LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

» La tension monte d’un cran entre les Etats-Unis et le Venezuela
par bye Lun 20 Fév - 20:23

» Vandana Shiva : « Gandhi est plus pertinent qu’il ne l’a jamais été »
par bye Lun 20 Fév - 20:16

» Vague de froid en Europe : les migrants vulnérables
par bye Mar 7 Fév - 17:59

» Le centre pour les femmes et les familles migrantes a ouvert ses portes à Paris
par bye Mar 7 Fév - 17:56

» Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après les soupçons de viol de policiers
par bye Lun 6 Fév - 18:23

» Le maire rejette l'étude d'UFC-Que choisir sur l'eau potable
par bye Lun 6 Fév - 18:20

» DOCUMENT. Voici le contrat de travail de Penelope Fillon
par bye Lun 6 Fév - 18:17

» Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient
par bye Lun 6 Fév - 18:14

» Huit hommes possèdent autant que la moitié de la population mondiale
par bye Mer 18 Jan - 20:06

» Délinquants solidaires : Pour en finir avec le délit de solidarité
par bye Mer 18 Jan - 13:29

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par gramophone Sam 14 Jan - 11:34

» votre permis de conduire à portée de main
par neil89 Ven 13 Jan - 23:51

» Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, en grève le 10 janvier !
par bye Mar 10 Jan - 11:50

» Grenade de désencerclement : un CRS mis en examen
par bye Sam 7 Jan - 20:59

» Les trois visages du vote FN
par bye Sam 7 Jan - 20:46

» Les deux jambes du militantisme
par bye Sam 7 Jan - 20:37

» Condamnés aujourd’hui pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe
par bye Sam 31 Déc - 10:17

» Échapper au chaos
par bye Jeu 22 Déc - 17:53

» Le sénateur Carle coupable de détournement de fonds publics ? SUD éducation le dit depuis 2009 !
par bye Jeu 22 Déc - 15:06

» Maths : résoudre un problème
par bye Lun 12 Déc - 13:25

» Journée Internationale des droits de l'Homme: une situation inquiétante en Birmanie
par bye Dim 11 Déc - 11:17

» Comment les services de renseignement font la chasse aux employés des télécoms
par bye Sam 10 Déc - 18:54

» ET SI LE MASCULIN NE L’EMPORTAIT PAS SUR LE FEMININ ?
par bye Sam 10 Déc - 18:49

» Un document interne provoque un malaise à la SNCF
par bye Sam 10 Déc - 18:38

» Le gouvernement repousse l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
par bye Sam 10 Déc - 18:29

» Légitime défense des policiers : faut-il tordre le droit ?
par bye Ven 9 Déc - 19:29

» Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots
par bye Mar 6 Déc - 13:59

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mar 6 Déc - 13:54

» La métamatière, les élites et les gouvernants
par De Bortoli Claude Ven 2 Déc - 9:54

» Comment les stups ont enfumé la justice
par bye Jeu 1 Déc - 12:26

» Quel opérateur
par bye Jeu 1 Déc - 12:24

» Fillon président ? Un coup de massue pour l’école
par bye Mer 30 Nov - 17:54

» « Pourquoi j’ai secouru des réfugiés. » Monument en l'honneur de Pierre-Alain Mannoni
par bye Mar 29 Nov - 13:06

» Jean-Luc Mélenchon ne passera pas au second tour de la présidentielle s'il ne se décide pas à parler au peuple
par bye Mar 29 Nov - 13:03

» Graeme Allwright : il t'a laissé la carte qui est si délirante qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre
par bye Mar 29 Nov - 13:00

» Mort de Fidel Castro : bilan de santé de la révolution castriste
par bye Mar 29 Nov - 12:57

» Vinci, piraté par des hacktivistes
par bye Ven 25 Nov - 18:38

» Le Mouvement de la Paix solidaire de la lutte des infirmières et infirmiers
par bye Ven 25 Nov - 18:35

» presentation de moi
par bye Ven 25 Nov - 18:30

» tests
par Matteo13 Mer 23 Nov - 7:48

» Un système d'accueil italien saturé face au nombre toujours aussi important d'arrivées
par bye Lun 21 Nov - 19:08

» Comment fonctionnera le « centre humanitaire » de Paris ?
par bye Lun 21 Nov - 19:06

» Un quart des enfants européens est menacé par la pauvreté
par bye Lun 21 Nov - 19:02

» Cuba : Le Conseil d’État décrète l’amnistie de 787 condamnés
par bye Sam 19 Nov - 11:11

» TURQUIE : Cesser la « chasse aux sorcières » à l’encontre des employé(e)s de l’éducation
par bye Jeu 17 Nov - 18:57

» Ces magnats français qui contrôlent les médias
par bye Dim 13 Nov - 12:23

» Chômage, retraites et revenu universel : et si un cocktail était la bonne solution ?
par bye Dim 13 Nov - 12:20

» L'ANTIRACISME ET LA GAUCHE RADICALE SONT-ILS IRRÉCONCILIABLES?
par bye Dim 13 Nov - 12:16

» L'Amérique de Donald Trump
par bye Dim 13 Nov - 12:09

» Un an après les élections en Birmanie ...
par bye Mar 8 Nov - 18:59

» Fichier des Français : les oublis et les erreurs de Cazeneuve et Urvoas
par bye Mar 8 Nov - 11:54

» Burkina Fasso : Grève dans l’éducation les 3 et 4 novembre
par bye Mar 8 Nov - 11:49

» "Ni rire, ni pleurer, ni haïr. Comprendre"
par bye Mar 1 Nov - 11:58

» Besoin de crédit personnel
par filhastreanne Lun 31 Oct - 2:32

» L’usage informationnel acritique d’Internet à l’école primaire
par gramophone Dim 30 Oct - 10:06

» Un maire serbe à Srebrenica, tout un symbole, 21 ans après le massacre
par bye Lun 24 Oct - 12:39

» L'Arctique : eldorado ou mirage?
par bye Lun 24 Oct - 12:36

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    Russie: arrêtez les assassinats politiques

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Russie: arrêtez les assassinats politiques

    Message par bye le Jeu 22 Jan - 18:08

    Double meurtre. Lundi 19 janvier 2009, en
    fin d'après-midi, l'avocat Stanislav Markelov, militant du Forum Social de
    Russie, 34 ans, a été assassiné en plein centre de Moscou.

    (...) Au delà du black-out sur la réalité des
    exactions commises en Tchétchénie, après d'autres assassinats, ces meurtres
    s'inscrivent dans une volonté d'accroitre la peur parmi les journalistes et
    défenseurs des droits humains en Russie, afin qu'ils se dissuadent eux-mêmes
    d'enquêter sur la vérité et poursuivre l'oeuvre de journalistes tels qu'Anna
    Politkovskaïa ou d'avocats comme Stanislav Markelov...
    http://www.mvtpaix.org/communiques/2009/meurtresmoscou-2009.php
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8754
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Re: Russie: arrêtez les assassinats politiques

    Message par bye le Sam 7 Mar - 20:10

    La Russie qui ne pleure pas Nemtsov
    Seuls 14 % des Russes estiment que l’ère Eltsine a apporté à leur pays plus de bien que de mal – quand 66 % d’entre eux sont convaincus du contraire : et Boris Nemtsov y demeure, pour beaucoup de Russes, indissociablement associé

    En 1997, Boris Nemtsov comptait parmi les hommes politiques les plus populaires de Russie. 29% des Russes étaient prêts à l’élire à la présidence de leur pays.

    Nemtsov battait dans les sondages tous ses concurrents potentiels, à savoir l’éternel leader du parti communiste Guennadiï Ziouganov et le très charismatique général Alexandre Lebed. Le vice-Premier ministre Boris Nemtsov était jeune et beau, et avait beaucoup de bonnes idées. C’est lui, notamment, qui avait proposé que les fonctionnaires n’aient plus le droit de se déplacer dans des voitures de marques étrangères et optent pour des Volga. Si l’initiative n’a jamais été suivie d’effet, elle avait néanmoins marqué les esprits.

    Le 17 août 1998, la Russie a connu sa plus grande crise financière depuis la chute de l’URSS. La cote de Nemtsov a dégringolé à 1 %. Il a donné sa démission et quitté le gouvernement pour, un an plus tard, fonder son parti, l’Union des forces de droite, qui a recueilli 8,2 % des voix aux législatives de 1999. Nemtsov a obtenu un siège à la Douma. Mais au bout de quatre ans déjà, aux législatives de 2003, l’Union des forces de droite ne recueillait plus que 4 % des voix et échouait à franchir le seuil électoral. Boris Nemtsov est entré dans l’opposition. Il a soutenu la « Révolution orange » en Ukraine et a été un des conseillers de Viktor Iouchtchenko. Il a tenté de se faire élire à la mairie de Sotchi, mais en vain. Son dernier succès électoral date de 2013 : il s’est fait élire député de la Douma de Iaroslavl.

    Boris Nemtsov a été assassiné dans la soirée du 27 au 28 février, à proximité du Kremlin, par des inconnus.

    La presse occidentale, à l’unisson, a immédiatement qualifié Nemtsov de « principal opposant à Poutine ». Or, les chiffres disent le contraire. Sur le plan électoral, Nemtsov aurait difficilement pu faire concurrence au président russe. En effet, selon la dernière enquête du centre Levada, seuls 15 % des Russes déclaraient, en février 2015, éprouver de la sympathie pour Boris Nemtsov et les autres membres de l’opposition libérale, tels Mikhaïl Kassianov ou Alexeï Navalny. Ils étaient 68 %, à l’inverse, à assurer n’avoir aucune sympathie pour ces hommes politiques. 18 % des personnes interrogées se sont déclarées sans opinion.

    Ces 15 % de sympathisants, on les a vus défiler, le dimanche 1er mars. Environ 50 000 personnes, selon les organisateurs – 16 500 selon la police – sont descendues dans les rues de Moscou pour honorer la mémoire de Boris Nemtsov et se recueillir sur le lieu de son assassinat.

    Ces gens ont des idées bien arrêtées sur ce qui se passe actuellement en Russie. À les en croire, la Russie serait dirigée par un dictateur qui, tel le dragon des contes, terrorise son pays. Heureusement, il existe une poignée de braves chevaliers – les membres de l’opposition libérale – qui osent le défier. Mais le dragon, extrêmement puissant, les dévore tous un par un. Le reste de la population vit dans la peur du monstre et, faute de pouvoir le chasser, finit par éprouver à son égard une sorte d’attachement pathologique. Cette lecture n’est que trop connue et ne surprend plus personne. Comme toute autre vision du monde, elle a parfaitement le droit d’exister. Mais elle ne suffit pas à comprendre comment les Russes perçoivent ce qu’ils vivent en ce moment : car ils sont loin de s’y retrouver tous, dans cette interprétation largement véhiculée par les médias.

    En se tournant vers les 68 % de Russes qui confient ne pas éprouver de sympathie particulière pour Boris Nemtsov et ses acolytes, on peut entendre un autre son de cloche. Ces gens-ci vous diront qu’avec le meurtre de l’opposant, ils ont eu l’impression de voyager dans le temps – pour atterrir dans les années 1990, quand les assassinats de rue d’hommes d’affaires et de politiques par des tueurs à gages étaient chose quotidienne, ou presque. Ils vous diront aussi que pour eux, cela a constitué un choc – car très franchement, revenir aux années 1990 est un « rêve » qui n’est pas partagé par grand-monde en Russie.

    Seuls 14 % des Russes estiment que l’ère Eltsine a apporté à leur pays plus de bien que de mal – quand 66 % d’entre eux sont convaincus du contraire (sondage Levada, février 2013). On a eu des époques plus désastreuses, mais on n’en a pas eu d’aussi ignominieuses : ces vers de Nekrassov pourraient résumer le sentiment que les Russes éprouvent en songeant aux années 1990.

    Voici comment l’écrivain contemporain Egor Kholmogorov caractérise la période :

    C’était un enfer moqueur de vide et de nullité, qui a entraîné en son sein le pays entier, la nation, l’État. En mille ans d’histoire, jamais un Russe n’avait autant méprisé son État qu’à l’époque de Eltsine. Tout se vendait : le pays, les secrets d’État, les usines uniques en leur genre, la fierté des hommes et l’honneur des femmes. Tout pouvait être trahi : la patrie, les partenaires, les amis, soi-même. On aurait dit que la Russie avait bu de la vodka frelatée. Impuissante et humiliée, elle s’était allongée dans une flaque d’eau au beau milieu de la grande voie de la civilisation, et chantait, d’une voix ivre, « American boy, american boy ! »

    Boris Nemtsov, qui a connu son heure de gloire précisément dans les années 1990, y demeure pour beaucoup de Russes indissociablement associé. Le calife d’une heure, un prince détrôné aussi rapidement qu’il avait été sacré. Un homme dont l’étoile politique a brillé de façon très brève, et sans grand éclat. Un homme du passé – d’un passé honteux et terrifiant, que l’on souhaite oublier et que l’on redoute plus que tout de revivre.

    http://www.lecourrierderussie.com/2015/03/russie-pleure-pas-nemtsov/

      La date/heure actuelle est Dim 24 Sep - 15:14