourraient nous réveiller, nous faire sortir de la passivité et nous conduire à abandonner notre rôle de spectateur. C'est pour cela que les pourvoyeurs d'actualités n'en abusent pas! mais il est bien difficile de distinguer, sous le feu de l'actualité immédiate, la nouvelle importante de l'anecdote. Seul le temps qui passe, fait la différence entre le fait divers et l'histoire. Sortir du flux de ces images est un autre moyen de s'éloigner de l'angoisse."

    Contenu sponsorisé


    attention au brouillage Empty Re: attention au brouillage

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 4 Juil - 23:58