LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Stop Autisme Virtuel L’autisme provoqué par les écrans, ça n’existe pas ! Halte aux théories infondées !
par bye Mar 9 Oct - 12:24

» Rapport des enquêteurs de l’ONU sur la Birmanie : crimes de masse, impunité et transition démocratique à l’arrêt
par bye Mar 2 Oct - 14:36

» Service national universel : surveiller et soumettre
par bye Mar 25 Sep - 10:57

» Un peu moins pauvre ?
par bye Mar 18 Sep - 11:21

» Clément Méric, ni oubli ni pardon
par bye Lun 10 Sep - 12:52

» Liberté de la presse en Birmanie : deux pas en avant, trois en arrière
par bye Mer 5 Sep - 8:49

» Rohingya : un an après... si peu d'avancées 
par bye Ven 24 Aoû - 18:59

» Le Festival de Douarnenez consacre deux journées à la Fédération de la Syrie du nord
par bye Mar 3 Juil - 14:19

» Pour une autre formation professionnelle
par bye Mer 27 Juin - 14:07

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mer 27 Juin - 13:56

» migration internationale
par bye Mar 26 Juin - 19:25

» Guyane : non à la Montagne d’or !
par bye Mar 12 Juin - 18:05

» Crime raciste en Calabre
par bye Ven 8 Juin - 12:17

» Les premiers chiffres de PARCOURSUP : une génération sacrifiée ?
par bye Lun 4 Juin - 17:42

» LES ONG DÉVOILENT LEUR PROJET DE LOI D’AVENIR POUR LES TRANSPORTS ET LA MOBILITÉ
par bye Mar 29 Mai - 18:01

» NE JAMAIS RECHERCHER D’ADHÉSION
par bye Mar 22 Mai - 14:38

» Kanaky, quand le peuple voulait s’éduquer lui-même...
par bye Lun 14 Mai - 10:04

» Anarchisme, éducation et pédagogie
par bye Lun 7 Mai - 13:15

» Cours libres - Debout ! Debout ! C’est maintenant que ça se passe...
par bye Dim 15 Avr - 9:08

» fascisme pas mort, hélas!
par bye Ven 6 Avr - 11:52

» Notre Dame des Landes ou l’art des grands projets inutiles
par bye Mar 3 Avr - 19:20

» MÉDECINS ET ASSOCIATIONS UNISSENT LEURS VOIX POUR RAPPELER L’URGENCE D’AGIR FACE À LA POLLUTION DE L’AIR
par bye Mer 28 Mar - 18:19

» BOMBARDEMENTS AU PROCHE ET MOYEN ORIENT : EXIGEONS LE RESPECT DU DROIT INTERNATIONAL PAR TOUS
par bye Jeu 22 Mar - 18:08

» Manifestation kurde anti-Erdogan à Bruxelles
par bye Mar 20 Mar - 7:23

» Les cigarettes électroniques, plus dangereuses que bénéfiques ?
par bye Mar 20 Mar - 7:13

» La métamatière et les créations
par Claude De Bortoli Jeu 15 Mar - 11:43

» Scandale sexuel : Oxfam présente ses excuses aux autorités haïtiennes
par bye Ven 9 Mar - 18:50

» SDF, il avait volé des sandwiches dans la poubelle d’Atac
par bye Ven 9 Mar - 18:40

» Malgré l’austérité, la France va dépenser 37 milliards pour son réarmement nucléaire
par bye Ven 9 Mar - 18:31

» La pauvreté s’installe...
par bye Mar 6 Mar - 10:58

» large victoire des grévistes d’HEMERA - HOLIDAY INN
par bye Ven 16 Fév - 10:40

» jeunes à la rue dans le grand froid : faire connaitre est déjà un combat
par bye Mer 14 Fév - 18:07

» National ou civique ou militaire : en arrière-plan du service obligatoire, la militarisation des élèves
par bye Lun 5 Fév - 13:03

» ARRIVÉES ET DEMANDES D'ASILE EN BAISSE EN 2017 EN EUROPE
par bye Mar 30 Jan - 18:29

» Les véritables enjeux des réformes éducatives de Jean-Michel Blanquer
par bye Mar 30 Jan - 15:00

» Contre la sélection à l’université : "On veut de l’inattendu !"
par bye Mar 23 Jan - 19:19

» Les policiers français ont abattu 18 personnes en 2017
par bye Ven 19 Jan - 7:43

» Acheter permis de conduire français
par Pipoinzaghi Mar 16 Jan - 16:02

» Journée internationale des droits de l’Homme : en Birmanie des espoirs déçus
par bye Sam 6 Jan - 7:52

» Tapis dans le bocage : la vérité sur les armes secrètes des "zadistes"
par bye Ven 29 Déc - 14:32

» Victoire du Secours populaire contre le maire F.N. d’Hayange
par bye Mer 20 Déc - 21:28

» Peut-on renvoyer les demandeurs d’asile vers des « pays tiers sûrs » ?
par bye Mar 19 Déc - 19:52

» Une montée des violences envers les migrants à travers l'Europe :
par bye Ven 15 Déc - 18:54

» Défendre et renforcer les CHSCT !
par bye Mar 5 Déc - 12:59

» Nuage de Ruthénium-106 sur l’Europe : que s’est-il réellement passé ?
par bye Mar 28 Nov - 12:35

» Dossier sur "l’affaire du stage de Sud éduc 93"
par bye Lun 27 Nov - 12:34

» Appel de Raymond Millot : Un projet émancipateur face aux dangers de l’anthropocène
par bye Mar 21 Nov - 12:54

» Les émissions de CO2 repartent à la hausse
par bye Ven 17 Nov - 17:05

» l’idéologie du consentement, outil d’émancipation ou d’isolement individuel ?
par bye Lun 13 Nov - 12:21

» Droit au logement opposable : le bilan chiffré 2008-2016
par bye Jeu 9 Nov - 20:02

» La rétention des « dublinés », dans l’attente d’un transfert, est contraire au règlement Dublin
par bye Lun 6 Nov - 18:33

» Face à la situation en Catalogne
par bye Mer 1 Nov - 11:33

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par bye Sam 21 Oct - 10:37

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Bus de la honte : ne laissons pas l’avenir aux réactionnaires
par bye Sam 14 Oct - 12:44

» La métamatière et le peuple
par Claude De Bortoli Ven 6 Oct - 9:27

» Vers un retour du délit de solidarité ?
par bye Sam 30 Sep - 6:45

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    Procès du Carlton : le néolibéralisme annule la dette de la violence économico-sexuelle

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8809
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Procès du Carlton : le néolibéralisme annule la dette de la violence économico-sexuelle

    Message par bye le Lun 23 Fév - 16:39

    Alors que le procureur réclame la relaxe de Dominique Strauss-Kahn dans le procès du Carlton, Stéphanie Lamy du collectif « Abandon de famille-tolérance zéro » [3] rappelle qu’il n’y a pas consentement dès lors qu’il y a contrainte économique.

    Depuis des années, on nous sert ad nauseam la narrative des “amours” de DSK et d’autres “libertins” puissants. Sauf que voilà : il n’y a pas de “consentement” dès lors qu’il y a contrainte économique.

    La femme séparée/divorcée avec ses enfants, pauvre, obligée de compromettre son intégrité physique et psychique pour assouvir les “besoins” des hommes riches et puissants - voici la trame qui se dessine à travers les témoignages des femmes à la barre du procès du Carlton, des femmes abîmées non pas par “la vie”, mais par d’autres hommes - et les institutions qu’ils gouvernent.

    « La violence économique est une des conditions de l’exercice des violences sexuelles, tout comme la violence sexuelle est l’un des piliers du renforcement des inégalités économiques »

    Jules Falquet, DSK ou le continuum entre les violences masculines et les violences néolibérales

    Plus qu’un scandale politico-médiatique donc, le procès du Carlton à Lille met en exergue les limites du système néolibéral. Un système qui prétend que tout se marchande (sauf le travail domestique, of course), et où les personnes seraient, a priori, libres de disposer de leur corps si elles/ils le souhaitaient. Mais il s’agit alors d’une “liberté sexuelle” qui fait fi du désir des laissés-pour-compte de la société, et qui occulte l’asymétrie des rapports de force économiques.

    C’est ainsi qu’on apprend qu’une chaîne d’approvisionnement de « labeur » semble avoir été montée autour des envies d’un seul homme. La demande hors normes de DSK aurait créé une économie de marché qu’il exploite, éhontément, fermant les yeux quant à la provenance de ce qu’il engloutit, et les ravages infligés par son appétit.

    Si DSK se défend (non sans une arrogance certaine) en avançant qu’il aurait profité de ces services à titre gracieux, en tant que grand ponte du néolibéralisme, il était pourtant aux premières loges pour savoir que rien n’est gratuit. Aujourd’hui, tout se vend, tout s’achète. Y compris en faveurs et en influence.

    L’économie de marché au nom de la liberté de l’individu et de l’efficacité économique est dévastatrice pour les femmes dans le monde entier. La politique d’austérité imposée aux pays ayant subi l’intervention du FMI détourne l’une des fonctions premières d’un État - le souci d’équité et de justice - au profit des remboursements de leurs dettes. Et ce sont les femmes et les enfants les premier-e-s touché-e-s par ce dévoiement des secteurs de la santé et du social - comme l’attestent de nombreuses organisations de défense des droits des femmes, comme Gender Action.

    « Le néolibéralisme transforme l’échange économico-sexuel en un marché mondial, organisé par les migrations intra et internationales, la monétarisation, le trafic, une industrialisation qui appauvrit et illégalise les femmes les plus opprimées. »

    Annie Ferrand, La “libération sexuelle” est une guerre économique d’occupation

    C’est en France, et grâce a ses « rapports amicaux », que l’influence de DSK et de ses pairs semble avoir le plus d’emprise sur la parole publique et sur les projets politiques. Euphémismes pervers et négation des violences, les propositions de lois se suivent (APIE, Protection de l’enfance, Macron) sans jamais prendre en compte la paupérisation systémique des femmes, et plus particulièrement des mères.

    « Ce qu’achète le client prostitueur, c’est le droit d’échapper aux règles et aux responsabilités qui fondent la vie en société. »

    Christine Delphy (sociologue), Françoise Héritier (anthropologue) et Yvette Roudy (ancienne ministre des Droits des femmes)

    L’enjeu politique de DSK est clair : saper les prétentions des femmes à l’égalité en leur faisant accepter les termes néolibéraux de l’échange économico-sexuel. Une négociation imposée sous contrainte monétaire. Cet accord (tacite ou contractuel) à l’acte sexuel ne peut donc pas être libre.

    Si la prostitution était un métier comme un autre, ce serait même la Cour de cassation qui nous le dirait :

    « L’exploitation abusive d’une situation de dépendance économique, faite pour tirer profit de la crainte d’un mal menaçant directement les intérêts légitimes de la personne, peut vicier de violence son consentement. » (Cass.civ. 1 , 3 avril 2002)

    Les témoignages de Jade et Mounia m’ont particulièrement touchée. L’une prostituée par son avocat, l’autre pour dignement élever ses enfants seule, acculées, pressées par une justice toujours si soucieuse de préserver les privilèges de leurs ex, elles ont subi une violence institutionnalisée qui les a conduites à se soumettre encore et toujours à la violence des hommes.

    Mounia :

    « Je pleurais. Et puis je disais que j’avais très mal. Il y avait de la violence ? Non, c’était pas de la violence, c’était un rapport de force. Brutal parce qu’il ne s’est pas arrêté. Mais consenti de votre part ? Oui, parce qu’il me fallait cet argent, j’en avais besoin. »

    Jade (Sandrine) :

    « Moi, ça me permettait de m’occuper de mes enfants. Je travaillais la nuit, je m’occupais d’eux le jour. Je donnais surtout beaucoup d’argent à l’avocat pour payer mon divorce. »

    Elle insiste :

    « On ne choisit pas cette situation, j’en suis persuadée. Je ne me suis jamais acheté des sacs ou des bottes de marque. Et quand j’avais assez d’argent, je retournais travailler pour des boites d’intérim. »

    Le président l’interrompt :

    « Vous avez pourtant une excellente formation, vous parlez trois langues. Pourquoi ? Comment avez-vous franchi le pas ? »

    Sandrine (Jade) répond en pleurant :

    « J’étais acculée, ma fille avait sept mois... J’ai ouvert le frigo, ce frigo était vide. Je me suis dit qu’il fallait que je me lance. J’avais rendez-vous avec un chauffeur, sur l’autoroute... Il a fallu qu’on s’arrête parce que... J’étais morte de trouille. Voilà comment j’ai mis le pied là-dedans. »

    Et l’historienne et essayiste Natasha Henry de commenter :

    « Ces audiences racontent un esclavage, pas du libertinage »

    Et de rappeler que la violence économique faite aux femmes n’est toujours pas sanctionnée par nos textes de lois, et ce en dépit du fait qu’elle soit explicitée dans la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (Convention d’Istanbul), entrée en vigueur en France depuis le 1er août 2014.

    http://www.politis.fr/Proces-du-Carlton-le,30099.html

      La date/heure actuelle est Lun 15 Oct - 11:17