LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Mar 28 Juin - 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

-38%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur de table Rowenta VU2310F0
19.91 € 31.99 €
Voir le deal
-33%
Le deal à ne pas rater :
-30€ sur le Nettoyeur vapeur Karcher KST 2 Upright EasyFix
59.99 € 89.99 €
Voir le deal

    dépénalisation du cannabis

    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    dépénalisation du cannabis Empty dépénalisation du cannabis

    Message par bye Ven 18 Juil - 22:47

    4 juillet 2008 - 18:17

    Cannabis: dépénaliser serait «raisonnable»

    Le 30 novembre prochain, les Suisses votent sur une éventuelle dépénalisation de la consommation de cannabis. Pour les partisans de cette solution, elle permettrait de passer d'un marché incontrôlable à une régulation strictement limitée. Ils l'ont dit vendredi.

    Pour ceux qui défendent l'initiative populaire dite «pour une politique raisonnable en matière de chanvre», celle-ci envoie à la jeunesse un message clair: le cannabis peut être dangereux pour la santé et il est totalement interdit aux moins de 18 ans.

    L'interdiction en vigueur n'a pas les effets escomptés, puisque la consommation de cannabis reste stable, notent également les partisans de la dépénalisation.

    Mais attention, l'adoption de l'initiative ne serait pas un chèque en blanc. L'Etat devra poser une série de conditions au niveau de la loi. Les partisans du texte entendent déjà faire des propositions.

    Ainsi, l'acquisition et la culture pour ses propres besoins seraient admises, tandis que la production à plus large échelle serait soumise à des restrictions. Le cannabis ne pourrait être vendu qu'en quantité limitée par personne. L'origine, la qualité, les semences et le taux de THC (limité par la loi) devraient figurer sur les produits mis en vente.

    L'initiative est soutenue officiellement jusqu'ici par les socialistes, les Verts et les radicaux (droite), qui se sont prononcés pour à trois voix près, tandis que les démocrates-chrétiens ont dit non.
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    dépénalisation du cannabis Empty Re: dépénalisation du cannabis

    Message par bye Ven 17 Juin - 5:04

    Comment le tabou de la drogue est tombé

    En Histoire, comme en Formule 1, le top départ est toujours précédé d'un warm up. On en a une nouvelle fois la confirmation avec le débat actuel sur la dépénalisation de la consommation de cannabis. Pourquoi le sujet est-il soudain devenu brûlant alors que les questions posées ne datent pas d'hier ? Jetons un bref coup d'œil par dessus notre épaule : en moins de deux mois, trois événements, des prises de paroles extrêmement fortes, ont précipité la nécessité de débattre politiquement, à l'échelle française, mais aussi internationale, d'une question – notre rapport aux drogues – que les politiques, justement, ont mis tous leurs efforts à éviter.

    Premier acte : le cri lancé en avril par le poète mexicain Javier Sicilia, après le meurtre de son fils par les « narcos ». « Nous en avons ras-le-bol de vous », lançait-il aux politiciens de son pays, incapables de conduire efficacement la guerre contre les trafiquants et de mettre fin aux massacres entre bandes rivales, qui ont fait près de 40 000 morts en à peine cinq ans dans son pays. Et Javier Sicilia d'appuyer son cri d'un geste inouï : renoncer à l'écriture. Pour un poète, c'est arrêter de respirer.

    Deuxième acte, début juin : une commission internationale (The Global commission on drug policy), créée en 2010 et composée de quelques ex-huiles de la politique – Kofi Annan (l'ancien secrétaire général de l'ONU), Frenando Cardoso (ancien président du Brésil) ou Ernesto Zedillo (ancien président du Mexique), entre autres – lançait une bombe (symbolique) : « La guerre à la drogue a échoué, il faut changer de politique », écrivait-elle dans son rapport. Constat implacable. Et les anciens responsables (devenus lucides, ou bien courageux, ou peut-être réalistes... en tous cas libres de s'exprimer, sans doute parce qu'ils ne sont plus aux affaires) d'enfoncer le clou, en suggérant non seulement que l'on expérimente la légalisation contrôlée du cannabis, mais en prônant aussi la distribution médicalisée d'héroïne... Extraordinaire revirement à ce niveau de responsabilités, où la pensée unique – le tout-répression prôné par les Etats-Unis – règne en maître.

    Dépénalisation ? Le mot est lâché, de très haut, sur la scène internationale. Il est tombé sur l'Hexagone. C'est Stéphane Gatignon, le maire (Europe Ecologie) de Sevran (Seine-Saint-Denis), qui a cassé le verrou politique : il faut, explique-t-il dans un livre qui fait sensation (1), dépénaliser le cannabis pour mettre fin aux dérives criminelles provoquées par sa prohibition. La légalisation porterait en effet un coup fatal au dealers, en ouvrant le marché. Et Monsieur le maire d'en appeler, en même temps, à l'armée pour rétablir la paix civile dans sa cité... Dans d'autres sphères, le débat n'a, en fait, jamais cessé, comme en témoigne la sortie de deux autres ouvrages, l'un du journaliste Michel Henry (2), l'autre du chercheur Patrick Pharo (3).


    Dernier étage de la fusée : le rapport que Daniel Vaillant, ancien ministre de l'Intérieur de Lionel Jospin, a déposé ce mercredi 15 juin dans le bureau du groupe socialiste à l'Assemblée nationale. Un rapport qui propose la légalisation contrôlée du cannabis. Quelle relation entre ces quatre événements ? La fin du tabou, l'explosion de la question sans cesse refoulée dans les enceintes politiques. Et un même constat, de Sevran au Mexique : si les guerres n'ont pas la même ampleur, leur échec est tout aussi flagrant. Et la discussion sur la légalisation, indispensable. Pour les politiciens français – en particulier les candidats à la présidentielle – impossible de se défiler. Espérons qu'ils seront à la hauteur d'un débat qui doit être aussi dépassionné que possible, qui mérite autre chose qu'un combat en deux rounds entre « pro » et « anti », entre « morale » et « décadence ».

    .
    Olivier Pascal-Moussellard
    (1) Pour en finir avec les dealers, de Stéphane Gatignon, éd. Grasset, 224 p., 16 €.
    (2) Drogues. Pourquoi la légalisation est inévitable, de Michel Henry, éd. Denoël, 240 p., 16 €.
    (3) Philosophie pratique de la drogue, de Patrick Pharo, éd. du Cerf, 393 p., 37 €.

    http://www.telerama.fr/idees/comment-le-tabou-de-la-drogue-est-tombe,70211.php
    bye
    bye
    Administratrice


    Masculin
    Nombre de messages : 8993
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    dépénalisation du cannabis Empty Re: dépénalisation du cannabis

    Message par bye Sam 18 Juin - 11:28

    Deux joints ça va, trois verres bonjour les dégâts !

    Et si la dépénalisation du cannabis intéressait les 12 millions d'usagers, les policiers mais aussi les dealers en passant par les docteurs. Premier volet d'une enquête qui démarre sur les sièges d'un train avec un consommateur/vendeur.

    Gare du Nord. 19h30. Une rame du Transilien est sur le point de quitter le quai. Un jeune homme, jean, t-shirt blanc, casquette, blanche également, visière en arrière, traverse le wagon. « Excusez-moi ? Ca vous dérange si je m’assoie en face de vous ? Je voudrais rouler et si jamais les « flics » arrivent… » Il laisse sa phrase en suspens avant de s’installer avec un large sourire en jetant au passage un regard vers l’entrée du wagon. Il sort une feuille, une cigarette et du haschisch et prépare son joint.

    L’auteure de ses lignes n’y tient plus et se présente. Le mot de journaliste fait disparaître le sourire des lèvres du garçon qui, apprendra-t-on quelques minutes plus tard, n’a que 19 ans. « Non, je veux pas parler aux journalistes, ils déforment tout ce qu’on leur raconte. » Mais l’insistance vient à bout de ses réticences.

    « Tout le monde fume, les jeunes, les vieux. Tiens, même le type en costard derrière, je suis sûr qu’il fume des joints le soir », lance-t-il en désignant du regard un homme d’une quarantaine d’années. Les chiffres vont dans son sens. D’après l’Observatoire français des drogues et de la toxicomanie, 12,4 millions de personnes ont déjà essayé le cannabis, 3,9 millions fument occasionnellement et 1,2 million sont des consommateurs réguliers. Les usagers d’aujourd’hui sont bien loin d’être des marginaux.

    « L’une des fausses idées concernant le cannabis est que les jeunes sont le plus en danger. Mais ce ne sont pas eux qui ont un usage problématique du cannabis, note le Docteur Michel Hautefeuille, praticien hospitalier à l’hôpital Marmottan dans le XVII° arrondissement de Paris, spécialisé dans le traitement des toxicomanies. Nous soignons plusieurs centaines d’usagers problématiques du cannabis : il s’agit d’adultes entre 35 et 40 ans. Pas les jeunes. »

    Ce que confirme Jean-Pierre Galland, co-fondateur du Collectif d’information et de recherche sur le cannabis (CIRC) : « Le cannabis n’est plus uniquement un truc de « djeuns ». Beaucoup d’adultes de 50 ans fument des joints, même parfois avec leurs enfants. La population est en train de vieillir. Mais beaucoup n’ont pas envie de prendre le risque de se faire arrêter et appliquent le diction « pour vivre heureux, vivons cachés ». »

    Pourtant certains jeunes continuent d’être les victimes du cannabis. Utilisés comme revendeurs, ce sont les premiers visés par la police. « J’ai été interpellé des dizaines de fois. Même une fois, ils ont perquisitionné chez moi pour un bédo pas plus grand ça », explique le jeune homme à la casquette blanche, montrant sur son joint une longueur de deux centimètres.

    La police, il connaît bien. « J’habite à Franconville mais je vends à Saint Germain en Laye, une bonne ville de « bourges ». Un jour je devais y aller pour faire une vente, mais ma femme accouchait et je suis resté auprès d’elle. Un de mes potes a pris ma place. Résultat : trois ans de prison. Un autre purge en ce moment une peine de deux ans de prison ». La police n’est pas le seul ennemi des jeunes dealers. « Les territoires sont définis. Si jamais on empiète sur le territoire d’une autre bande, c’est la baston assurée. »

    A l’origine du statut de délinquant du fumeur de cannabis, la loi du 31 décembre 1970 qui, pour répondre à quelques cas d’overdose d’héroïne, pénalise l’usage de toutes les drogues : héroïne, cocaïne, ou encore le cannabis. A l’époque, l’usage de marijuana ne concernait que quelques cas isolés. Aujourd’hui, les chiffres montrent que la pratique s’est démocratisée.

    Considéré comme une drogue, le cannabis ne peut prétendre au même traitement que l’alcool ou le tabac dont l’effet sur la santé n’est pas moins nocif. Un classement britannique de la dangerosité des drogues place le cannabis en onzième position sur vingt drogues étudiées. La plus dangereuse, classée en première position, étant l’héroïne, l’alcool est 5e et le tabac en 9e. Le Dr Hautefeuille confirme ce que dit ce classement. « La potentialité d’atteinte pour la santé du cannabis est à peu près égale à celle du tabac. La différence réside dans la quantité consommée. Un vrai fumeur va fumer un paquet par jour, soit 20 cigarettes, alors que les 12 millions de consommateurs de cannabis ne vont fumer qu’un joint de temps en temps. »

    Pour l’alcool, le médecin est catégorique : « Il est beaucoup plus dangereux que le cannabis, dans le cadre d’un usage récréatif. Il induit une dépendance physique, une toxicité hépatique ou encore une dégénérescence musculaire. L’alcool est un produit hautement toxique. »

    La solution pour le médecin : « le commerce contrôlé » qui permettrait d’encadrer la fabrication, la vente et les conséquences du cannabis « par une grande campagne de prévention ». Et notre petit dealer et consommateur ? Bien sûr, il est pour la dépénalisation : « Ouah, mais ce serait trop génial », lance-t-il avec une immense sourire. Puis nuançant : « en même temps, les dealers trouveraient autre chose à vendre. On aime trop la vente. Le risque de se faire choper par les flics et tout. »

    Peut être se joindra-t-il aux consommateurs français qui braveront l’interdiction de consommer du cannabis pour ce rendre le 18 juin prochain à la Villette (XIX° arrondissement) pour l’Appel du 18 joint, qui chaque année, réunit les partisans de la légalisation autour du CIRC.

    Sophie Noachovitch






    --------------------------------------------------------------------------------

    Transmis par Olivier Poulain
    Thu, 9 Jun 2011 08:10:24 -0700
    Organisation : PAMF

    Contenu sponsorisé


    dépénalisation du cannabis Empty Re: dépénalisation du cannabis

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 5 Juil - 0:45