LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Mar 28 Juin - 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

Le deal à ne pas rater :
One Piece : pas de tome Collector 25 ans prévu chez Glénat ?
Voir le deal

4 participants

    Test ADN

    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Test ADN Empty Test ADN

    Message par admin Mer 5 Mar - 19:33

    Charlie Hebdo et SOS Racisme lancent la pétition contre les tests ADN.

    En instaurant des tests ADN pour prouver une filiation dans le cadre d'un regroupement familial, l'amendement Mariani, adopté par l'Assemblée Nationale, fait entrer la génétique dans l'ère d'une utilisation non plus simplement médicale et judiciaire mais dorénavant dévolue au contrôle étatique.

    Cette nouvelle donne pose trois séries de problèmes fondamentaux.

    Tout d'abord, des problèmes d'ordre éthique. En effet, l'utilisation de tests ADN pour savoir si un enfant peut venir ou non rejoindre un parent en France pose d'emblée cette question : depuis quand la génétique va t'elle décider de qui a le droit ou non de s'établir sur un territoire ? Au-delà, depuis quand une famille devrait-elle se définir en termes génétiques ? Sont pères ou mères les personnes qui apportent amour, soin et éducation à ceux et celles qu'ils reconnaissent comme étant leurs enfants.

    Ensuite, cet amendement fait voler en éclats le consensus précieux de la loi bioéthique qui éloignait les utilisations de la génétique contraires à notre idée de la civilisation et de la liberté.

    Enfin, cet amendement s'inscrit dans un contexte de suspicion généralisée et récurrente envers les étrangers qui en vient désormais à menacer le vivre ensemble. Car tout le monde s'accorde à dire que la fraude au regroupement familial ne peut être que marginale au regard des chiffres d'enfants annuellement concernés et au regard de l'absence de raison substantielle qu'il y aurait à frauder dans ce domaine. En effet, quelle étrange raison pousserait les immigrés à faire venir massivement dans notre pays des enfants qu'ils sauraient ne pas être les leurs ? Autrement dit, l'amendement instaurant les tests ADN n'a pas pour fonction de lutter contre une fraude hypothétique mais bien de participer à cette vision des immigrés que nous récusons avec force.

    Nous sommes donc face à un amendement qui, sur les plans éthique, scientifique et du vivre ensemble introduit des changements profondément négatifs. C'est pourquoi, nous, signataires de cette pétition, appelons le Président de la République et le Gouvernement à retirer cette disposition, sous peine de contribuer, en introduisant l'idée que l'on pourrait apporter une réponse biologique à une question politique, à briser durablement les conditions d'un débat démocratique, serein et constructif sur les questions liées à l'immigration.

    Signez la pétition Arrow Touche pas à mon ADN
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Test ADN Empty Re: Test ADN

    Message par bye Mer 5 Mar - 19:52

    ok bettina; j'ai déjà signé , l'ayant reçue par une fée dans ma boîte.

    Merci. bise
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Test ADN Empty Re: Test ADN

    Message par ecotone Mer 5 Mar - 19:58

    Merci BettinaMia, moi aussi j'ai signé!!! bounce
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Test ADN Empty Re: Test ADN

    Message par admin Mer 5 Mar - 20:49

    Et moi aussi dès que la même fée me l'a fait parvenir (j'ai des signatures en retard d'ailleurs)... respect
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Test ADN Empty Re: Test ADN

    Message par Rabasse du sud Lun 7 Avr - 20:57

    Test ADN 53b067171f4af0c96569c38adcd4f554
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Test ADN Empty Re: Test ADN

    Message par bye Sam 19 Juil - 0:15

    Alexandre passe en appel le 23 juillet (c'est à dire dans moins de 2
    semaines) pour refus de prélèvement ADN. Il avait été relaxé l'année
    dernière, le tribunal considérant que le dossier n'établissait aucune
    raison valable d'exiger un tel prélèvement sur sa personne. La
    mobilisation de soutien a certainement joué, si ce n'est pour ce
    jugement-ci, au moins pour révéler les enjeux politiques d'une expansion
    toujours plus délirante du contrôle social.

    pétition de soutien pour ce procès. Une version en ligne est consultable
    et "signable" à http://www.petitiononline.com/RefusADN/petition.html

    Merci de relayer cette info: la solidarité est plus que jamais, une arme.

    RefusADN Rouen

    Alexandre avait été interpellé, suite à une manifestation contre les violences policières dont ont fait preuve les " représentants de l'ordre" contre 2 jeunes; ces images éloquentesavaient été filmées depuis un appartement, grâce à un téléphone portable, et avaient été diffusées sur tous les médias.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Test ADN Empty Re: Test ADN

    Message par bye Mer 23 Juil - 22:40

    Nous étions à la cour d'appel statuant sur l'appel du parquet, concernant le refus d'Alexandre de se soumettre au test ADN.

    L'avocat général a fait état de photos parvenues après le jugement de relaxe, survenu voici 1 an.
    Il a tenté de persuader le tribunal que le rapprochement entre diverses photos ( celles de la manif devant la permanence UMP , où A.et d'autres portaient masques) et d'autres où Alexandre était clairement visible montraient bien qu'il s'agissait bien du même individu, et qu'en plus on le voyait bien sur ces photos en train de saccager la permanence. On appelle celà des rapprochements, des indices concordants.. C'est vraiment saisissant!

    D'où proviennent ces photos " miracles ", absentes lors la 1° audience ?L'avocate, que nous avons pu voir, à la sortie du tribunal n'a pu nous le dire.

    Paris-Normandie, présent également, était ...gêné.

    Bref, l'avocat général a avancé 2 points:

    le fameux rapprochement des photos et le respect de la loi, c'est-à-dire que personne ne peut refuser une demande judiciaire de prélèvement biologique pour test ADN, suivi de fichage.

    L'avocate a démonté ces 2 points,en insistant sur le fait que ces tests ADn avaient été préalablement institués pour les déviants sexuels,.. dans un souci de prévention.
    Et que leur application avait été étendue aux individus ayant commis des actes de dégradation,..
    Elle a cité également la mise en place du récent fichier Edwige, et donné raison à tout citoyen refusant de se prêter à de telles atteintes à sa vie privée, au respect de sa personne ( fichage ADN).

    Quelques jeunes étaient présents dans la salle, ainsi que Alternative Libertaire, la GRE.

    Décision rendue début octobre.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Test ADN Empty Re: Test ADN

    Message par bye Lun 4 Aoû - 17:15

    Une arrestation de plus
    Tous des terroristes!!!
    >


    Le 29 juillet, G. s’est fait arrété à dix heures du matin en pleine rue,
    > à Montreuil, alors qu’il sortait de là où il avait passé la nuit. Sous
    > la réquisition de la juge anti-terroriste Marie Antoinette Houyvet,
    > l’équipe de la brigade criminelle section anti-terroriste du commandant
    > Mario Menara le place immédiatement en garde à vue en régime
    > anti-terroriste.
    >
    > Ce qui implique que celle-ci peut durer jusqu’à 96h, qu’il n’a droit à
    > un avocat qu’à partir de la 72e heure et que c’est le juge qui décide
    > s’il peut prévenir un proche, en l’occurrence elle le refusera.
    >
    > On lui déclare rapidement que l’objectif de cette arrestation est de
    > comparer son ADN à ceux qui auraient été retrouvés sur un engin
    > incendiaire, sous une dépaneuse de police en mai 2007. Deux personnes
    > dont les ADN correspondraient sont en détention et la brigade criminelle
    > dit rechercher encore trois personnes de sexe masculin dont les ADN
    > correspondraient à ceux prélevés sur l’engin. Deux policiers menottent G
    > à une chaise, lui ouvrent la bouche de force et prélèvent son ADN.
    >
    > La brigade criminelle affirme que deux gardes à vue passées avec Juan et
    > une vérification d’identité à l’occasion d’une manifestation devant la
    > prison de Fresnes en soutien à celui-ci, sont des éléments suffisants
    > pour lancer une investigation contre G. En l’occurrence, cette
    > investigation a déjà donné lieu à une filature pendant un temps
    > indéterminé ("on sait où tu as dormi et à quelle heure tu te lèves"),
    > une surveillance des appels téléphoniques (G. peut voir précisément sur
    > une table de la brigade tous les appels qu’il a donné et reçu et les
    > noms qui correspondent à ces numéros pendant au moins trois semaines),
    > et à une enquête sur ses activités. Les interrogatoires portent sur les
    > liens qu’il entretiendrait avec les personnes incarcérées au cours dans
    > cette affaire.
    >
    > Mais G. n’a "rien à déclarer". Alors les flics discutent, jouent les
    > gentils, tentent de cerner le profil... Suit une réquisition au domicile
    > de G. lors de laquelle des tracts (Refuser le fichage ADN, Pourquoi nous
    > haissons la police, Quand la BNP collabore, Fêtons la destruction du CRA
    > Vincennes,), une brochure (Refuser le fichage ADN) et une affiche
    > (Réunion contre les nouvelles technologies de police) sont saisis et mis
    > sous scellés. La brigade criminelle dit s’occuper des actes de violence
    > de la mouvance anarcho-autonome (à cette occasion G. apprend par un flic
    > que RESF en ferait partie) et plus particulièrement de l’affaire de la
    > dépanneuse et de celle d’agences BNP dévastées et incendiées.
    >
    > Elle convoque pour le lendemain les trois personnes présentes dans
    > l’appartement au moment de la perquisition. Les flics menacent : "si
    > vous ne venez pas, vous ne pourrez pas sortir de France" ou "tant que
    > vous ne venez pas, G. ne sortira pas".
    >
    > Aprés de longues discussions et sous la pression de la police, les trois
    > personnes se rendent au quai des Orfèvres. On les interroge sur les
    > liens qu’ils entretiendraient avec les personnes de l’affaire pré-citée,
    > sur les tracts saisis, sur leur présence et celle de G. à Montreuil. Les
    > trois personnes convoquées déclarent méconnaître l’affaire ainsi que les
    > personnes supposées concernées. Enfin, les flics disent que l’ADN ne
    > correspond pas, ils attendent que les personnes convoquées soient
    > interrogées et ils reclâchent G.
    >
    > Les lois sont immorales, notre délinquance a des principes... actifs.
    > Liberté pour Isa, Juan et tous les autres enfermés
    >
    > Pour plus d’informations brochure mauvaises intentions sur
    > http://infokiosques.net/spip.php ?article597
    >
    > ou paris.indymedia.org le dimanche 3 août 2008 à 21h04
    >
    > http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=102296


    Dernière édition par bye le Mar 1 Déc - 6:17, édité 1 fois
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Test ADN Empty Re: Test ADN

    Message par bye Dim 31 Aoû - 19:29

    Procès en appel pour
    REFUS DE PRELEVEMENT D'ADN
    le mardi 9 septembre
    Tribunal d'Appel de Montpellier.

    Militants anti-OGM, Jean-Baptiste Libouban (doyen des Faucheurs Volontaires), Francis Roux (paysan) et Philippe Matet (prof de math)
    ont refusé d'être fichés génétiquement pour leur action citoyenne.

    Ils risquent 15000€ d'amende et 1 an de prison pour ce refus.

    En première instance,
    en février à Montpellier, Jean-Baptiste a été condamné à 1€ d'amende
    en mai à Millau, Philippe et Francis ont été relaxés.

    Venez les soutenir
    pour une confirmation de ces décisions en appel,
    pour ne pas laisser criminaliser les actions syndicales,
    pour s'opposer à un fichage systématique de la population.

    à partir de 13h sous l'Arche du Peyrou,
    devant la cour d'Appel, 1 rue Foch, Montpellier.

    Pour toutes informations relatives à la journée :
     Collectif anti-OGM 34 : xxx (Danie) ou xxx (Jean-Pascal)
     Confédération Paysanne LR : 04 66 59 41 98 (Estelle)
    Le refus de prélèvement d'ADN :
    pourquoi?

    Depuis 2003, la police relève systématiquement l’ADN de toutes les personnes en garde à vue. Au rythme de 20 000 par mois, c’est plus de 560000 données qui sont enregistrées dans le Fichier National Automatisé des Empreintes Génétiques (FNAEG) basé à Ecully dans le Rhône.
    Ce fichier, initié en 1998 par le gouvernement socialiste contre les pédophiles, s’est élargi par étapes à la quasi-totalité des crimes et délits. Députés et Ministres parlent de l’élargir à l’ensemble de la population car « les citoyens seraient mieux protégés si leurs données ADN étaient recueillies dès la naissance » (Christian Estrosi, janvier 2007).
    Réactions et résistances : de 2003 à 2005 plus de 400 personnes ont refusé de donner leur ADN à la police. Les condamnations montent jusqu’à plusieurs mois de prison ferme et des centaines d’euros d’amende.
    Même les « présumés innocents » sont tenus de donner leur ADN. Comme tous les fichiers d’Etat, le FNAEG joue sur la présomption de culpabilité. Par contre, les personnes condamnées pour des délits financiers ne sont pas concernées par le prélèvement ADN, révélation que, déjà, le présumé outil « technique » que constitue le fichage n'est pas exempt d'orientations politiques fortes.
    Le prélèvement ADN constitue donc une grave atteinte à la vie privée. Nos gènes se retrouvent stockés dans des banques de données dont nous n'avons aucune certitude quant à leurs utilisations futures, qu’elles soient politiques ou administratives, voire commerciales (ex. : assurances). C’est la porte ouverte à toutes les discriminations possibles et imaginables.
    Or nous ne pourrons échapper individuellement au fichage : c'est pourquoi nous en appelons à un mouvement collectif et politique.

    Pour toutes informations complémentaires : http://refusadn.free.fr
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Test ADN Empty Re: Test ADN

    Message par bye Mer 24 Sep - 7:23

    Depuis 2003, la police relève systématiquement l’ADN de toutes les
    personnes en garde à vue. Au rythme de 20 000 par mois, c’est plus de
    560000 données qui sont enregistrées dans le Fichier National Automatisé
    des Empreintes Génétiques (FNAEG) basé à Ecully dans le Rhône.

    Ce fichier, initié en 1998 par le gouvernement socialiste contre les
    pédophiles, s’est élargi par étapes à la quasi-totalité des crimes et
    délits. Députés et Ministres parlent de l’élargir à l’ensemble de la
    population car « les citoyens seraient mieux protégés si leurs données ADN
    étaient recueillies dès la naissance » (Christian Estrosi, janvier 2007).

    Réactions et résistances : de 2003 à 2005 plus de 400 personnes ont refusé
    de donner leur ADN à la police. Les condamnations montent jusqu’à
    plusieurs mois de prison ferme et des centaines d’euros d’amende.

    Même les « présumés innocents » sont tenus de donner leur ADN. Comme tous
    les fichiers d’Etat, le FNAEG joue sur la présomption de culpabilité. Par
    contre, les personnes condamnées pour des délits financiers ne sont pas
    concernées par le prélèvement ADN, révélation que, déjà, le présumé outil
    « technique » que constitue le fichage n'est pas exempt d'orientations
    politiques fortes.

    Le prélèvement ADN constitue donc une grave atteinte à la vie privée. Nos
    gènes se retrouvent stockés dans des banques de données dont nous n'avons
    aucune certitude quant à leurs utilisations futures, qu’elles soient
    politiques ou administratives, voire commerciales (ex. : assurances).
    C’est la porte ouverte à toutes les discriminations possibles et
    imaginables.

    Or nous ne pourrons échapper individuellement au fichage : c'est pourquoi
    nous en appelons à un mouvement collectif et politique.


    Pour signer la pétition : http://refusadn.free.fr/spip.php?article129

    Pour toutes informations complémentaires : http://refusadn.free.fr
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Test ADN Empty Re: Test ADN

    Message par bye Jeu 2 Oct - 6:21

    COMMUNIQUE DE PRESSE
    >
    >
    > Le CDLF a apporté son soutien sans réserve et dès le début à Alexandre
    > Grué dans son « refus de prise ADN » qui lui a valu de comparaître
    > devant la justice.
    >
    > Depuis sa création en 2002, le CDLF dénonce la volonté du gouvernement
    > de fichage généralisé de la population, à travers la création de
    > multiples fichiers, l’élargissement continue des motifs d’y figurer (du
    > terrorisme à la simple dégradation de biens) et l’extension permanente
    > de leur contenus (Fichier Edvige) Cette politique sécuritaire menace
    > gravement nos libertés individuelles et collectives et préfigure la mise
    > en place d’un Etat policier.
    >
    > Le CDLF se réjouit de la décision, rendu ce jour, de « confirmation de
    > la relaxe » d’Alexandre par la cour d’appel de Rouen qui rappelle « de
    > fait » que la loi (même si nous la combattons) a fixé des cadres pour
    > cette prise d’ADN et que les policiers ne peuvent et ne doivent en aucun
    > cas procéder à des prises « systématique » d’ADN, notamment lors de
    > garde à vue.
    >
    > Le CDLF considère que ce jugement (à notre connaissance le premier en
    > France d’une cour d’Appel) devrait être affiché dans tous les
    > commissariats aux côtés de la déclaration universelle des droits de
    > l’Homme et nous espérons qu’il contribuera à freiner le zèle de certains
    > fonctionnaires de police à alimenter ce fichier biologique qui comporte
    > déjà des milliers de noms y compris de citoyens simplement « soupçonnés
    > » d’avoir commis des délits, parfois légers, sans qu’ils aient été
    > condamnés.

    CDLF: Comité de Défense des Libertés Fondamentales
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Test ADN Empty Re: Test ADN

    Message par bye Jeu 2 Oct - 16:02

    Bonjour,

    Une info est passée totalement inaperçue : l’INSERM s’organise pour réaliser des prélèvements ADN dans les familles des personnes décédées par suicide. Cela s’appelle « l’autopsie psychologique ».

    Cordialement.



    Psychiatre, Lille



    Références :

    - commentaire critique : http://psychanalysesuicide.free.fr/?p=947

    - rapport INSERM 2005 sur l’autopsie psychologique

    - rapport INSERM 2008 sur l’autopsie psychologique

    - approche critique du principe de l’autopsie psychologique

    - contexte politique des études génétiques
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Test ADN Empty Re: Test ADN

    Message par bye Mar 3 Nov - 19:44

    L'un des « Sept de Douai » à nouveau face à la justice pour refus de prélèvement ADN

    mardi 03.11.2009, 05:02 - La Voix du Nord

    http://rss.feedsportal.com/c/32451/f/476555/s/6e65ab8/l/0L0Slavoixdunord0Bfr0CLocales0CDouai0Cactualite0CSecteur0IDouai0C20A0A90C110C0A30Carticle0Il0Eun0Edes0Esept0Ede0Edouai0Ea0Enouveau0Eface0Ea0Bshtml0Dxtor0FRSS0E2/story01.htm

    Nouvel épisode judiciaire aujourd'hui au tribunal de Douai dans
    l'affaire qui avait été appelée « Les sept de Douai ». L'un des sept
    syndicalistes de la Confédération paysanne du Nord - Pas-de-Calais
    comparait, cet après-midi, pour avoir refusé un prélèvement ADN auprès
    de la gendarmerie d'Orchies. La veille des fêtes de Noël, le clan des
    sept (six hommes et une femme) s'était emparé de yaourts dans l'usine
    Nestlé à Cuincy, dans le cadre d'une action syndicale. ...

    Antoine Jean, porte-parole de ce syndicat pour la région, agriculteur à
    Nomain, va donc se retrouver une nouvelle fois devant les juges pour des
    faits datant du 20 décembre 2004.

    La veille des fêtes de Noël, le clan des sept (six hommes et une femme)
    s'était emparé de yaourts dans l'usine Nestlé à Cuincy dans le cadre
    d'une action syndicale pour défendre leurs revenus. En ligne de mire, le
    prix du lait versé aux agriculteurs s'était encore effondré.

    Leur procès s'était déroulé le 25 avril 2008 devant le tribunal
    correctionnel de Douai. Tous reconnaissaient les faits. Six d'entre eux
    étaient condamnés à 800 E d'amende chacun. Jean-Michel Sauvage, lui,
    était relaxé.


    « Libertés individuelles »

    Quelques mois plus tard, ils étaient convoqués à des dates différentes
    par leur gendarmerie respective. Un prélèvement ADN leur était demandé
    pour qu'ils figurent au Fichier national automatisé des empreintes
    génétiques (FNAEG). Trois refusaient.

    Comme Antoine Jean, Élisabeth Darras et Bernard Coquelle sont à nouveau
    convoqués devant la justice pour ce refus de prélèvement. E. Darras
    devra se présenter au tribunal d'Arras le 8 décembre. Bernard Coquelle,
    lui, devra comparaître en appel à Douai le 1er décembre. Ce paysan
    d'Auberchicourt avait été condamné le 18 novembre 2008 à 1 E d'amende
    mais le procureur Luc Frémiot a fait appel de cette décision.

    Rebelote donc. « Nous sommes de simples paysans. Nous mettons en valeur
    nos terres et défendons notre travail. En quoi sommes-nous dangereux
    pour la société ? expliquait hier Bernard Coquelle. Au nom de la
    sécurité, on veut intenter à nos libertés individuelles en tant que
    femme, homme et syndicaliste. Nous le refusons. » Antoine Jean encourt
    deux ans de prison dont 30 000 E d'amende. • M.-C. D

    La Confédération paysanne organise une action de soutien à 12 h, place
    Suzanne-Lannoy à Douai.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Test ADN Empty Re: Test ADN

    Message par bye Jeu 5 Nov - 6:57

    bye a écrit:L'un des « Sept de Douai » à nouveau face à la justice pour refus de prélèvement ADN

    mardi 03.11.2009, 05:02 - La Voix du Nord

    http://rss.feedsportal.com/c/32451/f/476555/s/6e65ab8/l/0L0Slavoixdunord0Bfr0CLocales0CDouai0Cactualite0CSecteur0IDouai0C20A0A90C110C0A30Carticle0Il0Eun0Edes0Esept0Ede0Edouai0Ea0Enouveau0Eface0Ea0Bshtml0Dxtor0FRSS0E2/story01.htm

    Nouvel épisode judiciaire aujourd'hui au tribunal de Douai dans
    l'affaire qui avait été appelée « Les sept de Douai ». L'un des sept
    syndicalistes de la Confédération paysanne du Nord - Pas-de-Calais
    comparait, cet après-midi, pour avoir refusé un prélèvement ADN auprès
    de la gendarmerie d'Orchies. La veille des fêtes de Noël, le clan des
    sept (six hommes et une femme) s'était emparé de yaourts dans l'usine
    Nestlé à Cuincy, dans le cadre d'une action syndicale. ...

    Antoine Jean, porte-parole de ce syndicat pour la région, agriculteur à
    Nomain, va donc se retrouver une nouvelle fois devant les juges pour des
    faits datant du 20 décembre 2004.

    La veille des fêtes de Noël, le clan des sept (six hommes et une femme)
    s'était emparé de yaourts dans l'usine Nestlé à Cuincy dans le cadre
    d'une action syndicale pour défendre leurs revenus. En ligne de mire, le
    prix du lait versé aux agriculteurs s'était encore effondré.

    Leur procès s'était déroulé le 25 avril 2008 devant le tribunal
    correctionnel de Douai. Tous reconnaissaient les faits. Six d'entre eux
    étaient condamnés à 800 E d'amende chacun. Jean-Michel Sauvage, lui,
    était relaxé.


    « Libertés individuelles »

    Quelques mois plus tard, ils étaient convoqués à des dates différentes
    par leur gendarmerie respective. Un prélèvement ADN leur était demandé
    pour qu'ils figurent au Fichier national automatisé des empreintes
    génétiques (FNAEG). Trois refusaient.

    Comme Antoine Jean, Élisabeth Darras et Bernard Coquelle sont à nouveau
    convoqués devant la justice pour ce refus de prélèvement. E. Darras
    devra se présenter au tribunal d'Arras le 8 décembre. Bernard Coquelle,
    lui, devra comparaître en appel à Douai le 1er décembre. Ce paysan
    d'Auberchicourt avait été condamné le 18 novembre 2008 à 1 E d'amende
    mais le procureur Luc Frémiot a fait appel de cette décision.

    Rebelote donc. « Nous sommes de simples paysans. Nous mettons en valeur
    nos terres et défendons notre travail. En quoi sommes-nous dangereux
    pour la société ? expliquait hier Bernard Coquelle. Au nom de la
    sécurité, on veut intenter à nos libertés individuelles en tant que
    femme, homme et syndicaliste. Nous le refusons. » Antoine Jean encourt
    deux ans de prison dont 30 000 E d'amende. • M.-C. D

    La Confédération paysanne organise une action de soutien à 12 h, place
    Suzanne-Lannoy à Douai.

    mercredi 04.11.2009, 05:03 - La Voix du Nordhttp://rss.feedsportal.com/c/32451/f/476555/s/6e9f5c7/l/0L0Slavoixdunord0Bfr0CRegion0Cactualite0CSecteur0IRegion0C20A0A90C110C0A40Carticle0Irefus0Ede0Eprelevement0Eadn0Erepit0Epour0Ele0Ep0Bshtml0Dxtor0FRSS0E2/story01.htm


    Un agriculteur, condamné pour vol de yaourts lors d'une action syndicale, refuse de donner son ADN au Fichier national automatisé des empreintes génétiques. Son procès, finalement, a été reporté. ...

    Casse-croûte militant sous la pluie, hier midi à Douai, à deux pas du palais de justice. Ceux que l'on avait surnommés « Les sept de Douai », lors de leur procès en avril 2008 au tribunal correctionnel de Douai, ont remis le couvert en soutien à leur porte-parole régional, Antoine Jean. Ces agriculteurs, syndiqués à la Confédération paysanne, avaient été condamnés à 800 € d'amende chacun (mais l'un d'entre eux avait été relaxé) pour un vol de yaourts à l'usine Nestlé de Cuincy le 20 décembre 2004. Une action syndicale qu'ils avaient menée pour dénoncer l'effondrement du prix du lait versé aux producteurs.

    Suite à ce procès, ils avaient été convoqués à un prélèvement ADN pour figurer au Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG). Trois refusaient, dont Antoine Jean, agriculteur à Nomain (Douaisis). « Nous avions mené cette action à visage découvert pour défendre notre profession. J'ai refusé le prélèvement ADN car je ne me considère pas comme quelqu'un de dangereux pour la société », précisait-il une heure avant son procès. Un procès qui a finalement été reporté au 12 janvier à la demande de son avocat, Me Riglaire. Son client encourt deux ans de prison et 30 000 € d'amende.
    À titre de comparaison, l'un de ses consorts, Bernard Coquelle, producteur à Auberchicourt (Douaisis), a été condamné pour le même motif, le 18 novembre 2008, par le tribunal de Douai à 1 E d'amende. Le procureur Luc Frémiot a fait appel de cette décision. • M.-C. D.


    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Test ADN Empty Re: Test ADN

    Message par bye Mar 1 Déc - 6:18



    Lundi 07 décembre, à Rouen Un déboulonneur de pub passe en procès pour refus d’empreinte ADN

    Il y a de la joie dans l’air ! François VAILLANT, déboulonneur de pub à Rouen, refuse toujours de donner son empreinte ADN à la police. Il refuse que son ADN entre dans le FNAEG (Fichier national automatisé des Empreintes Génétiques). Son procès devait avoir lieu le 21 septembre. Il a été reporté au 07 décembre. François Vaillant risque 1 an de prison et 15.000 € d’amende.

    Plus d’un million de personnes sont déjà fichées dans le FNAEG, sans être pour autant de dangereux criminels ! L’actuel gouvernement aimerait tant que les 60 millions de citoyens(nes) soient ainsi recensés ! Que ferez-vous si demain la police décide de prélever votre ADN en plongeant délicatement un joli coton-tige dans la salive de votre bouche ?

    L’ADN détermine pour toute personne ses caractéristiques organiques, morphologiques et pathologiques. Un empreinte ADN, c’est le « code barre » d’une personne. Le FNAEG est conçu pour conserver les empreintes durant 40 ans, c’est donc à perpette ! Il est à craindre qu’un éventuel gouvernement de type « Vichy » ou « stalinien » utilise le FNAEG pour discriminer telle ou telle partie de la population. Ce fichier assure en réalité notre insécurité ! tout en entretenant aujourd’hui la suspicion généralisée et la politique de la peur. C’est pourquoi François Vaillant, comme notamment bon nombre de Faucheurs volontaires, combat l’actuel FNAEG par la désobéissance civile non-violente.

    Ce procès devait avoir lieu à Rouen le 21 septembre. Des journaux en ont alors parlé : Paris Normandie, Le Monde, Témoignage Chrétien, Le Canard enchaîné, Ouest France, Politis …(lire les articles sur le site du MAN , http://nonviolence.fr/spip.php?article384 Ce procès fut alors reporté au lundi 7 décembre. Pour y assister ce 07 décembre, venir avec sa carte d’identité et suivre les consignes de non-violence qui seront alors données sur place. Entrée gratuite et spectacle assuré par François Vaillant (le prévenu), François Roux (l’avocat) et trois témoins (du 1er choix !) : Jean-Marie Muller (philosophe, écrivain), Matthieu Bonduelle (secrétaire général du Syndicat de la magistrature) et Jacques Muller (sénateur, Verts). Et surtout, ne ratez pas la chaleureuse et passionnante soirée-débat à 20h30 !

    Procès : lundi 7 décembre, 13h15 - Palais de justice de Rouen

    et dans la foulée de ce procès :

    �� Soirée - débat : lundi 7 décembre, 20h30 - Halle aux Toiles �� « Action non-violente et désobéissance civile »- Échos du procès, par François Vaillant- Pourquoi l’action non-violente et la désobéissance civile ? par Jean-Marie Muller, écrivain et philosophe-En quoi la désobéissance civile est-elle créatrice de droit ? par le sénateur Jacques Muller La Halle aux Toiles (entrée Place de la Bourse - Rouen) Soirée-débat organisée par le MAN ��



    Pour tout renseignement concernant la défense des libertés fondamentales à Rouen, contacter le CDLF (Comité de Défense des Libertés Fondamentales), 22 bis rue Dumont d’Urville, 76000 Rouen. Tel. 06.27.06.42.70



    NB : Pour aider aux frais de justice qui s’élèveront à environ 4.000 €, merci d’envoyer votre don à : MAN Centre 308, 82 rue Jeanne d’Arc, 76000 Rouen. Chèque à l’ordre de : MAN Normandie ; par exemple 10 € ou 20 €, les petits ruisseaux faisant les grandes rivières.


    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Test ADN Empty Re: Test ADN

    Message par bye Ven 7 Jan - 6:50

    Quand la Croix Rouge mène au tribunal pour refus de prélèvement
    ADN: repas de solidarité à la Rôtisserie

    Dans différents pays du monde, la Croix-Rouge participe au tri, à
    l'enfermement et
    à l'expulsion des personnes décrétées indésirables par les
    États. Que ce soit en
    relevant les empreintes des Rroms pour les ficher en Italie, en
    gérant des centres
    de rétention dans différents pays du monde, en participant à des
    charters qui
    déportent des dizaines de sans-papiers, les exemples de cette
    collaboration aux
    politiques de contrôle des personnes sont nombreux.

    Cette collaboration, la Croix Rouge n'aime pas qu'elle soit dévoilée
    au grand jour,
    et, dès que son image est quelque peu bousculée, elle porte plainte
    contre celles et
    ceux qui osent égratigner son vernis humanitaire. Du journal militant
    CQFD à
    l'association « Survivre au Sida », de la journaliste qui a écrit
    « Bienvenue en
    France », un livre où est évoqué le rôle de la Croix Rouge dans
    la zone d'attente de
    Roissy , à un usager mécontent distribuant un tract contre un centre
    de santé géré
    par la Croix Rouge, beaucoup de gens ont été la cible des
    velléités justicières de
    l'organisme humanitaire.

    En juin dernier, plusieurs personnes qui, pendant la semaine de quête
    nationale,
    diffusaient tracts et affiches informant les passants et passantes
    des activités moins
    connues de la Croix Rouge ont ainsi été pourchassées et filmées
    par des membres
    de l'antenne de la rue Albert Thomas dans le 10e arrondissement.
    Après une
    véritable traque au cours de laquelle une voiture de la Croix Rouge
    aidera la police
    à pister les quelques grains de sable qui s'étaient invités dans sa
    campagne de
    dons, 4 personnes sont interpellées. Elles passent 24h en garde à
    vue et héritent
    d'un rappel à la loi sur plainte de la Croix Rouge et de la mairie
    socialiste du 10e
    arrondissement et d'une convocation au tribunal pour refus de
    prélèvement ADN et
    de signalétique.

    Au-delà de ces quelques péripéties et de la nécessité de
    s'opposer au fichage ADN
    et autre en refusant de s'y soumettre, il s'agit bel et bien de
    continuer à lutter contre
    la machine à trier, enfermer et expulser les êtres humains et de
    dénoncer celles et
    ceux qui y participent en lui servant de caution humanitaire.
    Le mardi 11 janvier un repas de solidarité sera organisé pour
    contribuer aux frais
    engagés pour ce procès.

    Venez nombreux et nombreuses
    à la Rôtisserie,
    mardi 11 janvier à partir de 19h
    4 rue Sainte-Marthe
    M° Belleville ou Goncourt!

    Ni papiers ni frontières, liberté de circulation
    et d'installation pour toutes et tous !

    Le procès aura lieu vendredi 11 janvier à 13h30, au TGI de Paris,
    10e chambre 2


    Contenu sponsorisé


    Test ADN Empty Re: Test ADN

    Message par Contenu sponsorisé

      Sujets similaires

      -

      La date/heure actuelle est Mar 5 Juil - 0:37