LIBRE DISCUSSION DANS LES COULISSES DE DEMAIN

Débattons en toute liberté, dans le respect de l’autre, sur tous les sujets qui composent notre société : politique, économie, environnement, religion, philosophie, paranormal, sciences, famille, santé, mode, sexualité, loisirs, sports, divertissements…

Derniers sujets

» Un peu moins pauvre ?
par bye Hier à 11:21

» Clément Méric, ni oubli ni pardon
par bye Lun 10 Sep - 12:52

» Liberté de la presse en Birmanie : deux pas en avant, trois en arrière
par bye Mer 5 Sep - 8:49

» Rohingya : un an après... si peu d'avancées 
par bye Ven 24 Aoû - 18:59

» Le Festival de Douarnenez consacre deux journées à la Fédération de la Syrie du nord
par bye Mar 3 Juil - 14:19

» Pour une autre formation professionnelle
par bye Mer 27 Juin - 14:07

» Violences policières, violences d’Etat
par bye Mer 27 Juin - 13:56

» migration internationale
par bye Mar 26 Juin - 19:25

» Guyane : non à la Montagne d’or !
par bye Mar 12 Juin - 18:05

» Crime raciste en Calabre
par bye Ven 8 Juin - 12:17

» Les premiers chiffres de PARCOURSUP : une génération sacrifiée ?
par bye Lun 4 Juin - 17:42

» LES ONG DÉVOILENT LEUR PROJET DE LOI D’AVENIR POUR LES TRANSPORTS ET LA MOBILITÉ
par bye Mar 29 Mai - 18:01

» NE JAMAIS RECHERCHER D’ADHÉSION
par bye Mar 22 Mai - 14:38

» Kanaky, quand le peuple voulait s’éduquer lui-même...
par bye Lun 14 Mai - 10:04

» Anarchisme, éducation et pédagogie
par bye Lun 7 Mai - 13:15

» Cours libres - Debout ! Debout ! C’est maintenant que ça se passe...
par bye Dim 15 Avr - 9:08

» fascisme pas mort, hélas!
par bye Ven 6 Avr - 11:52

» Notre Dame des Landes ou l’art des grands projets inutiles
par bye Mar 3 Avr - 19:20

» MÉDECINS ET ASSOCIATIONS UNISSENT LEURS VOIX POUR RAPPELER L’URGENCE D’AGIR FACE À LA POLLUTION DE L’AIR
par bye Mer 28 Mar - 18:19

» BOMBARDEMENTS AU PROCHE ET MOYEN ORIENT : EXIGEONS LE RESPECT DU DROIT INTERNATIONAL PAR TOUS
par bye Jeu 22 Mar - 18:08

» Manifestation kurde anti-Erdogan à Bruxelles
par bye Mar 20 Mar - 7:23

» Les cigarettes électroniques, plus dangereuses que bénéfiques ?
par bye Mar 20 Mar - 7:13

» La métamatière et les créations
par Claude De Bortoli Jeu 15 Mar - 11:43

» Scandale sexuel : Oxfam présente ses excuses aux autorités haïtiennes
par bye Ven 9 Mar - 18:50

» SDF, il avait volé des sandwiches dans la poubelle d’Atac
par bye Ven 9 Mar - 18:40

» Malgré l’austérité, la France va dépenser 37 milliards pour son réarmement nucléaire
par bye Ven 9 Mar - 18:31

» La pauvreté s’installe...
par bye Mar 6 Mar - 10:58

» large victoire des grévistes d’HEMERA - HOLIDAY INN
par bye Ven 16 Fév - 10:40

» jeunes à la rue dans le grand froid : faire connaitre est déjà un combat
par bye Mer 14 Fév - 18:07

» National ou civique ou militaire : en arrière-plan du service obligatoire, la militarisation des élèves
par bye Lun 5 Fév - 13:03

» ARRIVÉES ET DEMANDES D'ASILE EN BAISSE EN 2017 EN EUROPE
par bye Mar 30 Jan - 18:29

» Les véritables enjeux des réformes éducatives de Jean-Michel Blanquer
par bye Mar 30 Jan - 15:00

» Contre la sélection à l’université : "On veut de l’inattendu !"
par bye Mar 23 Jan - 19:19

» Les policiers français ont abattu 18 personnes en 2017
par bye Ven 19 Jan - 7:43

» Acheter permis de conduire français
par Pipoinzaghi Mar 16 Jan - 16:02

» Journée internationale des droits de l’Homme : en Birmanie des espoirs déçus
par bye Sam 6 Jan - 7:52

» Tapis dans le bocage : la vérité sur les armes secrètes des "zadistes"
par bye Ven 29 Déc - 14:32

» Victoire du Secours populaire contre le maire F.N. d’Hayange
par bye Mer 20 Déc - 21:28

» Peut-on renvoyer les demandeurs d’asile vers des « pays tiers sûrs » ?
par bye Mar 19 Déc - 19:52

» Une montée des violences envers les migrants à travers l'Europe :
par bye Ven 15 Déc - 18:54

» Défendre et renforcer les CHSCT !
par bye Mar 5 Déc - 12:59

» Nuage de Ruthénium-106 sur l’Europe : que s’est-il réellement passé ?
par bye Mar 28 Nov - 12:35

» Dossier sur "l’affaire du stage de Sud éduc 93"
par bye Lun 27 Nov - 12:34

» Appel de Raymond Millot : Un projet émancipateur face aux dangers de l’anthropocène
par bye Mar 21 Nov - 12:54

» Les émissions de CO2 repartent à la hausse
par bye Ven 17 Nov - 17:05

» l’idéologie du consentement, outil d’émancipation ou d’isolement individuel ?
par bye Lun 13 Nov - 12:21

» Droit au logement opposable : le bilan chiffré 2008-2016
par bye Jeu 9 Nov - 20:02

» La rétention des « dublinés », dans l’attente d’un transfert, est contraire au règlement Dublin
par bye Lun 6 Nov - 18:33

» Face à la situation en Catalogne
par bye Mer 1 Nov - 11:33

» ACTUALITÉ SOCIÉTÉ ET POLITIQUE
par bye Sam 21 Oct - 10:37

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:32

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Offre de Prêt Entre Particulier Sérieux en 72H
par gramophone Ven 20 Oct - 9:31

» Bus de la honte : ne laissons pas l’avenir aux réactionnaires
par bye Sam 14 Oct - 12:44

» La métamatière et le peuple
par Claude De Bortoli Ven 6 Oct - 9:27

» Vers un retour du délit de solidarité ?
par bye Sam 30 Sep - 6:45

» Dossier : de l’École capitaliste à l’éducation émancipatrice
par bye Mer 13 Sep - 19:07

» Education : le « désastre » d’un enseignement tiré vers le bas...
par bye Lun 4 Sep - 12:13

» Offre de prêt entre particuliers rapide en 72h
par BastienL Dim 13 Aoû - 19:49

» Jean Gadrey, économiste : “Il faut remettre la réduction du temps de travail au cœur du débat public”
par bye Mar 8 Aoû - 19:04

» Le « chavo-madurisme » n’est rien moins qu’une dictature pure et simple
par bye Dim 6 Aoû - 18:52

» Gel des postes et du budget de l’éducation nationale : non, cette école ne nous convient pas !
par bye Mer 12 Juil - 13:56

» G 20 Hambourg
par bye Lun 10 Juil - 11:51

» Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie
par bye Mer 5 Juil - 6:21

» Pour une éducation populaire féministe
par bye Lun 12 Juin - 18:20

» La CNT a écrit aux Éditions Belin
par bye Mar 6 Juin - 10:20

» Blanquer ministre de l’Education nationale : au secours, Sarkozy revient !
par bye Jeu 25 Mai - 11:08

» L'accaparement des terres en Birmanie
par bye Mer 17 Mai - 18:42

» Un enseignant kurde témoigne...
par bye Lun 15 Mai - 17:50

» La métamatière et le Roi de la Terre
par De Bortoli Claude Mar 2 Mai - 9:52

» Au-delà des élections
par bye Mer 26 Avr - 17:26

» Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan, une première
par bye Dim 23 Avr - 18:35

» « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d’Israël »
par bye Dim 23 Avr - 18:31

» « Enculé, ordure ! ». Philippe Poutou insulté par les flics
par bye Dim 23 Avr - 18:25

» La Sécurité sociale, une assistance ou un droit ?
par bye Dim 23 Avr - 18:22

» Birmanie: pour établir un mécanisme indépendant de réexamen de tous les cas de prisonniers politiques
par bye Ven 21 Avr - 6:02

» Gatti est mort. A la Parole Errante ses mots résonnent encore !
par bye Mer 12 Avr - 18:21

» Turquie : appel urgent au monde enseignant, aux associations et syndicats…
par bye Lun 3 Avr - 18:21

» APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LE PROCHAIN SOMMET DE L’OTAN !
par bye Sam 1 Avr - 5:30

» Communiqué de presse de SUD éducation Guyane du 28 mars
par bye Jeu 30 Mar - 10:16

» Qu’est-ce qui ne va pas avec l’arabe à l’école ?
par bye Ven 24 Mar - 12:03

» Libérons l'oisiveté !
par bye Ven 17 Mar - 19:05

» Quand Espérance banlieues bat la campagne
par bye Ven 17 Mar - 19:00

» 8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !
par bye Mer 8 Mar - 11:01

» Désarmer la police, la proposition pas si saugrenue du NPA
par bye Mar 7 Mar - 12:50

» Fin du dispositif des Caomi: quelle orientation pour les mineurs isolés de Calais ?
par bye Sam 4 Mar - 9:58

» Les fonctionnaires répondent aux "menaces" de Marine Le Pen
par bye Sam 4 Mar - 6:25

» Réduction des indemnités et contrôles drastiques : Macron s’attaque aux chômeurs
par bye Sam 4 Mar - 6:22

» L'avenue Serge Dassault à Corbeil-Essonnes doit être débaptisée !
par bye Sam 4 Mar - 6:20

» Nouvelle révélation du Canard Enchainé : les copinages de Hamon et LVMH
par bye Sam 4 Mar - 6:18

» Une nouvelle menace pour les étrangers
par bye Mar 21 Fév - 12:02

» "Vous êtes la candidate du nanti-système", lance Charline Vanhoenacker à Marine Le Pen
par bye Lun 20 Fév - 20:30

» Vaccins : Marisol Touraine va-t-elle faire respecter la loi ou satisfaire les labos ?
par bye Lun 20 Fév - 20:26

LE SITE

Dans Les Coulisses de Demain

FORUMS & SITES AMIS

FORUM EST INSCRIT SUR


    Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie

    Partagez
    avatar
    bye
    Administratrice

    Masculin
    Nombre de messages : 8806
    Localisation : souvent nuages
    Emploi/loisirs : décalé
    Humeur : main tendue
    Date d'inscription : 19/12/2007

    Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie

    Message par bye le Mer 5 Juil - 6:21

    Nous relayons, avec l’accord de son auteure, cet appel publié sur Mediapart. Soyons nombreux.euses à témoigner de notre soutien pour faire reculer le rectorat. Q2C
    Moi, Véronique Servat (1)
    Handicapée, je ne peux continuer à enseigner dans mon académie ; le rectorat de Créteil refuse d’aménager mon poste de travail et de m’octroyer le bénéfice de l’insertion professionnelle.
    Je suis enseignante en collège en Seine Saint Denis. J’y ai fait toute ma carrière en établissement « difficile », des quartiers Nord d’Aulnay sous Bois, au Bas Montreuil. J’enseigne l’histoire-géographie depuis le début des années quatre-vingt-dix, et depuis récemment à des élèves allophones. Si je le mentionne c’est par ce que cela entre en résonnance avec ma trajectoire personnelle.
    Atteinte d’une dégénérescence auditive croissante d’origine héréditaire qui a évolué en une surdité profonde, je me regarde décliner depuis la fin des années 90 : difficultés à exercer mon métier, isolement croissant, incapacité de lier connaissance spontanément, de fréquenter les lieux publics bruyants, de téléphoner même aux parents d’élèves, d’écouter la radio, etc. J’ai tu à tout mon entourage personnel et professionnel le développement de mon handicap.
    Mais juin 2016, il est devenu non compensable et j’ai subi une très lourde opération d’implantation cochléaire des deux oreilles. Après 4 mois de convalescence, j’ai repris mon poste dans le collège où j’enseigne depuis une dizaine d’années avec une lourde rééducation hebdomadaire orthophonique et psychologique. La direction de mon établissement et mes collègues ont fait en sorte que tout se passe pour le mieux. Mes ami.e.s, à qui je ne pouvais plus cacher les choses m’ont accompagnée dans cette épreuve. Et surtout les merveilleux doigts de fée ma chirurgienne ont fait que j’ai gardé le bénéfice de l’écoute de la musique, élément structurant de ma vie, que j’ai failli perdre à jamais.
    66 millions de spécialistes expriment leur avis sur le handicap, un peu comme sur l’enseignement de l’histoire. Je m’y connais plus dans ce domaine, je découvre tout juste le premier depuis que je l’accepte et l’assume. Je vois ce qui est (toujours perfectible), ce qui devrait être (une insertion personnelle et professionnelle la plus large possible), les droits pour lesquels il faut toujours se battre et s’informer seul.e, les devoirs que j’enseigne en EMC (ceux de la Nation envers les citoyen.ne.s les plus fragiles inscrits dans la Constitution au titre de la solidarité nationale). Je vous propose un moment de confrontation violente avec ma réalité.
    Janvier 2017, pour reprendre mon poste j’ai du batailler afin d’obtenir un allègement et un aménagement de service, pourtant prescrits par tous les personnels médicaux qui me suivent, auprès de la médecine préventive de l’académie d’une part et du service des ressources humaines du rectorat de Créteil d’autre part. Bénéficiant depuis peu d’une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH), on m’a octroyé une allègement de 3 heures de cours devant élève par semaine et un aménagement journalier (pas plus de 4h de cours par jour) à titre transitoire. Tout le paradoxe de la surdité est là : le/la sourd.e « réparé » souffre du bruit, et de la nécessité de compenser notamment par une lecture labiale permanente ce qu’il/elle n’entend pas. Imaginez-vous ce que cela donne dans un collège de cinq cent élèves en interaction avec 24 élèves à chaque heure ? J’ai demandé en mai dernier à pouvoir bénéficier de ces mêmes conditions de travail pour la prochaine rentrée. Titulaire de mon poste, je souhaite pouvoir continuer, conformément aux prescriptions de la Maison du Handicap, à exercer mon métier avec un poste aménagé.
    Réponse à ma demande tombée le 19/06 dans ma boîte mail :
    « Chère Madame,
    La commission d’harmonisation des médecins du 15/06 ne propose pas de reconduction d’allègement horaire pour vous à la RS 2017-2018.
    Cordialement. »
    Cette commission ne m’a pas entendue, encore moins rencontrée, la sentence qu’elle assène ne mentionne pas les recours possibles de la personne déboutée, je n’ai aucun interlocuteur/trice direct.e hormis les secrétariats que j’ai contactés mais qui ne répondent pas. Pourtant, la RQTH est là pour favoriser le maintien dans l’emploi avec aménagement du poste occupé. Ma pathologie n’est pas évolutive, ma surdité est profonde, mon appareillage est lourd – je vis avec du métal sous la peau du crane, des électrodes dans les oreilles, des plots aimantés reliant les deux posés sur ma tête toute la journée, je dois les ôter le soir et les remettre le matin ; je tente de les dissimuler un peu sous mes cheveux. Si la rééducation orthophonique améliore ma compréhension, me permet de déjouer quelques pièges de la phonétique et de résister, je reste handicapée et reconnue comme telle. Rien n’a changé en somme, sauf la possibilité d’exercer mon métier.
    En toute connaissance de cause, bafouant de multiples avis médicaux réduits aux délires psychotiques de vulgaires charlatans, au mépris de la loi et des statuts qu’elle octroie, le service des ressources humaines du rectorat de Créteil et sa médecine préventive – institutions du service public d’Éducation Nationale - piétinent allègrement mes droits, se dispensent tout aussi prestement de leurs devoirs et me privent du bénéfice du travail personnel sur mon handicap et de celui de l’insertion professionnelle par l’emploi.
    Certain.e.s sont En Marche !, pour ma part je suis à genoux. Je me tiens mieux debout, et je ne suis pas encore muette, ce qui explique cette impudique lettre ouverte. Acculée, je n’ai rien à perdre. Je crois en la force du collectif, je crois aux luttes nécessaires et aux droits des citoyen.ne.s, et je m’autorise ici la pratique d’un enseignement interdisciplinaire – un EPI personnel. J’organise comme je peux mon recours par la voie syndicale. J’ai également alerté la Secrétaire d’État en charge des personnes handicapées, Madame S. Cluzel et ses services.
    Chaque année jusqu’à la fin de ma carrière je vais devoir refaire ce chemin de croix et revivre ce calvaire. Autant que celles et ceux qui devront l’affronter, avec moi et après moi, en soient informé.e.s.
    L’académie de Créteil, et en particulier la Seine Saint Denis est un territoire perdu qui ignore la République.
    1. Toutes proportions gardées et parce que j’aime beaucoup Ken Loach

    http://www.questionsdeclasses.org/?Handicapee-je-ne-peux-continuer-a-enseigner-dans-mon-academie

      La date/heure actuelle est Mer 19 Sep - 23:19