LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» AVORTEMENT AUX USA, NOUS NE VOULONS PAS PERDRE DE DROITS, NOUS VOULONS EN GAGNER !
par bye Mar 28 Juin - 12:51

» Michel Piron en garde à vue. Derrière Jacquie et Michel : un système organisé de proxénétisme et de viols.
par bye Jeu 16 Juin - 15:33

» EuroSatory : Visioconférence et Rassemblements contre le commerce des armes
par bye Lun 6 Juin - 17:32

» Entretien avec Yamina Saheb (GIEC) : “Il y a eu quelques réticences pour mettre le terme de sobriété dans le dernier rapport”.
par bye Mer 1 Juin - 8:37

» Retour sur l’accueil des déplacés d’Ukraine dans les Hautes-Alpes
par bye Mar 31 Mai - 16:17

» L’industrie pornocriminelle cible les enfants et la justice abdique !
par bye Mer 25 Mai - 16:23

» Le Royaume-Uni renforce son arsenal juridique contre les personnes en besoin de protection
par bye Jeu 19 Mai - 10:42

» Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
par bye Jeu 19 Mai - 10:36

» Moi, Nestor Makhno (épisode 7) – Il y a 100 ans, l’autre guerre d’Ukraine – Feuilleton
par bye Mer 11 Mai - 11:53

» Le "Tous capables" l'Education Nouvelle Le Groupe Français d'Education Nouvelle
par bye Ven 6 Mai - 12:42

» Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis : le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !
par bye Ven 6 Mai - 12:30

» Biélorussie : la plus grande attaque anti-syndicale du siècle en Europe
par bye Ven 29 Avr - 12:15

» Les associations dénoncent la différence de traitement envers les ressortissants non-Ukrainiens
par bye Ven 22 Avr - 6:21

» SUD éducation gagne l’indemnité REP/REP+ pour les AED !
par bye Jeu 21 Avr - 17:21

» Guerre en Ukraine : que contient la directive sur la protection temporaire de 2001 ?
par bye Dim 17 Avr - 9:50

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Ven 15 Avr - 8:59

» Mutations-sanctions à l'école Pasteur (93) : dans « l'intérêt du service public », nous devons faire front !
par bye Jeu 14 Avr - 8:42

» 6e rapport du GIEC : quelles solutions face au changement climatique ?
par bye Ven 8 Avr - 12:34

» Cabinets de conseil : quand le Sénat fustige le gouvernement
par bye Mer 6 Avr - 16:36

» Les fresques carabines : une institutionnalisation des violences sexistes à l’hôpital
par bye Dim 13 Mar - 12:35

» L’Ukraine au coeur… de la classe, l’école au coeur du monde
par bye Ven 4 Mar - 17:34

» 8 Mars 2022 : Grève féministe Déferlante pour l'égalité !
par bye Mar 1 Mar - 11:08

» Une guerre “culturelle”
par bye Jeu 24 Fév - 19:27

» Nouveau camp fermé de Samos : « Barbelés, clôtures, couvre-feu […] le camp ressemble à une prison. »
par bye Jeu 17 Fév - 18:07

» Exterminez toutes ces brutes
par bye Ven 4 Fév - 10:22

» Entretien avec Laurence Scialom : « Ne pas mettre la lutte contre la dégradation de notre biosphère au cœur de la gouvernance européenne serait une erreur historique »
par bye Mer 26 Jan - 15:55

» Osez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiquesOsez le féminisme ! fait 200 signalements de vidéos illégales sur des sites pornographiques
par bye Lun 24 Jan - 11:46

» La mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland PfefferkornLa mécanique des inégalités : un entretien avec les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn
par bye Sam 22 Jan - 10:48

» Répression pour un poème au Lycée Marcelin Berthelot de Pantin.
par bye Mer 12 Jan - 20:42

» CP/ Présidence française de l'Union européenne : Une alternative pour une politique d'asile européenne réellement solidaire est possible
par bye Ven 24 Déc - 9:47

» Les fresques carabines reconnues contraires à la dignité des femmes !
par bye Mar 21 Déc - 17:56

» Frontière biélorusse : quel impact des propositions de la Commission visant à déroger au droit d’asile européen ?
par bye Ven 17 Déc - 8:59

» contre le système pornocriminel
par bye Mer 15 Déc - 18:39

» S’émanciper dès la maternelle par le travail et la coopération
par bye Mer 15 Déc - 11:40

» La coopérative pédagogique : Paroles de filles
par bye Ven 3 Déc - 10:32

» La maltraitance des migrants n’est pas une fatalité »
par bye Mar 30 Nov - 18:47

» Lutter contre la violence… pour de vrai
par bye Jeu 25 Nov - 13:13

» République blindée, Projet Local d’Évaluation, chefs dans les écoles… Fin de règne rue de Grenelle
par bye Mer 17 Nov - 13:02

» Campagne d’Eric Zemmour : un masculiniste revendiqué prétendant à l’Elysée ?
par bye Jeu 11 Nov - 12:07

» Affaire Jacquie et Michel : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
par bye Mar 2 Nov - 18:34

» Réinstallation des réfugiés afghans dans l’UE : des promesses, pas d’engagements chiffrés
par bye Sam 23 Oct - 8:14

» La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
par gramophone Mer 20 Oct - 19:33

» À Montpellier, descente de police contre des sans-papiers venus au contre sommet France-Afrique
par bye Mar 19 Oct - 19:07

» Climat : nous l’avons fait, l’Etat n’a plus le choix !
par bye Ven 15 Oct - 12:36

» L’école des sans-école… des jeunes migrants refusés d’école
par bye Mer 13 Oct - 11:27

» La France envoie ses déchets nucléaires en Sibérie !
par bye Mar 12 Oct - 18:05

» Total Energies et Le Louvre : alliés contre le climat
par bye Mer 6 Oct - 16:55

» L’école est à la fois un lieu de formation et d’expression des bandes
par bye Mer 6 Oct - 9:19

» Analyse/déclaration sur la vente de sous-marins américains à l’Australie
par bye Sam 2 Oct - 9:32

» À celles et ceux qui ne sont pas rentré·es,
par bye Mer 29 Sep - 11:55

» « Nous n’avons pas besoin et nous ne voulons pas d’un petit chef ! »…
par bye Mar 21 Sep - 17:18

» Noël : fêtes familiales ou marché de dupe ?
par gramophone Mar 21 Sep - 15:57

» Les troubles de l’érection
par gramophone Mar 21 Sep - 14:36

» Le 28 septembre, c'est la journée internationale de droit à l'avortement !
par bye Lun 20 Sep - 19:35

» Biélorussie : les migrants victimes de l’instrumentalisation de la question migratoire
par bye Mer 15 Sep - 19:46

» Accueil des Afghans évacués de Kaboul
par bye Ven 10 Sep - 16:48

» Marseille : un discours de chef(s) !
par bye Mer 8 Sep - 11:53

» HECTAR grand projet inutile, priorité au service public !
par bye Mer 1 Sep - 19:09

» Rapport du GIEC : Jean Jouzel appelle à une réaction
par bye Mer 11 Aoû - 5:07

» J’évite de prendre l’avion
par bye Lun 12 Juil - 20:45

» Condamné à agir d’ici 9 mois, l'Etat ne réagit pas...
par bye Ven 2 Juil - 9:05

» ENFIN L'ÉGALITÉ, la PMA pour toutes adoptée !
par bye Mer 30 Juin - 12:12

» Projet de loi sur l’enfance : le choix du contrôle plutôt que de la protection pour les mineurs isolés étrangers
par bye Sam 19 Juin - 12:16

» Appel pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite : mobilisons-nous le 12 juin !
par bye Mar 8 Juin - 11:52

» Soutien à l’enseignante empêchée de faire cours en raison de son masque
par bye Mer 2 Juin - 18:35

» La junte du Myanmar suspend plus de 1 600 enseignant·es
par bye Mar 25 Mai - 12:24

» Manifeste pour la suspension des brevets liés au Covid 19
par bye Dim 23 Mai - 16:49

» Les dépenses militaires face aux besoins humains. Les centaines de milliards de la honte
par bye Mer 19 Mai - 18:00

» Évaluer n’est pas noter
par bye Lun 17 Mai - 11:22

» Le bilan chiffré du règlement Dublin ne plaide pas pour son maintien
par bye Mer 5 Mai - 12:37

» La compensation carbone, inefficace pour réduire les émissions du secteur aérien
par bye Mar 20 Avr - 8:39

» GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"GRANDE-BRETAGNE. "KILL THE POLICE BILL"
par bye Ven 16 Avr - 12:34

» Covid-19 : quel impact sur les procédures d’éloignement des migrants ?
par bye Ven 2 Avr - 12:45

» Médecins : stagnation des effectifs mais baisse de la densité médicale
par bye Ven 2 Avr - 12:36

» Encore une attaque des fascistes contre une librairie libertaire
par bye Lun 22 Mar - 12:40

» A partie du 17 mars, la France est à découvert climatique
par bye Mer 17 Mar - 11:49

» Non, on ne peut pas être « féministe » et agresser des survivantes de la prostitution et des féministes le 8 mars.
par bye Jeu 11 Mar - 9:39

» Les députés les Républicains font entrave au droit à l’avortement pour toutes !
par bye Jeu 18 Fév - 12:16

» Méditerrannée : reprise des sauvetages en mer pour l'Ocean Viking
par bye Jeu 4 Fév - 19:44

» Nouveau numéro du journal Casse-rôles
par bye Lun 1 Fév - 12:53

» #METOOInceste : La loi à l’agenda de l’Assemblée Nationale !
par bye Ven 22 Jan - 13:39

» Projet Hercule : EDF serait éclaté en trois entités
par bye Sam 16 Jan - 9:00

» Les enjeux de l'intégration des bénéficiaires d'une protection internationale dans l'Union européenne
par bye Lun 11 Jan - 20:50

» La méthode Montessori en question
par bye Mer 23 Déc - 13:24

» L’environnement ? une préoccupation peu partagée par les adultes
par bye Mer 16 Déc - 12:08

» Terrorisme
par bye Lun 14 Déc - 18:45

» Éducation : il faut donner priorité aux vaincus
par bye Mar 8 Déc - 11:59

» JOURNÉE MONDIALE DE L'ENFANCE
par bye Ven 4 Déc - 17:14

» 25novembre : la lutte pour l'élimination des violences masculines continue !
par bye Mer 25 Nov - 15:07

» Les mobilisations étudiantes sous la menace de lourdes peines de prison
par bye Mar 24 Nov - 10:23

» Décision historique pour la justice climatique !
par bye Jeu 19 Nov - 20:00

» Et maintenant nous sommes là...
par bye Mer 18 Nov - 13:13

» Révélation scientifique: l’amour rend aveugle !
par gramophone Sam 7 Nov - 9:55

» La puissance de la solidarité syndicale internationale
par bye Ven 6 Nov - 11:53

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR

Le deal à ne pas rater :
Manga : le contenu du Tome 10 Collector de L’Atelier des Sorciers ...
Voir le deal

    coup de gueule écolo!

    Rabasse du sud
    Rabasse du sud


    Nombre de messages : 2398
    Localisation : la provence
    Emploi/loisirs : chercheur
    Date d'inscription : 26/11/2007

    coup de gueule écolo! Empty coup de gueule écolo!

    Message par Rabasse du sud Dim 31 Aoû - 18:49

    FOSSE COMMUNE : réflexions d'écologie au vitriol

    Auteur : Michel Tarrier / 556 lectures28/08/2008, 14:09 - mise à jour : 28/08/2008, 14:38
    [ Recommander ce communiqué à un(e) ami(e) ] [ Recevoir une alerte mail à chaque nouveau communiqué ]
    FOSSE COMMUNE : réflexions d'écologie radicale

    "Vous êtes prisonniers d'un système de civilisation qui vous pousse plus ou moins à détruire le monde pour survivre." (Daniel Quinn)

    Notre Terre-mère, la planète-patrie, est cyniquement assiégée par un productivisme forcené qui la ronge sans répit ni remord, au grand dam du devenir et des générations futures.
    Si notre malveillance (spécisme, racisme, sexisme...) ne datent pas d'hier, les prémices de l'effondrement de notre civilisation ont été déclenchés tout récemment, suite à l'industrialisation puis aux bonds technologiques des années 1950.
    L'agriculture dopée par la révolution verte (engrais, biocides) devint si productive qu'elle généra la surpopulation humaine, cadeau empoisonné pour la Terre et les autres espèces.
    La dévastation du milieu allait alors devenir incommensurable.
    Jamais, jamais depuis la nuit des temps, plus grand crime contre l’humanité ne fut commis au nez et à la barbe des gens.

    Négationnistes des dégâts et du réchauffement (*), agresseurs de la biosphère, dilapidateurs des plus précieuses ressources, bétonneurs, pesticidaires et économistes boursouflés, proxénètes avides de la Nature, bourreaux des animaux et des plantes : Vous êtes foutus ! Et nous avec.

    L’écologisme politique ou son mal entendu néologique qu’est l’écologie à toutes les sauces du non-savoir, qui s’annonçait pourtant comme un contre-feux pour limiter les dégâts du néolibéralisme, apparaît de plus en plus mal fréquenté et pollué par des affairistes et des opportunistes sans vergogne.
    Le jeu s’en trouve ainsi biaisé, la cause siphonnée, les discours discrédités, les efforts de lutte désamorcés par des courants malfaisants, c’est pour le moins navrant.
    1972 : La gueule ouverte ; 2008 : le bec cloué.
    L'écologisme est détroussé, ce n’est plus un combat, seulement un constat.
    Machiavels de tous les Grenelle pour la galerie : Vous êtes foutus ! Et nous avec.

    L’écocracie parasitée n’étant plus qu’une fourberie du capitalisme écophage, cela autorise certains à la dénigrer et à la préjuger comme une arnaque, une entourloupe de plus dans le monde qu’on sait.
    Lorsque la société de la frime, des effets d'annonce, des logorrhées trompeuses et des mots trahis, disserte sur la biodiversité et la sauvegarde de la planète, les lucides, les inquiets et les victimes, roulés dans la farine, n’ont plus rien à espérer de concret.
    Le vers capitaliste est dans le fruit bio, le tour est joué.

    Qui sont-ils, pour qui se prennent-ils, disposent-ils d’une seconde planète pour se permettre de prendre par-dessus la jambe un enjeu aussi essentiel, de se jouer d’une cause aussi cruciale ?
    N’entendent-ils pas le discours en boucle sur le réchauffement climatique et toutes ses conséquences, telle la montée du niveau des mers ?
    Sont-ils tous sourds, kamikazes, immunisés ou économistes ?

    Ils savent pourtant que :
    - nous avons déconstruit à tout jamais la plupart des écosystèmes terrestres et marins ;
    - nous avons déboisé 40 % de nos forêts ;
    - nous sommes entrés dans la sixième phase d’extinction massive d’espèces (la première qui soit l’œuvre d’un Homo bien peu sapiens) ;
    - les abeilles nous quittent sans retour ;
    - la mort biologique du sol induit notre propre mort ;
    - fruits et légumes, farcis de résidus chimiques, sont devenus abjectes ;
    - l’érosion et la désertification sont galopantes ;
    - notre soi-disant progrès a pour signature récurrente la pollution généralisée ;
    - dans les métropoles l’air est irrespirable ;
    - les marées noires, vertes et de toutes les couleurs sont les fleurons pestilentiels de notre développement ;
    - les ressources qui nous étaient comptées se tarissent çà et là ;
    - ce qui est pris n’est plus à prendre ;
    - l’eau commence à manquer un peu partout ;
    - fondent les glaciers, les calottes polaires, le pergélisol ;
    - nous avons affaissé toutes les nappes phréatiques et asséchés bien des grands lacs ;
    - le compte à rebours des énergies fossiles est largement entamé ;
    - nous avons massacré, esclavagé ou ridiculisé les peuples premiers qui vivaient en phase avec la Nature ;
    - les derniers peuples naturels paient injustement la facture polluante de nos excès ;
    - des hordes de réfugiés de l’environnement ne savent plus où vivre et en exil, lorsqu’ils viennent réclamer leur dû, ils sont reçus à coups de mitraillette ;
    - nous vivons une crispation écologique et existentielle réellement fondée ;
    - l’erreur monothéiste et sa myopie anthropocentriste qui ont majoritairement guidé ce monde l’ont irrémédiablement réduit à néant ;
    - c’en est bel et bien fini des lendemains qui chantent, même si les plus chanceux ou privilégiés bénéficient encore de beaux restes et de quelques plages privées (et démoustiquées !).

    Alors, qui sont-ils ces imposteurs malins, auteurs de l’insupportable label d’un illusoire développement durable, flagrante contradiction des genres quand on sait que le système en vigueur détruit tout sur son passage ?

    Alors, qui sont-ils ces acteurs d’une mascarade élyséenne, savamment dosée d’éco-marie-chantalisme et d’éco-beaufitude, duo ministériel vaudevillesque à se taper le cul par terre ?

    Alors, qui sont-ils ces marchands de cigales, de vahinés et d’herbes de Provence, ces affairistes voyagistes manipulateurs d’une nouvelle peste ravageuse, plus dévastatrice parce qu’en profondeur et habilement étiquetée écotourisme ?

    Alors, qui sont-ils tous ces joueurs de pipeaux, ces charmeurs d’inquiétudes, ces experts en berceuses aux fausses notes d’éco-bonne conscience ?
    Et ce fleurissement soudain d’ONG vertueuses qui n’en perdent pas une miette, n’est-il pas suspicieux ce débordement de bonne volonté âpre au gain ?

    Le penthotal de l’éco-espérance de quelques bouffons verts et héliportés, l’éco-l’oréalisme au nom évocateur d’une ville de bout du monde, les éco-shampoings aux parfums des îles et aux extraits de bio-quelque chose, l’éco-tartuferie aux gestes désuets qui prétendent sauver en douceur une planète déjà exsangue, ces cons de people reliftés au chevet des peuples premiers folklorisés, tout cela fait beaucoup plus de mal qu’on ne l’imagine et ne sert en rien un combat déjà désespéré.

    Nous regrettons l’absence d’héritiers aux Paul-Émile Victor, Haroun Tazieff, Jacques-Yves Cousteau, René Dumont ou Théodore Monod, lesquels n’avaient guère besoin de voir le bas d’en haut pour nous communiquer leur sagesse. Et ceux qui, dans leur marketing mélancolique s’en réclament, ne sont que des fumistes.

    BAS LES MASQUES !

    Pourra t’on chasser ces nouveaux marchands du temple, prendre le problème à la racine et embrayer sur une véritable révolution intellectuelle, sur un nouveau mode de vie où le respect à 360 degrés remplacera le profit, où accroissance et dénatalité feront place nette au pouvoir d’achat et aux allocations familiales ?

    Quand on nous fait applaudir Leclerc parce que les parkings de ses hypermarchés s’équipent de 10 000 panneaux solaires, on se fout royalement de notre gueule ! Ce sont des hypermarchés et des bagnoles dont il faut apprendre à se débarrasser !

    Quand cesserons-nous de hacher ignoblement un bœuf dit bio dans notre assiette cannibale en prenant conscience que pour en produire 1 kg il faut gaspiller 20 kg de céréales et 50 000 litres d’eau, ainsi spoliés aux populations nécessiteuses ?
    Poursuivrons-nous notre œuvre de profanateurs, d’équarisseurs et de fossoyeurs du Vivant, tel que les bricolages culturo-religieux nous l’ont indûment enseigné depuis des millénaires ? Avec cette fois, l’appui d’un progrès néfaste nous permettant un carnage accéléré mais qui semble ravir tous les badauds de terriens empressés d’en finir ?

    La Terre n’est peut-être pas plate, mais elle commence à pencher et on va se casser la gueule !

    Et puis toutes ces entreprises douteuses, reconverties à la bonne cause et devant lesquelles on se prosterne, nous donnent la nausée : ces Monsanto au parfum crime de guerre de l’Agent Orange ; ces Hoffman-La Roche, ces Givaudan & Co. foulant du pied capitaliste tant la mémoire des nourrissons déglingués à l’hexachlorophène du talc Morhange qu’un Hiroshima à la dioxine de Seveso ; ces Grünenthal sans la moindre excuse pour les 15 000 bébés de la thalidomide, nés sans bras ou sans jambes.
    Les mains tâchés de sang ou de sève, mais beauté refaite en toute impunité, ils poursuivent leur chemin boursier en empoisonnant jusqu’à la rosée du petit matin.
    Nous sommes ainsi cernés de groupes ploutocratiques plus ou moins maîtres du monde, paradant pour la santé, la nutrition et maintenant pour la réparation de la planète !
    Sous pression de la boulimie lucrative, ils se jouent du moindre principe de précaution.
    L’impérialisme industriel, énergétique, semencier, phytosanitaire, pharmaceutique et agroalimentaire demeure le gardien cruel de tous les lobbies de la mort et de la prévarication.
    La terrible saga de l’amiante reste, entre autres, un scandale publique qui en annonce une avalanche d’autres.

    Y’EN A MARRE, NON ?

    Et la Terre ne sera plus que fosse commune...

    Alors, dans le désert en partage d’une planète bleue que nous aurons mis en décombres, il n’y aura plus de funérailles pour personne, de monuments funéraires grandiloquents en marbre de Carrare et à stèles sculptées.
    La mort redeviendra enfin anonyme et animale, fini les chichis post-mortem de l’arrogante espèce.
    De tous temps, la fosse commune était réservée aux pauvres ou aux morts par catastrophe ou par temps d’épidémie.
    La Terre-mère épuisée sera la fosse commune de nos descendants ruinés par notre goujaterie écologique et par tous nos abus.

    Déshérités, les successeurs d'Homo sapiens economicus, celui par qui le mal est arrivé, vivront une vie absolument invivable sur une planète sèche, silencieuse, exsangue, scalpée, galvanisée.
    Sauf avènement dans les meilleurs délais d'une utopique dictature verte, bienveillante et mondiale, adjointe d'une loi martiale pour serrer la ceinture au monde occidental, passé 2050, il n’y aura plus que des pauvres et la pandémie sera écocidaire.

    La formation de l’Univers est datée de 13,7 milliards d’années, notre Terre serait vieille de 4 milliards d’année, l'avènement du Vivant date de 500 millions d’années, le genre Homo (drôle de type, mauvais genre…!) est âgé de 2,5 millions d’années et nous autres, les sapiens, nous n’avons que 100 000 ans.
    Nous sommes debout depuis 4000 générations mais un petit siècle nous aura suffi pour tout anéantir : ça c’est de l’intelligente déraison !

    (Michel Tarrier)

    (*) Rappelons qu’il y a quelques années, l’imperturbable négationniste du réchauffement qu’est Claude Allègre, s’illustrait aussi en minimisant la dangerosité de l’amiante et en s’opposant au désamiantage du Campus de Jussieu. Il considère actuellement que l’inscription du principe de précaution dans la Constitution est « une arme contre le progrès » !

    ________________________________________
    Retrouvez ces thèmes dans deux livres de conscience universelle qui ne mâchent pas leurs mots :

    2050, SAUVE QUI PEUT LA TERRE, de Michel Tarrier
    La page du livre :
    http://users.skynet.be/jdelacre/2050/unedelecologie.html
    L'acquérir en ligne (livraison économique et immédiate) :
    http://www.amazon.fr/2050-Sauve-qui-peut-Terre/dp/2842743857

    FAIRE DES ENFANTS TUE, de Michel Tarrier & Daisy Tarrier
    La page du livre :
    http://web.mac.com/jdelacre/Enfants/enfants.html
    L'acquérir en ligne (livraison économique et immédiate) :
    http://www.amazon.fr/Faire-Enfants-Surpopulation-Tarrier-Michel/dp/2842744403

      La date/heure actuelle est Lun 4 Juil - 23:47