LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Hier à 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

Le deal à ne pas rater :
One Piece : pas de tome Collector 25 ans prévu chez Glénat ?
Voir le deal

    Manifeste politique des insoumis

    jeffe
    jeffe


    Masculin
    Nombre de messages : 207
    Age : 113
    Localisation : au soleil
    Emploi/loisirs : faire la [ R]évolution
    Humeur : [R]évolutionnaire
    Date d'inscription : 12/04/2008

    Manifeste politique des insoumis Empty Manifeste politique des insoumis

    Message par jeffe Dim 15 Juin - 12:15

    Manifeste politique des insoumis

    Ce Manifeste a été souscrit le 5 décembre 2007 par des participants au colloque La convivencialidad en la era de los sistemas, organisé à Cuernavaca (Mexique) en l’honneur d’Ivan Illich à l’occasion du cinquième anniversaire de sa mort.

    Le temps des célébrations est venu. L’heure du changement est arrivé et il nous faut célébrer ensemble notre réveil et la capacité d’agir de chacune et chacun d’entre nous. Célébrons l’aube d’une nouvelle espérance. L’un après l’autre, les rêves brisés se sont transformés en cauchemars : rêves d’industrialisation, d’urbanisation, de croissance économique, de développement, de progrès. Les rêves de l’American way of life et du capitalisme, mais aussi du socialisme ne sont plus que ruines. Au réveil l’horreur était toujours là. Chaque calamité naturelle et sociale qui nous accable porte la marque de l’injustice dans un monde où moins de cent personnes possèdent plus de richesses matérielles que tous les autres habitants de la terre et où ce fossé ne cesse de s’agrandir.


    Se réveiller c’est reconnaître avec lucidité, sans catastrophisme ni éclat que les institutions dominantes sont en crise :


    • Les systèmes d’éducation éliminent plus de gens qu’ils n’en gardent, engendrent dépendance et discrimination. Ils mutilent et disqualifient les productions autonomes de savoirs. Ils ne préparent ni au travail ni à la vie. Les jeunes « éduqués » par le système ne trouveront jamais l’emploi de leurs rêves : 70% d’entre eux ne travailleront pas dans leur domaine d’études. L’école, en les déracinant et en accaparant leur temps et leur attention, leur ôte la possibilité d’acquérir les savoirs et savoir-faire qui leur permettraient d’assurer leur autonomie.


    • Les systèmes de santé rendent malades et sont discriminants. Ils empêchent de développer des formes de soins autonomes et rendent dépendants de besoins impossibles à satisfaire.


    • Les systèmes de communication isolent, séparent et manipulent, favorisant les mécanismes de contrôle.


    • Les systèmes politiques sont la négation de la démocratie. Ils masquent les véritables structures de domination et promeuvent d’illusoires libertés. Ils développent la dépendance et l’envie. Ils lient les mains, les pieds, les langues ; rendent sourds et aveugles pour mieux cacher la violence et le chaos qu’ils produisent et empêcher toute initiative.

    Le réveil est aussi une invitation à inventorier nos richesses. On trouve encore dans bien des villes des initiatives qui tissent des liens d’entraide. Des peuples entiers sont encore enracinés dans leurs traditions millénaires. Pour eux, l’eau est encore sacrée et gratuite et tous ont accès à elle selon des règles propres à leurs espaces communaux. Ces espaces peuvent aujourd’hui servir de refuge aux déçus de la modernité en remplaçant les espaces impersonnels et abstraits des villes modernes par des aires communautaires. Dans ces poches de résistance les gens reprennent en main leurs destinées et parcourent à nouveau leurs propres chemins.

    Certes, nous savons que ces richesses, et bien d’autres, pourraient disparaître. Mais il nous faut célébrer la ténacité avec laquelle les insoumis, les rebelles, les mécontents et les qualifiés de pauvres , qui sont la majorité, les défendent. Ils savent que la guerre incessante qu’on leur livre vise à les priver de moyens autonomes de subsistance pour les réduire à une misère dépendante. Ils savent aussi que le raz de marée devasteur de ce système cupide détruira toute résisatnce isolée. C’est pourquoi, s’organisant pour résister, ils transforment leur résistance en lutte de libération.


    Solidement ancrés dans la dignité de leurs espaces propres, ils créent des chaînes de confiance et de solidarité et nouent des liens avec d’autres poches de résistancs. C’est ainsi que se créent des réseaux de résistance, où s’épanouit la dignité de chacun en relation avec les autres et la nature, transformant ainsi pas à pas les bases d’un monde qu’ils réinventent.

    Les crises ont des effets dramatiques sur la vie quotidienne mais elles peuvent aussi marquer l’aube d’une libération révolutionnaire, en permettant de s’affranchier des instances qui brident les libertés. Elles sont le révélateur de la nature et des faiblesses du système dominant. Ainsi le capital, par exemple, a plus d’appétit que jamais, mais il n’a pas le ventre pour digérer tous ceux qu’il veut contrôler.

    La liberté et l’équité resteront lettres mortes dans une société organisée autour de l’automobile et de l’école, qui met l’économie au centre de la vie sociale. Pour en finir avec les les pénuries cycliques nées de l’avarice, de l’incompétence et des dégâts causés par la croissance économique, il convient de réduire l’économie formelle et de permettre le développemnt de sphères de subsistance autonomes. En remettant la politique et l’éthique, auxquelles l’activité économique doit être soumise, au centre de la vie sociale on remplacera l’obsession de la croissance économique par une société conviviale qui garantira à chacun le libre accès aux outils de la communauté dans le respect de la liberté des autres.


    Il nous faut célébrer la maturité technologique à laquelle nous sommes parvenus. Avec les moyens techniques actuellement disponibles tous les habitants du monde peuvent se créer une bonne vie en fonction de ce que chaque culture considère comme une bonne vie. Chaque personne pourrait avoir accès à une alimentation, un habillement et un logement convenables si ces moyens , accessibles à tous et à toutes, sont utilisés de façon économiquement réaliste, socialement équitable et écologiquement tolérable. Un principe de suffisance – assez, mais jamais trop - doit prendre la relève de l’idéologie du toujours plus qui domina le XXème siècle et dont la banqueroute et l’agonie sont encore aujourd’hui sources d’instabilité et de chaos.

    L’expansion de la dignité est un défi radical aux systèmes existants et l’autonomie créatrice mine les fondements des structures de domination. La réaction des pouvoirs en place est souvent violente et destructrice. Le changement n’ira pas sans efforts et sacrifices. De plus, nous savons que renoncer aux mirages et illusions, qui offrent sécurité et confort, est difficile et que résister aux pressions castratrices du système ne l’est pas moins. Mais les écueils que nous voyons ne nous arrêterons pas. Se réveiller c’est aussi recouvrer le sens de la condition humaine avec son art de souffrir , de jouir et de mourir. C’est aussi transformer notre mécontentement en art de vivre avec dignité.

    Les crises actuelles sont des crises d’échelle dues au fait que la taille des activités économiques et politiques a dépassé la mesure humaine. C’est là le produit d’une arrogance dont nous payons aujourd’hui le prix. Recouvrer le sens des limites naturelles et sociales permet de contrecarrer les échelles surdimensionnées des nations et des marchés internationaux, en construisant des réseaux interconnectés de digues protégeant des domaines vernaculaires, où pourront fleurir des échanges locaux autosuffisants.

    Ce système de contention devrait assurer une protection contre les raz de marée des opérations financières et politiques actuelles.
    Ces digues permettent de retrouver le sens de la proportion, le sens de la communauté, c’est ce qui rend possible l’autonomie créatrice et la liberté, ce qui peut donner une réalité à la démocratie. Celle-ci ne peut exister que là où sont les gens. Elle ne peut être que l’expression d’hommes et de femmes ordinaires qui définissent librement, en assemblées autonomes, les affaires qui les concernent.

    Dans un monde où se multiplient les signes de désespoir, donner nommer l’intolérable est déjà un acte porteur d’espèrance. Si quelque chose semble intolérable il faut agir. C’est la raison pour laquelle l’espérance est l’essence des mouvements populaires. Le fait de redécouvrir qu’elle est une force sociale est un premier pas vers le changement.

    Il ne faut pas voir l’espérance comme la conviction que les choses arriveront comme prévues, comme cela se passe avec les prévisions et prospectives conventionnelles qui engendrent des attentes illusoires.

    L’espérance c’est la conviction, indépendamment de ce qui peut arriver, que les choses ont un sens. C’est pourquoi la véritable espérance commence, mystérieusement, par la capacité de nommer l’intolérable. Une capacité qui vient de loin et induit nécessairement la colère et la politique pour défendre nos richesses, les cultiver et les faire fleurir. Au lieu d’attendre et de croire aux mirages, nous nous mettons en mouvement, nous déconnectant peu à peu des sytèmes aliénants qui nous mutilent pour construire librement un nouveau monde qui contienne les nombreux mondes que nous sommes.

    Nous n’acceptons plus d’être réduits en catégories abstraites, en particules homogénéisées dansant au son de systèmes prétendent nous transformer, toutes et tous, en individus égoïstes. Dans nos poches de résistance, c’est l’amitié qui nous unit tel un ciment, pour construire de nouveaux espaces communutaires. Dans ces espaces, nous pouvons nous détacher des instruments matériels et sociaux qui nous asservissent afin de construire joyeusement, loin de toute ingénierie sociale et de toute planification capitaliste ou socialiste, la société que nous imaginons.

    Le temps est venu de célébrer notre capacité de donner à notre réalité d’aujourd’hui la forme d’un devenir, bien ancrée dans un passé qui reste source d’inspiration.


    Souscrit le 5 décembre 2007 par des participants du colloque La convivencialidad en la era de los sistemas, organisé en honneur d’Ivan Illich à l’occasion du cinquième anniversaire de sa mort. Ce manifeste est ouvert à ceux et celles qui y sentent le reflet de leurs propres idées et espérances et désirent en appuyer les propositions.
    _________________________
    source: la ligne d'horizon

      La date/heure actuelle est Mer 29 Juin - 13:48