LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Mar 28 Juin - 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

Le Deal du moment : -47%
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
Voir le deal
7.99 €

4 participants

    Comores

    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Comores Empty Comores

    Message par admin Jeu 27 Mar - 15:37

    L'armée comorienne annonce contrôler Anjouan

    L'armée comorienne, appuyée par des troupes de l'Union africaine, a annoncé mardi avoir pris le "contrôle total" de l'île sécessionniste d'Anjouan, au terme d'une opération militaire lancée dans la matinée avec le soutien de l'Union africaine. "Pour l'instant nous ne déplorons ni mort ni blessé. Les dirigeants rebelles ont tous fui, aucun n'a encore été trouvé", a précisé le commandant Sidi. Une opération au cours de laquelle ils ont "localisé" le chef de la rébellion séparatiste de l'île d'Anjouan en fuite, Mohamed Bacar, selon le porte-parole de l'armée comorienne. Celui-ci s'est travesti en femme et cherchait à fuir par la mer, après l'assaut, selon le gouvernement de Moroni.

    Selon un communiqué gouvernemental, il y a eu un "bref affrontement" dans la ville d'Ouani, et Mutsamudu, la capitale d'Anjouan, est tombée "après un court échange de tirs". A Domoni, "on assiste à des scènes de fraternisation entre la population et les soldats soudanais." Quelques heures auparavant, un conseiller à la défense du président comorien Ahmed Abdallah Mohamed Sambi avait annoncé la prise par les soldats gouvernementaux, aidés de 400 hommes de l'UA, de l'aéroport et de Mutsamudu.

    Soutenu par 1.350 militaires tanzaniens et soudanais de l'Union africaine, le gouvernement des Comores avait promis de renverser l'homme fort d'Anjouan, Mohamed Bacar, qui s'appuyait sur une milice de plusieurs centaines d'hommes. L'an dernier, Bacar avait maintenu des élections dont le gouvernement fédéral avait ordonné l'ajournement. Seul candidat à ne pas boycotter les urnes, il avait été réélu mais ce scrutin avait été rejeté par Moroni.

    Arrivés par bateau à l'aube, les militaires des Comores et de l'UA ont rapidement repris le contrôle des villes de l'île. Pour les observateurs, l'UA espère remporter une victoire assez facile à Anjouan, dont la population atteint 300.000 habitants, afin de regagner en prestige international après les difficultés rencontrées dans ses interventions au Soudan ou en Somalie.

    Un responsable du gouvernement de Moroni a promis que Bacar, un ancien gendarme, serait jugé pour des crimes contre la population d'Anjouan, qui compte 300.000 habitants. Les autorités ont accusé Bacar et ses lieutenants de viols, de tortures, d'emprisonnements arbitraires et de déplacement de populations, tout en exhortant les habitants à ne pas se faire justice eux-mêmes.

    "Certains soldats ont reçu ordre de le rechercher. Nous savons qu'il ne dormait pas chez lui ces derniers mois. Il avait peur", a dit un responsable comorien. L'archipel des Comores a connu une vingtaine de coups d'Etat ou tentatives de coups de force depuis qu'il est devenu indépendant de la France en 1975 et de fortes rivalités s'observent entre les trois îles de l'archipel. Une quatrième île, Mayotte, est restée française.
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Comores Empty Re: Comores

    Message par admin Jeu 27 Mar - 15:39

    Protestations contre la fuite de Bacar à Mayotte

    Les Comores ont demandé jeudi aux autorités françaises de leur remettre l' ex-président de l'île d'Anjouan, Mohamed Bacar. L'ancien homme fort de l'île comorienne avait été renversé mardi après avoir tenté de faire sécession avec le reste de l'archipel des Comores. Il a trouvé refuge, mercredi soir, sur l'île française de Mayotte, provoquant la colère des autorités locales.

    "Nous avons notifié à la France que nous voulions que le colonel Mohamed Bacar et tous les rebelles en fuite soient extradés aux Comores", a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Houmadi Abdallah. "Nous avons rappelé aux autorités françaises que les mandats d'arrêt international à leur encontre sont toujours en vigueur".

    Jeudi matin, plusieurs centaines de personnes manifestaient devant l'ambassade de France à Moroni, la capitale de l'Union comorienne, pour protester contre la fuite de Mohamed Bacar.

    Les forces de sécurité comoriennes appuyées par des soldats de l'Union africaine ont dispersé à coups de grenades lacrymogènes les manifestants.

    Des manifestations tendues dénonçant "la France ennemie" ont également été signalées devant la Banque centrale, où travaillent de nombreux Français, et devant l'ambassade de France, où des militants ont réclamé l'expulsion de l'ambassadeur, Christian Job.

    Un ressortissant français vivant à Moroni a déclaré que l'école française de la capitale comorienne avait été fermée en raison des manifestations. Plusieurs élèves et enseignants se trouveraient à l'intérieur de l'établissement.

    La France, ainsi que les Etats-Unis, ont soutenu l'opération militaire montée par les Comores avec l'Union africaine pour renverser Bacar.
    avatar
    admin
    Administratrice


    Féminin
    Nombre de messages : 2788
    Date d'inscription : 23/11/2007

    Comores Empty Re: Comores

    Message par admin Jeu 27 Mar - 15:45

    Manifestations aux Comores et à Mayotte
    après la fuite de l'ex-président d'Anjouan

    Plusieurs centaines de personnes ont manifesté leur colère jeudi aux Comores et à Mayotte après la fuite dans cette île française de Mohamed Bacar, ex-président de l'île comorienne d'Anjouan, qui a demandé l'asile à la France après avoir été renversé par des forces africaines.

    Près d'un millier de personnes ont été dispersées à coup de gaz lacrymogènes par les forces de l'ordre près de l'ambassade de France à Moroni, a constaté un journaliste de l'AFP.

    Plusieurs groupes de jeunes tentaient toujours à la mi-journée de se rendre à nouveau vers l'ambassade et étaient régulièrement dispersés par les forces de l'ordre.

    "France, livrez Mohamed Bacar", pouvait-on lire sur une des affichettes brandies par les manifestants.

    Des manifestations d'Anjouanais se sont en outre multipliées jeudi à Mayotte contre la présence de M. Bacar, selon le correspondant de l'AFP. Des Mahorais (habitants de Mayotte) et des métropolitains habitant à Mayotte ont été pris à partie par des Anjouanais.

    Des voitures ont été brûlées et des habitants ont été blessés. Les forces de l'ordre étaient peu présentes jeudi en Grande Terre (Mayotte).

    De nombreux Anjouanais de Mayotte se disent "révoltés" par la protection accordée selon eux par la France au président renversé.

    Mohamed Bacar, président d'Anjouan depuis mars 2002 mais dont la réélection en juin 2007 a été jugée illégale par l'Union des Comores et l'Union africaine (UA), a été renversé lors d'une opération militaire baptisée "Démocratie aux Comores" et lancée mardi à l'aube par l'armée comorienne et les troupes mandatées par l'UA.

    Il est reproché à M. Bacar d'avoir maintenu l'organisation du scrutin de juin 2007 alors que l'Union en avait demandé le report après des affrontements en mai 2007 entre l'armée comorienne et des gendarmes fidèles à M. Bacar. Depuis, celui-ci a refusé d'organiser un nouveau scrutin.

    Arrivé mercredi en bateau à Mayotte, M. Bacar s'était réfugié chez son frère dans le sud de la Grande Terre, accompagné de 23 militaires. Ces derniers sont allés ensuite rendre leurs armes à la gendarmerie.

    M. Bacar a demandé l'asile politique à la France, qui a soutenu l'opération "Démocratie aux Comores" en transportant des troupes africaines aux Comores.

    Jeudi, Bacar a été transféré à l'aéroport de Mayotte, Pamandzi, et se trouve "dans l'enceinte de l'aéroport", a-t-on appris de source proche de la préfecture de Mayotte.

    La France "étudie la demande d'asile politique" de M. Bacar, a déclaré jeudi le secrétaire d'Etat à l'Outre-mer Yves Jégo, à la préfecture de Saint-Denis de la Réunion, à son arrivée dans cette île française jeudi.

    Moroni a réclamé dès jeudi matin le retour de M. Bacar aux Comores pour qu'il puisse être traduit en justice.

    "Nous comprenons la déception et la colère des Comoriens, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que Bacar et ses collaborateurs reviennent et soient jugés aux Comores", a ainsi déclaré le ministre comorien de la Défense Mohamed Bacar Dossar.

    Aucun accord d'extradition n'existe entre la France et les Comores.

    Sur l'île d'Anjouan, la situation était relativement calme jeudi à la mi-journée, selon un journaliste de l'AFP.

    Les tractations politiques se poursuivaient dans la capitale anjouanaise Mutsamudu pour la mise en place rapide d'une administration provisoire à Anjouan, puis d'un gouvernement de transition, avant des élections souhaitées en mai par l'Union des Comores.

    Mayotte avait décidé de rester française alors que le reste des Comores devenait indépendant en 1975. Elle est devenue un Eldorado dans la région attirant les clandestins, dont de nombreux Comoriens.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Comores Empty Re: Comores

    Message par bye Jeu 3 Avr - 11:31

    Enormément de raffles - interdiction faiter aux anjouanais (les papiers ne
    valant plus rien) de vendre quoi que ce soit sur les routes - ce qui entraîne
    évidemment une ménurie de produits alimentaires de base : plus de bananes par exemple, de moins en moins de poissons. Des camions de la gendarmerie (de gros véhicules franchement militaires) circulent en moyenne toutes les quatre heures dans le quatier. Hier des enfants (qui pensaient pouvoir jeter des oeufs sur les voitures pour le premier avril) ont été dénoncés par un atomobiliste et poursuivis par des policiers. On a fort à faire. Les permis de séjour de un an ne sont plus renouvelés par les services de la préfecture. Aucune nouvelles des autres villages.
    _____________________________________________
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Comores Empty Re: Comores

    Message par bye Jeu 3 Avr - 11:34

    Cela faisait plusieurs jours que les rumeurs l'évoquaient. La nouvelle est
    tombée mercredi 2 avril dans l'après-midi : les Comores ont interdit tout
    rapatriement de leurs ressortissants entrés clandestinement sur l'île de Mayotte.

    Désormais, l'Union des Comores n'acceptera plus sur son territoire les
    Comoriens en situation irrégulière à Mayotte expulsés par les autorités
    françaises dans le cadre de la lutte contre l'immigration clandestine. "Il est strictement interdit jusqu'à nouvel ordre à toute agence de voyage, aérienne ou maritime, nationale ou étrangère, de transporter des immigrés clandestins comoriens au départ de Mayotte", précise une directive publiée mercredi par les autorités comorie nnes en direction des compagnies aériennes et maritimes de l'archipel.
    Alors que les expulsions depuis Mayotte ont été stoppées depuis l'offensive de la coalition AND/UA sur Anjouan, le 25 mars, cette mesure entérine une situation jusqu'alors provisoire.

    "C'est pour des raisons de sécurité que nous avons pris cette mesure", a expliqué le secrétaire général au département des Transports à la vice-présidence, M. Abdillah Mouigni. Des sources proches des compagnies maritimes susceptibles de transporter des
    sans-papiers français de Mayotte vers Anjouan font état de fortes pressions de
    la part de la communauté anjouanaise à Mayotte et Anjouan pour que leurs bateaux –le Maria Galanta et le Tratringa- ne répondent pas à la demande (très forte) des autorités
    françaises. Certaines personnes auraient menacé de brûler les navires en cas de collaboration avec la France. M. Mouigni a prévenu que les contrevenants s'exposeront à des sanctions, dont le refoulement des passagers vers le lieu de leur embarquement.

    Cette mesure s'apparente à une forme de représailles à l'endroit des autorités françaises, en guise de protestation contre le refus de la France de renvoyer Mohamed Bacar aux Comores,après sa fuite de l'île d'! Anjouan le 26 mars (lire par ailleurs). Les
    Comores soupçonnent la France d'avoir aidé Mohamed Bacar à fuir l'assaut donné
    contre son régime par les forces comoriennes et de l'Union africaine la semaine dernière.

    Cette mesure devrait cependant être très mal prise par les dirigeants mahorais et les autorités françaises, pour lesquelles la lutte contre l'immigration clandestine est la priorité, et alors que la population réclame l'intensification des expulsions après les
    événements du 27 mars. En 2007, la préfecture de Mayotte a enregistré 14.000
    arrêtés de reconduite à la frontière, et a refoulé 16.000 personnes si l'on compte les mineurs. Mohamed Bacar ne s'était jamais opposé à ces expulsions et avait toujours laissé les compagnie aériennes et maritimes les déposer sur le sol anjouanais.
    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    Comores Empty Re: Comores

    Message par Rabasse du sud Jeu 3 Avr - 16:43

    Comores P%EAcheur
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Comores Empty Re: Comores

    Message par bye Ven 18 Avr - 4:55

    Des témoignages différents de celui publié dans la lettre de Malango : deux
    kwassas sont passés hier, d'après les gens nouvellement arrivés au village X. la
    population anjouanaise a de très bons rapports avec les troupes soudanaises qui, si elles ont pour mission d'empêcher les gens de partir ne s'en acquittent pas du tout - sans qu'il soit nécessaire de passer par le M'kara kara (la corruption).


    la tension reste très vive à Mayotte : des réunions se sont tenues dans la
    plupart des établissements publics aujourd'hui, essentiellement les collèges et
    les lycées (à la place d'une "grêve pour demander plus de sécurité et dénoncer la passivité de la préfecture") : il s'agissait pour les participants à ces réunions d'appeler le préfet à ses "responsabilités" pour prévenir d'autres événements comme celui du 27 mars. Si le but était, en n'étant pas assez policier et en laissant les médias délirer de haine et de crainte, d'associer maorais et wazungus dans une même "xénophobie" anti-anjouanaise c'est plutôt réussi. Jamais depuis 8 ans cette xénophobie n'avait atteint un tel degré de publicité, jamais le consensus anti-clandestin (d'anjouan) n'avait été aussi fort. Et pourtant on aurait pu pensé que le paroxysme avait été atteint. Il n'est question que de cela : que les anjouanais rentrent chez eux. Même dans la langue on chasse les traces de shindzwani (l'accent, les vocables qui ne font pas assez maorais sont pointés comme des marques de vulgarité et de sauvagerie).


    Malgré cela, les kwassas continuent d'affluer à peu près au même rythme. Et
    les sans papiers des quatiers périphériques de Mamoudzou s'attendent à la
    reprise des rafles après le passage de la délégation française aux comores.
    A la préfecture on chasse généralement les jeunes garçons, et si les
    convocations pour le renouvellement des permis de séjour d'un an ont repris,
    elles ne se font pas sans une réticence affichée et des sous entendus qu'on imagine

    Pirates d'outre mer
    jeffe
    jeffe


    Masculin
    Nombre de messages : 207
    Age : 113
    Localisation : au soleil
    Emploi/loisirs : faire la [ R]évolution
    Humeur : [R]évolutionnaire
    Date d'inscription : 12/04/2008

    Comores Empty Re: Comores

    Message par jeffe Ven 18 Avr - 10:02

    La politique (est-ce le bon terme ?) pratiquée par l'actuel www.gouv.fr n'ai qu'une incitation à la haine entre peuple.
    Sa majesté NS, dont la démesure est inversement proportionnée à sa petitude (je ne le surnomme plus le nain car cela faisait injure aux personnes de petite taille) doit posséder le même gène que son homologue d'outre- atlantique (il n'y a pas à remonter bien loin dans leurs arbres). Il serait d'ailleurs peut-être intéressant d'identifier les enfants porteurs de ce gène pour les envoyer directement à Nuremberg, cela ferait gagner du temps.
    Car ce gène est de loin, l'une des pires déviances génétiques humaines dont la première caractéristique est de pousser leurs porteurs à accuser les autres d'en être eux-même porteurs, afin d'échapper à toute suspicions. Ce gène dont je n'ose écrire le nom trouvera sans nul doute son identification dans ces photographies glanées en deux clic:

    Spoiler:

    Contenu sponsorisé


    Comores Empty Re: Comores

    Message par Contenu sponsorisé

      Sujets similaires

      -

      La date/heure actuelle est Sam 2 Juil - 11:33