LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Hier à 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


5 participants

    Les cadres utilisés pour la communication

    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Les cadres utilisés pour la communication

    Message par ecotone Jeu 13 Mar - 12:32

    Question proposée par Barbara dans Union Européene, déplacée ici, pour y répondre avec attention.
    Barbara a écrit:Les mutations invisibles sont plus profondes et quand elles sont visibles c'est souvent trop tard. A quand le nouveau terrien OGN CO2 ?
    La manif anti conso n'est pas tuée, elle est en gestation, je propose dans ce cadre de nous cadrer sur ce qui fait sens et émotions pour nous et ainsi mieux partager nos échanges via cette manif et via l'intérêt de ce site pour chacun et ensemble.
    je vous propose de vous exprimer sur le sens (compréhension) et le poids de mots exprimé en signe + ou - ou 0 ; + signifiant émotion positive, - émotion négative, 0 pas d'émotion. J'en propose ci-après ceux qui me semblent utiles pour communiquer (via manif anti-conso; via notre relationnel ici). Sans jugement, je propose d'en faire la synthèse ici.

    Consommation
    Responsable
    Solidarité
    Solitude
    Partager
    Habitude
    Chef
    Pouvoir
    Croire
    Aimer
    Communauté
    Culture
    Règles
    Aider
    Stop pour aujourd'hui avec ces 13 mots.
    Je donnerai mes cadres et émotions plus tard étant la dernière venue sur ce site donc celle qui sait le moins bien communiquer ici avec ceux qui y sont depuis 4 ou 5 mois.
    Ce n'est pas un jeu, c'est un travail sans psychanalyste ni juge.
    A+
    Barbara
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par ecotone Jeu 13 Mar - 13:02

    Barbara, j'ai pas bien compris, "nouveau terrien OGN CO2 ?" C'est peut-être de l'ironie, mais je ne vois pas à quoi tu fais allusion...

    Je ne comprends pas non plus cette façon d'analyser le sens de mots, qui sont en référence à des définitions, de la dialectique, la sémantique, donc le cadre est rationnel et non appartenant à des références émotionnelles.

    Pour jouer il faut connaître les règles, hors, tu ne nous donnes pas ta méthode d'analyse suite à ta récupération des copies, que vas-tu analyser de nos émotions pour ces vocables, et comment vas-tu lier l'objectif d'organiser une manif anti-conso avec nos émotions négatives sur la consommation. Nous ne sommes pas le panel de ce qui motive la conso, nous la dénonçons, et voulons faire passer le message de "dénoncer en grand nombre la conso".

    Cette question détourne l'objet d'étude, ce n'est pas nous. Nous ne sommes pas non plus dans une instance ou il s'agit de trouver ce qui fait écho de manière émotionnelle pour affiner de près l'offre à la demande...
    Si nous sommes anti-conso, n'utilisons pas les méthodes de conso que nous remettons en question nous même.
    Ce tract, pour une hypothétique action collective, n'est pas un message publicitaire pour vendre un produit ; mobiliser les gens pour une intervention n'est pas tributaire d'une offre mais d'un besoin, toute la différence est là.

    La question de la communication, ne se base pas sur ce postulat. Le décodage se fait en terme d'émetteur/récepteur, qui à tour de rôle l'émetteur devient récepteur et le récepteur devient émetteur. Il s'agit ensuite d'analyser la quantité de la réception du message, qui permet d'évaluer la qualité de la communication.
    La quantité d'émotion récupérer sur un message ne donnera jamais de réponse concernant sa compréhension, donc la qualité du message émis.
    Seule la reformulation du message, soit dans la syntaxe, soit dans le choix des vocables qui ont des références de connaissances, d'informations, références intellectuelles et non émotionnelles.
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par ecotone Jeu 13 Mar - 13:44

    Barbara a écrit:Ecotone & Co
    projet de texte pour le 16/03/08

    Consommation responsable
    Nos actes de consommation fondent la confiance des puissances capitalistes du loyer de l'argent et du loyer de la force physique et intellectuelle dont nous sommes la plus value.
    Pour une rédistribution des richesses montrons que nous détenons la possibililité de choisir dans notre propre intérêt

    Solidarité des hommes et des moyens
    Manifestons notre solidarité
    dimanche 16 mars de 12 à 14 heures nous ferons une marche silencieuse dans nos quartiers, villes, villages en se réunissons sur le cite central de nos lieux de vie: jardins urbains, place du village.
    Durant deux heures nous montrons notre responsabilité dans la consommation sans consommation : énergies, achats commerciaux.
    mot d'ordre et banderolles
    "Vive la vie"

    Je suis dans l'attente de vos enrichissement, chaque mot compte et doit fédérer.
    Ceci n'est pas un fliers


    Barbara, je me suis permise de reprendre ton écrit, ici.

    Vois-tu, si je fais lire ce texte à mon fils (16 ans) qui s'est proposé de nous faire de la diffusion dans ses listes, je peux mettre ma main à couper qu'il ne saura pas ce qu'il doit faire. Le message est très complexe, il ne s'adresse pas à n'importe qui. Il suppose que le lecteur ait des connaissances en sociologie, en économie, en politique, philosophiques...
    Quel message voulais-tu faire passer?

    De ce que moi j'ai compris pour cette mobilisation, c'est qu'il faut consomme responsable, pour faire simple. Mais je pense qu'il faudrait que chacun de nous dise ce qu'il entend par "consommer responsable" ou non consommer, et l'enjeu que cela représente. Pour chacun d'entre nous, les réponses ne seront pas identiques.

    Je crois qu'arrêter de consommer, d'un point de vue intellectuel, est impossible pour un très grand nombre. Je pense qu'il faut dire en quoi la consommation est néfaste.

    Pour moi, la consommation augmente la croissance, donc enrichit le système financier, enrichit les riches et appauvrit les pauvres, ce qui augmente les disparités, et les inégalités.
    De plus, elle participe largement de la question de l'environnement qui est déjà très endommagé par l'augmentation du CO2, produit par la consommation et la croissance.

    Lorsque nous aurons listé ce que chacun attribut à la notion de consommation, une des méthodes pourraient être de hiérarchiser les résultats néfastes de la consommation. Nous ne pourrons pas tous les retenir pour les mettre dans un message écrit, chaque notion de l'économique ne fait pas écho chez tous de la même façon.

    Et vous, avez-vous des idées, comment voyez-vous cette question?

    Pensez-vous qu'il faut la poser en terme de non consommation, ou mettre en avant une autre question, les inégalités sociales, ou encore le réchauffement planétaire?

    La seule affirmation que je me fais, c'est qu'il ne faut pas se tromper de message, sinon, la mobilisation dans une action collective fera un flop!
    avatar
    Barbara


    Nombre de messages : 38
    Date d'inscription : 27/02/2008

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par Barbara Jeu 13 Mar - 14:52

    1) OGN c'est malheureux comme faute pour dire OGM
    2) je réponds aux thèmes
    texte manif
    sémantique émotionnelle
    dans l'après-midi
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par ecotone Jeu 13 Mar - 15:04

    Ok Barbara, merci!! bounce
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par bye Jeu 13 Mar - 19:34

    Je suis assez d'accord avec toi,Ecotone: je comprends de manière approximative où veur en venir Barbara, mais pour lancer une action , il faidrait un texte, une argumentation claire.

    Nous ne demandons qu'à participer à une sensibilisation, avec moyens appropriés, mais le contact, l'adhésion s'effectue entre personnes conscientisées et d'autres qui le sont moins ( c'est un constat, et non un jugement devaleur, sinon nous ne srions pas là où nous en sommes! ), sur un appel simple tout en étant consistant.Ensuite, rien n'oppose à développer plus en profondeur des argumentations, informations.

    Lorsque l'on lit un tract ou que l'on en rédige un, ce sont des notions incontournables. Si le texte contient des termes chargés, ou trop techniques, celà peraîtr évident, mais c'est surtout vérifié, les gens n'accrochent pas.
    Par exemple, sur un même thème, un tract politique ne sera pas formulé de la même manière qu'un article édité par un journal de la même tendance.
    Sur le plan syndical, c'est la même gymnastique.
    avatar
    Barbara


    Nombre de messages : 38
    Date d'inscription : 27/02/2008

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par Barbara Jeu 13 Mar - 22:37

    Ecotone, je réponderai demain après midi à tes 2 messages très important.
    avatar
    Barbara


    Nombre de messages : 38
    Date d'inscription : 27/02/2008

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par Barbara Ven 14 Mar - 11:57

    ecotone a écrit:Barbara, j'ai pas bien compris, "nouveau terrien OGN CO2 ?" C'est peut-être de l'ironie, mais je ne vois pas à quoi tu fais allusion...
    EN effet! quelle confusion! OGMet pas OGN

    Je ne comprends pas non plus cette façon d'analyser le sens de mots, qui sont en référence à des définitions, de la dialectique, la sémantique, donc le cadre est rationnel et non appartenant à des références émotionnelles.

    La sémantique psychologique que je pratique depuis 1982
    Lanalyse se fonde sur le rapport signifiant/signifié introduit par Saussure, revu par Chomsky et à partir de la traité par Jean-François Le Ny dans la sémantique psychologique. Une autre approche a été celle de Jacques Lacan sur laquelle s'est fondée la psycha Lacanienne "Le langage est structuré comme l'inconscient".
    La sémantique psychologique que j'applique repose théoriquement sur ce rapport entre signifiant et signifié.
    Le signifiant est le mot du dictionnaire, le signifié sa représentation en mémoire.
    Le signifié comporte une partie affective et une partie cognitive. Ainsi la composante émotive de se que ressent un sujet à la présentation du mot s'appelle aussi connotation incluse dans le signifié.
    Un même signifiant peut avoir plusieurs signifiés très disparatres.
    Aussi, on ne doit pas sous estimer le fait que des parleurs qui utilisent une même langue peuvent avoir, dans bien des domaines, des organisations sémantiques très contrastée en fonction de leurs conditions de vie et de leur milieu social. Inversement bien des communautés sémantiques passent au travers des langues : un marin au long cours qui débarque dans un pays étranger , où il côtoie ses semblables, trouve plus facilement avec eux un langage commun que sa femme avec l'épouse de son armateur, chez qui elle travaille comme femme de ménage.
    C'est par ce pré- recquis que j'ai ouvert le travail sur le sens (connotations) des mots et leur poids affectif dans le cadre : 1°) de l'Union Européenne ; 2°) de la rédaction du texte de la manif anti-consommation ; 3°) d'un dialogue mieux partagé parmi les 40 membres de ce site, et entre vous et moi qui vient d'y arriver.
    Si ça te fait Ecotone un sale effet ce que ma proposition est maladroite au sens où tu peux te sentir devant une copie à rendre et un juge qui serait moi !
    La diplomatie n'est pas mon fort. je te laisse bien évidement libre de rejeter ou de reformuler ma proposition, ou encore une autre.

    Pour jouer il faut connaître les règles, hors, tu ne nous donnes pas ta méthode d'analyse suite à ta récupération des copies, que vas-tu analyser de nos émotions pour ces vocables, et comment vas-tu lier l'objectif d'organiser une manif anti-conso avec nos émotions négatives sur la consommation. Nous ne sommes pas le panel de ce qui motive la conso, nous la dénonçons, et voulons faire passer le message de "dénoncer en grand nombre la conso".

    Ma proposition n'est pas un jeu mais un travail personnel.
    La méthode d'analyse est celle de "l'analyse de contenu" qui pour l'essentiel se base sur les occurences pour faire court. J'en ai une grande expérience dont je peux justifier les résultat.

    Les émotions négatives sur la consommation (du latin consumere = détruire peu à peu) c'est à voir et à voir aussi comment nous sommes semblables et différents.
    Le panel : si 40 personnes répondent ça produira une représentativité de ces quarante et dans ce cas on peut rechercher un consensus entre ces 40, ainsi, il ne s'agit pas d'un panel tel qu'il est utilisé en marketing ou le panel est représentatif d'une population. Ici c'est une population de 40 personnes qui s'exprime.


    Cette question détourne l'objet d'étude, ce n'est pas nous. Nous ne sommes pas non plus dans une instance ou il s'agit de trouver ce qui fait écho de manière émotionnelle pour affiner de près l'offre à la demande...
    Si nous sommes anti-conso, n'utilisons pas les méthodes de conso que nous remettons en question nous même.
    Ce tract, pour une hypothétique action collective, n'est pas un message publicitaire pour vendre un produit ; mobiliser les gens pour une intervention n'est pas tributaire d'une offre mais d'un besoin, toute la différence est là.
    Connais-tu d'autres fonctionnement que celui de l'offre et de la demande qui comprend aussi un échangr de complémentarité ?

    La question de la communication, ne se base pas sur ce postulat. Le décodage se fait en terme d'émetteur/récepteur, qui à tour de rôle l'émetteur devient récepteur et le récepteur devient émetteur. Il s'agit ensuite d'analyser la quantité de la réception du message, qui permet d'évaluer la qualité de la communication.

    Que fais-tu du bruit ?

    La quantité d'émotion récupérer sur un message ne donnera jamais de réponse concernant sa compréhension, donc la qualité du message émis.
    Il me semble avoir demandé les signifiés associés à leurs poids émotionnels
    Seule la reformulation du message, soit dans la syntaxe, soit dans le choix des vocables qui ont des références de connaissances, d'informations, références intellectuelles et non émotionnelles.
    le cognitif cmporte une part d'émotionnel.

    Je viens de justifier ma demande mais est-ce-que j'ai répondu à tes questions ?
    les décisions sont dans ton camp, quant à moi, je suis là pour faire un travail de dossier et de préconnisations.

    avatar
    Barbara


    Nombre de messages : 38
    Date d'inscription : 27/02/2008

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par Barbara Ven 14 Mar - 12:19

    ecotone a écrit:
    Barbara a écrit:Ecotone & Co
    projet de texte pour le 16/03/08

    Consommation responsable
    Nos actes de consommation fondent la confiance des puissances capitalistes du loyer de l'argent et du loyer de la force physique et intellectuelle dont nous sommes la plus value.
    Pour une rédistribution des richesses montrons que nous détenons la possibililité de choisir dans notre propre intérêt


    Solidarité des hommes et des moyens
    Manifestons notre solidarité
    dimanche 16 mars de 12 à 14 heures nous ferons une marche silencieuse dans nos quartiers, villes, villages en se réunissons sur le cite central de nos lieux de vie: jardins urbains, place du village.
    Durant deux heures nous montrons notre responsabilité dans la consommation sans consommation : énergies, achats commerciaux.
    mot d'ordre et banderolles
    "Vive la vie"

    Je suis dans l'attente de vos enrichissement, chaque mot compte et doit fédérer.
    Ceci n'est pas un fliers


    Barbara, je me suis permise de reprendre ton écrit, ici.

    Vois-tu, si je fais lire ce texte à mon fils (16 ans) qui s'est proposé de nous faire de la diffusion dans ses listes, je peux mettre ma main à couper qu'il ne saura pas ce qu'il doit faire. Le message est très complexe, il ne s'adresse pas à n'importe qui. Il suppose que le lecteur ait des connaissances en sociologie, en économie, en politique, philosophiques...
    Quel message voulais-tu faire passer?

    CONSOMMER = DETRUIRE
    RESPONSABLE = ASSUMER PAR L'INTERIRISATION DE L'ACTE

    De ce que moi j'ai compris pour cette mobilisation, c'est qu'il faut consomme responsable, pour faire simple. Mais je pense qu'il faudrait que chacun de nous dise ce qu'il entend par "consommer responsable" ou non consommer, et l'enjeu que cela représente. Pour chacun d'entre nous, les réponses ne seront pas identiques.

    C'est pourquoi j'ai posé la question du consens sémantique

    Je crois qu'arrêter de consommer, d'un point de vue intellectuel, est impossible pour un très grand nombre. Je pense qu'il faut dire en quoi la consommation est néfaste.

    Je suis d'accord en sachant comme tu l'as dit toi-même que ça convaincra les convaicus

    Pour moi, la consommation augmente la croissance, donc enrichit le système financier, enrichit les riches et appauvrit les pauvres, ce qui augmente les disparités, et les inégalités.
    De plus, elle participe largement de la question de l'environnement qui est déjà très endommagé par l'augmentation du CO2, produit par la consommation et la croissance.

    Pour moi aussi, à quoi je rajoute un autre effet pervers celui de l'illusion de combler le manque existentiel
    "l'ojet manque...manque le consommateur" selon le psychanalyste Michel Steiner.

    Lorsque nous aurons listé ce que chacun attribut à la notion de consommation, une des méthodes pourraient être de hiérarchiser les résultats néfastes de la consommation. Nous ne pourrons pas tous les retenir pour les mettre dans un message écrit, chaque notion de l'économique ne fait pas écho chez tous de la même façon.
    OK, quelle méthode pour ce faire ?

    Et vous, avez-vous des idées, comment voyez-vous cette question?

    Pensez-vous qu'il faut la poser en terme de non consommation, ou mettre en avant une autre question, les inégalités sociales, ou encore le réchauffement planétaire?

    La seule affirmation que je me fais, c'est qu'il ne faut pas se tromper de message, sinon, la mobilisation dans une action collective fera un flop!
    OK
    Barbara
    avatar
    Barbara


    Nombre de messages : 38
    Date d'inscription : 27/02/2008

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par Barbara Ven 14 Mar - 12:31

    à Bye qui a écrit mercredi 12/03 à 17h34
    Tu dis que tu me comprends "approixivematiment"
    Sur quoi je devrai être plus claire ?
    Je ne demande que ça.
    A+
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par bye Ven 14 Mar - 13:14

    bonjour Barbara,

    tu argumentes et nous fais part de notions intéressantes, je voulias seulement signifier que pour s'adresser à un public ( puisqu'en fait, nous cherchons le moyen avec toi de nous adresser à un public même un peu sensibilisé, dans le but de déclencher une action ) pas forcément au fait de concepts, ou même branché avec les écrits de Chomsky, Onfray, voire Murray Boockin,

    il nous faut aller au plus simple.

    Consommation responsable
    Nos actes de consommation fondent la
    confiance des puissances capitalistes du loyer de l'argent et du loyer
    de la force physique et intellectuelle dont nous sommes la plus value.

    je reprends un de tes paragraphes écrits plus haut: même si nous vivons et subissons une globalisation d'éléments enchevêtrés, il nous faut saisir une entité seulement, et la mettre en lumière.Sinon, il est fifficile de démêler pour un lecteur, et donc de se mettre en action.

    Enfin, je crois.
    avatar
    Barbara


    Nombre de messages : 38
    Date d'inscription : 27/02/2008

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par Barbara Ven 14 Mar - 13:51

    bye a écrit:bonjour Barbara,

    tu argumentes et nous fais part de notions intéressantes, je voulias seulement signifier que pour s'adresser à un public ( puisqu'en fait, nous cherchons le moyen avec toi de nous adresser à un public même un peu sensibilisé, dans le but de déclencher une action ) pas forcément au fait de concepts, ou même branché avec les écrits de Chomsky, Onfray, voire Murray Boockin,
    La sémantique psychologique n'est pas fille de Chomsky.

    il nous faut aller au plus simple.

    Consommation responsable
    Nos actes de consommation fondent la
    confiance des puissances capitalistes du loyer de l'argent et du loyer
    de la force physique et intellectuelle dont nous sommes la plus value.

    je reprends un de tes paragraphes écrits plus haut: même si nous vivons et subissons une globalisation d'éléments enchevêtrés, il nous faut saisir une entité seulement, et la mettre en lumière.Sinon, il est fifficile de démêler pour un lecteur, et donc de se mettre en action.

    Quelle entité tu veux mettre en lumière ?
    Moi, celle de l'implication de chacun dans une consommation responsable. Une consommation dont chacun est responsable pour sa part, en ayant intérnaliser les motifs et les conséquences
    Enfin, je crois.
    avatar
    Barbara


    Nombre de messages : 38
    Date d'inscription : 27/02/2008

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par Barbara Ven 14 Mar - 13:52

    bye a écrit:bonjour Barbara,

    tu argumentes et nous fais part de notions intéressantes, je voulias seulement signifier que pour s'adresser à un public ( puisqu'en fait, nous cherchons le moyen avec toi de nous adresser à un public même un peu sensibilisé, dans le but de déclencher une action ) pas forcément au fait de concepts, ou même branché avec les écrits de Chomsky, Onfray, voire Murray Boockin,

    il nous faut aller au plus simple.

    Consommation responsable
    Nos actes de consommation fondent la
    confiance des puissances capitalistes du loyer de l'argent et du loyer
    de la force physique et intellectuelle dont nous sommes la plus value.

    je reprends un de tes paragraphes écrits plus haut: même si nous vivons et subissons une globalisation d'éléments enchevêtrés, il nous faut saisir une entité seulement, et la mettre en lumière.Sinon, il est fifficile de démêler pour un lecteur, et donc de se mettre en action.

    Enfin, je crois.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par bye Ven 14 Mar - 15:21

    je connais certains textes de Chomsky, intellectuel amériacain très critique vis à vis de la politique de son pays, et libre de tout camp, surtout celuii de la partialité de l'Occident, par rapport aux droits de l'homme, notamment.
    Mais mon propos n'est pas celui-là

    La sémantique psychologique que je pratique depuis 1982
    Lanalyse
    se fonde sur le rapport signifiant/signifié introduit par Saussure,
    revu par Chomsky et à partir de la traité par Jean-François Le Ny dans
    la sémantique psychologique. Une autre approche a été celle de Jacques
    Lacan sur laquelle s'est fondée la psycha Lacanienne "Le langage est
    structuré comme l'inconscient".

    C'est bien toi qui le cite?

    Ce que je veux dire, et c'est simple, c'est qu'il ne faut pas embrouiller plus le public potentiel avec des notions dont il n'a pas entendu parler;et ce n'est pas forcément de sa faute.

    Mais je veux bien discuter de Chomsky, Baudrillard,..ou quelques-autres; à compter du 23 mars, pour ce qui me concerne.
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par ecotone Ven 14 Mar - 15:41

    Barbara, je reviendrai plus tard sur le message que tu m'adresses plus haut, mais je te suis bien!!!

    Je prends en cours, cette question de "consommer = destrruction" c'est la même ou presque que le progrés détruit. Je ne développe pas, je pense que vous me comprennez...

    C'est un concept que je comprends, puisque justement je le dénonce. Le problème que je repère Barbara, c'est que la majorité des gens, ceux à qui on voudrait bien s'adresser, ne voit pas ces questions dans cette analyse.
    Par conséquent, si nous ici, nous sommes dans ce consensuel de ce que représente la consommation, je crois que nous le savons déjà ; je ne crois pas que ce soit la meilleure entrée pour un tract qui s'adresserait au plus grand nombre, pour que le message soit capté, et qu'il mobilise, qu'ils adhèrent à une action collective.
    Tu me diras si ce n'est pas clair...(?)...

    Ainsi, je suis septique sur le message de la responsabilité... qui est très très large!!! Et même perverti dans le discours actuel!(pas le nôtre, mais la vie publique)
    avatar
    Barbara


    Nombre de messages : 38
    Date d'inscription : 27/02/2008

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par Barbara Ven 14 Mar - 16:44

    OK Ecotone, c'est très clair. Je cherche, et vous encourage à chercher "une accroche" plus positive que "Consommation Responsable"
    qu'en dit Bettina, Bye, Rabasse du Sud & les autres ?
    Je propose :

    MOI AUSSI JE M'AIME
    Dans mon intérêt, je manifeste contre la pollution qui me salit, contre l mal-bouffe qui m'enlaidit, contre .....
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par ecotone Sam 15 Mar - 1:33

    Barbara a écrit:OK Ecotone, c'est très clair. Je cherche, et vous encourage à chercher "une accroche" plus positive que "Consommation Responsable"
    qu'en dit Bettina, Bye, Rabasse du Sud & les autres ?
    Je propose :

    MOI AUSSI JE M'AIME
    Dans mon intérêt, je manifeste contre la pollution qui me salit, contre l mal-bouffe qui m'enlaidit, contre .....
    MRD Ah! oui! Barbara, excuse-moi, mais tu m'as fais rire!!!

    Un peu jaune quand même! Là, on rentre à fond dans leur individualisme, dis-donc, tu serais presque plus extrémiste que moi!!!

    Trève de plaisanterie, ce message est plus accrocheur que le précédent, en tout cas plus compréhensible.


    Moi j'avais pensé à :
    Consommons moins d'énergie

    pour sauvez notre planète


    Nous pouvons le faire

    Dimanche 16 mars 2008

    Arrêtons tous de consommer de 12h à 14h

    Réunissons-nous tous pendant ces 2h sur les places publiques

    Moi, j'ai mis l'accent sur l'intérêt sur la planète, toi tu mets l'accent sur l'individu...

    Ce qu'il faut c'est sûr, que les autres viennent s'exprimer.

    Quand je dis lister, peut-être dans un premier temps se dire sur quoi il est possible de mettre l'accent :
    la non consommation, et la décroissance,
    l'environnement, et la responsabilité,
    la faim dans le monde, et la croissance,
    les OGM et les semences alimentaires
    l'information, et le pouvoir,
    l'immigration et les territoires géographiques,
    l'eau, les énergies renouvelables,
    .......
    Je ne reprends pas la dimension de responsabilité, elle est partout...

    Ce n'est qu'un exemple, les couples que j'ai mis peuvent être remanier ; ce sont des thèmes qui m'intéressent, il faut que d'autres thèmes pour chacun d'entre nous soient exposés, listés.
    Je dois te dire, Barbara, que mettre mes sentiments ou mes émotions sur ces sujets ne me donnent pas d'indication sur comment les traiter, pour les faire passer à d'autres.
    Par exemple si je prends partage, je mettrai une note très positive, je connais des personnes qui mettraient la même note que moi, et pourtant il ne sont pas dans le partage du tout. Nous ne défendons pas non plus les mêmes choses au plan politique, comme sur l'immigration...
    avatar
    Barbara


    Nombre de messages : 38
    Date d'inscription : 27/02/2008

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par Barbara Sam 15 Mar - 12:41

    OK Ecotone, on avance !
    Je vais tester autour de moi ces propositions et vous fais savoir si ça prend ou pas.
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par Rabasse du sud Sam 15 Mar - 15:00

    Les cadres utilisés pour la communication Jemevois
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par ecotone Sam 15 Mar - 15:48

    Barbara a écrit:OK Ecotone, on avance !
    Je vais tester autour de moi ces propositions et vous fais savoir si ça prend ou pas.


    Oui! Barbara, on avance!
    Est-ce que tu as d'autres propositions? Je crois qu'il ne faut pas en rester à ma liste, non?

    Je cherche dans mes contacts qui s'impliquerait....(??????)
    avatar
    Barbara


    Nombre de messages : 38
    Date d'inscription : 27/02/2008

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par Barbara Sam 15 Mar - 16:48

    Pour le moment
    Consommons moins d'énergie pour sauver notre planète
    est un message qui passe bien dans mon entourage.
    A+

    PS, c'est excellant Rabasse du Sud. C'est exactement ça, je m'y reconnais.
    avatar
    Barbara


    Nombre de messages : 38
    Date d'inscription : 27/02/2008

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par Barbara Dim 16 Mar - 10:50

    ecotone a écrit:
    Barbara a écrit:OK Ecotone, c'est très clair. Je cherche, et vous encourage à chercher "une accroche" plus positive que "Consommation Responsable"
    qu'en dit Bettina, Bye, Rabasse du Sud & les autres ?
    Je propose :

    MOI AUSSI JE M'AIME
    Dans mon intérêt, je manifeste contre la pollution qui me salit, contre l mal-bouffe qui m'enlaidit, contre .....
    MRD Ah! oui! Barbara, excuse-moi, mais tu m'as fais rire!!!

    Un peu jaune quand même! Là, on rentre à fond dans leur individualisme, dis-donc, tu serais presque plus extrémiste que moi!!!

    Trève de plaisanterie, ce message est plus accrocheur que le précédent, en tout cas plus compréhensible.


    Moi j'avais pensé à :
    Consommons moins d'énergie

    pour sauvez notre planète


    Nous pouvons le faire

    Dimanche 16 mars 2008

    Arrêtons tous de consommer de 12h à 14h

    Réunissons-nous tous pendant ces 2h sur les places publiques


    Moi, j'ai mis l'accent sur l'intérêt sur la planète, toi tu mets l'accent sur l'individu...

    Ce qu'il faut c'est sûr, que les autres viennent s'exprimer.

    Quand je dis lister, peut-être dans un premier temps se dire sur quoi il est possible de mettre l'accent :
    la non consommation, et la décroissance, = trop compliqué
    l'environnement, et la responsabilité, = l'environnement et les responsabilités
    la faim dans le monde, et la croissance,= hors sujet
    les OGM et les semences alimentaires= oui
    l'information, et le pouvoir,= hors sujet
    l'immigration et les territoires géographiques, = hors sujet
    l'eau, les énergies renouvelables, = l'eau (ça se suffit)
    .......
    Barbara a écrit:Je ne reprends pas la dimension de responsabilité, elle est partout... = oui d'accord mais le consommateur en a perdu la notion et je vois bien que la lui rappeler le fâche. Ce n'est pas dans l'air du temps !
    Ne crois tu pas qu'il faut déplacer sur ce site cette proposition de manif sur le thème UE car "les cadres de la communication" n'est pas dans le menu de l'accueil et la thème où elle est actuellement est peu visité.
    A toi de voir.

    Ce n'est qu'un exemple, les couples que j'ai mis peuvent être remanier ; ce sont des thèmes qui m'intéressent, il faut que d'autres thèmes pour chacun d'entre nous soient exposés, listés.
    Je dois te dire, Barbara, que mettre mes sentiments ou mes émotions sur ces sujets ne me donnent pas d'indication sur comment les traiter, pour les faire passer à d'autres.
    Par exemple si je prends partage, je mettrai une note très positive, je connais des personnes qui mettraient la même note que moi, et pourtant il ne sont pas dans le partage du tout. Nous ne défendons pas non plus les mêmes choses au plan politique, comme sur l'immigration...
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par admin Dim 16 Mar - 11:47

    Barbara a écrit:OK Ecotone, c'est très clair. Je cherche, et vous encourage à chercher "une accroche" plus positive que "Consommation Responsable"
    qu'en dit Bettina, Bye, Rabasse du Sud & les autres ?
    Je propose :

    MOI AUSSI JE M'AIME
    Dans mon intérêt, je manifeste contre la pollution qui me salit, contre l mal-bouffe qui m'enlaidit, contre .....
    Bettina découvre votre conversation aujourd'hui...
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par ecotone Dim 16 Mar - 11:55

    Barbara a écrit:
    ecotone a écrit:
    Barbara a écrit:OK Ecotone, c'est très clair. Je cherche, et vous encourage à chercher "une accroche" plus positive que "Consommation Responsable"
    qu'en dit Bettina, Bye, Rabasse du Sud & les autres ?
    Je propose :

    MOI AUSSI JE M'AIME
    Dans mon intérêt, je manifeste contre la pollution qui me salit, contre l mal-bouffe qui m'enlaidit, contre .....
    MRD Ah! oui! Barbara, excuse-moi, mais tu m'as fais rire!!!

    Un peu jaune quand même! Là, on rentre à fond dans leur individualisme, dis-donc, tu serais presque plus extrémiste que moi!!!

    Trève de plaisanterie, ce message est plus accrocheur que le précédent, en tout cas plus compréhensible.


    Moi j'avais pensé à :
    Consommons moins d'énergie

    pour sauvez notre planète


    Nous pouvons le faire

    Dimanche 16 mars 2008

    Arrêtons tous de consommer de 12h à 14h

    Réunissons-nous tous pendant ces 2h sur les places publiques


    Moi, j'ai mis l'accent sur l'intérêt sur la planète, toi tu mets l'accent sur l'individu...

    Ce qu'il faut c'est sûr, que les autres viennent s'exprimer.

    Quand je dis lister, peut-être dans un premier temps se dire sur quoi il est possible de mettre l'accent :
    la non consommation, et la décroissance, = trop compliqué
    l'environnement, et la responsabilité, = l'environnement et les responsabilités
    la faim dans le monde, et la croissance,= hors sujet
    les OGM et les semences alimentaires= oui
    l'information, et le pouvoir,= hors sujet
    l'immigration et les territoires géographiques, = hors sujet
    l'eau, les énergies renouvelables, = l'eau (ça se suffit)
    .......
    Je ne reprends pas la dimension de responsabilité, elle est partout... = oui d'accord mais le consommateur en a perdu la notion et je vois bien que la lui rappeler le fâche. Ce n'est pas dans l'air du temps !
    Ne crois tu pas qu'il faut déplacer sur ce site cette proposition de manif sur le thème UE car "les cadres de la communication" n'est pas dans le menu de l'accueil et la thème où elle est actuellement est peu visité.
    A toi de voir.


    Ce n'est qu'un exemple, les couples que j'ai mis peuvent être remanier ; ce sont des thèmes qui m'intéressent, il faut que d'autres thèmes pour chacun d'entre nous soient exposés, listés.
    Je dois te dire, Barbara, que mettre mes sentiments ou mes émotions sur ces sujets ne me donnent pas d'indication sur comment les traiter, pour les faire passer à d'autres.
    Par exemple si je prends partage, je mettrai une note très positive, je connais des personnes qui mettraient la même note que moi, et pourtant il ne sont pas dans le partage du tout. Nous ne défendons pas non plus les mêmes choses au plan politique, comme sur l'immigration...

    Oui, Barbara, on peut mettre le sujet dans UE.
    Tu peux ouvrir un nouveau sujet où tu veux.

    J'ai rajouté un peu de couleur au dessus, pour distinguer ton écrit du mien.

    Cette conversation pour moi ne concerne pas plus l'europe que la france ou autre. Pour moi la question était, de ce que j'avais entendu de ta "question" initiale, "une action collective", ou "comment mobliser les gens" et encore nous faut il choisir le sujet, c'est pour cette raison que j'ai mis plusieurs couples, malgrès que pour moi ils soient tous liés et aucun n'est hors sujet.
    Ensuite, une fois qu'on aurait choisi un des couples ou un autre que je n'ai pas mis moi-même, on s'occuperait du message qu'il contient et qu'on veut faire passer... Si ce n'est pas clair, tu me dis.

    Disons, que ce sujet ici pour moi est relatif à la communication entre nous, en vue d'une communication aux "Autres" ceux à qui on veut s'adresser, pour fédérer autour d'une action collective.
    Barbara, tu ouvres des sujets où tu veux, du titre que tu veux, dans le sommaire de base, le forum t'appartient autant qu'à nous...
    Si tu penses que tu peux relier ce thème à l'europe, nous t'y répondrons avec le même intérêt.
    ecotone
    ecotone
    Administratrice


    Nombre de messages : 1036
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par ecotone Dim 16 Mar - 11:57

    Bettina a écrit:
    Barbara a écrit:OK Ecotone, c'est très clair. Je cherche, et vous encourage à chercher "une accroche" plus positive que "Consommation Responsable"
    qu'en dit Bettina, Bye, Rabasse du Sud & les autres ?
    Je propose :

    MOI AUSSI JE M'AIME
    Dans mon intérêt, je manifeste contre la pollution qui me salit, contre l mal-bouffe qui m'enlaidit, contre .....
    Bettina découvre votre conversation aujourd'hui...

    BettinaMia I love you

    Et qu'est-ce tu penses de la "découverte" confused

    Contenu sponsorisé


    Les cadres utilisés pour la communication Empty Re: Les cadres utilisés pour la communication

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 29 Juin - 6:35